Welcome ! Bienvenue ! New World Organization ®
Home
AU FIL DU TEMPS
DES ARTS
DEBATS
DEVENIR
ALL TEXTS
Documents
LIVRES REFERANTS
LIRE
LIVRES
UNIVERSALITY THEORY
HARMONIA UNIVERSUM
BOUTIQUE
Wrapper
Liens
Flux RSS
Contact
PARTICIPATION
Recherche
FOCUS SUR L'AUTEUR
Latest News
Search
Other Menu
Administrator

© Patinet Thierri

 
Home arrow ALL TEXTS
Blog - Content Section Layout
Sursaut ?
CIVILISATIONS
Écrit par Patinet Thierri   
Mardi 11 Octobre 2022 à 13:32

Sursaut ?

Petites nouvelles de cette petite Terre où une partie du Continent Eurasien est prise en otage par l’abomination, mais lisons :

« La sagesse n’existe plus dans ce monde, obérée par le parasitisme d’une caste atavique et consanguine malsaine et perverse conduisant à l’abîme les Peuples Européens, en se réjouissant de leur infortune après leur avoir volé leur âme, leur esprit et désormais leur corps pour en faire des sous animaux qui serviront leur luxure et leur bestialité d’êtres atrophiés et innommables. Ces scories couchées sur leurs milliards volés aux Peuples se gargarisent, dans leur indigence mentale permanente, née de leur mutilation intellectuelle, aspirant dans une mégalomanie triviale à la domination de ce petit monde sous leurs auspices dégénérés et hystériques.

Rome a connu cela en son temps, via ses Néron, ses Caligula, les menstrues de la lie de l’humain gorgée par leur vénalité, leur cupidité, leur décor de pacotille où ne brillent plus que le paraître et sa hideur, se magnifiant dans leurs visages faisant ressortir leurs pustules abominables, les pustules d’âmes noyées dans l’absurde, dans la trépanation, dans le marais de la servitude à ce qui ne ressemble plus à rien, sinon au néant, enchanté ce jour par leurs sectes ovipares, une franc-maçonnerie délayée dans le vice et le meurtre ayant perdu toutes ses racines, des sectes de maniaques oppressifs s’imaginant avec leurs avoirs, avoir droit de cuissage sur l’humanité entière, un cénacle de choses avariées attendant avec orgie l’instant qui leur est sacral, l’holocauste de tout ce qui ne leur ressemble pas.

Ici on cherchera en vain l’intelligence qui ne s’invente pas, ne se falsifie pas, ne s’achète pas. Leurs derniers prix « nobel » reflètent avec permanence leur assiduité à la destruction de toutes les valeurs humaines, cautionnant le crime et la barbarie, le wokisme et ses strates lamentables d’où s’écoulent le fumier et l’ordure qui voudraient détruire toute culture au profit du vide, ce vide qui engloutit ces monstres dans leurs fumets et leurs gloses, leur transgenrisme, leur pitoyable condition de vivre ne se résumant qu’à leurs organes, des animaux, ce qui fait rire à l’envi la caste qui ne se mélange pas avec sa création, cette création insane et purulente qu’elle vomit continuellement via ses écoles qui veulent liquéfier l’être Humain, et ce d’autant plus qu’il est de souche européenne et bien entendu caucasien.

Car enfin, cette Race de génie gêne la médiocrité la plus déployée de leurs membrures atones et ficelées par l’inceste, la pédophilie, la criminalité, qui sont les refuges des incomplets, des incapables à vivre et procréer, l’image parfaite de ce qu’ils veulent pour autrui, à leur ressemblance dont la morve s’étale sur toutes images de cet Occident laminé par leurs degrés de déchéance, les voyant partout, par l’apport de l’argenture, souiller le vivant, et non seulement le vivant mais ses pures créations, par l’intermédiaire d’arts débiles initiés pour les débiles mentaux, un cinéma de carton-pâte où s’associent le triolisme et bien entendu le genre jusqu’à l’infini afin de faire perdre tout repère à l’être humain dans sa nécessité de transcendance, méconnue par ces avatars de la brume et de la tempête issue des fins fonds de l’hérésie, cannibales et promoteurs de la ruine de toute humanité.

Le mensonge est leur lien et, plus il est gros, plus il passe, voyant ce jour dans notre Nation des files de voitures quémandant le nécessaire pour travailler, après avoir sciemment coupé les routes de l’énergie de notre continent afin d’acheter à quatre fois son prix cette denrée dans l’îlot où végète son noir néant, ses circuits fermés où grouillent tous les suppôts de sa purulence et de ses ego, manifestant ici par-devers le droit l’application stricte d’une note de 2020 prévoyant la casse de l’énergie et la mise en coupe réglée des Français dans le cadre d’une diminution de l’émission de Co2, un Co2, rappelons-le, totalement nécessaire au fonctionnement de notre Planète, ne serait-ce que pour nourrir la flore, devisée suite à un pseudo-réchauffement climatique inexistant, qui n’est que le préambule au passe énergétique, le racket permanent de ce qu’il reste de l’humain, après le passage d’une thérapie génique génocidaire amplifiée par des mesures de coercitions sans égales.

Que venons-nous faire dans cette galère initiée par le WEF, l’ONU, ces organisations tenues par l’errance totalitaire, eugéniste, transhumaniste, relevant de la déshumanisation, portant atteinte à l’Humanité dans sa globalité, pour complaire à une strate de mendiants, de voleurs, de violeurs, de pédophiles, de pédocrates, de criminels, s’imaginant au-dessus des lois humaines, dans une mégalomanie de barbare et d’atrophié qui tente de ridiculiser et notre Histoire et notre avenir ? Voilà la vraie question qu’il convient désormais de se poser pour comprendre la dissociation existant aujourd’hui dans notre Nation entre ses différents éléments, comme parmi les autres Nations, les uns totalement aveugles et consentants, les autres encore inductifs et persévérants pour attraire l’avenir non dans l’immondice mais dans la réalité la plus pure.

Qu’avons-nous à faire avec ces choses sans lendemain, ces sectes demandant l’élimination de 90% de l’Humanité, nous qui sommes les descendants des Peuples ayant essaimé du grand Nord comme du grand Est jusqu’aux côtes de ce que l’on nomme ce jour la France, nous Indo Européens, avec ces valets de l’or et de la jouissance, ces imparfaits ruisselants les morts via leurs idéologies putrides et dénaturées, qui pourrissent depuis 1645 nos Nations, en France depuis 1789, qui ont généré la liquidation physique d’une majorité de nos Peuples Caucasiens en alimentant les guerres, afin de faire disparaître l’intelligence Européenne, et qui ce jour tentent de renouveler l’expérience.

Bonaparte en Égypte disait à ses soldats, « du haut de ces pyramides 40 siècles vous contemplent ! », eh bien n’en déplaise du haut de notre Continent des milliers de siècles contemplent nos Peuples, qui doivent s’en montrer digne, en plongeant dans leur culture réciproque pour reconnaître les fondements de leur réalité, ce jour voilée par ce qui ne vient que d’un épiphénomène sans le moindre intérêt pour l’avenir de l’Humanité, car coercitif, tyrannique, et sans le moindre degré permettant une quelconque évolution, l’Antiquité est notre berceau, de l’Asie, de l’Inde comme de la Chine, de la Perse comme de la Grèce, de Rome, nous sommes des Eurasiens et non des contempteurs de nombrils, des effacés de l’histoire, des larves au service de la bestialité et de son emprise, à qui nous ne devons strictement rien sinon l’émulation de pâles copistes, des plagiaires sans renommées, des décadents et de noirs mages.

Une géhenne tentant toujours de pervertir, aujourd’hui ayant trouvé ses assises dans toutes gouvernances par la corruption et ses mesures, impitoyables pour celles et ceux ne se pliant pas à leur parure, après d’en avoir goûté les frimas et l’inconscience, dessinant ainsi dans ces dites gouvernances non pas des êtres dignes et honorables, mais des golems obéissants, des tyrans assoiffés de biens et de sexes, des choses que l’on gouverne en les tenant par leurs attributs sexuels et leurs affaires, si bien mis en valeur dans la fameuse affaire epstein, maxwell et consorts, où l’on voit le bétail se ruer pour des honneurs factices, des strapontins, en léchant à ne savoir que faire les fondements d’une autorité déracinée, menant le bal du haut de ses milliards volés sur la sueur et le sang des Peuples aveuglés par le factice, la quincaillerie, à qui l’on jette quelques piécettes pour qu’ils se taisent et surtout se plient à la volonté de l’innommable.

Pauvres Peuples, ce jour sans âme, volée par les espaces tragiques du dépérissement, et de ses gargantuesques dénominations allant jusqu’à se marier avec Lucifer dans des meurtres rituels et sordides nés des cavernes, alors que déjà Harappa brillait de ses mille feux, dans une luminosité que personne n’a encore égalée, pas même l’Égypte avec la lie de sa consanguinité et de sa folie la menant vers les limbes, or le sursaut d’Akhenaton, découvreur du Monothéisme de cette région, renouant avec le sol Invictus de tous nos ancêtres, debout face au soleil et à son énergie vitale, y reconnaissant la Création de Dieu Souverain, sans égal, dont le fils bien plus tard sera immolé dans des souffrances atroces, les mêmes que nous reconnaissons sur le corps social de nos Nations ce jour, sous un joug semblable.

Pauvres petits Peuples, à qui l’on masque leurs racines pour les faire naître dans ce qui n’existait pas, l’Afrique, sinon que comme infime partie du Gondwana né de Pangée au même titre que la Laurasie, le cœur immortel de nos Peuples, qui doivent ce jour taire leur aventure pour l’usurpation, oublier jusqu’au nom des Cimmériens, des Aryas, des Scythes, des Sarmates, des Hephtalites, des Kouchans, des Parthes, des Mittaniens, des Hittites, des Kassites, des Louvites, des Iraniens, des Thraces, des Daces, des empires remarquables bâtis par les Achéménides, les Arsacides, les Han, les Celtes, la Grèce d’Alexandre, et tant d’autres etc, au nom du vide et de ses expérimentations barbaresques qui ce jour destituent le sens de la recherche comme de la Vie via des intelligences artificielles décomposées, des substituts pour les incapables à marcher debout, pauvres êtres handicapés qui se veulent prêtres de l’aventure humaine de ce jour.

Pauvres petits Peuples à qui l’on cache la beauté immémoriale de leur philosophie d’être, dans l’honneur et la grandeur, dans ce salut du don et de la fertilité, dans cette vocation, ne cherchant ni triomphe ni gloire, du sacrifice à autrui, en défense de l’enfant, de la femme et des pauvres êtres malmenés par la Vie, éludant l’esprit de sacerdoce pour celui de la goinfrerie, de la cupidité, de l’avarice ces métastases du corps social de l’humanité où grouillent la duplicité et la félonie, et déjà dans leurs décors la tyrannie la plus infâme qui soit, car sans respire de la création, inapte à toute création sinon celle se vautrant dans l’abstraction et ses délires aux permanences de viaducs vers la matière brute et ses décompositions les plus brutales.

