Welcome ! Bienvenue ! New World Organization ®
Home
AU FIL DU TEMPS
DES ARTS
DEBATS
DEVENIR
ALL TEXTS
Documents
LIVRES REFERANTS
LIRE
LIVRES
UNIVERSALITY THEORY
HARMONIA UNIVERSUM
BOUTIQUE
Wrapper
Liens
Flux RSS
Contact
PARTICIPATION
Recherche
FOCUS SUR L'AUTEUR
Latest News
Search
Other Menu
Administrator

© Patinet Thierri

 
Home arrow ALL TEXTS
Blog - Content Section Layout
Aux sources du Covid
CIVILISATIONS
Écrit par Patinet Thierri   
Mercredi 13 Mai 2020 à 11:07

Aux sources du Covid

 « Sur Résistance 71, à retrouver dans cette page spéciale LES PDF À LIRE &  DIFFUSER SANS MODÉRATION.

https://resistance71.wordpress.com/les-pdf-a-lire-et-diffuser-sans-moderation/

 

Le  DOSSIER ROCKEFELLER,  est  intégré,  dans  son  ancien format,  sous  la dernière analyse du 7 mai 2020 intitulée ; Comprendre l’affaire du coronavirus

https://resistance71.wordpress.com/le-dossier-rockefeller/

 CoV19  passe  par  comprendre  ce  qu’est  Big  Pharm a…  au  début  était  Rockefeller…

https://resistance71.wordpress.com/2020/05/07/comprendre-laffaire-du-coronavirus-cov19-passe-par-comprendre-ce-quest-big-pharma-au-debut-etait-rockefeller/

Ou Comment Rockefeller créa la médecine moderne et annihila les remèdes naturels par Chris Kanthan Mai 2020, première publication dans World Affairs 20 octobre 2015 URL de l’article source https://www.globalresearch.ca/how-rockefeller-founded-modern-medicine-killed-natural-  cures/5711818

https://www.globalresearch.ca/how-rockefeller-founded-modern-medicine-killed-natural-cures/5711818

C’est pourquoi, R71 a jugé utile à ce moment de le mettre au format PDF.

Et en analyse complémentaire, dans mon style, que je complète et enrichie, dans ; CoV19 & Big Pharma, aux  origines…   et        

https://jbl1960blog.wordpress.com/2020/05/08/cov19-big-pharma-aux-origines/

dans      mon      DOSSIER   SPÉCIAL  CORONAVIRUS.

https://jbl1960blog.wordpress.com/dossier-special-coronavirus/

Ce PDF est à retrouver dans ma BIBLIOTHÈQUE PDF également si vous le souhaitez, c’est en lecture, téléchargement, impression, diffusion et partage libres et gratuits dans tous les cas.

https://jbl1960blog.wordpress.com/les-pdfs-realises-par-jbl1960/

Quelques lectures ad hoc et connexes au format PDF à ce

DOSSIER ROCKEFELLER/ROCKEFELLER’S FILES ;

 L’histoire du Cartel Pharmaceutique, par Julien Roux

https://resistance71.files.wordpress.com/2020/04/historiquecartelpharmaceutique.pdf

Traduction R71 du livre culte de G. Edward Griffin : « Un monde sans cancer, histoire de la vitamine B17 »

https://resistance71.files.wordpress.com/2017/02/un-monde-sans-cancer.pdf

 

en format PDF, mais surtout en rapport avec Big Pharma, au début était John D. Rockefeller, la seconde partie commençant au chapitre 13.

Du Pr Antony C. Sutton :

Wall Street et la Révolution Bolchévik

https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2019/03/wall-street-et-la-revolution-bolchevique-par-le-pr-antony-sutton-revu-et-corrige-en-mars-2019.pdf

 Wall Street et la montée en puissance d’Hitler

https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2019/03/wall-street-et-la-montee-en-puissance-dhitler-par-antony-sutton-revu-et-corrige-en-mars-2019.pdf

 Le meilleur ennemi qu’on puisse acheter

https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2019/03/le-meilleur-ennemi-quon-puisse-acheter-pr-antony-sutton-a-miami-beach-le-15-aout-1972.pdf

De l’historien et activiste Howard Zinn proche du cercle de pensée de Sutton ; Vous ne pouvez pas être neutre dans un train en marche

https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2017/09/pdfhowardzinn092017.pdf

 La City de Londres ; Au ur de l’Empire

https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2018/04/la-city-de-londres-au-cc593ur-de-lempire1.pdf

Traduction Résistance 71 / PDF JBL1960 »

Code de Nuremberg
ETRE HUMANITE
Écrit par Patinet Thierri   
Lundi 11 Mai 2020 à 12:15

Code de Nuremberg et vaccination « obligatoire »

Toute vaccination dite obligatoire peut être et doit être remise en cause, en se servant du Code de Nuremberg, car toute vaccination dite obligatoire ne relève pas du consentement volontaire, etc...

« Le « code de Nuremberg » est un extrait du jugement pénal rendu les 19-20 août 1947 par le Tribunal militaire américain (agissant dans le cadre de dispositions internationales) dans le « procès des médecins »1. Il s’agit de la liste des dix critères utilisés par le Tribunal pour apprécier le caractère licite ou illicite des expérimentations humaines reprochées aux vingt-trois accusés, – des médecins, pour la plupart2.

Cette liste a rapidement circulé de manière autonome sous la dénomination de « Nuremberg Code/code de Nuremberg » ; elle a été lue dans les milieux politiques et médicaux comme un corpus de préceptes déontologiques et de maximes morales s’imposant aux expérimentateurs.

En France, cette lecture déontologique ou éthique du « code de Nuremberg »  s’est appuyée essentiellement : sur la traduction approximative de Bayle, publiée dans les années cinquante3 et remaniée (sans que ces remaniements soient toujours signalés) dans les années quatre-vingt4 ; sur une adaptation présentée comme une traduction par le Comité national d’éthique en 19845, reprise par le Conseil d’État en 19886.

La nature précise du «code de Nuremberg» – une jurisprudence pénale internationale7 – a été le plus souvent perdue de vue ou ignorée, y compris par la doctrine juridique8.

1 Trials of War Criminals Before the Nuernberg Military Tribunals Under Control Council Law No. 10, Washington, U.S. Government Printing Office, 1949-­1953 ("Green Series", 15 vol.), vol. 1 et 2.

2 Trials…, op. cit., vol. 2, p. 181-­183.

3 Bayle F., Croix gammée contre caducée. Les expériences humaines en Allemagne pendant la Deuxième Guerre Mondiale, Neustadt, Commission scientifique des Crimes de guerre, 1950, p. 1493-­1495.

4 Ambroselli C., Ethique médicale et droits de l’homme, Actes Sud/INSERM, 1988, p. 41-­42, repris dans

L’éthique médicale, Paris, PUF (« Que sais-­je ? »), 1994, p. 104-­105

5 Comité consultatif national d’éthique pour les sciences de la vie et la santé (CCNE), Avis n° 2 du 9 oct. 1984, Avis sur les essais de nouveaux traitements chez l’homme, p. 19, in Xe Anniversaire du CCNE, Les avis de 1983 à 1993, CCNE, 1993, p. 39-­40.

6 Conseil d’Etat, Sciences de la vie. De l’éthique au droit, Paris, Documentation française (« Notes et études documentaires » 4855), 1988 (fév.) ; deuxième éd., oct. 1988, p. 167.

7  Amiel  P.,  Des  cobayes  et  des  hommes :  expérimentation  sur  l’être  humain  et  justice,  Paris,  Belles  lettres (« Sciences humaines et médecine »), 2011, p. 80-­85.

8 Amiel P., Vialla F., « La vérité perdue du “code de Nuremberg” : réception et déformations du “code de Nuremberg” en France », Rev. dr. sanit. et soc. 2009;4:673-­687.

Trials of war criminals before the Nuernberg [Nuremberg] military tribunals under Control Council law no. 10, vol. II, p. 181-­184, U. S. Government Printing Office, Washington DC, 1949-­1953

PERMISSIBLE MEDICAL EXPERIMENTS

The great weight of the evidence before us is to the effect that certain types of medical experiments on human beings, when kept within reasonably well-defined bounds, conform to the ethics of the medical profession generally. The protagonists of the practice of human experimentation justify their views on the basis that such experiments yield results for the good of society that are unprocurable by other methods or means of study. All  agree, however, that certain basic principles must be observed in order to satisfy moral, ethical and legal concepts:

1. The voluntary consent of the human subject is absolutely essential.

This means that the person involved should have legal capacity to give consent; should be so situated as to be able to exercise free power of choice, without the intervention of any element of force, fraud, deceit, duress, over-reaching, or other ulterior form of constraint or coercion; and should have sufficient knowledge and comprehension of the elements of the subject matter involved as to enable him to make an understanding and enlightened decision. This latter element requires that before the acceptance of an affirmative decision by the experimental subject there should be made known to him the nature, duration, and purpose of the experiment; the method and means by which it is to be conducted; all inconveniences and hazards reasonably to be expected; and the effects upon his health or person which may possibly come from his participation in the experiment.

The duty and responsibility for ascertaining the quality of the consent rests upon each individual who initiates, directs or engages in the experiment. It is a personal duty and responsibility which may not be delegated to an other with impunity.

1.         The experiment should be such as to yield fruitful results for the good of society, unprocurable by other methods or means of study, and not random and unnecessary in nature.

2.         The experiment should be so designed and based on the results of animal experimentation and a knowledge of the natural history of the disease or other problem under study that the anticipated results will

justify the performance of the experiment.

3.         The experiment should be so conducted as to avoid all un- necessary physical and mental suffering and injury.

4.         No experiment should be conducted where there is an a priori reason to believe that death or disabling injury will oc- cur; except, perhaps, in those experiments where the experimental physicians also serve as subjects.

5.         The degree of risk to be taken should never exceed that determined by the humanitarian importance of the problem to be solved by the experiment.

6.         Proper preparations should be made and adequate facilities provided to protect the experimental subject against even remote possibilities of injury, disability, or death.

7.         The experiment should be conducted only by scientifically qualified persons. The highest degree of skill and care should be required through all stages of the experiment of those

who conduct or engage in the experiment.

8.         During the course of the experiment the human subject should be at liberty to bring the experiment to an end if he has reached the physical or mental state where continuation of the experiment seems to him to be impossible.

9.         During the course of the experiment the scientist in charge must be prepared to terminate the experiment at any stage, if he has probably cause to believe, in the exercise of the good faith, superior skill and careful judgment required of him that a continuation of the experiment is likely to result in injury, disability, or death to the experimental subject.

