Welcome ! Bienvenue ! New World Organization ®
Home
AU FIL DU TEMPS
DES ARTS
DEBATS
DEVENIR
ALL TEXTS
Documents
LIVRES REFERANTS
LIRE
LIVRES
UNIVERSALITY THEORY
HARMONIA UNIVERSUM
BOUTIQUE
Wrapper
Liens
Flux RSS
Contact
PARTICIPATION
Recherche
FOCUS SUR L'AUTEUR
Latest News
Search
Other Menu
Administrator

© Patinet Thierri

 
Home arrow DEVENIR arrow ETRE HUMANITE
ETRE HUMANITE
Propaganda PDF Imprimer Email
ETRE HUMANITE
Écrit par Patinet Thierri   
Jeudi 22 Avril 2010 à 12:04

Propaganda

 

Nous sommes arrivés à un stade de propagande sur les ondes et la télévision Française qui frise non seulement le ridicule mais incite, fort heureusement, nos compatriotes à rechercher au delà de l'hexagone sous dictature de la pensée unique, les informations réelles les plongeant dans la réalité et non la virtualité. Un exemple sur une radio qui se dit représentative de la France sur le journal de 7h00 et suivants:

- Pas un mot sur la mise en cause d'une fameuse banque américaine, et encore moins sur un chef d'entreprise Française, concernant le viol de certains pays par des prêts virtuels,

- un délire global sur l'impact volcanique Islandais, laissant entendre  une chute de l'économie et une fausse empathie pour toutes celles et ceux qui sont bloqués par le défaut naturel de vols aériens,

- une attaque en règle à l'encontre de l'église catholique relative à la pédophilie,

- une compassion sans égale pour les joueurs de football ayant fait acte de pédophilie avec une jeune fille mineure,

- une attaque en règle contre les mouvements nationaux,

- un contentement de voir qu'aucun charter ne renverra les sans papiers dans leur pays d'origine,

- une attaque méprisable, raciste à tous égards, en règle sur l'ex président Polonais décédé dans le crash de l'avion le conduisant à Katyn,

- un interview d'un ministre confondant le ciel Français avec le ciel européen, et ne s'en remettant qu'aux "experts" ( quels experts ?), pour la remise en œuvre des vols nationaux, et pas un mot bien entendu sur le rapatriement de nos concitoyens, alors qu'un avion militaire vient de ramener le ministre de l'économie en escale à Madrid,

- un tissu de mensonge sur "l'écologie" toujours en veille alors que le volcan Islandais vient de rejeter dans la nature plus de cent ans d'activité humaine, et surtout pas un mot sur l'éruption solaire magistrale du début de semaine dernière ayant par induction participé à cette éruption,

- pas un mot sur l'état du monde,

Etc.,

Il faut écouter pour se rendre compte à quel point la bêtise a atteint le "journalisme".

En fait de journalisme, nous nous retrouvons en face de perroquets qui vont chercher l'information à diffuser dans les ministères de la propagande d'Etat, cette propagande mondialiste et euro mondialiste qui n'est que mensonge, et ne diffuse que l'ignorance. Relais de cette pandémie sidaïque intellectuelle, les ténors de la désintégration se congratulent dans ces radios ou ces télévisions, qui enchantent et la bestialité et la virtualité, dans un chœur dont la puanteur se fait sentir outre hexagone avec vigueur. Il n'y a plus d'information réelle en France, la liberté de penser étant inféodée à la pensée unique, à cette dictature qui, pire qu'en Chine, filtre Internet, effaçant régulièrement les vidéos traitant du nouvel ordre mondial, du gouvernement et de ses équipes en place, des sectes, du club Le Siècle, du Bilderberg, de la Trilatérale, du CFR, etc..., surveillant toute messagerie privée.

En regard de ce déni de penser imposé au Peuple Français, il convient de multiplier à l'infini par l'intermédiaire d'internet, internet2, les sites d'informations, générer un black out total des chaînes d'informations étatiques et dictatoriales, conjointement il convient que les internautes Français, et je le répète, n'utilisent aucun moteurs de recherches en .fr, mais en .com, les .fr étant tronqués de toutes informations politiques ou métapolitiques sérieuses. Le combat pour le renouveau de la Liberté de penser passe par ces opérandes. Il faut cesser d'accroire en la propagande, ne plus se laisser berner par les poncifs du terrorisme intellectuel, ce terrorisme à qui bien entendu on ne fait pas la guerre, qui dans l'appariement de ses troupes relevant de ces organismes issus des dictatures, Gestapo, Tcheka, nous abreuvent de sornettes, de mensonges, nous initient à l'ignorance, afin de maîtriser dans le virtuel le réel. Ce réel qui sous les imprécations de ces fourbes se dilue dans l'abstraction, initiant ces réactions pavloviennes qui voient des Peuples endormis, amorphes devant les événements, zombis ceinturés par ces chantres du mensonge que sont devenus celles et ceux qui ont choisi le métier d'informer, et qui ce jour se révèlent des désinformateurs en puissance, par intérêt, et on peut le comprendre lorsqu'on sait qu'il n'existe plus aucun journal libéré de la domesticité économique, de ces multinationales qui n'ont d'autres désirs que de voir assise la mondialisation pour leur servir la chair fraîche de leurs esclaves indifférenciés et interchangeables, qu'elles pourront traire à souhait puis rejeter comme de simples kleenex. N'oubliez jamais qu'une presse qui n'est pas libre économiquement est obviée et destinée au mensonge, à la caricature, à tout le moins à la subjectivité. De fait,  ce jour, il convient que chaque citoyenne et chaque citoyen commettent une opération de salubrité publique,  en ne regardant plus aucun journal télévisé français, en n'écoutant plus aucune information diffusée par les ondes françaises, et surtout en n'achetant plus aucun journal dont la médiocratie avérée ce jour ne peut être que nuisible pour des Esprits libres vivant dans un monde libre. A l'ère d'internet, en .com, je le répète, vous aurez tout loisir de vous informer sereinement sur l'état de notre Nation, en lisant les milliers d'articles élaborés par des spécialistes et non des "experts" - terme barbare à souhait qui cache toute médiocrité intellectuelle, ou inféodée - dans tous les domaines de l'activité Humaine, y compris et principalement politique. A ce stade vous ferez un parallèle avec la situation de la presse et des médias en France et vous verrez cette singularité extraordinaire qui distingue la France: dans le pays de la Liberté, la Liberté de la presse n'existe plus, pas plus d'ailleurs que la liberté de penser encadrée  par la Gestapo initiée par l'Etat enrobée dans des lois liberticides dont la première chose lors de la reprise du pouvoir par le Peuple, pour le Peuple, sera d'en dissoudre l'existence par abrogation totale. A vous de choisir, devenir les jouets de la stupidité ou des Etres responsables et conscients qui ne se fourvoient pas dans la masturbation intellectuelle de l'atrophie. Pour vous éviter cette déshérence, il convient de vous associer aux nouveaux modes d'expressions journalistiques, non soumis, non tronqués, qui peuvent avoir leurs bases dans n'importe quel Pays, bien entendu hors du territoire totalement maillé par la dictature de la pensée unique, afin de faire émerger le réel de la léthargie consentante. Je pense ici à des sites basés aux Etats Unis, tel que wikileaks.org, et bien entendu à ces milliers de sites basés tant au Canada, qu'en Australie, qu'en Russie, et en Suisse qui diffusent l'information, et non le prurit de la désinformation qui règne dans notre propre Pays et les Pays d'Europe soumis à la dictature euro mondialiste. Une remarque sur ces sites, il convient de rapidement fédérer ces organes d'informations pour créer un contre pouvoir médiatique international qui permettra de lutter efficacement contre l'ignorance et le mensonge. Les outils sont en place, à nous de les utiliser à l'échelle internationale pour faire sortir de l'eau nauséeuse nos concitoyens, et les citoyens du Monde qui ne veulent pas être réduits à l'état de larves. A suivre...

