Welcome ! Bienvenue ! New World Organization ®
Home
AU FIL DU TEMPS
DES ARTS
DEBATS
DEVENIR
ALL TEXTS
Documents
LIVRES REFERANTS
LIRE
LIVRES
UNIVERSALITY THEORY
HARMONIA UNIVERSUM
BOUTIQUE
Wrapper
Liens
Flux RSS
Contact
PARTICIPATION
Recherche
FOCUS SUR L'AUTEUR
Latest News
Search
Other Menu
Administrator

© Patinet Thierri

 
Home arrow ALL TEXTS
Blog - Content Section Layout
S.O.S
CIVILISATIONS
Écrit par Patinet Thierri   
Mardi 24 Mars 2020 à 11:00

S.O.S

J’accuse la gouvernance Française, et ses féaux, pseudos scientifiques, médias et tutti quanti, de génocide de la population Française par inaction totale et totalitaire, au constat :

  • Qu’il n’est fait de dépistage systématique de la population Française
  • Que nos usines ne travaillent pas à temps plein pour confectionner les masques nécessaires à l’intégralité de la population et les combinaisons nécessaires à nos personnels soignants, envoyés à la mort sciemment, comme nos services de police, qui doivent, vérifier les bénéficiaires de leurs éventuelles assurances vie avant de partir sur le terrain
  • Que nos usines ne travaillent pas à temps plein pour fabriquer des respirateurs artificiels afin de permettre les soins de nos populations touchées par le coronavirus.
  • Que nos laboratoires, dont l’un est prêt, ne fabriquent en aucun cas sur ordre de la gouvernance la Chloroquine nécessaire au traitement des malades, ce gouvernement allant jusqu’à vouloir empêcher que la chloroquine soit utilisée par les patients en phase 1 atteints par le coronavirus et décrétant qu’elle ne soit utilisée que lorsque les patients sont à l’article de la mort, ce qui ne leur servira strictement à rien.
  • Que pour des raisons diverses et variées, principalement liées à la corruption, la gouvernance ne met pas en œuvre les mesures précitées indispensables à la sauvegarde de notre population, sachant que dès janvier 2020 elle connaissait ce qu’allait être la situation pandémique qu’allait traverser notre Nation.

Au regard de ces faits, passibles de la haute Cour de Justice, comme du Tribunal Pénal International pour crime contre l’Humanité, comme sont redevables les instances de l’Union dite Européenne, et l’ONU voulant accélérer les processus de migration en dépistant les immigrés, et en ne demandant pas de dépister les populations autochtones, devant ce casus belli dicté par l’incapacité, par la corruption, par l’instrumentalisation, et bien pire par une tentative de génocide, ce que les Cours démontreront très facilement, j’en appelle à toutes les Nations, la Chine, la Russie, les USA, etc, pour aider le Peuple de France à survivre face au coronavirus et au fléau bien plus dangereux que le coronavirus qui gère notre Nation.

Les morts se multiplient, aucune mesure sérieuse n’est prise par la gouvernance, seuls les médecins qualifiés vont à l’encontre des directives de cette gouvernance freinant la mise en place de soins adaptés. Les Usines sont prêtes à fabriquer des respirateurs, le Laboratoire Sanofi est prêt à distribuer de la Chloroquine, les cliniques privées sont prêtes à mettre leurs lits à disposition du public pour se faire soigner, et à ce jour aucune de ces entreprises n’a reçu le moindre feu vert de cette gouvernance ! On comprendra que la France et son Peuple soient en danger.

Les morts se multiplient et on apprend que le Professeur Raoult, qui traite ses patients à la Chloroquine est menacé de mort, par qui ? Ne cherchons bien loin les assassins en intention, qui ce jour se succèdent dans les TV et radios pour défendre une gouvernance dont la non action est criminelle et d’une envergure minable au regard des combats qui sont menés par les autres gouvernances à travers le monde.

Les Françaises et les Français sont confinés, soumis à une loi arbitraire, qui rapporte beaucoup d’argent à la gouvernance via des PV délivrés abusivement pour majeure partie, pire, dans une inversion accusatoire forcenée la gouvernance rend responsable de ses carences la population Française qu’elle ne soigne pas, qu’elle ne dépiste pas, qu’elle envoie à la mort avec ce sourire de sadique que l’on perçoit dans les rictus de tout ce qui sert sa litière innommable.

