Welcome ! Bienvenue ! New World Organization ®
Home
AU FIL DU TEMPS
DES ARTS
DEBATS
DEVENIR
ALL TEXTS
Documents
LIVRES REFERANTS
LIRE
LIVRES
UNIVERSALITY THEORY
HARMONIA UNIVERSUM
BOUTIQUE
Wrapper
Liens
Flux RSS
Contact
PARTICIPATION
Recherche
FOCUS SUR L'AUTEUR
Latest News
Search
Other Menu
Administrator

© Patinet Thierri

 
Home arrow DEBATS arrow POLITIQUE
POLITIQUE
Mensonge et opportunité PDF Imprimer Email
POLITIQUE
Écrit par Patinet Thierri   
Dimanche 25 Mars 2007 à 10:52

Mensonge et opportunité.

Voici donc la France dans ce concert de sortilège où tous les genres s’emmêlent pour annoncer la bonne parole, les grandes voies disciplinées qui permettront de la sortir de l’ornière d’épouvante en laquelle on la prostitue, et les uns et les autres dans un grand cri se conjoignent pour se féliciter de l’aubaine que représentent ses voix qu’ils quémandent férocement, congratulés des médias qu’ils sont dans un univers ondoyant les prébendes, les affinités, les circonvolutions de la reptation à tout va ! Tristesse du jour, monotonie de l’œuvre, où donc est passé le cœur de notre France, firmament de l’Occident, grandeur et épanouissement par toutes les voies de ce monde consacré ! Que nous sommes loin de son respire, de sa densité, de son rayonnement, il n’y a ici que veulerie, dépassement de l’incongruité la plus perfide, sacrilège au Temple de sa mémoire, de son histoire, de son apothéose, la France humiliée, la France dénaturée, la France avilie, la France torturée, la France, ce nom de France que l’on a tant appris à aimer dans notre Enfance, qui se voit souillé par des prises de paroles des derniers jours, voyant la pâleur extrême de ces êtres qui se disent en son sein et qui pour se disputer une voix s’animent à penser alors qu’ils en sont loin que son drapeau devrait orner en oriflamme les foyers Français ! J’ai honte pour eux, j’ai honte de leur litière de prostitution qui envenime et vient jusqu’à la probité éclabousser de sa souillure le nom sacré de notre Pays, j’ai honte pour notre Pays de voir enchanter sa grandeur par des esprits qui ne sont qu’opportunités et en aucun cas rayonnement de sa splendeur ! Je n’ai que le souhait de les voir balayer par le scrutin qu’ils réclament avec tant d’hypocrisie et de dévoiement ! Regardez les conspuer l’Identité Nationale en la regardant comme ignoble,  et le lendemain s’emparer de son sort pour se complaire à croire qu’ils obtiendront une seule voix des patriotes qui existent dans notre Pays, qui ont l’Amour de leur pays, enracinés qu’ils sont par les Lois universelles, contre lesquelles les lois de circonstances ne peuvent rien, à la chair de leur chair, cette Terre construite dans et par le sang de Générations qui n’avaient d’autres aspirations que celles de l’Honneur d’Etre et prospérer, l’Honneur de vivre et de vaincre l’adversité, l’Honneur de faire rayonner la chair de leur chair, ce Pays Bâti dans les larmes et dans le sang, ce Pays en lequel l’honneur le plus grand est de rendre honneur à ces Bâtisseurs, et construire plus avant afin d’en assurer la fertilité ! Pays de communion, Pays de traditions, Pays multimillénaire, ce jour pavois de l’ignorance accomplie, ce jour brisé et mutilé, ce jour vendu à des «europes » dictatoriales et sans lendemain ! Ma France, notre France, souillée à l’infini, doit elle perdurer dans ces infamies ? Non, si se lève l’oriflamme de sa réalité brillant dans le cœur de ses enfants, non si le réel l’emporte sur la virtualité qui veut s’imposer, cette réalité de notre Chant historique qui ne doit disparaître au profit d’un magma sans nom ou chaque être ne sera plus qu’un esclave perpétuel, esclave de la pensée unique, esclave de la bouffonnerie insultante de prétendants incultes, esclave de lois iniques et pernicieuses, esclave de l’utopie la plus dénaturée, esclave tout court allant droit vers la destruction de toutes les valeurs de la Vie dans un hymne euthanasique dont chacun accueillera la formalité avec joie, euthanasie de la culture, euthanasie de l’esprit critique, euthanasie de la foi, euthanasie de la Liberté au profit de la Dictature du néant qui aujourd’hui ose prétendre embraser le symbole de notre Pays, alors qu’il ne participe qu’à sa destruction ! Enfants de France, de quelques ethnies, de quelques races, de quelques confessions que vous soyez, réveillez vous avant qu’il ne soit trop tard ! Le mensonge est là et il faut le mettre en lumière ! Nous ne sommes plus au siècle des lumières mais au siècle des mensonges ! Regardez et veillez sans désemparer, ne vous laissez influencer par des médias aux ordres de la désorganisation ! Si votre aspiration est de disparaître, soit, si votre aspiration est de construire alors réagissez et faites en sortes que notre sol ne soit un laboratoire dans lequel se prépare la décrépitude de ce monde, où la Liberté sera enchaînée à jamais, où l’esprit de tolérance et de conquête sera définitivement obéré au profit du néant en lequel vous ne serez que des êtres vides de conscience, esclaves d’une parodie qui inévitablement s’auto détruira, car sans réalité et sans lendemain !

