Welcome ! Bienvenue ! New World Organization ®
Home
AU FIL DU TEMPS
DES ARTS
DEBATS
DEVENIR
ALL TEXTS
Documents
LIVRES REFERANTS
LIRE
LIVRES
UNIVERSALITY THEORY
HARMONIA UNIVERSUM
BOUTIQUE
Wrapper
Liens
Flux RSS
Contact
PARTICIPATION
Recherche
FOCUS SUR L'AUTEUR
Latest News
Search
Other Menu
Administrator
 
Home arrow ALL TEXTS
Blog - Content Section Layout
L'autorité
PHILOSOPHIE
Écrit par Patinet Thierri   
Samedi 20 Janvier 2018 à 07:19

L’autorité

Petites nouvelles de cette petite Terre en proie sur sa face Occidentale à la subversion atavique la plus profanatrice et la plus dangereuse, mais lisons :

« Qu’enseigne le Verbe, qu’il n’est d’autorité dans le crime comme dans la barbarie. Or que voyons-nous se dresser par nos rives occidentales ? Sans honneur, sans grandeur, sans la moindre élévation, le prurit atavique de la bestialité qui ordonne, condamne, disgracie, dans une désintégration maladive et coordonnée issue de croyances désuètes, anachroniques et tout simplement répugnantes. Il y a là le verset de la condition humaine spoliée de son devenir par une errance concaténée par la vanité et le désir, dans un couronnement des égouts qui marchent ensemble vers la poussière, avec de hauts cris, avec des outrances que l’imagination ne peut trouver lorsqu’elle est éclairée, mais qui se magnifie dans l’ordure lorsqu’elle est bridée, infectée par l’outrance et ses miasmes aux relents nauséeux.

Où se place donc l’Être Humain dans cette fange, cette fange physique, cette fange culturelle, cette fange spirituelle ? Au cœur même de cette tourmente afin de signifier le signifiant et non les signifiés, ces impropres vitalités s’époumonant dans le vide pour en accélérer le mouvement dans une promptitude névrotique et hystérique. Tout Être sensé ne peut continuer à suivre cette dérision, cette singularité provocante et hideuse, assoiffée de pouvoir, assoiffée d’argenture, machiavélique, pillarde et barbare à souhait s’inventant des valeurs qui ne sont pas des valeurs humaines, qui ne sont pas les valeurs de la Vie mais les valeurs de la mort biologique, dont la mise en œuvre ne permet à la Vie de s’épanouir et épanouir son champ d’action, en un quantum de temps, révélant ainsi dans les actes allant à son encontre le pire ennemi qui soit de l’Humanité dans son intégralité, un virus par excellence cherchant à la décimer, pilier de la déréliction s’il en fut, sommet de l’hypocrisie et de la laideur, au nom si commun d’usure.

L’observateur accompli n’aura grandes recherches pour commettre les hauts faits de cet esclavagisme le plus impertinent qui soit, devant lequel se prosternent les atrophiés mentaux, les stérilités les plus incompétentes, les gargarismes les plus éhontés, toute une foule de larves s’inventant une légitimité lors qu’elle n’est que relent de la pestilence qui la recouvre et la découvre. Fatuité ses ordonnances s’initient dans des cloaques discrets où se fonde la politique nécessaire à l’accouplement de cette bestialité avec le bon Peuple, un Peuple ignorant et laissé dans l’ignorance afin de le mieux maltraiter, afin de le mieux éprouver, le rendre à peau de chagrin de sa potentialité d’exister.

Et comment donc se réalise cette perversion ? Par la dissociation parasite de l’existence Humaine en ses promesses, en éradiquant tant l’homme que la femme, leur fonction complémentaire, en promouvant la chose innommable, l’objet de la sexualité la plus dépravée, en éradiquant la famille, avec la volonté impérieuse de ne voir plus élevé ses enfants sinon que par l’infamie gouvernant l’éducation dite nationale, qui est l’enseignement à usage de l’esclave et en aucun cas de l’Être Humain, en éradiquant le Peuple lui-même, par immigration massive de toute la misère humaine, pierre brute dont les cristaux pour la plupart sont constitués de lâches fuyant leur Nation, qui serviront d’esclaves appropriés aux féaux de l’usure car bien plus malléables que des Peuples multimillénaires dont les pères ont combattu leur barbarie. Mais cela ne suffit à la bestialité, non content de tenter de désintégrer tous les piliers de l’Humanité, elle accentue son processus de liquidation, en décrétant une pensée unique n’ayant pour valeur que de pseudos droits sans devoirs conduisant à l’immondice le plus totalitaire qui soit, dont les Nations ce jour regorgent, voyant le communautarisme s’instaurer pour tenter de pulvériser toute unité, le communautarisme de l’anachronisme comme de la sexualité la plus bestiale, une pensée unique poussant à l’adoration des criminels et au mépris des victimes, à l’adoration des assassins, des pédophiles, de toute la lie de l’Humanité qui ce jour trouvent leurs alliés dans tous les pouvoirs, et notamment dans une justice qui de plus en plus vient à leurs ordres, en relaxant l’ordure, l’ignoble, le criminel, le tueur d’enfant, le tueur de vieillard, le tueur de femme, pour complaire au mot d’ordre encensé par des gouvernances de larves aux ordres, mandatés pour mettre à bas toute valeur humaine au profit des valeurs de la bestialité.

Voici donc l’Occident ce jour, noyé par la pourriture atavique qui se réjouit, se pâme, se photographie, s’enthousiasme de ses propres aberrations, regarde avec mépris le Peuple qui le fait vivre, qu’il essore et pressure à souhait, pire que la moindre Royauté, car enfant de la bohème de la lie de l’humanité qui depuis des siècles pourrit ce monde par ses litanies, ses révolutions, ses progrès qui ne sont que des ressorts masquant une impuissance globale à régner, diriger, œuvrer, accomplir et hisser les uns les autres vers leur capacité comme leur potentialité. Comment le pourrait-il, lorsqu’elle est issue du néant le plus glauque et ne cherche qu’à retourner dans ce néant le plus stérile ? Fondation de cette scorie gigantesque aux araignes dislocations putrides, elle ne peut donc instaurer en ses méandres que le règne de la mort, de la mise en esclavage, et en aucun cas l’harmonie et ses principes, qu’elle méconnaît dans sa totalité comme dans ses fondements dans la croyance qu’elle détient une vérité qui n’est qu’immondice.

Témoignage s’inscrivent ses crimes, ses ordonnances, ses votes, ses degrés où s’épanouit la bestialité en principe, là le vol des vieillards s’étant échiné toute leur vie pour se constituer de quoi vivre après un dur labeur, afin de faciliter leur disparition, encouragée par le crime de sédation, là la tuerie des nouveau-nés par manœuvres dilatoires les exposant à une vaccination à l’aluminium, qui les verra perdre toute cognition et se réfugier, s’ils ne sont décédés avant dans l’autisme le plus affreux, là, la tuerie organisée des enfants de souche par invitation délictueuse à leur mise à mort médicalisée, là, la tuerie intentionnelle des handicapés par prévarication de leurs ressources, là, la liquidation massive, le génocide, car cette liquidation porte un nom, par apport massif de personnes issues de toute la misère humaine. Voici la valeur sanctuaire de cette aberration qui se veut règne et obtient son règne par prévarication outrancière de la vox populi en mentant sur ses origines, ses dépendances totalitaires tant à l’usure qu’à ses loges de renégats, de traîtres et d’assassins. Et il y en a certain pour en appeler à ces valeurs autocratiques, dictatoriales, cachant dans l’hypocrisie et le sourire, la gestuelle invariante du mensonge, ses buts afin de mieux faire accroire l’existence d’une quelconque lumière dans sa concrétisation, là où ne luit que la hideur, l’ordure, la dégénérescence, la pitoyable béatitude des proscrits et des assassins. Assassins de la Vie dans ses harmonies, ses complémentarités et ses exhaustives permanences, assassins de la Culture qui n’est levier de la barbarie mais son antidote, assassins de la spiritualité qui n’est fourrier, sauf si elle est pénétrée par cette larvaire débilité, de la réduction de l’Être Humain à la poussière, à l’esclavagisme le plus barbare et le plus sanguinaire qui soit.