 

 

 

Ps : Pour les internautes qui recherchent un savoir particulier sur des domaines variés je ne serais trop leur recommander l'encyclopédie de l'Agora basée au Canada, contre poids à cette expérience malheureuse qu'on nous désigne comme encyclopédie, totalement entre les mains des trotskystes, ce qui laisse à penser sur le sérieux de l'information diffusée par son canal.

http://agora.qc.ca/

 

 

Propaganda

 

We arrived at a stage of propaganda on the waves and the French television which plank not only the ridiculous one but encourages, extremely fortunately, our compatriots to be sought beyond the hexagon under dictatorship of the doctrinaire approach, real information plunging them in reality and not virtuality. An example on a radio which known as representative of France on the newspaper of 7:00 and following:

- Not a word on the calling into question of a famous US bank, and even less on one head of French undertaking, concerning the rape of certain countries by virtual loans,

- one is delirious total on the Icelandic volcanic impact, implying a fall of the economy and a false empathy for all those and those which are blocked by the natural defect of air flights,

- an attack regulates some against the Catholic church relating to the pedophilia,

- a compassion without equal for the football players having made act of pedophilia with a minor young girl,

- an attack regulates some against the national movements,

- a satisfaction to see that no charter will return them without papers in their country of origin,

- an attack méprisable, racist in all connections, in rule on the ex Polish president deceased in the crash landing of the plane leading it to Katyn,

- an interview of a minister confusing the French sky with the European sky, and relying only on the “experts” (which experts?), for the handing-over in work of the national flights, and not a word of course on the repatriation of our fellow-citizens, whereas a military aircraft comes to bring back the Minister for the economy in stopover to Madrid,

- a web of lies on “ecology” always of takes care whereas the Icelandic volcano has just rejected into nature more than one hundred years from human activity, and especially not a word on the masterly solar eruption of the last beginning of the week by induction having taken part in this eruption,

- not a word on the state of the world,

Etc,

It is necessary to listen to realize at which point the silly thing reached “journalism”.

In fact of journalism, we find ourselves opposite parrots which will seek information to diffuse in the ministries for the propaganda of State, this propaganda mondialist and euro mondialist which is only lie, and diffuses only ignorance. Relays of this intellectual sidaïque pandemia, the tenors of disintegration are congratulent in these radios or these televisions, which enchant and bestiality and virtuality, in a chorus whose stink is felt in addition to hexagon with strength. There is no more real information in France, freedom to think being pledged of the doctrinaire approach, with this dictatorship which, worse than in China, filter Internet, erasing the vidéos regularly treating new world order, government and of its teams in place, sects, club the Century, of Bilderberg, the Trilateral one, CFR, etc…, supervising any private transport.

Compared to this refusal to think imposed to French people, it is advisable to multiply ad infinitum via Internet, internet2, the sites of information, to generate a total black out chains of information official and dictatorial, jointly it is appropriate that French Net surfers, and I repeat it, do not use any search engines in .fr, but in .com, .fr being truncated of all political or metapolitic information serious. The combat for the revival of Freedom to think master key by these operands. It is necessary to cease accroire in propaganda, to more leave berner by the commonplaces of intellectual terrorism, this terrorism with which of course one does not make the war, which in the pairing of its troops concerned with these organizations resulting from the dictatorships, Gestapo, Tcheka, waters us twaddles, lies, initiates us with ignorance, in order to control in virtual reality. This reality which under the imprécations of these cheating is diluted in the abstraction, initiating these reactions Pavlovian which see deadened People, amorphous in front of events, zombis girdled by these cantors of lie which became those and those which chose the trade to inform, and which this day appear désinformateurs in power, by interest, and one can to include/understand it when one knows that there does not exist any more any released newspaper of economic domesticity, of these multinationals which have other desires only to see sitted universalization to serve to the fresh flesh their undifferentiated and interchangeable slaves to them, that they will be able to milk with wish then to reject like simple kleenex. Never forget but one press which is not free economically is obviated and intended for the lie, with the caricature, at the very least with subjectivity. In fact, this day, it is appropriate that each citizen and each citizen make an operation of public health, by not looking at any French tv news more, by not listening to more any information disseminated by the French waves, and especially by not buying more any newspaper whose proven médiocratie this day cannot be that harmful for Free spirits living in a free world. At the era of Internet, in .com, I repeat it, you will have any leisure to peacefully inform you on the state of our Nation, by reading the thousands of articles prepared by specialists and not in the “experts” - barbarian term with wish which hiding place any intellectual mediocrity, or pledged - in all the fields in the human activity, including and mainly policy. This stage you will make a parallel with the situation of the press and of the media in France and you will see this extraordinary singularity which distinguishes France: in the country of Freedom, Freedom of the press does not exist more, not besides than freedom to think framed by Gestapo initiated by the State coated in laws liberticides whose first thing during the resumption of the capacity by the People, for the People, will be to dissolve the existence by total abrogation of it. With you to choose, to become toys of stupidity or responsible and conscious Beings which are not misled in the intellectual masturbation of the atrophy. To avoid you this déshérence, it is appropriate to associate to you with the journalistic novel modes of expressions, not subjected, not truncated, which can have their bases in any Country, of course out of the territory completely with a grid by the dictatorship of the doctrinaire approach, in order to make emerge the reality of the agreeing lethargy. I think here of sites based in the United States, such as wikileaks.org, and of course to these thousands of sites based as well in Canada, as in Australia, as in Russia, and Switzerland which disseminate information, and not the prurit of the misinformation which reigns in our own Pays and the Countries of Europe subjected to the dictatorship euro mondialist. A remark on these sites, it is appropriate quickly to federate these bodies of information to create against international media capacity which will make it possible to fight effectively against ignorance and the lie. The tools are in place, with us to use them with the international scales to make leave nauséeuse water our fellow-citizens, and the citizens of the World which do not want to be reduced to the state of larvae. To follow…

 

 

 

PS: For the Net surfers who seek a particular knowledge on varied fields I would not be to too to recommend the encyclopedia of the Agora based them to Canada, against weight with this unhappy experiment that one designates us like encyclopedia, completely between the hands of the trotskystes, which leaves think on the serious one of the information disseminated by its channel.

http://agora.qc.ca/

 

 

© Vincent Thierry

Censure PDF Imprimer Email
ETRE HUMANITE
Écrit par Patinet Thierri   
Dimanche 18 Avril 2010 à 10:40

Censure

La liberté d'opinion se retreint à la vitesse de la peau de chagrin dans ce petit monde où la vérité n'est plus bonne à dire. L'attaque frontale érigée par les sociétés de pensée pour instaurer le nouvel ordre mondial prend une ampleur sans commune mesure alors que vont se dicter les mots d'ordre en Espagne et en Irlande aux gouvernants de délaisser les souverainetés nationales au profit d'une dictature sans égale dans l'Histoire Humaine. On assiste sur certains sites internationaux de diffusion de vidéos sur Internet à une élimination globale de toutes les vidéos traitant du nouvel ordre mondial, des affiliés à cette structure mentale, des sectes prédisposant à son instauration, etc, et ce depuis le début du mois. Il y est interdit d'y prononcer des mots comme franc maçonnerie, nouvel ordre mondial, etc, sous peine de voir ses messages éliminés d'office, et bien lus encore pour ceux qui sont en compte avec ces sites, de voir ses comptes radiés, avec un avertissement grotesque : enlevé par l'utilisateur! Nonobstant la censure, la censure fait apparaître cela comme une auto censure. Nous sommes dans le déni global de la Liberté de penser associé au mensonge le plus répugnant qui soit, comme si les internautes ayant déposé une vidéo s'autocensuraient eux mêmes, entraînant un fond de culpabilisation pour le commun des mortels dont on sait pertinemment qu'il est une arme dictatoriale d'imposition de la pensée unique, fut elle mensongère, et surtout devant rester mensongère! Si cela n'était que sur Internet ! On apprends avec consternation que le journaliste Américain Paul Craig Roberts qui fut éditorialiste au Wall Street Journal et secrétaire adjoint au Trésor américain dont le dernier livre, HOW THE ECONOMY WAS LOST, vient d’être publié par CounterPunch/AK Press, a décidé tout simplement de jeter l'éponge. Son courrier ci joint donne la mesure de la mise en coupe réglée de la pensée:

"Au revoir

La Vérité a chuté, emportant avec elle la Liberté 

Il fut un temps où la plume était plus puissante que l’épée. En ce temps-là, les gens croyaient en la Vérité, et la considéraient comme un pouvoir indépendant, et non comme un auxiliaire du gouvernement, des classes sociales, des races, des idéologies, des personnes ou des intérêts financiers.