Lie and opportunity.

 Here thus France in this concert of magic spell where all the kinds are gotten mixed up to announce the fine words, the great disciplined ways which will make it possible to leave it the rut of terror in which one it male prostitute, and all and sundry in a great cry conjoignent themselves to be pleased with the aubaine which its voices represent that they beg savagely, congratulés of the media who they are in a universe ondoyant the emoluments, affinities, convolutions of the snaking to all goes! Sadness of the day, monotony of work, where thus passed the heart of our France, firmament of the Occident, size and blooming by all the ways of this devoted world! That we are far from sound breathes, of its density, its radiation, there is here only spinelessness, going beyond of the most perfidious incongruity, sacrilege with the Temple of its memory, its history, of its apotheosis, humiliated France, denatured France, degraded France, tortured France, France, this name of France which one so much learned how to like in our Childhood, which is seen soiled by speeches of the last days, seeing the extreme paleness of these beings which say themselves in its center and which to dispute a voice become animated to think whereas they in are far its flag should decorate in streamer the French hearths! I have shame for them, I am ashamed of their litter of prostitution which envenime and comes until probity to splash with its stain the name crowned with our Country, I have shame for our Country to see enchanting his size by spirits which are only opportunities and in no case radiation of his splendor! I have only the wish to see them sweeping by the poll which they claim with such an amount of hypocrisy and diverting! Look at decrying them the National Identity by looking it like wretched, and the following day to seize its fate to take pleasure to believe that they will obtain only one vote of the patriots who exist in our Country, which has the Love of their country, enracinés that they are by the universal Laws, against which the laws of circumstances cannot anything, with the flesh of their flesh, this Ground built in and by the blood of Generations which had other aspirations only those of the Honor To be and thrive, the Honor of living and overcoming the adversity, Honor to make radiate the flesh of their flesh, this Built Country in the tears and blood, this Country in which honor greatest east to return honor to these Builders, and to build front in order to ensure the fertility of it! Country of communion, Country of traditions, Country multimillénaire, this bulwark day of achieved ignorance, this broken and mutilated day, this day sold with dictatorial “europes” and without a future! Does my France, our France, soiled ad infinitum, owe it perdurer in these infamies? Not, if the streamer of its reality rises shining in the heart of his/her children, not if reality overrides the virtuality which wants to be essential, this reality of our historical Song which should not disappear with the profit from a magma without name or each being will not be any more that one perpetual slave, slave of the single thought, slave of the insulting buffoonery uncultivated applicants, slave of iniquitous and pernicious laws, slave of the Utopia most denatured, slave very short energy right towards the destruction of all the values of the Life in a euthanasic anthem of which each one will accommodate the formality with joy, euthanasia of the culture, euthanasia of the spirit critical, euthanasia of the faith, euthanasia of Freedom to the profit of the Dictatorship of nothing which ose to today claim to set ablaze the symbol of our Country, whereas it takes part only in its destruction! Children of France, some ethnos groups, some races, some confessions which you are, awake before it is not too late! The lie is there and it should be clarified! We are not any more at the century of the lights but at the century of the lies! Look at and take care without disabling, you do not let influence by media with the orders of the disorganization! If your aspiration is to disappear, is, if your aspiration is to build then reacts and makes of kinds that our ground is not a laboratory in which the decrepitude of this world prepares, where Freedom will be connected forever, where the spirit of tolerance and conquest will be definitively obéré with the profit of nothing in which you will be only empty beings of conscience, slaves of a parody which inevitably car will be destroyed, because without reality and without a future! 

© Vincent Thierry

Dernière Mise à jour ( Dimanche 25 Mars 2007 à 15:01 )
Marketing politique PDF Imprimer Email
POLITIQUE
Écrit par Patinet Thierri   
Vendredi 16 Mars 2007 à 12:11
Marketing politique

