Welcome ! Bienvenue ! New World Organization ®
Home
AU FIL DU TEMPS
DES ARTS
DEBATS
DEVENIR
ALL TEXTS
Documents
LIVRES REFERANTS
LIRE
LIVRES
UNIVERSALITY THEORY
HARMONIA UNIVERSUM
BOUTIQUE
Wrapper
Liens
Flux RSS
Contact
PARTICIPATION
Recherche
FOCUS SUR L'AUTEUR
Latest News
Search
Other Menu
Administrator
 
Home arrow ALL TEXTS
Blog - Content Section Layout
La mise à mort de la France
POLITIQUE
Écrit par Patinet Thierri   
Dimanche 02 Décembre 2018 à 07:17

Mise à mort de la France

Petites nouvelles de cette petite Terre, où la lèpre brune dans une certaine Nation vient de chercher à terroriser via ses milices tout un Peuple. Mais lisons :

« La violence instrumentalisée par l’État Français à l’aide de ses milices, de ses provocateurs, de ses barbouzes, photographiés, filmés, organisant la casse, la dégradation de l’Arc de Triomphe lors du défilé des Gilets jaune à Paris et ailleurs, est le propre de la dictature, qui aujourd’hui se révèle en pleine lumière. Jusqu’à présent, elle demeurait voilée, dans le cadre de la condescendance, du mépris, ce jour elle illumine la France jusqu’à la voir parler de chaos, alors qu’elle organise elle-même le chaos, dans une manipulation grotesque de l’opinion.

Nous ne sommes plus en démocratie dans ce Pays des droits de l’Homme, nous ne sommes plus en République, où l’on voit le pouvoir tenu par une caste aux ordres des usuriers de tout poil, aux ordres des lobbies de toute nature, qui recueille 19% de satisfaits, qui organise la violence pour la faire porter sur autrui, gazant, matraquant, homme, femme, enfant, vieillard, assassinant le Peuple pacifique pour se maintenir à la tête de cette Nation, humiliée, bafouée, souillée par les privilèges indus. On entend désormais parler de loi martiale par cette gouvernance, d’appel à l’Armée Française, qui se doit de protéger le Peuple et non cette minuscule partie du Peuple de France qui oppresse dans le déni le plus parfait, dans la consommation absolument dantesque de la manipulation la plus haineuse qui soit.

Des Gilets jaune, non organisés actuellement, on voit l’infiltration de certains groupes qui se déclarent pour un dialogue avec les tyrans, montrant là la perversité du système, jusqu’à justifier cette sédition en se rapportant aux Institutions, comme si les Gilets jaune ne les rejoignant pas étaient contre les Institutions, ridicule manipulation qui entraîne la division, car l’intérêt de la gouvernance minoritaire est bien de casser ce mouvement, le réduire par la violence, le briser en ses souches et l’annihiler totalement, pour faire valoir dans sa dictature de fait la feuille de route que lui a dictée l’usure et ses féaux tant dans le cadre de cette Europe qu’au niveau mondial.

Le Peuple de France respecte ses Institutions, car ce ne sont pas les hommes et les femmes qui font les Institutions, et lorsque ces Institutions faillissent, il en va bien de la responsabilité de celles et de ceux qui y président. Aujourd’hui ces hommes et ces femmes ne sont pas à la hauteur de la demande exercée par le Peuple de France qui ne demande pas la Lune, mais bien le droit de vivre décemment, sans voir ses contributions dilapidées totalement dans l’immigration massive, la transfusion d’entreprises qui ne créent pas d’emploi, l’indécence de ne voir pas taxé les plus riches comme s’ils étaient les privilégiés de la République, l’indécence de ne pas voir taxés le kérosène et tutti quanti.

Le Peuple de France en sa force vive ne peut continuer ainsi à subir les taxations les plus importantes du monde. Que fait cette gouvernance depuis son élection, elle pressure de taxes les plus faibles, les retraités, les handicapés, par spoliation de leurs droits, les malades toujours par spoliation de leurs droits humains, qui voient ainsi leurs deniers compenser l’éradication de l’impôt sur la fortune, et plus particulièrement l’immigration massive qui coûte 94 milliards d’euros annuellement, toutes charges confondues, ainsi que les 80 milliards de fraude fiscale contre laquelle aucune action d’envergure n’est menée, enfin pour nourrir une bonne partie de parasites dans les Ministères et les Assemblées, qui se votent et s’octroient des salaires mirobolants, des retraites dorées, pendant que le Peuple crève de faim.

Voilà ce que veut conserver cette gouvernance, parlant de ruissellement, inexistant, qui par contre est bien un ruissellement de la base vers les sommets pour nourrir les esclavagistes en priorité. Et si cela ne vous convainc pas, qu’entend-t-on sur une TV d’État ? Qu’il faut annuler la contribution télévisuelle, ce qui rendra heureux le Peuple, car il n’a pas beaucoup de loisirs et regarde beaucoup la télévision ! Ce mépris de fin de race est absolument le scandale de notre Nation, cette souillure de l’esprit est le propre de cette gouvernance dictatoriale, qui méprise le Peuple, l’humilie et tente de le détruire en voulant le remplacer en signant ce pacte des esclavagistes concernant les migrations.

Il n’y a pas de mots pour définir ces hommes et ces femmes qui dénaturent les Institutions, pas de termes assez virulents pour dénoncer leurs promotions canapés, la bestialité qui transfigure leurs actions, jusqu’à voir et je ne cesserai de le répéter tellement c’est ignoble, refuser par vote une subvention pour les enfants cancéreux ! Ils sont la honte de la France et veulent poursuivre leur œuvre de destruction en se protégeant par la Loi Martiale, instaurer plus profondément leur dictature qui ressemble étrangement à celles des Nationaux socialistes avec Hitler en kapo, à celle des communistes, avec Lénine, Trotski et toute la fripouille formée aux Etats-Unis , lors de la révolution dite bolchevique en 1917.

Que tout un chacun prenne réellement conscience de ce qui se passe en France. L’instrumentalisation de la violence par l’État risque de déboucher sur la mise en œuvre du plus vaste camp de concentration de ce monde, la France, où les esclaves à bas coût vont submerger le Peuple de souche, qui verra accélérer sa mise en paupérisation, et bien plus vite sa liquidation physique indirecte, car contrairement aux nazis, la lâcheté conditionnée de cette gouvernance appliquera et applique déjà la sédation des personnes âgées, des handicapés, des malades par euthanasie financière. Les faibles doivent crever pour cette gouvernance, les faibles doivent être détruits, mais cela n’est qu’une première étape, et le Peuple de souche en voit les premiers signes en ce qui concerne ses sources vives, car les forts eux aussi sont destinés à disparaître, toujours par sédation financière, via une taxation démente.

Les partis en France formés par la même rémanence issue des loges avariées et des sectes ovipares, confluent dans cette sédation, et votent dans la même direction, il serait là aussi temps de le voir pour celles et ceux qui ont encore des illusions sur les hommes et les femmes qu’ils élisent comme des marques de savonnettes. Ils voteront d’une seule main la loi martiale, où la situation d’urgence, n’en doutez absolument pas.

Face à cet ukase du mondialisme esclavagiste dans notre beau Pays de France, le Peuple de France, dans la légalité absolue, a des armes de destruction massives qu’il lui suffit de mettre en œuvre pour retrouver sa dignité. La première arme est celle de la grève totale de la consommation, hors les produits de première nécessité, qui coulera une économie qui ne lui profite en aucun cas, la seconde arme est bien entendu le bulletin de vote qui doit éradiquer totalement les prétendants de ce système esclavagiste. Enfin la dernière arme relève du statisme le plus inconditionnel, qui se manifeste par l’absence totale de participation quelconque à toutes institutions, de la Mairie la plus simple, jusqu’aux plus hauts niveaux de l’Etat, dans le cadre de ses manifestations quelles qu’elles soient, politiques, culturelles, et autres. Trois armes fatales qui pourraient renverser la situation au profit du Peuple, car ne l’oublions jamais c’est le Peuple qui fait vivre une Nation et non une gouvernance quelconque.

Le statisme engage le rien faire, ne participer à strictement rien qui provienne de l’État et de ses féaux. Le Peuple est ignoré, le Peuple doit totalement ignorer la gouvernance et ses médias attitrés, ses fous du roi en prosternation en spectacles, concerts, etc. Aucune consommation de la propagande étatique, et déjà cela sera un premier pas. Le Peuple malgré tout ce que fera la gouvernance comme atteinte à sa vie collective comme sa vie privée, ne se verra jamais enlever sa puissance de penser, à moins de le liquider comme semblent le souhaiter les féaux en gouvernance.

A chacun d’évaluer son potentiel de puissance face à la dictature de fait qui va devenir de droit dans les jours qui vont suivre, même si cela est déguisé comme cela le sera très certainement. Le Peuple c’est la puissance qui peut contrarier l’impuissance. Chaque individu est une force exceptionnelle et en cohésion avec un ensemble, ici 84% des Françaises et des Français, est invincible, quels que soient les moyens utilisés par la propagande d’État. Le Peuple, ignoré, humilié, courbé, doit redresser la tête, car il est la seule force de la Nation, et montrer sa capacité réelle à changer l’orientation politique de ce jour. Cela se fera car il vient de prendre conscience de ce que conchie la gouvernance, la fraternité, une fraternité que rien ni personne ne pourra détruire, une fraternité dressée devant l’esclavagisme et  ses féaux. »

Pauvre petite Nation de cette petite Terre que nous regardons avec empathie, humiliée, souillée, se relèvera-t-elle de la dictature qui se met en place officiellement ? À suivre…

© Vincent Thierry

Dernière Mise à jour ( Dimanche 02 Décembre 2018 à 07:25 )
1 décembre 14h00
POLITIQUE
Écrit par Patinet Thierri   
Samedi 01 Décembre 2018 à 08:22

1 Décembre 14h00

Petites nouvelles de cette petite Nation qui a été le flambeau de cette petite planète il y a quelques siècles, que nous observons enfin se redresser face à la barbarie, mais lisons :

«  Nous sommes le premier décembre. La France voit manifester des millions de gilets jaune, la gouvernance parlera de cinq mille personnes dans le déni le plus complet. La plupart des manifestations se déroulent sans incident. Le regard se tourne sur Paris, où les milices de la gouvernance se déchaînent pour faire retomber la casse sur les gilets jaune. Des milliers de grenades sont envoyées sur les manifestants pacifiques, - armes létales interdites par la Convention de Genève -, montrant ici que la France n’est plus dans une Démocratie mais bien dans une dictature immonde, une lèpre brune suant la mort et la destruction, la honte de ce monde !

La côte des satisfaits de cette dictature tombe à 19%, les Françaises et les Français ne veulent plus de cette boue en gouvernance, ces petits marquis, toutes ces promotions canapés, tous ces drogués vicieux qui empuantissent les bancs des Assemblées, et tous les corps de la République, toute cette liquéfaction du vivant qui ne pense qu’à ses intérêts personnels et en aucun cas aux intérêts généraux, se complaisant dans l’injure, la forfaiture, la trahison.

1789 est là en 2018, que personne ne s’y trompe.

