Welcome ! Bienvenue ! New World Organization ®
Home
AU FIL DU TEMPS
DES ARTS
DEBATS
DEVENIR
ALL TEXTS
Documents
LIVRES REFERANTS
LIRE
LIVRES
UNIVERSALITY THEORY
HARMONIA UNIVERSUM
BOUTIQUE
Wrapper
Liens
Flux RSS
Contact
PARTICIPATION
Recherche
FOCUS SUR L'AUTEUR
Latest News
Search
Other Menu
Administrator

© Patinet Thierri

 
Home arrow ALL TEXTS
Blog - Content Section Layout
Des suites …
CIVILISATIONS
Écrit par Patinet Thierri   
Vendredi 10 Septembre 2021 à 07:00

Des suites …

Petites nouvelles de cette petite Terre où l’on voit certains continents totalement sous le joug du génocide usuraire, mais lisons :

« Quelque cinq cent mille personnes, vendues, corrompues, s'accrochent comme des parasites au Pouvoir, ayant fait la preuve de leur lâcheté, de leur injure, de leur morgue et de leur satisfaction, de ce qui les nourrit, la haine du Peuple, ce Peuple, qu'ils soient de "droite" de "gauche", "écologistes", "extrêmes quelconques" , auquel ils usurpent le vrai pouvoir, pour prospérer comme des sangsues sur le corps social de la France. Dans le covidisme tout le monde les aura vus à l'œuvre, bassets d'organisations étrangères, en reptation devant les donneurs d'ordre mondialistes eugénistes, assassinant nos aînés dans les ehpad et les hôpitaux, maintenant via une troisième dose de poison, et désirant s'attaquer à nos enfants pour les liquider, via leur stérilisation et tout simplement leur mort immédiate, à court et moyen terme. Devant cette purulence on ne peut que se satisfaire de voir que plus aucune confiance n'est accordée à ce qui ne représente en aucun cas la France, mais des intérêts particuliers et bien souvent étrangers. Le Peuple, s'il veut survivre,  devra faire son choix de celles et de ceux qu'il devra élire, en dehors de tous ces partis de la corruption qui s'imaginent morale alors que ce ne sont que les viviers de la bassesse et de la perversité, de la trahison et de la lâcheté, tous opérandes de sectes vivipares dévouées à l'usure. Qu’il suffise de regarder qui appartient à ces mouvements politiques en cours, en gouvernance, ou en attente de prébende, on y retrouve LREM ( young leader Chinois en pagaille), LR ( vendu à la Chine), et tant d'autres mouvements les doigts sur la couture d’une maçonnerie totalement avariée. Au-delà de ces épiphénomènes en reptation, Il faut créer un parti de la France, ( bien au-delà de celui qui prétend exister, surtout pour perdre toute élection) et cesser de voter pour les représentants de commerce de la Chine, de milliardaires apatrides et du Département d'État américain, ainsi bien entendu que du Forum économique mondial.

En matière de sectes, on lit que les renseignements généraux voient chez les papys, les mamys, les mères et pères de famille, quid éfilent tous les samedi, de zélés serviteurs de sectes !!!! Hilarant, ils feraient mieux de s'intéresser aux appartenances de ce qui existe dans les institutions françaises, et là, verront les véritables sectes en action, à commencer par la plus dangereuse, nommant ses young leader, la soi-disant fondation franco chinoise, aux ordres du PCC, puis les young leader mondialistes via le forum économique mondial, enfin les éternels young leader de la fondation franco américaine (fabienne donc pire que les communistes et les nazis réunis), et enfin toute la bande hétéroclite des francs maçons déviants qui parasitent totalement l'État. Ils sont pourtant bien visibles ceux-là ! Traîtres à la France, agents du communisme chinois. traîtres à la Nation, sans équivoque, la trahissant au profit du PCC Chinois, dont deux piliers, l’un au conseil constitutionnel, et l’autre qui fut en gouvernance, dans un parti prétendument d’opposition, qui ont fait désormais bien des émules dans tous les domaines, qu'il convient d'exposer sans limites afin que le Peuple puisse enfin comprendre d'où vient cette folie de passe sanitaire et bientôt de crédit social si vanté par une gouvernance totalement investie par le PCC.

Il y a certains sondages pour dire que 35% de la population serait contre le passe sanitaire, sondage bidon, qui se heurte à une réalité fracassante, lorsqu'on voit ces dizaines de choses esclaves se prosterner devant leur emprisonnement, le nombre du ridicule et des masochistes qui aiment la flagellation, qui aiment la soumission exclusivement. On est rassuré sur le comportement du Peuple de France face à cette armée du néant. Ce sondage fait parti de la manipulation totalitaire en marche. La manipulation est un art, étudiez la gestuelle des "politiciens", des "journalistes", intonations de voix, trémoussements, gestuelle des mains, déjà vous entrez dans le domaine de la manipulation, analysez et je vous assure que vous en rirez rapidement, tellement les prestations sont du plus haut comique lorsqu'on cerne l'individu captif de recommandations qu'il suit à la lettre. Prenez un seul journal TV, et décortiquez le gestuel, le phrasé, la tonalité surtout, vous verrez où se situe la manipulation, vous la comprendrez et pourrez dès lors faire la part des choses entre ce qui est dit et ce qui est la réalité. Ne parlons des images, elles-mêmes bien souvent tronquées, d'autres flouées, d'autres encore n'ayant strictement rien à voir avec le réel, telles celles que les journaux ont présentées sur la fuite des afghans dans des avions, datant de plusieurs années, et d'autres relevant du décor de cinéma, etc, etc...

Concernant cette dernière invasion de notre Nation par des pleutres et des lâches, qui laissent derrière eux femmes et enfants, n’ayant aucun désir de se battre pour eux, on leur dira tout simplement qu’un jour prochain les bâtisseurs reprendront leurs migrations et conquerront le monde délaissé, les pays ruinés par le féodalisme et le mondialisme, ils s'y établiront et y feront régner leur ordre et leur puissance, et lorsqu'ils se retourneront derrière eux, ils verront ce qu'ils ont laissé se désintégrer, car creuset de populations exogènes multiples s’entredévorant et donc de fait incapables de la moindre construction, alors des siècles après, les bâtisseurs, tout en conservant leurs acquis, reviendront reprendre ce qui leur appartient de droit, plus forts et plus vigoureux que jamais sous les applaudissements de leurs conquêtes qui toujours leur disaient autrefois : "Ce que vous recevez chez vous, c'est que nous ne voulons pas chez nous."...

Certains des chiens couchés de la lèpre mondialiste s’imaginant des manipulateurs invisibles vocifèrent contre celles et ceux qui ne sont pas vaccinés. Cette typologie, comme tant d'autres d'ailleurs, doit être laissée exclusivement entre les mains de personnes ayant vu la mort de leur conjoint, ou bien l'infirmité à vie d'un de leur enfant, ou d'un de leur parent ou proche, suite aux "vaccinations". Il serait alors intéressant de voir ce que ce type de personnage mis en face de la réalité et non de sa virtualité parfaitement sordide, pourrait valider pour sa défense devant ces personnes. La propagande est l’arme de la lie humaine qui ne tardera pas à contrer les manifestations en cours, qui vont être récupérées et sabordées de l'intérieur, leur instrumentalisation aujourd’hui étant de facto, pitoyable. Un retournement de situation ne peut se faire que par l'instauration, non seulement du boycott, mais d'une grève générale totale et sans limites dans le temps. Le Peuple peut se gérer avec une entraide mutuelle et n'a en aucun cas besoin de la tyrannie pour survivre, la matrice communiste eugéniste ne nourrit pas le Peuple, elle le détruit, au Peuple d'en tirer les conclusions qui s'imposent.

La politesse, c’est le respect d’autrui ; la sincérité, c’est de s’exprimer sans déguiser sa pensée ; l’honneur, c’est d’être fidèle à la parole donnée ; la modestie, c’est de parler de soi-même sans orgueil ; le respect, sans respect, aucune confiance ne peut naître ; le contrôle de soi, c’est de savoir se taire lorsque monte la colère. Tout ce qu'ont oublié les choses "politiciennes", "scientifiques", "médiatiques", "artistiques", tellement imbues d'elles-mêmes qu'elles ne connaissent que leur ridicule petit "moi", incapables de vivre sans autrui qui les nourrit, les vêt, les amuse, en oubliant bien entendu ce Soi qui est la valeur suprême d'une société, sans laquelle elle sombre dans le néant, telle que celle que nous vivons aujourd'hui.