Vendre la "politique" qui engage le devenir d'un Peuple comme une marque de lessive devient la mesure de notre civilisation atrophiée intellectuellement! Si l'on suit les débats télévisés, on n'a plus de question à se poser sur le rayonnement de nos candidats, à part quelques exceptions, le slogan est de règle, et encore plus à gauche qu'à droite! Ecoutez la gauche, elle est souveraine dans cette démarche! Son vocabulaire se limite exclusivement à une dizaine de mots qui sont repris dans tous les sens possible et imaginable en chacune de ses phrases,  afin que l'opinion, réagissant comme le chien de Pavlov, soumise au principe de l'altruisme, se recompose derrière son mentor. Analysons les prototypes du discours :
- clair clarté clairement ! Comment ne pas y croire?
- juste justice ordre juste! Comment ne pas se plier à cet ordre "juste" sans culpabiliser ?
- profond, profondèment, profondeur! Comment ne pas voir l'état d'une réflexion "profonde"!
- utile ! On ne le serait à moins !
- autrement ! C’est une évidence !
- effroyable ! Quelle accentuation de la terminologie !
- franchement, franc ! Là, on s’amuse réellement !
- vous avez raison ! Technique du judoka afin de mieux déstabiliser son adversaire !
- le business sera là ! Et bien voyons !
- vous ne serez pas déçu ! Mon Dieu, fuyons !
De qui se moque t'on, à l'image du ventre mou de la démocratie qui lui n'a trouvé qu'un seul terme pour se définir:"la vérité!", alors que la vérité individuelle n'est qu'un rayon dans le cercle de la Vérité, il est temps que notre Peuple prenne conscience de l'incurie qui les prépare à la plus vaste dictature qui soit, se réclamant de la Démocratie, alors qu'elle en méprise la statuaire, la dictature du néant, de l'acculturation, de la désintégration de toute identité au profit de communautarismes sectateurs qui seront les piliers de cette désintégration! Réveillez vous avant que de disparaître dans cette désintégration dénaturée, atrophiée, ovipare, rejetant toute votre vitalité, votre esprit de synthèse, votre capacité critique, réveillez vous avant d'être vendu au parti du néant, de ce socialisme qui toujours s'est perverti par appétit du pouvoir, les je moi, je décide, je ferai, devraient déjà vous faire prendre conscience de la morbidité de cette tentative de prise du pouvoir, qui dénie, contrairement à tout ce qui est dit, le nous du Peuple! L'heure est grave pour la France, pour son Peuple, sa Culture, son Histoire et son rayonnement! La manipulation est flagrante, il faut la dénoncer, la mettre aux bans de la réflexion de notre Peuple dont on se moque éperdument! Il suffit de prendre notre Peuple pour un arriéré mental, il suffit de lui mentir et de lui vendre un néant politique reposant sur du sable, n'oubliez jamais qu'il n'y a jamais une seule réponse donnée sur les questions de gouvernement politique, économique, sinon que des réponses évasives éludant la question elle même, exemple l'imposition, le droit du travail, l'économie générale, il suffit donc de cette aberration qui voudrait voir le pouvoir se vendre comme une vulgaire marque de lessive, beaucoup plus utile au demeurant! Soyons sérieux!  Lorsqu'on n'a que pour seul programme celui de l'éconduite de la France, prendre à Paul pour donner à Pierre, on rend son tablier et on n’inflige pas aux Français cette logorrhée d'inepties issues de concepts de marketing édulcorés! C'est injurier la France que de se comporter ainsi et les Français! La politique, où l'Art de diriger la Cité,  est un sujet top sérieux, pour le laisser entre les mains du mensonge et de l'ignorance, mesures intentionnelles de la désintégration ; il suffit de l'ignominie, il suffit de nous prendre pour des veaux ou des imbéciles, des moutons de panurge destinés à l'abattoir de la pensée unique au nom d'un altruisme de permission, cautionnée par de larvaires écologistes dévoués à la cause de thanatos, dictateurs en puissance, et non à la cause de la Vie! Français, réveillez vous avant qu'il ne soit trop tard!


Political marketing
To sell the “policy” which engages to become it of People as a mark of detergent becomes the measurement of our intellectually atrophied civilization! If the televised debates are followed, there is not any more a question to be posed about the radiation of our candidates, besides some exceptions, the slogan is the rule, and even on the left than on the right! Listen to the left, it is sovereign in this step! Its vocabulary is limited exclusively to ten words which are included in all the possible and conceivable directions of each one of its sentences, so that the opinion, reacting like the dog of Pavlov, subjected to the principle of the altruism, is recomposed behind its mentor. Let us analyze the prototypes of the speech:
- clearly clearness clearly! How not in it to believe?
- right justice order right! How not to yield with this order “right” without making feel guilty?
- deep, deeply, depth! How not to see the state of a “major” reflection!
- useful! One will not be it with less!
- otherwise! It is an obviousness!
- appalling! What a stressing of the terminology!
- frankly, frank! There, one really has fun!
- you are right! Technique of the judoka in order to better destabilize his adversary!
- the business will be there! And well let us see!
- you will not be disappointed! My God, let us flee!
Which makes fun you one, with the image of the soft belly of the democracy which found one term to him to be defined: “the truth! ”, whereas the individual truth is only one ray in the circle of the Truth, it is emps that our People become aware of the incurie which prepares them with the vastest dictatorship which is, claiming Democracy, whereas it mistakes the statuary of it, dictatorship of nothing, acculturation, the disintegration of any identity to the profit of communautarisms sectateurs which will be the pillars of this disintegration! Awake before to disappear in this denatured disintegration, atrophied, oviparous animal, rejecting all your vitality, your spirit of synthesis, your critical capacity, awake before being sold with the party of nothing, of this socialism which always was perverted by appetite of the capacity, them I me, I decide, I will make, should already make you contrary become aware of the morbidity of this attempt at seizure of power, which denies, to all that is said, us of the People! The hour is serious for France, for its People, his Culture, its History and its radiation! Handling is obvious, it is necessary to denounce it, put it at the banns of the reflection of our People of which one makes fun passionately! It is enough to take our People for arrear mental, it is enough him to lie and to sell him nothing political resting on sand, forget never but it y forever only one answer given on questions of government political, economic, if not that evasive answers eluding the question it even, example the imposition, the law the labor, the economy as a whole, it are thus enough to this aberration which would like to see the capacity to be sold like a vulgar mark of detergent, much more useful moreover! Let us be serious!  When one only for only program that of did not get rid of France, to take in Paul to give to Pierre, one returns his apron and one does not inflict to the French this logorrhée of ineptitudes resulting from edulcorated concepts of marketing! It is to insult France which to behave thus and French! The policy, where Art to direct the City, is a subject serious signal, to leave it between the hands of the lie and ignorance, intentional measurements of disintegration; it is enough to the ignominie, it is enough to take to us for calves or imbeciles, sheep of panurge intended for the slaughter-house of the single thought in the name of an altruism of permission, guaranteed by larval ecologists devoted to the cause of thanatos, dictators in power, and not with the cause of the Life! French, awake before it is not too late!