La répression que subit le Peuple ne restera pas vaine, le sang qui marquera cette journée ne sera jamais oublié par le Peuple de France. Au Pays des Droits de l’Homme, Messieurs Dames, nous avons l’honneur de vous présenter la dictature dans son horreur, instrumentalisée par les usuriers, une famille réfugiée à la City, donneur d’ordres à des marques de savonnettes estampillées par leur écot, formatée par des sectes vivipares, maçonnerie dévoyée, fondation franco américaine larvaire du néo conservatisme et du mondialisme esclavagiste, si bien représentés dans la gouvernance, de petits pieds dociles sans testicules, se prélassant dans leur morgue, leur mépris, leur condescendance, inutiles personnages d’un théâtre d’ombres qui ne gouverne rien mais prend ses ordres de ses boutiquiers qui sucent le sang des Peuples. Vampires gluants de vermines qui sont la souillure de ce monde si bien reflétée par leurs domestiques qui osent empuantir les ors du pouvoir.

Cette dictature se défend en voulant parler au Peuple comme à un enfant de deux ans, cette dictature ment du matin au soir suivant les techniques traditionnelles de la manipulation pour discréditer le seul mouvement qui tienne aujourd’hui en France, représentant 84% des Françaises et des Français, dont la manifestation parisienne voit le massacre sous le joug de la puanteur humaine qui dirige.

Cette vermine usurpatrice n’a pas encore compris que plus personne ne veut d’elle dans notre beau pays de France !

Et que font donc les Députés, et que font donc les Sénateurs, qui devraient agir devant la masse de Françaises et de Français ne voulant plus des oripeaux de la bestialité en gouvernance ? Ils ne font rien, larves indécises, alors que déjà les Assemblées auraient déjà dû être dissoutes, et que la gouvernance aurait dû être démise pour haute trahison envers le Peuple de France ! Une trahison qui se manifeste par la vente de la France au mondialisme esclavagiste, une trahison qui devrait trouver son point d’orgue avec la signature du pacte du machin, ONU, le 10 décembre, une trahison de valets répugnants à la solde des usuriers qui ne veulent plus voir que des esclaves en lieu et place des Êtres Humains.

Bestialité, voici le terme approprié pour désigner leurs commettants, bestialité, pédophilie, toutes les tares de la société civile y sont représentées, larves dociles à l’anus béant se consacrant dans la déviance pour mieux recueillir des miettes de la table des barbares qui les gréent. La France en gouvernance est ce jour la honte de ce monde.

Son marquis se promène en Argentine, alors que la place d’un dirigeant est près du Peuple  qu’il prétend diriger, mais qu’attendre de l’inhumanité la plus votive, la plus consacrée, la plus délirante, la plus méprisante, la plus arrogante, une fin de race qui est l’objet même du dégoût que ressentent toutes les Françaises et les Français en prononçant son nom qui est synonyme d’esclavagisme.

La fracture est consommée ce jour d’avec cette bestialité qui gaze, et gaze encore, frappe et frappe encore. Demain cinquante millions de Françaises et de Français vont se lever pour le faire partir, car plus personne ne veut de ce valet de l’usure. Il lui faudra lors trouver cinquante millions de CRS, accouplées à ses milices pourries, qu’il protège, pour assassiner le Peuple de France ! Ce tyran doit être évacué et il le sera, et avec lui toute la boue qu’il traîne à ses basques, tous ces regards bovins achetés par des retraites dorées, des salaires mirobolants, escroqués aux contributions, toute cette lie humaine vendue aux lobbies, tous ces étrons qui ne représentent qu’eux-mêmes et en aucun cas le Peuple de France. En parlant d’étrons, elles et ils se seront reconnus.

Aucune discussion ne doit être entamée avec cette dictature par les Gilets Jaune. Ils doivent se structurer en désignant un porte-parole par ville, par Département, par Région enfin, et unir tous les groupes existants afin de devenir l’arme de destruction massive qui viendra à bout de la litière infecte où grouille cette soi-disant gouvernance. Cela se fera.

En attendant regardez le boucher déployer ses prétoriens pour massacrer le Peuple qui manifeste pacifiquement,  regardez le gazer, tel les nazis dans les camps de concentration nos concitoyens d’origine Juive, regardez le arrêter, frapper, molester comme un barbare. Une femme le visage en sang s’est mise devant un camion à eau, la police jette ses gaz, alors que pas un gilet jaune, pas un, ne jette quoi que ce soit ! Voilà la gouvernance en marche, une putridité malsaine, une lèpre brune infecte qui pourrit la Nation, en la sacrifiant à tout ce qui n’est pas la France et ne le sera jamais. La lance à eau s’est mise en action, inondant les manifestants pacifiques,  les grenades fusent, toute la boue de la gouvernance est là, la boue de ces petites choses cachées dans leurs ministères, de ces petites choses qui ne peuvent déjeuner qu’à deux cents euros par repas alors que le Français moyen touche 1500 euros, petites choses qui donnent les ordres de ce jour pour massacrer le Peuple, petites choses gluantes qui en 1789 auraient vu leur tête au bout d’une pique, et qui aujourd’hui peuvent remercier les Gilets Jaune pacifiques de ne pas se laisser aller à cette violence. Cela risque malheureusement de venir, si la violence du pouvoir persiste.

Les droits de l’homme sont souillés, la Démocratie étranglée, La République un chiffon, remplacés par la barbarie, la souillure de l’Esprit née de la déliquescence de mœurs, l’avarice, et l’égoïsme, toutes tares reflétées dans le miroir de cette décomposition qui se veut gouvernance, et qui n’est rien, strictement aux yeux d’un Être Humain normalement constitué, sinon que le pilier de la barbarie elle-même.

Dans les médias en reptation, les valets politiques aux ordres tenus par leurs vices et leurs affaires, larves dociles, se succèdent avec leur sourire ironique, leur morgue et leur suffisance croyant encore à une quelconque légitimité, là où ce qui se produit actuellement sur les Champs Elysées leur fait perdre à jamais toute crédibilité. Les Françaises et les Français rejettent totalement leur suffisance, leur condescendance, leurs manœuvres délictueuses, grotesques, dignes d’une série B. Il convient désormais de les ignorer totalement, de ne pas s’abaisser à leur parler, de ne pas s’abaisser à voter pour leur ridicule prétention, ce corps politique est pourri jusqu’à la moelle et tant qu’il n’aura pas été régénéré, la France ne sera pas régénérée.

Tout un chacun aura compris qu’aucune mesure ne sera prise par les « élus » pour remédier à cet état de choses, le Peuple de France doit donc prendre son destin en main et ne rien lâcher, le temps est son allié, il ne défend pas des prébendes, il n’est pas lié par des pactes avec une quelconque secte, il est pour sa majorité en état de survie et doit reconquérir son droit élémentaire de vivre. »

Cette petite terre entière devrait se solidariser avec ce qui se passe en France, où l’on voit la dictature instaurée par la barbarie la plus cruelle et la plus sauvage, tenter d’anéantir par la force un Peuple pacifique. À suivre…

© Vincent Thierry

Mouvement Gilets jaune
POLITIQUE
Écrit par Patinet Thierri   
Jeudi 29 Novembre 2018 à 10:47

 

Mouvement Gilets Jaune

 

Petites nouvelles de cette petite terre où la France par son Peuple essaie de sortir du giron de la dictature dans laquelle elle végète, mais lisons :

 

« Se contrefichant du Peuple totalement, le dictateur qui fait gazer les enfants, préfère aller se montrer avec le G20, qui je l'espère lui rappellera son autoritarisme, car les participants ne sont pas à mettre dans le même panier des mondialistes esclavagistes.

 

Il laisse la maison entre les mains de ses larbins qui tentent, vainement, de récupérer en y infiltrant des taupes, le mouvement des Gilets Jaune. Gageons qu'il a fait appel à GENCOR, la force policière de l'UE rss, pour mater les Gilets Jaune pacifiques qui seront, à n'en pas douter, à Paris, débordés par la racaille aux ordres du pouvoir, dont on a vu un si beau spécimen filmé par une TV étrangère, s'écriant, "non, non, non, je suis avec vous...", relâché immédiatement vêtu d'un gilet jaune pour continuer à casser.

 

Les provinces doivent aussi se mobiliser car tout le monde ne peut aller à Paris pour des raisons principalement financières, Provinces où l’on voit une tentative de récupération dans certaines villes du mouvement, préférant ignorer la cohésion nationale pour faire valoir leur propre revendication, sans le moindre souci des autres Régions. On y voit là l'action menée par la gouvernance via ses renseignements généraux et tutti quanti, maîtres dans l'infiltration et la désintégration.

 

Alors qu'une pétition signée déjà par plus de quatre cent mille personnes circule pour la destitution de l'arrogant personnage, samedi sera décisif pour ce mouvement, soit il se fait infiltrer totalement et récupéré par la gouvernance, soit il réagit et devient autonome en se structurant réellement dans le cadre d'assemblées par villes, d'assemblées totales et non partielles, où l'on voit des petits noyaux, défendant la démocratie participative, ignorer totalement l'ensemble des adhérents de certains groupes, puis par départements, par régions et enfin au niveau National en élisant non pas des responsables mais des délégués pour porter la parole de la base, et non pas la parole arbitraire de petits noyaux constituant les groupes.

 

Des sites sont en cours pour réaliser cette performance, mais gageons que cela prendra du temps, et il en faut pour se structurer sans oublier personne.

 

Les revendications actuelles concernent principalement le pouvoir d'achat, dans tous les groupes visités. On remarquera d'une manière singulière, à l'image de la gouvernance, que les retraités sont les grands oubliés de ce mouvement, l'indexation de leur retraite sur l'inflation, la baisse de la csg sur leur retraite, étant parfaitement écartées, alors que beaucoup de retraités participent activement en fonction de leurs moyens à ce mouvement. Cherchez l'erreur. C'est oublier la puissance de frappe de 16 000 000 de retraités, principalement au niveau des votes.

 

En attendant que soit structuré d'une manière réaliste ce mouvement, il ne doit rien lâcher et en aucun cas se laisser circonvenir par les sirènes de l'écologie. La France avec ses tout petits pourcentages d'émission de CO2

https://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_des_pays_par_émissions_de_dioxyde_de_carbone

fait sourire les gros pollueurs lorsqu'ils la voient entamer une transition écologique immédiate qui va la paupériser comme jamais. Les chiffres sont là, il faut arrêter de se faire avoir comme cela ! On rappellera pour ceux qui l’ont oublié, que le système aérolique de la terre ( les vents, les tempêtes) et la rotation de la Terre, entraînent des masses de pollution en provenance de tous pays, il n'y a pas de frontières en cette matière. Et la France en ses émissions actuelles, même si elle doit s'améliorer dans le temps, n'a pas à rougir de sa position.