Pauvres petits Peuples que l’on défait de leur culture multimillénaire, portée d’est en ouest et d’ouest en est, inlassablement, via les routes des échanges et des conquêtes où se confrontent puis s’anoblissent les Empires, issus d’une même voie, celle olympienne ne devant rien à la reptation ni à la servilité, mais tout à la raison comme à l’imagination, dont on verra pendant ces derniers millénaires l’expression fastueuse tant en Orient qu’en Occident de ce Continent Eurasien, portant à la splendeur de la réalité non dans ses basses-fosses mais dans ses électives promesses de dépassement, dans tous les domaines et de la philosophie et des sciences et de la marque religieuse, non celle de la soumission, mais bien de l’autorité sacerdotale naturelle.

Pauvres petits Peuples dont on défigure l’esprit, par de pauvres lumières qui ne sont que les caprices de la jalousie et de ses miasmes dont se sont faits fêtes les massacreurs en 1645 et les guillotineurs en 1789, et les assassins en 1917, qui tels des vols de corbeaux se sont insinués dans tous les rouages des sociétés pour en faire dépérir le sens comme l’horizon, afin d’y aventurer leur faune de roturiers, de basse noblesse comme de basse extraction, se vautrant dans le fumier et le sang d’autrui afin de faire prospérer leur médiocrité que l’on voit ce jour dans toutes gouvernances entre leurs mains, corrompues, assoiffées d’avoir, et non seulement, mais de viols et de vols, toujours cherchant par tous les moyens à conserver l’usage de leur cuissage.

Pauvres petits Peuples, ce jour se voyant déconsidérés de leur magnificence via la résorption de la Femme comme de l’Homme dans l’étron vivifiant les bannières de l’usurpation veilleuse, coordonnant ses efforts afin, après avoir détruit les trônes, les églises, de détruire l’être Humain dans sa réalité éloquente, le voir se cantonner dans les besoins et la satisfaction d’une hybridation révulsant, associée désormais à une thérapie mettant à mal sa réalité existentielle naturelle par apport d’un Adn modelé par l’ignominie la plus totale que l’humanité ait eu a contempler, issue de la purulence comme de l’abîme, pour offrir à ses maîtres la jouissance de voir définitivement succomber le vivant dans ses floralies, dans ce bubon qui demandera, après avoir bien servi sa caste sodomite, économiquement et sexuellement, son euthanasie.

Pauvres petits Peuples, hier si droits, si forts, si conscients du réel, ce jour s’abîmant dans les nuées des images et des rescrits de la pourriture qui glose, tempête, agite, ment comme elle respire, ce gruau de l’infection putride voyant le corps social grouillant de ses vers infects, de ses lombrics aux pustules si visibles dans leur faciès suant l’inhumain, l’hypocrisie, la morgue, l’inutilité, substituable jusqu’à ses derniers vermisseaux qui hurlent pour ameuter les troupeaux devenus afin de défendre l’indéfendable, la cosmétique de la lie, le sang des humains, versés sans condition, ici en se servant des Peuples jusqu’au dernier, en tous lieux, là en les volant de leur matière première, toujours à l’affût afin de molester l’humain fut-il Caucasien ou autre désormais, car seul son règne de dégénéré doit s’accomplir sur les ruines fumantes des civilisations qu’elle aura pourries jusqu’au fumier le plus morbide qui soit.

C’est sur le fumier que naissent les plus belles roses, nous dit le dicton, nous Peuples Caucasiens et non seulement Européens, devons comme nos Ancêtres, relever le gant du parjure qui officie, en mémoire de notre histoire multimillénaire, qui n’a pas a être éradiquée par une volition qui nous est externe, parasitant la moindre circulation de notre vitalité sociale, avec pour but de nous voir disparaître dans la fange qu’elle inscrit désormais sans se voiler, s’imaginant en terrain conquis, alors qu’il suffit de gratter son vernis glauque et suant la corruption, pour voir ce qu’il en ressort, ni nos Peuples, ni nos Nations ne doivent se coucher devant ce mantra de l’inconscience qui se veut maître de notre destin, tout doit être mis en œuvre par les Peuples Européens afin de se sortir de ce marais cherchant à les engluer et les terrasser.

Et l’urgence commence en ce jour par un sursaut face à la guerre imposée par la nécrose qui ne se voile mais dans sa haine profonde surgit ses lames de fonds les plus hostiles qui soient afin de voir servir de chair à canon chacun des Peuples de l’Europe, un sursaut rassemblant les Peuples de l’Oural à la France pour mettre un véto définitif aux ambitions mégalomaniaques de ce qui ne les concernent pas et ne les concernera jamais, une instrumentalisation en trompe-l’œil n’ayant pour vision que celle de dépecer les restes de notre Continent, la Russie, en régions, comme elle souhaite le faire de notre Europe, via sa création, l’Union dite européenne, que l’on doit appeler occidentale, à ne pas confondre avec notre Europe, sous le joug de sa médiocrité et de son transhumanisme caractérisant l’incapacité d’une strate du vivant à être, car nous ne sommes et ne devons jamais être esclaves de ces erreurs de la nature humaine.

Un sursaut des Peuples contre la Guerre, un sursaut contre le bras armé du néant qu’il faut quitter sans autres formes de procès, comme il convient de quitter définitivement cette UO qui n’est qu’un jouet entre les mains du parasitisme et de ses féaux, par des voies légales et signifiantes, celles du statisme total devant les apparences qui veulent voir nos Peuples se dissoudre dans le transgenrisme, la pédocratie et ses outrances, celles générant les élites choisies au sein des Peuples, sans appartenances à un quelconque parti comme à une quelconque secte, au niveau communal, régional et national, évacuant à jamais des votes les larbins du parasitisme pourrissant les bancs des assemblées et des gouvernances, via une organisation ouverte, contre pouvoir naturel éliminant toutes les inféodations comme les soumissions.

Le pouvoir n’appartient à personne, il se prend, et il est nécessaire de ne pas le confondre avec la souillure de l’argenture qui l’immole, l’usurpe et se l’approprie lorsque les Peuples baissent la garde, croyant l’intelligence en ses ramures, alors qu’aujourd’hui elle est inexistante avec ce que portent au pouvoir ses errances, ce travail sera ardu, mais il doit être pour l’avenir de nos Enfants et nos petits Enfants qui n’ont pas à servir d’exutoire à la bestialité du parasitisme, ni d’esclaves économiques, et encore moins d’objet de transmutation initiée par la perversité et la pédocratie les plus immondes qui voudraient voir dicter leurs lendemains à la terre entière, qu’il convient d’exposer sans relâche afin que leurs tenants et aboutissants soient éjectés de tous les pouvoirs quels qu’ils soient, et qu’enfin se dressent les regards vers la lumière de la Vie et non les ténèbres et la mort. »

La seule autorité est celle de la Vie et elle sera, comme à son habitude, se sortir du cloaque qui s’instaure sur une partie de cette petite Terre, soyons optimistes. À suivre.

© Vincent Thierry

 

L’escalade
CIVILISATIONS
Écrit par Patinet Thierri   
Samedi 08 Octobre 2022 à 09:10

L’escalade

Petites nouvelles de cette petite Terre où les hordes bolcheviques de l’empire de la mort entourent une Nation qui veut se faire respecter, mais lisons :

« Des définitions, ce que l’on nomme nazibolchevique n’est pas le mariage des nationaux-socialistes et du bolchevisme, mais le mariage des nazis – diminutif ne comportant en son sein que les fanatiques – vendus au bolchevisme, et dirigé par les bolcheviques. Ainsi donc rendons à César ce qui appartient à César, nous parlerons donc désormais ici de bolcheviques et non plus de nazibolcheviques. Leur idéologie n’étant pas nouvelle, mais bien celle du bolchevisme pur et dur dont les masques tombent dans le cadre de pseudos démocratie qui souillent le nom de la Démocratie. Cette idéologie disparaîtra totalement, car issue du mondialisme unipolaire esclavagiste et eugéniste, les racines Européennes se réveilleront afin de forger tels ses multimillénaires, à la fois l'Europe des Nations démocratiques, qui rejoindra le pôle Eurasien, sa réalité, effaçant des siècles de virtualité et d'esclavage dont le panache aujourd'hui est celui de la dictature totalitaire du néant, usurpant les pouvoirs des Peuples. L'ennemi est intérieur à nos Nations Européennes, il se résume par l’occupation bolchevique illégitime des pouvoirs, par fraude massive, qui pour les conserver est prête, comme à son accoutumée, à commettre des génocides de masse, si bien commencés par la thérapie génique. Les soviets de 1917 sont dans l'UE et dans nos gouvernances. La réalité est là, et il faut en prendre conscience.

Ces choses ne représentent strictement rien aux yeux du peuple de France, fort heureusement, des larbins sans importance, inutiles et substituables, dont les futurs votes éradiqueront la présence sur les bancs des Assemblées, où ne trône pas le Peuple, mais leurs castes en reptation devant les fauteurs de guerre, et prioritairement le gouvernement US. Sur ce sujet, le Peuple doit demander un référendum sur leur "guerre" en Ukraine qui ne les concerne en aucun cas, comme le prouve la majorité des Françaises et des Français, qui n'a pas l'intention de servir de chair à canon à leurs malades mentaux, qui s'agitent comme des enfants de deux ans dans une cour de récréation qui ne représentent en France pas plus de cinquante mille personnes ayant un pouvoir de décision nuisible. D’ores et déjà le Peuple de France ne doit avoir aucune solidarité avec la gouvernance bolchevique dite Française, valet parfait de l'état profond américain, pas plus qu'avec l'Ukraine, cette "guerre" ne concernant qu’un quarteron du 0,01%, finançant le bolchevisme, qui a donné ses ordres à ses pantins Occidentaux pour préserver son ordre "mondial", révulsant, pédophile et pédocrate, tyrannique et barbare. Les Françaises et les Français auront compris qu’il ne peut y avoir d’unité derrière celles et ceux qui servent avec une fébrilité de maniaque, de névrosé et d’hystérique, cet anachronisme consanguin, sans le moindre intérêt pour leur avenir.

Après l’attaque sur les gazoducs Nord Stream, les bolcheviques viennent de faire sauter une partie du pont de Crimée. Il serait bon aux Peuples Européens qu'ils comprennent que les bolcheviques qui les gouvernent, usurpant tous les pouvoirs via des élections truquées, se cachant sous les voiles de la "démocratie" qu'ils souillent, via leurs soviets corrompus et criminels, iront jusqu'au bout, que ce soit aux USA, que ce soit dans l'UE (que l’on devrait appeler UO, union occidentale, car cette organisation n’a strictement rien d’Européenne, et il ne faut surtout pas confondre l’Europe et l’Occident) et dans leur propre gouvernance. L'étude de la Révolution Russe de 1917, permet de dégager ce que sont capables ces individus sans foi ni loi, qui aujourd'hui parasitent notre planète, via leurs rejetons, les Straussiens, ne s'embarrassant du meurtre de masse comme de la destruction, pour préserver les intérêts de leurs mentors à la City qui les financent comme leurs kapos dans nos propres gouvernances.