© Vincent Thierry
Dernière Mise à jour ( Vendredi 16 Mars 2007 à 12:17 )
Diversité Culturelle PDF Imprimer Email
POLITIQUE
Écrit par Patinet Thierri   
Dimanche 25 Février 2007 à 12:20
Diversité culturelle, cohésion Nationale ?


Je suis très surpris de trouver cette formulation: "la diversité culturelle au service de la cohésion Nationale" dans le cadre du forum de l'UMP, idée proprement de gauche par excellence, reniant toute fondation historique de la France. La cohésion Nationale repose sur une vision commune du devenir, dont les bases trouvent leur condition dans des racines culturelles qui se sont forgées au cours de l'histoire qui n'ont rien à voir avec une quelconque diversité culturelle subie et encadrée. Coutumes et droits engendrant le Droit sont les liens indéfectibles de cette rémanence qui n'a elle aussi rien à voir avec l'obligation légiférée de prendre en compte une diversité dont la symbolique du plus par plus se réduit par moins, état dans lequel nous gravitons actuellement. Une Nation ne se forge pas en une semaine ou en un an suivant la fantaisie et l'humeur politique du moment. C'est pour cela, à mon avis, qu'il convient au Politique de ne pas opérer dans le cadre d'une quelconque "diversité Culturelle", cette diversité éant inhérente à la capacité de chacun de créer, espace de liberté qui ne peut être contraint, sauf à penser qu'il faille rayer deux mille ans d'histoire pour le plaisir d'une législation dont les fondements reposeront sur du sable et qui s'autodétruiront inévitablement, la Nature reprenant ses droits, la Liberté ne pouvant ainsi être balayée pour des principes d'intégration qui relèvent plus de la désintégration et de la destruction qu'autre chose. La Culture Régionale existe, la Culture Nationale existe, la Culture Européenne existe, la Culture Occidentale existe. Doivents-elles disparaître pour mettre en place une sub-culture de parodie qui devrait assurer la cohésion Nationale? Quelle cohésion sociale dans ce cadre? Aucune, bien au contraire une explosion de communautarisme engendrant la haine, le paraître, l'insignifiance, la démesure, l'acculturation la plus profonde. Prendre en compte les diversités culturelles, certes, mais en faire un drapeau, en aucun cas, ce serait un crime contre l'intelligence, signe d'un asservissement et d'un reniement de notre passé, de notre Histoire qui n'ont pas lieu d'être, à moins que l'on s'enchante d'entendre le couplet : "du passé faisons table rase!". Nous avons certes à apprendre des composantes de l'Humanité, mais devons nous renier notre composante? Nous n'avons pas que je sache à nous intégrer? Mais bien au contraire à faire rayonner notre Culture qui permettra l'assimilation de composantes exogènes, qui là, trouveront fierté à vivre sur notre sol! Mais cela implique une réforme en profondeur de l'Education Nationale qu'il conviendra un jour de mettre en place si notre Culture veut survivre! Et par pitié que l'on ne nous parle pas de couleurs, d'ethnies, de Races, dans le cadre de la Culture, car la Culture trouve toujours naissance dans l'individu et en aucun cas dans le cadre de ses "appartenances génétiques, ou géographiques"! Assez de génuflexions et de prosternations devant les "autres Cultures", la Culture Française existe et je ne vois pas en quoi elle ne serait pas comme elle l'a toujours été jusqu'à présent, facteur de cohésion Nationale. Elle a su intégrer des strates de populations diverses et ce depuis des centaines d'années, pourquoi ne serait elle pas capable d'intégrer les dernières populations exogènes? La France et sa Culture ne sont pas nées en 1970!!! Soulever ce débat me semble déjà devoir démissionner du rôle d'influence que doivent avoir les représentants de l'Etat, qui représentent la France et sa Culture, intégratrice, n'en déplaise à ses délateurs, et là, elle n'a rien à prouver, qu'il suffise de relire l'Histoire avec un H majuscule et non pas l'histoire avec un h minuscule, de celles et ceux qui l'aiment et veulent y vivre en pleine harmonie avec sa Culture!


Cultural diversity, National cohesion?