 

Le racket prévisible depuis la création du GIERC, au motif de la taxe carbone doit cesser, et les discussions s'il y en a doivent principalement porter sur le pouvoir d'achat des Françaises et des Français. La transition écologique évoquée par le gouvernement est un leurre total, arbitraire, propagandiste, destiné à paupériser totalement le Peuple de France. Les Françaises et les Français n'ont pas à supporter la charge de la taxe carbone du monde entier ! Ce n'est qu'une piste, il y en d'autres. Sur ce chef de chapitre intéressez-vous aux organismes sérieux, je ne parle du GIERC qui fait rire les vrais scientifiques, procurez-vous des statistiques réelles et mettez les sous le nez des prévaricateurs, qui en fait ne travaillent que pour les capitalistes verts esclavagistes qui roulent en 4x4, dépensent en un jour ce que vous dépenser en un mois en électricité, etc, etc, le meilleur exemple est Al Gore, le porteur du mensonge absolu.

 

Ce racket destiné à paupériser n’est que l’arbre qui cache la forêt, préparant la désintégration elle-même de la France, qui va être noyée par le traité de Marrakech le 10/12 et qui risque de perdre totalement sa souveraineté si la gouvernance cède à l’UE rss, donc l’Allemagne son siège au Conseil de sécurité.

 

L’offensive menée par la gouvernance ne doit pas cacher le plan général qui se développe sous nos yeux afin de faire disparaître et la France et son Peuple qui verra alors nidifier des esclaves à bas coût, corvéables économiquement, acceptant leur euthanasie lorsqu’ils ne seront plus productifs. Euthanasie qui a déjà largement commencée avec la sédation financière des retraités, des handicapés, des malades, des enfants par vaccination massive, par la dictature Française. »

 

On a vu cela souvent sur d’autres planètes des mouvements luttant contre la subversion totalement infiltrés par la subversion, un ver dans le fruit contaminant toute leur réalité. Espérons que ce mouvement ne se fasse pas désintégrer par les gargouilles venimeuses qui empuantissent l’Occident de cette petite Planète. À suivre…

 

© Vincent Thierry

 

Tentative de récupération nationale

 

« VT : Il y a qu'à, faut qu'on... Il serait utile de fédérer maintenant ce mouvement pour porter les revendications issues de l'ensemble des Gilets Jaune, s'organiser en dehors des mouvements politiques et syndicaux qui pour la plupart sont achetés, pour promouvoir les demandes justifiées du Peuple de France. Loi de 1901 ?

Le Peuple de France ne peut plus tolérer les injures manifestées par la gouvernance à son égard, les mensonges, et les fruits de sa propagande.

Le Peuple, pourquoi ? 75% des Françaises et des Français sont sympathisants de ce mouvement.
Chaque ville de France désigne un leader, chaque leader organise des assemblées lors desquelles sont débattues les demandes, chaque Département désigne un leader, chaque Région de même, enfin désigne un ou des leaders au niveau National chargés de porter le cahier des charges à la gouvernance. Toute Assemblée conservant son droit de regard sur les actes commis par les leaders au niveau National.

Les réseaux sociaux permettent déjà cette coordination.

VT : Bonjour on apprend par les médias que les gilets jaune se structureraient. Qui est à l'origine de cette structure? En bref qu'est-ce que c'est que cette tentative de récupération ? Merci pour les retours.

VT : Les médias aux ordres diffusent sans arrêt l'"existence" d'un collectif Gilets Jaune qui aurait désigné 8 personnes pour les représenter. Cette manipulation nationale est un fake new par excellence. Aucune Assemblée de Gilets Jaune n'a désigné qui que ce soit, démocratiquement et par vote régulier un quelconque représentant. Il s'agit d'une arme à double tranchant utilisé par la gouvernance, voulant ainsi voir avant que ne soit structuré ce mouvement se désigner des responsables. Avant toute désignation de qui que ce soit les Assemblées des Gilets jaune doivent se réunir ville par ville pour décider de leur structuration, via une association, et ensuite déléguer au niveau départemental, régional et national leurs délégués. Nous avons à faire ici à de l'escroquerie en bande organisée et les Gilets Jaune doivent faire savoir haut et fort qu'aucune personne à ce jour ne les représente.

VT : Sur le principe on est d'accord, mais d'abord que chaque ville fasse son assemblée pour voter pour le plus qualifié et que le cahier des charges soit aussi voté en Assemblée pour le porter au niveau du département. On ne désigne pas comme cela quelques personnes et on ne fait pas transiter une quelconque demande sans avoir l'accord de la base. Ce n'est plus de la Démocratie mais le couronnement de la dictature. Par ailleurs avant de se structurer faudrait-il déjà créer une association, car la responsabilité qui va peser sur les désignés dans le cadre civil sans parler du pénal est décuplée. Attention sur ce chef de chapitre, se structurer ne se fait pas par un coup de baguette magique. Envoyer des gilets jaune à l'Élysée sans structure officielle c'est aller au casse-pipe sans le moindre problème. Même le tiers état en 1788 était structuré ! Chaque ville avait fait un cahier des doléances, tous ces cahiers mis à la poubelle par les Députés de l'époque au motif qu'eux seuls avaient la vérité. Voilà ce qui risque de se produire, sous le rire des partis et des syndicats alliés. Sauf à penser qu'on veuille laminer le mouvement.

 

VT : Soyons sérieux, les Gilets Jaune doivent certes s'organiser mais on sent bien là une manœuvre, car l'idée ne part pas de la base. Seules les Assemblées de Gilets Jaune, non pas par département mais par ville peuvent désigner un référent, et si et si seulement le mouvement est fédéré dans le cadre associatif, compte tenu des responsabilités pouvant peser sur ces référents. La manipulation ici est évidente. N'y répondez pas, elle fait partie des manœuvres diligentées par la gouvernance pour casser le mouvement. Quelle que soit la personne qui incite à donner des noms dans le cadre d'un quelconque mouvement non structuré, ignorez là totalement. Ce d'autant plus qu'il est interdit par la CNIL de créer ainsi des fichiers de personnes sans la moindre déclaration probatoire. Vous ne pouvez créer un fichier public sans déclaration à la CNIL. Demandez donc à cette personne son agrément de la CNIL, et parallèlement au nom de qui elle parle ? La tentative de récupération du mouvement par les petites mains de la gouvernance est ici grotesque. »

 

Récupération par un noyau dans un groupe (sur une vidéo demandant un rendez-vous avec le Gouvernement en provenance d’une petite ville.) On notera que pour seule demande au niveau du pouvoir d’achat, on retrouve la baisse des taxes sur l’électricité et le gaz…

 

« VT : On ne peut se désolidariser de l'ensemble des gilets jaune au niveau national, ce que l'on entend ici n'est qu'une vision des choses une vision de leur résolution ou on ne retrouve nulle part la charte des demandes x sinon que diluée dans un discours écologique comme le tient la gouvernance actuelle. Il aurait été souhaitable d'avoir un discours politique portant les termes de la charte et non seulement écologique, quand la plupart des personnes ne peuvent se permettre de changer de chaudière ou de voiture alors que la France n'émet qu'une quantité ridicule de co2 au niveau mondial, la préoccupation majeure porte sur la perte du pouvoir d'achat et non sur la philosophie écologique. En présentant un projet individuel, ce projet se désolidarise du mouvement national, et c'est tout à fait ce qu'attend la gouvernance actuelle pour briser ce mouvement. Un rayon dans le cercle n'est pas le cercle. Ont été évoquées des structurations dont personne ne veut à x, il n'en demeure que peuvent être nommés des délégués par assemblées. On s'attendrait à ce que soient réunis les gilets jaune pour nommer leurs délégués, cela sera il fait au niveau de x? Pour l'instant chacun a priori tourne en roue libre dans son groupe, c'est la toute la faiblesse du mouvement sur x. Rencontrer le Maire, le Député et un sous-Préfet c'est très bien mais sans coordination avec le réseau national c'est un coup d'épée dans l'eau, il ne faut pas se leurrer. Par ailleurs il y a 4535 membres dans ce groupe, il serait bon avant toute déclaration collective d'interroger chaque membre du groupe sur l'ensemble des propositions présentées, ce qui, sauf erreur de ma part, hors un simple sondage, n'a pas été fait. Un simple tableau avec oui non peut être géré via internet. Lorsqu'on parle des remontées de la base, c'est bien pour ce groupe de l'ensemble du groupe soit les 4535 personnes, dont il faut parler et non d'une de ses parties, autrement je ne vois pas où se situe la démocratie. Ces règles simples permettraient d'établir une véritable cohésion et conjointement le choix de délégués faisant l'unanimité dans le groupe qui pourraient alors en cohésion avec les autres villes au niveau départemental faire remonter les idées du groupe, etc. En tout état de cause il est vraiment prématuré et très cavalier à mon avis, de demander à être reçu au niveau national qui ici verrait les remontées partielles de x comme les remontées de toute la France, ce qui est faux, les demandes nationales devant être hissées des villes aux départements, des départements aux régions, des régions à la Nation et actuellement s'orientant, a priori, à une demande de dissolution de l'assemblée nationale, en préambule à tout dépôt de cahier des doléances. Voir le monde du haut de son clocher c'est participer à la destruction de la cohésion nationale qui s'impose, enliser le mouvement et risquer de voir que tout ce qui aura été fait par les uns et par les autres ne serve de rien.

 

Réponse : Très bonne idée demandons aux 4500 membres leurs cahiers de doléances, ou comme vous dites leurs points de vue sur les propositions présentées... soyons sérieux sur les 4500 membres une minorité est belle et bien présente sur le terrain ou se dit en soutient.
Les revendications ne sont qu'une analyse et remontées du terrain car oui un groupe d'une dizaine de personne s'est détaché, un groupe d'une dizaine de personne sans qui rien de ce qui se fait sur le secteur x ne serait possible, un groupe de personne qui chaque jour se bat sur le terrain et qui est accompagné seulement par une poignée de personnes.. Les revendications exposées ici proviennent du terrain de la majorité des gens avec qui nous avons pu discuter. Vous parliez du pouvoir d'achat il est évoqué dans la vidéo. (taxes électricité et abonnement gaz) ce qui représente une somme que tout le monde et je dis bien tout le monde payent " pas un n'est mis de côté" retraite, sans emploi, personne à mobilité réduite, cadre, ouvrier etc.... en aucun cas il est prématuré de prendre les devants et d'accélérer la démarche auprès des corps intermédiaires. Aujourd'hui nous rentrons dans un climat insurrectionnel, pourquoi car chacun y va de sa revendication et il est impossible pour un corps politique d'y répondre donc comme la vidéo l'indique il est important pour apaiser les tensions et pour commencer une réelle discussion d'appliquer une mesure forte....celle qui touche tout le monde et que ce soit Pierre Paul ou jacques le principal c'est que le message soit passer, entendu et appliquer mais pas en mode brouillon car oui la colère donne cet aspect brouillon que l'on entend partout mais bel et bien compris ce qui est je le répète dans cette vidéo, dans ce qui a été présenté au maire, au député et au préfet.