L'OMS est contre le mélange des genres, l'UE se désolidarise de toute troisième dose, donc la responsabilité est ici totale du conseil sanitaire, et donc de l'État Français et de sa gouvernance en nom propre. Sans la moindre étude, sans avoir obtenu les résultats des phases 3 actuellement conduites, de pseudos scientifiques mettent en jeu la vie des gens, non vaccinés, mais aussi aujourd'hui vaccinés! Le vent de folie qui ne peut être lié qu'à des intérêts privés et notamment économique via un portefeuille d'action, doit être stoppé immédiatement. On voit en Israël la courbe des décès s'accélérer depuis la mise en œuvre de la troisième dose sur des personnes pour un certain vaccin. Est-ce cela que veut ce conseil pour les gens s'étant fait vacciner via un adénovirus, en le choisissant, contre un vaccin Arnm ? On peut se le demander aussi, les cadavres au rivotril ne suffisant pas pour certains. On rappellera qu'aucune étude scientifique sérieuse n'a été mise en œuvre sur les trois doses et encore moins sur la vaccination arnm après adénovirus, on ne peut donc prendre comptant ce que dit ce conseil, et surtout ne pas appliquer la moindre de ses directives qui ne sont pas scientifiques mais purement économiques. Les vaccinés, suivant leur choix, ont régularisé leur circuit de vaccination, personne ne peut leur demander autre chose, et si cela devenait une obligation, un dépôt de plainte au pénal contre le Conseil scientifique et l'État Français, doit être immédiatement engagé pour mise en danger de la vie d'autrui sans la moindre justification scientifique.

L'Esprit ne plie pas, il sème où il veut, jamais ne se laisse aller à l'involution, toujours mène à l'évolution, n'en déplaise à la pensée unique, pardon eunuque, qui s'imagine s'emparer de l'Esprit et le cloîtrer dans ses rets, car sa fluidité est telle que rien ne le retenir captif, ni le marais, ni la bêtise, ni la fange, ni la bassesse, ni la moindre reptation. Tel est aussi le Christianisme qui n’est pas un soubassement, comme le souhaiteraient les usurpateurs qui trônent dans le catholicisme sataniste, mais un terrassement, le reste n'est que vision excentrée d'une réalité que cette vision ne peut pas appréhender tant la virtualité est fondement de son aveuglement.

Le virtuel doit disparaître au profit du réel, et l'abstraction au profit de la réalité. Ici lorsqu’on observe la dette mondiale, ce n'est pas tant cette dette qui est en jeu mais bien les intérêts de la dette, qui sont le levier de toute virtualité, car ne reposant strictement sur aucune valeur humaine, et qui d'une manière ou d'une autre doivent être liquidés définitivement, afin de libérer les Peuples de leurs chaînes. L'usure est la nécrose de l'humanité, fondement de toutes les sectes vivipares de ce petit monde, un cancer dont les métastases vivent comme des parasites au crochet de l'humanité, et dont l'humanité doit se défaire si elle veut s'élever et non se conditionner dans un état d'esclave en reptation devant ce qui est inapte à toute création, qui l'anéantit au profit de son involution globale, l’involution de ce petit 1% qui a décidé de liquider l’humanité via une thérapie génique qui devra le voir déférer devant les tribunaux populaires et subir le sort réservé aux criminels de masse, et non pas se retrouver comme certains devant des cours de justice qui vont les absoudre de leurs crimes , et ce dans le plus grand mépris des morts qui réclament vengeance, assassinés par rivotril, assassinés par défaut de soins, assassinés par incapacité globale de petites larves en gouvernance aux ordres.

1% de génocidaires contre 99% on comprend que la terreur s'instaure dans ce 1%; même si il dispose de tous types d'armes, sept milliards de bras armés, qui le deviendront ineluctablement, c'est une équation qu’ils ne pourront jamais résoudre, car même s’il fait disparaît 6,5 milliards, après épuisement de ses armes, il restera toujours cinq cents millions d’êtres Humains pour le liquider définitivement. À trop tirer sur la corde, la corde casse, et la corde va casser, il ne faut pas être grand clerc pour le comprendre. » 

Moins une seconde avant les événements, cela s’est produit sur de multiples planètes, et leurs Peuples en sont sortis parfaitement victorieux sur le marais qui cherchait à les anéantir, gageons que cela sera le cas sur cette pauvre planète atrophiée par tout ce qui représente l’inverse de la Vie et de ses valeurs éternelles.

© Vincent Thierry.

Réunion du 05/05/2009
POLITIQUE
Écrit par Patinet Thierri   
Lundi 06 Septembre 2021 à 08:33

Réunion du 05/05/2009

Par Christine Deviers-Joncour

« Je n’ai pas de mots assez forts pour dire ma colère et mon dégoût !

Toutes nos institutions sont prises en otages et vérolées ! Nous sommes cernés par ces menteurs corrompus que ce soit l’Assemblée nationale, le Sénat, le Conseil d’État, le Conseil Constitutionnel ! Jamais la France n’aura connu une telle situation.

Une mafia qui mène à son terme une destruction totale de notre pays et de son peuple ! Plus aucune liberté, plus de soins, plus de possibilité de sortir de chez nous, de travailler, de bouger si nous n’acceptons pas cette injection qui à terme nous tuera ! Toutes nos lois, nos protections sont démolies, effacées. Ceux qui se sont battus pour nous, doivent se retourner dans leurs tombes !

Peuple de France lève toi !!! Ils ont décidé de mener à son terme ce projet immonde d’anéantissement. Ils sont déterminés à nous anéantir, à nous supprimer et ils ne reculeront pas !

https://ripostelaique.com/le-massacre-continue-20-595..

Un peu d’histoire pour comprendre qui sont ces dingues meurtriers

Les sociétés secrètes telles que la franc-maçonnerie, le Prieuré de Sion, Skull and Bones, le Bohemian Club et bien d’autres, ont été infiltrées par des gens malveillants, dangereux et démoniaques, certaines de ces sociétés secrètes ont aussi été fondées dans le seul but d’amener le monde à un gouvernement mondial.

Si vous pensez que la franc-maçonnerie est “clean” et qu’elle n’a rien à voir avec cet agenda occulte, vous vous trompez. La franc-maçonnerie est responsable de cet agenda ésotérique. Les francs-maçons sont en grande majorité ignorants et incapables de penser par eux-mêmes, ils sont manipulés par un groupe occulte supérieur qui réside dans la franc-maçonnerie sans que les maçons des loges bleues n’en sachent quoi que se soit. Ils sont même convaincus qu’il n’existe pas de chef dans la franc-maçonnerie et que tous les complots sont des mythes.

Leur Nouvel Ordre Mondial n’est pas seulement une guerre physique, c’est une guerre psychique, c’est ce que David Icke appelle “un coup d’état sur l’âme humaine“, ces attentats terroristes sont réels…

Bien sur, ils existent dans le monde en trois dimensions (3D), mais ils existent aussi pour vous choquer spirituellement, pour arriver à l’état où vous pouvez regarder ces atrocités, guerres, génocides, problèmes mondiaux tout en mangeant à 8h du soir, avec votre famille devant la télévision.

Le Nouvel Ordre Mondial a pour but de lobotomiser la population mondiale, de l’exploiter, et de traiter n’importe quel individu comme un vulgaire animal, ce qui est déjà le cas.

Il s’agit de centraliser les populations dans les villes, d’où le but de détruire l’environnement, c’est aussi à propos de vous faire manger des OGMs, de se brosser les dents avec du dentifrice au fluor et de boire de l’eau contenant de la fluorine.

C’est simplement de l’esclavage moderne déguisé en démocratie. Et bien sur, pour arriver à un tel niveau, il faut des guerres, des crimes, de la violence, du chaos et du désordre.

Pourquoi est-ce que les informations en France, aux USA et partout dans le monde de l’Ouest sont si déprimantes, négatives, toujours axées sur les guerres ? C’est pour que vous soyez mentalement effrayé, c’est simplement pour contrôler votre esprit, parce que la vraie réalité n’existe pas dans ce monde que vous voyez en 3D ! La réalité existe dans votre esprit, et ils comptent sur vous pour ne pas utiliser votre esprit et votre potentiel d’intelligence. Ils attendent de vous que vous écoutiez tout ce qu’ils ont à vous dire via les merdias mainstream, et ils espèrent que vous allez gober tous ces mensonges, ce qui est le plus souvent le cas.

C’est aussi l’installation de milliers de caméras de surveillance partout dans vos villes. C’est aussi l’instauration de la loi martiale partout sur la planète pour soi-disant “se protéger contre le terrorisme“, ou n’importe quelle autre force utilisée et manipulée afin d’avoir des guerres, des menaces et des conflits sans fin !

C’est aussi pouvoir vous embaucher et vous renvoyer sans préavis, c’est aussi vous faire payer très cher pour obtenir un appartement ou un logement médiocre dans une banlieue médiocre. C’est instaurer des taxes sur tout et n’importe quoi, même sur l’eau, la nourriture, et même notre protection…

C’est surtout vous contrôler vous et votre âme.

Mais qui sont-ils et d’où viennent-ils ? Pyramide Illuminatis, franc maçonne !