I am very surprised to find this formulation: “cultural diversity with the service of National cohesion” within the framework of the forum of UMP, idea properly of left par excellence, disavowing any historical foundation of France. Nationale cohesion rests on a common vision of becoming, whose bases find their condition in cultural roots which were fogées during the history which has nothing to do with any undergone and framed cultural diversity. Habits and rights generating the Right are the indéfectibles bonds of this remanence which has it also nothing to see with the obligation legislated to take into account a diversity of which the symbolic system of more by more is reduced per less, state in which we currently revolve. A Nation is not forged in a week or one year following the imagination and the political mood of the moment. It is for that, in my opinion, that it is advisable for the Policy not to operate within the framework of unspecified “a Culturelle diversity”, this diversity éant inherent in the capacity of each one to create, space of freedom which cannot be constrained, except thinking that it is necessary to stripe two thousand years of history for the pleasure of a legislation whose bases will rest on sand and who will inevitably autodétruiront themselves, Nature taking again its rights, Freedom thus not being able to be swept for principles of integration which raise more disintegration and destruction but another thing. The Regional Culture exists, the National Culture exists, the European Culture exists, the Western Culture exists. Doivents to disappear they to set up a subculture of parody which should ensure Nationale cohesion? Which social cohesion within this framework? No, quite to the contrary an explosion of communautarism generating hatred, it to appear, insignificance, disproportion, the major acculturation. To take into account cultural diversities, certainly, but to make a flag, to in no case of them, it would be a crime against the intelligence, signs of a control and a disavowal of our past, of our History which do not take place to be, unless one enchants oneself to hear the verse: “of the past let us make close-cropped table!”. We have certainly to learn from the components of Humanity, but must disavow our component? We do not have that I can integrate us? But quite to the contrary to make radiate our Culture who will allow the assimilation of exogenic components, who there, will find pride with living on our ground! But that implies an in-depth reform of the National Education which it will be advisable one day to set up if our Culture wants to survive! And by pity that one does not speak to us about colors, ethnos groups, of Races, within the framework of the Culture, because the Culture always finds birth in the individual and to in no case within the framework of its “genetic, or geographical memberships”! Enough of génuflexions and of prostrations in front of the “other Cultures”, the French Culture exists and I do not see in what it would not be as it always was until now, factor of Nationale cohesion. It knew to integrate layers of various populations and wouldn't this since hundreds of years, why be it not able to integrate the last exogenic populations? France and its Culture were not born in 1970!!! To raise this debate already seems to me to have to resign of the role of influence which the representatives of the State must have, who represent France and his Culture, integrating, with due respect to its informers, and there, it does not have anything to prove, which it is enough to read again the History with a H capital letter and not the history with a H lower-case, those and those which like it and want to live there in full harmony with its Culture!

© Vincent Thierry
Dernière Mise à jour ( Dimanche 25 Février 2007 à 12:21 )
Défense Education PDF Imprimer Email
POLITIQUE
Écrit par Patinet Thierri   
Vendredi 23 Février 2007 à 11:10
Défense-Education


Il n'y a pas d'éducation sans défense. La défense est la sécurité permettant à l'éducation de s'épanouir dans la Liberté. S'il y a de bons esprits pour penser, dans l'utopie la plus nébuleuse, qu'ils pourront enrichir leur savoir en étant sujet de toutes les convoitises, ils se trompent lourdement. A l'image de la force de dissuasion nucléaire, la force de frappe est nécessaire, et inéluctable, si l'on considère les événements de notre monde, déploiement du nucléaire en Corée du Nord, en Iran, bombe sale en perspective dans le cadre des ventes de stocks périmés dans les ex pays d'URSS, etc... Qui sera le gardien de l'éducation et non  "de la bonne éducation", ( qu'est ce que cela veut dire "la bonne éducation", le politiquement correct? la Reptation ? la Servilité ?) dans ces temps houleux, sinon la force de dissuasion dont disposera la France, ce qui lui permettra de se faire respecter et faire respecter sa voix, son Education, sans tomber sous le fléau d'un dictat quelconque dont le monde socialiste est tellement friand ( soviets, national socialisme, etc) ! Car enfin rendons à César ce qui appartient à César, il serait temps de voir le socialisme comme il est et non pas comme on voudrait nous le montrer, une mécanique bien huilée faites pour mettre au pas, ignorant l'individualité, condescendant à la multiplicité dont l'intelligence diminue comme le carré de l'échantillon concerné (imaginez...), une doctrine matérialiste issue du néant et par ce néant voulant instaurer le néant, l'acculturation la plus propice à la mise en place de ses "élites" vouées à la destruction de toute création! Ainsi convient-il de regarder au fond des choses pour voir se profiler dans "la bonne éducation" des relents particulièrement douteux qui sentent l'embrigadement, le nivellement, et bien plus grave encore l'asservissement. Il est donc tout à fait naturel que le prétendant socialiste n'est pas envie de voir s'armer la France pour défendre sa réalité intellectuelle et structurelle puisque cette réalité doit disparaître à ses yeux, s'effacer pour laisser place à une sous culture dont on voit les prémisses s'élaborer sous nos yeux, qui fait qu'aujourd'hui à peine un enfant sur deux ne sait lire ou écrire, compter, à peine un adolescent sur deux ne sait qui est Racine, Descartes, l'"éducation" famélique dispensée depuis des décennies et notamment pendant le règne du Monarque que l'on sait, et sous la férule de ses dévoués n'ayant fait que décliner! Un enfant sans projet est un enfant sans devenir, la peur, son moteur. Et comment n'aurait-il pas peur lorsqu’il sait que son pays n'est pas respecté, qu'il doit suivre un chemin tracé et non pas épanouir son imagination au delà de ce chemin tracé? Quel refuge trouver sinon celui de la médiocrité à laquelle il doit s'apparenter pour survivre? Voilà la voie du socialisme, la voie de l'agrégation de la peur et de ses scories, mouvance inverse de la Vie qui va vers son agonie plutôt que vers sa luminosité. Digression nécessaire à la compréhension de la phrase de celle qui se considère comme le futur Monarque. Ainsi pour répondre à la question de savoir si il est nécessaire de construire un second porte avion nucléaire, répondrais je oui, sans la moindre hésitation, car je me répète, mais c'est intentionnel, sans force de frappe, nous ne serons pas en mesure de nous faire respecter, et sans ce respect, nous ne pourrons garantir en aucun cas une quelconque Education à nos enfants, car livrés pieds et poings liés à tous les opportunismes, à toutes les dictatures. L'enjeu encore une fois est celui de la Liberté, qui ne se transige pas, sauf si déjà on est vassal et inféodé à une doctrine de destruction et d'asservissement! Post script : Monsieur Sarkozy devrait lors de son débat avec la prétendante demander ce qu'elle entend par bonne éducation, et conjointement, il ne le fera pas et c'est dommage, quel sera le sort de celles et ceux qui ne suivront pas "la bonne éducation", le goulag? Le camp de concentration? L’éradication chimique?