Aujourd’hui, les Américains sont gouvernés par la propagande. Ils ont peu d’égard pour la Vérité, y ont peu accès, ou sont peu capables de la reconnaître. La Vérité n’est pas la bienvenue. Elle est dérangeante, interdite. Celui qui en parle prend le risque d’être taxé d’ « anti-américan », « antisémite » ou de « théoricien du complot ».

La Vérité est gênante pour les gouvernements et les groupes d’intérêts dont les contributions aux campagnes électorales contrôlent les gouvernements.

La Vérité est gênante pour les procureurs intéressés par les sentences, pas par la recherche de l’innocence ou de la culpabilité.

La Vérité est gênante pour les idéologues.

La plupart de ceux dont le but était la recherche de la vérité sont dorénavant grassement payés pour la cacher. Les « Économistes libéraux » sont payés pour vendre les délocalisations au peuple américain. Les postes américains à haute productivité, ou à haute valeur ajoutée sont dénigrés, qualifiés de « sales », d’industriellement dépassés. Vestiges de notre passé, dont il est préférable de nous séparer. Ils sont remplacés par la « Nouvelle économie », une économie mythique constituée de métiers high-tech en cols blancs, depuis lesquels les Américains innoveraient et financeraient les activités délocalisées. Tout ce dont les Américains ont besoin pour intégrer cette « Nouvelle économie » , ce sont des diplômes en Finance délivrés par les universités de l’ « Ivy League », pour pouvoir ensuite aller à Wall Street occuper des postes à un million de dollars.

Certains économistes auparavant respectables ont accepté de l’argent pour contribuer à ce mythe de la « Nouvelle économie ».

Et ce ne sont pas seulement des économistes qui vendent leur âme pour ce gain répugnant. Récemment, des docteurs en médecine ont publié, contre rétribution, des articles dans des journaux à comité de lecture à propos d’ « études » destinées à promouvoir tel ou tel médicament produit par des industries pharmaceutiques ; industries qui ont financé ces mêmes « études ».

Le Conseil de l’Europe enquête actuellement sur le rôle des industries pharmaceutiques soupçonnées d’avoir fait la promotion d’une fausse pandémie grippale dans le but de gagner des milliards sur la vente de vaccins. Les médias ont aidé l’armée US à promouvoir sa récente offensive à Marja en Afghanistan, décrivant Marja comme une ville de 80.000 habitants sous contrôle taliban. Marja n’est en fait qu’un groupement de villages de fermiers.

Et voici venir le scandale du réchauffement climatique, dans lequel les ONG, l’ONU, et les industries du nucléaire étaient de connivence pour concocter un scénario catastrophe pour tirer profit de la pollution.

Où que l’on regarde, la Vérité a succombé à l’argent.

Partout où l’argent est insuffisant pour enterrer la vérité, ce sont l’ignorance, la propagande, et notre mémoire courte qui finissent le travail.

Je me souviens qu’au milieu des années 70, après le témoignage du directeur de la CIA William Colby devant le Comité religieux , les Présidents Gerald Ford et Ronald Reagan avaient publié des décrets empêchant la CIA et les groupes US de mener des opérations clandestines pour assassiner des leaders étrangers. En 2010, Dennis Blair, directeur du Renseignement intérieur, a informé le Congrès que les USA assassinaient maintenant ses propres concitoyens, en plus des leaders étrangers.

Blair ne fut pas révoqué quand il déclara au Comité du Renseignement Américain que dorénavant pour assassiner un citoyen américain, il suffisait qu’on le soupçonne de constituer une menace et plus besoin d’arrestation, d’inculpation, de jugement, ni d’établir sa culpabilité pour crime capital. Il n’y a pas eu d’enquêtes. Pas de Comité religieux. Dans le milieu des années 1970, la CIA eut des ennuis suite à ses complots d’assassinat contre Castro. Aujourd’hui ce sont les citoyens américains qui sont sur la liste d’élimination. Aucune objection ne peut compter. Personne au gouvernement n’a été inquiété pour l’assassinat de citoyens américains par le gouvernement américain.

En tant qu’économiste, je suis sidéré de voir que les économistes américains n’ont pas conscience que l’économie américaine a été détruite dans la délocalisation du PIB américain vers les pays d’outre-mer. Les entreprises américaines, dans leur poursuite de gain maximal, de réduction des couts du travail et de « bonus de performances » maximum envers la direction, ont déplacé la production des biens et services américains vers la Chine, l’Inde, et ailleurs à l’étranger. Quand je lis que les économistes décrivent les délocalisations comme un libre échange basé sur la comparaison des avantages, je réalise qu’il n’y a aucune intelligence ou intégrité parmi les professionnels de l’économie américaine.

Intelligence et intégrité ont été achetées par l’argent. Les entreprises américaines multinationales, ou mondiales payent des paquets de compensation de plusieurs millions de dollars aux grands managers, qui réalisent ces « prix de performances » en remplaçant le travail américain par le travail étranger. Alors que Washington s’inquiète de la « menace musulmane », Wall Street, et les entreprises américaines, détruisent à travers le « libre échange » l’économie américaine et l’avenir de dizaines de millions d’Américains.

Les Américains, en tout cas la plupart d’entre eux, se sont montrés malléables dans les mains d’un État policier.

Les Américains ont gobé la déclaration du gouvernement selon laquelle la sécurité requiert la suspension de libertés civiles et de la responsabilité du gouvernement. Étonnamment, les Américains, du moins une bonne partie d’entre eux, pensent que les libertés civiles, telles l’habeas corpus ou des procédures régulières, protègent les « terroristes », et non eux-mêmes. Beaucoup croient de plus que la Constitution est un document vieux, dépassé, qui empêche les gouvernements d’exercer un pouvoir relevant de l’État policier nécessaire à la protection et à la liberté des Américains.

La plupart des Américains sont peu susceptibles d’entendre une personne qui n’irait pas dans ce sens.

J’ai été rédacteur en chef adjoint et éditorialiste au Wall Street Journal. Je fus, pendant 15 ans chroniqueur extérieur principal à Business Week. Pendant une décennie, j’ai été chroniqueur pour Scripps Howard News Service, qui publie dans 300 journaux. J’ai été chroniqueur au Washington Times et dans des journaux français, italiens, et pour un magazine allemand. J’étais contributeur au New York Times, et chroniqueur régulier au Los Angeles Times. Aujourd’hui, je ne peux plus publier ou apparaître dans les « médias de masse américains.

Ces six dernières années, j’ai été banni des « médias de masse ». Ma dernière chronique au New York Times remonte à janvier 2004, en tant que coauteur avec le sénateur américain et démocrate Charles Schumer, représentant de New York. Nous y abordions la délocalisation des emplois américains. Cet article déclencha une conférence à l’Institut Brookings (Washington D.C.) couverte en direct par la chaine C-Span. Cela permit de lancer un débat . Une telle chose ne pourrait plus arriver aujourd’hui.

Pendant des années j’ai été un pilier du Washington Times, apportant de la crédibilité au journal [fondé par Sun Myung Moon] en tant que chroniqueur au Business Week, ancien éditorialiste du Wall Street Journal, et ancien secrétaire adjoint du Trésor américain. Mais à partir du moment où j’ai commencé à critiquer les guerres d’agression de Bush, ordre fut donné à Mary Lou Forbes de faire stopper mes chroniques.

Les médias privés américains ne servent pas la vérité. Ils servent le gouvernement et les intérêts de certains groupes qui contrôlent nos gouvernements.

Le destin de l’Amérique fut scellé à partir du moment où le peuple et les mouvements pacifistes ont accepté la théorie de la conspiration du gouvernement. Cette théorie fournie par le gouvernement est contredite par de nombreuses preuves. Pourtant, cet événement majeur, qui a lancé les USA dans d’interminables guerres d’agression et dans l’émergence d’un État policier, est un sujet d’investigation tabou dans les médias. Il est inutile de se plaindre de la guerre et de l’État policier lorsque l’on accepte les prémices sur lesquelles ils sont basés.