Of the ten principles which have been enumerated our judicial concern, of course, is with those requirements which are purely legal in nature-or which at least are so clearly related to mat- ters legal that they assist us in determining criminal culpability and punishment. To go beyond that point would lead us into a field that would be beyond our sphere of competence. However, the point need not be labored. We find from the evidence that in the medical experiments which have been proved, these ten principles were much more frequently honored in their breach than in their observance. Many of the concentration camp inmates who were the victims of these atrocities were citizens of countries other than the German Reich. They were non-German nationals, including Jews and "asocial persons", both prisoners of war and civilians, who had been imprisoned and forced to submit to these tortures and barbarities without so much as a semblance of trial. In every single instance appearing in the record, subjects were used who did not consent to the experiments; indeed, as to some of the experiments, it is not even contended by the defendants that the subjects occupied the status of volunteers. In no case was the experimental subject at liberty of his own free choice to withdraw from any experiment. In many cases experiments were performed by unqualified persons; were conducted at random for no adequate scientific reason, and under revolting physical conditions. All of the experiments were conducted with unnecessary suffering and injury and but very little, if any, precautions were taken to protect or safeguard the human subjects from the possibilities of injury, disability, or death. In every one of the experiments the subjects experienced extreme pain or torture, and in most of them they suffered permanent injury, mutilation, or death, either as a direct result of the experiments or because of lack of adequate follow-up care.

Obviously all of these experiments involving brutalities, tortures, disabling injury, and death were performed in complete disregard of international conventions, the laws and customs of war, the general principles of criminal law as derived from the criminal laws of all civilized nations, and Control Council Law No. 10. Manifestly human experiments under such conditions are contrary to "the principles of the law of nations as they result from the usages established among civilized peoples, from the laws of humanity, and from the dictates of public conscience."

Whether any of the defendants in the dock are guilty of these atrocities is, of course, another question.

Under the Anglo-Saxon system of jurisprudence every defend- ant in a criminal case is presumed to be innocent of an offense charged until the prosecution, by competent, credible proof, has shown his guilt to the exclusion of every reasonable doubt. And this presumption abides with a defendant through each stage of his trial until such degree of proof has been adduced. A "reasonable doubt" as the name implies is one conformable to reason—a doubt which a reasonable man would entertain. Stated differently, it is that state of a case which, after a full and complete comparison and consideration of all the evidence, would leave an unbiased, unprejudiced, reflective person, charged with the responsibility for decision, in the state of mind that he could not say that he felt an abiding conviction amounting to a moral certainty of the truth of the charge.

If any of the defendants are to be found guilty under counts two or three of the indictment it must be because the evidence has shown beyond a reasonable doubt that such defendant, with- out regard to nationality or the capacity in which he acted, participated as a principal in, accessory to, ordered, abetted, took a consenting part in, or was connected with plans or enterprises involving the commission of at least some of the medical experiments and other atrocities which are the subject matter of these counts. Under no other circumstances may he be convicted.

Before examining the evidence to which we must look in order to determine individual culpability, a brief statement concerning some of the official agencies of the German Government and Nazi Party which will be referred to in this judgment seems desirable.

« EXPERIENCES MEDICALES ACCEPTABLES

Le texte qu’on donne ici traduit l’entièreté de la section du jugement de Nuremberg contenant le « code de Nuremberg ». La traduction a été faite depuis le texte original en anglais des Trials…9.

9 Traduction par Philippe Amiel, publiée dans Amiel P., Vialla F., op. cit. ; reprise dans Amiel P., « Expérimen-­ tations médicales : les médecins nazis devant leurs juges », p. 431-­444 in F. Vialla (dir), Les grandes décisions du droit médical, Paris, LGDJ, 2009, et dans Amiel P., Des cobayes et des hommes, op. cit., p. 296-­300.

La grande force des faits présentés est de nous apprendre que certains types d’expériences médicales sur l’être humain, quand elles sont inscrites dans des limites raisonnablement bien définies, sont conformes à l’éthique de la profession médicale en général. Les protagonistes de la pratique de l’expérimentation humaine justifient leurs vues sur le fondement de ce que de telles expériences produisent des résultats pour le bien de la société, qui sont impossibles à obtenir par d’autres méthodes ou moyens d’étude. Tous s’accordent, quoi qu’il en soit, sur ceci que certains principes fondamentaux doivent être observés afin de répondre aux notions morales, éthiques et légales:

1.         Le consentement volontaire du sujet humain est absolument essentiel. Cela veut dire que la personne concernée doit avoir la capacité légale de consentir ; qu’elle doit être placée en situation d’exercer un libre pouvoir de choix, sans intervention de quelque élément de force, de fraude, de contrainte, de supercherie, de duperie ou d’autres formes sournoises de contrainte ou de coercition ; et qu’elle doit avoir une connaissance et une compréhension suffisantes de ce que cela implique, de façon à lui permettre de prendre une décision éclairée. Ce dernier point demande que, avant d’accepter une décision positive par le sujet d’expérience, il lui soit fait connaître : la nature, la durée, et le but de l’expérience ; les méthodes et moyens par lesquels elle sera conduite ; tous les désagréments et risques qui  peuvent  être  raisonnablement envisagés ; et les conséquences pour sa santé ou sa personne, qui pourraient possiblement advenir du fait de sa participation à l’expérience. L’obligation et la responsabilité d’apprécier la qualité du consentement incombent à chaque personne qui prend l’initiative de, dirige ou travaille à, l’expérience. Il s’agit d’une obligation et d’une responsabilité personnelles qui ne peuvent pas être déléguées impunément.

2.         L’expérience doit être telle qu’elle produise des résultats avantageux pour le bien de la société, impossibles à obtenir par d’autres méthodes ou moyens d’étude, et pas aléatoires ou superflus par nature.

3.         L’expérience doit être construite et fondée de façon telle sur les résultats de l’expérimentation animale et de la connaissance de l’histoire naturelle de la maladie ou autre problème à l’étude, que les résultats attendus justifient la réalisation de l’expérience.

4.         L’expérience doit être conduite de façon telle que soient évitées toute souffrance et toute atteinte, physiques et mentales, non nécessaires.

5.         Aucune expérience ne doit être conduite lorsqu’il y a une raison a priori de croire que la mort ou des blessures invalidantes surviendront ; sauf, peut-­être, dans ces expériences où les médecins expérimentateurs servent aussi de sujets.

6.         Le niveau des risques devant être pris ne doit jamais excéder celui de l’importance humanitaire du problème que doit résoudre l’expérience.

7.         Les dispositions doivent être prises et les moyens fournis pour protéger le sujet d’expérience contre les éventualités, même ténues, de blessure, infirmité ou décès.

8.         Les expériences ne doivent être pratiquées que par des personnes scientifiquement qualifiées. Le plus haut degré de compétence professionnelle doit être exigé tout au long de l’expérience, de tous ceux qui la dirigent ou y participent.

9.         Dans le déroulement de l’expérience, le sujet humain doit être libre de mettre un terme à l’expérience s’il a atteint l’état physique ou mental où la continuation de l’expérience lui semble impossible.

10.       Dans le déroulement de l’expérience, le scientifique qui en a la charge doit être prêt à l’interrompre à tout moment, s’il a été conduit à croire — dans l’exercice de la bonne foi, de la compétence du plus haut niveau et du jugement prudent qui sont requis de lui — qu’une continuation de l’expérience pourrait entraîner des blessures, l’invalidité ou la mort pour le sujet d’expérience.

Sur les dix principes énoncés, ce qui nous intéresse judiciairement, bien entendu, ce sont les exigences qui sont de nature purement juridique — ou qui, au moins, sont si clairement liés aux questions juridiques qu’elles nous aideront à déterminer la culpabilité et la sanction criminelles. Aller au-­delà nous conduirait sur un terrain qui excède notre sphère de compétence. En tout état de cause, il n’y a pas lieu de s’étendre sur ce point.

On dégage des faits que, dans les expériences médicales qui ont été avérées, ces dix principes ont été plus fréquemment reconnus par l’infraction que par l’observance. Un grand nombre des détenus de camps de concentration, qui furent victimes de ces atrocités étaient des citoyens d’autres pays que le Reich allemand. Ils étaient des nationaux non allemands, incluant des Juifs et des « asociaux », prisonniers de guerre ou civils, qui avaient été emprisonnés et forcés de subir ces tortures et barbaries sans même un semblant de procès. Dans chaque espèce apparaissant dans le dossier, des sujets furent utilisés qui n’avaient pas consenti à l’expérience ; bien plus, pour ce qui est de certaines de ces expériences, il n’est même pas avancé par les accusés que les sujets avaient le statut de volontaire. En aucun cas le sujet d’expérience n’eut la liberté de choisir de quitter une expérience. Dans beaucoup de cas, les expériences furent réalisées par des personnes non qualifiées, conduites au hasard, sans raison scientifique précise, et dans des conditions matérielles révoltantes. Toutes les expériences furent conduites avec des souffrances et des blessures inutiles et seulement de très faibles précautions furent prises, quand elles le furent, pour protéger les sujets humains des risques de blessure, incapacité ou décès. Dans chacune de ces expériences, les sujets subirent une douleur ou une torture extrêmes, et dans la plupart d’entre elles, ils souffrirent de lésions permanentes, de mutilation ou moururent du fait des expériences, directement ou à cause de l’absence de soins de suite appropriés.

De toute évidence, des expériences furent pratiquées avec le plus grand mépris des conventions internationales, des lois et coutumes de la guerre, et des principes généraux du Droit criminel de toutes les nations civilisées, et de la loi n° 10 du Conseil de Contrôle. Ces expériences furent réalisées dans des conditions contraires aux principes juridiques des nations, tels qu’ils résultent chez les peuples civilisés, des usages établis du droit des gens, et des commandements de la conscience publique.

À l’évidence, toutes ces expériences impliquant brutalités, tortures, blessures incapacitantes et décès furent conduites au mépris absolu des conventions internationales, des lois et coutumes de la guerre, des principes généraux du droit pénal tels qu’ils dérivent des lois pénales de toutes les nations civilisées, et de la loi n° 10 du Conseil  de  Contrôle.  Manifestement,  les  expérimentations  humaines  dans  de  telles conditions sont contraires aux “principes du droit des gens, tels qu'ils résultent des usages établis entre nations civilisées, des lois de l'humanité et des exigences de la conscience publique10”.

Si un quelconque des accusés dans le box est coupable de ces atrocités est, bien entendu, une autre question.

Dans le système juridique anglo-­saxon, chaque accusé dans une affaire criminelle est présumé innocent des charges qui lui sont imputées jusqu’à ce l’accusation, par des preuves recevables et crédibles, ait montré sa culpabilité sans qu’il subsiste aucun doute raisonnable. Et cette présomption dure, s’agissant des accusés, à travers chaque étape de son procès jusqu’à ce qu’un tel degré de preuve  ait  été  apporté.  Un  « doute raisonnable », comme son nom l’indique, est un doute compatible avec la raison, — un doute qu’un homme raisonnable peut envisager. Présenté autrement, c’est un état de l’affaire qui, après une comparaison et un examen de tous les faits, laisserait une personne impartiale, sans préjugés, réfléchie, à qui est confiée la responsabilité de décider, dans l’état d’esprit dans lequel elle ne pourrait pas dire qu’elle éprouve une conviction constante équivalant à la certitude morale de la véracité de l’inculpation.