Defense-education


There is no education without defense. Defense is safety making it possible education to open out in Freedom. If there are good spirits to think, in the most nebulous Utopia, that they will be able to enrich to know to them while being prone by all covetousnesses, they are mistaken heavily. With the image of the nuclear deterrent power, the deterrent force is necessary, and inescapable, if the events of our world are considered, deployment of the nuclear power in North Korea, in Iran, bends dirty in prospect within the framework for the sales for stocks out-of-date in the ex country for the USSR, etc… Who will be the guard of the education and not “of the good education”, (which is what that wants to say “good education”, the politically correct one? snaking? servility?) in these surging times, if not it deterrent power France will have, which will enable him to be made respect and make respect its voice, its Education, without falling under the plague from an unspecified dictat whose socialist world is so fond of delicacies (Soviets, national socialism, etc)! Because finally let us return in César what belongs to César, it would be time to see socialism as it is and not as one would like to show it to us, a well oiled mechanics made to put at the step, being unaware of individuality, condescending with the multiplicity whose intelligence decreases like the square of the sample concerned (imagine…), doctrines materialist exit of nothing and by this nothing wanting to found nothing, the acculturation most favourable with the installation of its “elites” dedicated to the destruction of any creation! Thus is advisable it to look at the bottom them things to see being profiled in “the good education” of the particularly doubtful relents which feel the enrollment, levelling, and much more serious still control. It is thus completely natural that the socialist applicant is not desire for seeing to arm France to defend his intellectual and structural reality since this reality must disappear in its eyes, to be erased to leave room to under culture which one sees the premises being worked out under our eyes, which makes that today hardly a child on two cannot read or write, count, hardly a teenager on two does not know who is Racine, Descartes, starveling the “education” exempted since decades and in particular during the reign of the Monarch whom one knows, and under the cane of his devoted having done nothing but decline! A child without project is a child without becoming, the fear, his engine. And how wouldn't it be afraid when it knows that its country is not respected, that it must follow a traced way and not open out its imagination beyond this traced way? Which refuge to find if not that of the mediocrity to which it must be connected to survive? Here is the way of socialism, the way of the aggregation of the fear and its slags, opposite mobility of the Life which goes towards its anguish rather than towards its luminosity. Digression necessary to the comprehension of the sentence of that which is regarded as the future Monarch. Thus to answer the question of knowing if it is necessary to build a second nuclear door plane, would answer I yes, without the least hesitation, because I repeat myself, but it is intentional, without deterrent force, we will not be able to make us respect, and without this respect, we will not be able to guarantee to in no case any Education with our children, because delivered feet and fists related to all opportunisms, with all the dictatorships. The stake once again is that of the Freedom, which is not compromised, except so already one is vassal and pledged with doctrines of destruction and control! Post script: Would Mr Sarkozy have at the time of his debate with claiming asking what it understands by good education, and jointly, it will not do it and it is a pity, which will be the fate of those and those which will not follow “good education”, Gulag? The concentration camp? Chemical eradication?

© Vincent Thierry

Eco Taxes PDF Imprimer Email
POLITIQUE
Écrit par Patinet Thierri   
Vendredi 02 Février 2007 à 08:15
Eco Taxes