Ici nous voyons que toutes les valeurs sont inversées, que le déshonneur, la bassesse, le crime, le vol, le pillage et la barbarie sont allégresses de cette portée de fauves invariants, de prédateurs insignifiants, de licteurs insanes et consommés, tant la médiocrité est leur vestale attitrée. Une médiocrité les poussant toujours plus avant vers la bestialité, telle que l’Histoire Humaine le conte depuis des centaines d’années, et plus récemment dans l’ordure socialiste dont le frère communiste a mis à mort plus de cent cinquante millions de personnes à travers le monde, dont le frère national-socialiste a déclenché une guerre barbare et un génocide sanglant, petits frères de cette insanité que l’on voit ce jour gouverner en Occident, notamment dans ce que l’on ose appeler l’ « europe », une comité de salut maçonnique avarié, une communauté de larves au service des usuriers, une dictature qui ne dit pas son nom mais se révèle parfaitement dans ses fondements comme ses critères accessoires, dictés depuis l’origine par de faux alliés ne cherchant qu’à détruire la consistance européenne, qui par deux guerres étayées en ont réduit l’intelligence à peau de chagrin, ce qui leur permet ce jour de pavaner et de voir diriger certaines Nations non pas par des Etres de souches, mais des larves de leurs gouvernements aux mains de l’atavisme sanguinaire qui s’imagine la gloire de l’instant présent alors qu’elle n’en est que la moisissure.

Lorsqu’on est ennemi de la Vie et de ses ordres, lorsqu’on choisit la dictature pour compléter sa médiocrité, le pouvoir qui en est grée ne peut tenir longtemps, sinon que par la violence, telle qu’on a pu la voir mise en œuvre lorsque de malheureux gardiens de prison en France, sous-payés, au but des agressions d’assassins emprisonnés, pour faire valoir leurs revendications sont livrés à la furie de policiers agissant sur ordre de la gouvernance, une gouvernance qui s’acclimate parfaitement du pillage et du vol occasionné par des prédateurs en périphérie bretonne, une gouvernance qui ose sermonner nos policiers en charge de Calais, qui se contrefiche des huit millions de pauvres existant en France, et ordonne de livrer des repas à des sans-papiers en cette même ville de Calais, une gouvernance qui s’inscrit parfaitement dans ce qui vient d’être dit ci-dessus, volant les retraités, volant les handicapés, s’attaquant aux plus faibles, une gouvernance décrétant la vaccination obligatoire par onze vaccins des enfants nés, dans le mépris le plus total du droit international, une gouvernance instaurant la préférence étrangère, une gouvernance pillant les caisses de l’Etat, une gouvernance œuvrant à la destruction de Nations étrangères, notamment au Yémen, en Syrie, en Irak, en Lybie, alliée de l’ignominie humaine, le djihadisme, voyant jusqu’à l’un de ses ministres avoir pour conseil un membre de cette mouvance ignominieuse. N’en jetons plus, la cour est pleine, les faits qui ne sont pas de fausses nouvelles parlent pour nous.

La dictature insidieuse s’installe dans notre Nation comme elle s’est installée en Europe dans l’inertie la plus brutale comme la plus coupable. Attendons-nous à pire dans les mois et les années qui vont suivre, au même titre que ce qu’a connue la Russie en son temps, avec les Lénine, Trotski, Staline et consorts, et l’Allemagne, avec Hitler et ses licteurs qui ont encore voix au chapitre. L’ennemi de toutes les valeurs Humaines est dans la place, associée avec sa cinquième colonne de mercenaires, les uns djihadistes mercenaires de retour, les autres anachroniques gauchistes, les derniers sacres de toute la perversité humaine, pédophiles, satanistes en tout genre, tueurs d’enfants et pire encore. Tant la France que les Nations Européennes va avoir fort à faire pour remonter à la surface, faire renaître les valeurs humaines. N’oublions pas que la terreur Française n’a pas durée dix ans, que la terreur socialiste communiste n’a pas durée cent ans, que la terreur national socialiste n’a pas durée trente ans, espérons que la terreur que nous allons connaitre nazi-communiste par essence, trotskiste en substance, ne dure pas plus que ces précédents petits frères.

Mais pour cela faut-il que le Peuple de France comme les Peuples Européens cessent, de voter pour les images d’Epinal de l’usure et de leurs féaux, ces fidéistes commissaires politiques que l’on retrouve dans tous les partis et que les partis qui se respectent doivent écarter sur le champ pour pouvoir convaincre et espérer mobiliser des Peuples égarés dans la bestialité et ses jouets, notamment ces smartphones dont la fonction  ne leur pas été enseignée, celle de servir et non de rendre esclave. Mais faut-il pouvoir penser par soi-même pour cela, ce qui n’est plus le cas malheureusement d’une bonne partie des populations qui se soumet invariablement, ne pouvant admettre qu’existât autre chose que la médiocrité pour vivre, et invariablement votant pour plus médiocre qu’elle afin de s’accroire encore partie vitale, là où elle n’est plus que négoce d’esclavagistes attitrés. L’Ouest bouge, l’Est bouge, reste aux Nations Européennes à se débarrasser de leurs boulets qui ne sont que les précieuses ridicules des usuriers qui les gouvernent, à l’image de l’Islande par exemple. »

La subversion a toujours été terrassée, qu’importe le temps qu’il a fallu parmi les sphères qui sont tombées dans son étrange condition barbare et bestiale, ce jour renouvelées par la rectitude physique, morale et spirituelle de celles et de ceux qui les gouvernent, dans l’harmonie et la sagesse. Ainsi que ne désespèrent ces Terriens encore balbutiants. A suivre…

 

Authority

Small news of this small Ground in prey on its Western face with atavistic subversion more the most dangerous profanatrice and, but let us read:

“That the Verb teaches, which it is not of authority in the crime as in cruelty. However what do we see drawing up ourselves by our Western banks? Without honor, without size, without least rise, the atavistic prurit of the bestiality which orders, condemns, disgraces, in a morbid disintegration and coordinate resulting from obsolete, anachronistic beliefs and quite simply feeling reluctant. There is the verse of the human condition despoiled its to become by a wandering concaténée by vanity and the desire, in a crowning of the sewers which go together towards dust, with high cries, excesses that imagination cannot find when it is lit, but which is magnified in the refuse when it is attached, infected by excess and its miasmas with the nauseating stinks.

Where does the Human Being in this mud thus place itself, this physical mud, this cultural mud, this spiritual mud? In the middle same of this storm in order to meaning meaning it and not meant, these unsuitable vitalities époumonant itself in the vacuum to accelerate the movement in a neurotic and hysterical promptitude of it. Any judicious Being cannot continue to follow this derision, this aggressive and hideous singularity, made thirsty of being able, thirsty of silvering, Machiavellian, plundering and barbarian with wish inventing values which are not human values, which are not the values of the Life but the values of the biological death, whose implementation do not make it possible the Life to open out and open out its sphere of activity, in a quantum of time, thus revealing in the acts going in its opposition the worst enemy which is of Humanity in her entirety, a virus par excellence seeking to decimate it, pillar of the dereliction if it were, top hypocrisy and ugliness, with the so common name of wear.

The accomplished observer will not have great research to make the important facts of this most impertinent slave system which is, in front of which bow down the atrophied mental ones, the most inefficient sterilities, the most shameless garglings, a bunch of larvae inventing a legitimacy at the time which it is only stink of the stench which recovers it and discovers it. Self-conceit its ordinances are initiated in discrete cesspools where is based the policy necessary to the coupling of this bestiality with the good People, People ignorant and left in ignorance in order to better maltreat it, in order to better test it, to return it to shagreen of its potentiality to exist.

And how thus is this perversion carried out? By the parasitic dissociation of the Humaine existence in its promises, by eradicating the man as well as the woman, their complementary function, by promoting the unnamable thing, the object of the most depraved sexuality, by eradicating the family, with the pressing will not to see more high his/her children if not as by the infamy controlling the education known as national, which is teaching with use of the slave and to in no case Human Être, by eradicating the People himself, by massive immigration of all human misery, hones rough whose crystals for the majority consist of cowards fleeing their Nation, who will serve slaves appropriate to féaux of wear because much more malleable than of the People multimillénaires whose fathers fought their cruelty. But that is not enough with bestiality, nonglad to try to disintegrate all the pillars of Humanity, it accentuates its process of liquidation, by issuing a doctrinaire approach having for value only right pseudonyms without duties leading to the most totalitarian refuse which are, the Nations this day abound, seeing the communitarianism being established to try to pulverize any unit, the communitarianism of the anachronism like the most bestial sexuality, a doctrinaire approach pushing with the worship of the criminals and with no regard for victims, with the worship of the assassins, the paedophiles, all the dregs of Humanity which this day find their allies in all the powers, and in particular in a justice which more and more comes to their orders, by releasing the refuse, the wretched one, the criminal, the killer of child, the killer of old man, the killer of woman, to take pleasure in the watchword incensed by governances of larvae to the orders, elected to put at bottom any human value with the profit of the values of bestiality.

Here thus the Occident this day, drowned by the atavistic rot which is delighted, swoons, photographs, is filled with enthusiasm its own aberrations, looks with contempt the People which make it live, that it dries and presses with wish, worse than least Royauté, because child of Bohemian of the dregs of the humanity which since centuries rots this world by its litanies, its revolutions, its progress which is only springs masking total impotence to reign, direct, work, achieve and hoist the ones the others towards their capacity like their potentiality. How could it, when it is resulting from the most glaucous nothing and only seeks to turn over in this most sterile nothing? Foundation of this gigantic slag to the araignes putrid dislocations, it can thus found in its meanders only the reign of death, the setting in slavery, and in no case the harmony and its principles, which it ignores in its totality as in its bases in the belief that it holds a truth which is only refuse.