Si l’un des accusés doit être déclaré coupable du chef d’accusation II ou III, il doit l’être parce que les preuves ont montré au-­delà de tout doute raisonnable que cet accusé, sans préjudice de sa nationalité ou de la qualité au titre de laquelle il a agi, a participé à titre principal ou accessoire, a ordonné, encouragé, accepté, ou a été lié aux plans ou aux initiatives impliquant la commission d’au moins quelques unes des expériences médicales et autres atrocités qui sont l’objet de ces chefs d’accusation. En aucun autre cas ils ne sauraient être condamnés.

Avant d’examiner les faits que nous devons considérer pour déterminer les culpabilités individuelles, un bref exposé a paru utile concernant quelques agences officielles du gouvernement allemand et du parti nazi auxquelles il sera fait référence dans ce jugement » …

10 (Note du traducteur.) L’expression entre guillemets cite verbatim la traduction en anglais d’un paragraphe du préambule de la Convention de La Haye sur les lois de la guerre sur terre : Convention (IV) concernant les lois et coutumes de la guerre sur terre et son Annexe : Règlement concernant les lois et coutumes de la guerre sur terre. La Haye, 18 octobre 1907. Voir Mechelynck A., La Convention de La Haye, op. cit. Le texte complet (version initiale en français) du paragraphe est le suivant : « En attendant qu'un Code plus complet des lois de la guerre puisse être édicté, les Hautes Parties contractantes jugent opportun de constater que, dans les cas non compris dans les dispositions réglementaires adoptées par Elles, les populations et les belligérants restent sous la sauvegarde et sous l'empire des principes du droit des gens, tels qu'ils résultent des usages établis entre nations civilisées, des lois de l'humanité et des exigences de la conscience publique. » (Soulignement ajouté.)

« “Code de Nuremberg” : traductions et adaptations en français », in Des cobayes et des hommes : expérimentation sur l’être humain et justice, Paris, Belles Lettres, 2011, appendice électronique http://descobayesetdeshommes.fr/Docs/NurembergTrad»

 

L’offensive de la dénature
SCIENCE FICTION
Écrit par Patinet Thierri   
Dimanche 10 Mai 2020 à 10:50

L’offensive de la dénature

Science fiction, rien n’est moins sûr.

« L’offensive de la lie de l’Humanité se poursuit, semblant irréversible, alors qu’elle craque de partout, relativement à son instrument de mort, le coronavirus qui lentement s’éteint, car la nature est très bien faite et se défait de ce qui n’est pas naturel invariablement. La folie hystérique manipulée par les médias, dont le ridicule n’est plus à prononcer, charrie son venin en essayant de culpabiliser les uns les autres. Ce que l’on ose appeler Ministère de la santé qui n’est que le Ministère de la mort, comme le prouvent les décrets qu’il passe pour empêcher le Peuple de France de se soigner, et pour assassiner nos aînés, s’égosille pour faire peur, manipulant ainsi la cognition des citoyennes et des citoyens afin de les attraire dans la barbarie en gouvernance actuellement, ramassis d’une secte eugéniste n’ayant pour seule vocation que la défense de ses fins de race et de ses milliardaires qui s’enrichissent comme jamais avec cette crise qui n’en est pas une.

Le Noachisme-Frankisme-Caïnisme de cette offensive ne fait aucun doute, porté par toutes les larves sectaires la plupart pédocriminelles qui n’ont pour vocation que de détruire les Peuples qui ne correspondent pas à leurs valeurs de malades mentaux, d’hystériques congénitaux, qui devront être jugés dans un Nuremberg qui les mettra en face de leurs faits et de leurs actes, des actes barbares, atroces, mutilants et génocidaires, des actes tendant à la suppression de la liberté publique et privée, démontrant ainsi ce qu’ils sont, savoir de pitoyables surgeons anachroniques ayant besoin de l’intelligence artificielle pour marcher, cocaïnomanes répugnants, totalement pervertis par leur drogue l’adrénochrome issue de leurs actes de déments tuant des enfants dans des tortures inouïes pour se nourrir de leur sang.

La vérité est nue, elle se voit dans la clarté, désignant les opérandes de cette offensive, cette volonté de marquer l’Humanité via une vaccination abusive et inutile, à l’image du tatouage des juifs dans les camps de concentration, une image renversée ce jour, voyant les tenants et aboutissants de ce Noachisme-Frankisme-Caïnisme vouloir tatouer toute l’Humanité, dans un désir de vengeance infantile ? Rien ne doit nous étonner en provenance de cette perversité inhumaine qui grouille ses infections par toutes les gouvernances, jouissant à l'énumération des morts ou pseudos morts occasionnés par leur virus, car c’est le leur, un virus trafiqué qui va  mourir de sa belle mort, les anticorps naturels de la nature le liquidant petit à petit.

Toute la vermine du monde de ce Noachisme-Frankisme-Caïnisme s’est semble-t-il donné rendez-vous dans ce qui devient l’épicentre de ce coup d’état, la France, où toute la gouvernance s’empresse à complaire et à jouir des morts qu’elle façonne par manque de soins, par manque de protection, par confinement abusif, par allégeance à la bestialité qui se veut trône, cette bestialité qui est sa vertu et qui sera sa défaite, car le crime qu’elle met en œuvre est tellement visible que nul Pays de part le Monde ne peut ne pas le voir. Une bestialité si visible dans l’affaire de notre Porte Avion où tout le personnel a été atteint par le virus, voyant demander lors d’une escale à Brest l’interruption de sa mission, qui obtiendra le refus de la gouvernance, préférant faire crever nos marins plutôt que les soigner, tout cela avec l’acquiescement d’une partie des gradés totalement vendus à cette gouvernance criminelle.

Tout est à l’avenant, le crime est organisé, le crime contre les Françaises et les Français, pas un centime pour les hôpitaux, pas de blouses, pas de masques, pas de soins, rien, mais par contre une présence policière sans pareille, l’achat de drones de surveillance bientôt aptes à tuer ? L’achat de grenades et de munitions,  la naissance de brigades bolcheviques appelées « anges gardiens », dont l’incapacité médicale ne sera pas à prouver, leur mission n’étant pas d’aider les malades, mais bien de les répertorier, les enfermer et les faire liquider par euthanasie, en cas d’opposition politique à la dictature,  la corvée de bois de la Tcheka revue et corrigée en 2020, mais l’on ne s’étonnera de rien en provenance de cette clique qui est l’image même des bolcheviques apatrides ayant assassinés soixante millions de Russes, répugnants personnages, tels Yagoda, Béria, les plus grands criminels de l’Histoire Humaine, dont certains ce jour en gouvernance ne leurs ressemblent seulement mais sont de mêmes sources comme de même déracinement.

Les jeux sont faits, toute cette population est parfaitement démasquée par ses actes, ses faits, ses appartenances, ses inter relations, tout un chacun sait ce qu’elle veut, la domination totale sur l’Humanité, via ses féaux financiers et ses esclaves politiques, issus de la secte qu’elle manipule, une secte qui parade ce jour dans la gouvernance, mettant à mort la civilisation Française avec une joie non dissimulée, se gargarisant du nombre de morts déguisés et réels du coronavirus qu’elle laisse se diffuser avec une préméditation qui relève du crime par préméditation. Le monde n’appartient pas à cette secte infâme, Noachiste-Frankiste-Caïniste ne rêvant que de génocide et pratiquant le génocide avec virulence, digne de ses pairs en atavisme ayant exercé en Angleterre pendant la révolution de 1645, en France lors de la Révolution de 1789, en Russie lors de la révolution de 1917, en Chine et ailleurs, assassinant froidement plus de deux cent millions de personnes, y compris d’ailleurs leurs propres frères, avec pour seul discernement leur tentative de mettre au pas les civilisations Humaines sous le joug de leur inhumanité totale, subversive, criminelle.

Que l’on s’intéresse aux promoteurs de la vaccination globale, leurs origines, leurs dépendances, et tout un chacun aura compris que les Européens, qui n’ont strictement rien à faire avec la génération de cette secte, doivent  l’écarter à jamais de tous les pouvoirs, à jamais de tous les rouages des États, à jamais de tous les rouages des Institutions. Nous ne sommes ni les jouets de cette secte, ni les jouets de leur hystérie glauque et schizophrène qui les caractérise si bien. Les Indos Européens n’ont strictement rien à faire avec ces apatrides sectaires et malades, avec ces barbares infects et anachroniques, que les Africains éveillés rejettent avec force, n’étant pas dupes de leur folie maniaque dépressive encourageant la destruction au lieu de la construction.

A cette clique se joint la maçonnerie déviante, la formidable errance des loges et des super loges n’ayant pour but que leur intérêt personnel, l’intérêt de leur secte, au détriment des Peuples qu’ils considèrent comme du bétail bon à abattre lorsqu’il n’est plus productif, tel que le clament leurs pourritures affiliées qui parasitent les médias avec leurs laïus issus de la crasse intellectuelle la plus horrible qui soit, car dans l’incapacité de seulement envisager la vie sous l’angle créatif, car incapables de créer quoi que ce soit, car chiendent de la terre que la terre doit rejeter définitivement, car haïssant l’Humain et l’Humanité, jusqu’à prétendre leur substituer une intelligence artificielle à leurs bottes, une intelligence artificielle qu’ils comptent utiliser pour liquider via la puce quantique le « bétail » dont ils usent et abusent via l’usure et ses dégénérés, que l’on n’a pas vu venir en aide aux Humains malgré leurs millions de milliards engrangés, sur la sueur et le sang des Humains, dans leurs banques nébuleuses.

Cette secte est « familiale » et ne défend que sa « famille », L’humanité restant un étron pour ses choses putrides et sans lendemain, sans lendemain car les Peuples se réveillent de plus et plus et peuvent maintenant plus que jamais cibler ce qu’ils sont, ce qu’ils font, ce qu’ils détruisent journellement pour le seul plaisir de leurs mentors qui trônent à la City, inventant tout ce qui peut nuire à l’Humanité, tout ce qui peut la désintégrer, dans une impunité qui révolte l’ensemble de cette Humanité. Une Humanité qui se révèle une famille comportant sept milliards d’individus qui doit se dresser contre le petit dix millions de sous humains que représentent cette « famille » cette « famille » dont la perversité, la pédocriminalité, ne sont plus à compter, jusqu’à voir la Reine d’Angleterre les agréer en acceptant de voir enlevés les enfants dans les familles pour très certainement les prostituer, les assassiner afin de se servir de leur sang pour continuer à pourrir l’Humanité.