 

VT : Vos remarques sur le groupe et ce qu'il pourrait dire, amener, en dehors du noyau initial sont claires; et vous parlez de démocratie participative... La démarche que vous voulez engager sur une partie du cahier des doléances de même. Le dévouement d'un certain nombre de personnes est plus qu'honorable, mais vous ne m'empêcherez pas de vous rappeler que vous ne vous servez pas du potentiel que représente le groupe, 4500 personnes, la Démocratie, c'est cela aussi, qui sur un questionnaire Facebook pourrait confirmer ou infirmer ou dévoiler des revendications nouvelles. Votre demande dans cette vidéo, outrepasse toute cohésion départementale, régionale, nationale, voulant ignorer la totalité des autres groupes de gilets jaune sur le territoire. Dont acte. On voit mal un Gouvernement, quel qu'il soit, recevoir une commune sur les 35416 communes existantes... Pour en terminer nous ne sommes pas dans un climat comme vous le dites insurrectionnel, il ne faut pas exagérer tout de même. Une insurrection se fait les armes à la main, le mouvement des gilets jaune est un mouvement pacifique, car les mouvements pacifiques statistiquement ont plus de chance de gagner que les autres.

 

Réponse : Le but n'étant pas d'additionner toutes les revendications puisque et je vous assure que l'on compte autant de revendications qu'il y a de membre ici. Tout en sachant que si nous voulons donner du crédit à ce mouvement, il est important de filtrer, trier et de faire remonter du terrain la revendication principale qui touche tout le monde...le pouvoir d'achat (ce que l'on a fait).
Vous pouvez d'ailleurs voir que nous sommes actifs sur les réseaux et sur certains postes qui ont pour but que chacun pose sa question, revendication et à partir de là nous avons fait le point en petit comité des demandes terrain et réseaux pour en arriver à la conclusion qui sont sur la vidéo.
Nous sommes d'accord sur un point c'est que nous ne voulons pas de ce climat malheureusement pour être sûr le terrain je vous assure et c'est triste mais il est bien présent.
 

VT : il ne s'agit pas de monter les uns contre les autres, bien au contraire mais créer une Unité nationale qui permettra à ce mouvement de prospérer, c'est bien pour cela, mais cela est mon avis personnel et pas nécessaire l'avis de tout le monde, qu'il doit se structurer par ville, par département, région et enfin au niveau de la Nation, en déléguant de la ville à la Nation ses délégués, qui seront chargés de faire remonter toutes les revendications de la Base au sommet. Je ne dis rien d'autre, quant à ce que l'on vient de voir à Matignon, désolé une vaste opération de propagande, rien de plus, permettant de faire croire que le dialogue est ouvert alors qu'il ne l'est pas, la politique actuelle ne changeant pas d'un iota sur le pouvoir d'achat des Françaises et des Français. D'où l'intérêt de se structurer globalement. Cela est en cours de ce que je peux voir sur un certain nombre de site Nationaux, repris d'ailleurs par la presse internationale, qui font émerger 42 propositions :

Zéro SDF : URGENT.

Davantage de progressivité dans l'impôt sur le revenu, c'est-à-dire davantage de tranches.

Smic à 1 300 euros net.

Favoriser les petits commerces des villages et centres-villes. Cesser la construction des grosses zones commerciales autour des grandes villes qui tuent le petit commerce et davantage de parkings gratuits dans les centres-villes.

Grand plan d'Isolation des logements pour faire de l'écologie en faisant faire des économies aux ménages.

Impôts : que les GROS (MacDo, Google, Amazon, Carrefour...) payent GROS et que les petits (artisans, TPE PME) payent petit.

Même système de Sécurité sociale pour tous (y compris artisans et autoentrepreneurs). Fin du RSI.

Le système de retraite doit demeurer solidaire et donc socialisé. Pas de retraite à points.

Fin de la hausse des taxes sur le carburant.

Pas de retraite en dessous de 1 200 euros.

Tout représentant élu aura le droit au salaire médian. Ses frais de transports seront surveillés et remboursés s’ils sont justifiés. Droit au ticket restaurant et au chèque-vacances.

Les salaires de tous les Français ainsi que les retraites et les allocations doivent être indexés à l'inflation.

Protéger l'industrie française : interdire les délocalisations. Protéger notre industrie, c'est protéger notre savoir-faire et nos emplois.

Fin du travail détaché. Il est anormal qu'une personne qui travaille sur le territoire français ne bénéficie pas du même salaire et des mêmes droits. Toute personne étant autorisée à travailler sur le territoire français doit être à égalité avec un citoyen français et son employeur doit cotiser à la même hauteur qu'un employeur français.

Pour la sécurité de l'emploi : limiter davantage le nombre de CDD pour les grosses entreprises. Nous voulons plus de CDI.

Fin du CICE. Utilisation de cet argent pour le lancement d'une industrie française de la voiture à hydrogène (qui est véritablement écologique, contrairement à la voiture électrique.)

Fin de la politique d'austérité. On cesse de rembourser les intérêts de la dette qui sont déclarés illégitimes et on commence à rembourser la dette sans prendre l'argent des pauvres et des moins pauvres, mais en allant chercher les 80 milliards de fraude fiscale.

Que les causes des migrations forcées soient traitées.

Que les demandeurs d'asile soient bien traités. Nous leur devons le logement, la sécurité, l'alimentation ainsi que l'éducation pour les mineurs. Travaillez avec l'ONU pour que des camps d'accueil soient ouverts dans de nombreux pays du monde, dans l'attente du résultat de la demande d'asile.

Que les déboutés du droit d'asile soient reconduits dans leur pays d'origine.

Qu'une réelle politique d'intégration soit mise en œuvre. Vivre en France implique de devenir français (cours de langue française, cours d'histoire de France et cours d'éducation civique avec une certification à la fin du parcours).

Salaire maximum fixé à 15 000 euros.

Que des emplois soient créés pour les chômeurs.

Augmentation des allocations handicapés.

Limitation des loyers. Davantage de logement à loyers modérés (notamment pour les étudiants et les travailleurs précaires).

Interdiction de vendre les biens appartenant à la France (barrage, aéroport…)

Moyens conséquents accordés à la justice, à la police, à la gendarmerie et à l’armée. Que les heures supplémentaires des forces de l’ordre soient payées ou récupérées.

L'intégralité de l'argent gagné par les péages des autoroutes devra servir à l'entretien des autoroutes et routes de France ainsi qu'à la sécurité routière.

Le prix du gaz et l’électricité ayant augmenté depuis qu'il y a eu privatisation, nous voulons qu'ils redeviennent publics et que les prix baissent de manière conséquente.

Fin immédiate de la fermeture des petites lignes, des bureaux de poste, des écoles et des maternités.

Apportons du bien-être à nos personnes âgées. Interdiction de faire de l'argent sur les personnes âgées. L'or gris, c'est fini. L'ère du bien-être gris commence.

Maximum 25 élèves par classe de la maternelle à la terminale.

Des moyens conséquents apportés à la psychiatrie.

Le référendum populaire doit entrer dans la Constitution. Création d'un site lisible et efficace, encadré par un organisme indépendant de contrôle où les gens pourront faire une proposition de loi. Si cette proposition de loi obtient 700 000 signatures alors cette proposition de loi devra être discutée, complétée, amendée par l'Assemblée nationale qui aura l'obligation, (un an jour pour jour après l'obtention des 700 000 signatures) de la soumettre au vote de l'intégralité des Français.

Retour à un mandat de 7 ans pour le président de la République. L’élection des députés deux ans après l'élection du président de la République permettait d'envoyer un signal positif ou négatif au président de la République concernant sa politique. Cela participait donc à faire entendre la voix du peuple.)

Retraite à 60 ans et pour toutes les personnes ayant travaillé dans un métier usant le corps (maçon ou désosseur par exemple) droit à la retraite à 55 ans.

Un enfant de 6 ans ne se gardant pas seul, continuation du système des aides PAJEMPLOI jusqu’à ce que l’enfant ait 10 ans.

Favoriser le transport de marchandises par la voie ferrée.

Pas de prélèvement à la source.

Fin des indemnités présidentielles à vie.

Interdiction de faire payer aux commerçants une taxe lorsque leurs clients utilisent la carte bleue.

Taxe sur le fuel maritime et le kérosène. –

À mon avis c'est un champ de travail intéressant, mais ce n'est que mon propre avis. Le Groupe fera ce qu'il a envie de faire, s'il veut rester tout seul, il reste tout seul, s'il veut s'unir il nomme un délégué qui prendra contact avec les autres du département et ainsi de suite. Tout ceci n'est qu'une opinion parmi les autres, et dans cette opinion il n'y a pas de recherche de division, bien au contraire.

 

VT Sans cohésion Nationale, avec mise à plat des cahiers des doléances des villes, par département, région, enfin au niveau national, par délégation de représentants désignés, ce mouvement s'étouffera et entretiendra un climat de violence, c'est bien pour cela que je vous le redis, vous ne pouvez ignorer hors votre noyau, l'ensemble du groupe, comme d'ailleurs l'ensemble des gilets jaunes du Département, de la Région, et enfin de la Nation. Faire cavalier seul ne mène à rien, seule l'union fait la force, c'est le principe des brindilles, vous en prenez une, elle casse, vous en prenez mille elles ne rompent pas. Il faut savoir faire des concessions dans un mouvement et il est bien évident que le cahier des charges finales au niveau national ne ressemblera pas à 100% avec le cahier des charges x, mais c'est cela la Démocratie. Je réitère qu'il eut été préférable dans votre vidéo de voir présenter le cahier des doléances d'abord, ensuite d'en discuter les modalités, et ne pas partir tout de suite sur le gaz et l'électricité, ce qui ressort au niveau national concernant prioritairement l'essence, et le pouvoir d'achat en général, qui ne concerne pas uniquement gaz et électricité. Mais enfin, faites comme vous voulez, puisque c'est votre souhait.»

Dernière Mise à jour ( Samedi 01 Décembre 2018 à 09:09 )
La réforme des taxes
POLITIQUE
Écrit par Patinet Thierri   
Lundi 26 Novembre 2018 à 09:38

 

Réforme des taxes

Où l’on voit sur cette petite Terre dans une Nation les manœuvres ridicules tentant de récupérer un mouvement par une gouvernance esclavagiste. Mais lisons :

« L’autorisation de défiler sur le Champ de Mars, relève du piège le plus grossier. Le Champ de Mars le 24 a été entièrement grillagé pour parquer les manifestants, parallèlement on apprenait que 51 casernes de CRS entraient dans Paris et que 597 bus étaient réquisitionnés ainsi que les centres pour migrants en périphérie de la Capitale. On imagine aisément le massacre qui se  préparait, les forces de l’ordre laissant pénétrer leurs milices, black border, anti-fa, et barbouzes complices, pour faire dégénérer la manifestation, qui aurait pu faire l’objet d’un attentat sous faux drapeau, rituel classique d’États en décomposition. On imagine les arrestations de masses et le parcage dans les centres de Migrants, à l’image même du vélodrome d’hiver pendant la dernière grande guerre, cela prouvant s’il en était que la France est l’objet d’une dictature des plus ignobles qui soit à travers ce monde.

Le 25 a vu donc sur Paris et Province un ensemble de manifestations qui se sont remarquablement déroulées, le focus des médias aux ordres étant principalement fixé sur les Champs Elysées. On rappellera qu’au début de la pénétration de libres citoyennes et citoyens dans leur droit de circuler, sur cette artère, les services d’ordres ont pactisé avec la population des gilets jaunes qui ont pu remonter les Champs Elysées sans le moindre problème jusqu’à ce que les forces de l’Ordre commencent à gazer ces manifestants paisibles, gazage suivi de l’entrée en lices des milices gouvernementales chargées de casser et de provoquer, toute une armada de larves au service de la gouvernance, allant se cacher derrière les CRS lorsqu’ils étaient reconnus, pour mieux revenir ensuite casser et provoquer à nouveau. On peut se demander quelles forces de l’ordre étaient là ? Aucun matricule sur les uniformes, strictement rien, sinon des hommes pour certains agissant avec un sadisme extrême, digne en cela d’un certain barbouze, grand ami de la Présidence, qui comme par le plus grand hasard a disparu de toute actualité.