Testimony are registered its crimes, its ordinances, its votes, its degrees where bestiality opens out in theory, there flight of the old men being itself spine all their life to constitute what to live after a hard labor, in order to facilitate their disappearance, encouraged by the crime of sedation, there the slaughter of the new-born babies by delaying tacticses the exhibitor with a vaccination with the aluminum, which will see them losing any cognition and taking refuge, if they did not die before in the most dreadful autism, there, the organized slaughter of the children of stock by punishable invitation to their setting with provided with health care death, there, the intentional slaughter of the handicapped people by corrupt practice of their resources, there, massive liquidation, the genocide, because this liquidation bears a name, by massive contribution people resulting from all human misery. Here the value sanctuary of this aberration which wants to be reign and obtains its reign by outrageous corrupt practice of vox populi while lying on its totalitarian origins, its dependences as well with wear as with its cabins of renegades, traitors and assassins. And there is certain to call some with these autocratic values, dictatorial, hiding in hypocrisy and the smile, the gestural invariant one of the lie, its goals in order to better do accroire the existence of any light in its concretization, where shone only hideousness, the refuse, the degeneration, pitiful bliss of proscribed and the assassins. Assassins of the Life in its harmonies, its complementarities and its exhaustive permanences, assassins of the Culture which is not lever of cruelty but its antidote, assassins of the spirituality which is not furrier, except if it is penetrated by this larval debility, of the reduction Human Être to dust, the most barbarian slave system and most sanguinary which is.

Here we see that all the values are reversed, that dishonor, lowness, the crime, the flight, plundering and cruelty are joys of this range of fawn-coloured invariants, of predatory unimportant, lictors insanes and soups, so much the mediocrity is their vestal appointed. A mediocrity pushing them increasingly front towards bestiality, such as the Human history the tale since hundreds of years, and more recently in the socialist refuse whose communist brother put at died more than one hundred fifty million people throughout the world, whose brother National Socialist started a barbarian war and a bloody genocide, little brothers of this insanity which one sees this day controlling in Occident, in particular in what one dares to call “Europe”, a committee of damaged Masonic hello, a community of larvae to the service of the usurers, a dictatorship which does not say its name but reveals perfectly in its bases like its criteria additional, dictated since origin by false allies seeking only to destroy consistency European, which by two backed up wars reduced the intelligence of it to shagreen, which allows them this day to strut about and see not directing certain Nations by Beings of stocks, but with the larvae of their governments to the hands of the sanguinary atavism which thinks the glory of the moment present whereas it is only the mould.

When one is enemy Life and of his kinds, when one chooses the dictatorship to supplement his mediocrity, the power which is grée by it cannot hold a long time, if not which by violence, such as one could see it put in work when unhappy prison warders in France, underpaid, to the goal of the aggressions of imprisoned assassins, to put forward their claims are delivered to the fury of police officers acting on order of the governance, a governance which acclimatizes perfectly plundering and flight caused by the predatory ones in Breton periphery, a governance which dares to sermonize our police officers in charge of Calais, which strut of the eight million the poor existing in France, and orders to deliver meals to illegal immigrants downtown this same of Calais, a governance which is registered perfectly in what has just been known as above, stealing the pensioners, stealing the handicapped people, attacking weakest, a governance issuing obligatory vaccination by eleven vaccines of the newborns, in the most total contempt of the international law, a governance founding the foreign preference, a governance plundering the cases of the State, a governance working with the destruction of foreign Nations, in particular in Yemen, in Syria, in Iraq, in Lybie, allied of the human ignominy, the djihadism, seeing until one of its ministers to have for council a member of this ignominious mobility. Of tokens more, the court is full, the facts which are not false reports speak for us.

The insidious dictatorship settles in our Nation as it settled in Europe in the most brutal inertia like guiltiest. We wait worse in the months and the years which will follow, as well as what knew Russia in its time, with Lénine, Trotski, Stalin and consorts, and Germany, with Hitler and his lictors who still have a say. The enemy of all the human values is in the place, associated with his fifth column of mercenaries, the ones djihadists mercenaries of return, the other anachronistic leftists, the last sacrings of all perversity human, paedophiles, satanists in any kind, killers of children and worse still. Such an amount of France which the European Nations will have extremely to make to go back to surface, to make reappear human values. Let us not forget that French terror did not last ten years, that communist socialist terror did not last hundred years, that socialist terror national did not last thirty years, hope that terror that we will know Nazi-Communist essentially, Trotskyist in substance, does not last more than these preceding little brothers.

But for that it is necessary that the People of France as the European People cease, to vote for the sentimental pictures of wear and the their féaux ones, these fideists political police chiefs whom one finds in all the parties and whom the parties which are respected must draw aside at once to be able to convince and hope to mobilize People mislaid in bestiality and its toys, in particular these smartphones of which the not taught them function, that to serve and not to return slave. But is necessary it to be able to think by oneself for that, which is not any more the case unfortunately of a good part of the populations who subjects herself invariably, which cannot admit that existed other thing that the mediocrity to live, and invariably voter for poorer than it in order to accroire still vital part, where it is nothing any more but trade the slave ones appointed. The West moves, Is bulge, remains with the European Nations to be gotten rid of their balls which are only invaluable ridiculous usurers who control them, with the image of Iceland for example. ”

The subversion was always embanked, which is essential time that it was necessary among the spheres which fell into its strange barbarian and bestial condition, this day renewed by the physical, moral and spiritual straightness of those and those which control them, in the harmony and wisdom. As these Land still do not despair stammering. To follow…

 

© Vincent Thierry

La barbarie en action
CIVILISATIONS
Écrit par Patinet Thierri   
Vendredi 05 Janvier 2018 à 07:57

 

La barbarie en action

Petites nouvelles de la Terre et de ce petit pays que l’on nomme la France où la subversion dans la duplicité, la coercition, la terreur, l’ignominie et la traîtrise, digne en cela des totalitarismes communistes et nazis, est règne. Mais lisons :

« 

http://www.bvoltaire.com/macron-poutine-orban-trois-voeux-presidentiels-entre-trois-coeur-ne-balance/

Les vœux de la fondation franco américaine comme de la franc-maçonnerie déviante, sont sans le moindre intérêt tant pour le devenir de la France que des Nations Européennes.

Les vœux de la présidence dite française ont été présentés à une diaspora sectaire et en aucun cas au Peuple de France.

http://resistancerepublicaine.eu/2018/01/01/comparons-donc-le-bilan-trump-et-le-bilan-macron-succes-de-trump-catastrophe-macron/

Trump :

Retrait ou renégociation des accords de libre-échange défavorables aux entreprises américaines.

Macron :

Signature de libre-échange avec le Canada nous mettant à la merci des vampires que sont les entreprises mondiales.

Trump :

Augmentation du pouvoir d’achat, baisse des impôts.

Macron :

Baisse du pouvoir d’achat, augmentation essence, gaz, CSG (notamment pour les riches retraités gagnant plus de 1200 euros mensuels), etc.

Trump :

Relance de l’économie, augmentation du PIB de plus de trois pour cent, plus d’un million et demi d’emplois créés, taux de chômage tombé à quatre pour cent.

Macron :

Économie plombée, chômage en berne. Le nombre de pauvres et de chômeurs explose.

Trump :

Lutte efficace contre la bureaucratie, pour chaque nouvelle norme, pour chaque nouveau règlement, deux anciens doivent être supprimés.

Macron :

Bruxelles continue à faire la loi chez nous, nous noyant sous règlements et directives qui nous tuent et nos emplois de même.

Trump :

Retrait des accords de Paris sur le climat, ce qui dope l’économie, relance le charbon et les emplois.

Macron :

La farce du réchauffement qui n’est qu’un racket agite le pouvoir. Plus que jamais la lutte contre le prétendu réchauffement climatique, une invention de toutes pièces pour engraisser le capitalisme vert, touche les plus pauvres, sans relancer emploi et consommation.

Trump :

Relocalisation des entreprises et des investissements. Interdiction à une entreprise étrangère d’acheter une entreprise américaine.

Macron :

Délocalisation à l’étranger et subventions accordées aux nations étrangères. Macron brade la France au Qatar et à l’Arabie Saoudite qui achètent à tour de bras.

Trump :

Maîtrise de l’immigration, interdiction d’entrée aux ressortissants de pays à risque. Préférence Nationale.

Macron :

Macron va chercher les envahisseurs directement en Afrique, les frontières ne sont plus que des passoires, la préférence étrangère y compris par la justice est devenue l’emblème de la gouvernance.

 

On verra la singularité propre aux trotskistes en France, encouragée par la mouvance néo conservatrice dirigeant la France via ses médiocres pantins.