La City a décidé de liquider la Russie et la dépecer, car, nonobstant son désir de rester libre, elle n’utilise plus le dollar comme monnaie, (on rappellera que l'Irak ne voulait plus du dollar comme monnaie d'échange, tout comme la Libye, ces Nations ont été liquidées faute d'armes de destruction massive pour répliquer à la folie mondialiste eugéniste d'une infirme portion de l'Humanité), rien ne l'arrêtera sauf si les Russes ayant enfin compris qu'ils sont la cible à anéantir totalement réagissent enfin d'une manière drastique et définitive. Ne cherchons des hommes et des femmes de bonne volonté dans le marais occidental, il n'y en a plus, ou bien ils ne sont pas écoutés. On rappellera qu'une simple annonce d'un banquier de la City, désirant faire perdurer son "nouvel ordre mondial" tyrannique, aura mis aux ordres toutes les hordes bolcheviques qui pourrissent l'Occident, pour mettre à mal la Russie et la faire disparaître, ce qui prouve son degré d'infiltration exerçant dans toutes les gouvernances dites Européennes. La Russie doit comprendre qu'elle ne doit rien attendre de ce qui ne cherche qu'à nouveau à l'épurer ethniquement, culturellement, spirituellement, comme cela s'est produit chez elle, sous la même houlette, de 1917 à 1958 et plus. Les bolcheviques ont assassiné dans cette Nation soixante millions de Russes, et aujourd'hui veulent liquider totalement sa population respectant les valeurs humaines. cet entrain à vouloir ne rechercher aucun chemin de la Paix le prouve amplement.

Les bolcheviques infiltrés dans l'UO (on ne parle plus d’UE, mais bien d’UO, ce valet servile du bolchevisme), ne sont pas à quelques guerres près, bien au contraire, ce jour manipulés par les straussiens, (l'école de Francfort), ils ont démontré leur capacité à nuire à l'humanité via leurs idéologies décérébrées, communisme, socialisme, bolchevisme, tout attirail au service unique de la City, maîtres dans la subversion, dans l'inversion accusatoire, dans la liquidation des êtres Humains, cent dix millions d'assassinats bolcheviques dans le monde dont 60 millions en Russie. Liquidation des Nations s'opposant à eux : Balkans, Irak, Afghanistan, Libye, tentative en Syrie, ce jour au Mali et dans certaines Nations Africaines, et bien entendu dans leur souhait, la Russie. On comprendra que leur hystérie les conduira au bord de l'abîme, cela ne les gêne en aucun cas, s’imaginant invincibles et immortels, dans leur mégalomanie atavique.

Ils ne gagneront pas, cela est certain, car ils n’ont pas affaire ici à des Peuples démunis de ressources, incapables de se défendre, au moral spolié par le défaitisme, l’abrutissement, la sclérose, la bestialité, le trangenrisme, la pédocratie et ses outils inventés par l’école de Francfort, le pendule de foucault du néant intellectuel, inversant toutes les valeurs humaines, dont sa secte ne se souille afin de dominer la planète, allant jusqu’à vouloir génocider les trois quarts de la population pour rester dans l'entre soi, via le WEF et ses courroies de transmissions qui ne sont plus à conter. Lorsqu'ils disparaîtront totalement dans les flammes nucléaires comme la plupart des Peuples des Nations aveuglés par leur duplicité, leur corruption, et leur acculturation, qu'ils ont favorisée via leur woke culture, leur théorie du genre, leur racisme congénital, leur haine viscérale de l'humanité comme de l'Humain qu'ils s'imaginent dominer, bien nombreux seront celles et ceux qui s'en laveront les mains, pour le plus grand bien de l'Humanité.

Les Peuples Européens, ce jour sous le joug de leur usurpation, pour éviter cet embrasement doivent se réveiller, comprendre que leurs racines, nées du brassement des conquêtes et migrations en provenance du grand Est établissant une communauté de mœurs, de langage, d'organisation et de structures depuis des dizaines de milliers de millénaires, de l'Est à l'Ouest (suivez le cours de la route de la soie dans l'Antiquité et les Peuples qui ont créé cette route pour mieux cerner les migrations et les rencontres les forgeant culturellement, philosophiquement et spirituellement), n’ont strictement rien de semblable avec celles des errements surajoutés qui les conduisent vers l’apocalypse. Conscients de leur réalité multimillénaire qui est celle de transcender leur œkoumène, qui doit tout à leur volonté existentielle, soit l'Eurasie, de Brest à Vladivostok, ils doivent s’opposer globalement à ce qui cherche à les fondre dans l'inexistence et le néant les considérant comme des esclaves et des animaux à leur botte. Cela passe par une demande formelle de référendum dans chaque Nation Européenne qui ne peut continuer à servir de bouclier humain à la dérive barbaresque qui s’y insinue, non pour défendre, mais bien pour écraser le vivant au profit de la mort et de ses féaux. »

Pauvre petite Terre où le parasitisme, la gangrène, les buboniques errances brillent de toute leur nécrose. Les Peuples de cette planète auront-ils le courage de s’opposer à leur liquidation systémique ? À suivre…

 

© Vincent Thierry

Dernière Mise à jour ( Dimanche 09 Octobre 2022 à 17:20 )
Référendum
CIVILISATIONS
Écrit par Patinet Thierri   
Samedi 01 Octobre 2022 à 10:28

Référendum

  

On s’est aperçu, non sans en rire, de l’opération de tronquage et d’édulcoration du discours prononcé par le Président Vladimir Poutine le 30/09/2022, y compris pendant la traduction des TV dites Françaises et autres, ainsi est-il bon que ce discours soit parfaitement clair pour tout un chacun et notamment pour chaque citoyenne comme chaque citoyen des Nations Européennes sous le joug de la minorité pédocratique alliée à la pédocriminalité, tant des Kapos du WEF que des Kapos des fondations diverses et variées à la solde de la gouvernance actuelle des US qui vient, par la liquidation des pipelines Nord Stream, de tenter de vassaliser leurs pays, faisant acte ici d’une barbarie effrénée, pour complaire au souhait de la City et de l’Usure, sous la houlette d’une idéologie nazibolchevique qui aujourd’hui brille dans toutes les gouvernances qui n’ont de nom qu’occidentales.

 

La guerre menée par l’inhumanité sur le territoire de la Russie risque de se découvrir mondiale et nucléaire.

 

Il ne faut pas la craindre, elle nettoiera les écuries d’Augias devenues des états dits européens totalement sous la férule de la mort et de ses hydres les plus pestilents qui soient, des choses qui n'ont rien de l'Europe et ne seront jamais de l'Europe, qui ne méritent pas le nom d’humain, mais de golems, marionnettes de l’usure qui depuis 1645 tente de mettre en coupe réglée, à son profit exclusif, l’Univers.

 

Avant cette extrémité, les Peuples des Nations Européennes, dans leur sagesse, doivent impérativement s’unir pour défaire l’arrogance de la barbarie qui y trône aujourd’hui, où l’on voit jusqu’à l’OTAN, qui n’est qu’un outil, ceindre l’anathème, qui ressort du politique, totalement en roue libre comme si cette organisation anachronique était décideur du devenir des Peuples.

 

Dans la paix et la concorde, ils doivent demander à chacun de leurs élus la voie d’un référendum permettant de statuer sur leur consentement ou non à la défense du nazibolchevisme, du transgenrisme, de la pédocratie, de la pédocriminalité, du transhumanisme, du passeport numérique, de leur mise en esclavage, de leur remplacement par des esclaves à bas coûts, de l’acculturation ou wokisme, de leur euthanasie programmée, de la souillure de leur avenir par la masturbation obligatoire dans les classes de maternelles, organisée par des pédophiles d’état etc.

 

Un référendum donc pour savoir s’ils sont d’accord pour lutter contre la Russie qui défend les valeurs humaines, ou s’ils sont d’accord pour défendre l’inhumanité la plus barbare que le monde ait connue, qui vient ce jour de liquider ses capacités économiques pour les rendre esclaves de l’usure et de ses modélisations arbitraires, issues d’esprits dégénérés, tels ceux qui portent l’idéologie transhumaniste eugéniste dont la mégalomanie comme la pédocratie ne sont plus à conter.

 

Ce n’est qu’à ce prix que la Paix pourra être sauvée, et elle le sera, car n’en déplaise, il y a fort à parier que les Peuples votent négativement sur le sujet d’une guerre contre la Russie, ne se voyant pas devenir chair à canon de leurs tyrans déviants et anomiques, corrompus jusqu’à la moelle, un vote négatif qui permettra après écartement de leurs vindictes de satrapes de rejoindre la Paix et non ce que défendent leurs gouvernances usurpatrices et sans lendemain qui pourrissent les Nations Occidentales, ouvrant non pas sur un avenir radieux, car tout est à reconstruire, mais à tout le moins un avenir pour leurs enfants et leurs petits enfants qui ne seront plus les jouets économiques et sexuels de la bestialité atavique, hystérique et cadavérique qui se veut maîtresse de ce petit monde.

 

Discours du Président de la Fédération de Russie Vladimir Poutine lors d'une cérémonie de signature d'accords, organisée au Kremlin le 30 septembre 2022 après les référendums d'adhésion dans les Républiques populaires de Donetsk et Lougansk ainsi que dans les régions de Kherson et Zaporojié.

 

Vladimir Poutine:

 « Chers citoyens russes, citoyens des Républiques populaires de Donetsk et de Lougansk, les habitants des régions de Zaporojié et de Lougansk, les députés de la Douma, les sénateurs de la Fédération de la Russie!

Vous le savez, des référendums se sont déroulés dans les Républiques populaires de Donetsk et de Lougansk, dans les régions de Zaporojié et de Kherson. Leurs résultats ont été établis et sont connus. Les gens ont fait leur choix, un choix clair.

Nous signons aujourd’hui des accords sur l’adhésion de la République populaire de Donetsk, de la République populaire de Lougansk, de la région de Zaporojié et de la région de Kherson à la Russie. Je suis convaincu que l’Assemblée fédérale soutiendra les lois constitutionnelles sur l’adhésion et la formation en Russie de quatre nouvelles régions, de quatre nouvelles entités de la Fédération de Russie parce que c’est la volonté de millions de personnes. 

  

(Applaudissements)

Et, bien évidemment, leur droit, un droit inaliénable consigné dans l’article 1 de la Charte de l’ONU, qui stipule clairement du principe d’équité et d’autodétermination des peuples.

Je répète: c’est le droit inaliénable des gens, il est basé sur l’unité historique au nom de laquelle des générations de nos ancêtres remportaient des victoires, ceux qui depuis les origines de l’Ancienne Russie et pendant des siècles créaient et défendaient la Russie. Roumiantsev, Souvorov et Ouchakov se sont battus ici, à Novorossia, Catherine II et Potemkine y construisaient de nouvelles villes. Nos grands-pères et arrière-grands-pères s’y défendaient jusqu’à la mort pendant la Grande Guerre patriotique.

Nous nous souviendrons toujours des héros du "printemps russe", de ceux qui ne se sont pas résignés, en 2014, au coup d'État néonazi en Ukraine, tous ceux qui sont morts pour le droit de parler sa langue natale, conserver sa culture, ses traditions, sa religion, son droit à la vie. Ce sont les guerriers du Donbass, les martyrs de "Khatyn d'Odessa", les victimes des attentats inhumains organisés par le régime de Kiev. Ce sont les volontaires et les miliciens, ce sont les civils, les enfants, les femmes, les vieillards, les Russes, les Ukrainiens, les gens de différentes nationalités. C'est le véritable leader populaire de Donetsk Alexandre Zakhartchenko, ce sont les chefs de guerre Arsen Pavlov et Vladimir Joga, Olga Kotchoura et Alexeï Mozgovoï, c'est le procureur de la République de Lougansk Sergueï Gorenko. C'est le parachutiste Nourmagomed Gadjimagomedov et tous nos soldats et officiers tombés avec courage pendant l'opération militaire spéciale. Ce sont des héros. (Applaudissements) Des héros de la grande Russie. Et je demande d'honorer leur mémoire par une minute de silence.