Ces guerres à coup de billions de dollars ont créé des problèmes de financement du déficit [du pays] et ont menacé le rôle de fonds de réserve mondial du dollar américain. Les guerres et la pression exercée par le déficit budgétaire sur la valeur du dollar ont taillé en pièces la Sécurité sociale et le Medicare. Hank Paulson, ancien président de Goldman Sachs et secrétaire au Trésor américain voudrait ces protections pour les seuls plus âgés. Le Président de la FED, Bernanke aussi. Les républicains aussi. Ces protections sont appelées « acquis sociaux », comme si elles constituaient des privilèges que les gens n’avaient pas payés par leurs impôts tout au long de leur vie.

Avec plus de 21% de chômage mesuré selon la méthode de 1980, avec les emplois américains, le PIB, et la technologie transférés vers la Chine et vers l’Inde, avec la guerre qui devient le plus grand engagement de Washington, avec le dollar surchargé de dettes, avec les libertés civiles sacrifiées au profit de la « guerre au terrorisme », la liberté et la prospérité du peuple américain ont été jetées à la poubelle de l’Histoire.

Le militarisme des USA, et de l’État israélien, et la cupidité de Wall Street et des entreprises vont poursuivre leur chemin. Puisque la plume est censurée, et qu’elle a perdu sa puissance, je démissionne.

Paul Craig Roberts, 

24/03/2010"

" La meilleure manière de détruire un opposant c'est de l'amener à s'autodétruire" A écouter dans la vidéo qui suit

http://www.dailymotion.com/video/x6w33m_reveillez-vous-a-diffuse-en-masse_news

Nous y sommes. Les journalistes d'opinion, les particuliers qui ont un message à faire passer, les artistes, les écrivains, les scientifiques, le monde de la pensée qui ne pense pas dans le système de la pensée unique en reptation devant l'esclavagisme, est systématiquement détruit par le silence, l'apogée de la désintégration de la parole, le viol complet de la capacité, et lorsque la pensée perce ce carcan de l'ignorance, c'est pour la voir réduite à l'ironie, la bêtise, le rire, toutes manœuvres tendant à réduire la pertinence des propos. Lorsqu'on regarde le mensonge du "réchauffement de la planète", ce sont ici trois mille scientifiques sérieux à qui en conteste le droit de parler. Le phénomène est donc à la fois individuel et collectif. La masse ne doit surtout pas être éveillée à l'esclavagisme qui se prépare. La masse doit devenir sous-animal afin d'être traitée comme telle, afin qu'elle accepte sa destruction, son auto destruction, par l'eugénisme idolâtrée.

Nous pouvons comprendre que certains abandonnent s'ils subissent des pressions majeures, atteinte à leur vie où à celles de leurs proches, il n'en demeure pas moins qu'il ne faut pas baisser les bras, et faire respecter les Lois de la Démocratie, tant qu'on le peut encore, et conjointement face à ces organisations, nonobstant les investir, créer des organisations aussi puissantes sinon plus puissantes réunissant toutes celles et ceux qui ne veulent tendre le cou à la dictature, dans tous les domaines de l'expression sociale, militaire, administrative, économique, dans toutes les organisations nationales et  internationales afin de créer ce contre pouvoir naturel qui mettra fin à cette tentative d'hégémonie. Face à la loi du silence décrétée par la pensée unique décréter la loi du silence universelle à l'encontre de tous les piliers du mensonge qui gravitent dans tous les domaines de la pensée, qu'elle soit publique ou discrète, cela passe par le black out de toute information d'état inféodé, la résistance civique à toute atteinte par ces états à l'intégrité de la souveraineté, le déni de vote aux esclaves de ce sous-système qui ne voit dans l'Humain qu'un esclave attitré, le déni d'achat dans tous les domaines de l'Art de toutes fictions tendant à la dénature Humaine, la lutte sans concession contre les lois tendant à inscrire l'avortement, l'euthanasie, l'eugénisme, la pédophilie comme des règles, la défense sans concessions de l'Histoire Humaine face à l'"histoire" réécrite, la création d'une association luttant contre le racisme unilatéral que subissent les autochtones de l'ensemble des Pays soumis au joug de la "mondialisation", le dépassement des carcans institutionnalisés par les notables des pseudos sciences que sont Freud, Darwin, Einstein, la fédération des radios et la création d'organes de presse et de télévision d'informations réelles et non tronquées dans l'ensemble des Pays, enfin cela passe inévitablement par la fédération des partis en toute Nations se portant en défense de la Nation, de la Souveraineté, de l'Identité, et l'inscription systématique à tout type d'élection quel qu'elle soit. Cette réaction doit se faire sentir, et s'organiser de manière à ce qu'elle représente dans tous les échelons de cette course à la dénature, des clés de blocage qui permettront rapidement, de revenir à l'équilibre et par delà l'équilibre à la réalité constitutionnelle des Etats qui n'ont pas à être les jouets de prérogatives qui n'appartiennent pas à leurs Peuples, par définition, et je pense ici à l'Europe, en créant une Europe Fédérale contre cette "europe" communautaire totalement inféodée et larvaire devant le "mondialisme" galopant. Il ne faut pas baisser les bras et jeter l'éponge, s'auto détruire, il a y beaucoup mieux à faire, et bien plus encore pour les jeunes générations qui ne sont pas exprimées jusqu'à présent, si le totalitarisme venait dans un premier temps à gagner, devenir phasmes de leurs organes de commande, savoir se hisser à leur plus haut niveau afin de les auto détruire de l'intérieur, à un instant T qui sera le temps de la renaissance face au déclin que représente le nouvel ordre mondial sur notre Terre, cette Terre qui n'appartient pas à quelques Humains mais à l'Humanité toute entière. Ne baissez pas les bras, la nature revient toujours à l'équilibre. Ce n'est qu'une question de temps.

 

Retrouvez une partie des vidéos censurées sur http://www.blueman.name/

 

Censure

The freedom of thought is hammered at the speed of the shagreen in this small world where the truth is not good any more to say. The frontal attack set up by the companies of thought to found the new world order becomes extensive without common measurement whereas will dictate the watchwords in Spain and Ireland with controlling to forsake national sovereignties with the profit of a dictatorship without equal in the Human history. One assists on certain international sites of diffusion of vidéos on Internet with a total elimination of all the vidéos treating new world order, associates with this mental structure, sects predisposing with his setting-up, etc, and this since the beginning of the month. It is interdict to pronounce there there words like frank masonry, new world order, etc, under penalty of seeing its messages eliminated from office, and well still read for those which are in account with these sites, to see its erased accounts, with a grotesque warning: removed by the user! Notwithstanding the censure, the censure reveals that as a car censures. We are in the total refusal of Freedom to think associated with the lie more feeling reluctant which is, as if the Net surfers having deposited a video autocensuraient themselves them same, involving a bottom of culpabilisation for the common run of people which one knows pertinently that it is a dictatorial weapon of imposition of the doctrinaire approach, was it untrue, and especially having to remain untrue! If that were only on Internet! One learns with consternation that the American journalist Paul Craig Roberts who was a leader-writer with the Wall Street Journal and assistant secretary with the American Treasury whose last book, HOW THE ECONOMY WAS LOST, has just been published by CounterPunch/AK Close, quite simply decided to throw sponge. Its mail Ci joined gives the measurement of the setting out of cut regulated of the thought:

Goodbye

The Truth fell, carrying with it Freedom 

It was a time when the feather was more powerful than the sword. In this time, people believed in the Truth, and regarded it an independent capacity, and not as an auxiliary of the government, social classes, races, ideologies, people or interests financial.

Today, the Americans are controlled by propaganda. They have little regard for the Truth, there have access little, or are not very able to recognize it. The Truth is not the welcome. It is disturbing, prohibited. That which speaks about it takes the risk to be taxed with “anti-américan”, “anti-semite” or of “theorist of the plot”.

The Truth is awkward for the governments and the lobbys whose contributions to the electoral campaigns control the governments.