Ce que l’on appelle l’État profond est là, un ensemble de non humains dont les priorités ne relèvent pas de l’élévation de l’humanité mais de leur propre désintégration dans la matière brute, la fange dans laquelle ils se congratulent, se priment, se décorent, cet ensemble ayant une aversion telle de l’humain en ses Peuples qu’il ne peut concevoir qu’existent ni les humains, ni les Peuples, eux-mêmes étant des choses sans la moindre racine, apatrides, des êtres pervers, matérialistes ou pseudo spiritualistes,  sans  limites pour faire prospérer leur mise en servage de l’Humanité, infiltrant toutes les Institutions, fussent-elles Nationales ou Internationales, plaçant leurs pions sur l’échiquier mondial via le vice, le crime, la prostitution, la corruption, le chantage, tels qu’on peut les voir en action via leurs féaux en gouvernance, dans chaque Ministère, dans chaque rouage des États.

Il n’est pas bien difficile pour le commun non averti des sociétés dites de pensées, des loges et superloges, de cibler cette avanie, telle qu’on peut la voir trôner en France, et si bien mise en évidence ce jour dans ce que l’on ose appeler le Ministère de la Santé, qui est ce jour le Ministère de la mort institutionnalisée. Ces féaux ont besoin d'Europe pour masquer leurs crimes, leurs appartenances et leur secte, c’est bien pour cela qu’ils persévèrent dans ce fléau de leur invention de barbare, pour dissoudre aux yeux des populations leurs buts, dont la prêtrise est assurée par les médias aux ordres, chiens couchants de ce bubon qui, pire que le cancer, dissémine ses métastases partout afin d’attraire tout un chacun dans sa boue. Cette suffocation s'imagine au dessus de toutes les lois humaines, et bien entendu continue à parader, ne cachant même plus aujourd’hui ce qu’elle cherche à concrétiser, l'asservissement brutal de l’humanité, via son pouvoir usurpé, vendu comme une savonnette à des électeurs aveugles, méconnaissant les appartenances de leurs linceuls, ces femmes et hommes qui se prétendent des politiciens, alors que ce ne sont que des esclaves de la lèpre bubonique qui souille l’univers.

Sept milliards d’individus se lèveront, inexpugnables, contre cette indécence, cette sous humanité de larves criminelles qui empuantissent la terre de leurs actes nécrophages, de leur bassesse, de leur ignominie, de leur spectrale apparence, gorgée de cocaïne pour la plupart quand ce n’est pas d’adrénochrome, toute une lie dont l’Humanité doit se séparer afin de poursuivre son aventure qui n’est pas celle de sa désintégration, mais de son élévation physique, intellectuelle, spirituelle, unitaire, permettant l’établissement d’une concorde dans le cadre d’une universalité qui n’est pas dissoute dans la boue, mais rayonnante de toutes ses facettes humaines, de tous les Peuples comme de toutes les Races reconnues dont l'intelligence se multiplie et non ne se soustrait dans la mélasse la plus triviale que cherche à imposer cette litanie ubuesque qui parade, qui n’est qu’avatar de la barbarie la plus totalitaire qui soit, enchantant une tour de Babel qui implosera sur elle-même tant elle pue la corruption, le génocide et ses pulsions.

Notre Histoire multimillénaire, qui n’est pas celle de ce bubon qui a investi nos Terres depuis plus de trois siècles pour en saper les fondements, la Famille, la Nation, l’Honneur, la Grandeur, ne peut que renaître face à ce décor inventé par ses envahisseurs apatrides et sectaires qui s’imaginent ce jour, avec leur virus créé de toute pièce, que la nature se chargera de détruire, les maîtres de ce petit monde. Ce Petit monde va les rejeter irrémédiablement comme le venin du serpent qu’ils sont,  vendus à la bestialité la plus innommable.  Que l’on ne s’en inquiète. Personne de sensé ne va accepter leur vaccination, personne de sensé ne va accepter leur guerre électromagnétique via la 5G qui devra totalement disparaître de la terre, personne se sensé ne se fera marquer par le chiffre de cette bête répugnante via une puce quantique, personne ne continuera à accepter sa mise en servage telle qu’on la voit se profiler en France, épicentre de la pourriture qui hurle sa volonté d’asservir, personne, je dis bien personne n'acceptera son « nouvel ordre mondial », car ce nouvel ordre est celui de la putridité, de la décadence, de l’ignominie, du meurtre, du génocide, tout ce qui caractérise sa secte infâme qui pourrit l’Humanité depuis des siècles, et dont l’humanité doit combattre les fléaux jusque dans les toilettes, comme le disait si bien un Président honorable relativement au forces islamiques.

Le fin mot de l’Histoire ne lui reviendra pas, que l’on ne s’en inquiète, car désormais elle est mise en pleine lumière, cette lumière qu’haïssent ses larves, cette Lumière qu’elles préfèrent noyer dans leur ombre via leurs cages qu’elles  appellent loges, via leur « temples » pourris jusqu’à la moelle, où elles tuent des enfants pour se nourrir de leur sang, via leur décrépitude mentale qui est le sommet de l’inversion temporelle, le sommet de la barbarie,  un sommet inverse qui doit être totalement éradiqué afin que l’Humanité survive, en ses Races, en ses Peuples, en sa densité existentielle qui ne doit strictement rien à cette forfaiture dont la puanteur chronique s’ébat du matin au soir dans les médias aux ordres, chevilles ouvrières de sa propagande et de ses mensonges, chevilles brisées par la réalité qui ne se plie à sa volonté de domesticité, mais toujours regarde au-delà des apparences afin de cerner les piliers de l’horreur qui veulent dominer, et les désigner à la vindicte publique, et la faire juger par les Lois Humaines, afin qu’elle ne nuise plus à personne.

Ce temps du jugement arrive, et c’est bien pour cela que l’on assiste à une telle offensive de la part de la cruauté, inhumaine et barbare,  démasquée, représentée par ses pions malléables en gouvernance, notamment en France, dont s’est libérée la Russie, dont se libère les USA journellement, dont devront se libérer toutes nos Nations Européennes afin de renaître à leur cycle de vivant, et n’être plus l’esclave de la secte invasive infâme, qui n’a strictement rien d’Européenne, qui se veut régente, et à disséminé en tout lieu des Institutions, ses représentants infects et nuisibles.  Ce temps vient, il sera formel et déterminant, il sera implacable et intransigeant, il sera le symbole de la libération humaine des carcans imposés par la duplicité et la haine du vivant par cette secte ovipare n’ayant rien de l’humanité mais tout de la non humanité. Que peuvent ces dix millions d’homoncules contre sept milliards d’Etres Humains éveillés ? Rien, strictement rien. Cet éveil est en cours et ne va pas cesser, bien au contraire il va s’amplifier devant les actes de la barbarie que naturellement il anéantira, car impropre à la Vie comme au vivant.  La nature est parfaite, elle revient toujours à l’équilibre lorsqu’elle est attaquée, et ce ne sera pas l’intelligence artificielle détournée qui viendra en aide à cette logorrhée insolente qui se veut dominante sur notre petit monde et notre Humanité, elle sera écrasée naturellement avec les mêmes conditions de son utilisation.  En attendant courage, veille, et patience… »

Dernière Mise à jour ( Lundi 11 Mai 2020 à 05:07 )
Contrer la barbarie
CIVILISATIONS
Écrit par Patinet Thierri   
Samedi 09 Mai 2020 à 10:54

Contrer la barbarie

« La volonté de génocide du Peuple de France ne fait aucun doute de la part de la gouvernance apatride, sectaire ou vendue exerçant dans la Nation. La préméditation est l’acte principal concernant la gestion de la crise. Dès Décembre les autorités sont informées de la virulence du coronavirus, et ne font rien. Dès Janvier sa Ministre de la Santé prévient ses supérieurs, pour n’en obtenir rien. Pendant ce temps cette gouvernance s’empresse de déclarer la chloroquine vénéneuse, et retirer tout agrément aux plantes qui pourraient soigner ce virus. Préméditation. Cette gouvernance brûle les masques qui pourraient servir lors de l’invasion virale. Elle ne se contente de ceci mais laisse bien les frontières ouvertes afin que toute personne arrivant de Chine et d’ailleurs puisse diffuser le virus, tel qu’elle continue à le faire le 8 mai – confère un avion arrivant d’Inde dont les passagers ne sont pas testés, munis d’un masque etc… - Préméditation.

Cette crise annoncée est évacuée par ce que l’on ne peut nommer que des sous-humains, car un être Humain qui se respecte fait tout pour sauver les siens – mais il est vrai que la majorité ne fait pas partie de ce monde évoqué par la gouvernance, un monde de vol, de viol, de racket, de pédocriminels, dont l’affaire Epstein, qui n’est que la partie apparente de l’iceberg, a montré les inter relations -  ramifications qui vont jusqu’à ce prébendier, incompétent en tout, traînant derrière lui des centaines de milliers de morts à cause de ses vaccinations massives, qui cherche, grâce à l’épicentre de cette affaire en gouvernance à faire vacciner de force l’Humanité pour lui implanter une puce quantique qui la mettra à la merci de toute la voyoucratie criminelle de ce monde.

Pire encore, lorsque les premiers traitements, notamment du professeur Raoult, font leur preuve, comme les traitements de modestes médecins, la curée commence à l’encontre du Professeur, et la bureaucratie administrative du monde de la médecine profère des menaces à l’encontre des pauvres médecins ne faisant que leur travail, en leur âme et conscience. La pourriture médiatique aide sans vergogne, en reptation, comme un chien fidèle, devant les ordres donnés par la gouvernance répugnante. Cela ne suffit pas, le nombre de décès du à ce virus est insuffisant, alors cette gouvernance impose par décret l’euthanasie de nos aînés et de tout ce qui rentre à l’hôpital s’il a plus de soixante dix ans et moins, s’il est atteint d’une maladie incurable, cancer, etc. Le génocide est ici mis en valeur et rien ne pourra l’effacer.

Brassage de vent, mensonge, propagande, font que nos soignants sont obligés, et je le dis devant le monde entier, de se fabriquer dans des sacs poubelles des tenues qui leurs permettent de côtoyer les malades du virus, ils ne disposent pas de masques, ils ne possèdent que leur bonne volonté et vont payer cher en vie humaine leur dévouement infaillible, hors celles et ceux qui préfèrent euthanasier plutôt que de soigner, car malheureusement il y a des tueurs dans les hôpitaux et dans les services de soins qui jouissent à l’image de ceux qui annoncent les chiffres des morts, en donnant la mort. Préméditation. Le confinement devient le levier de cette poubelle gouvernementale vendue à l’étranger et aux sectes barbares, pour liquider le droits sociaux, imposer la surveillance de masse, et pire encore désormais briser le secret professionnel des médecins, afin sûrement de repérer les faibles à liquider par euthanasie ?