(Minute de silence)

Merci.

Notre destin commun et une histoire millénaire se trouve derrière le choix des millions d'habitants des Républiques populaires de Donetsk et de Lougansk, des régions de Zaporojié et de Kherson. Les gens transmettaient ce lien spirituel à leurs enfants et petits-enfants. Ils ont porté à travers les années leur amour pour la Russie malgré toutes les épreuves. Et personne ne peut détruire ce sentiment en nous. C'est pourquoi les générations plus âgées et les jeunes nés après la tragédie d'effondrement de l'Union soviétique ont voté pour notre unité, pour notre avenir commun.

En 1991, les représentants de élites de parti de l'époque ont pris la décision dans la forêt de Belovej, sans demander l'avis des citoyens, de démanteler l'URSS, et les gens se sont retrouvés arrachés à leur Patrie. Cela a déchiré et démembré notre unité populaire, a tourné à une catastrophe nationale. De la même manière qu'après la révolution les frontières des républiques alliées étaient arbitrairement tracées, les derniers dirigeants de l'Union soviétique, à l'encontre du vote de la majorité, ont mis les peuples devant le fait accompli.

J'admets qu'ils ne comprenaient pas jusqu'à la fin ce qu'ils font et quelles seront finalement les conséquences inévitables. Mais cela n'a plus d'importance. L'Union soviétique n'existe pas, nous ne pouvons pas revenir en arrière. Et la Russie d'aujourd'hui n'en a plus besoin, nous n'y aspirons pas. Mais il n'y a rien de plus fort que la détermination des millions de gens qui, de par leurs culture, religion, traditions et langue, se considèrent comme faisant partie de la Russie, dont les ancêtres ont vécu pendant des siècles dans un même État. Il n'y a rien de plus fort que la détermination de ces gens à revenir dans leur véritable Patrie historique.

Pendant huit longues années, les gens du Donbass subissaient un génocide, des tirs et un blocus, alors que dans les régions de Kherson et de Zaporojié on tentait de leur inculquer criminellement la haine envers la Russie, envers tout ce qui est russe. Aujourd'hui, pendant les référendums, le régime de Kiev menaçait de mort les enseignants et les femmes travaillant dans les commissions électorales, intimidait par des répressions des millions de gens venus exprimer leur volonté. Mais le peuple du Donbass, des régions de Zaporojié et Kherson n'a pas été brisé et il est venu dire son mot.

Je voudrais que les autorités de Kiev et leurs maîtres occidentaux m'entendent, qu'ils s'en rappellent: les gens qui vivent à Lougansk et à Donetsk, à Kherson et à Zaporojié deviennent nos citoyens pour toujours. (Applaudissements)

Nous appelons le régime de Kiev à cesser immédiatement le feu, toutes les activités militaires, la guerre qu'il a déclenchée en 2014 et à revenir à la table des négociations. Nous y sommes prêts, cela a été dit plusieurs fois. Mais nous n'évoquerons pas le choix du peuple à Donetsk, Lougansk, Zaporojié et Kherson, il a été fait. La Russie ne le trahira pas. (Applaudissements) Et les autorités de Kiev actuelles doivent respecter ce vote libre des gens. C'est la seule voie vers la paix.

Nous défendrons notre terre par tous les moyens et les forces à notre disposition, et nous ferons tout pour assurer la sécurité de nos habitants. C'est la grande mission libératrice de notre peuple.

Nous reconstruirons absolument les villes et les communes détruites, les logements, les écoles, les hôpitaux, les théâtres et les musées, nous reconstruirons et développerons les entreprises industrielles, les usines, l'infrastructure, les systèmes sociaux et de retraite, la santé et l'éducation.

Bien évidemment, nous travaillerons sur le renforcement du niveau de la sécurité. Ensemble nous ferons en sorte que les citoyens des nouvelles régions sentent le soutien de tout le peuple de la Russie, de tout le pays, de toutes les républiques et régions de notre immense Patrie. (Applaudissements)

Chers amis, collègues.

Je voudrais m'adresser aujourd'hui aux soldats et officiers qui participent à l'opération militaire spéciale, aux guerres du Donbass et de Novorossia, à ceux qui rejoignent les rangs des forces armées après le décret sur une mobilisation partielle pour accomplir leur devoir patriotique, à ceux qui se rendent volontairement dans les centres de recrutement. Je voudrais m'adresser à leurs parents, femmes et enfants pour expliquer pour quoi notre peuple se bat, quel est l'ennemi en face de nous, qui pousse le monde vers de nouvelles guerres et crimes pour tirer un profit sanglant de cette tragédie.

Nos compatriotes, nos frères et sœurs en Ukraine, une partie native de notre peuple commun, ont vu de leurs propres yeux ce que les dirigeants de l'Occident préparent pour toute l'humanité. Ils ont de facto tombé le masque pour montrer leur véritable nature.

Après l'effondrement de l'Union soviétique, l'Occident a décidé que le monde devrait se résigner à tout jamais à son diktat. À l'époque, en 1991, l'Occident espérait que la Russie ne se remette pas de ces troubles et s'effondre d'elle-même. Et cela est presque arrivé. Nous nous souvenons des terribles années 1990, avec la faim, le froid et sans espoir. Mais la Russie a tenu le coup pour renaître, se renforcer et occuper de nouveau sa place digne dans le monde.

Sachant que pendant tout ce temps l'Occident cherchait et cherche à nous frapper de nouveau, à affaiblir et faire effondrer la Russie, ce dont il rêvait toujours, à faire éclater notre État, à pousser au conflit les peuples entre eux, à les condamner à la pauvreté et à l'extinction. Ils ne peuvent pas se résigner à l'existence dans le monde d'un pays aussi grand et immense avec son territoire, ses richesses naturelles et ressources, avec un peuple qui ne sait pas et ne vivra jamais selon les ordres des autres.

L'Occident est prêt à tout pour maintenir un système néocolonial qui lui permet de parasiter, de piller le monde grâce au pouvoir du dollar et au diktat technologique, d'imposer à l'humanité un véritable tribut, à tirer la source principale de bien-être non mérité, une rente d'hégémonie. Le maintien de cette rente est leur principale et véritable motivation mercantile. C'est pourquoi la désouverainisation totale est dans leur intérêt. D'où leur agression envers des États indépendants, des valeurs traditionnelles, des cultures authentiques, les tentatives de saper les processus internationaux et d'intégration qu'ils ne peuvent pas contrôler, les nouvelles devises mondiales et les centres de développement technologique. Il est indispensable pour eux que tous les pays renoncent à leur souveraineté au profit des États-Unis.

Les sommets dirigeants de certains États acceptent de le faire volontairement pour devenir des vassaux, d'autres sont corrompus et intimidés. Mais quand cela ne fonctionne pas, des États entiers sont détruis pour céder la place à des catastrophes humanitaires, des ruines, des millions de destins humains détruits et mutilés, des enclaves terroristes, des zones de fléau social, des protectorats, des colonies et semi-colonies. Peu importe, pourvu qu'ils en tirent profit.

Je voudrais souligner encore une fois: c'est l'avidité, l'intention de préserver son pouvoir illimité qui sont les véritables raisons de cette guerre hybride menée par l'Occident collectif contre la Russie. Ils ne nous souhaitent pas de la liberté, ils veulent nous voir comme une colonie. Ils ne veulent pas d'une coopération équitable mais nous piller. Ils ne veulent pas nous voir comme une société libre mais comme une foule d'esclaves sans âme.

Nos réflexion et philosophie représentent une menace directe pour eux, c'est pourquoi ils portent atteinte à nos philosophes. Nos culture et art représentent un danger pour eux, c'est pourquoi ils tentent de les interdire. Nos développement et prospérité sont également une menace pour eux: la concurrence grandit. Ils n'ont pas besoin de la Russie en somme, c'est nous qui en avons besoin. (Applaudissements)

Je voudrais rappeler que des revendications de domination mondiale dans le passé s'étaient déjà heurtées plusieurs fois au courage et à la bravoure de notre peuple. La Russie restera toujours la Russie. Et aujourd'hui nous défendrons également nos valeurs et notre Patrie.

L'Occident compte sur l'impunité, s'en tirer. D'ailleurs, il s'en tirait pour l'instant. Des accords dans le domaine de la sécurité stratégique partent à la poubelle; des accords conclus au plus haut niveau politique deviennent caducs; les fermes promesses de ne pas élargir l'Otan vers l'est auxquelles ont cru nos anciens dirigeants étaient un mensonge; les accords sur la défense antimissile et les missiles à portée intermédiaire ont été unilatéralement rompus sous faux prétexte.

Nous entendons uniquement que l'Occident défend un ordre mondial fondé sur des règles. D'où viennent-elles? Quelqu'un a-t-il vu ces règles? Qui en est convenu? Écoutez, c'est une véritable aberration, une fraude totale, ce sont des doubles, voire des triples standards! C'est vraiment prévu pour des imbéciles.

La Russie est une grande puissance millénaire, un pays-civilisation, et elle ne vivra pas selon de telles fausses règles. (Applaudissements)

C'est ainsi que l'Occident a piétiné le principe d'inviolabilité des frontières et décide maintenant à son entendement qui a le droit à l'autodétermination et qui n'en est pas digne. On ignore pourquoi ils le décident et qui leur a donné ce droit. Ils se le sont accordé eux-mêmes.

C'est pourquoi ils éprouvent une telle haine envers le choix des habitants de la Crimée, de Sébastopol, de Donetsk, de Lougansk, de Zaporojié et de Kherson. L'Occident n'a aucun droit moral de donner son avis et même de parler de la liberté de la démocratie. Et il n'en a jamais eu.

Les élites occidentales ne nient pas seulement la souveraineté nationale et le droit international. Leur hégémonie possède clairement un caractère de totalitarisme, de despotisme et d'apartheid. Elles séparent hautainement le monde en leurs vassaux, en pays civilisés et tous les autres qui, selon les racistes occidentaux actuels, doivent être inscrits sur la liste des barbares et des sauvages. Les étiquettes mensongères "pays-voyou" et "régime autoritaire" sont déjà prêtes, elles sont collées sur des peuples et des États entiers, et cela n'a rien de nouveau: les élites occidentales restent telles qu'elles étaient - colonisatrices. Elles discriminent et séparent les peuples en première et seconde sorte.

Nous n'avons jamais accepté et n'accepterons pas un tel nationalisme et racisme politique. Or la russophobie propagée actuellement à travers le monde n'est-elle pas du racisme? La conviction sans appel de l'Occident que sa civilisation et culture néolibérale sont un modèle indiscutable pour le monde entier n'est-elle pas du racisme? "Ceux qui ne sont pas avec nous sont contre nous". Cela sonne très étrange.

Les élites occidentales rejettent même la pénitence pour leurs propres crimes historiques sur tous les autres en exigeant de leurs citoyens et d'autres peuples de s'excuser pour quelque chose qui ne les concerne absolument pas. Par exemple, pour la période de conquêtes coloniales.