Les Peuples du Monde laisseront ils crever le Peuple de France sous le joug de criminels devenus par inaction ? Le temps le dira, en attendant, ce texte est un SOS aux Nations libres auxquels nous demandons d’intervenir rapidement, car il s’agit là d’une question de vie ou de mort pour nos citoyennes et citoyens, pour le Peuple de France.

© Vincent Thierry

Dernière Mise à jour ( Mardi 24 Mars 2020 à 11:07 )
Nous viendrons
LITTERATURE
Écrit par Patinet Thierri   
Samedi 07 Mars 2020 à 12:45

Nous  viendrons

Nous viendrons ces temps glorieux où les Peuples s’émanciperont de leur mise en esclavage par les satrapes byzantins, leurs féaux, ces lévriers de l’ignorance et de l’incapacité qui fustigent la raison pour l’immoler à leur veau d’or cadavérique, à leur pacotille aux stridentes dysharmonies.

Nous viendrons ces temps de l’humanité en ses races, ses peuples et ses ethnies, ses êtres, femmes et hommes,  multipliant de par leur identité  la substance comme l’essence de la conscience pour s’y fondre et se régénérer au-delà de la boue qui voudrait les voir larvaire dans leur fange.

Nous viendrons cette renaissance de l’Humain, dans sa fertilité, dans l’apothéose de ses capacités naturelles, dans l’arc-en-ciel de sa reconnaissance énergétique le mutant à la consécration de l’existence, de la Vie par toutes faces, en toutes faces, pour toutes faces.

Nous viendrons cette écume qui nettoiera le frais visage de la Terre en ses Nations, ses équipages somptueux et ses conjonctions fraternelles qui dépasseront les carcans des immondices couronnées par la litière de sources infâmes, tronquées, avilies, et sans le moindre lendemain.

Nous viendrons cette résurgence affine terrassant les disgrâces nées de l’incompétence, de l’avilissement et de leurs sérails où ne bruissent que les opiacés de décors factices, d’enluminures douteuses, sanglantes des chairs de la Vie, rongées par leur croyance dont le bestiaire innommable n’est plus à conter.

Nous viendrons  cette parure qui n’est sujette, ni même paraître, l’Être s’incarnant dans sa réalité et non sa superficialité, dépassant les moires aisances pour se couronner dans la transcendance ultime, en accord avec l’immanence, cristallisant sa permanence énergétique souveraine.

Nous viendrons ce sérail et se tairont les souffles pestilents, les genèses insanes, les coryphées de la puanteur et de ses nausées, tous ces orifices des ténèbres qui succombent à leurs litanies pour faire régner le joug de l’acculturation, de l’inconscience, de la sous-humanité s’imaginant trône.

Nous viendrons ce site, vivre le sourire des enfants, des femmes et des hommes s’incarnant au-delà des brouillards d’un atavisme dégénéré spoliant toutes sources au profit de sa démence révélée dont les crimes devront être jugés et dont les ordres devront être à jamais éradiqués de la Vie Humaine.

Nous viendrons ce temps, un allié précieux pour cette aventure, le temps se libérant des distorsions anachroniques, des incertitudes et de leurs chevauchements sans issue, dont les gargarismes s’essoufflent devant la grâce du réel qui ne s’entache de leurs moisissures.

Nous viendrons ce règne, enfant de ce Monde, de Race, de Peuple, d’Ethnie, distinct, dont la particularité est émerveillement, complémentaire de tous, multiple de la densité de la résonance du Vivant dans l’accord parfait de la tempérance qui sied à toute évolution constructive.

Nous viendrons ce seuil, par les Arts, les Sciences, la Philosophie, par le chemin de la spiritualité vivante, par l’incarnation veillant en chacun sa naissance non seulement dans l’espérance mais dans la réalisation de son ascension inscrite et signifiante dans l’élévation la plus digne.

Nous viendrons cette ère, enfant de la Terre, et les Nations de par nos identités contribueront à l’ordonnance de  cette manifestation où la Paix sera un tremplin vers la vertu conquérante de ces signes par les cieux que nos yeux contemplent et qui nous attendent.