 

https://www.facebook.com/ResistanceAntiMacron/photos/a.108221895981973.10851.108175975986565/1045707982233355/?type=3

https://traqueurs.info/ces-scandaleuses-infos-retirees-des-livres-scolaires-car-trop-genantes-a-partager-partout/?utm_sq=fmmb4em3js&utm_source=Facebook&utm_medium=social&utm_campaign=On+sait+ce+qu%27on+veut+qu%27on+sache

« Macron sur l’europe, « les moins-disants ne peuvent bloquer constamment les plus ambitieux. »

Et il y a les médiocres qui s'imaginent les "rois" du monde .... Alors qu'ils ne sont que des valets serviles de banquiers stériles qui ne savent qu'entretenir les dictatures pour s'engraisser sur le dos des Peuples.

http://www.europe-israel.org/2018/01/israel-la-knesset-vote-en-1ere-lecture-la-peine-de-mort-pour-les-terroristes-loi-soutenu-par-netanyahu-video/

Peine de mort pour les terroristes.

https://ripostelaique.com/jaccuse-56-dirigeants-francais-davoir-pactise-terroristes-islamistes.html

https://traqueurs.info/bhl-sarkozy-et-hollande-sont-des-criminels-pour-michel-onfray/?utm_sq=fmmav6bm3f&utm_source=Facebook&utm_medium=social&utm_campaign=On+sait+ce+qu%27on+veut+qu%27on+sache

En route vers le TPI.

https://elijahjm.wordpress.com/2018/01/03/who-is-behind-the-manifestations-in-iran-and-who-benefits/

http://reseauinternational.net/iran-affrontements-entre-le-cgri-et-des-forces-contre-revolutionnaires-a-la-frontiere/

http://reseauinternational.net/opinion-lenieme-tentative-de-revolution-coloree-ne-passera-pas-en-iran/

https://fr.sputniknews.com/societe/201801031034608946-iran-manifestations-interpellation-citoyen-europeen/

https://fr.sputniknews.com/international/201801031034606984-iran-france-moudjahiddines-du-peuple/

https://mounadil.wordpress.com/2018/01/02/sur-la-situation-en-iran-moon-of-alabama/

https://fr.sputniknews.com/international/201801021034596483-rohani-macron-terroristes-iraniens-france-iran/

http://le-blog-sam-la-touch.over-blog.com/les-services-de-renseignement-us-auraient-donne-leur-feu-vert-a-israel-pour-assassiner-le-plus-haut-general-iranien

https://www.les-crises.fr/les-etats-unis-tentent-de-semer-le-trouble-en-iran-par-paul-r-pillar/#.Wktw8g74fwg.facebook

https://fr.sputniknews.com/international/201801021034589688-iran-manifs-responsables/

https://fr.sputniknews.com/international/201801021034591353-iran-manifestations-provocateurs/

http://numidia-liberum.blogspot.fr/2018/01/israel-pris-en-flagrant-delit-de.html

La "révolution" en Iran fait rire le monde entier, une opération sous faux drapeau diligentée par les bouchers dits occidentaux afin de déstabiliser, comme ce fut le cas pour la Syrie, l'Irak, la Libye, les gouvernances autonomes en place.

La tentative de déstabilisation de l’Iran par les bouchers dits occidentaux et leurs milices.

http://reseauinternational.net/des-centaines-de-combattants-de-daech-sont-amenes-chaque-jour-au-niveau-de-la-zone-frontaliere-entre-la-libye-et-la-tunisie/

Déstabilisation de la Libye par les bouchers dits occidentaux et leurs milices.

https://www.french.alahednews.com.lb/essaydetails.php?eid=25739&cid=338#.Wk5tHItsb1R

Déstabilisation au Yémen avec l’aide de la gouvernance dite française.

http://reseauinternational.net/le-groupe-terroriste-boko-haram-est-il-soutenu-par-loccident/

Déstabilisation de l’Afrique par les bouchers dits occidentaux et leurs milices.

https://traqueurs.info/revelations-de-snowden-daesh/?utm_sq=fmmc33y23y&utm_source=Facebook&utm_medium=social&utm_campaign=On+sait+ce+qu%27on+veut+qu%27on+sache

http://www.hayansidaoui.net/les-dessous-des-révolutions-occidentales#sthash.G1C04447.zwbymlhU.dpbs

« Réveillez-vous face à la manipulation médiatique dite occidentale et la protection de certaines cellules terroristes par certains gouvernements : "Suite aux derniers événements d’Iran, d’une ampleur relative et d’une importance mineure, plusieurs observateurs et géopoliticiens ont amené leur éclairage recoupé et confirmé par les services secrets iraniens et russes. Leurs explications ont été résumées par le président de la commission des affaires étrangères de la Douma Konstantin Kossatchev qui a déclaré il y a à peine une heure : « les manifestations en Iran sont commanditées de l’étranger ».

Ces manifestations qui ont commencé le 29 décembre 2017 n’étaient constituées que de jeunes étudiants apolitiques, protestant contre l’augmentation des prix de certains produits par le gouvernement iranien comme l’indiquaient très clairement leurs banderoles.

Or, très vite quelques petits groupes isolés ont commencé à scander « à mort Rohani, à mort la Syrie, à mort le Liban, mort à Gaza » !! Je ne vois pas, par exemple, en quoi le Liban ou Gaza seraient concernés par l’augmentation du prix du fuel en Iran !!

Ce qui est frappant est que cette manifestation à l’origine pacifique est partie d’une ville frontalière de l’Afghanistan, tout comme la première manifestation des frères musulmans syriens est partie de Dera’a ville frontalière de la Jordanie et à quelques encablures de la Palestine occupée.

Quelques membres de ces petits groupes étaient armés, et ont ouvert le feu sur les manifestants, laissant croire que ce sont les services d’ordre iraniens qui ont tiré sur la foule. Dès jeudi il y a eu donc deux morts avant que ces phénomènes télécommandés de l’étranger se propagent dans d’autres villes iraniennes, avec très peu de participants, faisant au total une douzaine de victimes, ce qui est relativement peu quand on sait que les éléments étrangers infiltrés parmi les manifestants sont armés.

Des services secrets de plusieurs pays, notamment russes, étayent les premières informations distillées par plusieurs reporters et géopoliticiens de renom qui se trouvent sur le terrain, à savoir:

" Une cellule opérationnelle a été mise en place en Afghanistan dans la ville de Hirat à la frontière iranienne, relayée par une autre cellule à Erbil dans le « kurdistan » irakien.
La cellule d’Erbil est composée de 4 hauts officiers américains, 3 officiers israéliens, 4 officiers saoudiens, un représentant politique de MBS, 3 représentants politiques du mouvement terroriste iranien nostalgique du Shah « Moujahidine Kholok » qui sont responsables de tous les attentats en Iran depuis 1979".

La cellule de Hirat est composée de 3 officiers américains, 3 officiers israéliens, 2 officiers saoudiens, un représentant politique de MBS, et 2 représentants de Moujahidine Kholok. Ces deux cellules sont en liaison directe avec des bureaux consacrés à cette opération à Dibaï, Riyadh, Kaboul, Bakou, Londres, Strasbourg, New York et Tel Aviv.

La déclaration de Trump cet après-midi, qui a fait rire plus d’un responsable au Proche orient, « il est temps que le régime change en Iran » prouve bien que ce complot existe bel et bien malgré son caractère que je qualifierais de juvénile a amené Kossatchev à répondre très vite par sa déclaration précitée.

Nous autres levantins, responsables politiques et peuples, nous avons entière confiance dans la solidité de l’Iran, solidité grâce à une symbiose totale entre ses dirigeants et son peuple malgré les quelques brebis galeuses nostalgiques du Shah et de sa sanguinaire Savak (anciens services secrets du Shah responsables de plusieurs milliers de disparus et de morts).

Je rajouterais sans la moindre hésitation que cette tentative puérile de déstabiliser l’Iran pour contre balancer les effets dévastateurs sur l’Occident des défaites en Syrie, Irak et Yémen, en plus du renforcement du Hezbollah principal visé, rappelons-le, car principal danger pour Israël et soutenu par l’Iran, ressemble à un coup de poker sans lendemain qui scellera, sans le moindre doute, la fin de la présence occidentale au Proche et moyen Orient. »

https://fr.sputniknews.com/international/201801041034620969-iran-protestation-usa-israel-arabie-saoudite-procureur/

Une opération sous fausse bannière, tellement dans les habitudes de pseudos occidentaux, qu’ils feraient rire le monde entier si cela n’était si ignoble. On voit là ce que le néo conservatisme qui agit en sous-main depuis 2001, traînant au même titre que les communistes et les nazis, le privilège de génocides sans nom, effectués par leurs interfaces composites ( milices djihadistes, acteurs du terrorisme international), est capable de faire. L’ennemi de toute Démocratie est là, dans son ignominie, il se nomme le trotskisme international, ou nazi communisme, dont les adeptes sont des pantins élus comme des marques de savonnettes, en reptation devant leurs commettants pullulant dans la finance apatride et véreuse, des assassins en puissance, des bouchers au regard de leurs actes, se masquant sous les voiles de pseudos républiques, de pseudos démocraties, de pseudos libertés, de pseudos fraternités, de pseudos égalités, qui ne sont que des leurres pour attirer les gogos, les incultes et les illettrés, afin qu’ils acceptent leur mise en esclavage par leur fin de race prédatrice.