Il convient de rappeler à l’Occident qu’il a commencé sa politique coloniale au Moyen Âge, suivie par un esclavage mondial, le génocide des tribus indiennes en Amérique, le pillage de l’Inde, de l’Afrique, les guerres de l’Angleterre et de la France contre la Chine, à la suite de quoi elle a été forcée d’ouvrir ses ports au commerce de l’opium. Ils rendaient des nations entières dépendantes de la drogue, exterminaient délibérément des groupes ethniques entiers, au nom de la terre et des ressources ils chassaient les gens comme des animaux. Tout cela va à l’encontre de la nature même de l’homme, de la vérité, de la liberté et de la justice.

Nous sommes fiers qu’au XXe siècle notre pays ait été à la tête du mouvement anticolonial, ait fourni des possibilités de développement à de nombreux peuples du monde afin de réduire la pauvreté et les inégalités et de vaincre la faim et les maladies.

Je tiens à souligner que l’une des raisons de la russophobie séculaire et de la haine non dissimulée de la part des élites occidentales envers la Russie est que nous n'avons pas permis de nous piller pendant la période des conquêtes coloniales, nous avons forcé les Européens à commercer pour un bénéfice mutuel. Cela a été réalisé par la création d’un État centralisé fort en Russie qui s’est développé et s’est renforcé en s'appuyant sur les grandes valeurs morales de l’orthodoxie, de l’islam, du judaïsme et du bouddhisme, sur la culture et la langue russe ouvertes à tous.

On sait que des plans d’intervention en Russie ont été préparés à plusieurs reprises, ils ont essayé de profiter de la période des troubles au début du XVIIe siècle et de la période de bouleversements après 1917, ils ont échoué. L’Occident a cependant réussi à s’emparer des richesses de la Russie à la fin du XXe siècle lorsque l’État a été détruit. Ils nous qualifiaient de leurs amis et partenaires, mais en fait, ils nous ont traités comme une colonie - des milliards de dollars ont été détournés du pays dans le cadre de divers stratagèmes. Nous nous souvenons de tout, nous n’avons rien oublié.
Et ces jours-ci, les habitants de Donetsk et de Lougansk, de Kherson et de Zaporojié se sont prononcés en faveur de la restauration de notre unité historique. Merci! (Applaudissements)

Depuis des siècles, les pays occidentaux répètent qu’ils apportent la liberté et la démocratie aux autres peuples. C'est exactement le contraire: au lieu de la démocratie, c'est l’exploitation, au lieu de la liberté, c'est l’esclavage et la violence. L’ordre unipolaire est intrinsèquement anti-démocratique et non-libre; il est trompeur et complètement hypocrite. Les États-Unis est le seul pays au monde à avoir utilisé deux fois l’arme nucléaire, détruisant les villes japonaises d’Hiroshima et de Nagasaki. Soit dit en passant, ils ont créé un précédent.

Je tiens à rappeler que pendant la Seconde Guerre mondiale, les États-Unis et la Grande-Bretagne ont réduit en ruines Dresde, Hambourg, Cologne et de nombreuses autres villes allemandes sans la moindre nécessité militaire. Cela a été fait de manière ostentatoire, je le répète, sans aucune nécessité militaire. Ils n’avaient qu’un seul objectif, tout comme pour les bombardements nucléaires des villes japonaises: intimider à la fois notre pays et le monde entier. Les États-Unis ont laissé des traces profondes dans la mémoire des peuples de Corée et du Vietnam avec leurs bombardements de tapis, et l’utilisation du napalm et des armes chimiques.

En fait, ils continuent à occuper l’Allemagne, le Japon, la République de Corée et d’autres pays, tout en les qualifiant cyniquement d’alliés égaux. Je me demande bien de quel genre d'alliance il s’agit.

Le monde entier sait que les dirigeants de ces pays sont surveillés et que des appareils d’écoute sont installés non seulement dans leurs bureaux, mais aussi dans les locaux résidentiels. C’est vraiment regrettable. C’est une honte pour ceux qui font cela et pour ceux qui, comme des esclaves, acceptent silencieusement et docilement cela.

Ils qualifient de "solidarité euro-atlantique" les ordres et les menaces qu’ils adressent à leurs vassaux, et ils font passer la création d’armes biologiques et l’utilisation des cobayes humains, y compris en Ukraine, pour une noble recherche médicale. Ce sont leurs politiques destructrices, leurs guerres et leur pillage qui ont déclenché des flux massifs de migrants d’aujourd’hui. Des millions de personnes souffrent de privations et d’humiliations ou meurent par milliers en essayant de rejoindre l’Europe.

Ils exportent maintenant du pain d’Ukraine. Où va-t-il sous prétexte "d’assurer la sécurité alimentaire des pays les plus pauvres du monde". Où va-t-il? Tout va dans ces mêmes pays européens. Seulement 5% ont été livrés aux pays les plus pauvres. Encore une fois, il s’agit d’une escroquerie et de pure tromperie. L’élite américaine utilise en fait la tragédie de ces populations pour affaiblir leurs concurrents et détruire les États-nations. Cela vaut également pour l’Europe et pour les identités de la France, de l’Italie, de l’Espagne et d’autres pays à l’histoire séculaire.

Washington exige de plus en plus de sanctions contre la Russie et la majorité des politiciens européens s’y plient docilement. Ils comprennent que les États-Unis poussant l’UE à renoncer complétement à l’énergie et aux ressources russes conduisent pratiquement à la désindustrialisation de l’Europe, à la prise de contrôle du marché européen. Ces élites européennes comprennent tout, mais préfèrent servir les intérêts des autres. Il ne s’agit plus d'une servilité mais d’une trahison directe de leurs peuples. Que Dieu les bénisse, c’est leur affaire.

Les sanctions ne suffisent plus aux Anglo-Saxons, ils sont passés au sabotage, incroyable, mais vrai, ils ont organisé des explosions sur les gazoducs internationaux Nord Stream au fond de la mer Baltique. Ils ont effectivement commencé à détruire l’infrastructure énergétique de l’Europe. Il est clair pour tout le monde à qui cela profite. Ceux qui en profitent en sont responsables.

Le diktat américain est basé sur la force brutale. Parfois, il est magnifiquement emballé, parfois il est sans emballage, mais l’essence reste la même. D’où le déploiement et l’entretien de centaines de bases militaires dans les quatre coins du monde, l’expansion de l’Otan, les tentatives de mettre en place de nouvelles alliances militaires telles qu'Aukus et autres. Un travail actif est également en cours pour créer un lien militaro-politique entre Washington, Séoul et Tokyo. Tous les pays qui possèdent ou aspirent à une véritable souveraineté stratégique et qui sont capables de contester l’hégémonie occidentale, sont automatiquement déclarés ennemis.

C’est sur ces principes que sont basées les doctrines militaires des États-Unis et de l’Otan qui n’exigent rien de moins qu’une domination totale. Les élites occidentales présentent leurs projets néocoloniaux avec la même hypocrisie et avec un semblant de paix, elles parlent d’une sorte d'endiguement. Ce mot évasif migre d’une stratégie à l’autre mais ne signifie en réalité qu’une seule chose: saper tous les centres de développement souverains.

Nous avons déjà entendu parler de l’endiguement de la Russie, de la Chine, de l’Iran. Je crois que d’autres pays d’Asie, d’Amérique latine, d’Afrique, du Moyen-Orient, ainsi que les partenaires et alliés actuels des États-Unis, sont les suivants. Nous savons que lorsqu’ils sont mécontents, ils imposent également des sanctions contre leurs alliés – contre telle ou telle banque ou entreprise. C’est leur pratique et ils vont l’étendre. Ils ciblent tout le monde, y compris nos voisins proches – les pays de la CEI.

Dans le même temps, l’Occident prend depuis très longtemps ses rêves pour la réalité. Ainsi, en lançant une guerre éclair de sanctions contre la Russie, ils ont cru qu’ils pourraient à nouveau dresser le monde entier sur ordre. Cependant, comme il s’est avéré, une telle perspective réjouissante n’attire pas tout le monde, sauf les masochistes politiques et ceux qui préfèrent des formes non conventionnelles des relations internationales. La plupart des États refusent de l'accepter et choisissent un mode de coopération raisonnable avec la Russie. L’Occident ne s’attendait manifestement pas à une telle récalcitrance de leur part. Il s'est habitué à agir selon son modèle, à tout faire avec impudence, chantage, corruption, intimidation, et à se convaincre que ces méthodes fonctionneront pour toujours, comme dans le passé.

Une telle outrecuidance est le produit direct non seulement du concept notoire de leur propre exclusivité, même si cela est tout simplement surprenant, mais aussi d’une véritable famine informationnelle en Occident. Ils ont noyé la vérité dans un océan de mythes, d’illusions et de fausses informations, utilisant une propagande extrêmement agressive, mentant imprudemment, comme Goebbels. Plus le mensonge est gros et plus on le croit - c’est ainsi qu’ils agissent, selon ce principe.

Or, les gens ne peuvent pas être nourris avec des dollars et des euros imprimés. Ils ne peuvent pas être nourris avec ces morceaux de papier, il est impossible de chauffer un foyer avec la capitalisation virtuelle et gonflée des réseaux sociaux occidentaux. Tout cela est important, ce dont je parle, mais ce qui vient d’être dit n’est pas moins important: vous ne pouvez pas nourrir quelqu’un avec du papier, vous avec besoin de nourriture, et vous ne réchaufferez personne non plus avec ces capitalisations gonflées - des hydrocarbures sont nécessaires. Par conséquent, les politiciens européens doivent convaincre leurs citoyens de manger moins, de se laver moins souvent et de s’habiller plus chaudement à la maison. Et ceux qui commencent à poser des questions justes, par exemple "Au fait, pourquoi en est-il ainsi ?", sont immédiatement déclarés ennemis, extrémistes et radicaux, tandis que l’Occident accuse la Russie de tous les maux. Ils mentent à nouveau.

Je souhaite souligner que nous avons toutes les raisons de croire que les élites occidentales ne vont pas chercher des solutions constructives à la crise alimentaire et énergétique mondiale, déclenchée par leur faute, à la suite de nombreuses années de leur politique et bien avant notre opération militaire spéciale en Ukraine, dans le Donbass. Ils ne vont pas résoudre les problèmes d’injustice et d’inégalité. Il est à craindre qu’ils soient prêts à utiliser d’autres recettes qui leur sont familières.
Rappelons que l’Occident est sorti des contradictions du début du XXe siècle par la Première Guerre mondiale. Les profits de la Seconde Guerre mondiale ont ensuite permis aux États-Unis de surmonter enfin les conséquences de la Grande dépression et de devenir la plus grande économie mondiale, d’imposer à la planète la puissance du dollar comme monnaie de réserve mondiale. Et la crise qui s’est aggravée dans les 1980 du siècle dernier, l’Occident l’a largement surmontée en s’appropriant l’héritage et les ressources de l’Union soviétique qui s’effondrait. C’est un fait.

Aujourd’hui, pour sortir d’un autre enchevêtrement de contradictions, il leur faut briser la Russie et les autres États qui choisissent à tout prix la voie souveraine du développement, pour piller encore plus les richesses des autres et combler leurs dettes. Si cela ne se produit pas, je n’exclus pas qu’ils essaient d’effondrer complètement le système pour justifier tous les problèmes, ou, Dieu nous garde, décident d’utiliser la formule bien connue "la guerre permet de remettre les compteurs à zéro".
La Russie comprend sa responsabilité envers la communauté internationale et fera tout pour refroidir ces têtes brulées.