Nous  viendrons leur force  avec ce que nous sommes, notre Humanité, notre distinction d’Être Humain,  Femme et homme complémentaires dans cette action formalisant la nature même de notre nécessité par cet Univers qui est celle de l’accomplissement et non de l’involution.

Nous viendrons sa forge, dans la ténacité, la volonté, la conscience, dans ce qui fait l’Humain se dépassant pour organiser sa présence par toutes strates des Univers créés, et ne doutons un seul instant de notre capacité, ce jour endeuillée par les chaînes ovipares de la sous bestialité rampante.

Nous viendrons cet apogée,  lorsque cette difformité sera combattue jusqu’à ce qu’elle disparaisse afin que l’Humanité puisse éclore et se transcender, ce n’est qu’une question de temps, cela vient comme un tsunami qui jaillira impérissable afin de taire les cacophonies nocives et stériles.

Nous viendrons ce chant, lorsque la réalité écartera les dissensions, les corruptions, les avatars, les génuflexions, les amendements, les reptations, les fourberies, les vices, les caprices, tant du dégénéré que de l’humain ne sachant voir qu’il est une facette du cristal souverain.

Nous viendrons cette beauté, et les plages lavées de la houle par les flots puissants des Humains, enfin en connaissance de la lumière ultime qui les compose et les unis à la conscience irradiant les Univers, naîtront les pures éloquences navigantes vers ces fruits des étoiles attendant notre venue.

Nous viendrons cet hymne, ô poussière d’étoile, toi qui me lis, lorsque enfin pénétré des azurs certains des armes de la Vie, dans leur nature profonde et distincte, se dresseront les Humains avec leurs oriflammes aux couleurs majestueuses pour s’immerger dans l’Universalité de l’Absolu.

 

© Vincent Thierri

Dernière Mise à jour ( Samedi 07 Mars 2020 à 12:47 )
Municipales
POLITIQUE
Écrit par Patinet Thierri   
Samedi 04 Janvier 2020 à 09:08

Municipales

Afin d’éviter l’effondrement total de la France dans le marais putride du mondialisme sanguinaire et usuraire, éliminez de tous vos votes les valets de cette putridité :

https://bribesdinfo.blog4ever.com/pour-savoir-comment-ne-pas-voter-larem-aux-municipales-1?fbclid=IwAR3hnTVhVOaP3nVbfvGlievGGYPhvwzG9n-FQQ94lUWKhpk7zvY7xQx0i5g

N’hésitez pas à vous reporter régulièrement sur ce site d’intérêt public et de salubrité publique, des mises à jour étant faites régulièrement.

À diffuser sans relâche.

2020
CIVILISATIONS
Écrit par Patinet Thierri   
Mercredi 01 Janvier 2020 à 06:35

2020

Nous voici donc en 2020, sur les ruines de la grandeur comme de l’espérance dans notre Nation livrée à la démence et ses féaux manipulés par l’usure glauque et sordide. Nous voici donc en France dans cette année 2020, pays de nos Ancêtres immémoriaux, dont l’Histoire fut le fer de lance et de l’Europe réelle, et non cette entreprise de dictateurs en tout genre, petits valets de la démonie de l’argenture, et nonobstant de l’Europe, une flamme franchissant les frontières pour révéler à chacun la Liberté dans tout ce qu’elle a d’essentielle, dans tout ce qu’elle permet en matière de créativité, dans tout ce qu’elle initie et transcende. Nous voici dans notre Pays en ce nouvel an où sont reniées toutes les valeurs humaines, toutes les valeurs spirituelles, toutes les valeurs intellectuelles, toutes les valeurs physiques, pour faire place, sous la houlette de la médiocrité la plus putride qui soit, à la chose vulgaire, illettrée et acculturée, qui se mire dans son reflet, y découvrant la lie de l’humanité par excellence, une lie infecte, un bubon crasseux s’étourdissant de sa fange qu’il cherche à imposer dans tout ce qu’il représente de délétère et de miasmatique.