Gouvernement dans le gouvernement qui n’a qu’un seul but, amener le monde à un gouvernement mondial.

Les Illuminati sont une “élite dans l’élite“.

C’est la plus ancienne et la plus secrète des organisations des “Maîtres du Monde“. La plupart de ces organisations ont un siège social et des membres dont on connaît l’identité. Mais les membres des Illuminati ne sont pas connus de manière certaine, même si certains noms circulent avec insistance. Il s’agit de grandes familles capitalistes ou issues de la noblesse, comme par exemple les Rothschild, les Harriman, les Russel, les Dupont, les Windsor, ou les Rockefeller, notamment l’incontournable David Rockefeller, également co-fondateur du Groupe de Bilderberg et du CFR (Council of Foreign Relations).

Les Illuminati existent sous leur forme actuelle depuis 1776, date de fondation de l’Ordre des Illuminati en Bavière par Adam Weishaupt, un ancien Jésuite. (J’ai eu l’occasion de corriger des textes anciens de Weishaupt, il y a trois ans en tant que correctrice et croyez-moi je sais de quoi je parle !!)

À cette époque, leur projet était de changer radicalement le monde, en anéantissant le pouvoir des régimes monarchiques qui, à cette époque, entravaient la légalisation de l’usure, le progrès de la société et des idées. La Révolution Française et la fondation des États-Unis auraient été des résultats de leur stratégie.

Pour les Illuminati, la démocratie politique était un moyen et non une fin en soi. Selon eux, le peuple est par nature ignorant, stupide, et potentiellement violent. Le monde doit donc être gouverné par une élite éclairée. Au fil du temps, les membres de ce groupe sont passés du statut de conspirateurs subversifs à celui de dominateurs implacables dont le but essentiel est de conserver leur pouvoir sur la population.

Leur création marquait le lancement d’un Plan conçu pour se dérouler sur plusieurs siècles, en utilisant le contrôle du système financier naissant pour parvenir à une domination totale sur le monde.

La réalisation du Plan s’est ensuite transmise comme un flambeau de génération en génération, au sein d’une élite héréditaire d’initiés qui ont su adapter le Plan aux évolutions technologiques, sociales, et économiques.

Contrairement aux autres organisations des Maîtres du Monde, les Illuminati ne sont pas un simple “club de réflexion” ou “réseau d’influence“. Il s’agit d’une organisation dont la véritable nature est ésotérique ou “occulte”.

Les dirigeants politiques ou économiques se présentent au public comme des personnes éminemment rationnelles et matérialistes. Mais le public serait étonné d’apprendre que certaines de ces personnes participent à des cérémonies étranges, dans des sociétés secrètes où se perpétuent le culte des dieux égyptiens et babyloniens: Isis, Osiris, Baal, Moloch, ou Sémiramis.

Les Illuminati se considèrent en effet comme détenteurs d’une connaissance et d’une sagesse supérieure, héritées de la nuit des temps, et qui leur donne une légitimité pour gouverner l’humanité. Les Illuminati sont la forme moderne d’une société secrète très ancienne, la “Fraternité du Serpent” (ou “Confrérie du Serpent“), dont l’origine remonte aux racines de la civilisation occidentale, à Sumer et Babylone il y a plus de 5000 ans.

La civilisation qui domine le monde aujourd’hui est en effet la prolongation de la civilisation Sumérienne, qui a inventé tout ce qui caractérise la civilisation occidentale : l’administration d’état, l’argent, le commerce, les taxes et les impôts, l’esclavage, les armées organisées, et une expansion fondée sur des guerres perpétuelles et l’asservissement des autres peuples. Ce fut aussi la première civilisation à détruire son environnement. Pratiquant une agriculture intensive après avoir inventé l’irrigation, les civilisations Sumérienne et Babylonienne ont transformé des prairies verdoyantes en un désert qui est aujourd’hui l’Irak.

Depuis Sumer et Babylone, la Fraternité du Serpent s’est perpétuée en prenant des formes et des noms multiples à travers les époques, exerçant son influence sur les religions et les pouvoirs politiques successifs, dans une longue filiation qui inclut les “écoles de mystère” égyptiennes et grecques, l’église chrétienne de Rome (utilisée comme “véhicule” par la “Fraternité” pour s’implanter en Europe), les Mérovingiens (d’où le personnage “Mérovingien” dans le film “Matrix”), les Templiers (et leurs nombreuses ramifications – Franc- Maçons, Rose-Croix, Prieuré de Sion, Ordre Militaire et Hospitalier de St Jean de Jérusalem, Ordre de Malte…), et enfin les “Illuminati” et les organisations qui y sont rattachées.

Le symbole des Illuminati est présent sur les billets de 1 dollar: une pyramide dont le sommet (l’Elite) est éclairé par l’oeil de la conscience et domine une base aveugle, faite de briques identiques (la population).

Changer notre monde commence ici. (Jacques Desrosiers)

Le Nouvel Ordre Mondial (N.O.M ou N.W.O pour New World Order en anglais) est officiellement un terme qui est employé pour parler de la mondialisation, mais pas la mondialisation économique du style OMC, pas la mondialisation de la sécurité mondiale du genre ONU, ou la mondialisation de la force genre OTAN, mais bien une mondialisation politique, religieuse, avec des caractères économiques et culturels, c’est ça le Nouvel Ordre Mondial.

Mais c’est aussi un plan, que les sociétés secrètes tentent de mettre en application depuis des millénaires (depuis Babylone).

Le Nouvel Ordre Mondial est la mise en place d’une dictature internationale de type communiste déguisée sous le mot “humanisme“, où les peuples seront sommés d’obéir à la loi internationale de force sous peine d’être nettoyés.

Pour ce faire, ils ont : La “solution finale”

Une guerre d’élimination contre la population mondiale a donc commencé.

Les humains devenus inutiles ne sont pas éliminés dans des camps de concentration, mais en leur supprimant progressivement l’accès à l’espace vital, à la nourriture, à la santé, à l’éducation, à l’information, et à l’énergie.

L’envolée des prix alimentaires, la suppression ou la réduction de l’allocations-chômage, la baisse des retraites, le démantèlement des systèmes d’éducation et de santé publique, et la privatisation du marché de l’électricité, sont autant de mesures récentes qui vont dans ce sens. Ils appellent cela leur arme silencieuse : un type d’arme biologique. Elle attaque la vitalité, les options, et la mobilité des individus d’une société, en connaissant, comprenant, manipulant, et attaquant leurs sources d’énergie sociales et naturelles, ainsi que leur forces et faiblesses physiques, mentales, et émotionnelles.

Les pauvres, les précaires et les exclus sont condamnés à une mort lente et discrète, par la misère, la malnutrition, la maladie, ou le suicide.

Le 5 mai 2009, un groupe de milliardaires s’était réuni dans la maison de Sir Paul Nurse, un biochimiste britannique Prix Nobel et Président de l’Université privée Rockefeller, à Manhattan.

Ils étaient invités par Warren Buffet et Bill Gates.

Les échanges de vues portaient sur la façon d’optimiser les dons de bienfaisance au cours d’une période de bouleversements financiers. Ultimement,

“ils sont arrivés à un consensus selon lequel ils cautionneraient une stratégie où la croissance de la population serait taxée de potentielle menace environnementale, sociale et industrielle désastreuse… ils doivent être indépendants des agences gouvernementales, lesquelles sont incapables de contrer le désastre imminent [qu’ils] voient tous“.

Quelle est la philosophie qui sous-tend leurs engagements ?

Bien que des reportages sur de telles réunions ne puissent être vérifiés, les sources du journaliste d’investigation Daniel Estulin, ainsi que celles de Jim Tucker, traqueur vétéran du Groupe Bilderberg, ont fait preuve d’une extrême justesse par le passé.

Le journal Times du Royaume-Uni rapportait que ces

“éminents milliardaires se sont rencontrés en secret pour envisager la façon dont leur richesse pourrait être utilisée pour ralentir la croissance de la population mondiale [et qu’ils] avaient parlé de joindre leurs forces pour surmonter les obstacles politiques et religieux au changement“. En outre, “on a alloué 15 minutes à chacun des milliardaires afin qu’ils présentent leur cause favorite. Pendant le dîner, ils ont discuté de la manière dont ils pourraient choisir une “cause ombrelle“ pouvant servir leurs intérêts.” Ils ont “convenu que la surpopulation était une priorité”.

Un des invités a déclaré qu’

“ils désiraient discuter de riche à riche sans craindre que ce qu’ils disent se retrouve dans les journaux, les dépeignant comme un gouvernement mondial de rechange“.

La population en excès est maintenant éliminée par des épidémies à répétition !!

Depuis quelques années ils ont décidé d’accélérer l’attaque. C’est là leur dernière carte : Covid19, élaboré et planifié depuis déjà quelques années pour finir leur sale boulot !

