Welcome ! Bienvenue ! New World Organization ®
Home
AU FIL DU TEMPS
DES ARTS
DEBATS
DEVENIR
ALL TEXTS
Documents
LIVRES REFERANTS
LIRE
LIVRES
UNIVERSALITY THEORY
HARMONIA UNIVERSUM
BOUTIQUE
Wrapper
Liens
Flux RSS
Contact
PARTICIPATION
Recherche
FOCUS SUR L'AUTEUR
Latest News
Search
Other Menu
Administrator
 
Home arrow ALL TEXTS
Blog - Content Section Layout
D'un éblouissant message ...
POESIE
Écrit par Patinet Thierri   
Vendredi 23 Décembre 2005 à 17:12
D'un éblouissant message ...






Nous avons connaissance des plus hautes renommées des équipages et des vaisseaux aux Iles de l’Amour, chants et naufrages qui restent aux mémoires du lendemain des abordages, coeurs perles des signes de métal dans la fusion des ondes qui se destinent, oeuvre en éveil sur les couches du Levant, frisson du vent des cohortes aux ramures des Existants, d’Aphrodite les mages élans assouvissant un principe fulgurant, épice doré des âmes en écueils, source de l’Amant aux fruits de laves et de pulsions, chasse des mantes religieuses, leurs nectars et leurs cris d’épures chassant des danses la liesse d’un parcours, clameur sans repos aux lianes qui se divisent, s’incarnent et se rebellent, corps tendres de l’éloquence des vibrations divines dont le seuil est éclos, nous avons connaissance de ces routes désignées menant aux villes d’un jour nouveau, oasis des pervenches, sites de caresses des fruits d’Or aux marines exfoliations dans l’heure d’énamour, stance d’un écrin de vigne fraîche azuréenne dans la force d’une étreinte hymne de langueur, orbe ensoleillé du désir de l’éternel Amour vibrant de passions le sourire magique de la Femme qui possède, oeuvre de haute perception dans la confrontation Solaire des mystères de la Terre, sortilège de l’Humain, de la Voie le sevrage de l’Absolu divinatoire, l’Homme en l’Univers de son Chant sacrant sa Vie d’un éblouissant message d’Amour ! …

Du Savoir sans Oubli :

© Patinet Thierri .

ISBN 2-87782-031-9 ISBN 2-87782-131-5

Dernière Mise à jour ( Lundi 01 Janvier 2007 à 10:08 )
Souverain de soi même ...
POESIE
Écrit par Patinet Thierri   
Vendredi 23 Décembre 2005 à 17:11
Souverain de soi même ...






Souverain de soi même, sans allégeance au profit, l’âge porphyre nu d’Eden le coeur palpitant à la Vie altière et transcendante, l’Ame écho d’un site propice, dénomination des feux du corps et de l’esprit, vagues pérennes d’un règne de jouvence des temps de vivre de joyeuse allégorie, clameur d’ivre sortilège en l’aurore, zénith des rives sans écueils à la nef cristalline des hymnes hauts et sages de la Terre comme de l’Espace, profusion des heures de l’Eveil, Souverain de soi même, Esprit vif en l’Azur, mobile de l’inextinguible flamme de l’entente, des mille et mille essors qu’une nanoseconde enfante, principe mage de l’équilibre du Vivant, prouesse de l’autonome nécessité, prouesse sans extinction d’Absolu devant le large éventail de toutes les possibilités Humaines restreintes, connaissances de la beauté et de l’esthétique et de l’Harmonie, Souverain de soi même, et j’en parle dans ce jour, Printemps azuréen des cycles majestueux, orbe d’un front pur au semis de moisson de l’Or Spirituel, oriflamme sur tous les fronts des Etres en Eveil, des âges fiers les pétales d’une floralie insigne dont le sens advenu par la qualité du nombre disperse à jamais la pauvreté des rythmes mortels à la rive de nos Terres lumineuses…

Du Songe :

© Patinet Thierri .

ISBN 2-87782-030-0 ISBN 2-87782-130-7

Dernière Mise à jour ( Lundi 01 Janvier 2007 à 10:08 )
Aurore des écrins ...
POESIE
Écrit par Patinet Thierri   
Vendredi 23 Décembre 2005 à 17:10
Aurore des écrins ...






Nous partîmes vers ce sort, les rires neufs de nos coeurs ouvrant le vantail d’une porte sur l’horizon majeur des sources vives et claires d’une prairie dont les stances libéraient une joie vermeille, aurore des écrins, et nos courses étaient des galops fougueux en l’astre de ce chant, mage hyperborescence dont le cristal scintille des demeures où souffle un air enchanté qu’épuisent des sacres certains dont l’éveil joyeux frissonne les émaux de la Terre, nos sens découvrant le mystère des hydromels des émeraudes, le porphyre du couchant levant au ciel bleui ses yeux myosotis et faunique, l’élan vibrant sa flamme essentielle en la sagesse sous le regard des mésanges riant la force tendre des espaces de sa nue, vastes chemins de houle où l’Océan frontalier dessine, vigoureux, un site d’abeille, vol des éperviers et du faucon, nos yeux de jade vivant dans le mimétisme des rives des fleuves verts qu’exonde le printemps de roches diamantaires et lumineuses, la Nature dominante, étreinte de vitale effervescence en nos heures de Midi roulant le cuivre, charriant le fer, destinant l’Or et les métaux précieux aux Iles de nos messages, secrets qu’ivoire la puissance au coeur nu épuisant son aire dans l’iris de nos mots enchanteurs de la joie ...