The Truth is awkward for the prosecutors interested by the sentences, not by the research of innocence or the culpability.

The Truth is awkward for the ideologists.

The majority of those of which the goal was the research of the truth grassement are henceforth grassement paid to hide it. The “liberal Economists” are paid to sell the delocalizations to the American people. The American stations with high productivity, or high added value are disparaged, qualified the “dirty ones”, industrially exceeded. Vestiges of our past, of which it is preferable to separate us. They are replaced by the “New economy”, a mythical saving made up in trades high-tech in white collars, since which the Americans would innovate and finance the delocalized activities. All which the Americans need to integrate this “New economy”, they are diplomas in Finance delivered by the universities of “Ivy League”, to then be able to go to Wall Street to occupy of the stations to a million dollars.

Certain economists before sizeable accepted money to contribute to this myth of the “New economy”.

And they are not only economists who sell their heart for this feeling reluctant profit. Recently, of the doctors of medicine published, against remuneration, of the articles in newspapers at reading panel in connection with “studies” intended to promote such or such drug produced by drug companies; industries which financed these same “studies”.

The Council of Europe currently inquires into the role of the drug companies suspected of having made the promotion of a false pandemia grippale with an aim of gaining billion on the sale vaccines. The media helped the US army to promote its recent offensive with Marja in Afghanistan, describing Marja like a town of 80.000 inhabitants under control taliban. Marja is in fact only one grouping of villages of farmers.

And here to come the scandal from the climate warming, in which ONG, UNO, and industries of the nuclear power were in complicity for concocter a scenario catastrophe to benefit from pollution.

Where that one looks at, the Truth succumbed to the money.

Everywhere where the money is insufficient to bury the truth, it is the ignorance, the propaganda, and our short memory which finish work.

I remember that in the middle of the Seventies, after the testimony of the director of the CIA William Colby before the religious Committee, Presidents Gerald Ford and Ronald Reagan had published decrees preventing the US CIA and groups to carry out clandestine operations to assassinate foreign leaders. In 2010, Blair Refusals, director of the interior Information, informed the Congress which the USA assassinated now its own fellow-citizens, in addition to the foreign leaders.

Blair was not revoked when he declared at the Committee of the American Information that henceforth to assassinate an American citizen, he was enough that one suspects it of constituting a threat and more need for arrest, inculpation, of judgment, nor to establish its culpability for capital crime. There no were investigations. No the religious Committee. In the middle of the years 1970, the CIA had troubles following its plots of assassination against Castro. Today they are the American citizens who are on the list of elimination. No objection can count. Nobody with the government was worried for the assassination of American citizens by the US government.

As an economist, I am struck to see that the American economists are not aware that the US economy was destroyed in the delocalization of the American GDP towards the countries of overseas. The American companies, in their continuation of maximum profit, reduction of the labor costs and maximum “no-claims bonus of performances” towards the direction, moved the production of the goods and services American towards China, India, and elsewhere abroad. When I read that the economists describe the delocalizations like a free trade based on the comparison of the advantages, I realize that there are no intelligence or integrity among the professionals of the US economy.

Intelligence and integrity were bought by the money. The multinational, or world American companies pay packages of compensation of several million dollars to the large managers, who carry out these “prices of performances” by replacing American work by foreign work. Whereas Washington worries about the “Moslem threat”, Wall Street, and the American companies, destroy through the “free trade” the US economy and the future of tens of million Americans.

The Americans, in any case the majority of them, were malleable in the hands of a police State.

The Americans gobé the declaration of the government according to which safety requires the suspension of civil liberties and the responsibility for the government. Surprisingly, the Americans, at least a good part of them, think that the civil liberties, the such habeas corpus or from the regular procedures, the “terrorists protect”, and not themselves. Many believes moreover than the Constitution is an old document, exceeded, which prevents the governments from exerting a concerning power police State necessary for the protection and the freedom of the Americans.

The majority of the Americans are not very likely to hear a person who would not go in this direction.

I was associated editor association and leader-writer with the Wall Street Journal. I was, during 15 years principal chronicler external at Business Week. During one decade, I was chronicler for Scripps Howard News Service, which publishes in 300 newspapers. I was chronicler in Washington Times and in newspapers French, Italian, and for a German magazine. I was contributor in NewYork Times, and regular chronicler in Los Angeles Times. Today, I cannot any more publish or appear in the “American media of mass.

These six last years, I was banished “media of mass”. My last chronicle in NewYork Times goes back in January 2004, as a joint author with the American senator and democratic Charles Schumer, representative of New York. We approached the delocalization of American employment there. This article started a conference at the Institute Brookings (Washington D.C.) covered on line by the C-Span chain. That made it possible to launch a debate. Such a thing could not arrive any more today.

During years I was a pillar of Washington Times, bringing credibility to the newspaper [founded by Sun Myung Moon] as a chronicler to Business Week, former leader-writer of the Wall Street Journal, and former assistant secretary of the American Treasury. But as from the moment when I started to criticize the wars of aggression of Bush, order was given to Mary Lou Forbes to make stop my chronicles.

The American private media do not serve the truth. They serve the government and the interests of certain groups which control our governments.

The destiny of America was sealed as from the moment when the pacifist people and movements accepted the theory of the conspiracy of the government. This theory provided by the government is contradicted by many evidence. However, this major event, which launched the USA in interminable wars of aggression and the emergence of a police State, is a subject of investigation taboo in the media. It is useless to complain about the war and the police State when one accepts the first steps on which they are based.

These wars with blow of billions of dollars created problems of financing of the deficit [of the country] and threatened the world role of reserve funds of the American dollar. The wars and the pressure exerted by the budget deficit on the value of the dollar cut in parts the Social security and Medicare. Hank Paulson, former president of Goldman Sachs and secretary to the American Treasury would like these protections for only the older. The President of the EDF, Bernanke too. Republicans too. These protections are called “social skills”, as if they constituted privileges which people had not paid by their taxes throughout their life.

With more than 21% of unemployment measured according to the method of 1980, with American employment, the GDP, and technology transferred towards China and India, with the war which becomes the greatest engagement of Washington, with the overloaded dollar of debts, the civil liberties sacrificed to the profit of the “war to terrorism”, the freedom and the prosperity of the American people were thrown to the dustbin of the History.

The militarism of the USA, and the Israeli State, and the cupidity of Wall Street and the companies will carry on their way. Since the feather is censured, and that it lost its power, I resign.

Paul Craig Roberts, 

3/24/2010 "

“The best manner of destroying an opponent is to lead it autodétruire” to listen itself in the video which follows

http://www.dailymotion.com/video/x6w33m_reveillez-vous-a-diffuse-en-masse_news

We are there. The journalists of opinion, the private individuals who have a message to make pass, the artists, the writers, the scientists, the world of the thought which does not think in the system of the doctrinaire approach in snaking in front of the slave system, is systematically destroyed by silence, the apogee of the disintegration of the word, the complete rape of the capacity, and when the thought bores this yoke of ignorance, it is to see it reduced with the irony, the silly thing, the laughter, all operations tending to reduce the relevance of the remarks. When one looks at the lie of the “warming of planet”, they are here three thousand serious scientists with whom disputes the right of it to speak. The phenomenon is thus at the same time individual and collective. The mass should not especially be waked up with the slave system which prepares. The mass must become under-animal in order to be treated like such, so that it accepts its destruction, its car destruction, by the eugenism idolâtrée.