Cette boue se congratule, vote et revote ses lois mortifères, usant et abusant de la menace, de l’ordure, du déni, voulant jusqu’à se voter une loi d’amnistie, pas de chance, les crimes contre l’Humanité, tout ce que subit la France depuis l’invasion du Virus, ne sont pas prescriptibles par une quelconque Loi d'amnistie. Cette boue mobilise le monde comme on l’a vu avec l’OMS, cette organisation terroriste par excellence dirigée par pire que la SS et le bolchevisme associé, eugéniste par excellence, afin de produire un vaccin mondial, terrorisant les Africains s’ils ne veulent pas servir de cobayes, une Afrique qui se défend et utilise des produits naturels pour enrayer le coronavirus, comme d’autres Nations, et pas des moindres, utilisent la chloroquine pour sauver leur population, tandis que la pourriture en France continue à bramer l’inutilité de cette molécule au profit de molécules qui tuent, instaurées par des laboratoires auxquels ils sont aux ordres. Il suffit de voir qui paie les campagnes électorales.

Préméditions, volonté de génocide, tentative d’attraire la France dans un régime totalitaire de haute surveillance, à la Chinoise, via la 5G illégale implantée en catimini sur son sol, les chefs d’accusation sont multiples de ce crime exercé à l’encontre du Peuple de France, et ce dernier n’a pas à culpabiliser comme le voudrait cette gouvernance de tueurs par procuration, tant des êtres humains que des libertés, mais bien à se redresser face à la terreur qu’induit cette fin de race anachronique cherchant à l’étouffer. Les avocats vont avoir beaucoup de travail, les plaintes se multiplient et il conviendra que les procès se déroulent au Pénal, car nous sommes en face d’un crime avec préméditation, et nonobstant au Pénal au niveau National devant le Tribunal Pénal International, qui devra mettre en place un nouveau Nuremberg pour châtier toute la sous humanité désirant réduire en esclavage non seulement la France, mais bien l’Humanité. 

En attendant que chacun prenne conscience de ces faits et gestes, de ces actions de la dite gouvernance pour bien comprendre qu’il ne doit en aucun cas se faire vacciner par de l'aluminium comprenant une puce quantique pour le liquider suivant les désirs du 1% de ce monde, qu’il doit se battre pour préserver l’intégralité du secret médical, qu’il ne doit en aucun cas se soumettre à une quelconque surveillance par application sur son téléphone, et encore moins subir la « brigade » sanitaire mise en palace par cette gouvernance criminelle, qui n’est que la réplique de la Tcheka, qui vous fera euthanasier si vous ne correspondez pas aux critères de larves définis, et encore plus si vous avez plus de soixante dix ans, ou si vous êtes sujet à une maladie prégnante.

La liberté ne se confie pas, toute atteinte à votre personne doit se traduire par un dépôt de plainte immédiat devant le Procureur de la République, pour atteinte aux libertés fondamentales, anticonstitutionnalité des actes de la gouvernance, et notamment si la tcheka cherche à vous enlever vos enfants, dont on sait ce que font les services dits légaux, en les prostituant aux pédocriminels, et pire encore au regard du trafic d’organes, qui est utilisé aujourd’hui dans les hôpitaux où des témoignages démontrent que des proches n’ont pas accès au corps de leur conjoint, qui non atteint du virus sont déclarés mort du virus, afin de leur soustraire, après les avoir tué ? leurs organes. La vérité est brutale, mais il vaut mieux la reconnaître avant que de naïvement faire confiance à celles et ceux qui ne cherchent qu’à profiter du crime, en gonflant comme cela se voit désormais dans chaque Nation les décès du au coronavirus.

D’ores et déjà on peut mettre un nom sur le génocide décrété par la gouvernance, plus de dix mille euthanasies pratiquées dans les Ehpad, dix mille qui auraient pu être soignés s’ils avaient pris pour se soigner de la chloroquine, et tant dans les hôpitaux, dont ne connaîtra jamais le nombre. Les langues se délient, les infirmières et les infirmiers parlent, montrant la culpabilité totale de la gouvernance et ses services, du Ministère de la Santé aux Agences régionales de santé, etc, la coupe est pleine et le chiffre des décès occasionnés par le virus peut être divisé très largement par quatre pour avoir une idée réelle de qu’il commet. Le chiffre est gonflé arbitrairement pour imposer une vaccination totalement inutile, le virus mutant sans arrêt, cette vaccination n’ayant que pour seul but de vous marquer comme un animal par une puce dirigée par l’intelligence artificielle détournée, via la 5G, qui abrégera votre vie en fonction de votre santé, de votre manque de productivité, ou tout simplement pour complaire aux parasites apatrides de ce monde qui cherchent à vous asservir.

Réveillez vous et ne vous laissez pas manipuler, la préméditation organisant le génocide de notre Peuple n’est plus à prouver, les faits et les gestes, les paroles et les actes parlent d’eux-mêmes, l’intention criminelle est toujours d’actualité via le puçage et pire encore le retrait de certains de nos concitoyens qui vont être parqués, au nom d’un test dont le créateur dit qu’il est inutilisable dans le cadre de ce virus, triés et liquidés en fonction de leurs faiblesses ou de leurs opinions politiques, par euthanasie. Ne croyez un seul instant que cela soit de la fiction, les dix mille euthanasies pratiquées sur ordre dans les Ehpad, sans compter celles pratiquées dans les hôpitaux ou à domicile, devraient vous alerter. La situation est urgente, la Liberté est en train de se disloquer, sont revenus dans les gouvernances les émules de Mengele, de Himmler, de Yagoda, de Béria, toute la sous humanité qui veut votre asservissement.

Face à cela, des votes de salubrité publique, des dépôts de plaintes au Pénal généralisés, des dépôts de plaintes lorsque votre Liberté individuelle est violée dans l’inconstitutionnalité la plus totale, des dépôts de plaintes près de la Ligue des Droits de l’Homme et du Citoyen, des dépôts de plaintes près du Tribunal Pénal International, etc, etc, il faut inonder la France de ces dépôts de plaintes, sans tergiverser, dès l’instant où un de vos proches est déclaré décédé à cause « du virus » pour reconnaître avec exactitude la cause de son décès, etc, etc. Ne laissez rien de coté, la gouvernance mène une guerre totale contre notre Peuple, nous devons lui mener une guerre totale légalement et sans le moindre état d’âme, car ne croyez un seul instant qu’il ait des états d’âme, ces décrets le prouvent. »

https://guyboulianne.com/2019/09/11/un-avis-juridique-danois-indique-que-le-deploiement-de-la-5g-est-illegal-en-vertu-du-droit-communautaire-et-international/?fbclid=IwAR1DXaJiv9QRxnfPupypO43umFhb1BodlDPAoKs4GXnG2V7cfMkWoi2U3fU

« Conclusion et remarques finales

Christian F. Jensen, avocat

La conclusion de cet avis juridique est que l’établissement et l’activation d’un réseau 5G, tel qu’il est décrit actuellement, seraient contraires aux lois en vigueur en matière de protection de l’humain et de l’environnement enchâssées dans la Convention européenne des droits de l’homme, la Convention des Nations Unies relative aux droits de l’enfant, la directive de l’UE sur la conservation des habitats naturels ainsi que de la faune et de la flore sauvages et les conventions de Berne et de Bonn.

La raison en est la très importante documentation scientifique disponible, montrant que les rayonnements électromagnétiques hautement fréquents sont nocifs et dangereux pour la santé des êtres humains (en particulier des enfants), des animaux et des plantes. Cela s’applique également lorsque les rayonnements restent dans les limites recommandées par la CIPRNI et sont actuellement utilisés au Danemark ainsi que dans l’ensemble de l’Union européenne.

Les effets néfastes exacts de la 5G sur la santé ne sont pas connus, car le système n’est pas défini avec précision, bien qu’il soit basé sur les recherches actuelles sur les effets des rayonnements électromagnétiques radiofréquents sur, par exemple, des corps humains et des animaux, y compris la provocation de dommages de l’ADN et du stress oxydatif. Il semble hautement improbable que cela ne provoque pas les mêmes dommages que les systèmes actuels, d’autant plus qu’il repose sur la même forme de radiation fondamentale.

L’État danois gagne des sommes considérables en accordant des licences pour l’établissement et le fonctionnement des systèmes de communication, notamment en vendant les bandes de fréquences aux enchères à des sociétés de télécommunications qui les utilisent pour générer des milliards de bénéfices, qui sont ensuite taxés.

Alfonso Balmori est l’un des nombreux scientifiques qui se sont exprimés de la manière suivante sur le conflit d’intérêts inhérent à ce problème structurel, cf. Balmori (2005, p. 116): « La controverse est fréquente lorsque les scientifiques reconnaissent des effets graves sur la santé et l’environnement qui entraînent des pertes économiques considérables ».

Avis juridique concernant le déploiement de la 5G (en anglais).

https://helbredssikker-telekommunikation.dk/sites/default/files/LegalOpinionOn5G.pdf »

Jérôme Marty 

13 h · Public 

 FLASH - "La loi peut déroger au secret médical, y compris sans le consentement de l'intéressé, si le traitement est nécessaire pour des motifs d'intérêts publics dans la santé publique" - Olivier #Veran à l'Assemblée nationale. #8Mai2020 (LCP) #8Mai #ConfinementJour53 

Je ne pensais pas voir une telle déclaration un jour... 

Rappelons au Ministre Véran : 

Le contact tracing ne peut marcher devant 1000 à 3000 contaminés par jour ( ce qui représente 1000 à 3000 actions comme celle des Contamine Montjoie en phase 2, chaque jour). Ce système n'est valable qu'en dessous de 50 cas par jour comme l'on compris les pays asiatiques. 
Le contact tracing ne peut marcher si la population n'est pas masquée à 100 % en lieux clos . 

le contact tracing ne peut marcher si le test prévaut sur le diagnostic clinique alors qu'il a 30 % de faut négatifs. ( Malgrès son diagnostic de Covid19 le médecin renverra donc le patient dans la nature si le test est un faux négatif) 

Le contact tracing ne peut marcher si la positivité du test du premier patient vaut déclenchement de la recherche des sujets contacts ( au 5e jour minimum : deux jours de symptomes + deux jours d'incubation + un jour pour résultats du test) en effet les sujets contacts sont alors déja vecteurs de virus 
Le contact tracing ne peut pas marcher si la brigade ne travaille pas h24 , le virus lui fait les trois huit!!!! 