Réfléchissons un peu, un tout petit peu suffira.
Le tiers monde est à l’agonie faute d’avoir su promouvoir une élite constructive, l’ancrage de l’archaïsme étant malheureusement le creuset de son irréductible déclin. Ses dettes extérieures sont considérables, puisque l’argent versé ne sert presque jamais à son édification. Le système bancaire vit donc dans une bulle qui risque d’exploser d’un moment à l’autre. La bulle économique n’est pas née hier, elle ne fait que gonfler de jour en jour, voyant le virtuel s’emparer de sa viduité. Elle a commencé le jour où ont été effacées les dettes des pays du tiers monde, et d’autres dettes à titre gracieux pour d’autres pays. Cette bulle a besoin d’argent ! Comment espère t’elle combler sa virtualité si elle n’en trouve pas ? Et comment combler cette virtualité ? Réfléchissons un peu, un tout petit peu suffira.  Il convient  de trouver des moyens pour compenser la perte irrémédiable de tous les moyens financiers mis en œuvre, en pure perte, au bénéfice d’une partie de l’humanité. Comment et où trouver cet argent, sinon que dans les pays dits riches en créant de nouvelles taxes qui permettront de rétablir l’équilibre financier de la planète. Nous y sommes ! Nonobstant les phénomènes naturels de réchauffement de la planète, comme d’ailleurs de glaciation, ce qu’ont tendance à oublier nos biens pensants, la meilleure taxe à mettre en œuvre doit être celle qui touche à la Vie elle-même, la Vie Humaine bien entendu, l’humain ne pouvant être que responsable de l’écosystème dans lequel il n’est que partie intégrante, donc pour ce faire il convient dans un premier temps de le culpabiliser d’être, de découvrir, de conquérir, de bâtir, première opération qui permettra de soumettre les vivants à une vision née bien entendu de scientifiques responsables, ( entends t’on l’écho de ceux qui ne sont pas en accord avec les premiers, les biens pensants fondateurs de la nouvelle religion de l’espèce, une Terre que nous aimons certes mais qu’il faudra bien quitter un jour, ne vous en déplaise, non, grand jamais, nous n’entendons que la pensée unique !). Ce viol des foules particulièrement méticuleux est en train d’aboutir, à telle fin que l’on ne parle plus de l’activité industrielle comme dégradant la planète, mais de l’activité Humaine, vous, moi, toutes les personnes vivant sur notre Terre, considérés comme ne faisant plus partie de l’écosystème ! La sainte religion du "réchauffement terrestre" s'est mise en route et dans ce petit pays de France qui ressemble de plus en plus à ceux du quart monde, on assiste actuellement  à un battage médiatique sans précédent pour que bien entendu chacun se sente coupable ! C'est à quel média hurlera le plus fort pour nous persuader de cette vérité existentielle, jusqu'à la bêtise suprême de voir chacun éteindre le courant pendant cinq minutes, opération décuplant au rallumage les émissions " nocives"! Merci Monsieur Pavlov, l'animal français a bien réagi, prosterné dans l’ignorance qu'il est de la virtualité en laquelle il vit sous la férule de ses serviteurs inféodés! Comment ne le serait il pas, conditionné par les hurleurs et radoteurs millénaristes qui le fustigent et lui inculquent un million de fois par jour, tous médias confondus, que la planète se réchauffe à cause de lui! Aubaine, la soupe est tellement bonne que se précipitent dans ce parfum de mort annoncée et les associations, et les entreprises, et les particuliers pour gagner, qui des subventions que l'on n'ose refuser au nom de la "bonne pensée", qui des profits, qui des prébendes, mais cela n'est rien au regard des états qui se goinfrent littéralement en mettant en oeuvre des écotaxes phénoménales, adaptées aux entreprises, et en voie d'élaboration pour les particuliers qui demain seront fichés en fonction de leur degré de pollution et redevable à l'état en cas de dépassement de leur capital pollution! Ne riez pas, le projet est actuellement sur le bureau de nos ministres français! Un projet à la carte qui permettra de renflouer des caisses vidées par tous les présents faits à une humanité qui n'a pas l'intention de lâcher la proie pour l'ombre, tant dans son lieu de villégiature qu’en ce pays de France ont sont distribués sans compter: rmi, allocations familiales, sécurité sociale, allocations logement, couverture universelle, permettant de vivre confortablement sans ne rien faire avec un revenu minimum de 2500 euro, si l’on ait assez malin! Oui la soupe est bonne mais il faut se donner les moyens de donner cette soupe, et où trouver des moyens sinon qu'en inventant de nouvelles taxes permettant de générer ces moyens! Comme le bug de l'an 2000 qui avec le recul fait frémir au regard de la crédulité humaine, plus vaste escroquerie ne peut être imaginée, pourrait-on penser? Et bien non, aujourd'hui on a trouvé mieux! le réchauffement de la planète du aux activités humaines!, on ne vous parle plus je le répète d'activités industrielles! On vous parle d'activités humaines, ce qui est notablement différent! Vous êtes désormais coupables d'exister! Ne l'oubliez jamais et ne vous plaignez pas si demain vous subissez les conséquences de cette folie contre laquelle dès maintenant vous pouvez lutter en vous associant! Vous aurez été prévenu! Lutter efficacement contre cette dramaturgie de l'ignorance n'est pas trop tard! Réveillez vous et unissez vous pour restituer la réalité à la réalité, et défaire cette virtualité en laquelle sombrent par contemplation bien des pays trop heureux de savoir que leurs caisses pourront se remplir de cette manne issue des écotaxes, voyant chaque être humain sujet et commettant, esclave servile qui n'aura le droit de vivre et prospérer que dans le paupérisme absolu et sous réserve qu'il ait payé son écot à des communautés qui ne sont pas les siennes! Est ce cela le devenir? Non! Alors que s'élève un vent de vérité qui destitue à jamais ce crime contre l'intelligence auquel nous devrions nous soumettre! Que tous les scientifiques de ce monde en leur matière se réunissent et confrontent la réalité du phénomène à la réalité Humaine, je parle des Etres vivants ! Nous serons surpris je le pense sincèrement par le résultat ! Alors se tourneront nos politiques vers d’autres formes d’écotaxes qu’il faudra aussi combattre ! Les écotaxes sur les animaux, les chiens, les chats, les bovins, et pourquoi pas sur les insectes, les plantes bien entendu ! On croit rêver ! Que l’on cesse de prendre les Etres Humains pour des imbéciles !!!!