We can understand that some give up if they undergo major pressures, attack with their life where with those their close relations, it does not remain about it less than one should not lower the arms, and to make respect the Laws of the Democracy, as long as it can still, and jointly vis-a-vis these organizations, notwithstanding investing them, to create such powerful if not more powerful organizations joining together all those and those which do not want to tighten the neck with the dictatorship, in all the fields of the expression social, military, administrative, economic, in all the national organizations and international in order to create it against natural capacity which will put an end to this attempthegemony. Vis-a-vis the law of silence issued by the doctrinaire approach to issue the universal law of silence against all the pillars of the lie which revolve in all the fields of the thought, which it, that is public or discrete passes by the black out of any information of pledged state, the civic strength to very reached by these states to the integrity of sovereignty, the refusal of vote to the slaves of this subsystem which sees in Human only the one appointed slave, the refusal of purchase in all the fields of the Art of all fictions tending to denatures Humaine, the fight without concession against the laws tending to register the abortion, the euthanasia, the eugenism, the pedophilia like rules, defense without concessions of the Human history vis-a-vis the rewritten “history”, the creation of an association fighting against unilateral racism that undergo the autochtones worldwide subjected to the yoke of “universalization”, the going beyond of the yokes institutionalized by the notable ones of the pseudos sciences which are Freud, Darwin, Einstein, the federation of the radios and the creation of press agencies and television of information real and not truncated in the worldwide, finally that inevitably passes by the federation of the parties in any Nations going in defense of the Nation, Sovereignty, the Identity, and the systematic inscription with any type of election whatever it is. This reaction must be felt, and to organize so that it represents in all the levels of this race with denatures, of the back-up tongs which will allow quickly, to return to balance and across balance with the constitutional reality of the States which do not have to be the toys of prerogatives which do not belong to their People, by definition, and I think here of Europe, by creating Federal Europe against this completely pledged and larval Community “Europe” in front of the which gallops “mondialism”. One should not lower the arms and to throw sponge, car to destroy itself, it has to much better make there, and much more still for the young generations which are not expressed until now, if the totalitarianism initially had suddenly gained, to become phasmes their control units, to know to rise with their more high level in order to them car destroy interior, at one moment T which will be the time of the rebirth vis-a-vis the decline that the new world order represents on our Earth, this Ground which does not belong to some Human but to very whole Humanity. Do not lower the arms, nature always returns to balance. It is only one matter of time.

 

Find part of the vidéos censured on http://www.blueman.name/

 

© Vincent Thierry

La quatrième offensive PDF Imprimer Email
ETRE HUMANITE
Écrit par Patinet Thierri   
Dimanche 11 Avril 2010 à 10:14

La quatrième offensive

La quatrième offensive se révèle dans un eugénisme totalitaire menant l'Humanité à sa perte si ses Peuples ne se réveillent pas. La tentative d'organiser "le nouvel ordre mondial" autour du pseudo réchauffement climatique a échouée. La tentative d'organiser "le nouvel ordre mondial" autour de pandémies fictives a échouée. La tentative d'organiser "le nouvel ordre mondial" autour d'une pseudo crise économique échouera. Il convient que l'échec soit une constante si ce "nouvel ordre mondial" voit le jour, il en va de la survie de l'Humanité et de son devenir. Car nonobstant le statut d'esclave de l'Etre Humain programmé comme non-humain au service d'une "élite" auto proclamée, le statut de ce "nouvel ordre mondial" sera de mettre en place toutes les formes d'eugénisme imaginables afin d'éradiquer jusqu'à 95% de la population mondiale au profit des pseudos "élites" pré citées. Ce plan dûment organisé et planifié depuis plus de cent ans par des non-humains, car comment pourrait on appeler autrement ceux qui ont pour volonté, non la volonté de puissance, mais la volonté de destruction pour la défense de leurs petits intérêts personnels, qui ont investis par insinuation les sociétés de pensées opposées à leur but, sera notre devenir si nous cédons un seul pouce de terrain à son hégémonie. Tout se met en place progressivement pour qu'il aboutisse, il ne se réalise pas car l'Etre Humain n'est pas le sous animal qu'il voudrait voir naître, mais un Etre conscient. Il convient que chacun en toute lucidité regarde et diffuse le film complet ENDGAME de Alex Jones, qui est un condensé particulièrement réaliste de l'histoire de ce siècle qui vient de s'écouler et des objectifs poursuivis par l'établissement de ce "nouvel ordre mondial". Nous ne sommes pas dans la "conspiration" mais dans une réalité formelle dont chaque citoyenne et chaque citoyen à travers le monde doit prendre conscience. Nous ne sommes pas dans la fabulation ou l'invention, mais devant ce réel totalement masqué par le virtuel dont chaque citoyenne et chaque citoyen se doit de prendre la mesure, à l'heure où l'assassinat politique devient mesure envers tous les Etres Humains défendant leur Identité, leur Peuple, leur Nation, à l'heure où l'ostracisme devient la règle pour tous les penseurs, les critiques,  à l'heure où se planifie la mort presque totale de l'Humanité, à l'heure où la désintégration annonce son message eugéniste, tremplin des humanicides les plus virulents, écologistes, partis de droite, de gauche, pseudo partis extrémistes à la solde de cette secte de barbares génocidaires, génocide Humain, génocide Culturel, génocide Spirituel, génocide moral de tous les Etres Humains. Il serait peut être temps de demander des comptes à nos propres "politiques" sur l'ensemble de leurs appartenances, de leurs discours lors de leurs "sommets" privés ( on ne peut que rire sur ceux qui se sont tenus sur la moralisation du "capitalisme fourvoyé". Il serait peut être temps que chacun se réveille de sa léthargie profonde, de son admiration inconsidérée pour les tueurs nés de nos civilisations, de nos Peuples, de nos identités, de nos Nations, qui ont occasionnés déjà plus de cent cinquante millions de morts en moins de cent ans! Il serait temps de demander non des comptes, cela n'a aucun intérêt, mais évacuer tous ces prétendants au génocide et regarder le monde dans sa réalité et non sous les œillères de la virtualité, ce qui permettra de ne plus jamais voir une telle collusion s'efforcer à prendre les rennes du pouvoir Mondial afin de détruire l'Humanité. L'Humanité a une autre vocation que cette atrophie, elle n'est pas née pour être esclave, mais bien pour conquérir les galaxies, elle n'est pas née pour se replier sur les mensonges grotesques de pseudos sciences qui ne reflètent que l'atrophie mental de leurs créateurs. Ce n'est qu'au prix de sa confrontation avec le réel que l'Etre Humain se sortira de ce leurre dans lequel il baigne, et évitera ainsi de se retrouver pieds et poings liés à la destruction qui le nargue et l'exploite. A l'Humanité de vaincre cette dictature qui se veut fondatrice d'un "nouvel ordre mondial".

Voir : ENDGAME de Alex Jones sur

http://www.dailymotion.com/video/x78clr_endgamevostfr17_news

http://www.dailymotion.com/video/x78dd1_endgamevostfr27_news

http://www.dailymotion.com/video/x78dd1_endgamevostfr37_news

http://www.dailymotion.com/video/x78dd1_endgamevostfr47_news

http://www.dailymotion.com/video/x78dd1_endgamevostfr57_news

http://www.dailymotion.com/video/x78dd1_endgamevostfr67_news

http://www.dailymotion.com/video/x78oqe_endgamevostfr77_news

http://antipedo.over-blog.com/

http://forumsoral.com/forums/viewtopic.php?f=4&t=899&start=0

sites à la base spécialisée dans la dénonciation des enlèvements d'enfants par des réseaux pédophiles et leurs implications politico judiciaire.