Il faudrait que les journalistes s’interrogent sérieusement sur ce problème car par toute la France on voit des CRS se comporter avec un hyper violence qui ne relève pas des forces armées, mais bien de mercenaires à la solde. On rappellera que lors de cette manifestation sur la grande artère Parisienne, les bouches de métro ont été gazées, les trains ont été bloqués tant de la SNCF que de la RATP afin que les Gilets jaunes ne rejoignent pas Paris et ses manifestations.

La violence gratuite ne s’est pas simplement exercée à Paris mais bien aussi en province ou on a pu voir des vieillards gazés, des enfants gazés comme à LAON par exemple, et ce dans le déni du droit le plus élémentaire de manifester.

La gouvernance assassine en intention, aujourd’hui parle de l’ultra droite, ou de l’ultra gauche, pour désigner les casseurs. Les journalistes du monde entier ont pu voir ce qu’il en était, filmant sans interruption sur les champs l’action des milices du gouvernement, et la sauvagerie de ses chiens de guerre s’acharnant sur des retraités notamment.

La gouvernance, sourde totalement, après avoir essayé de discréditer le mouvement des Gilets Jaunes, ce jour recrute d’illustres inconnus, soit disant gilet jaune, qui n’ont aucune accréditation des assemblées des Gilets Jaunes, tant au niveau des villes, des Départements, des Régions, de la Nation, pour essayer de noyer ce mouvement dans le cadre de sa politique criminelle.

Aucun Gilet Jaune n’est dupe de cette tentative de récupération, digne des pires communistes comme des pires nazis d’une époque que semblent regretter ce qui gouverne la France aujourd’hui. Le mouvement se poursuit au-delà de cette tentative de récupération et a, contrairement à ce que disent les journalistes, des revendications bien précises, qui au premier chef de chapitre demandent la démission de cette gouvernance qui ne représente en aucun cas le Peuple, car 8 Français sur 10 sont sympathisants du mouvement éclairé qui éveille leur conscience, face à leur mise en esclavage par une oligarchie de barbares.

 

Quel résultat immédiat ? Il n’y aura aucun résultat immédiat, la veulerie, le mensonge et la propagande battant leur plein, issus tant de la gouvernance que des médias aux ordres, tentant de récupérer le mouvement par ses barbouzes afin de présenter lors d’une réunion à l’Élysée ce qui ne représente en aucun cas les Gilets Jaunes, aucune Assemblée, par ville, par Département, par Région et au niveau National n’ayant désigné un seul représentant. On apprend à 8h que cette tentative vient d’échouer lamentablement, la mise en place de cette tutelle de la gouvernance sur des inconnus ayant fait rire l’ensemble des Françaises et des Français ainsi que le monde entier, le gouvernement ne pouvant poursuivre dans cette voie maoïste par excellence. On apprend à 12h que la gouvernance persiste et fera recevoir les laquais qu’il a désigné, sans le moindre mandat national des Gilets Jaunes, par un sous ministre, ce qui de nouveau faire rire le monde entier. Mais on ne peut attendre quoi que ce soit d’une dictature enferrée dans sa médiocrité la plus crasseuse.

27/11 : Un discours stérile, vaniteux, provocateur, arrogant, méprisant, totalement décalé par rapport aux attentes des Françaises et des Français. Ce jour marque la fracture totale et définitive de l’oligarchie d’avec le Peuple de France. Discours minable rabâché des milliers de fois pour noyer le poisson, cette gouvernance créé des emplois ? Non. Cette gouvernance augmente le pouvoir d'achat ? Non, car substituer une augmentation par une baisse n'a jamais permis d'augmenter quoi que ce soit sinon les taxes ! Ces mensonges éculés ne représentent rien pour le Peuple qui voit les mêmes bénéficier de toutes les baisses, le petit 1% et 99% de la population crever sous les taxes, au motif d'une transition écologique basée sur le mensonge le plus total qui soit. Le logiciel de cette gouvernance est usé jusqu'à la corde, et la fracture d'avec le Peuple est totale et définitive. Plus personne ne veut de cette gouvernance. Il serait temps de rappeler que sans le Peuple une gouvernance n'est rien. Qui bâtit, qui construit? Les maçons, les menuisiers, les ajusteurs, les ouvriers spécialisés, les ingénieurs, etc. Qui nourrit la France ? Les agriculteurs. Qui permet aux marchandises de transiter, les dockers, les routiers, le rail, la flotte de commerce. Qui fait évoluer la technologie ? Les chercheurs. Qui soigne la France, les infirmières et les infirmiers, les médecins, les chirurgiens. Qui permet de mettre en sécurité la France ? Les sapeurs-pompiers, les ambulanciers, les services de police, les Armées. Qui permet à l'argent de prospérer et éviter d'en perdre en cas de sinistres majeurs? Les assureurs, les banquiers, non pas les banquiers d'affaires, mais bien les banquiers de particuliers. Qui instruit la France ? Les personnels enseignants. Etc, etc... La gouvernance n'est rien sans le Peuple. Ainsi ignorer le Peuple comme le fait la gouvernance actuelle c'est ignorer la réalité, faire une fixation basée sur le mensonge d'une virtualité qui n'a pour objet que de réduire en esclavage les forces du travail et de liquider par sédation financière, les retraités, les handicapés, les malades. Il serait temps donc que cette gouvernance d'autistes revoit sa copie. La farce mondialiste esclavagiste n'a que trop durée.

Quel avenir pour ce mouvement ? Il persévérera n’en doutons pas. Ce qu’il a gagné quoi qu’il en soit, c’est le laminage du parti gouvernemental et des partis affiliés aux prochaines élections européennes, cela ne fait aucun doute 80% des Françaises et des Français rejetant la politique criminelle par intention de la gouvernance, et cela n’est pas une mince victoire, car elle déterminera l’avenir des Françaises et des Français qui respectés dans le cadre de la Nation, de l’Europe des Nations, affronteront, loin des mensonges sur la « transition écologique » issues de l’escroquerie du réchauffement planétaire dû aux Êtres Humains, leur avenir avec confiance. »

Pauvre petite Terre confrontée à la subversion de la lèpre brune qui veut la dominer, une alliance nazi communiste qui ne rêve que de généraliser l’esclavage sur toute cette petite planète, au profit de la médiocrité la plus perverse qui soit. À suivre…

© Vincent Thierry

 

MODELE DE CAHIER DES DOLEANCES.

(Gilets Jaunes Royan revu et corrigé)

 

1) la baisse de la tva sur les carburants, l’énergie domestique (Electricité, eau, fioul, gaz) et autres produits de première nécessite de 20% à 5.5%
2) la suppression de la hausse de la csg et sa fusion dans l'impôt sur le revenu au lieu d’être sur les salaires et les retraites
3) une prime ( pass carburant) pour les déplacements trajet domicile-travail en voiture ainsi que pour la pratique du covoiturage
4) une augmentation du smic et des retraites et du pack famille au moins équivalente à l'inflation
5) la baisse de l'impôt sur les sociétés et de l'ursaaf pour les petites et moyennes entreprises ainsi que pour les indépendants
6) le retour des services de proximité et des services publics en milieu rural en les regroupant dans un même pôle, développement des transports sncf, cars, navettes à bas coût dans les zones isolées.
7) une fiscalité écologique juste et durable en instaurant une prime d'aide à la conversion d'au moins 50% de son coût final pour changer de voiture ou de chauffage, le reste pouvant être financé par un prêt à taux 0
8) le développement du commerce équitable, solidaire et partagé pour aller vers un nouveau modèle de société plus équilibré et moins inégalitaire.
9) plus de démocratie citoyenne en demandant la création d'assemblées citoyennes élues au niveau de fédération de communes avec un droit de regard et de veto sur les lois et les décrets gouvernementaux et parlementaires si 50%d'entre elles le demandent
10) développement des référendums locaux et nationaux si 10 % des citoyens le réclament par pétition officielle
11) remplacement du sénat par une assemblée citoyenne élue qui controlerai les travaux de la chambre des députés avec droit de veto sur les lois
12) démission du président et du gouvernement
13) dissolution de l'assemblée nationale et nouvelles élections législatives

Pour financer ces diverses revendications urgentes les principales mesures seraient :

1) restauration de l'impôt sur la fortune
2) suppression de la flat tax et de l'exit tax
3) suppression des niches fiscales pour les plus fortunés
4) diminution drastique du nombre de parlementaires
5) diminution du salaires et des retraites des ministres et des parlementaires à titre d'exemplarité
6) taxation des gros pollueurs comme les bateaux de croisière, les pétroliers
7) taxation du kérosène
8) augmentation de l'impôt sur les grosses sociétés et les salaires des grands patrons là aussi à titre d'exemplarité.
9) augmenter la taxation des groupes étrangers qui font des bénéfices sur notre territoire, même si leur siège social est ailleurs.
10) contribution des pétroliers, sociétés d'autoroutes, grande distribution et secteur bancaire pour financer la transition écologique
11) suppression des avantages liés aux anciens présidents
12) contribution écologique de solidarité sur les hauts revenus

 

Glané sur le net, à priori repris du discours du 18 juin du Général De Gaulle :

« Les oligarques qui, depuis de nombreuses années sont à la tête de la Nation, ont formé par usurpation médiatique et action psychologique, un gouvernement.

Ce gouvernement, s'est vendu au mensonge climatique pour imposer la paupérisation du Peuple de France.
Certes, nous avons été, nous sommes submergés par la force médiatique de cette gouvernance.
Infiniment plus que ses discours, c’est le statisme comme l’individualisme qui ont surpris notre gouvernance à les amener là où ils en sont aujourd'hui.

Mais le dernier mot est-il dit ? L'espérance doit-elle disparaître ? La défaite est-elle définitive ? Non !

Croyez-moi, je vous dis que rien n'est perdu pour la France. Les mêmes moyens qui nous ont vaincus peuvent faire venir un jour la victoire.

Car la France n'est pas seule ! Tous les Peuples de la Terre regardent le comportement du Peuple de France.

Car ce que subit le Peuple de France n'est pas limité au territoire malheureux de notre pays. Cette emprise de l’oligarchie est mondiale. Toutes les fautes, tous les retards, toutes les souffrances n'empêchent pas qu'il y a dans l'univers tous les moyens nécessaires pour écraser un jour cette oligarchie. Foudroyés aujourd'hui nous pourrons vaincre dans l'avenir par une force manifestée par une réaction devant l’esclavagisme et ses féaux. Le destin du monde est là.
Françaises, Français, Officiers, soldats, ingénieurs, ouvriers, paysans, retraités, service de santé, Sapeurs-Pompiers, Etudiants, Lycéens, tout le Peuple de France doit s’unir pour mettre en échec la dictature des oligarques.