Réduire cette population mondiale et contrôler la planète !

L’ordre mondial actuel ne peut plus se perpétrer de la sorte !!! Il est un problème crucial pour l’humanité, un problème qui doit être impérativement et au plus vite résolu. Les peuples doivent impérativement continuer à se lever, à se battre pour mettre fin à ce délire, à cet assassinat planétaire perpétré par une poignée de nuisibles, complètement fous et dégénérés.

Il s’agit là de leur fameuse guerre contre les peuples annoncée par Warren Buffet : Le milliardaire américain Warren Buffet a déclaré il y a quelques années, non sans humour, qu’il existait

“bel et bien une guerre des classes mais c’est ma classe, la classe des riches qui fait la guerre et c’est nous qui gagnons”.

Ils l’ont ont méticuleusement préparée et mise en œuvre pour nous éliminer et pour soumettre les survivants, leurs futurs esclaves.

Aux Armes citoyens !

La guerre est l’acte par lequel le peuple résiste à l’injustice au prix de son sang !

(Henri Lacordaire)

© Christine Deviers-Joncour

http://christinedeviersjoncour.com

 

Dernière Mise à jour ( Lundi 06 Septembre 2021 à 08:36 )
Violations du Droit
POLITIQUE
Écrit par Patinet Thierri   
Vendredi 27 Août 2021 à 10:26

Violations du Droit

« On apprend beaucoup et c'est un rappel à l'ordre à l'attention des forces publiques nationales entres autres par Me Virginie De Araujo-Recchia

Bonne lecture

À tous les membres de nos forces publiques nationales,

Cette lecture a pour objet de vous exposer l’ensemble des violations de la loi commises par nos gouvernants depuis le début de cette crise.

En effet, notre État de droit s’est gravement et fortement dégradé depuis plus d’un an et demi.

Les droits fondamentaux et libertés fondamentales sont mis à mal au nom d’un état d’urgence sanitaire, qui en réalité n’a rien de sanitaire.

Depuis la publication de la loi d’urgence, des ordonnances, décrets, lois de prorogation ont été appliqués sans qu’aucun pouvoir n’ait été en mesure de remettre en cause le caractère inconstitutionnel des mesures prises.

En ce sens, la séparation des pouvoirs n’existe plus : puisque toutes les décisions sont prises en Conseil de Défense, puisque le Parlement ne peut plus exercer son contrôle sur l’activité du gouvernement prévu à l’article 24 de la Constitution et que la majorité présidentielle suit aveuglément les consignes, que le Conseil constitutionnel omet de censurer l’ensemble des textes portant gravement atteinte au blocs constitutionnel et conventionnel.

Ce fut encore le cas le 5 août, sans apporter de réponses à bon nombre d’arguments juridiques pourtant soumis au Conseil constitutionnel prouvant que la justice administrative ne fait plus office de rempart.

Or d’après l’article 16 de la Déclaration des Droits de l’Homme et du citoyen de 1789, toute Société dans laquelle la garantie des Droits n’est pas assurée, ni la séparation des Pouvoirs déterminée, n’a point de Constitution.

 

En effet, le pouvoir exécutif, sa majorité présidentielle et les ordres et médias complices ont violé les droits du peuple :

Violation de la liberté individuelle, violation de la liberté d’aller et venir et violation du principe de sauvegarde de la dignité de la personne humaine contre toute forme d’asservissement et de dégradation en interdisant de sortie du domicile par des mesures de confinement forcé l’ensemble des citoyens sans distinction et sans justification d’ordre médical, ces citoyens ne pouvant en aucun cas être déclarés arbitrairement coupables de porter atteinte à la sécurité et à l’ordre public.

En ce sens, le pouvoir exécutif viole impunément l’Habeas Corpus figurant à l’article 66 de la Constitution ainsi que dans de nombreuses conventions internationales.

Conformément à l’article 66, nul ne peut être arbitrairement détenu et l’autorité judiciaire est la gardienne de la liberté individuelle.

L’article 9 de la Déclaration des Droits de l’Homme et du citoyen de 1789 le rappelle ainsi :

« Tout homme étant présumé innocent jusqu’à ce qu’il ait été déclaré coupable, s’il est jugé indispensable de l’arrêter, toute rigueur qui ne serait pas nécessaire pour s’assurer de sa personne doit être sévèrement réprimée par la loi ».

De même l’article 5 de la Déclaration des Droits de l’Homme et du citoyen de 1789 rappelle que la loi n’a le droit de d’interdire que les actions nuisibles à la Société. Le reste ne peut être interdit.

Je me dois de dénoncer haut et fort cette injustice faite aux Français lorsque l’on sait que les critères de proportionnalité et d’utilité de ces mesures ne sont pas remplis puisque plus de vingt-cinq études scientifiques viennent démontrer que les mesures d’interdiction de sortie du domicile sont nocives pour la santé, la société et pour l’économie du pays.

Violation du principe général du droit de mener une vie familiale normale par l’interdiction d’aller rendre visite à un proche en EPHAD, la restriction de la possibilité d’assister aux funérailles et d’interdire toute possibilité de se réunir en famille.

Violation de la liberté d’entreprendre et atteinte aux intérêts fondamentaux de la Nation mettant ainsi en grave danger les petites et moyennes entreprises. Les commerçants, les indépendants, le secteur tout entier de la culture, la restauration, le secteur de l’habillement, le secteur de l’esthétique, le secteur du tourisme, le secteur de l’évènementiel et bien d’autres encore qui seront prochainement en liquidation.

Violation du droit de manifester et de se rassembler : violences à l’encontre des manifestants ou interdiction pure et simple de manifester.

Violation du droit à l’éducation. Contraints à un enseignement à distance, les élèves et étudiants sont en décrochage massif et bon nombre sont en dépression.

Violation de la liberté de culte en refusant la tenue de messes dans les Églises de France et autres lieux de culte en début de crise.

Violation de l’intégrité physique, psychique et morale de l’ensemble des citoyens en rendant le port du masque obligatoire en toutes circonstances sans qu’aucune étude scientifique ne vienne appuyer cette mesure. Plus d’une quinzaine d’études scientifiques rappellent l’absence de bénéfices ou pire la nocivité du port du masque.

Il s’agit de torture et de maltraitance dès le plus jeune âge, puisque l’étouffement est une violence physique réprimée par le Code pénal.

Des actes qualifiables de crime contre l’humanité, portant atteinte à l’intégrité physique, psychique et morale des enfants et des adultes et plus globalement à leur bien être ont été commis en toute impunité.

Violation de l’intégrité physique, psychique et morale de l’ensemble des citoyens en les manipulant via les médias grand public et des scientifiques de plateaux présentant bien souvent des conflits d’intérêts majeurs avec l’industrie pharmaceutique.

En effet, des méthodes de nature à produire des changements de comportement et à tester le degré d’obéissance ont été employées par le pouvoir exécutif à travers les médias. Les méthodes correspondent à ce qui est décrit dans la Charte de coercition de Biderman et aux expériences de Stanley Milgram menées en vue de mesurer le niveau d’obéissance à un ordre contraire à la morale.

Homicides en injectant du Rivotril aux personnes les plus âgées, qui auraient pu être soignées.

Euthanasie organisée par certaines Agences régionales de santé (ARS) qui ont géré la crise en décidant de faire du tri des patients en fonction de critères arbitraires déterminés à l’avance (notamment en fonction de l’âge) au lieu d’augmenter la capacité de lits.

Homicide et non-assistance à personne en danger en organisant l’absence de soin et en interdisant aux médecins de prescrire des traitements connus et reconnus à travers le monde comme étant efficaces contre la maladie.

Terrorisme d’État en se procurant des produits qualifiés à tort de vaccins et qui peuvent être plus dangereux pour la santé que la maladie elle-même.

Il s’agit de produits pharmaceutiques, encore en phase d’expérimentation, injectés souvent sans consentement libre et éclairé, au mépris du Code de Nuremberg et de la Convention d’Oviedo. Le pouvoir exécutif a rendu ces injections obligatoires pour les enfants à partir de 12 ans et a imposé des tests en milieu scolaire au mépris d’une décision du Conseil constitutionnel de 2019.

Par conséquent, en se procurant ce type de produit à injecter, lequel est de nature à créer un danger pour les citoyens français et en les rendant obligatoires à tous, ne serait-ce que par la terreur et la peur, alors que des traitements médicaux existent et sont suffisants pour soigner la maladie Covid-19, le pouvoir exécutif se rend coupable d’acte de terrorisme et de génocide.

Les propos du médecin militaire Dr Lee Merrit MD sont très éclairants : les vaccins ARNm et ADN sont potentiellement des armes biologiques.