D'une Gerbe de Soleil :

© Patinet Thierri .

ISBN 2-87782-029-7 ISBN 2-87782-129-3

Dernière Mise à jour ( Lundi 01 Janvier 2007 à 10:09 )
De l'existence ...
POESIE
Écrit par Patinet Thierri   
Vendredi 23 Décembre 2005 à 17:08
De l'existence ...






La Pensée n’aboutira que lors de l’avènement de la Conscience supérieure, terme direct de la Transcendance, Oeuvre de l’Espace, et ce n’est qu’en ce souffle Dimensionnel de naissance Temporelle que l’entité parviendra à l’Eternel car exfolié de toutes entraves, marche vers l’Absolu. Cycle par le cycle de l’infiniment petit vers l’infiniment grand, de l’atome à la planète, de la planète à la galaxie, de la galaxie à l’Univers, de l’Univers à l’Absolu, l’entité parviendra en cette marche à la connaissance de Matière Spirituel puis à la maîtrise suprême de cet Ordre, car création de la Matière Spirituel, symbole de toute régénération Energétique. Lors en ce lieu sans configurations, le germe deviendra germe, c’est à dire que la naissance deviendra créatrice, feu divin des essences multiples parcourant déjà 1’Eternité. Rameau de l’existence, il naîtra l’existence, et de cette existence naîtront de nouveaux Univers, existences nouvelles et sans limites…

D'un Ode Vif :

© Patinet Thierri .

ISBN 2-87782-028-9 ISBN 2-87782-128-5

Dernière Mise à jour ( Lundi 01 Janvier 2007 à 10:09 )
La Voie ...
POESIE
Écrit par Patinet Thierri   
Vendredi 23 Décembre 2005 à 17:07
La Voie ...




Mais voici que la régression oeuvre en ce monde, voici que les forces se rencontrent pour détruire jusqu’à la moindre trace de la Vie, jusqu’à la moindre face du Vivant, et notre drame est là, au milieu, notre drame d’Humain qui ne veut suivre ce mouvement d’auto destruction,

Toutes faces sont langage de cette immolation, inharmonie, injustice, ombre, paresse, ignorance s’élancent dans ce vent foudroyant pour d’une calamité sans égale embraser les continents, et chaque vie de ces continents, dans une terrible désinence dont le chant frappe nos coeurs,

L’Etre a oublié le Vivant, il se rengorge d’une parodie dont la tribale destinée est celle de l’unique mort, non point la mort héroïque, mais la mort larvaire fétide et répugnante sans lendemain, celle de la dissolution, de la déperdition et de la déraison, triste visage de ce jour,

Le ciel est noir de ce langage abrupt où les mots ne servent plus qu’à enseigner le chemin le plus rapide pour se détruire, se convertir à la mollesse de cet état de fait qui prône la faiblesse contre la vitalité, la bêtise contre le savoir, l’absence contre la présence formelle,

L’Humain de ce Temps lié à ses utopies s’enlise lentement dans l’Hadès et ses agapes sont le chant d’un cygne écartelé, hymne fauve de la désespérance, choeur oublieux de la Nécessité, de la transcendance comme de l’immanence, choeur sans répond évanouissant la Vie dans une flamme,

Mesure, au milieu de ces ruines, devons nous redresser le Temple qui permettra à cet Humain de renaître, loin de l’égarement stérile prôné par les idéologues de la boue putride, loin, toujours plus loin des faiblesses organisées par les sophistes de l’univers et leurs contempteurs,

Mesure, dans un flamboiement, devons nous réveiller l’Humain endormi dans la mélopée de la liberté, la seule liberté étant celle du devoir et pour soi même et pour les autres dans l’enchaînement majestueux de la Vie, devons nous, forts et fiers libérer l’Humain de ces chaînes sans réalité,

Afin que ne meure dans un naufrage gigantesque la Vie en ce lieu de la Terre désigné, afin que la pérennité de cette Vie aille vaillante la destinée nuptiale de son Chant loin de l’esclavage des oublieux et des atrophiés qui gouvernent la faiblesse dans une duplicité sans pareille,

Afin que libre l’Humain s’élève au rang de l’Harmonie comme de la pure beauté loin, toujours plus loin de l’erreur, libéré de l’ignorance, libéré des fantasmes nés des égarés comme des incapables à vivre, à aimer la Vie, à entreprendre la Vie dans le sens de la plus haute Nécessité, la Voie !...

Flamboyant :

© Patinet Thierri .

ISBN 2-87782-047-5 ISBN 2-87782-147-1

Dernière Mise à jour ( Lundi 01 Janvier 2007 à 10:09 )
<< Début < Précédent 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 Suivant > Fin >>

Réslutats 1281 - 1290 sur 1303