En ce lieu, les écuries d’Augias sont pleines et débordent de leurs rictus, de leurs immondices, dans des rires et des sourires,  des gestuels qui sont la honte de notre Nation. Le sang y coule, les yeux y sont éborgnés, les mains arrachées, la compassion n’y existe pas, les enfants comme les vieillards y sont gazés, le vol est le règne, tel qu’on peut le voir dans le cadre d’une pseudo-réforme des retraites, dont les cotisations vont être livrées aux fonds de pension américains, et ou la réserve de l’Agirc et de l’Arco va être pillée par une gouvernance qui n’en porte que le nom, une gouvernance mafieuse, maçonne et avariée, sectaire et aux ordres, qui ne fait pas la politique de la France, mais la politique dictée par la City et sa voyoucratie ordinaire qui depuis trois cents ans emprisonne les Peuples par l’usure la plus répugnante que ce monde ait connue.

Les Françaises et les Français en cette nouvelle année, ouvrent leurs yeux jusque-là fermés par les médias aux ordres,  une acculturation globale, une éducation larvaire et stérile ne voulant enfanter que des choses, via les sous-produits de la nature humaine, les pédophiles en tout genre qui vont assister les séances masturbatoires d’enfants de six ans, avec le ricanement de ministères pourris comme le fumier où se lovent la putasserie et ses métèques, l’ordure infecte et la bestialité. Nous sommes au fond de cet aven ou se gargarisent toutes les puanteurs et les assassins, ici par vaccination massive à l’aluminium, là par sédation automatique des vieillards, par déversement de chemtrails et bien entendu par le remplacement de notre Peuple par toute la misère humaine, des esclaves à bas coûts lâches et serviles, incapables de se révolter dans leur propre Nation, venant violer, assassiner nos femmes et nos filles quand ce ne sont pas nos garçons,  profiter comme des parasites des économies des Françaises et des Français, au nom de la liturgie décérébrée enchantée par la sous bestialité se voulant dominante. Ici dans nos Institutions, là dans les Institutions Européennes, plus loin dans les Institutions internationales, toutes pourries par le fumier d’une fausse maçonnerie sectaire et invariante n’ayant pour objet que la destruction de l’Humain, poussière d’étoile, dont il ne faut pas qu’il reconnaisse, pour cette pourriture désincarnée, le potentiel de transcendance lui permettant de s’élever et de s’épanouir et sortir de cette fange dans laquelle la vermine, incapable, grouille afin de l’anéantir.

Mais l’Humain, contrairement à toutes les apparences n’est pas malléable, il dispose en lui d’une rémanence lui permettant de rebondir afin de se sortir des labyrinthes les plus ténus, des aberrations mentales les plus sordides, et son Esprit ne peut être enchaîné par une quelconque machine, par un quelconque calcul binaire, par une quelconque incapacité à vivre qui ce jour fulgure comme jamais dans ce que l’on appelait autrefois l’Occident, qui n’est plus qu’un champ stérile où le fumier atavique s’imagine règne. Et cet Esprit génère, se multiplie, se développe et voit avec effarement, lorsqu’il se sort des contraintes et des inhibitions, l’horreur incommensurable de la bestialité qui veut le supplanter. Une bestialité arbitraire, dictatoriale, se masquant sous les haillons de la démocratie comme de la république qui ne sont plus en France que la souillure de l’Esprit, où se vautre toute la fange des affairistes, des pédophiles, de toute cette armada de licteurs impuissants dont les rouages se tiennent les uns les autres en fonction de leurs vices, de leurs meurtres, de leur servilité.

L’ennemi est là dans sa vindicte, dans son effarante ignominie qui s’imagine parler à des enfants de deux ans pour se faire obéir, car il faut obéir n’est ce pas à l’anéantissement de toutes les valeurs, il faut obéir à l’abandon de l’honneur comme de la grandeur, pour nager dans le marais puant où se pressent tous les intrigants, tous les pédants, toutes ces scories de l’humanité qui détruisent tous les acquis sociaux, qui, repris de justice ou en voie d’être repris de justice, glosent à l’infini sur les turpitudes de leurs anomalies congénitales, leur infection vibratoire qu’ils cherchent à semer comme un poison, toutes fosses communes de l’abjection qui se veut trône. Le Peuple a compris ce qu’étaient ces anormaux, ces égarés du vivant ne se complaisant que dans la mort et ses principes, des larves dissociées en reptation devant leurs maîtres usuriers, toute une pacotille de médiocres dont les affinités éclosent  la puanteur répandue dans notre Nation.