Terrorisme d’État et escroquerie en bande organisée en utilisant des tests RT-PCR non fiables qui ne font pas même la différence entre la grippe et le SARS-Cov2 d’après l’administration de santé américaine, afin de justifier les mesures liberticides mises en place, en manipulant le nombre de décès et en modifiant arbitrairement le taux de pression épidémique sans autre raison que celle de justifier l’ensemble des mesures liberticides.

Par ailleurs, deux récents rapports viennent démontrer qu’il n’y a pas eu de surmortalité en 2020 en réalité. Par conséquent, l’état d’urgence sanitaire n’a aucune raison d’être maintenu.

Tentative d’empoisonnement ou empoisonnement (Art 221-5 du Code pénal)

Les médecins alertent concernant les nombreux cas d’accidents vasculaires cérébraux, thromboses, crises cardiaques, fausses-couches, risques de stérilité, dégénérescence, myocardites chez les jeunes, suite à l’injection.

Données EudraVigilance : 2 000 000 d’accidents et effets secondaires en Europe et plus de 20 000 décès sachant que les déclarations représentent une infime partie de la réalité.

Des centaines de scientifiques éminents, à travers le monde, alertent contre les dangers de ces injections et appellent à un arrêt immédiat de la campagne, puisqu’en temps normal 25 à 50 décès auraient entraîné l’arrêt immédiat d’un essai clinique.

Toutes ces informations sont parfaitement connues des autorités de santé et des responsables des administrations impliquées.

Or, les campagnes gouvernementales, avec le soutien des grands médias, tentent de convaincre tous les français de se faire injecter ces produits qui sont un véritable poison.

C’est donc en connaissance de cause, que certains responsables de Santé publique, continuent d’encourager les français à recevoir un produit dangereux, qu’ils qualifient faussement de « vaccin », dont l’efficacité n’est pas du tout démontrée, et dont la dangerosité est désormais manifeste.

Il s’agit donc bien d’une tentative d’empoisonnement collectif, car de nombreux français se voient désormais forcés de recevoir l’un de ces produits dangereux.

 

Les qualifications juridiques principales sont donc les suivantes :

Terrorisme d’État :

D’après l’article 421-1 du Code pénal, constituent des actes de terrorisme, lorsqu’elles sont intentionnellement en relation avec une entreprise individuelle ou collective ayant pour but de troubler gravement l’ordre public par l’intimidation ou la terreur, les infractions suivantes : Les atteintes volontaires à la vie, les atteintes volontaires à l’intégrité de la personne, psychique, physique et morale.

L’ordre public est l’état social idéal caractérisé par «le bon ordre, la sécurité, la salubrité et la tranquillité publiques», la moralité publique et la dignité de la personne humaine.

Le Conseil constitutionnel fonde la « sauvegarde de la dignité de la personne humaine contre toute forme d’asservissement et de dégradation » sur le premier alinéa du préambule de la Constitution de 1946.

« Au lendemain de la victoire remportée par les peuples libres sur les régimes qui ont tenté d’asservir et de dégrader la personne humaine, le peuple français proclame à nouveau que tout être humain, sans distinction de race, de religion ni de croyance, possède des droits inaliénables et sacrés ».

Ceci a été totalement occulté.

Atteinte aux intérêts fondamentaux de la Nation :

Les intérêts fondamentaux de la Nation sont comme vous le savez : l’intégrité de son territoire et sa sécurité, la sauvegarde de sa population, des ressources naturelles, économiques et culturelles.

D’après l’article 68 de la Constitution, le président de la République peut être destitué en cas de manquement à ses devoirs manifestement incompatible avec l’exercice de son mandat.

Or, par définition, il est de son devoir, ainsi que de celui du gouvernement, de veiller à ce qu’il ne soit pas porté atteinte aux intérêts fondamentaux de la Nation et de protéger sa population.

Génocide :

D’après l’article 211-1 du Code pénal constitue un génocide le fait, en exécution d’un plan concerté tendant à la destruction totale ou partielle d’un groupe national, ethnique, racial ou religieux, ou d’un groupe déterminé à partir de tout autre critère arbitraire, de commettre ou de faire commettre, à l’encontre de membres de ce groupe, l’un des actes suivants : atteinte volontaire à la vie ; atteinte grave à l’intégrité physique ou psychique ; soumission à des conditions d’existence de nature à entraîner la destruction totale ou partielle du groupe.

Je rappelle à ce titre qu’une plainte pour génocide a été déposée le 1er décembre 2020 par Madame BONNY, un ancien médecin militaire formé aux maladies infectieuses et à la prise en charge de catastrophes sanitaires.

Quelles sont les conditions qui interdisent à un fonctionnaire d’exécuter un ordre ?

La loi du 13 juillet 19834 dispose que le fonctionnaire doit exécuter les ordres SAUF dans le cas où l’ordre donné est manifestement illégal et de nature à compromettre gravement un intérêt public :

Il en est de même concernant les militaires, conformément à l’article L4122-1 du Code de la Défense.

À toutes fins utiles :

D’après l’article 73 du Code de procédure pénale, dans les cas de crime flagrant ou de délit flagrant puni d’une peine d’emprisonnement, toute personne a qualité pour en appréhender l’auteur et le conduire devant l’officier de police judiciaire le plus proche.

D’après l’article 10 de la Déclaration des défenseurs des droits de l’homme et des libertés fondamentales de l’ONU en date du 8 mars 1999 (Résolution A/RES/53/144– 53ème session) :

« Nul ne doit participer à la violation des droits de l’homme et des libertés fondamentales en agissant ou en s’abstenant d’agir quand les circonstances l’exigent, et nul ne peut être châtié ou inquiété pour avoir refusé de porter atteinte à ces droits et libertés ».

Effectivement la constitution a été piétinée et bafouée.

Le gouvernement ainsi que tout ceux qui ont suivi leurs ordres sont passibles de la cour pénale internationale pour crimes contre l'humanité. »

https://childrenshealthdefense.eu/aiovg_videos/maitre-virginie-de-araujo-recchia-message-a-larmee-francaise/?lang=fr

Les criminels en marche
CIVILISATIONS
Écrit par Patinet Thierri   
Jeudi 26 Août 2021 à 10:21

Les criminels en marche

On remarque la fuite en avant de la barbarie sur cette petite planète et notamment dans un de ses pays, qui un jour hissa le drapeau de la liberté et qui ce jour, via ses usurpateurs, en conchie les moindres volutes. Mais lisons :

« La médiocrité au service de la politique, c'est la poussière qui s'imagine l'élite. Tout un chacun sait ce que l'on fait de la poussière. Mengele a une parfaite descendance dans ses Institutions. Il y en a pour parler des nazis, devant ce qui se fait depuis plus d'un an et demi en France, ils passent pour des attardés. Combien de morts par défaut de soins, parce qu'ils sont âgés ???? Et combien d'autres plus jeunes ???? Et combien encore par double, triple vaccination ? "Elle n’est pas obligatoire. Elle est gratuite, c’est-à-dire qu’elle est intégralement prise en charge par l’Assurance Maladie, sans avance de frais." Un certain organisme d’état adresse un courrier violant le consentement dans un texte parfaitement léonin, cet organisme est-il hors la loi ? Tout courrier en provenance soit de l’éducation dite nationale, soit d’un organisme prétendument s’occupant d’enfants, (bien souvent courroie de la traite pédophile institutionnelle) tentant à faire croire, relativement à une éventuelle vaccination, que ceux qui l’écrivent seraient propriétaires des enfants doit être présenté à un avocat pour remettre dans le droit chemin ces petits kapos qui veulent faire mieux et pire que la Loi, mais l'on ne s'étonnera pas que l’un des premiers provienne d’un département entre les mains de la subversion totalitaire, les pieds bien en équerre, le doigt sur la couture de l’abomination.

On entend dire que le vaccin Janssen serait boudé, ce qui n’est pas le cas, car il est très peu disponible, intentionnellement ? Le mélange des genres voyant un vacciné Janssen devant prendre une seconde dose à base d’ARN, est recommandé par une haute autorité. Cette recommandation est totalement inepte, on ne fait du Pfizer ARN derrière du Janssen sauf à vouloir tuer les injectés. Un rappel Janssen oui, un rappel Pfizer en aucun cas. Cette recommandation met en exergue que le produit Pfizer devrait être le seul produit à délivrer, avec les conséquences qu'on lui connaît, masquant quoi ? Une véritable interrogation se pose ici, à laquelle des médecins et les scientifiques sérieux doivent répondre. In fine que se cache-t-il dans ce produit Pfizer ??? En tout état de cause aucune personne vaccinée Janssen ne doit répondre à cette recommandation criminelle, sachant que ce pseudo-comité scientifique ne connaît absolument pas la réponse du vaccin Janssen dans le temps vis-à-vis des pseudos variants - il n'a présenté aucunes données et quoi qu'il en soit ces données si elles existent doivent être traitées par un organisme totalement indépendant de ce dit comité. La corruption a des limites ! En dernier ressort seul un rappel Janssen doit être injecté à celles et ceux qui ont choisi ce produit, et s'ils l'ont choisi ce n'est pas un hasard, ils ne veulent pas mettre en jeu leur santé avec un process ARN détruisant toutes leurs défenses immunitaires. L'OMS d’ailleurs met en garde contre le mélange des genres sur lequel il n'y a aucun recul, la recommandation qui reste une recommandation ne doit absolument pas être suivie car elle n'a strictement rien de scientifique, et n'a pour but que de vendre du vaccin ARN, prouvant ainsi la aussi le degré de corruption de pseudos organismes sanitaires. C'est une décision comme les autres, tel que le refus des soins, le passe sanitaire, purement criminelle.