De toute évidence, le modèle néocolonial actuel est finalement voué à l’échec. Mais je répète que ses vrais propriétaires s’y accrocheront jusqu’au bout. Ils n’ont tout simplement rien à offrir au monde si ce n’est la préservation de ce système basé sur les pillages et le racket.

En fait, ils se moquent du droit naturel de milliards de personnes, de la majeure partie de l’humanité, à la liberté et à la justice, de déterminer par eux-mêmes leur propre avenir. Maintenant, ils sont passés à un déni radical des normes morales, de la religion et de la famille.

Répondons à quelques questions simples. J’aimerais revenir sur ce que j’ai déjà dit et demander à tous les citoyens du pays et pas seulement aux collègues qui sont dans la salle: voulons-nous vraiment avoir ici dans notre pays, en Russie, un "parent numéro un", "numéro deux", "numéro trois", au lieu de "maman" et "papa" (ils sont complètement fous là-bas)? Voulons-nous vraiment dans nos écoles, dès la primaire, qu’on impose aux enfants des perversions qui conduisent à la dégradation et à l’extinction? Qu’on leur apprenne qu’en plus d’un homme et d’une femme il y a d’autres genres et qu’on leur propose des opérations de changement de sexe? Voulons-nous vraiment cela pour notre pays, pour nos enfants? Tout cela est inacceptable pour nous, nous avons notre propre avenir différent.

Je le répète, la dictature des élites occidentales est dirigée contre toutes les sociétés, y compris les populations des pays occidentaux eux-mêmes. C’est un défi pour tout le monde. Un tel déni complet de l’homme, le renversement de la foi et des valeurs traditionnelles, la suppression de la liberté acquiert les traits d’une religion inversée – un satanisme pur et simple. Dans le Sermon sur la montagne Jésus-Christ, dénonçant les faux prophètes, dit: "C’est à leurs fruits que vous les reconnaîtrez." Et ces fruits empoisonnés sont déjà évidents pour les gens, et pas seulement dans notre pays, dans tous les pays, y compris pour de nombreuses personnes en Occident.

Le monde est entré dans une période de transformations révolutionnaires qui sont de nature fondamentale. De nouveaux pôles de développement se forment et ils représentent la majorité de la communauté internationale qui sont prêts non seulement à déclarer leurs intérêts, mais aussi à les protéger. Ils voient la multipolarité comme une opportunité de renforcer leur souveraineté et d’acquérir ainsi une véritable liberté, une perspective historique, le droit à une autonomie indépendante, à la création, au développement unique et à un processus harmonieux.

Partout dans le monde, y compris en Europe et aux États-Unis, comme je l’ai déjà dit, nous avons de nombreuses personnes qui partagent les mêmes idées, et nous ressentons, nous voyons leur soutien. Un mouvement de libération anticolonial contre l’hégémonie unipolaire se développe déjà au sein des pays et des sociétés les plus diverses. Sa subjectivité ne fera que grandir. Cette force déterminera la future réalité géopolitique.

Chers amis!

Aujourd’hui nous nous battons pour un chemin juste et libre, tout d’abord pour nous-mêmes, pour la Russie, pour que le diktat et le despotisme restent à jamais dans le passé. Je suis convaincu que les pays et les peuples comprennent qu’une politique fondée sur l’exclusivité, la suppression d'autres cultures et peuples est intrinsèquement criminelle et que nous devons tourner cette page honteuse. L’effondrement de l’hégémonie occidentale qui a commencé est irréversible. Je le répète encore: ce ne sera plus comme avant. Le champ de bataille auquel le destin et l’histoire nous ont appelés est le champ de bataille pour notre peuple, pour la grande Russie historique. (Applaudissements) Pour la grande Russie historique, pour les générations futures, pour nos enfants, petits-enfants et arrière-petits-enfants. Nous devons les protéger de l’esclavage, des expérimentations monstrueuses visant à paralyser leur esprit et leurs âmes.

Aujourd’hui, nous nous battons pour qu’il ne vienne à l’esprit de personne que la Russie, notre peuple, notre langue, notre culture puissent être effacés de l’histoire. Aujourd’hui, nous avons besoin de consolider toute la société, et cette cohésion ne peut être fondée que sur la souveraineté, la liberté, la création et la justice. Nos valeurs sont l’humanité, la miséricorde et la compassion.
Je voudrais terminer mon discours avec les mots du vrai patriote Ivan Iline: "Si je considère la Russie comme ma patrie, cela signifie que j’aime en russe, contemple et pense, chante et parle russe; que je crois en la force spirituelle du peuple russe. Son esprit est mon esprit; son destin est mon destin; sa souffrance est ma douleur; son ascension est ma joie."

Derrière ses mots se cache un grand choix spirituel, qui pendant plus de mille ans d’État russe a été suivi par de nombreuses générations de nos ancêtres. Aujourd’hui, nous faisons ce choix, les populations des régions de Zaporojié et de Kherson ont fait leur choix. Ils ont fait le choix d’être avec leur peuple, d’être avec leur Patrie, de vivre son destin et de gagner avec elle.

La vérité est avec nous, la Russie est avec nous! »

https://france.mid.ru/fr/presse/discours_du_pr_sident_russe_vladimir_poutine_lors_d_une_c_r_monie_au_kremlin_le_30_septembre_2022/

 

Dernière Mise à jour ( Mardi 04 Octobre 2022 à 11:16 )
Les fauteurs de guerre
CIVILISATIONS
Écrit par Patinet Thierri   
Mercredi 28 Septembre 2022 à 08:25

Les fauteurs de guerre

Petites nouvelles de cette petite Terre où le camp du mensonge et de la propagande s’apprête à commettre l’irréparable, en utilisant l’arme nucléaire contre un Peuple qui défend son droit à la Vie et protège ses populations contre un génocide. Mais lisons :

« Le combat qui est en cours est le combat de la Vie contre la mort, cette dernière représentée par les gouvernances et leurs kapos, et leurs maîtres financiers, de l'UE, des USA, de l'Angleterre et ses dominions, tenant 12% de la population mondiale sous le joug de leur perversité, de leur pédocratie, et de leur pedo criminalité, dont le seul avenir est celui de la désintégration de toutes vies humaines au seul profit de quelques infirmes de la vie, ayant besoin de l'IA pour marcher, une non-humanité dont chaque jour voit l'action génocidaire et criminelle. Ce combat doit aller au bout afin de libérer l'Humanité et notamment 12% d'entre elles, de cette non-humanité, cet empire du mal, de la propagande, du mensonge, reniant toute réalité au profit de sa virtualité, son paraître, son égoïsme, ses tares ataviques et consanguines, reniant toutes racines pour faire valoir une errance hystérique déniant toute culture, toute spiritualité, sinon celles de la destruction, car incapable de la moindre créativité ni même de la moindre élévation.

Il ne faut pas être aveugle sur le plan des Mondialistes eugénistes, le démembrement total des Nations par des sous nations corvéables à souhait, réunies de force sous le drapeau de la décérébration absolue, (voir ce qu'on appelle l'UE aujourd'hui), le reniement de toutes racines, le nazibolchevisme génocidaire et mortifère comme idéologie dominante, financé bien entendu par le même quarteron de 0,01%. Diviser pour mieux "régner". La barbarie à l'état brut dont le fer de lance aujourd'hui est la Junte de Kiev, petit jouet des straussiens. On comprendra que face à cela, ni la Chine, ni la Russie n'accepteront leur désintégration, et qu'il faut s'attendre à une guerre totale, déterminante et définitive contre les promoteurs, les financiers et les kapos en gouvernance et valets du 0,01%. Les Peuples ouvriront-ils les yeux sur ce que défendent les "biens pensants", courroies de transmission du mensonge, de la propagande et de l'immoralité la plus perverse, aux inversions accusatoires les mettant en pleine lumière sur leur vocation à mettre en œuvre l'inversion de toutes les valeurs humaines ? 

Sur l’intervention de la Russie il convient de se reporter à l'article 107 de la Charte des Nations Unies pour voir que l'action de la Fédération de Russie ne viole en aucun cas ni la Charte, ni le Droit International. https://www.un.org/fr/about-us/un-charter/chapter-17/ "Aucune disposition de la présente Charte n'affecte ou n'interdit, vis-à-vis d'un État qui, au cours de la Seconde Guerre mondiale, a été l'ennemi de l'un quelconque des signataires de la présente Charte, une action entreprise ou autorisée, comme suite de cette guerre, par les gouvernements qui ont la responsabilité de cette action."

La vérité n'est pas bonne à entendre par les kapos du système anachronique barbare et tyrannique instrumentalisé par la City. L'OTAN n'est qu'un outil, ce qu'il faut attaquer ce sont ses promoteurs, qui se cachent dans leurs conseils d'administration à la City, désirant faire main basse sur les ressources naturelles tant de la Russie que de l'Ukraine, comme ils l'ont fait en Afghanistan, en Libye, en Irak et tenté de le faire en Syrie, comme ils essaient de le faire dans les Nations Africaines, et de même dans les Pays Occidentaux, via la corruption, l'assassinat, le génocide, le terrorisme, qui ne sont que des moyens pour parvenir à leurs fins.

Ubu roi. Le fauteur de guerre enjoint à la Russie de ne pas utiliser les menaces d’utilisation de l’arme atomique. Ce genre de propos n'existerait pas qu'il faudrait l'inventer. Après avoir mis à feu et à sang la planète, pour des raisons économiques uniquement depuis ces dernières décennies, s'apprêtant à commettre le génocide le plus total de l'humanité via ses thérapies géniques luttant contre un pseudovirus inventé dans ses laboratoires, après avoir menacé la Russie de l'arme nucléaire via ses mercenaires de l'OTAN, la gouvernance US ne voudrait pas voir la Fédération de Russie se défendre et défendre son Peuple au Donbass subissant un génocide depuis 2014 ?

On aimerait un propos sur les gazoducs qui viennent de subir trois explosions dans des eaux neutres normalement, qui est le commanditaire de cet acte de terrorisme ? Qui fera des Nations Européennes le tiers-monde de demain ! Il serait temps de se réveiller et d'assumer, tant aux USA que dans ce que l'on ose appeler l'UE, courroie de transmission du Département d'État américain. Engie est partie prenante de ce gazoduc et a investi environ 1 milliard d'euros, il convient de présenter la facture à qui de droit, qui pour vendre son gaz de schiste à des prix prohibitifs est prêt à tout. Il s'agit non d'une attaque contre la Russie, mais bien ici d'une attaque contre les Nations Européennes diligentée par le fauteur de guerre principal qui doit rembourser intégralement la société précitée.