Le Peuple fait grève, n’en déplaise, mais pour qu’il soit écouté, il se doit de prendre le pouvoir légalement en éradiquant totalement toute la puanteur et ses caprices, en éliminant de tous les votes tous les licteurs appartenant à la maçonnerie déviante, aux sectes avariées, tous les licteurs affairistes, tous les valets de l’usure et de leurs coordonnées, ce n’est que par cette opération de salubrité publique que la France retrouvera ses couleurs, il faut nettoyer et nettoyer encore jusqu’au simple fonctionnaire valet de cette puanteur qui se veut trône. Il faut nettoyer la France de la maçonnerie avariée, et des sectes nationales comme internationales, fondation franco américaine, Lucy trust, Fabian society, bilderberg,  fondation ceci, fondation cela, qui toutes n’ont qu’un seul but la liquidation physique des Françaises et des Français par métissage organisé et remplacement par des populations exogènes, quand ce n’est pas par sédation ou avortement obligatoire, la liquidation culturelle par mise en valeur de la fange et de ses exceptions, la liquidation spirituelle par substitution de la religion Catholique par l’Islam conquérant, devant lequel sont en reptation tous les féaux de la puanteur glauque qui se veulent règne.

Cela veut dire que quel que soit le candidat à une élection, ce candidat doit impérativement faire connaître non seulement son patrimoine mais bien ses appartenances, et cela ne se fera que lorsqu’une Loi l’établira, et cette Loi viendra, n’en déplaise, cela permettra d’éradiquer tous les valets de l’usure et leurs associés aux vices les plus répugnants que la terre ait portés. La France  n’a que faire de valets insipides, mielleux, outrageants, acculturés,  ignorants, dévots et en reptation devant l’usure, la France mérite de son Histoire et son Histoire ne se parjurera en continuant à voir son Peuple voter pour le ridicule dans toute sa splendeur, la bestialité dans tous ses oripeaux, l’ignominie dans toutes ses correspondances. En attendant que chaque électrice comme chaque électeur demande impérativement les appartenances des prétendants et éradique sans le moindre état d’âme ceux qui sont en relation avec les précités, car ce sont là ses bourreaux qui n’hésitent ni à les éborgner, ni à les mutiler, ni à les gazer, ni à les voler, ni à les piller, pour préserver leur armature sordide au sein des Institutions Françaises.

Lorsqu’on compare les Vœux du Président Russe au « Président » dit Français, on ne peut voir qu’avec horreur ce qui prétend diriger la France, le défaut d’empathie, la livrée de la dictature comme de la bassesse, le reniement de toutes les valeurs humaines, tout cela se vautrant dans une déclaration de guerre envers le Peuple de France, voilà les Vœux d’un bourreau, ne l’oubliez jamais, sans altérité, sans compassion, sans le moindre degré d’humanité, un robot de l’usure dans toute son affirmation et son autoritarisme ridicule.

L’ennemi est là dans son outrecuidance, son incapacité, ses mensonges, sa propagande, son acculturation, sa haine profonde de ses racines, son sadisme, sa barbarie la plus nuisible qui soit. Et il y en a pour parler de dictature en Chine et en Corée ! Alors que la dictature est là, ses franges gardées par, non plus des policiers, mais des mercenaires sans foi ni loi, achetés par ce pouvoir inique et cynique, qui compte encore et encore faire régner la terreur dans notre Nation pour imposer les lois ataviques de la City et de ses féaux qui se cachent dans les Conseils d’administration mais dont tout un chacun n’oubliera pas les noms lorsque sera venu le temps, et il viendra, de rendre des comptes aux Peuples, et notamment au Peuple de France qui toujours s’est révolté contre la fange, et c’est bien pour cela que le pouvoir cherche à le remplacer rapidement par immigration massive et par tueries via les vaccinations, l’avortement, et l’euthanasie, car il en a peur, une peur qui au fur et à mesure du temps qui s’écoule, n’en doutons pas, le verra mettre en place pour se préserver un régime de terreur, ce régime si tant aimé par toute la boue dite révolutionnaire en 1789, une révolution née des fantasmes des illuminés de Bavière, payée par les Anglais, une révolution qui n’a jamais été française et qui a mis en place ce jour l’écheveau maçonnique déviant dans toutes ses Institutions.