The fourth offensive

The fourth offensive appears in a totalitarian eugenism leading Humanity to its loss if its People do not awake. The attempt to organize “the new world order” around pseudo climate warming failed. The attempt to organize “the new world order” around fictitious pandemias failed. The attempt to organize “the new world order” around a pseudo economic crisis will fail. It is appropriate that the failure is a constant if this “new world order” is born, it goes from there from the survival of Humanity and its to become. Because notwithstanding the statute of slave of the Human being programmed like not-human with the service of a “elite” proclaimed car, the statute of this “new world kind” will be to set up all the conceivable forms of eugenism in order to éradiquer up to 95% of the world population at the profit of the pseudos quoted pre “elites”. This plan duly organized and planned since more than one hundred years by not-human, because how could one call differently those which have as a will, not the will for power, but the will of destruction for the defense of their small personal interests, which invested by insinuation the companies of thoughts opposed to their goal, will be our to become if we yield only one inch of ground to his hegemony. All is set up gradually so that it succeeds, it is not carried out because the Human being is not under animal which it would like to see being born, but a conscious Being. It is appropriate that each one in all clearness looks at and diffuses complete film ENDGAME of Alex Jones, who is a particularly realistic digest of the history of this century which has been just passed and of the aims in view by the establishment of this “new world kind”. We are not in the “conspiracy” but in a formal reality whose each citizen and each citizen throughout the world must become aware. We are not in fabulation or the invention, but in front of this reality completely masked by the virtual one whose each citizen and each citizen must take measurement, per hour when the political assassination becomes measurement towards all the Human beings defending their Identity, their People, their Nation, per hour when ostracism becomes the rule for all the thinkers, criticisms, per hour when the almost total death of Humanity is planned, per hour when disintegration announce his message eugenist, springboard of the most virulent humanicides, ecologists, right parties, of left, pseudo parties extremists with the pay of this sect of barbarians genocidary, Human genocide, Cultural genocide, Spiritual genocide, moral genocide of all the Human beings. It would be can be time to ask accounts our clean “policies” on the whole of their memberships, their speeches at the time of their private “tops” (one can only laugh on those which were held on the raising the moral standard of “misled capitalism”. It would be can be time that each one awakes its major lethargy, of its ill-considered admiration for the killers born of our civilizations, our People, our identities, of our Nations, which caused already more than one hundred fifty million died in less than one hundred years! It would be time to ask not accounts, that does not have any interest, but to evacuate all these applicants with the genocide and to look at the world in its reality and not under the blinkers of virtuality, which will make it possible not to see such a collusion never again endeavouring to take the reindeers of the Mondial capacity in order to destroy Humanity. Humanity has another vocation that this atrophy, it was not born to be slave, but to conquer the galaxies well, it was not born to be folded up on the grotesque lies of pseudos sciences which do not reflect that the atrophy mental their creators. It is only at the price of its confrontation with reality that the Human being will be left this lure in which it bathes, and will thus avoid finding feet and fists related to the destruction which it nargue and exploits it. With Humanity to overcome this dictatorship which wants to be founder of a “new world order”.

See: ENDGAME of Alex Jones on


http://www.dailymotion.com/video/x78clr_endgamevostfr17_news

http://www.dailymotion.com/video/x78dd1_endgamevostfr27_news

http://www.dailymotion.com/video/x78dd1_endgamevostfr37_news

http://www.dailymotion.com/video/x78dd1_endgamevostfr47_news

http://www.dailymotion.com/video/x78dd1_endgamevostfr57_news

http://www.dailymotion.com/video/x78dd1_endgamevostfr67_news

http://www.dailymotion.com/video/x78oqe_endgamevostfr77_news

http://antipedo.over-blog.com/

http://forumsoral.com/forums/viewtopic.php?f=4&t=899&start=0

site at the base specialized in the denunciation of removals of children by networks paedophiles and their implications politico legal.

© Vincent Thierry

Dernière Mise à jour ( Lundi 12 Avril 2010 à 14:30 )
La Voie Templière PDF Imprimer Email
ETRE HUMANITE
Écrit par Patinet Thierri   
Dimanche 21 Mars 2010 à 13:19

La Voie Templière (extrait)

 

Et ce temps passé, un temps souverain où nous hâlions les lendemains à naître. Ivoire d’un semis de féerie, nous déferlions en troupes composées les plus fabuleux déserts, devisant le sort, l’immensité et la plénitude en la Croix, notre demeure, notre silence comme notre Voie. Félicité des Ages qui viennent, nous étions en prouesse de nos choix, en force de nos talismans les plus secrets et nos voix s’égayaient armure et bouclier de la pureté, notre élan et notre joie. Dieu souverain, notre Chant, en sa Déité circonscrite, Jésus Christ, notre Seigneur. Ici le lieu comme le temps, ici dans la bravoure, sans faiblesse, nous aidions notre prochain à traverser sans refuge les terres inhospitalières afin qu’ils reconnaissent l’ardeur de leur Foi, et nos chants irriguaient le songe comme le rêve de tous ces Peuples en émois, de leurs règnes comme de leurs sels, toujours en guets de leurs rivages compris, notre sang leur atour, notre volonté, leur inexpugnable volition. Ainsi et dans les hymnes les plus féroces aux accents de la guerre, aux accents de l’outrage, aux accents de la barbarie, toujours nous allions ce message de la pure fraternité qui convient à la Foi, à ses serments, à ses audaces, à ses désinences, dans le feu et dans la flamme, dans la douleur et la consomption, dans l’ovation comme l’opprobre, et nous ne comptions nos morts et nos blessés pour compagnons de désolation et de promiscuité, et nous ne cherchions de refuge dans la compassion, et nous ne doutions de notre charité comme de notre miséricorde puisées dans le cœur même de notre respire, de ce respire de la Vie que nous a légué et pour toujours Notre Seigneur Jésus Christ, pour lequel chacune de nos actions, chacune de nos paroles, chacune de nos émotions, étaient et resteront vouées.

 

N’attendez ici des récits de combats épiques, des chants de guerre, et de morbides errances. Ce que je conte là, à l’aube de mon crépuscule n’est pas devenir de ces vagabondes circonvolutions de l’effort à être, mais bien plus que tout cela, de tout ce paraître, bien plus que votre imagination en éveil ne saurait embraser si elle n’a pas su embraser l’Eternité et en revenir pour initier la pure viduité messagère et Templière, celle qui ne s’inscrit dans la verroterie des talismans, mais dans la pureté des vitraux que l’on peut encore et toujours contempler aux plus secrètes arcanes de ces Temples qui ont fleuri et continuent à fleurir nos terres occidentales, là bas aux fronts de gloire et de majesté de tout ce qui est et non de tout ce qui paraît, là bas, dans cette concrétion de nos Peuples qui ne s’asservissent devant Dieu mais l’honorent pour ce  qu’il est, l’indéfinissable et le multiple, Grand maître Souverain de l’Ordre Cosmique qui nous est naissance, accomplissement et devenir, Absolu par essence et substance, indéfinition dans la définition de la théurgie des mondes dont nous sommes d’humbles cristallisations, poussières d’étoiles qui reviendront sa Vie de Lumière et d’espérance, la Vie inépuisable et gracieuse, la Vie souveraine et majestueuse s’élançant vers ces firmaments qui se dressent sur l’horizon des cœurs vierges des passions matérialisées et contristées, qui s’éploient et se déploient dans la magnificence, là sous vos yeux, là dans votre regard profond, ici dans votre sentiment d’appartenance et de gloire, dans l’appropriation de la beauté qui se louange, dans l’harmonie la plus téméraire et la plus belle à voir, celle d’un sourire, d’un vol d’oiseau, d’un signe du vent dans les ramures des arbres millénaires, dans ce souffle qui nous traverse, nous féconde et nous désigne, par delà les orées, les cristallines devises de l’avenir, au-delà des temporalités broyées par le fer et dans le sang, au-delà des guerres outrancières, au-delà des immolations et des mensonges larvaires, au-delà de ces fauves latitudes qui ne sont que crispations de la léthargie qui frappe de cécité la plupart des Humains, qu’il convient de déciller, ainsi et dans ce chant qui se destine, et dans cet hymne qui se doit afin de porter la lumineuse perception à l’aperception, afin de situer le cœur même de la raison qui porte l’imagination à sa plus noble appartenance, celle de l’Action pure, celle de la densité de ses écumes, celle de ses conditions, celle de sa destinée nuptiale et conquise, celle du Jeu, le Jeu Divin, le Jeu Humain, le jeu qu’universelle renommée le cil ouvre en ses limites afin d’initier le Règne…

 

suite

 

The Templière Way (extracted)

 

And this time spent, a sovereign time when we tanned the following days to be born. Ivory of a sowing of fairyhood, we broke in made up troops the most fabulous deserts, unscrewing the fate, the vastness and plenitude in the Cross, our residence, our silence like our Way. Congratulated on the Old ones which comes, we were in prowess of our choices, force of our most secret talismans and our voices brightened armor and shield of the purity, our dash and our joy. Sovereign God, our Song, in its Déité circumscribed, Jesus Christ, our Lord. Here the place like time, here in bravery, without weakness, we helped our next to cross without refuge the inhospitable grounds so that they recognize the heat of their Faith, and our songs irrigated the dream as the dream of all these People in agitations, their reigns like their salts, always in guets their shores included/understood, our blood them atour, our will, their impregnable volition. Thus and in the wildest anthems with the accents of the war, to the accents of the insult, the accents of cruelty, always we went this message of the pure fraternity which is appropriate for the Faith, its oaths, its audacities, with its endings, in fire and in the flame, the pain and the consumption, ovation like the opprobrium, and we did not count our deaths and our casualties for companions of desolation and promiscuity, and we did not seek a refuge in the compassion, and we did not doubt our charity as of our mercy drawn from the heart even of our breathes, of this breathes life which bequeathed us and for always Our Lord Jesus Christ, for which each one of our actions, each one of our words, each one of our emotions, were and will remain dedicated.