Eco Taxes

Let us reflect a little, very small little will be enough.
The Third World is with the anguish fault of having known to promote a constructive elite, the anchoring of the archaism being unfortunately the crucible of its irreducible decline. Its foreign debts are considerable, since the versed money is almost never used for its construction. The banking structure thus lives in a bubble which is likely to explode from one moment to another. The economic bubble was not born yesterday, it does nothing but inflate day in day, seeing the virtual one seizing its viduity. It began the day when the debts of the Third World countries were unobtrusive, and other debts on a purely gracious basis for other countries. This bubble needs money! How does it hope for you to fill his virtuality if it does not find any? And how to fill this virtuality? Let us reflect a little, very small little will be enough.  It is advisable to find means to compensate for the irremediable loss of all financial means implemented, to no purpose, for the benefit of part of humanity. How and where to find this money, if not that in the countries known as rich by creating new taxes which will make it possible to restore the financial balance of planet. We are there! Notwithstanding the natural phenomena of reheating of planet, like besides of glaciation, which has tendency to forget our thinking goods, the best tax to be implemented must be that which touches with the Life itself, the Human Life of course, the human one being able to be only responsible for the ecosystem in which it is only integral part, therefore with this intention it is initially advisable to make it feel guilty to be, discover, conquer, build, first operation which will make it possible to subject the alive ones to a vision born of course of responsible scientists, (hear to you one it echo of those which are not in agreement with the first, the thinking goods founders of the new religion of the species, a Ground whom we love certainly but that a day will have well to be left, displeases any to you, not, large never, we hear only the single thought!). This rape of crowd particularly meticulous person is succeeding, for such purpose that one does not speak any more an industrial activity like degrading planet, but Humaine activity, you, me, all people living on our Earth, regarded as not forming part of the ecosystem more! The holy religion of the “terrestrial reheating” got under way and in this small country of France which resembles more and more those of Fourth World, one currently attends a media beating without precedent so that of course each one feels guilty! It is with what a media will howl most extremely to persuade us of this existential truth, until the supreme silly thing to see each one extinguishing the current during five minutes, operation multiplying by ten with relighting the” harmful " emissions! Thank you Mr Pavlov, the French animal reacted well, prostrate in the ignorance which it is virtuality in which it lives under the cane of his pledged servants! How it would not be it not, conditioned by the hurleurs and drivellers millenarists who fustigate it and inculcate to him a million times per day, all confused media, which the planet is heated because of him! Aubaine, soup is so good that precipitate in this perfume of announced death and associations, and companies, and the private individuals to gain, who subsidies which one does not dare to refuse in the name of the “good thought”, which profits, which emoluments, but that is nothing taking into consideration state which are goinfrent literally by implementing phenomenal écotaxes, adapted to the companies, and being developed private individual who tomorrow will be driven according to their degree of pollution and debtor to the state in the event of going beyond of their capital pollution! Do not laugh, the project is currently on the desk of our French ministers! A project with the chart which will make it possible to reinflate cases emptied by all these facts at a humanity which does not intend to release the prey for the shade, so much in its vacation resort than in this country of France have are distributed without counting: rmi, family benefits, social security, allowances housing, universal cover, allowing to comfortably live without anything to make with a minimum income of 2500 euro, if one has rather malignant! Yes soup is good but it is necessary to give oneself the means of giving this soup, and where to find means if not that by inventing new taxes allowing generating these means! Like the bug of the year 2000 which with the passing makes quiver with the glance human credulity, vaster swindle, could one cannot be imagined think? And well not, today one found better! Reheating of planet of to the human activities! , one does not speak to you any more I repeat it industrial activities! One speaks to you about human activities, which is notably different! You are from now on guilty to exist! Never forget it and you do not feel sorry for so tomorrow you undergo the consequences of this madness against which as of now you can fight while associating to you! You will have been warned! To fight effectively against this dramaturgy of ignorance is not too late! Awake and link to restore reality with reality, and to demolish this virtuality in which sink by contemplation many too happy country of knowing that their cases will be able to fill of this basket resulting from the écotaxes, seeing each human being prone and making, servile slave who will have the right to live and thrive only in absolute pauperism and provided it paid his share at communities which are not them his! Is this that to become it? Not! Whereas rises a wind of truth which relieves forever this crime against the intelligence to which us should subject itself! How all the scientists of this world in their matter meet and confront the reality of the phenomenon in reality Humaine, I speak about the alive Beings! We will be surprised I sincerely think it by the result! Then our policies will turn to other forms of écotaxes which will also have to be fought! Écotaxes on the animals, the dogs, the cats, the bovines, and why not on the insects, the plants of course! One believes to dream! That one ceases taking the Human Beings for imbeciles!!!!



© Vincent Thierry
Dernière Mise à jour ( Vendredi 02 Février 2007 à 08:18 )
<< Début < Précédent 41 42 43 44 45 Suivant > Fin >>

Réslutats 370 - 378 sur 405