Qu’il suffise de s’intéresser aux appartenances dans la gouvernance qui de la maçonnerie déviante, qui de la fondation franco américaine, qui de sectes diverses et variées, tout le monde aura compris ce qui se veut couronne alors que cela n’en est que lisier, et comprendra enfin que la France est livrée à l’étranger, à l’utopie infernale, à la bêtise comme à la propagande des bellâtres qui ne marchent pas sur deux pieds, ignorants sont ils de la spiritualité, mais veulent conditionner tout en chacun dans leur matière brute où réside leur esprit qui n’est plus qu’un étron visqueux, car incapable de la moindre créativité, alors ne cherchant qu’une issue, celle de la désintégration de tout ce qui existe, une désintégration qu’ils vendent pour que chacun s’y convie et s’y auto détruise.

Les générations à venir vont avoir du travail, un grand travail de nettoyage de ces écuries, comme ce travail a été effectué en Russie, comme il se fait actuellement aux États-Unis, pour se débarrasser des scories qui souillent nos Nations Européennes, ces prétoriens de l’abîme, déstructurés,  incomplets, fades et sans saveur qui ne peuvent se réjouir que dans la destruction et en aucun cas l’élévation. L’Humain mérite mieux que cela. D’ores et déjà les votes de salubrité publique permettront d’éradiquer certaines faces de ce nid de vipères et de scrofules buboniques qui s’imaginent des « élites » alors que ce ne sont que de dantesques personnages sans la moindre consistance, sans la moindre personnalité, des ectoplasmes dont le vivier est infection.

Nous pourrions ainsi les définir à l’infini, mais il est aujourd’hui, jour de Vœux, qu’un seul Vœu, celui que la France et son peuple renaissent et sortent de la fange dans laquelle les induisent les nécrosés du vivant.

© Vincent Thierry

La synchronie
ETRE HUMANITE
Écrit par Patinet Thierri   
Mardi 17 Décembre 2019 à 06:32

La synchronie

La synchronie  a ceci d’important qu’elle permet de mettre en œuvre des forces les unes évolutives, les autres statiques, les dernières non évolutives. Ce jour nous voyons que se heurtent ces forces sur cette petite Terre, voyant se finaliser trois sortes d’esprit, l’un passif ou intellectuel, les deux autres actifs, naissant une volonté involutive ou évolutive. La pensée ici se réduit à ce triangle parfaitement organique qui marginalise le vivant au profit de la destruction lorsque l’esprit actif involutif est dominant, et révèle le vivant au profit de la construction lorsque l’esprit actif évolutif est lui-même dominant. On remarquera que l’esprit passif ne mène qu’à la contemplation et ne dépasse jamais le stade de l’action, puisque l’action n’y trouve pas le moindre levier, on constatera qu’il est l’esprit de la masse en général ne cherchant en aucun cas le bien d’autrui mais son bien propre.

On assiste aujourd’hui à un battage cataclysmique portant à croire que l’esprit involutif actif serait le détenteur du pouvoir, lorsqu’il n’est pouvoir que par asservissement ou tentative d’asservissement. Tout un chacun comprendra au regard de l’Histoire que son projet réside dans la désintégration totale du vivant, en se servant d’actions permettant l’effondrement économique via la dette et l’usure, moral via la sexualité du genre atrophié, de la pédophilie comme de la déviance sexuelle la plus délirante qui soit, identitaire via le remplacement et le mélange des peuples, des races, intellectuel, via le cadre d’une pensée unique issue de la débilité la plus profonde, spirituel via le déclin de la religion Catholique, seule religion permettant la transcendance de l’humain, unitaire via le contrôle des populations, le fichage, le flicage, la mutilation physique quand ce n’est pas le meurtre, l’arrestation arbitraire, l’annihilation de toute liberté, en usant et abusant du terrorisme à outrance, enfin générale par la mise en œuvre d’un totalitarisme matérialiste de type nazi communiste.

Ces différentes actions ont pour but la disparition des repères Humains, de l’Humain lui-même via la théorie du genre, de l’Ethnie en niant ses racines historiques, du Peuple en niant ses racines bio géographiques, de la Race en niant son existence biologique, de l’Humanité en la réduisant à l’état d’une marchandisation globale, sexuelle, économique, allant jusqu’aux meurtres légalisés tels l’avortement et l’euthanasie, afin de se servir des cadavres pour faire des crèmes de beauté, et non seulement de cadavres mais d’enfants bien vivants comme de femmes et d’hommes afin de réaliser un trafic d’organes, et concomitamment s’en servir comme esclaves sexuels jusqu’à la mort comme on le voit si bien dans les loges noires qui touchent tous les milieux et plus principalement une pseudo élite dégénérée, s’imaginant par leur mise à mort dans des conditions atroces en retirer un pouvoir quelconque.