 

https://www.facebook.com/ResistanceAntiMacron/photos/a.108221895981973.10851.108175975986565/1045706178900202/?type=3

https://infosdanyfr.wordpress.com/2017/12/31/a-raqqa-syrie-les-martyrs-ont-ete-executes-par-le-reseau-terroriste-daech/

Paix en Syrie, Macron : «  Nous devons sortir de postures morales et de concessions faites à certaines puissances . »

L'ennemi de la Syrie c'est bien cette gouvernance comme la précédente, ainsi qu'une coalition se servant de mercenaires pour déstabiliser les Nations. Le Tribunal Pénal International a du grain à moudre dans tous les arcanes de ces pouvoirs de façade obéissant à l’usure avariée.

http://www.20minutes.fr/monde/2196023-20180103-video-djihadiste-emilie-knig-detenue-syrie-veut-etre-jugee-france

http://rmc.bfmtv.com/emission/arretees-en-syrie-deux-francaises-de-l-etat-islamique-ecrivent-a-emmanuel-macron-1340046.html#page/contribution/index

Lorsqu'on voit le degré d'empathie qu'ont certaines personnes pour les assassins, les traîtres, qui ont commis au nom de leurs allégeances décapitations, crucifixions, liquidation massive, tant des Chrétiens que de Musulmans de Syrie, on voit pour qui roule cette infamie, et si la gouvernance cède à cette complaisance, on verra là bien là sa duplicité, telle qu'elle a été mise en œuvre par les précédents gouvernements, telle qu'elle est mise en œuvre actuellement au Yémen et ailleurs.

http://www.europe-israel.org/2018/01/pour-le-youtubeur-cheikh-dieng-les-blancs-ne-peuvent-plus-rien-dire-sans-etre-traites-de-racistes-il-est-temps-que-la-france-elimine-la-racaille-video/

« Les blancs ne peuvent plus rien dire sans être traités de racistes. »

https://www.christianophobie.fr/breves/inde-23-attaques-antichretiennes-pendant-periode-de-noel

La liquidation des Chrétiens par les musulmans Indiens.

https://www.lexpress.fr/actualite/societe/fait-divers/champigny-sur-marne-collomb-veut-en-finir-avec-cette-societe-de-la-violence_1972774.html

https://actu17.fr/aulnay-bois-policier-roue-de-coups-groupe-dindividus-collegue-a-ouvert-feu/

Le déni du réel est le propre des féaux des sectes.

http://www.europe-israel.org/2018/01/seine-saint-denis-des-policiers-bravent-les-flammes-pour-sauver-trois-petits-enfants-et-se-font-caillasser-par-la-racaille/

https://www.facebook.com/ResistanceAntiMacron/photos/a.108221895981973.10851.108175975986565/1045509002253253/?type=3

http://lagauchematuer.fr/2018/01/04/le-champion-de-boxe-patrice-quarteron-aux-agresseurs-de-champigny-vous-etes-des-m-rdes-des-crasseux-des-laches/

http://lagauchematuer.fr/2018/01/02/la-justice-nationale-condamne-les-francais-et-libere-les-voyous-les-malfrats-et-les-criminels-2

La racaille protégée par la gouvernance.

Pour que survive la médiocrité, il faut que les assassins courent les rues, comme dans l'Espagne de 1936. L'histoire n'est qu'un perpétuel recommencement lorsqu'elle stagne à cause du déni du réel initié par les sectes barbares.

http://reseauinternational.net/russia-today-alexandre-la-grenouille-et-lane/

Les attaques contre Russia Today, en provenance d'un torchon que plus personne ne lit sinon les décérébrés, les pervers et les mythomanes du NOM, doivent au contraire permettre à ce média d’information de se hisser au-dessus du concert de la fange et du marais sordide que l'on prétend médiatique, où végètent les parasites d'un système en voie de sédation, encouragés par une gouvernance aux ordres de l’usure tenant ces médias en contraintes.

http://www.europe-israel.org/2018/01/macron-annonce-un-projet-de-loi-pour-lutter-contre-la-propagande-et-les-fake-news-la-liberte-dexpression-menacee/

https://fr.sputniknews.com/france/201801041034610726-loi-internet-macron-reaction/

https://www.marianne.net/politique/emmanuel-macron-annonce-une-loi-anti-fake-news-avec-vladimir-poutine-en-ligne-de-mire?utm_term=Autofeed&utm_campaign=Echobox&utm_medium=Social&utm_source=Facebook#link_time=1515006996

https://fr.sputniknews.com/france/201801031034608451-marine-le-pen-macron-loi-controle-internet/

La France a toujours vingt ans de retard sur les États-Unis, nous voyons là appliquer les us et coutumes de certaines gouvernances aux mains des néo conservateurs n'ayant pour but que le vol, le pillage, la mise en esclavage de l'humanité, la pédophilie et la perversité, et bien entendu le degré zéro de l'intelligence pour tout un chacun qui sera éliminé, n'en doutons un seul instant, s'il persiste à ne pas se plier à la barbarie et sa nouvelle religion, celle de la médiocrité institutionnalisée.

L'Esprit ne se dirige pas, sauf dans le cadre d'une dictature, chemin que prend notre Nation sous la houlette des valets serviles de l'usure qui ont déjà amendé le communisme et le national-socialisme. À quand les corvées de bois pour la liquidation des opposants, décrétées par cette gouvernance qui montre là son vrai visage, celui du nazi communisme, la belle synthèse de la barbarie qui se veut trône.

Tout ce qui vient de cette gouvernance est le panache de la dictature, à plus forte raison la suppression de la liberté de penser, comme dans les régimes institués par les banquiers qui la soutiennent : le nazisme et le communisme.

http://reseauinternational.net/vaccin-undecavalent/

L’assassinat de nos enfants pour le profit.

https://www.solutions-emailing.com/i/?id=09vcDkuA4as71A8mwfZKmIAwjICSSsWOAuUyHWl76u3aETVjkFtKAlFaNpzYwGacskiTRDMYTbs_3d

Résistance et dépôt de plainte au pénal contre l’assassinat de nos enfants.

 

« Plainte contre X pour les infractions ou tentatives d'infractions suivantes :

. Emploi ou administration de substances de nature à entraîner la mort, empoisonnement

Article 221-5 du Code Pénal

. Administration de substances nuisibles ayant porté atteinte à l'intégrité physique ou psychique

Article 222-15 du Code Pénal

. Violation manifestement délibérée d'une obligation particulière de prudence ou de sécurité

Article 221-6 du Code Pénal

. Exposition d'autrui à un risque immédiat de mort ou de blessures de nature à entraîner une mutilation ou une infirmité permanente par la violation manifestement délibérée d'une obligation particulière de prudence ou de sécurité.

Article 223-1 du Code Pénal

. Expérimentation sur la personne humaine sans avoir recueilli le consentement libre et éclairé des titulaires de l'autorité parentale.

Article 223-8 du Code Pénal

. Abus frauduleux de l'état d'ignorance ou de la situation de faiblesse d'un mineur pour conduire ce mineur à un acte qui lui est gravement préjudiciable.

Article 223-15-2  du Code Pénal

. Violation du principe d'indépendance des experts

. Conflit d'intérêts par une personne dépositaire de l'autorité publique

Article 432-12 et 432-13 du Code Pénal

. Trafic d'influence

Article 433-2  du Code Pénal

. Non-obstacle à la commission d'une infraction et non-assistance à personne en danger

Article 223-6 al. 1 et 2 du Code Pénal

. Tentative de ces infractions

 Article 121-5 du Code Pénal »

 

http://reseauinternational.net/limage-du-jour-les-loups/

 

Lorsqu'on applique cela à la "politique", on perçoit vite l'hypocrisie de ses médiocres qui à l'inverse de ce que font les loups, organisent la disparition des faibles, des malades, et plus encore désormais par une "vaccination" obligatoire s'apprête à éradiquer une partie des enfants en France. On verra là l'immonde se prétendant civilisée alors qu'elle est sommet de la barbarie la plus ignoble. »

 

Pauvre petite Terre où grâce à l’acculturation la plus profonde des masses, dans une manipulation sordide, s’affairent les prédateurs en tout genre, héritiers de la barbarie la plus sanguinaire. Devront se réveiller les Peuples pour faire taire cette infamie, issue de l’inintelligence la plus remarquable, celle désignant valeur celle ou celui possédant fut-il le dernier des médiocres. L’échelle de valeur que porte cette Terre la mène au tombeau, mais cela reste son problème dans le cadre des multi-univers compositions de milliards et de milliards et de milliards de planètes, dont elle est qu’une infime poussière. Restons observateurs de son déclin ou bien de sa renaissance… À suivre.