Quoi qu'il arrive, la flamme de la résistance française ne doit pas s'éteindre et ne s'éteindra pas.
Demain comme aujourd'hui, chacun doit être le veilleur permettant de destituer les esclavagistes, et recouvrir la Liberté de vivre. »

 

La France championne des taxes du Monde entier !!!!

"Anne Rupertal
3 h
ACCROCHEZ- VOUS , hallucinant ! qui l'eût cru?

Prenez votre souffle ! et votre temps ! calez-vous bien sur votre fauteuil .................Instructif ! 
• BIEN LIRE JUSQU'AU BOUT ............................!!!!! 
• 1 Impôt sur le revenu (IR) 
• 2 Impôt de solidarité sur la fortune (ISF) 
• 3 Impôt sur les sociétés (IS) 
• 4 Taxe foncière sur les propriétés bâties (TFPB) 
• 5 Taxe foncière sur les propriétés non bâties (TFPNB) 
• 6 Taxe d’habitation (TH) 
• 7 Cotisation foncière des entreprises (CFE) 
• 8 Cotisation sur la valeur ajoutée des entreprises (CVAE) 
• 9 Contribution sur les revenus locatifs (CRL) 
• 10 Taxe sur les surfaces commerciales (TASCOM) 
• 11 Taxe spéciale d’équipement (désormais remplacée par la taxe d’aménagement) 
• 12 Taxe additionnelle à la TFPNB 
• 13 Taxe sur l’enlèvement des ordures ménagères (TEOM) 
• 14 Taxe destinée au financement des conseils d’architecture, d’urbanisme et de l’environnement (CAUE) 
• 15 Redevance départementale sur l’aménagement des espaces naturels et sensibles (TDENS) 
• 16 Taxe de balayage 
• 17 Taxe locale sur la publicité extérieure (TLPE) 
• 18 Impositions perçues au profit des communautés urbaines 
• 19 Contribution additionnelle de solidarité pour l’autonomie 
• 20 Prélèvement sur les bénéfices tirés de la construction immobilière 
• 21 Taxe hydraulique au profit des voies navigables de France 
• 22 Taxe intérieure sur les produits pétroliers (TIPP) 
• 23 Contribution additionnelle à l’impôt sur les sociétés 
• 24 Taxe sur la consommation de charbon 
• 25 Taxes générales sur les activités polluantes (TGAP) 
• 26 CRDS (Contribution pour le remboursement de la dette sociale) 
• 27 CSG (Contribution sociale généralisée) 
• 28 Taxe forfaitaire sur les métaux précieux 
• 29 Contribution à l’AGS (Association pour la gestion du régime de garantie des créances des salariés) 
• 30 Redevances pour droit de construire EPAD (Établissement public d’aménagement et de développement) 
• 31 Droit sur les cessions de fonds de commerce et opérations assimilées 
• 32 Droits sur les ventes d’immeubles 
• 33 Droit sur les cessions de droits sociaux 
• 34 Droits de succession et de donation 
• 35 Prélèvement non libératoire forfaitaire sur les dividendes et distributions assimilées 
• 36 Droit du permis de chasse 
• 37 Droit de validation du permis de chasse 
• 38 Taxe sur la musique (SACEM – SPRE) 
• 39 Taxe sur les plus-values immobilières autres que terrains à bâtir 
• 40 Impôt sur les plus-values immobilières 
• 41 Cotisation additionnelle versée par les organismes HLM et les SEM
• 42 Cotisation versée par les organismes HLM et les SEM 
• 43 Redevances perçues à l’occasion de l’introduction des familles étrangères en France 
• 44 Taxe sur les spectacles perçue au profit de l’Association pour le soutien des théâtres privés 
• 45 Taxe sur les transactions financières 
• 46 Taxe annuelle sur les produits cosmétiques 
• 47 Taxe additionnelle à la taxe sur les installations nucléaires de base dite « de stockage » 
• 48 Surtaxe sur les eaux minérales 
• 49 Taxe communale additionnelle à certains droits d’enregistrement 
• 50 Redevances proportionnelles sur l’énergie hydraulique 
• 51 Taxe communale sur les remontées mécaniques 
• 52 Taxe communale sur la consommation finale d’électricité 
• 53 Redevance d’enlèvement d’ordures ménagères (REOM) 
• 54 Taxe sur les cartes grises 
• 55 Redevances communale et départementale des mines 
• 56 Imposition forfaitaire annuelle sur les pylônes 
• 57 Taxes de trottoir et de pavage 
• 58 Prélèvement progressif sur le produit des jeux dans les casinos au profit des communes 
• 59 Taxe sur les activités commerciales non salariées à durée saisonnière 
• 60 Taxe forfaitaire sur la cession à titre onéreux des terrains nus qui ont été rendus constructibles du fait de leur classement 
• 61 Taxes sur les friches commerciales 
• 62 Taxe sur le ski de fond 
• 63 Taxe sur les éoliennes maritimes 
• 64 Taxe sur les déchets réceptionnés dans une installation de stockages ou un incinérateur de déchets ménagers 65 Taxe pour non-raccordement à l’égout 
• 66 Taxes dans le domaine funéraire 
• 67 Taxe pour obstacle sur les cours d’eau, taxe pour stockage d’eau en période d’étiage et taxe pour la protection des milieux aquatiques, redevances pour pollution diffuses 
• 68 Redevances pour pollution de l’eau et pour modernisation des réseaux de collecte 
• 69 Taxe départementale des espaces naturels sensibles 
• 70 Taxe sur les nuisances sonores aériennes 
• 71 Taxe spéciale sur la publicité télévisée 
• 72 Octroi de mer 
• 73 TGAP (taxe générale sur les activités polluantes) lubrifiants, huiles et préparations lubrifiantes 
• 74 TGAP lessives 
• 75 TGAP matériaux d’extraction 
• 76 TGAP imprimés 
• 77 TGAP installations classées 
• 78 TGAP déchets 
• 79 TGAP émissions polluantes 
• 80 Redevances spéciales d’enlèvement des déchets non ménagers 
• 81 Taxe sur les produits, déchets et résidus d’hydrocarbures 
• 82 Taxe sur la publicité foncière 
• 83 Taxe sur la valeur vénale des biens immobiliers des entités juridiques 
• 84 Cotisation spéciale sur les boissons alcoolisées 
• 85 Droit de circulation sur les vins, cidres, poirés et hydromels 
• 86 Droit de consommation sur les produits intermédiaires 
• 87 Droits de consommation sur les alcools 
• 88 Droit sur les bières et les boissons non alcoolisées 
• 89 Taxe sur les prémix 
• 90 Prélèvement de 2 % sur les revenus du patrimoine et les produits de placement et contribution additionnelle 
• 91 Contribution sociale de solidarité des sociétés 
• 92 Contribution due par les laboratoires et les grossistes répartiteurs sur les ventes en gros aux officines pharmaceutiques 
• 93 Contribution à la charge des laboratoires pharmaceutiques non conventionnés avec le comité économique des produits de santé 
• 94 Contribution due par les laboratoires sur leurs dépenses de publicité 
• 95 Prélèvement sur les ressources de différents régimes de prestations familiales 
• 96 Redevance due par les titulaires de titres d’exploitation de mines d’hydrocarbures liquides ou gazeux 
• 97 Droits de plaidoirie 
• 98 Contribution due par les entreprises exploitant des médicaments bénéficiant d’une AMM (Autorisation de Mise sur le Marché) 
• 99 Contribution due par les entreprises fabriquant ou exploitant des dispositifs médicaux sur leurs dépenses de publicité 
• 100 Participation des employeurs occupant 10 salariés ou plus au développement de la formation professionnelle continue 
• 101 Participation des employeurs occupant moins de 10 salariés au développement de la formation professionnelle continue 
• 102 Participation des employeurs occupant 10 salariés ou plus au financement du congé individuel de formation des salariés (0,2 % des rémunérations) 
• 103 Taxe de séjour 
• 104 Financement des congés individuels de formation des salariés sous contrats à durée déterminée CIF-CDD (1 % des salaires versés, ou moins en cas d’accord de branche) 
• 105 Participation au financement de la formation des professions non salariées (à l’exception des artisans et des exploitants agricoles) correspondant à 0,15 % du montant annuel du plafond de la Sécurité sociale
• 106 Taxe d’apprentissage – versements aux centres de formation d’apprentis et aux établissements publics ou privés d’enseignement technologique et professionnel 
• 107 Taxe départementale sur les remontées mécaniques 
• 108 Taxe d’apprentissage – versements au titre de la péréquation 
• 109 Contribution au développement de l’apprentissage 
• 110 Taxe d’apprentissage 
• 111 Contribution pour le financement des contrats et périodes de professionnalisation et du droit individuel à la formation à 0,15 % et 0,5 % 
• 112 Taxe destinée à financer le développement des actions de formation professionnelle dans les transports routiers 
• 113 Taxe pour le développement de la formation professionnelle dans les métiers de la réparation de l’automobile, du cycle et du motocycle 
• 114 Taxe additionnelle à la taxe foncière sur les propriétés non bâties, pour frais de chambres d’agriculture 
• 115 Taxe spécifique pour la Chambre nationale de la batellerie artisanale 
• 116 Taxe pour frais de chambres des métiers et de l’artisanat 
• 117 Taxe pour frais de chambres de commerce et d’industrie 
• 118 Taxe spéciale d’équipement 
• 119 Participation des employeurs à l’effort de construction (1 % logement) 
• 120 Cotisation des employeurs (FNAL, Fonds national d’aide au logement) 
• 121 Taxe annuelle sur les logements vacants 
• 122 Versement de transport dû par les entreprises de plus de 9 salariés implantées en province 
• 123 Taxe sur les titulaires d’ouvrages de prise d’eau, rejet d’eau ou autres ouvrages hydrauliques destinés à prélever ou à évacuer des volumes d’eau 
• 124 Taxe d’aéroport 
• 125 Contributions additionnelles aux primes ou cotisations afférentes à certaines conventions d’assurance 
• 126 Taxes de protection des obtentions végétales 
• 127 Taxe d’abattage (remplacée par une majoration de la CVO des éleveurs) 
• 128 Taxe sur les céréales 
• 129 Taxe au profit de France Agri Mer (anciennement affectée à l’Ofimer) 
• 130 Redevances perçues à l’occasion des procédures et formalités en matière de propriété industrielle, ainsi que de registre du commerce et des sociétés, établies par divers textes 
• 131 Majoration de 10 % du montant maximum du droit fixe de la taxe pour frais de chambres de métiers 
• 132 Contribution annuelle des distributeurs d’énergie électrique en basse tension 
• 133 Taxe pour le développement des industries de l’ameublement ainsi que des industries du bois 
• 134 Taxe pour le développement des industries du cuir, de la maroquinerie, de la ganterie et de la chaussure 
• 135 Taxe pour le développement des industries de l’horlogerie, bijouterie, joaillerie, orfèvrerie et arts de la table 