 

Do not await here accounts of engagements epic, battle songs, and morbid wanderings. What I tell there, at the dawn of my twilight is not to become of these vagrants convolutions of the effort to being, but much more than all that, of all this appearing, much more than your imagination in awakening could not set ablaze if it did not know to set ablaze Eternity and to return from there to initiate pure viduity messenger and Templière, that which does not fit in the small glassware of the talismans, but in the purity of the stained glasses which one still can and always to contemplate with most secret the mysteries of these Temples which flowered and continue to flower our Western grounds, there low to the faces of glory and majesty of all what is and not of all that appears, there low, in this concretion of our People which do not submit in front of God but honor it for what it is, the indefinable one and the multiple, Grand main Souverain of the Cosmic Order which is to us birth, achievement and to become, Absolu essentially and substance, indéfinition in the definition of the théurgie of the worlds of which we are humble crystallizations, star dust which will return its Life of Light and hope, inexhaustible and gracious Life, sovereign and majestic Life springing towards these firmaments which are drawn up on the horizon of the virgin hearts of materialized and contristées passions, which éploient themselves and spread themselves in the magnificence, there under your eyes, there in your major glance, here in your feeling of membership and glory, in the appropriation of the beauty which is praised, in the boldest harmony and most beautiful to see, that of a smile, a flight of bird, a sign of the wind in the foliages of the thousand-year-old trees, in this breath which crosses us, us fertilizes and designates us, across orées, the crystalline currencies of the future, beyond the temporalities crushed by iron and in blood, beyond the outrageous wars, the immolations and of larval lies, beyond this deer latitudes which is only crispations of the lethargy which strikes blindness the majority of the Human ones, that it is appropriate of déciller, thus and in this song which is intended, and in this anthem which must in order to carry luminous perception to the apperception, in order to locate the heart even reason which carries imagination to its nobler membership, that of the pure Action, that of the density of its scums, that of its conditions, that of its bridal and conquered destiny, that of the Play, the Divine Play, Human Play, play that universal famous the lash opens in its limits in order to initiate the Reign…

 

continuation

 

© Vincent Thierry

Erreur magistrale PDF Imprimer Email
ETRE HUMANITE
Écrit par Patinet Thierri   
Mardi 02 Février 2010 à 13:13

Erreur magistrale

 

Erreur magistrale que celle commise par le président des Etats Unis! Erreur monumentale à inscrire au tableau de la régression de l'Humanité. Les programmes de la NASA sont stoppés au motif de cette pseudo crise économique qui ravage ce petit monde. Il n'y a de crise que là ou on veut bien la voir. A telle fin que les budgets militaires sont aujourd'hui multipliés pour livrer des guerres aveugles, au détriment de ce qui représente l'avenir de l'Humanité, la conquête spatiale! Comment peut-on ignorer ce développement naturel de l'humain? C'est faire fi des lois naturelles où bien initier la désintégration de l'humain au motif inventé de cette "crise" qui n'est vécue que par le fait d'un sous-système économique contre nature qui préserve sa paresse sous des intérêts virtuels qui desservent l'avenir de l'Humanité. Que chaque Etat reprenne son droit naturel à battre monnaie, et cette hérésie disparaîtra comme feu de paille! Et alors, le destin de l'Humanité ne sera plus contrarié par les dévots de l'argent qui vivent de l'usure et du sang des Peuples! Il suffit de l'outrance! Il suffit de cet esclavagisme à la parure du factice, et qu'un Président des Etats Unis baissent les bras sur le destin Humain pour le remiser à l'encan, au motif de cette flétrissure de la dignité Humaine, cela est invraisemblable. Le politique ne doit pas être soumis à l'économique! Nous avons là, la mesure de la vassalité qui gréée notre monde, et cela ne peut plus durer! Qu'y a t'il de plus important: assurer la conquête spatiale qui déterminera le destin de l'Humanité où engraisser par des intérêts indus toute une ribambelle de parasites au nombre fini qui ne se réjouissent que par le spectacle du servage des êtres Humains et de leurs Etats? C'est la question qui se pose aujourd'hui, et je n'ai qu'un souhait d'y voir répondre les hommes politiques qui se respectent! Fort heureusement toutes les Nations n'ont pas baissé les bras, la Russie et la Chine poursuivent leur programme Spatial! La pseudo crise existe aussi dans ces deux pays, alors, on peut se poser la question de ce que sous tend la démission de leur programme spatial par les Etats Unis. La Chine les finance, on pourrait penser que ce financement a une contre partie. Si cette suggestion s'avérait exacte, cela serait consternant, mais on a tellement vu de choses délirantes ces derniers temps! Il conviendrait pour les représentants des Etats Unis de circonvenir à cette décision, qui remet en cause le développement même des Etats Unis, et non seulement leur seul développement, pour un bénéfice immédiat qui, dans le système économique actuel, se révélera une goutte d'eau dans le gouffre de l'endettement actualisé. S'il n'y a pas d'autres issues, ce que je ne pense absolument pas , le développement du programme spatial peut s'envisager de manière différente, en coopération globale entre les différents pays qui y ont commis des avancées remarquables. De là à tout stopper, cela relève, je le redis de l'invraisemblable, et plus que cela d'une démission qui doit être contrariée par un vote massif des représentants du Peuple Américain contre ladite démission. A suivre...

 

Masterly error

 

Masterly error that made by the president of the United States! Monumental error to register in the table of the regression of Humanity. The programs of NASA are stopped with the reason for this pseudo economic crisis which devastates this small world. There is crisis only there or one wants to see it well. Such end that the military budgets are multiplied today to deliver blind wars, with the detriment of what the future of Humanity represents, the space conquest! How can one be unaware of this natural development of the human one? It is to despize natural laws where to initiate well the disintegration of human with the invented reason for this “crisis” which is lived only by the fact of an economic subsystem against nature which preserves its idleness under virtual interests which serve the future of Humanity. How each State takes again its right natural to beat currency, and this heresy will disappear like fire from straw! And then, the destiny of Humanity will not be opposed any more by the excessively pious people of the money who live wear and blood of the People! It is enough to excess! It is enough to this slave system to the ornament of the factitious one, and that a President of the United States drop the arms on the Humain destiny to garage it with the auction, with the reason for this fading of human dignity, that are incredible. The policy should not be subjected to the economic one! We have there, the measurement of the vassalage which gréée our world, and that cannot last any more! That you there of more important is: to ensure the space conquest which will determine the destiny of Humanity where to fatten by undue interests a whole long string of parasites to the finished number which are delighted only by the spectacle by serfdom by the human beings and their States? It is the question which arises today, and I have only one wish to see there answering the politicians who respect themselves! Extremely fortunately all the Nations did not lower the arms, Russia and China continues their space program! The pseudo crisis also exists in these two countries, then, one can raise the question of what under the resignation of their space program by the United States tightens. China finance, one could think that this financing has against part. If this suggestion proved to be exact, that would be dismaying, but one saw delirious things so much lately! It would be advisable for the representatives of the United States to thwart with this decision, which calls into question the development even of the United States, and not only their only development, for an immediate benefit which, in the current economic system, will appear a water drop in the pit of the updated debt. If there are not other exits, which I do not think absolutely, the development of the space program can be considered in a different way, in total co-operation between the various countries which made remarkable projections there. From there with all stopping, that concerns, I repeat it the incredible one, and more than that of a resignation which must be opposed by a massive vote of the representatives of the American People against the aforementioned resignation. To follow…

 

© Vincent Thierry

<< Début < Précédent 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivant > Fin >>

Réslutats 64 - 72 sur 125