 

© Vincent Thierry

Dernière Mise à jour ( Vendredi 05 Janvier 2018 à 08:04 )
Meilleurs Vœux 2018
ETRE HUMANITE
Écrit par Patinet Thierri   
Lundi 01 Janvier 2018 à 08:53

Meilleurs Vœux 2018

En cette nouvelle année les Vœux se précipitent, et j’y joins les miens pour vous-mêmes et votre famille. Certains vœux sont couronnés d’une hypocrisie majeure, notamment en provenance d’une gouvernance osant appeler à la fraternité et à la cohésion alors qu’elle brise cette fraternité comme cette cohésion, en faisant en sorte que les communautarismes se dressent les uns contre les autres, voyant notamment en France, les citoyennes et citoyens de souche traités comme des vaches à lait aux fins de nourrir la mouvance esclavagiste qui se met en place, les premiers étant essorés de leurs économies et de leurs salaires au profit de cette mise en esclavage de populations exogènes nourries, logées, soignées, pour l’instant par les deniers publics. Le torve est la prestance de ces vœux mortifères ne mettant pas en relation les actes avec les dires, voyant la population pressurée par vingt et un milliards d’euros supplémentaires, les riches s’enrichir encore plus, les pauvres s’appauvrissant encore plus. On ne pouvait en attendre plus des captifs des sectes subversives en gouvernance, qui n’ont d’autres vocations et missions que la destruction de la France et de son Peuple, à qui nous ne souhaitons aucun vœu, tant cette méprise superfétatoire est conjonction d’une médiocrité voulue et pernicieuse, jusqu’à la lie au regard de son action dans les nations étrangères, et notamment en Syrie et au Yémen, une boucherie sans nom organisée et diligentée par l’inhumanité la plus constante, reflet ordinaire des barbares qui se veulent direction de pensée alors qu’ils ne sont que féaux des leurres ataviques qui se pressent dans leur conseil d’administration, afin d’évider de toute substance les valeurs humaines, pour conforter leurs avoirs entachés du sang de l’humanité. La France devenue un goulag où l’instrumentalisation et la propagande sont répétitives ne mérite pas ce sort bâti par des matérialistes outranciers, qui à l’image des nazis et des communistes, tentent d’immobiliser ses forces vives, de les amadouer par des discours suant la stérilité la plus incongrue. Souhaitons que son Peuple se réveille du factice, de l’illusion, de la nocivité comme de l’errance, dans lesquelles la mène l’imbécillité triomphante, le trompe-l’œil vendu comme une marque de savonnette par des instituts déviants, des sociétés de pensée ridicules, une franc-maçonnerie qui n’est ni franche et encore moins constructive, mais bien l’inverse de sa définition, au regard de ses actes les plus outranciers. Souhaitons que notre Peuple qui jusqu’à présent est sourd et aveugle par méconnaissance des appartenances des valets qui cherchent à l’anéantir, se réveille en 2018, dans la légalité, que méconnaissent les larbins, la plus absolue pour offrir un lendemain à sa Nation en voie de mise à mort. Ne nous leurrons sur ca capacité actuelle, innervée par l’acculturation la plus profonde, l’illettrisme encouragé, mais ne désespérons pas  de l’avenir, car tout un chacun sait au minimum qu’aucune dictature ne peut tenir bien longtemps devant la réalité humaine, qui n’est pas un jouet pour de pseudos instituts de psycho sociologie, mais une valeur invariante devant la félonie, la traîtrise, la bassesse, le vol, le viol des idéaux de l’Humanité, qui ne sont pas ceux de se retrouver esclave de quelques individus handicapés de la Vie, et de leurs servants tant en politiques que dans la vie courante, qui n’ont de maintien qu’en fonction de l’ignorance qu’en ont les Peuples, l’ignorance de leurs appartenances, l’ignorance des chaînes qui les lient et les tiennent, les forçant à obéir à l’injonction de la destruction de tout ce qui est pour hisser le monde dans une unipolarité, qui n’existera certainement pas avec eux, où l’on retrouverait deux castes, des maîtres et des esclaves, comme il en fût dans ce creuset de l’esclavagisme que fut le Moyen-Orient, devant lequel tous les bassets se prosternent à souhait. Que 2018 révèle ces appartenances, ces duperies, ces prosternations, et fasse que tout un chacun, en conscience, vote désormais pour sa survie et non pour sa mise à mort fut-elle directe ou financière, développée par les arcanes des impuissants à vivre, à élever la Vie, seule valeur éternelle sur cette petite Terre.

© Vincent Thierry

L'athéisme
PHILOSOPHIE
Écrit par Patinet Thierri   
Jeudi 28 Décembre 2017 à 10:48