• 136 Taxe pour le développement des industries de la mécanique et de la construction métallique, des matériels et consommables de soudage et produits du décolletage, de construction métallique et des matériels aérauliques et thermiques 
• 137 Taxe pour le développement des industries des matériaux de construction regroupant les industries du béton, de la terre cuite et des roches ornementales et de construction 
• 138 Taxe pour le développement de l’industrie de la conservation des produits agricoles 
• 139 Taxe pour le comité professionnel des stocks stratégiques pétroliers 
• 140 Droit annuel de francisation et de navigation en Corse; droit de passeport en Corse 
• 141 Redevance due par les employeurs de main-d’œuvre étrangère permanente et saisonnière 
• 142 Taxe applicable lors du Renouvellement des autorisations de travail aux travailleurs étrangers 
• 143 Droits gradués des greffiers des tribunaux de commerce (inscription des privilèges et sûretés) 
• 144 Contribution spéciale versée par les employeurs des étrangers sans autorisation de travail 
• 145 Taxe perçue à l’occasion de la délivrance du premier titre de séjour 
• 146 Taxes sur les primes d’assurance 
• 147 Contribution au fonds national de gestion des risques en agriculture 
• 148 TVA brute sur les produits pharmaceutiques (commerce de gros) 
• 149 TVA brute sur les tabacs 
• 150 Contribution additionnelle à la contribution sociale de solidarité des sociétés 
• 151 Droits de consommation sur les tabacs (cigares) 
• 152 Taxe annuelle sur les locaux à usage de bureaux, les locaux commerciaux, les locaux de stockage et les surfaces de stationnement annexées à ces catégories de locaux perçue dans la région Île-de-France 
• 153 Taxe sur les salaires 
• 154 Taxes sur les nuisances sonores aéroportuaires 
• 155 Taxes sur les primes d’assurance automobile 
• 156 Contribution de solidarité sur les billets d’avion 
• 157 Taxe affectée au Centre technique interprofessionnel des fruits et légumes 
• 158 Taxe perçue lors de la mise sur le marché de médicaments vétérinaires, ainsi qu’une taxe annuelle pour certaines autorisations ou enregistrements 
• 159 Taxe pour l’évaluation et le contrôle de la mise sur le marché des produits phytopharmaceutiques et à leurs adjuvants mentionnés à l’article L. 253-1 du code rural et de la pêche maritime et aux matières fertilisantes et supports de culture 
• 160 Taxe applicable aux demandes de validation d’une attestation d’accueil
• 161 Versement de transport dû par les entreprises de plus de 9 salariés implantées en Île-de-France 
• 162 Contribution sociale sur les bénéfices 
• 163 Contribution pour frais de contrôle 
• 164 Droits de timbre sur les passeports sécurisés 
• 165 Taxe spéciale sur les huiles végétales, fluides ou concrètes, destinées à l’alimentation humaine 
• 166 Cotisations (normale et supplémentaire) des entreprises cinématographiques 
• 167 Taxe sur les spectacles 
• 168 Taxe sur les spectacles de variétés 
• 169 Taxe sur l’édition des ouvrages de librairie 
• 170 Taxe sur les appareils de reproduction ou d’impression 
• 171 Redevance d’archéologie préventive 
• 172 Taxe additionnelle aux droits d’enregistrement et à la taxe de publicité foncière perçus au profit des départements 
• 173 Redevances pour pollution de l’eau, modernisation des réseaux de collecte, pollutions diffuses, prélèvement sur la ressource en eau, stockage d’eau en période d’étiage, obstacle sur les cours d’eau et protection du milieu aquatique 
• 174 Taxe sur les passagers maritimes embarqués à destination d’espaces naturels protégés 
• 175 Droit de francisation et de navigation 
• 176 Taxe sur les boues d’épuration urbaines ou industrielles 
• 177 Redevances biocides 
• 178 Taxe sur les voitures particulières les plus polluantes 
• 179 Taxe intérieure sur les consommations de gaz naturel 
• 180 Taxe intérieure de consommation sur les houilles, lignites et cokes
• 181 Octroi de mer 
• 182 Contribution sur la cession à un service de télévision des droits de diffusion de manifestations ou de compétitions sportives 
• 183 Taxe due par les concessionnaires d’autoroutes 
• 184 Droit de sécurité 
• 185 Cotisation pêche et milieux aquatiques 
• 186 Redevances cynégétiques 
• 187 Prélèvement sur le produit des primes ou cotisations additionnelles relatives à la garantie contre le risque de catastrophes naturelles 
• 188 Taxe sur les installations nucléaires de base 
• 189 Contribution perçue au profit de l’Institut national de prévention et d’éducation pour la santé (INPES) 
• 190 Taxe sur les résidences secondaires 
• 191 Taxe spéciale d’équipement pour la région Île-de-France 
• 192 Taxe additionnelle à la taxe sur les installations nucléaires de base – Recherche 
• 193 Taxe additionnelle à la taxe sur les installations nucléaires de base – Accompagnement 
• 194 Taxe additionnelle à la taxe sur les installations nucléaires de base – Diffusion technologique 
• 195 Produits des jeux exploités par la Française des Jeux 
• 196 Taxe annuelle d’habitation sur les résidences mobiles terrestres 
• 197 Droit de licence sur la rémunération des débitants de tabacs 
• 198 Contribution sociale sur les bénéfices 
• 199 TVA brute collectée sur les producteurs de boissons alcoolisées 
• 200 Taxe sur les appareils automatiques 
• 201 Droit sur les produits bénéficiant d’une appellation d’origine ou d’une indication géographique protégée 
• 202 Taxe annuelle sur les médicaments et les produits bénéficiaires d’une autorisation de mise sur le marché 
• 203 Taxe annuelle relative aux dispositifs médicaux mis sur le marché français 
• 204 Droit progressif sur les demandes d’autorisation de mise sur le marché de médicaments 
• 205 Taxe annuelle due par tout laboratoire public ou privé d’analyses de biologie médicale (CNQ) 
• 206 Taxe sur les demandes d’autorisation de recherche biomédicale (taxe essais cliniques) 
• 207 Taxe additionnelle à la taxe sur les demandes d’autorisation de recherche biomédicale 
• 208 Taxe sur les demandes de visa ou de renouvèlement de visa de publicité et les dépôts de publicité pharmaceutique 
• 209 Droit sur les inspections menées en vue de la délivrance du certificat de conformité mentionné à l’article L 5138-4 du code de la santé publique 
• 210 Contribution forfaitaire due par les employeurs de main-d’œuvre permanente 
• 211 Droits fixes des greffiers des tribunaux de commerce 
• 212 Contribution de solidarité en faveur des travailleurs privés d’emploi 
• 213 Taxe de Renouvellement (et fourniture de duplicatas) du titre de séjour
• 214 Taxe applicable aux documents de circulation pour étrangers mineurs 
• 215 Taxe due par les employeurs de main-d’œuvre étrangère permanente 
• 216 Taxe due par les employeurs de main-d’œuvre étrangère temporaire 
• 217 Taxe due par les employeurs de main-d’œuvre étrangère saisonnière 
• 218 Taxe sur le prix des entrées aux séances organisées dans les établissements de spectacles cinématographiques 
• 219 Taxe sur les services de télévision 
• 220 Taxe sur les ventes et les locations de vidéogrammes destinés à l’usage privé du public (taxe vidéo et VOD) 
• 221 Taxe et prélèvements spéciaux au titre des films pornographiques ou d’incitation à la violence 
• 222 Taxe sur les contributions patronales au financement de la prévoyance complémentaire 
• 223 Contribution des organismes de protection sociale complémentaire à la couverture universelle complémentaire du risque maladie 
• 224 Contribution solidarité autonomie 
• 225 Contribution sur les avantages de préretraite d’entreprise 
• 226 Contribution sur les indemnités de mise à la retraite 
• 227 Contributions patronales et salariales sur les attributions d’options (stock-options)de souscription ou d’achat des actions et sur les attributions gratuites 
• 228 Taxe portant sur les quantités de farines, semoules et gruaux de blé tendre livrées ou mises en œuvre en vue de la consommation humaine 
• 229 Contribution annuelle au Fonds de développement pour l’insertion professionnelle des handicapés (FIPH) 
• 230 Contribution des employeurs publics au Fonds pour l’insertion des personnes handicapées dans la fonction publique (FIPHFP) 
• 231 Contributions additionnelles de 1,1 % au prélèvement de 2 % sur les revenus du patrimoine et produits de placements 
• 232 Contribution sur les régimes de retraite conditionnant la constitution de droits à prestations à l’achèvement de la carrière du bénéficiaire dans l’entreprise 
• 233 Taxe d’équipement 
• 234 Droits de consommation sur les tabacs (autre tabacs à fumer) 
• 235 Taxe sur les véhicules de société 
• 236 Taxe pour frais de chambre de métiers et de l’artisanat – chambre de métiers de la Moselle 
• 237 Taxe pour frais de chambre de métiers et de l’artisanat – chambre de métiers d’Alsace 
• 238 Taxe pour la gestion des certificats d’immatriculation des véhicules 
• 239 Droits de consommation sur les tabacs (cigarettes) 
• 240 Taxe additionnelle à la taxe annuelle sur les médicaments et les produits bénéficiaires d’une autorisation de mise sur le marché (AMM) 
• 241 Droit progressif sur l’enregistrement des produits homéopathiques
• 242 Taxe annuelle relative aux dispositifs médicaux et sur les dispositifs médicaux de diagnostic « in vitro » mis sur le marché français 
• 243 Enregistrement des médicaments traditionnels à base de plantes 
• 244 Contribution visée au II de l’article 8 de l’ordonnance no 2003-1213 du 18 décembre 2003 
• 245 Majoration de la taxe de séjour pour les logements haut de gamme 
• 246 Taxe de voirie 
• 247 Taxe sur les ventes et locations de vidéogrammes destinés à l’usage privé du public (TCA) 
• 248 Péréquation entre organismes de logement social 
• 249 Contribution sur les mises jouées sur les paris sportifs en ligne de la Française des jeux et des nouveaux opérateurs agréés 
• 250 Redevance destinée à financer les missions de service public confiées aux sociétés de courses 
• 251 Prélèvement affecté au Centre des monuments nationaux 
• 252 Taxe sur les jeux en ligne. 
• Et avec tout ça, un budget déficitaire ? (indispensable de faire circuler...)"