Cette offensive montre à quel point, le plan arrêté par le 1% prévu depuis 2015 (date du brevet du test covid 19) a besoin d‘être réalisé, via le puçage de l’humanité qui pourra être contrôlé après vaccination ARN par la 5g, afin de la détruire et n’en conserver que de bons d'esclaves et en aucun cas des êtres pensants, car il lui faut des larbins économiques et sexuels, pour assurer par la tyrannie sa barbarie atavique, sadique et pédo criminelle, et en conséquence faire disparaître une grande portion du vivant, et plus particulièrement les Peuples Européens, prioritairement, la Liberté étant ancrée dans leurs gènes, leur disparition entraînant celle des autres Peuples sans se battre, sauf à l'Est, n’en doutons un seul instant, la seule aire de Liberté restant aujourd’hui dans ce monde.

Les manifestations se poursuivent pour dénoncer la criminalité de la dictature, le passe sanitaire, l’obligation d’une thérapie génique mortifère pour continuer à vivre, Si ce mouvement veut perdurer, il doit faire le ménage avant chaque action, dégager les BB, les antifas, les radicaux de gauche payés par Soros. Les gilets jaunes après avoir été traité d'antisémites, comme viennent de l'être les anti passe "sanitaire", ont connu les premiers débordements instrumentalisés et payés par le pouvoir, de manière à discréditer le premier mouvement, c'est ce qu'il s'apprête à faire avec ce dernier mouvement, et pire encore via certaines de ses factions infiltrées déjà dans ce mouvement pour pousser à la sédition, et encourager ainsi sa dictature à instaurer la loi martiale.

Dénominateur commun entre l’infiltration d’une fausse opposition dans le mouvement anti passe sanitaire, et la dictature on retrouve les jésuites, comme les bolcheviques, partout, ici et là, tirant les ficelles, des petits maçons, des petites sectes, appuyant les uns les autres, les tenant par les affaires ou les testicules ou les ovaires, plaçant leurs pions en ne perdant pas leur but, l'instauration du NWO, attendant et instrumentalisant la soumission (marche blanche, des moutons allant à l'abattoir), jusqu'à faire disparaître la moindre révolte et obtenir, après l'avoir provoquée et instrumentalisée, le consentement pavlovien des masses. (On a essayé, on a raté, ce n'est pas de notre faute, mais la faute de l'autre... Risible.). Restez libres, la liberté est génétique et elle n'appartient à personne dès l'instant ou elle ne nuit à personne.

Ce mouvement ne doit se suffire en scandant Liberté, il doit dénoncer ce qui existe, la criminalité de la dictature, l’assassinat par rivotril et défaut de soins de nos aînés, la liquidation par thérapie génique massive, qui compte actuellement en Europe plus de 22 000 morts, et plus de deux millions de victimes, désormais handicapées, ces chiffres ne ressortant qu’à hauteur de 10% de la réalité, puisque seuls 10% des problèmes liés à la thérapie génique sont déclarés, jusqu’à voir un certain pays passer un pacte avec un fameux laboratoire pour ne pas dénoncer les effets secondaires ! Oui, ce sont des criminels, des vendus et des corrompus qui ont usurpé la gouvernance, et comme le dit une personne sur le net, « tant que le mot criminel et le mot assassin ne seront pas en tête des cortèges des manifestants, le Peuple restera vaincu », dans sa croyance permanente et pitoyable de croire un seul instant que cette gouvernance agit pour son bien, alors qu’elle le massacre consciencieusement, avec délectation et jouissance, via une défécation verbeuse propagandiste, via des mensonges absolument sidérants, via une dictature sans nom qui est l’incarnation systémique de la pourriture qui la régit dont l’idéologie matérialiste abâtardie est le résultat d’une consanguinité dépravée d’inutiles et de substituables par excellence. »

Toute fuite en avant marque un échec cuisant et cet échec va s’accélérer devant la prise de conscience de l’Humanité qui sait désormais qu’elle ne peut compter que sur elle-même pour vaincre cette guerre déclarée par la plaie qui veut régir. La Vie trouvera son chemin comme sur de multiples planètes et liquidera tout ce qui peut lui nuire sans la moindre pitié, car ainsi est la Loi de la Vie qui ne peut jamais se transgresser. À suivre…

© Vincent Thierry

https://vk.com/video622074005_456239053?list=9589975ec5e66b5bb8

System and Method for Testing for COVID-19 - Patent US-2020279585-A1 - PubChem
Brevet 2015, tout est prévu depuis l'origine, instrumentalisé et mis en eouvre afin de rendre esclaves les populations.

https://pubchem.ncbi.nlm.nih.gov/patent/US-2020279585-A1

 

https://patents.google.com/patent/US20200279585A1

Dernière Mise à jour ( Jeudi 26 Août 2021 à 10:25 )
Appel à la Jeunesse
CIVILISATIONS
Écrit par Patinet Thierri   
Mercredi 25 Août 2021 à 12:04

Extrait de la Revue Méthode : http://www.revuemethode.org/m052103.html

« Appel à la jeunesse de France et d’Europe

par Michel BUGNON-MORDANT

(Géopolitologue –Docteur ès lettres, Professeur émérite de littérature anglaise, Président de l’Académie Suisse de Géopolitique (2008-2015)

Jeunes gens, jeunes filles, vous ne pouvez pas ne pas vous en apercevoir : on est en train de tuer votre avenir.

« On », ce sont les membres de ce que j’ai choisi d’appeler la Nébuleuse Oligarchique Planétaire (NOP), c’est-à-dire l’ensemble des grands multimilliardaires qui se réunissent, avec ceux qui les servent et dès lors nous trahissent, au Bilderberg, à la Trilatérale et depuis de nombreuses années au Forum annuel de Davos. Ce sont ceux qui manipulent l’essentiel des médias, l’ONU, le FMI, l’UE, la plupart des ONG droits-de-l’hommistes et tous les organismes internationaux anti-peuples et anti-nations.

Ces gens cherchaient depuis très longtemps un système qui leur permît d’accaparer la majeure partie des richesses matérielles de la planète. Ce système, ils l’ont trouvé : le capitalisme financier transformé en un formidable outil de prédation à leur profit.

Vers le contrôle global

Mais cela n’a jamais constitué à leurs yeux qu’une étape dans leur projet de contrôle global. Leur but ultime est demeuré celui de s’emparer du pouvoir dans sa totalité, de manière à former une nouvelle aristocratie. Celle-ci présente deux caractéristiques. D’une part, elle inverse le code aristocratique originel : non plus « servir », mais « se servir ». D’autre part, elle s’est constamment efforcée d’éliminer peu à peu les obstacles à sa toute puissance et à sa domination absolue. Contrairement à ce que veut nous faire croire l’histoire officielle, la Révolution de 1789 n’a pas abattu l’aristocratie pour offrir le pouvoir effectif au peuple, elle l’a remplacée par une bourgeoisie de grands propriétaires, de financiers, de parvenus enrichis, ancêtres de la NOP du XXIe siècle. Plus tard, l’aristocratie abattue devait progressivement s’agréger à la bourgeoisie et adopter ses tares les plus nocives.

Parmi les obstacles à la toute-puissance de la NOP, il en est deux qui ont toujours représenté à ses yeux l’ennemi : l’État et le Peuple.

1. PRIVATISER L’ÉTAT

L’État, la NOP en a fait aujourd’hui l’instrument le plus efficace de transformation de la société en sa faveur. Il n’est pas très difficile de corrompre les serviteurs de l’État (membres de la haute administration, parlementaires, ministres, présidents, presque tous issus de Sciences po, de l’ENA ou de leurs équivalents ailleurs qu’en France, puis pris en mains par les universités américaines) : il suffit de les « rémunérer » en leur assurant des positions avantageuses et/ou en leur permettant d’accéder à la fortune.

Cela a sérieusement commencé dans la seconde moitié du XIXe siècle avec les grands milliardaires états-uniens que l’on voyait partir pour Washington avec des valises de billets afin de faire voter par les députés les lois qui arrangeraient leurs affaires1. Dans son livre Le grand échiquier, Zbigniew Brezinski2, ancien conseiller des derniers présidents des États-Unis et aujourd’hui décédé, explique avec fierté que le système organisationnel américain porte en lui le plus haut potentiel de séduction de l’histoire contemporaine, cela dans tous les domaines importants : culturel, politique, économique, éducatif, scientifique.