Athéisme

L’athéisme est le propre du narcissisme, de l’égoïsme, de l’anthropomorphisme les plus déviants qui soient, car se basant sur deux vecteurs humains, le corps et l’esprit, et ne tenant absolument pas compte de la réalité humaine, trinitaire par excellence dont les composantes sont le corps, l’esprit et l’âme. L’impuissance née de l’athéisme à toute élévation humaine se révèle parfaitement dans le cadre de pseudos sociétés et pseudos idéologies permettant la déliquescence dans ce qu’elle a de plus ténébreuse, où l’idiotie devient un fer de lance, la médiocratie un socle particulier permettant la dénaturation de toutes valeurs essentielles au profit du néant, du glauque, du sordide, de la bêtise associée à la vanité la plus exclusive et inclusive et bien plus de la barbarie, car dans son déséquilibre marque de l’intolérance la plus formelle à l’endroit de tout ce qui ne pense dans sa cécité. Une cécité que l’on retrouve à l’opposé dans le cadre du rejet du corps, propre de pseudos spiritualités totalement inconsistantes illuminant le matérialisme le plus torve, comme le matérialisme illuminant la spiritualité la plus déficiente qui soit. Il n’est pas difficile de comprendre ici que la correspondance de ce mal est liaison de tout ce que la virtualité féconde, dans l’irresponsabilité comme dans la cruauté la plus absolue, car vecteur d’un non-être, sans respire sinon celui de ses addictions les plus immondes comme les plus stériles, centrées sur un égocentrisme dont la permanence est un reflet humain et en aucun cas l’Humain, un néant mue par ses instincts bestiaux et en aucun cas par l’unité plénière permettant l’équilibre et par l’équilibre une avance impartiale dans la Vie, pour la Vie et par la Vie. L’athéisme ici trouve sa source, celle de la bestialité, pire de la sous-bestialité, car on a jamais vu les animaux se traiter ainsi, et réverbère les périodes historiques récentes, comme notre pseudo-monde d’aujourd’hui plus particulièrement en Occident, d’une manière particulièrement pertinente. Que sont donc les valeurs tant prisées par ce pseudo-Occident ? L’onirisme le plus prétentieux, la vanité la plus infatuée, la possession la plus outrancière, le déni de la Vie, de la jeunesse comme de la vieillesse, par addiction à l’avortement, la vaccination mortifère et l’euthanasie, la jouissance polymorphe perverse et criminelle, pédophilie, zoophilie, l’invariance de l’accroire de l’éternité en ce lieu, apurant les tréfonds d’un satanisme délirant, meurtrier et conjugué dans ces sphères qui s’autodécrètent élites, alors qu’elles ne sont que les bas-fonds de l’avilissement et ses scories. Belles valeurs que celles-ci encourageant le crime, encourageant l’assassin, encourageant le délitement de la famille, encourageant la pornographie à tous niveaux jusque dans les écoles primaires où le « genre », cette théorie née d’un débile mental s’étant autocastré pour complaire à son athéisme vicieux le plus profond, est désormais le berceau d’enfants inadaptés, pour la plupart vissés à des écrans qui les auscultent, les mènent par le bout du nez vers le néant et ses singeries. Le vivier de cette lèpre qui fustige l’innocence se retrouve dans ces sociétés discrètes, cette franc-maçonnerie déviante qui est la fange par excellence détenant par viol de l’esprit tous les pouvoirs, afin d’incarner sa sous-bestialité par tous les degrés du vivant, afin de l’anéantir par tous les moyens pour créer l’esclave parfait, immonde, immature, objet économique comme sexuel à l’usage de la dépravation qui gouverne, via ses marques de savonnettes, comme on les voit si bien dans notre Nation. Ces valeurs ne sont pas celles de l’Etre-Humain qui se respecte et se fait respecter. Elles sont les valeurs des leurres qui s’accouplent à leur miroir, tellement pédants que leur regard sut la morve qui leur sert de cervelle, des bouffis d’orgueil dont la démesure efface toute manifestation humaine au profit de la fiente, comme en témoigne l’Art de ce jour, qui lui n’est pas responsable, car seul instrument de mesure de la prouesse ou du déclin d’une civilisation. Ce miroir nous montre l’absurdité dans sa couardise, dans ce limon de flatulence où les ordonnances vont de la liquidation systémique des sexes, des ethnies, des races, de l’humanité elle-même, afin d’idolâtrer la virtualité et ses actes barbares, tel qu’on peut le voir ce jour lorsque les médias enchantent les djihadistes aux ordres de certaines gouvernances qui ont étripé, éviscéré, décapité, que ces errements voudraient faire passer pour des héros. On ne s’étonnera pas devant cette décérébration que certaine personne issue de terres étrangères aille jusqu’à dire qu’il faut gazer la race blanche, cette sous-race, bien entendu avec l’aval d’une justice en décomposition, d’une gouvernance qui n’est que le leurre de l’usure, car ici dans le cadre de leurs valeurs, tout ce qui souille et veut détruire l’existence humaine, surtout si elle est caucasienne, croyante, chrétienne ou orthodoxe, ne mérite pas de vivre, car ne partageant pas les valeurs des nains intellectuels qui dans leur tripot malfamé égosillent leur impuissance à toute création, en inventant et conditionnant leur fer de lance, un laïcisme ridicule, porteur des germes de la mort, comme on l’a si bien vu en œuvre lors du génocide Vendéen, lors du Génocide Russe, lors du génocide Arménien, lors du Génocide Chinois, lors du génocide des Pays de l’Est par leurs promoteurs hideux, souillures par excellence de l’Humanité. L’athéisme est là, dans sa pompe, ses honneurs et ses gloires, un athéisme propulsant non pas les Êtres Humains, mais des sous-humains dans la barbarie la plus totale comme on a pu la voir récemment en action en Syrie et en Irak, et qui ce jour devrait être pour certaines Nations, via une immigration de masse, en vue de remplacer les peuples autochtones, l’idéal remarquable. Les caractères de cette boue sont en voie de maîtrise dans nombre de Pays dont la population s’efface pour tendre la gorge à la bestialité, car cette population est vidée par une sous-culture minable, de toute sa vitalité, de ses orientations, culpabilisée par le néant et ses miasmes qui frétillent pour obtenir des subventions afin de flageller le Peuple qui ne pense pas comme eux, avec la bénédiction de cette sordide association de francs-maçons véreux qui sans jeu de mots, ont vendu leur âme au diable afin de connaître le délire d’une onde de pouvoir, sitôt retiré lorsqu’ils ne s’inscrivent pas dans la boue qui est leur couronnement, leur synthèse et leur dévotion. Ces métastases sont là, dirigeantes, et destituent la vitalité des Peuples, comme on peut très bien les voir en action dans notre Nation ce jour, en nourrissant les portefeuilles, et en paupérisant par une ponction de vingt et un milliards d’euros la classe moyenne qui fait vivre la Nation, en insufflant un milliard d’euros dans l’aide médicale d’état, au détriment du Peuple de France afin de soigner toute la misère humaine, surtout si elle vient de Nations où règnent des potentats aux ordres de la gouvernance, eu égard à l’exploitation de leurs matières premières ou tout simplement de leur vol. L’athéisme ici se révèle dans sa cruauté la plus abyssale, devient vecteur de l’esclavagisme le plus hideux qui soit, instituant une nouvelle traite des Africains, avec le blanc-seing de leurs roitelets, rejoignant en cela la faconde des djihadistes vendant les Chrétiens aux plus offrants, dans une traite qui a toujours existé dans le monde sémitique et qui n’est pas née d’hier. La constitution Française, ici, vole en éclat, et ce n’est pas peu de le dire, voyant l’étranger mieux traité que le Peuple de France, en attendant sa mise en servage par les prédateurs cosmopolites dirigeant ce qu’il reste de son industrie. Il n’y a plus de liberté, d’égalité, de fraternité dans cette Nation, mais un marché aux esclaves digne des barbaresques les plus sauvages et les plus criminelles, un marché aux esclaves si bien défendu par une justice aux ordres, qui libère bien entendu les criminels quels qu’ils soient dès qu’ils ne sont pas Français, par une gouvernance hideuse qui achète des hôtels pour loger ces esclaves en laissant périr de froid plus cent cinquante mille sans abris dans notre Nation, où le paupérisme s’installe avec son vivier infect de déprédation, de vol et de viol en tout genre. L’athéisme ici brille de tous ses feux, immortalisant sa route sanglante, sa barbarie ultime, sa répugnance atavique, libérant des lois iniques voulant voir vacciner de onze vaccins mortifères les enfants de France, pour engraisser les laboratoires pharmaceutiques et toucher sa dîme au passage, voulant souiller la vieillesse en l’affligeant par le vol d’une CSG indue sur ses retraites, tandis que sa gouvernance répugnante ne la paiera pas, pas plus que ses députés minables, incapables de constituer une phrase, sujet verbe, complément. La barbarie maçonnique est là, dans sa perversité naturelle, issue de son hilarante prostration à la vacuité de tout ce qui n’est pas la France, de tout ce qui n’est pas l’Europe, de tout ce qui n’est pas l’Occident, mais tout du venin participe qui les asphyxie depuis des siècles. Avant même d’être en état de colonisation, nous sommes colonisés par ces miasmes, par cette virtualité niant l’existence historique des Peuples au profit de la bassesse et de la lie, nous sommes colonisés par le festin de la plèbe, de son ignorance, de son délire vaniteux, dont la course effrénée rappelle les invasions les plus néfastes, toutes arrêtées que le veuille ou non cette avanie, par la force des Peuples qui se sont réveillés et n’ont jamais voulu tomber dans les mains de sa souillure et de ses féaux. L’Histoire avec un H majuscule est un perpétuel recommencement lorsque la Voie, celle permettant l’élévation de l’Etre-Humain et non son délitement, est stoppée par les trépanés de l’intelligence, les oublieux de la Vie, les handicapés de la réalité, tous ces tortionnaires et dictateurs, tous ces potentats et ces licteurs qui s’imaginent Dieu alors qu’ils ne sont que de simples poussières d’étoiles désorientées et maladives, de simples fétus de paille qui n’en ont ni la consistance, ni la grâce. Gageons qu’ils disparaîtront comme ils sont venus, ne laissant aucune trace dans l’Humanité, sinon que comme ce que tout Etre-Humain doit honnir et éviter, ce que tout Peuple doit défaire, ce que l’Humanité dans son ensemble doit juger et rendre à la poussière. Ce sera l’ouvrage du temps et de la prise de conscience des générations en devenir qui permettront leur anéantissement, un anéantissement permettant de rendre sa dignité à l’Etre-Humain, sa vitalité, son honneur et sa grandeur, sa capacité créatrice, son engouement pour l’élévation et en aucun cas pour les marais glauques où se noient la plupart de nos contemporains, incultes et désœuvrés, s’imaginant le nombril du monde alors qu’ils n’en sont que parties infinitésimales. Alors au lieu de penser à ce qu’ils peuvent faire pour eux-mêmes, ils penseront à ce qu’ils peuvent faire pour les autres, et notamment pour leur famille, leur Peuple, leur Race, l’Humanité, et ne se complairont plus dans la flagellation comme la culpabilisation qui sont les vecteurs dont se servent des minorités pour s’accomplir et accomplir la boue qui les englue et qu’ils voudraient voir objet de piété par tout un chacun. Cela passe bien entendu par la reconnaissance de leurs vecteurs que sont l’Âme, l’Esprit, le Corps, l’Unité de ces vecteurs, et non la dysharmonie entre ces vecteurs, une étape symbiotique leur permettant d’évoluer et non plus régresser ou se plier à la régression enfantée par l’athéisme barbare qui se veut ce jour suffisance, propulsant dans l’ornière la nature de la beauté, de la bonté, du don, de la splendeur, de l’honneur, du sacrifice, toutes valeurs immortalisées par l’essence Chrétienne, qu’aucune religion d’essence matérielle  par ce monde n’a seulement effleurée, et bien plus qu’aucun athéisme ne pourra seulement percevoir tant l’opacité de la réalité est son ferment comme son serment, si bien représentée aujourd’hui par toutes ces ligues plus ridicules les unes que les autres, anthromorphistes par excellence, s’imaginant le centre du monde alors qu’elles n’en sont que les scories les plus abyssales, qui pavanent en gouvernance dans nombre de Nations, alimentant leurs terreaux nuisibles par toutes sphères pourrissantes. La vermine y grouille et s’y complaît, s’y délecte et s’y déploie, pour combien de temps ? Qu’importe le temps, il est l’allié irréversible de l’Evolution et n’est contingent de la fétidité comme de la corruption, bien au contraire, il est l’ennemi principal de ces dérélictions primitives dont il sait la fin et dont il manifestera la fin, comme il l’a manifesté dans le cadre des malversations que sont le socialisme et ses petits frères, le communisme et le national-socialisme. L’athéisme est de cette même plaie et disparaîtra comme ont disparu les miasmes qui lui ont donné naissance. L’Histoire le contera.