Cette non-humanité régissant cette sous bestialité se retrouve dans des sociétés discrètes ou secrètes, des loges noires, et des super loges satanistes déviantes pratiquant le meurtre rituel d’enfants, et le cannibalisme, des associations répugnantes qui auraient pour but la lutte contre le climat, le mensonge par excellence des acculturés, et la mise en œuvre de soins, alors qu’elles distribuent des produits nocifs et meurtriers, traitant ainsi l’humanité en bête de proie pour toute la vermine du monde qui les dirige, des organisations internationales, tel l’ONU qui y voit la pédophilie à son paroxysme, et tutti quanti, toutes organisations montées par les précédents pour y faire valoir leur prétention de barbare. On remarquera que cette sous-humanité mobilise les Institutions de chaque Nation pour contraindre les Peuples à ses utopies morbides, allant jusqu’à y supprimer la peine de mort pour protéger les sous animaux qui les servent, pédophiles et compagnies qui sont la colonne vertébrale de leur ordure sans limite.

Face à cette sous bestialité, il y a la Vie, la Vie qui se protège et dans le flux des forces axe la pensée constructive opérative, formant un égrégore contre lequel a bien du mal à lutter toute la sous faune simiesque qui cherche à la réduire à l’esclavage le plus purulent qui soit. Car la Vie lutte toujours contre l’abîme comme le vide qui cherche à l’anéantir et trouve dans le vivant naturel l’exploit lui permettant de contrer la sous bestialité qui cherche à l’anéantir. Une sous bestialité se masquant via des médias aux ordres, de pseudos sciences infectes, transhumanisme, eugénisme, darwinisme, freudisme, einsteinisme,  friedmanisme, associées à tout le chiendent idéologique qui soit, socialisme, communisme, libéralisme, capitalisme, national socialisme, toutes dérives nées de l’anomie profonde de l’incapacité à vivre d’une sous-humanité masquant son infériorité par un complexe de supériorité, voyant là le dégénéré par excellence, représenté par un chiendent dont la puanteur cadavérique monte par toutes nations embrigadées par ces leurres nés de la suggestion comme de l’acculturation la plus profonde de l’être Humain de ses capacités à la fois individuelle et générée, ne sachant que tout est en un, et un est en tout, et se croyant seul au monde pour affronter son destin qu’il préfère voir, par lâcheté abyssale, instrumentalisée, déléguer à la sous faune qui l’enchaîne et le bestialise. L’aporie intellectuelle est ici phare de la démence comme de l’atrophie, le déracinement provoquant la destitution de toutes les valeurs humaines.

Lorsqu’on observe les Peuples Européens, ayant perdu jusqu’au sens de leurs origines, provenant des invasions nordiques et Indos aryennes, ayant écumé jusqu’en Perse, de racines Gréco Latines et en aucun cas liés à un quelconque apport né du moyen Orient comme de l’Afrique, on ne peut être qu’écœuré de les voir en soumission devant ce qui n’est pas eux et ne le sera jamais, et on comprendra que cette domination cherche à les détruire complètement par invasions massives, afin qu’ils ne retrouvent plus leurs racines immortelles, qui les retrouveront quoi que fasse cette usurpation babylonienne répugnante, tellement ses vices, ses crimes, ses génocides, n’ont strictement rien à voir avec la Culture Européenne au sens aristocratique du terme, et non au sens d’une pseudo-histoire qui n’est que le récit de leur massacre©©, comme on a pu le voir depuis 1645 en Angleterre, 1789 en France, 1917 en Russie, etc, etc, etc, un océan de sang qui est le sang des Peuples Européens qui servent au sacrifice rituel de cette incarnation de la sous bestialité par excellence qui se veut règne.