Il n'y a donc pas de motifs d'interêts publics dans la santé publique avec une méthode vouée â l'échec. 
Au delà de cela et n’en déplaise au Ministre,nous n'avons pas vocation à obéir, seule l’assurance du respect du Secret Médical et du consentement des patients nous verrons participer au contact tracing. 
Cette action ne peut être seule mais doit s’accompagner d’une vaste campagne de dépistage global et ciblé.

https://www.facebook.com/jerome.marty.1674/videos/10158676318412446

Un médecin parle

https://guyboulianne.com/2020/02/08/lancien-nazi-le-prince-bernhard-des-pays-bas-fondateur-du-groupe-de-bilderberg/?fbclid=IwAR0iIkZYyuyaMEoNDnJmVbR9rzUgooWFcBiKmIO-utYKbsqTFVU6ekoOnms

Le bilderberg est aux commandes en France, via les appartenances en gouvernance et l'Institut Montaigne, sa courroie de transmission opérationnelle dans notre Nation. On comprendra mieux la gestion criminelle du coronavirus par les féaux de cette création nazie.

https://profidecatholica.com/2020/05/08/le-parisien-devoile-les-200-medecins-qui-se-sont-engages-pour-les-11-vaccins-de-buzyn-sur-les-bebes-francais/?fbclid=IwAR1NRL-tMw_jZ3sNkhmkTiHSSEnQCmvFZp1iAET7537C_bk993bSDVC-bJQ

Peut-on parler de médecins dans ce cas ?

« Pétition en faveur de l’élargissement de la couverture vaccinale

La communication officielle insuffisante de ces dernières années et les hésitations de certains médecins se sont conjuguées pour égratigner l’image de la vaccination dans le public et laisser libre cours aux spéculations sur son efficacité ou sa toxicité.

Parce que la vaccination systématique a permis d’éradiquer des maladies, telle la variole,

Parce que la réduction du taux de couverture vaccinale de la population a entraîné la recrudescence de certaines maladies comme la rougeole,

Parce que les vaccins sont bien tolérés et que toutes les études internationales ont permis d’infirmer les allégations de maladies auto-immunes, neurologiques ou musculaires prétendument induites par les vaccins contre la diphtérie, le tétanos, la poliomyélite, la rougeole, les oreillons, la rubéole, la coqueluche, l’hépatite B, les infections dues au pneumocoque, à haemophilus influenzae, et au méningocoque C,

Parce que la vaccination n’est pas seulement un choix personnel n’ayant de bénéfices que pour la personne vaccinée mais qu’elle vise la protection de la population, en particulier enfants , personnes âgées ou fragiles,

Parce que l’impact financier important pour l’industrie pharmaceutique doit justifier la transparence des coûts et le cas échéant une baisse des prix mais en aucun cas l’opposition aux vaccinations, (un vrai souci de santé publique étant les ruptures d’approvisionnement des pharmacies).

Parce que l’attente est forte de nouveaux vaccins permettant l’éradication du paludisme ou des maladies ayant émergé ces dernières décennies comme l’infection par les virus VIH, hépatite C, Ebola, Zika…

Parce que les lobbys anti-scientifiques et anti-vaccination et adeptes des médecines dites naturelles, manipulent l’opinion en jouant sur la peur sans apporter la moindre preuve de leurs allégations,

Parce que le principe de précaution doit ici se traduire par l’application du principe de prévention, nous professionnels de santé signataires approuvons le projet de rendre 11 vaccins obligatoires (*)

Parce que ces vaccins sont efficaces contre des maladies graves (ou potentiellement graves), en règle contagieuses, dans le contexte d’une couverture vaccinale nationale dangereusement insuffisante.

(*) En plus de la diphtérie, tétanos, polio, déjà obligatoire, elle propose d’étendre l’obligation à la coqueluche, la rougeole, les oreillons, la rubéole, l’hépatite B, bactérie haemophilus influenza, pneumocoque, méningocoque C.

Pr François Chast, Pr Odile Launay, Pr François Bricaire, Dr Christophe Hommel, Pr Philippe Sansonetti, Dr Olivier Romain, Pr Eric Caumes, Pr Marc Gentilini, Pr Joël Ménard, Pr Pierre Corvol, Pr Didier Sicard, Pr Cécile Goujard, Pr Pierre Bégué, Dr Marie-Aude Khuong-Josses, Dr Bastien Mollo, Pr Véronique Leblond, Pr Catherine Lubetzki, Pr Jean-Paul Vernant, Pr Dominique Maraninchi, Dr Anne Marie Magnier, Pr Patrice Debré, Pr Jean-François Mattéi, Dr Anne Gervais, Pr Etienne Bérard, Zélie Julia, Dr Paul Jacquin, Dr François Vié le Sage, Pr André Baruchel, Pr Arnaud Petit, Pr Antoine Bourrillon, Pr Jean Chastre, Dr Gilles Lazimi, Pr André Grimaldi, Pr Bertrand Guidet, Dr Jacky Mamou, Pr Jean-François Bergman, Pr Thomas Papo, Pr Alfred Spira, Pr Alain Fischer, Dr François L’Hériteau, Pr Xavier Duval, Pr Anne-Marie Fischer, Dr Alexandre Bleibtreu, Pr Philippe Ruszniewski, Dr Gérard Castanedo, Pr Eric Thervet, Dr Catherine Goujon, Dr Christophe Strady, Dr Rolland Tubiana, Pr Dominique Valla, Dr Hervé Blanchard, Pr Christine Katlama, Pr Pascal Astagneau, Pr Gilles Pialoux, Pr Hervé Le Louet, Dr Jérôme Dobias, Dr Jean-Luc Schmit, Pr Olivier Paulard, Dr Damien Roos-Weil, Pr Guy Leverger, Pr Olivier Chosidow, Dr Michel Denis, Pr Emmanuel Grimprel, Pr Hervé Dombret, Pr Jean-Yves Cahn, Pr Jean-Hughes Dalle, Dr Cyril Goulenok, Pr Enrique Casalino, Jean-Michel Descoutures, Pr Gilles Orliaguet, Dr Patricia Franchi, Pr Jean-Michel Scherrmann, Pr Didier Bouscary, Pr Jean-Louis Beaudeux, Pr Stanislas Pol, Pr Jacques Blacher, Pr Christian Perronne, Pr Christian Combe, Dr Hélène Chappuy, Pr Ricardo Carbajal, Pr Judith Landman-Parker, Dr Sébastien Fouéré, Dr Ludovic Lassel, Pr Noël Peretti, Pr Pierre Cochat, Pr Benoît Schlemmer, Pr Michaela Fontenay, Pr Olivier Lambotte, Pr Anne Bourgarit-Durand, Pr Olivier Benveniste, Pr Pierre-Henri Jarreau, Pr Daniel Dusser, Pr Philippe Morlat, Pr Gilles Bouvenot, Pr Joël Gaudelus, Pr Jean-Paul Stahl, Pr Thierry May, Dr julian Cornaglia, Dr Maeva Lefevbre, Pr François Raffi, Dr Daniele Aubert, Dr Pierre Weinbreck, Pr Julien Haroche, Pr Olivier Lortholary, Dr Catherine Delacroix, Dr Laurent Quint, Dr Deau Fischer, Christèle Chéneau, Dr Michel Goldberg, Pr Pierre Quartier, Pr Bruno Crestani, Dr Claude Morlat, Pr Yazdan Yazdanpanah, Pr Jean-Claude Carel, Pr Didier Stamm, Dr Anya Madelaine, Dr Sophie Heissat, Pr René Frydman, Pr Zahir Amoura, Pr Israël Nisand, Pr Christian Combe, Dr Jacques Cheymol, Pr Olivier Fain, Pr Thierry Lamireau, Pr Jean Luc Pellegrin, Pr Jacques Bringer, Pr Noël Milpied, DR Sylvie Fridmann, Dr Jérémy Gottlieb, Dr Nicola Noël, Dr Delphine Peretti, Dr Xavier Lescure, Dr Justine Dorchies, Dr Anne-Laure Leclerc, Pr Philippe Reix, Dr Isabelle Poirot, Dr Olivier Patey, Dr François Trémolières, Pr Dominique Salmon, Dr Blandine Rammaert, Dr Olivier Rogeaux, Dr Valérie Delbos, Dr Benjamin Wyplosz, Dr Sophie Blanchi, Dr Elisabeth Botelho, Pr François Lemoine, Dr Giovanna Melica, Dr David Boutoille, Pr Jean-Francois Faucher, Dr Solen Kerneis, Pr Jean-Paul Viard, Dr Clara Flateau, Pr Elisabeth Bouvet, Pr Jean Denis Malvy, Dr Fanny Vuetto, Dr Sylvie Dargère, Dr Nicolas Vignier, Dr Guillaume Richalet, Dr Hervé Blanchard, Dr Corinne Bonnard, Pr Arnaud Pigneux, Pr Yves Pérel, Dr Danièle Aubert, Pr François Raffi, Dr Hugues Aumaître, Pr Karine Faure, Dr Raphaël Lepeule, Pr Marc Lecuit, Pr Jean-François Viallard, Dr Caroline Vuillerot, Dr Mathilde De Queiroz, Pr Jacques Lepercq, Pr Christian Michelet, Dr Alexandra Mailles, Dr François Ballereau, Dr Anabele dos Santos, Dr Vincent Dacquet, Dr Philippe Granier, Dr Chantal Bertholom, Dr Martin Martinot, Dr Rodolphe Buzelé.

Le Parisien du28 juin 2017 : https://t.co/70nWBk3ReJ?amp=1 »

Mathieu ChauboDidier Raoult Vs Coronavirus 

14 min · Public

Lettre du Pr Jean Cabane ancien chef de service de Médecine Interne de l’Hopital St Antoine

Lettre ouverte au président de l'Ordre des médecins : à faire circuler !! merci...