© Vincent Thierry

Décadence profonde
CIVILISATIONS
Écrit par Patinet Thierri   
Jeudi 21 Décembre 2017 à 07:32

Décadence profonde

Petites nouvelles de cette petite Terre, où les événements frontaux dans ce que les terriens appellent l’Occident, sont tellement répétitifs qu’il convient simplement d’en noter les anecdotes, et ne pas perdre son temps à en tracer les délits outranciers, devant le statisme inconsidéré de Peuples esclaves qui adulent leur mise en esclavage. Rappelons toutefois que les dictatures ne durent jamais, qu’elles s’estompent toujours devant le renouveau qui frappe à la porte de l’Histoire pour enrayer dans la poussière ses féaux et ses larbins. Mais lisons :

« Nous sommes désormais sous le joug de l’usure la plus totale, la plus immodérée qui soit, panachée de la viscosité habituelle du néant qui s’imagine règne, alors qu’il n’est qu’une courroie de transmission de l’esclavagisme le plus total qui tente via ses dispositions à contraindre les Peuples à l’agonie afin de les rendre malléables à ses désirs de barbare sanguinaire. Il n’y a pas de gouvernance qui ne se vaille dans ce faux occident vendu à la piétaille moyen orientale, en courbette, admirative jusqu’à la répugnance la plus totale. La représentation caractérisée de cette insolence se retrouve bien dans ce que l’on ose appeler la politique tant intérieure qu’extérieure française, dite française, car elle n’a rien de Française, elle est opérande du trotskisme international, du capitalisme vert babélien, de l’avarie régissant les banques centrales protégeant les intérêts d’atavismes belliqueux. Les gangsters sont au pouvoir, et leurs larbins à genoux prennent la parole ici et là dans les Assemblées, se prétendant députés, sénateurs, alors qu’ils ne sont que les scories de la franc-maçonnerie déviante qu’ils représentent, n’ayant de valeur qu’à l’aune de leurs vices, de leurs méfaits et de leurs crimes. La société pré bandière française est là dans son paraître et l’assouvissement de son paraître, voyant la nécrose se dérouler en tapis rouge sous ses pieds sales entachés de sang, et notamment du sang des Syriens décapités, tronçonnés, éviscérés par les djihadistes « modérés » qui travaillent pour sa politique extérieure de valet stupide. Cette engeance qui devrait subir les contrecoups de l’abolition des privilèges, parade en tous sens devant le statisme totalement déconcertant d’une France acceptant tout, jusqu’à la sodomie de ses enfants de treize ans, jusqu’à la honte suprême de voir ses tribunaux relaxer des pédophiles immondes, et conserver en prison des assassins en puissance tels ces djihadistes qui ont a priori si bien travaillé pour cette gouvernance qu’ils sont pratiquement accueillis à bras ouverts par leurs suppôts fétides qui vont de gouvernance en gouvernance répéter leur schéma outrancier empli de haine et de mensonge. La médiocrité ici dispose et compose alors qu’elle devrait être traduite devant le Tribunal Pénal International pour crime de guerre, tentative de liquidation des Peuples, et plus particulièrement du sien, du sien propre devenu de troisième zone dans sa propre Nation, pestiféré afin de laisser place à toute la misère humaine principalement de confession musulmane pour complaire à la désintégration du christianisme proféré par ses élytres haineux trouvant en loge de quoi rugir contre l’Église, quand ils ne font pas tout pour que tout un chacun soit condamné parce qu’il est Chrétien, et défend les valeurs de la Chrétienté, une Chrétienté dont elle a permis en Syrie la tentative d’éradication par ses sbires immondes. Cette poubelle de l’Esprit, ne parlons de l’Âme qu’elle méconnaît totalement, tellement ahurie et en prostration devant le veau d’or que cela en est risible, se compresse et s’empresse pour vanter ses mérites de nains protocolaires, sourd à la misère régnant en France, dressant des procès-verbaux à des sans-logis, permettant à des Françaises et des Français ainsi que leurs enfants de vivre dans leur voiture pendant qu’elle offre des nuits d’hôtel aux sans-papiers, avec la commisération d’une horde de lamentables individus émondés de leur unité se retrouvant fagotés dans le délire humanitaire le plus lépreux qui soit, des larves bien utiles pour la correspondance dramatique que veut surgir cette gouvernance hideuse, le noyage du Peuple de France dans l’esclavage le plus purulent qui soit. Enhardie cette horreur nationale se précipite pour voter en catimini la loi autorisant à vacciner la jeunesse par onze vaccins enrichis à l’aluminium entre autres, la jeunesse qui doit, bien entendu, disparaître au profit du remplacement du Peuple de France. Les assassins sont ici, ne pensant en aucun cas santé mais profits, profits de leurs maîtres attitrés auxquels ils permettent de ne plus payer d’impôts, auxquels ils permettent de liquider l’économie française en passant par perte et profit son industrie, afin que de juteuses rémunérations leur soit remise. Voyez donc les crédits accordés à l’aide médicale d’état, passant à 1 milliard alors que les aînés de la France crèvent dans des mouroirs improvisés en maison de retraite, voyez avec quelle célérité l’indignité nationale se profile pour vendre ce qui reste de notre Nation à la putain européenne, cette création qui n’a rien des Nations Européennes et tout de l’usure qui la gouverne. 2018 arrive à grand pas et verra le paupérisme s’installer dans notre Nation sous l’auspice des gitons de cette usure, flanquée par leurs sociétés dites discrètes et la franc-maçonnerie déviante qui la met en coupe réglée. Pendant que l’on voit se comporter leur digne représentant comme un Roi à Chambord, oubliant que le Peuple paie son service d’ordre, son premier en gouvernance fréter aux frais du contribuable un avion pour pouvoir bénéficier d’un confort de première classe à hauteur de 350 000 euros, dans le mépris total du Peuple, et dex explications stériles et ridicules. Le pire est devant nous, ce que nous avons vu n’est strictement rien en comparaison de ce qui va venir, la tentative obstinée de la bêtise de noyer définitivement la France dans la litière de la barbarie la plus insane, la plus infecte, une barbarie qui rayonne dans les médias, dans ce monde politique et médiatique interlope, qui ne sont que le cloaque des pédophiles et des pervers sodomites qui y grouillent comme les mouches à merde, tout un vivier qui devra un jour répondre devant les tribunaux du Peuple de son addiction à l’insanité comme à l’ordure, et bien plus à la médiocrité.

https://infosdanyfr.wordpress.com/2017/12/20/la-bonne-lecon-dassad-a-macron/

Les mains pleines du sang Syrien, via le financement, la livraison d’armes aux milices djihadistes, on entend une gouvernance occidentale oser critiquer Bachar El Assad,  un Président d’une Nation indépendante parfaitement autonome, qui finalise sa libération grâce à l’aide des Russes, de l’Iran et du Hezbollah, et certainement pas grâce à une coalition qui n’a servi qu’à freiner cette libération aux fins de faire disparaître la Syrie. Cette Nation aux ordres des Néo conservateurs américains n’ayant pour horizon que la destruction de l’Iran, une des Nations les plus importantes du Moyen-Orient. Le but, tout un chacun le connaît, la mise en place d’un grand Moyen-Orient sous dominance d’un faux occident. Le Tribunal Pénal International, ici devra veiller à bien faire arrêter tous les pions politiques occidentaux, et notamment dans cette Nation, qui ont participé directement et indirectement à tous les crimes de guerre commis par les djihadistes en Syrie, y compris par armes chimiques.

https://www.lesechos.fr/economie-france/conjoncture/0301046383936-les-prelevements-sur-les-menages-augmenteront-de-45-milliards-en-2018-2139766.php

4,5 milliards d'euros d'impôts supplémentaires pour laminer le Peuple de France au profit de tout ce qui n'est pas France et ne le sera jamais. Cette gouvernance qui dépense 350 000 euros pour un seul vol d'avion, est la honte de la France, une erreur trisomique liée à sa paternité qui trouve ses gênes dans la consanguinité Néo conservatrice, via la fondation franco américaine, battue en brèche actuellement aux États-Unis, qui trouve ici son refuge de voleurs, de prévaricateurs, de sanguinaires assoiffés de prébendes, si bien dénoncé dans ce dernier cas par le Président de la Syrie. »

Pauvre Occident, où nous relevons toutefois que certaines Nations, l’Autriche, la Hongrie, la Pologne, et quelques autres, relèvent la tête, ce qui n’est pas le cas de la Nation dont nous obtenons la correspondance, qui bien au contraire s’enfonce de plus en plus dans la boue et ses turpitudes. À suivre…

© Vincent Thierry

<< Début < Précédent 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivant > Fin >>

Réslutats 1 - 10 sur 1230