Ces Peuples bougent et il ne serait que temps pour renverser cette usurpation qui lie l’Humanité à la bassesse, la désintégration, la destruction, la sous animalité, à l’image de ce qui se prétend ses maîtres, des barbares incapables de la moindre évolution se conditionnant dans leur fange, dans leurs crimes, dans leur corruption pandémique, tout ce qui n’est pas humain, qui ce jour commence à voir se lever les Êtres Humains contre leur abstraction la plus putride, leur tentative de mettre en soumission des Peuples qui ont fait l’Occident et qui ne doivent rien à leur fumier délétère et atavique, une puanteur glauque poursuivant ses avides desseins, qui sont ceux de rendre esclaves les Peuples conquérants et par cet esclavage économique, intellectuel et spirituel, les diluer dans la boue dans laquelle ils se vautrent avec délectation.

Par ce soulèvement naturel, La Vie ici trouve l’égrégore  qui va lui permettre d’éliminer tout ce qui va à l’encontre de ses valeurs évolutives, faisant régresser et disparaître à jamais l’usurpation malsaine et atrophiée qui cherche à la réduire, et cela ne se fera pas sans mouvements de masse qui éradiqueront définitivement la lie qui cherche à les engluer, où que soient leurs réceptacles, en quelque endroit qu’ils végètent, n’ayant pas un endroit pour fuir, n’ayant qu’à se rendre et évoluer et pour ceux qui ne le veulent pas, dans le respect du vivant, jugés, ne devant s’attendre à aucune pitié de la part de Peuples enchaînés depuis des siècles par leur atrophie mentale atavique. Ce processus est enclenché, et rien ni personne ne pourra le contrarier, la force active évolutive prenant définitivement l’ascendant sur la force active destructive, et ramenant à elle la force passive. Il est trop tard pour les gérants de l’abysse, les menstrues dérisoires des choses gluantes de vermines et de meurtres, toutes ces aberrations cataclysmiques qui devront opérer un retour vers le vivant, sinon disparaître à jamais de la mémoire des Êtres Humains qui se respectent et font respecter leur famille, leur ethnie, leur Peuple, leur Race, l’Humanité dans sa globalité.

On le voit là, la synchronie joue tout son rôle emmenant avec elle les forces passives qui ne pouvant plus s’éclairer à l’ombre intellectuelle avariée des forces actives destructrices, leurs idéologies étant mises en évidence comme les combinaisons génocidaires de l’humanité, deux cent millions de victimes pour le socialisme et consorts, deux cent millions de victimes pour de pseudos religions qui se veulent conquérantes, des régimes abjects ou seule règne la mort, la sédation l’avortement, la destruction de tout être humain, sa mise sur le marché économique et sexuel, et l’exploitation de ses organes, sa mise à mort par vaccinations massives, chemtrails et autres, ces forces passives devant le réel ne pouvant plus se voiler la face et pour survivre devant donc par synchronie s’allier avec les forces actives évolutives, leur matrice ne pouvant plus s’épancher, dérobée qu’elle est par le mensonge et la propagande, la perte des libertés individuelles, la répression inouïe d’états cosmétiques agités par des usuriers sans foi ni loi, dont les arcanes ne sont que ruissellement du sang des humains, barbares criminels cannibales impitoyables qui doivent être emprisonnés sur toute la surface de la terre, afin que l’Humanité resplendisse et vive tout simplement.

La synchronie étant ce qu’elle est, l’égrégore parfait, dévouée à la Vie et aux vivants,  permettra cette éradication, ce n’est qu’une question de temps, ainsi n’est-il besoin de désespérer pour les uns et les autres, mais bien au contraire faire valoir l’évolution dans tout ce qu’elle représente, sans contrainte physique, intellectuelle, spirituelle, afin de participer à cet égrégore qui anéantira l’égrégore du vide et du néant qui ce jour veut apparaître comme le seul respire de l’Humanité, lorsqu’il est son contraire le plus décliné, le plus fourvoyé, le plus délirant qui soit, une fange dans laquelle se congratulent la perversité et l’ignominie, la répugnance et ses sosies, gruau de choses infectes dont la sous bestialité n’est plus à conter, tant elle surgit dans toutes strates composées par leur errance qui se magnifie dans ses opérandes les plus ténébreux.

 

© Vincent Thierry

Dernière Mise à jour ( Mardi 17 Décembre 2019 à 06:36 )
<< Début < Précédent 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivant > Fin >>

Réslutats 31 - 40 sur 1343