Monsieur le Docteur BOUET

Conseil National de l’Ordre des Médecins

Monsieur le Président,

Dans cette période troublée de la pandémie de coronavirus, nous arrivons à un point critique intolérable où il me paraît urgent et évident que la voix des médecins, représentés par leur Ordre, doit se faire entendre pour rétablir les bons caps. Je vous fais donc ici mes propositions, car nous entendons des choses très préoccupantes, de nature à compliquer beaucouple déconfinement, et à altérer la confiance que les malades et le grand public mettent en nous.
Il y a eu, et tout le monde le regrette, beaucoup de mensonges sur les masques. Si nous regardons les pays où l’épidémie a été le mieux contenue (Taiwan, Hong Kong, Corée), ce sont ceux où 100 % de la population met un masque, pas chirurgical mais « maison », dès qu’un virus est annoncé. A Hong Kong, aux portes de la Chine, 7 millions d’habitants tassés sur 25km2, seulement 4 morts...sans confinement autre que le masquage et la fermeture des écoles. Personne ne parle de « distanciation » parce que ce n’est ni nécessaire ni faisable. L’étude des femmes enceintes de New York a montré que les cas asymptomatiques de covid19 étaient 7 fois plus fréquents que les symptomatiques, donc restreindre les masques à tel ou tel est sans fondement, il faut que tout le monde soit masqué.
Cette position de masquage généralisé répond non seulement à la crainte de la 2° vague, mais elle valorise et responsabilise tous les Français, dont jusqu’ici jedéplore plutôt l’infantilisation. Elle recentre l’action collective sur le seul mode de contamination du virus, la voie respiratoire. Même si certains veulent faire peur en montrant que le virus reste viable quelques heures sur une surface inerte, il n’a jamais été démontré qu’on pouvait se contaminer au SRAS-cov-2 par contact : il est donc tout à fait aberrant de promulguer des « gestes barrière » de lavage obsessionnel, de désinfection, d’application de gel hydroalcoolique, de précautions de bloc opératoire ; de même que de chercher à reprendre une activité des entreprises, des commerces, des transports, des spectacles, des écoles, lycées, etc...avec les préconisations de distanciation que nous entendons actuellement dans les média. La seule barrière efficace est le simple masquage qui répond aux questions de sécurité, et si les masques maison bien faits sont mis, cela limitera la consommation et la pollution énormes liées aux masques jetables.
Je suis très inquiet d’entendre la mise en place de « brigades » chargées de pister les contacts de patients covid19+, et d’une application sur smartphone dans le même but. Ceci relève du travail et de la responsabilité du médecin et uniquement du médecin. Je suis choqué qu’on puisse faire une pareille entorse au secret médical et qu’on puisse envisager que les libertés auxquelles nous sommes si attachés soient ainsi bafouées. Il en va de même de notre liberté de prescription, qu’il ne devrait pas être possible d’altérer, sous peine de voir la confiance de nos malades sérieusement écornée. Dans la même ordre d’idées, je n’accepte pas l’usurpation du rôle du pharmacien par l’État qui s’est arrogé le droit d’empêcher un pharmacien de dispenser une molécule courante (hydroxychloroquine) .
Monsieur le Président, vous êtes sur un siège qui permet une prise de parole qui portera car elle sera empreinte d’une volonté légitime de recadrer les missions essentielles de notre profession, dans l’intérêt général. Demandez des mesures de bon sens et efficaces : **des masques pour tous tant que le virus circule, pas de pistage ni de flicage mais un travail d’épidémiologie effectué par des médecins, liberté de prescription et monopole médical sauvegardés, pas de distanciation compliquée, infaisable, inutile . Et profitons-en pour redémarrer la santé sur un mode plus sain, libre et sans influence, tant en ville qu’à l’hôpital.**

Merci d’avance, Monsieur le Président, de lire et de réfléchir vite à cette lettre ouverte

https://www.facebook.com/watchparty/374388376829826/
Bien confraternellement

Professeur Jean Cabane

Dernière Mise à jour ( Dimanche 10 Mai 2020 à 07:19 )
Induction
CIVILISATIONS
Écrit par Patinet Thierri   
Samedi 09 Mai 2020 à 05:47

Induction

https://profidecatholica.com/2020/05/07/brainstorming-sous-cocaine-notre-roitelet-est-a-bout/?fbclid=IwAR1eUSGUJGuznbKMqoyh-t_xJMbiUN-h7yhw6sDFPrG_AnqVvhwkyhOkiU8

Le confinement a montré une solution face à l'adversité, il entraîne l'inaction et la chute irréversible d'une économie qui ne profite qu'à 1% des citoyennes et des citoyens. Mieux que de défiler dans les rues pour se faire mutiler, l'action ici trouve son tremplin, car l'inaction est action, une action globale permettant de laminer l'adversité. A chacun de comprendre qu'il est le levier de ce tremplin pour régénérer la Nation, que la masse ne sert de rien son intelligence diminuant comme le carré de son échantillon, que les individus sont tout lorsqu'ils se lèvent, leur intelligence se multipliant l'une l'autre et permettant tout, initiant une force qui ne peut être contrôlée par rien, et en aucun cas par des mesures liberticides quelles qu’elles soient. La raison de tout changement passe par le statisme inconditionnel. Il ne faut pas donner à manger à l’animal qui veut asservir, il faut, sans ne rien faire le laisser se dissoudre. Le Peuple est la force, sa rémanence conjuguée aux actions individuelles, l'induction lui permettant de se libérer des contingences quelles qu’elles soient, et de bâtir là où, inversement une oligarchie détruit, parasite qu’elle est de par sa soumission à l’abstraction usuraire.

https://www.afrik.com/coronavirus-le-senegal-valide-l-artemesia-et-defie-l-oms?fbclid=IwAR2lhDND-ASu7eJGIyJZo_8dXrr_k4ifzSykwKqtVSqom0oiRfl-fZhHIWk

Bravo au Sénégal, un exemple à suivre non seulement en Afrique, mais par tous les Peuples Européens.

https://www.patriote.info/actualite/bill-gates-a-offert-au-gouvernement-nigerian-un-pot-de-vin-de-10-millions-de-dollars-pour-ladoption-rapide-dune-facture-de-vaccin-obligatoire/?fbclid=IwAR3u7xlMk4EGfVVeD5EbSeEYKYJeN6jM7ga90_iEQjaJ4WWwTPtVvVqI5qg

La vermine sous humaine, grande amie de la gouvernance totalement pourrie, offre des milliards pour imposer l’eugénisme en Afrique.

https://www.youtube.com/watch?v=jaZyJ7e08DE&feature=youtu.be

La société dite totalitaire devra être évacuée comme toute dictature l’a été de par ce monde.

https://vk.com/video450813049_456239789?list=2b3bcc5ffee1346803

La gouvernance criminelle en France et une partie de ses actes.

https://www.sante-alerte.fr/aidmn-petition-corona?fbclid=IwAR0BBb_-iP72dxJrwgcQlszHgpIPvXxJ9zk6yPj0xv_LYOTgvcz0qG7dDCA

L’UE criminelle et génocidaire le IV Reich matinée de bolchevisme dont la hideur n’a plus de bornes, à évacuer de l’Humanité le plus rapidement possible.

https://www.youtube.com/watch?v=ujLgT8RWuxg&feature=share&fbclid=IwAR2ZGjx_GwlnNNFLkkWbgmX4N89mSrmfG3DlBx2uauJvVFQP5Pwuz69Ks5M

Le plan de la barbarie génocidaire et pédo criminelle.

https://vk.com/video531275407_456239770?list=bd10c3ec1827c7f86b

La chloroquine aurait pu éviter une hécatombe.

Le détournement de l'IA par la barbarie

Philippe Guillemant

1 mai, 17:24 · Public

J’ai été l’un des meilleurs spécialistes mondiaux de l’intelligence artificielle durant la première décennie 2000-2010 et j’ai été primé plusieurs fois pour ça, notamment par le CNRS (médaille de cristal) et par l’industrie de la vision artificielle (trophée international de la vision).
J’ai laissé tomber cette activité après cette première décennie pour les raisons que j’explique dans « Le pic de l’Esprit », pages 168 à 174. En résumé, j’ai été atteint par un malaise occasionné par le marché prédominant des technologies du contrôle après que l’on m’ait demandé entre autres : (1) d’identifier la cible visée par un fusil équipé d’une caméra (Thalès), (2) de remplacer automatiquement le décor d’un internaute filmé par une webcam par un faux décor (Logitech), (3) d’identifier des visages dans une foule, ou encore (4) de détecter des gestes brusques dans un bus, tout cela en temps réel, choses que j’ai réellement réalisées (1, 2) ou déclinées mais que j’aurais pu réaliser (3, 4).
Je vous dis cela pour que vous m’écoutiez maintenant sérieusement.

Si en tant qu’ingénieur on me demandait de développer des logiciels à partir de la mise à disposition de technologies permettant le TRACAGE HUMAIN, même sans caméras et avec un bruit résiduel, je pourrais réaliser des prouesses dont mes éventuels supérieurs hiérarchiques se réjouiraient, tellement ils n’auraient même pas osé en rêver eux-mêmes.

Maintenant ATTENTION : Un TRACAGE HUMAIN accepté entrainera inexorablement le besoin d’amélioration de ce traçage et donc l’acceptation de meilleures techniques de traçage (consultez mes posts précédents pour savoir de quoi je parle).

Or en tant que spécialiste du traitement du signal ayant déposé des brevets sur une technique particulièrement performante dans ce domaine (plongement fractal, à l’implémentation par chainage toujours tenue secrète), je pourrais identifier la signature de n’importe quel comportement humain grâce à l’identification temps réel de corrélats à l’aide de bases de données de signaux enregistrés sur un Cloud et déjà pré-analysés.

On n’a pas besoin d’une caméra pour savoir ce que quelqu’un est en train de faire, il suffit d’avoir un signal quelconque sur cette activité et d’avoir une base de données d’activités pour identifier des signatures tout à fait pertinentes et je vous assure que cette identification pourrait être très puissante au point de ressembler à de la magie si le signal est bon (5G + objets connectés + traçage externe ou interne).
On n’a pas non plus besoin d’un être humain entrain de surveiller des caméras pour savoir ce qui est en train de se passer dans un environnement filmé ou simplement tracé par un signal capté. Un être humain est déjà en général peu fiable sur la vision (détection des feux ou fumées), il ne l’est même plus sur un signal. Un être humain n’est fiable qu’en dernier ressort, seulement sur la vision, lorsque le programme d’analyse lui demande de lever un doute résiduel.

Tout cela pour vous dire que si des technologies de traçage humain se mettent en place, il est clair que vous ne serez pas surveillés par des humains mais de manière constante, nuit et jour, par des programmes.
C’est cela que j’aimerais que vous compreniez et je vous laisse imaginer tout ce que cela implique.
Comprenez que nous vivons dans un règne du mental (ou parc de la pensée) qui est fondamentalement buggé, c'est-à-dire faux ou illusoire si vous préférez. Un être humain a déjà du mal à sortir de la boite de son mental pour avoir une vision éclairée d’un quelconque comportement, alors je vous laisse imaginer ce que peut donner un programme. Il aura beau être plus performant qu’un humain sur le plan de l’objectivation des faits, il sera évidemment totalement inhumain sur le plan du jugement des faits.

Or ce qu’on va lui demander sera bel et bien une sorte de pré-jugement préalable, ne serait-ce que pour ne pas faire débarquer chez vous ou ailleurs la police à chaque fois que vous allez pisser. 

https://www.lesechos.fr/politique-societe/gouvernement/coronavirus-le-gouvernement-embarrasse-par-les-demandes-de-commissions-denquete-1189361?fbclid=IwAR1O0jYAB7-NcoCFowmSWKDWkHomjHBkVj9okMq9BYkIjWemdj9jhiCy3c0#utm_source=le:lec0f

Lorsqu'on commet sciemment un génocide par décret, on doit en payer le prix.

Attention à l'assurance maladie ! Elle recense tous les cas de COV ID19 pour les identifier afin de les isoler.

COV ID 19 = Certificat Of Vaccination I Dentity

1=A et 9 =I ce qui signifie AI en anglais et IA en français = Intelligence Artificielle !

Le deep state maléfique français clairement exposé par notre gouvernement se sert de toutes nos institutions afin de nous enfermer dans une vaccination à la Bill Gates qui s'annonce. Soyez tous prudents.