L'épuration ethnique en Ukraine dure depuis 2014 et a fait plus de quinze mille victimes, et maintenant la junte de Kiev s'attaque directement aux Russes en Russie, faisant bombarder des villes qui n'ont aucun intérêt stratégique, pour faire jouir la gouvernance US, l'usurpation des pouvoirs des Peuples par l'UE et bien entendu l'inhumanité totale et atavique de la City, dont l'un des valets vient de décéder, mettant en émoi toute sa communauté de barbares associés, s'abreuvant du sang des innocents pour attraire les ressources naturelles des Nations dans un vol et une spoliation qui durent depuis des siècles et dont l'Humanité doit se défaire définitivement afin de pouvoir construire et s'élever. On comprendra que seule la gentry des pédocrates, pédocriminels, et déviants soient invités aux cérémonies anglaises, les bonnes compagnes et compagnons des parties de chasse à l'adolescent dans les forêts privées et notamment dans certains châteaux (il y en aurait un près de Cagnes sur mer en France), où les trophées sont ces pauvres enfants violés, tués et martyrisés par ce qui ne sont plus des êtres humains mais l'inhumanité par excellence, que l'Humanité devra juger.

Mais cela ne s’arrête là dans la criminalité de ces choses. Il ne faut pas oublier leur génocide couvert par les effets secondaires qui ne sont pas attribués à la réalité : la thérapie génique pour les esclaves. On rappellera encore une fois les actes de la barbarie en Union Soviétique, on retrouve ici les mêmes finalités, la disparition du Peuple de souche Russe dans un cas, et ce jour la liquidation massive des Peuples de souches principalement occidentaux, organisée par la même inhumanité totale, en gouvernance, notamment en France, totalement parasitée par des golems aux ordres, dont l'hystérie atavique n'est plus à démontrer. Le combat que mène la Russie doit être désormais, pour survivre, le combat de chaque Peuple de souche contre cette errance mégalomane et génocidaire.

On peut gager que si la guerre s'étend, le drapeau Russe flottera de Brest à Vladivostok. Aucune Nation ne résistera aux 25 millions de Russes sous les armes, décidés à faire respecter leur droit à la Vie. La résistance ? Une minorité qui défendra le quarteron du 0,01% mondialiste eugéniste ayant décidé de détruire la Russie, et de liquider les populations européennes. Elle tiendra huit jours et encore, et n'aura l'aide de personne, aucun Peuple des Nations Européennes ne souhaitant et ne voulant une guerre contre la Russie, pour défendre le nazibolchevisme, n'en déplaise.

Les chiens ne font pas des chats, les SS ne font pas des démocrates. Le problème des Nations Européennes aujourd'hui c'est d'être confronté avec cette espèce qui aurait dû avec ses commanditaires à la City et à Wall street, être totalement éradiquée en 1945, qui n'est pas en voie d'extinction grâce à la protection des USA. L'histoire à venir nous dira si cette erreur sera renouvelée.

L'inversion à tous niveaux, elle est accusatoire ou bien elle dépeint ce qui doit être fait pour la personne qui la manipule : si un certain nombre de personnes doivent être traduites en justice aujourd'hui, pour génocide et crimes de guerre, (15000 victimes au Donbass et cela continu ) ce sont bien celles et ceux qui n'ont pas fait respecter les accords de Minsk, France, Allemagne, UE, USA. Et donc un golem non élu, qui vocifère dans le néant, ne sachant que prôner, on ne refait pas l'atavisme, la mort, la récession, la transgression, par corruption maladive et hystérique, en agitant le drapeau de cette UE, dont personne ne veut, bâtie sur les cendres du nazisme, marié avec le bolchevisme le plus pestilentiel que le monde ait connu, et qui comme toute dictature finira dans les flammes.

Ce drapeau du nazibolchevisme doit être éjecté de toutes façades comme de tout monument, il représente la haine des Peuples, la corruption, la perversité, l'immoralité, la pédocratie et la pédophilie associées, la guerre, l'esclavagisme, la barbarie, la dictature, la tyrannie, la puanteur chronique physique, et intellectuelle de ce qui n'est pas de souche européenne et ne le sera jamais (valets du Wef et de Soros, du département d'État américain et du PCC Chinois), tous traîtres aux Nations recevant leurs ordres de la City et de ses usuriers.

Ce qu'il y a d'amusant, s'il fallait la preuve de la reptation devant le mondialisme eugéniste du RN, c"est qu’un de ses personnages reprend stricto senso le narratif, pondu par le MI6 et l'Institut Tavistock, qui a émergé en Angleterre sous la férule de l'usure, comme l'est la France de ce jour. On comprendra que le RN n'est qu'un leurre, et on ne s'étonnera pas qu'il n'ait jamais remis en cause les dernières élections totalement truquées par les machines de vote. Combien a-t-il été payé pour cela ? On parle dans certains milieux de 300 millions de dollars, pour éponger ses dettes. Les Françaises et les Français ne doivent accorder aucun intérêt à ce parti croupion qui vient de dévoiler ses préférences, et se moque continuellement du Peuple Français. Un vrai Parti appellerait à la Paix sans remarques sur un quelconque belligérant, cette guerre ne concernant en aucun cas la France et son Peuple qui devrait se réjouir de voir cesser le génocide des Peuples du Donbass, mais qui, aveuglé par ce qui n'est pas un Parti d'opposition, continue à croire et beugler avec l'arlésienne de service.

Pendant ce temps on apprend que des retraités veulent se suicider. Il ne faut pas donner ce plaisir qui fait jouir les mondialistes eugénistes en gouvernance, ces choses en reptation devant leurs donneurs d'ordres (jusqu'à donner 1,6 milliard au génocideur en chef en volant les économies des Françaises et des Français), maîtres en rivotril et assassinat de malades en tout genre, surtout les non-vaccinés intubés de force et passés par perte et profit après enlèvement de leurs organes, on n'en doutera pas suite au carnage instrumentalisé à Nice qui a dévoilé cette pratique, via leurs petites mains qui sévissent dans les hôpitaux et dans les Ehpad et jusqu'en leurs sectes déviantes et dévouées à l'inhumanité la plus perverse qui soit.

Les intérêts du Parti Communiste Chinois en France son bien défendus, on y retrouve entre autres, une Ministre de la transition énergétique, qui demande à celles et à ceux qui ont un frigo vide en fin de mois de couper l'électricité. On comprendra d'où vient cette réflexion, modélisée d'ores et déjà par un ex-ministre la santé refusant les soins adéquats et traitant au rivotril les personnes âgées par décret… Le respect du vivant ici n'existe pas. La France est pourrie par cette inhumanité générée par ses young leaders, qu'ils soient de la fondation franco américaine, de la fondation china france, du WEF, dont les représentants sont des traîtres à la Nation et au peuple de France, qui doivent être considérés comme tels. Les Françaises et les Français doivent savoir comment ils sont considérés par cette inhumanité de choses au service de la médiocrité. Des golems infects, suant la corruption et la perversité, la pourriture de la fange intellectuelle, se découvrant tels qu’ils sont, et cela est parfait pour que chacun puisse les défaire d'un quelconque pouvoir et conjointement les exposer dans leur puanteur comme leur mystique de la sous bestialité, haineuse, leur seul rempart de parasite de l'humanité qui désormais s'effrite en laissant transparaître leur condition abjecte.

Alors que l’Italie élit une représentante de l’Aspen Institute, Les nazibolcheviques mondialistes eugénistes, dans une hypocrisie monstrueuse font semblant de ne pas apprécier le choix des Peuples à disposer d'eux mêmes, leur hystérie atavique ici surgit comme rempart à leur médiocrité abyssale qui ne peut se faire valoir que par le diktat, car sans cela ce sont des riens, et comme nuisibles, des inutiles parfaitement substituables.

Quand donc cessera-t-on de parler d' "élite " en parlant de ces mondialistes ? Le portefeuille ne fait ni l'intelligence ni la grandeur, bien au contraire. Parlons de gens d'avoir et de fortune volés sur la sueur et le sang des esclaves, mais en aucun cas d' "élites". Les véritables élites sont au service des Peuples et en aucun cas au service de leur nombril et encore moins de la perversité, de la pédophilie et de la lie de l'humanité. Les véritables élites, pour diriger, ne s'entourent pas de médiocres, d'inutiles et de substituables qui en sectes, qui en loges, se gargarisant de leur acculturation comme de leur illettrisme. Les véritables élites n'ont pas besoin pour marcher, de se soutenir à une intelligence artificielle déficiente, et ne cherchent à nuire à personne, mais bien à élever tout le monde, dans le respect naturel de la condition humaine, et non la veulerie artificielle des incapables à vivre. N'en déplaise les élites n'ont pas besoin de génocides et de guerres pour avancer et faire avancer, seuls les voleurs et les assassins ont besoin de ces extrémités, tels qu'on les voit à l'œuvre actuellement en Ukraine, se servant du Peuple Ukrainien comme chair à canon pour s'approprier ses ressources et bien plus lorgnant sur les ressources de la Russie qui se défend naturellement. Cessons donc d'employer le terme élite qui ici ne correspond strictement à rien lorsqu'on le rapporte aux tyrans économiques et politiques qui se cachent dans leurs conseils d'administration, aux barbares et golems formatés par les premiers, sans foi ni loi, dévoués les uns les autres à la mafia d'usuriers anachroniques qui ne vivent que sur la mort d'autrui, qu'ils soient à la City ou à Wall Street.

Il y en a de leurs kapos qui s’imaginent porter la voix de la France dans une Nation soumise au diktat de la gouvernance US. On ne mélange pas la gouvernance dite française et la France, ses propos ne concernent que sa gouvernance, et en aucun cas le peuple de France qui subit les errements d'une politique en reptation devant une gouvernance étrangère. La France n'est pas une putain que l'on vend au premier venu. La guerre du 0,01% ne regarde en aucun cas les Peuples, et ces Peuples doivent se réveiller pour mettre en face de leurs responsabilités leurs choses en gouvernance, petits golems nuisibles de l'usure et de la perversité, qui doivent répondre de leurs déclarations bellicistes et de leur haine viscérale de l'humanité, à chacun des Peuples concernés.

Le ministre des Affaires étrangères Russe déclare désormais que tout pays qui fournit des armes à l'Ukraine sera considéré comme belligérant au conflit et un ennemi de la Russie avec toutes les conséquences qui vont avec. De la réal politique, qu'attendaient donc ces fournisseurs d'armes létales ? Des encouragements ? Après avoir menacé la Russie de l'arme nucléaire ? Soyons sérieux, la politique n'est pas un jeu et malheureusement les Peuples pris en otage par leurs gouvernances en reptation devant la gouvernance US et leurs nazibolcheviques, ne l'ont pas encore compris. La promenade de santé jusqu'alors s'interrompt pour faire place à des mesures plus contraignantes. Il est mauvais de tenter d'agresser un ours surtout lorsque ses enfants rejoignent le logis familial.

L'UE de ce jour est totalement infiltrée par les bolcheviques alliés aux nazis. Aujourd'hui ils exécutent via la thérapie génique et volent les avoirs de toutes les classes moyennes, dans une impunité liée à la corruption totalitaire. On comprendra qu'ils aient besoin d'une guerre mondiale pour masquer leurs crimes de masse. On ne s'étonnera de leur défense d'un certain régime pratiquant les mêmes tortures que la tcheka sur les populations, y compris l'émasculation des soldats. On rappellera que la révolution Russe a été fomentée, instrumentalisée et dirigée par tout ce qui n'est pas Russe, comme on peut le voir ce jour dans cette Europe totalement vassalisée par ce qui n'a rien de l'Europe et ne sera jamais de l'Europe. Les Peuples de l'Europe doivent se réveiller avant de subir le même sort réservé par l'errance au peuple Russe de 1917 jusqu'à la chute du communisme et de ses apparatchiks. Aujourd'hui ils font face à la dictature la plus répugnante que ce monde ait connue, voulant instaurer son great resset afin de les rendre esclaves, soumis et acceptant leur euthanasie pour faire vivre des parasites inhumains et grotesques, satanistes, pédocriminels, pédocrates, acculturés et illettrés, qui veulent les contrôler, les mêmes qui ont sévi en Union Soviétique.