C’est ainsi qu’après avoir terminé des études secondaires et universitaires, au cours desquelles les principes pédagogiques et le savoir, d’inspiration nord-américaine, ont été discrètement instillés dans les esprits, les meilleurs et les plus ambitieux parmi les étudiants, partout dans le monde, se hâtent d’entreprendre ou de perfectionner leurs études universitaires aux États-Unis ; ils en reviennent parfaitement formatés et prêts à appliquer à leur habitat les préceptes, les mesures, les prévalences qui leur ont été présentés comme les plus appropriés et surtout les seuls légitimes. Je parle ici d’ « habitat », car ces gens ont entre-temps perdu tout sens patriotique ; ils ne sont plus « de quelque part » mais « de partout » puisqu’ils se sentent avant tout d’essence américaine et cosmopolite.

2. MUSELER ET ASSERVIR LE PEUPLE

Il reste le Peuple. J’y mets une majuscule car il représente l’ensemble des citoyens qui non seulement ne peuvent pas faire partie de la NOP pour des raisons évidentes de fortune et de position sociale, mais parce que la NOP ne songerait jamais à les coopter, ni pour figurer parmi ses membres ni pour prendre place parmi ses serviteurs. N’est pas Jens Stoltenberg, secrétaire général de l’OTAN, qui veut3.

C’est dans les années 60 du XXe siècle que se construit autour du concept de « greed » (avidité, cupidité), mis en avant par le monétariste Milton Freedman et jugé par lui tout à fait légitime en tant que moteur d’action, l’idée, justifiée par un calcul économique complexe et hors sol (l’élément humain est laissé de côté), que toute réglementation doit être supprimée. Ainsi vont tomber les accords de Bretton Woods, la convertibilité du dollar et s’ouvrir les vannes du dollar-roi, de la planche à billets en fonctionnement constant et du passage de la quasi-absence de dette des États à un endettement public en progression ininterrompue4.

Le résultat ne se fait pas attendre : prisonniers d’une dette irremboursable dont on doit tout de même assurer le service, les États se retrouvent prisonniers des banques privées (surtout après l’obligation qui leur est faite en 1973-74 de se financer exclusivement auprès de celles-ci) et dès lors obligés d’obéir à la NOP. A ce moment-là débute la collaboration forcenée entre les principaux États « démocratiques » et la NOP en vue d’aboutir à la création d’un contexte mondial binaire : Oligarchie planétaire toute-puissante (NOP) vs Peuple, c’est-à-dire contrôlant le Peuple.

Le « Great reset » ou le tournant fatal

Dès les années 2008-2014, lors de la grande faillite des banques, sauvées par l’argent public, celui des impôts des citoyens, la NOP comprend qu’elle a désormais la possibilité de mettre fin à la théorie du « ruissellement » (les classes industrielles font ruisseler une partie de leurs gigantesques profits vers le bas, c’est-à-dire vers les salariés, ce qui bénéficie à tout le monde et permet à tous de vivre décemment) et à la remplacer par la théorie de la « captation » : les richesses matérielles, sociales, culturelles, intellectuelles, en fait l’ensemble de ce qui vaut la peine de vivre, doivent appartenir à une minorité, la NOP. Le Peuple, pour sa part, devenu troupeau, devra se contenter d’une pitance. On ne peut l’éliminer absolument de l’équation car de son travail dépendra la majeure partie de la richesse oligarchique, mais on doit pouvoir être en mesure de le dominer, de le contrôler, de le manipuler sans réserve.

Pour cela, il faut parvenir à le soumettre. Or, comment obtient-on la soumission de quelqu’un ? Par le sentiment sans doute le plus puissant car le plus instinctif : la peur. Et quelle est la peur la plus fondamentale ? Celle de la mort. Comment la mort vient-elle le plus souvent ? Par la maladie.

Le choc provoquant cette peur fondamentale, ce sera le Covid.

De l’instrumentalisation du Covid

Des tentatives progressives avaient déjà été opérées, notamment par le biais du Sras, de l’épidémie A (H1N1), de la grippe aviaire H5N1, du MERS-Coronavirus, d’Ebola, du Zika. Afin de provoquer la panique suffisante garantissant une soumission totale des peuples, il fallait un virus suffisamment flou, provoquant suffisamment de morts de manière encore limitée (2 millions à l’échelle de la démographie mondiale, ce n’est rien) mais spectaculaire, contre lequel on puisse affirmer que l’unique solution de défense est, dans un premier temps, le confinement quasi-total et dans un second temps un vaccin. Il s’agira ensuite de faire admettre que ce vaccin (dont on ne sait ni ce qu’il contient, sinon qu’il est une thérapie génique susceptible de modifier le patrimoine génétique, ce qui est gravissime, ni s’il est efficace, ni s’il n’est pas programmé pour inoculer d’autres éléments que des éléments prophylactiques), il sera indispensable de le renouveler à chaque nouvelle mutation du virus. Obligation supplémentaire : celle d’un confinement éternel, partiel ou total, le vaccin n’étant pas déclaré suffisant.

En y ajoutant la fin de la liberté d’expression, assurant la prévalence quasi-absolue de la version officielle soutenue par les grands laboratoires et donc par la NOP, la soumission des populations sera pratiquement certaine.

En 2019 (mais une répétition générale avait déjà été effectuée au Forum de Davos et à d’autres occasions précédemment), la NOP lance l’opération. Le SARS-COv2 savamment répandu, préalablement manipulé et auquel a été ajoutée une séquence de VIH, ainsi que l’ont expliqué le professeur Montagnier et d’autres scientifiques de haut niveau, tandis que les moyens de protection sont nuls ou insuffisants, surtout en France - pas de masques, cent mille lits d’hôpitaux supprimés depuis 20 ans, interdiction de la chloroquine, guerre contre le prof. Raoult, refus de fermer les frontières, etc. - a provoqué le résultat voulu : peur et soumission.

En 2020 et 2021, c’est à la phase d’installation définitive du Grand Réajustement (Great Reset) que sont consacrés les efforts. Il importe, après avoir conquis et confisqué l’État, de soumettre totalement le Peuple en en faisant un troupeau.

Comment ?

D’abord en s’assurant qu’il ne pourra pas se révolter, d’où la succession : confinement-déconfinement-reconfinement, qui se répétera indéfiniment, on peut en prendre le pari. Ensuite, en appauvrissant l’immense classe moyenne, la seule ayant le nombre, les moyens intellectuels et les moyens financiers relatifs pour, en se soulevant, menacer l’oligarchie étatique. Quant aux méthodes à mettre en œuvre pour maintenir la peur et précipiter l’appauvrissement, elles sont les suivantes :

A. LA PEUR :

- Saupoudrer les nations et les régions de virus Covid en lieu, en quantité, en temps et en degrés de dangerosité habilement calculés, afin de faire renaître par vagues le péril et la peur qu’il suscite.

- Mobiliser les médias en tant que porte-voix affolant les populations.

- Utiliser la police contre le Peuple, tout en permettant aux délinquants d’agir à leur guise.

- Laisser la Justice faire preuve de sévérité envers le Peuple chaque fois qu’il tente de protester, tout en démontrant un laxisme extravagant envers quiconque constitue un péril potentiel pour la société : suppression de la peine de mort et de l’incarcération à vie, indulgence absolue envers les criminels les plus irrécupérables et les plus odieux, libération anticipée des violeurs, égorgeurs, sadiques dont on sait pertinemment qu’ils récidiveront, etc.

- Encouragement à l’immigration de peuplement, laquelle étouffe peu à peu les sociétés européennes, accélère leur acculturation (puis leur déculturation), entame de plus en plus gravement les finances publiques, constitue une menace criminogène virtuelle, accroît le chômage et à terme aboutira au remplacement (prévu par l’ONU et mentionné dans ses rapports depuis longtemps) des peuples européens par un magma informe, sans identité, métissé et malléable.

- Introduction de terroristes potentiels sur le territoire, qui passent de temps à autre et avec une intensité variable, à l’acte, ce qui déstabilise la population.

- Submersion du Peuple par des mensonges, de la désinformation et de la démagogie afin de le maintenir dans une fébrilité qui s’ajoute à celle occasionnée par le virus.

- Suppression de la liberté d’expression, ainsi que le démontrent les emprisonnements d’intellectuels (Hervé Ryssen) ou la nécessité dans laquelle ils se trouvent de s’exiler, leur bannissement des médias, les poursuites judiciaires contre eux, la fermeture de leurs comptes Facebook, U-Tube, Twitter, etc.

- Tricherie institutionnalisée lors des élections, ainsi que vient de le prouver contre le président Trump le coup d’État accompli par l’État profond états-unien, membre essentiel de la NOP.