Fábio Renard

hier à 16:35

#Covid19 Non seulement #Macron n'a pas racheté 1 Milliard de #masques comme un rapport le lui conseillait, mais sous son autorité, celle de Buzyn, de Véran et de Salomon, 600 Millions de masques "parfaitement utilisables" selon l'ancien DGS ont été détruits, brûlés en 2018-2020! #Covid19 Non seulement #Macron n'a pas racheté 1 Milliard de #masques comme un rapport le lui conseillait, mais sous son autorité, celle de Buzyn, de Véran et de Salomon, 600 Millions de masques "parfaitement utilisables" selon l'ancien DGS ont été détruits, brûlés en 2018-2020!

 

https://vk.com/video486433688_456239246?list=75ac80142c8cdb216a

Le Docteur Tal Schaller nous explique pourquoi l'OMS (entre autre) est en fait une ORGANISATION DE LA MANIPULATION ET DU MENSONGE. Quand vous verrez LA BIOGRAPHIE DU PATRON DE L'OMS (organisation mondiale de la santé) TEDROS ADHANOM, éthiopien, qui tient mieux la route dans un milieu mafieux que dans celui de la Santé. Bravo Docteur Schaller, vous méritez notre plus grande estime.


https://vk.com/video544172849_456239174?list=036f15b7f960195a86

COVID: L'Entente Trump-Xi

https://vk.com/video550091007_456240309?list=1151be2556d3a76536

La bêtise insinuée par la peur instrumentalisée.

Armel LannoisLibres et Unis

2 h

Public
PLANDEMIE/MESSAGE CAPITAL D'UN POLICIER...

Cette info me parle alors je transmets en masse par solidarité humaine. 
Sortons Libres et Unis, Vivons Conscients et Solidaires. 

#LibresEtUnis
Le lobbying est en train d'être activé dans toutes les entreprises et dans les médias pour une vaccination de masse...

Deux composants de ce futur vaccin sont classifiés secret défense...
Un troisième et pas des moindres est le "squalène"...

COVID-19 veut dir Certificat Of Vaccination IDentity avec 19 1=a et 9=i pour AI=Intelligence Artificielle.
Ce n'est pas le nom du virus mais celui du Plan international d'asservissement et de réduction des populations élaboré depuis des dizaines d'années et lancé en janvier 2020 lors du dernier DAVOS.
NE VOUS FAITES PAS DÉPISTER !

Passé 70 jours, le virus est inactif. Nous avons dépassé ce cap.
Ce qui réactive le virus, c’est un terrain immunitaire affaibli par la vaccination. Celle qu’ils comptent nous injecter (7 vaccins plus terribles les uns que les autres) est une véritable descente aux enfers visant à une dépopulation massive à plus de 80%... joint à ça, la 5G qu’ils installent dans toutes les villes du monde pour affaiblir nos défenses immunitaires.
Ne vous faites pas dépister, les tests ne sont pas fiables…

Les fabricants de tests le disent, aucun des tests ne peut détecter le virus Sras-Cov-2 mais seulement une infinitude de petits virus inoffensifs ou déchets de cellule qui font naturellement partie de notre microbiote.
Les gens testés apparaîtront de plus en plus positifs sur les tests, avoisinant les 90 %. C’est leur Objectif !

C’est pour cette raison qu’ils font sortir nos enfants en premier car ils ne peuvent pas encore imposer le test aux adultes.

En revanche, à compter du 11 Mai en France, sera imposé un dépistage massif dans toutes les écoles ( 700.000 /semaine).

Chaque directeur d'établissement scolaire recevra sous peu l'obligation de la part du Rectorat d'imposer le test sans en informer au préalable les parents.
Une fois votre enfant dépisté, ils obligeront toute la famille proche et contacts à se faire dépister, reconfiner... (puis vacciner...).

Vous serez dans l'obligation d'accepter ce dépistage, sinon on vous enlèvera votre enfant; ceci apparaîtra entre les lignes dans cette Ordonnance envoyée dans chaque établissement scolaire.
Nous ne sommes pas malades, juste porteurs sains... Porteurs de tas de petits virus qui apparaîtront sur les tests comme positifs ...

Il ne leur manque que cela : "Faire croire au monde entier que le monde est malade".

Ils ont mis en place ce plan stratégique : PASSER PAR NOS ENFANTS.

Leur point d'attaque : nos enfants

Leur stratégie : le dépistage.

Ne leur donnons pas ce qui leur manque !

Être dépisté positif c'est être fiché nuisible comme les juifs l'étaient.
Refuser le dépistage est la seule clé pour les empêcher ensuite de nous imposer la vaccination (vague 2), c'est ne pas venir grossir leurs chiffres afin de ne pas leur permettre d' IMPOSER la vaccination aux 7 milliards d'habitants.

Une fois vaccinés nous serons tous malades, affaiblis... Et la suite vous la connaissez...

En France, les gens peuvent refuser le dépistage en masse.

C'est pour cette raison que l'unique message à véhiculer sur tous les réseaux sociaux et en France est le suivant:

pendant ces 9 jours nous ne devons parler que de ça ! Refermez vos livres, vidéos qui traitent de sujets secondaires.

C'est l'ultime message à faire passer pendant ces 9 jours, nous ne devons parler que de ça.
NE VOUS FAITES PAS DÉPISTER ET NE LAISSEZ PAS VOS ENFANTS SE FAIRE DÉPISTER SANS VOTRE CONSENTEMENT !

Si en France, les gens comprennent ce message, ils ne remettront pas leurs enfants à l'école, entre les griffes de l’État.

Ils ne se feront pas dépister en Masse.

Et ils ne seront pas obligés, lors de la deuxième vague de se faire vacciner.
La seule solution pour sauver notre Humanité est de faire comprendre aux gens qu'ils ne doivent pas se faire DÉPISTER. Ne vous faites pas dépister, ne leur donnez pas ce qui qui leur manque, ne tombez pas dans leur piège.

TOUT découlera de là:

- PAS chopé

- PAS testé

- PAS vacciné

Nous devons remplir les murs des Facebook, vidéos, tous les espaces médiatiques de ce message unique.
FAITES DES PANNEAUX CLAIRS!

Leur point d'attaque : nos enfants

Leur stratégie : le dépistage

Ne leur donnons pas ce qui leur manque.

Au moins vous ne pourrez pas dire que vous n'avez pas
été prévenu!

À partager le plus largement possible et le plus rapidement possible car le processus est déjà en route…

https://plaintecovid.fr/?fbclid=IwAR17uzFLzvESit8cGlIqVoA3yNQERKxa-l_IxiIuZYt1kok5I5fmmA5EqE4

Alors que partout l'épidémie d'infections au coronavirus progresse, et malgré les avertissements des instances sanitaires internationales, l'État français n'a pas pris à temps les mesures nécessaires pour protéger les personnes sur son sol. Les mesures prises récemment sont tardives, insuffisantes et incohérentes. De ce fait, de nombreuses personnes, dont du personnel médical, ont été et sont toujours exposées à des risques sanitaires, sont tombées malades ou sont décédées.

Le droit français protège les personnes de ces négligences, mises en danger et violences. Selon la situation dans laquelle vous vous trouvez, ce site vise à faciliter le dépot d'une plainte contre X à l'aide de dossiers pré-rempli assorti d'une notice explicative.

 

Anne Dautriche

12 h · Public

Je relaye ces infos :

" Follow the water

Le projet est clair. L'OMS, la commission européenne, CEPI, la Fondation Bill&Melinda Gates, l'Alliance mondiale GAVI et Big Pharma sont en route pour vacciner l'humanité, malgré les mises en garde des lanceurs d'alerte.Levée de fonds prévu pour le 4 juin pour mettre au point les vaccins nécessaires.
GAVI annonce sur son site : Le gouvernement britannique accueillera la troisième conférence des donateurs de Gavi le 4 juin 2020 pour mobiliser au moins 7,4 milliards de dollars US de ressources supplémentaires pour protéger la prochaine génération avec des vaccins, réduire les inégalités liées aux maladies et créer un monde plus sain, plus sûr et plus prospère.
https://www.gavi.org/investing-gavi/resource-mobilisa..
Piqûre de rappel :

CEPI : co-fondé par Bill Gates.

GAVI : co-fondé par Bill Gates (750 millions de dollars en 1999).

Fondation Gates : fondé par Bill Gates.

OMS : financé par Bill Gates.

Elle est pas belle la philanthropie ?

Cordialement. "

https://christopheclaudelblog.wordpress.com/2020/05/07/faut-il-faire-appel-a-larmee-pour-sauver-la-democratie/?fbclid=IwAR1GA2flKyuf5UfzeKNkiRAKvO07AJ0iBQbFroD_MXkCauFOCsUEyoWRP7I

Patrick Nicolle

2 mai, 18:02 · Public

Christophe Chalençon, est-il en train d’inquiéter l’Elysée en appelant des Généraux des Armées.
C’est une lettre ouverte qui a été envoyé à l’Elysée ce 1er mai, par le mouvement citoyen baptisé « Les véritables Serviteurs de la France », dont Christophe Chalençon est porte parole. La démarche est claire : trouver immédiatement une issue favorable à cette crise sanitaire et sa désastreuse gestion par le gouvernement d’Edouard Philippe.

Pour remplacer les incompétents, Christophe Chalençon propose la nomination de 3 personnes d’autorités, 3 piliers :

Le Général Pierre de Villiers,

Le Général Didier Tauzin,

Le Général Bertrand Soubelet,

Selon lui, ils auront à composer un gouvernement de transition et devront s’entourer de toutes les compétences nécessaires au redressement du pays.

Ce gouvernement aura à mettre en place une nouvelle constitution en vue de l’avènement de la première démocratie.

Leur mission réalisée, ils quitteront leurs fonctions et redeviendront des serviteurs de la France à l’échéance 2022.

(source) Christophe Chalençon

Marc Mercier

7 h · Public

#Pourquoi #la #Panique #chez #létat #profond
— Le général Flynn était la personne la plus dangereuse pour l'état profond avec le président Trump.

-— Flynn était un démocrate toute sa vie et il était directeur de l'agence de renseignement de la défense sous l'administration d'Obama.

Oui, il sait tout et il a toutes les preuves sur l'état profond et l'administration corrompus de Obama avec Hillary Clinton.

— Regardez le Tweet du Général Flynn sur la fondation Clinton, Blanchiment d'argent et de crimes contre les enfants. Aussi il a parlé de Spirit Cooking et Anthony Weiner !
— #le #général #Flynn #sait #tout #sur :
1) Spirit Cooking

2) pizzagate

3) Fondation Clinton

4) Uranium un

5) Benghazi

6) lap top de Antony Weiner

Nous sommes en train de regarder l'écroulement de l'état profond mes chers amis !

Dernière Mise à jour ( Samedi 09 Mai 2020 à 05:49 )
<< Début < Précédent 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivant > Fin >>

Réslutats 11 - 20 sur 1349