Chacun doit reconnaître ici les vrais responsables des dommages consécutifs à une éventuelle guerre mondiale, qui ne se trouvent pas en Russie, mais bien dans leur propre Nation, des ennemis de l'Humanité au sens propre comme au sens figuré, traîtres à la Nation, agents de la gouvernance US quand ils ne sont pas agents du PCC, petits soldats de la subversion maçonnique et sectaire aux ordres de l'usure dont les fonds financent le génocide de l'Humanité, les révolutions colorées, les coups d'États permettant d'asseoir la mise en esclavage de l'humanité, et maintenant cette guerre qui verra, soyons en certain, leur chute totale et définitive, car à force de trop tirer sur la corde, la corde casse. »

De multiples planètes ont traversé ce genre de phénomène, les unes ont disparu, les autres ont relevé le gant qui leur a été jeté par la matière brute, et ont su se relever de ses impertinences, de son néant comme de son vide absolu. Les Peuples de la Terre sauront-ils se liguer contre la mort et ses kapos ? À suivre…

© Vincent Thierry

Dernière Mise à jour ( Jeudi 29 Septembre 2022 à 04:47 )
Le droit des Peuples
CIVILISATIONS
Écrit par Patinet Thierri   
Jeudi 22 Septembre 2022 à 06:04

Le droit des Peuples

 

Quelques nouvelles de cette petite Terre où l’on voit la fange vouloir conserver sous son joug des Peuples voulant s’en séparer naturellement, dans le strict droit des Peuples à disposer d’eux-mêmes, mais lisons :

« La dégénérescence de l’Occident à tous niveaux, physique, intellectuel, spirituel, sous le joug de ce qui ne représente en aucun cas ses racines, mais celles de l’errance la plus virulente, parasite, sectaire, pédocriminelle, n’a plus de limites. Roméo et Juliette, ce chef d’œuvre de la littérature européenne, se retrouve ainsi remisé dans la fange de la pédocratie, voyant ici une Juliette blanche en homme à barbe, et Roméo en homme noir, tous deux sous le règne de la sodomie. Le mythe ici ne se modernise pas, il est souillé par la virtualité. On rappellera que la woke "culture" nait de l'incapacité créatrice, relevant de l'hystérie, de ce qui n'est plus qu'une chose inapte à la vie naturelle. Cette incapacité a trouvé ici son sommet, où culmine la nécrose absolue. A boycotter sans limites, sauf pour cette minorité qui voudrait nous imposer la dictature de son impuissance à vivre. Ce qu'il y a d'hilarant ici, c'est que ces choses s'imaginent détruire notre Culture, alors qu'en cherchant à se l'approprier il lui donne une aura qui les réduit au néant, celui de la matière brute navigant dans les excréments, dont tout un chacun saura reconnaître la puanteur la plus totale, et l'injure qu'elle commet face à des œuvres qui ne pourront jamais être récupérées par la moindre de ses immondices décérébrées.

On apprend que pour couronner le génocide du Peuple de France, la pilule devient gratuite. Le génocide ne pourrait être complet sans la liquidation des enfants à naître, comptons sur les nazibolcheviques en gouvernance pour poursuivre leur œuvre de destruction totale de la souche Française, pour le plus grand plaisir de la maçonnerie déviante, des sectes pédophiles et criminelles, du mondialisme eugéniste et transhumaniste, de ces fins de race anachroniques qui s'imaginent le pouvoir alors qu'ils n'en sont que la poussière, que le vent de la guerre mondiale, il ne faut pas la craindre, emportera comme des fétus de paille, car sans le moindre intérêt pour l'avenir de l'Humanité.

En attendant cette décérébration poursuit sa route, ses kapos pédophiles et déviants sexuels, ses pédocrates, qui sont la tare de l’humanité par excellence lorsqu’ils sont en gouvernance, hurle de toute sa voix contre la Russie, qui marque ce jour la lutte de l'honneur contre le déshonneur, de la transparence contre la corruption, de la beauté contre la laideur, de la nature humaine contre les choses réduites à leur sexe, de la culture contre l'acculturation, de l'avenir contre le vide abyssal, de la grandeur contre la sous bestialité, de l'évolution et du respect multilatéral contre la désintégration et la dépravation, de l'intelligence contre l'hystérie atavique et acquise de la bestialité, la lutte tout simplement de la Vie contre la mort et le néant. Comme de bien entendu ces golems osent parler d’état de droit notamment dans leur assemblée pourrie comme le fumier, lisier des dégénérés de notre Europe, qui n’est pas celle de cette moisissure comme cette gangrène représentée l’UE, dominion de la gouvernance US.

L'état de droit pour l'UE devenue pédocrate et pédophile et nazibolchevique c'est le reniement de la famille, le reniement de la patrie, le reniement à ses croyances philosophiques et religieuses, la mutilation de son corps au profit du transgenre et de toutes les divagations anomiques sexuelles, c'est la fin de la civilisation, et cela se réclame de la Démocratie ? Une dictature nazibolchevique de barbares et de bouchers acculturés, n'ayant rien de nos souches européennes, mais tout de la lie de l'humanité usuraire et grotesque qui voudrait dominer ce monde. L'UE n'a aucune leçon de démocratie à donner à quiconque car c'est le tombeau de la Démocratie, un camp de concentration à ciel ouvert où seuls comptent la corruption et la perversion sexuelle, le génocide et la mort des Peuples Européens, remplacés par des esclaves pour nourrir des larves incapables de se tenir debout sans une quelconque intelligence artificielle.

On apprend qu’un de ses golem s’est vu refuser un entretien téléphonique par le Président Poutine, et comme on comprend ce dernier. Comment peut-on discuter avec ce qui dit oui à l'instant T et non trois secondes plus tard, celui qui manie l'inversion accusatoire sans discernement, (technique des kapos du wef et des nazibolcheviques), autant parler à un moulin à vent, et ce n'est pas en l'honneur de notre pauvre France livrée à l'hégémonie de la destruction et de la désintégration sous la houlette de ce larbin de l'usure. Et puis, peut-on discuter avec celui qui fournit des canons césars qui tuent les populations civiles du Donbass ? Soyons sérieux, la politique ce n'est pas un jeu.

Cette déchéance intellectuelle et physique pratique avec délire ses inversions accusatoires pour remettre en cause le droit des Peuples à disposer d’eux-mêmes et notamment, en Ukraine, les Peuples Russophones subissant sous le joug des pédocrates mondialistes eugénistes un génocide depuis 2014.  Ces Peuples veulent rejoindre la Russie, et comme ils ont raison, ils font le choix entre la vie et la putrescence. Une putrescence qui s’indigne devant un hémicycle au trois quart vide à l’ONU, ce qui marque la très bonne santé mentale de 75% des participants, osant parler de guerres d’annexions en mettant en cause la Russie éternelle. On s’interrogera ici : qui devait faire respecter les accords de Minsk ? ... La Russie n'a jamais déclarée des guerres d'annexions, elle effectue une opération spéciale de soutien aux Républiques et à leur demande suite au génocide dont elles font l’objet depuis 2014 diligentée par la junte nazibolchevique de Kiev et ses alliés. Il ne faut pas confondre des populations russophones avec le reste du monde, la libre disposition des Peuples de leur destin, n'en déplaise, est légale, le reste n'est que supputation de colonialiste (confère le Mali, et nombre de Nations Africaines sous le joug du colonialisme dit Français).

On voit ici que seuls sont en guerre les gouvernances dites des Nations Européennes, via l'UE, cette courroie de transmission du gouvernement des USA, le reste n'est que fantasme, les Peuples Européens ne sont en aucun cas en guerre contre la Russie, et personne ne les emmènera vers cette guerre voulue par la gouvernance US et leurs kapos. Il n'y a de colonialisme ni d'impérialisme ici, sinon que de la part des USA et de leurs alliés en gouvernances en "europe", qui ne rêvent d’une guerre contre la Russie que pour mieux s'en emparer, et notamment de ses ressources naturelles, la morceler et la détruire, et ce depuis la chute du communisme. La Paix dans le monde et dans les Nations européennes n'existera que lorsque le colonialisme et l'impérialisme US qui prend ses ordres à la City, s'éteindra par bonne volonté naturellement où malheureusement par la force. N’en déplaise, Les Peuples ont libre droit de disposer d'eux-mêmes. Les hors la loi de l'Occident ne pourront continuer leur opération de colonisation et de génocide sur les Peuples russophones du Donbass, et poursuivre leurs opérations de destruction de la Russie, dans l'impunité, la propagande et le mensonge perpétuels.

On ne saura rappeler que les Républiques rattachées à la Russie, le moindre bombardement sur ces anciennes Républiques reviendra à une déclaration de guerre à la Russie, et en ce cas, elle sera en droit de répondre dans le droit le plus absolu à l'offensive menée par l'anachronisme barbaresque contre les ex républiques. La guerre mondiale voulue par la gouvernance US et ses valets prendra alors tout son sens, et il ne restera que peu de monde pour la commenter dans les états croupions de l'UE et aux USA s'ils persistent dans leur folie. La Real Politique doit être mise en œuvre par celles et ceux qui sont encore conscients en Occident, sauf à penser qu'ils souhaitent la vitrification de toutes les Nations Occidentales. La mobilisation générale devrait être ici être occidentale contre la barbarie nazibolchevique qui sévit en Ukraine. L'hystérie étant le propre de la souche qui préside aux destinées de l'Occident par usurpation. Il ne faut pas compter sur un sursaut de ses parasites, et quoi qu'il en soit ne pas préjuger de l'avenir qui retrouvera ces golems au banc des accusés d'un nouveau Nuremberg qui les jugera pour leurs génocides, leurs exactions, leurs vols, leurs viols, leur perversité et leur criminalité. Tout cela n'est qu'une question de temps.

L'anachronisme doit disparaître au profit de la réalité, la multipolarité, le reste n'est qu'entreprise de la barbarie et de la tyrannie associés sous l'égide idéologique qui pourrit les Nations Occidentales, le nazibolchevisme mondialiste eugéniste, dont on peut voir l'action en pleine lumière des golems à tous niveaux en Occident, dont les Peuples devront écarter de tous les pouvoirs les fauteurs de guerre, cette lie qui les englue dans la fange et la pourriture. 

Une dernière information à confirmer : des troupes Chinoises rentreraient dans les Républiques du Donbass, si cela se confirme cela permettrait de remettre à sa place toute cette anomie qui règne par usurpation dans les Nations Occidentales, une bonne fois pour toutes.»

 

La Terre, petite planète de la très grande banlieue d’une minuscule galaxie dans ce petit univers qui n’est qu’un grain de sable parmi les univers, va-t-elle disparaître à cause de la folie née de l’hystérie atavique usurpant les pouvoirs occidentaux ? A suivre…

 

© Vincent Thierry

Dernière Mise à jour ( Jeudi 22 Septembre 2022 à 06:07 )
<< Début < Précédent 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivant > Fin >>

Réslutats 1 - 10 sur 1418