 

Dernière Mise à jour ( Mardi 27 Novembre 2018 à 11:44 )
La croisée des chemins
CIVILISATIONS
Écrit par Patinet Thierri   
Jeudi 22 Novembre 2018 à 03:46

 

 

La croisée des chemins

 

Petites nouvelles de cette petite Terre dont l’une des Nations commence à s’éveiller devant la subversion, le mensonge et la propagande de la barbarie. Mais lisons :

 

« Nous voici donc à la croisée des chemins dans cette petite France en putréfaction. Soit le Peuple s'éveille totalement, soit il se décompose pour devenir un magma d'esclaves corvéables à souhait par toute la boue usuraire qui empuantit l'Occident de cette petite Terre. Nous voyons ce jour s'élever sa voix dans de multiples démonstrations mais il lui manque encore le levier qui lui permettra de vaincre et ce levier il doit le trouver dans le cadre de sa survie, une survie face à l'imposture la plus monstrueuse qu'il ait connue, celle que l'on ose appeler la taxation pour une transition écologique qui n'est que le financement de sa propre disparition, par l'apport d'esclaves exogènes.

Car aujourd'hui il est bien question de sa survie et de rien d'autre. L'usure est passée par pour le paupériser d'une manière ignoble, le voyant, dans les derniers ressorts de la gouvernance des banquiers, amputé des pensions de réversion des veuves et des veufs, la retraite des anciens combattants spoliée après celle des retraites ordinaires et tutti quanti.

L'usurpation qui dispose dans le mensonge le plus absolu veut maintenir ses taxes sur le carburant car ces taxes servent très exactement son dessein, le remplacement du peuple de France par toute la misère du monde, demandant ainsi à ce Peuple de financer sa propre mort ! La réalité est dure à avaler pour tous les écologistes en herbe, la vérité est criante au regard des taxes sur les carburants rapportées aux frais engendrés par l'immigration massive instrumentalisée par la gouvernance avec le blanc-seing de ses mandants, les usuriers les plus ignobles qui se cachent à la city et ailleurs.

Cette boue et ses féaux tentent de juguler le mouvement populaire qui se dresse actuellement pour vivre, à l’aide de ses barbouzes, de ses milices, de toute la lie humaine qui aime à frapper les innocents, handicapés, femme esseulée, enfants, comme on a si bien pu le voir dans les vidéos en direct diffusées sur le net, en voulant faire croire aux aveugles que la violence provient du mouvement populaire.

Cette fin de race vient de commettre une loi concernant internet afin de s'autoprotéger, masquer la vérité sur ses actes, mieux faire saillir ses mensonges et sa propagande à l'usage des déficients. Que l'on se rassure internet n'est qu'une voie de communication, internet 2 existe, le dark net que tout un chacun doit désormais investir pour renouer avec la liberté de penser totalement bafouée en France où seuls les larbins, les lèche-cul, les sodomites ont le droit de s'exprimer, si bien reçues dans les palais de la dictature qui régit la France.

Où boue glauque et sordide deviennent fanions, boue et sang, le sang des innocents molestés, matraqués, gazés par les nervis de sa dictature, non pas des êtres humains, non pas des animaux, mais bien en dessous des animaux, des petits tueurs abjects, la putréfaction de l'intelligence agitée par les barbouzes salariés qui pourrissent ce petit monde, seule colonne vertébrale de cette gouvernance dictatoriale nazie communiste ignoble.

Car pire que les nazis, pire que les communistes, cette gouvernance s'attaque aux faibles, aux retraités, aux handicapés, aux malades, jusqu'à la voir refuser une subvention pour les enfants cancéreux, préférant les voir liquidés comme actuellement elle liquide les enfants par vaccination massive, les vieillards par sédation financière, ou sédation tout cours dans les EPAD et les hôpitaux, faute de crédit, faute de moyens, préférant verser cent milliards ailleurs que pour le bien du Peuple pour complaire aux esclavagistes mondialistes! Et si on veut s’en convaincre que l’on analyse les discours de certains députés et militants de cette Junte, justifiant leur crime en arguant du vieillissement de la population ! Minables personnages n’ayant connu que les trente-cinq heures, là où leurs aînés travaillaient à partir de quatorze ans jusqu’à 50h par semaine, et bien plus pour certains dans des conditions de travail particulièrement atroces, notamment dans l’Industrie et les mines. Cette racaille ose dire que les cotisations des retraités sont insuffisantes au regard de leur capacité à atteindre un âge normal. On verra là compte tenu des horaires supportés par les aînés, que leur cotisation, sans compter les morts non naturelles dû aux conditions de travail dans les premières années de retraites, ne sont pas comme le disent ces sous merde, insuffisantes, mais très largement suffisante pour les emmener à un âge digne. Analysez les dires de ces vermines qui sont dignes de celles des représentants nationaux socialistes, dignes des dirigeants communistes, indignes pour notre Nation se prétendant sous leur houlette défendre les droits de l’homme ! Ce sont des tueurs en marche, petite génération de débiles intellectuels, de cocaïnomanes, n’ayant jamais rien construit dans la vie, des parasites qui sucent le sang de la Nation !

Voilà contre quoi se lève la France de ce jour, contre les assassins, contre les tueurs, n'ayant pour horizon que leurs privilèges et leur salaire payés par les contribuables, et en aucun cas l'intérêt général. Voilà contre quoi se bat le peuple de France, insulté, méprisé, par les bassets de l'usure la plus répugnante. Le Monde entier doit savoir ce qu’est devenue cette Nation tombée entre les mains de la barbarie. Le Monde entier doit voir et s’intéresser à ses domestiques, à ses nantis, à cette orgie de médiocres qui garnissent les pouvoirs et qui tout en conchiant la Démocratie et la République, veulent donner des leçons de morale au monde entier !

Un bestiaire putride nourri par le vice, les affaires, le viol, le meurtre, tout un aréopage de sectes emmêlées dans le crétinisme le plus absolu. Il n’y a ici que pauvres reliquats de ce que fut la France, des déracinés qui s’imaginent le cœur de la France alors qu’ils en sont le chiendent, qui méprisent leurs origines, ce qu’il leur reste d’esprit  tendu en reptation vers tout ce qui n’est pas la France et ne le sera jamais pour obtenir une miette de pouvoir, une miette de ce qui tombe de la table de leurs mandants opaques.

Ces « choses sont la honte de la France, sa perfidie, sa trahison, une cour des miracles qui ne peut tromper bien longtemps le Peuple qui devrait courber et courber encore le front vers le sol, jusqu’à enfin disparaître pour laisser toute latitude aux nouveaux esclaves,  traités actuellement comme des citoyens de première classe, coûtant cent milliards d’euros annuellement aux Françaises et aux Français, qui ainsi participent à leur propre suicide.

Ce Peuple n’a pas dit son dernier mot et ce ne seront les menaces, les matraquages, les emprisonnements, les mises à mort comme on le voit avec ces soi-disant conducteurs fous qui forcent les barrages, qui doivent être bien payés pour commettre leurs crimes, et ce ne seront les milices de la gouvernance, casquées de noir, qui incendient, détruisent, en voulant faire croire que c’est l’œuvre du Peuple, et ce ne seront toutes ces barbouzes, dignes émules du premier qui n’était qu’un arbre qui cachait la forêt, qui épient, instrumentalisent, dans le mépris du droit le plus total fichent et fichent encore, qui changera quoi que ce soit au constat accablant que peuvent faire les autres Nations en regardant cette pauvre France devenue, sous la houlette de la barbarie la plus glauque, un camp de concentration à ciel ouvert !

Et cela prétend défendre les droits de l’Homme ! Il n’y a plus de droits dans ce Pays que celui de se taire et disparaître, la liberté de penser y est si réduite qu’au classement général, la France se situe derrière la Hongrie et la Russie, la caricature de l’État est telle qu’elle suppure par tous ses pores la dictature qu’il représente désormais, une dictature horrible, une souillure de l’Esprit qui voudrait vite se masquer en voulant encore plus d’’europe », cette « europe » aussi glauque qu’elle, jusqu’à vouloir la nantir d’une armée européenne, qui sera la SS par excellence des Pays Européens, et ce dans l’inconstitutionnalité la plus vindicative.

Cela ne passe pas inaperçu aux yeux des autres Nations, les États-Unis se détournent de cette lie, la Russie s’en amuse, les Nations Africaines demandent à en être libérées, tout un chacun regarde cette logorrhée idéologique, cette prostration de l’intelligence en retard d’un siècle sur le monde, en retard de dix mille ans avec sa barbarie induite, un patronat pathétique se  croyant encore au 19e siècle, une science qui ne sait garder son intelligence, une intelligence qui préfère fuir plutôt que d’être asservit par les médiocres, une culture acculturée bestiale et puante sans égale dans ce petit monde, à l’image des architectes sevrés à la cocaïne qui la dirigent.

Oui, les Françaises et les Français regardent ce dépotoir et ses immondices, et dans un même mouvement se redressent pour lui faire face. Cela ne plaît pas à l’engeance maléfique, à la turpitude grossière, aux cancrelats qui meublent les pouvoirs, cela ne plaît pas, mais c’est ainsi, car ce Peuple n’a pas envie de mourir pour cette bestialité et à cause de cette bestialité.

Le mouvement qu’il a amorcé ne fait que commencer, que l’on ne s’y trompe, s’il cesse physiquement sous la violence de la gouvernance et de ses volailles attitrées qu’elle nourrit, qui tente de reprendre la main en décrétant un mouvement de grève le 1er décembre, il se traduira par les votes, des votes majeurs qui renverront à leur fange toute cette pestilence qui se veut règne, cela n’est qu’une question de temps, et le Peuple a tout son temps, au contraire des larbins qui cherchent à complaire à leurs maîtres. Car le Peuple lui respecte la Démocratie et la République, et ne fera jamais ni de son corps ni de son esprit ni de son âme litière à la dictature infecte que lui propose la léthargie intellectuelle qui voudrait disposer de sa personne.

Le Peuple sait qu’il a la gangrène, qu’il soignera par l’éradication, le Peuple sait qu’il souffre du sida intellectuel, qu’il soignera par la Culture et non l’acculturation et la propagande, le Peuple sait qu’il souffre d’une nausée spirituelle, qu’il soignera par la Spiritualité la plus adéquate, le Peuple sait qu’il est divisé par un règne de soudards, qu’il soignera par son Unité, son indivisibilité en faisant face à la souillure qui voudrait être son tombeau.

Le Peuple lavera cette souillure immonde en la renvoyant à ses chères études dictatoriales, sous très haute surveillance. Cela n’est qu’une question de temps, et ce temps arrive, n’en déplaise, il passe non pas comme une tempête, mais bien comme une brise souveraine qui nettoie l’ordure et son clinquant, et cette brise vient à peine de se lever dans notre pays de France, elle va lentement pénétrer toute la souillure pour la dissoudre à jamais, par des votes de salubrité publique qui verront les féaux de la dictature relégués aux bancs de la Nation.

Le 17 novembre n’est qu’un coup de semonce, devant le mensonge et la tentative de génocide du Peuple de France. Mai 2019 sera plus probant lorsque les votes témoigneront, et viendront les municipales qui devront renvoyer définitivement toute la lie qui souille les Provinces, enfin viendront d’autres âges, et ces âges verront la victoire du Peuple sur la dictature, en 2022 sans le moindre souci, car le Peuple reconnaît les faillis dans les partis, les faillis inénarrables qui se réunissent en catimini dans le château en masquant le délire opiacé qui les lie, mais qui désormais n’échappe plus à personne. Il est trop tard pour cette morgue, et le Peuple va lui faire demander grâce, que l’on ne s’en inquiète dès le joli mois de Mai, et ces prochaines années. »

 

Dans de multiples univers, la dictature s’est instaurée avant que d’être balayée par le tsunami régulé par les contractions temporelles permettant invariablement de faire renaître l’équilibre et l’harmonie, l’homéostasie nécessaire au développement de la Vie. La dictature ici est sur le point de disparaître. À suivre…

 

© Vincent Thierry

 

 

Dernière Mise à jour ( Jeudi 22 Novembre 2018 à 03:54 )
<< Début < Précédent 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivant > Fin >>

Réslutats 51 - 60 sur 1303