- Refus de soigner, ainsi que le prouvent l’ostracisme et les mesures d’interdiction envers les professeurs Raoult, Perronne, Henrion-Caude, etc. En regard, Mme Macron, censée avoir été victime du Covid, a affirmé avoir été bien soignée. Comme par hasard, le Covid sévit fort peu parmi les migrants, pourtant agglomérés un peu partout.

B. L’APPAUVRISSEMENT :

- Fermeture partielle ou totale des lieux d’emploi : usines, commerces, restaurants, petites et moyennes entreprises, etc., de manière à provoquer des faillites en cascades et un chômage endémique. Cela ne touche que les lieux permettant aux seules classes moyennes de vivre.

- Désocialisation entraînée par une telle fermeture : les gens ne se voient plus, souvent même entre membres d’une même famille ou entre amis ou voisins, ce qui conduit à une vaste démoralisation menant à la dépression la plus sévère ou au suicide. De la désocialisation à l’atomisation (l’individu s’habitue à n’être plus qu’un atome isolé des autres et donc incapable de se défendre et de réagir), le pas est vite franchi.

- Lois et futures lois sources de baisse des revenus (cf. la future loi assurant la baisse des pensions de retraites).

- Remplacement probable de la monnaie (espèces et sans doute cartes de crédit et de débit) par une monnaie peu ou prou mondiale détenue par les seuls établissements bancaires de la NOP (bitcoin).

- Future baisse généralisée des salaires, remplacés par un revenu assuré par l’État, pitance suffisant à la survie et assurant l’obéissance et la soumission absolues du Peuple.

- Modification insidieuse du marché du travail, en réalité « mouvement de fond de destruction du salariat vers le précariat et du précariat vers le tout auto-entrepreneuriat » (Charles Sannat), sans assurances sociales, sans assurance chômage. Un parfait exemple du « travailleur-monade », seul face à la nébuleuse informe de la NOP, contre laquelle il sera impuissant.

Peur et appauvrissement constituent la garantie suprême d’une soumission du troupeau, lequel a été et demeurera conditionné par la propagande ouverte et sans frein, tonitruante, faite aux délires idéologiques actuels : antiracisme systémique (alors que le racisme dominant est anti-blanc), culpabilisation historique (colonisation, esclavage, privilège blanc, complotisme : concepts paralysants sans consistance effective), effacement de la mémoire identitaire par l’école (qui n’est plus qu’un organisme de crétinisation), propagande médiatique effarante et généralisée, domination des États profonds, lesquels détruisent ceux qui s’attaquent à eux (cf. Trump, victime d’un coup d’État).

Un espoir : la jeunesse

Peut-on sortir de ce cauchemar ? Le problème implique que l’on réponde à une double question.

Première question : est-il possible de réinstaller de l’intérieur du système une situation dans laquelle le politique gouvernerait l’économique, et donc le financier, (r)établissant un semblant de pouvoir du Peuple (rendant par exemple impossible l’escroquerie du « non » populaire de 2005 transformé en un « oui » oligarchique au traité de Lisbonne trois ans plus tard) ? La réponse est : non. La classe politique dans son ensemble – députés, ministres, présidents, « élite » politique, économique, intellectuelle, culturelle – est corrompue, détournée de la nation et du Peuple, impossible à réformer.

Seconde question : est-il possible de renverser la situation depuis l’extérieur ? La réponse est : oui, mais … : oui, mais cela ne se fera pas sans violence.

Première question subsidiaire : les citoyens d’expérience et ayant encore une bonne santé et du dynamisme, disons entre 35 et 60 ou 65 ans, sont-ils à même de se révolter et de reprendre le pouvoir ? La réponse, je le crains, est : non. D’abord parce que cette partie de la population, la plus nombreuse mais aussi celle qui subit depuis le plus longtemps la propagande mensongère et déstabilisante des gouvernements, est aujourd’hui paralysée par la peur, la dépression, le chômage croissant, la paupérisation galopante, la culpabilisation, les habitudes d’obéissance aux autorités et la confiance incompréhensible qu’ils continuent à leur témoigner. De surcroît, elle a été témoin de la rétorsion brutale, inédite dans nos états depuis très longtemps, à laquelle le gouvernement français a eu recours contre les gilets jaunes, ces gens modestes désespérés par la difficulté qu’ils éprouvent à vivre décemment du revenu de leur travail.

Seconde question subsidiaire : alors de qui viendra la révolte ? Réponse : de vous, jeunesse ; de vous, nos successeurs ; de vous parce que vous avez l’énergie, l’audace, le courage et surtout l’intelligence pas encore assombrie par les années d’abrutissement fourni par le système.

Regardez votre situation bien en face. On vous interdit d’étudier : écoles et universités fermées, programmes indignes, idéologie destructrice et abêtissante, tabous de plus en plus nombreux qu’il vous est interdit de transgresser, dictature des minorités. On vous interdit de sortir de chez vous après certaines heures. On vous interdit de vous assembler. On vous interdit de vous adonner à des activités physiquement et intellectuellement saines (sport, cinéma, théâtre, opéra). On ampute votre avenir et celui de nos nations par des mesures hostiles à ce qui fait l’essentiel : fonder une famille (elle est détruite par les lois sur l’avortement et le mariage pour tous, par le féminisme hystérique, ainsi que par la déchéance de la figure du père et de l’autorité en général), vous engager dans une carrière source de stabilité (impossibilité d’envisager un engagement matrimonial suffisamment précoce pour qu’on puisse avoir une descendance, crainte lancinante du chômage, encouragement à une liberté factice dans le domaine des mœurs, de la morale, du comportement social), regarder l’avenir avec confiance, aimer votre pays (on sacrifie pour l’empêcher la littérature, l’histoire, le récit national, on vous en fait honte, lui préférant ceux de contrées étrangères et lointaines). On est prêt à altérer votre santé corporelle et mentale. Les statistiques le montrent : à cause de la situation actuelle dont sont responsables les dirigeants politiques, 20 % des étudiants en université ont déjà scénarisé le récit de leur suicide. Bientôt, vous serez, vous aussi, « atomisés », simples monades livrées à elles-mêmes et soumises au bon vouloir de la NOP. Déjà, l’un de ses membres et soutiens, Jacques Attali, préconise la généralisation de l’euthanasie. Celle-ci n’a-t-elle pas été expérimentée sur nos anciens dans les EHPAD et n’est-elle pas en cours dès lors que les vaccinés servent de cobayes ?

 Comment mettre en œuvre votre révolte ?

Dans un de mes essais5, j’affirmais : « Seule une déferlante de plus de cent millions de citoyens européens additionnant refus de travailler, refus d’obtempérer à quelque ordre officiel que ce soit d’où qu’il vienne, désobéissance civile inflexible et totale » a une chance de réussir et pour commencer, de mettre un terme à l’opération Covid actuelle. Déjà, en Italie, une centaine de milliers de restaurateurs se sont entendus pour ouvrir leurs établissements vendredi 22 janvier, sans tenir compte des ordres du gouvernement Conte, complice de la NOP6. Quelques-uns, depuis, il est vrai, ont déjà reculé, par lâcheté, par pusillanimité, par pure trouille. Si la grande majorité tient, toutefois, un signal fort sera donné.

Il faut relire Henry David Thoreau : « I ask for, not at once no government, but at once a better government”, c’est-à-dire, pour nous en la circonstance présente, un gouvernement qui combatte la NOP et défende le Peuple. Faute de quoi, il convient de « quietly declare war with the State », car l’État a trahi.

Agissez, jeunesse, et aidez vos aînés à vaincre leur peur : vous sauverez ainsi nos patries et surtout votre propre avenir.

M. B-M.

NOTES ET RÉFÉRENCES

 

1. Marianne Debouzy, Le capitalisme sauvage aux États-Unis (1860-1900).

2. Ce grand doctrinaire du « gouvernement mondial » nommait ce que je désigne comme NOP : « structure de coopération mondiale ».

3. Rejeton d’un père influent, milieu aisé, études poussées, habitué très jeune à nager dans le marigot politicien, député, marié à une diplomate : tous ces avantages, ajoutés à un opportunisme de bon aloi et à un don pour la servilité envers les puissants, construisent ces êtres intermédiaires entre leur propre peuple, qu’ils méprisent, et les puissances étrangères qui les emploient et les rémunèrent bien.

4. Cf. Faits et documents pour une description plus détaillée.

5. Sauver l’Europe, L’Âge d’Homme, 2000, p. 170.

6. Au moment où j’écris ces lignes, sans doute la date sera-t-elle dépassée. Il sera donc intéressant de voir si la révolte projetée aura eu lieu. »

 

Dernière Mise à jour ( Mercredi 25 Août 2021 à 12:05 )
<< Début < Précédent 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivant > Fin >>

Réslutats 1 - 10 sur 1387