Welcome ! Bienvenue ! New World Organization ®
Home
AU FIL DU TEMPS
DES ARTS
DEBATS
DEVENIR
ALL TEXTS
Documents
LIVRES REFERANTS
LIRE
LIVRES
UNIVERSALITY THEORY
HARMONIA UNIVERSUM
BOUTIQUE
Wrapper
Liens
Flux RSS
Contact
PARTICIPATION
Recherche
FOCUS SUR L'AUTEUR
Latest News
Search
Other Menu
Administrator

© Patinet Thierri

 
Home arrow DEVENIR arrow CIVILISATIONS
CIVILISATIONS
Des suites … PDF Imprimer Email
CIVILISATIONS
Écrit par Patinet Thierri   
Vendredi 10 Septembre 2021 à 07:00

Des suites …

Petites nouvelles de cette petite Terre où l’on voit certains continents totalement sous le joug du génocide usuraire, mais lisons :

« Quelque cinq cent mille personnes, vendues, corrompues, s'accrochent comme des parasites au Pouvoir, ayant fait la preuve de leur lâcheté, de leur injure, de leur morgue et de leur satisfaction, de ce qui les nourrit, la haine du Peuple, ce Peuple, qu'ils soient de "droite" de "gauche", "écologistes", "extrêmes quelconques" , auquel ils usurpent le vrai pouvoir, pour prospérer comme des sangsues sur le corps social de la France. Dans le covidisme tout le monde les aura vus à l'œuvre, bassets d'organisations étrangères, en reptation devant les donneurs d'ordre mondialistes eugénistes, assassinant nos aînés dans les ehpad et les hôpitaux, maintenant via une troisième dose de poison, et désirant s'attaquer à nos enfants pour les liquider, via leur stérilisation et tout simplement leur mort immédiate, à court et moyen terme. Devant cette purulence on ne peut que se satisfaire de voir que plus aucune confiance n'est accordée à ce qui ne représente en aucun cas la France, mais des intérêts particuliers et bien souvent étrangers. Le Peuple, s'il veut survivre,  devra faire son choix de celles et de ceux qu'il devra élire, en dehors de tous ces partis de la corruption qui s'imaginent morale alors que ce ne sont que les viviers de la bassesse et de la perversité, de la trahison et de la lâcheté, tous opérandes de sectes vivipares dévouées à l'usure. Qu’il suffise de regarder qui appartient à ces mouvements politiques en cours, en gouvernance, ou en attente de prébende, on y retrouve LREM ( young leader Chinois en pagaille), LR ( vendu à la Chine), et tant d'autres mouvements les doigts sur la couture d’une maçonnerie totalement avariée. Au-delà de ces épiphénomènes en reptation, Il faut créer un parti de la France, ( bien au-delà de celui qui prétend exister, surtout pour perdre toute élection) et cesser de voter pour les représentants de commerce de la Chine, de milliardaires apatrides et du Département d'État américain, ainsi bien entendu que du Forum économique mondial.

En matière de sectes, on lit que les renseignements généraux voient chez les papys, les mamys, les mères et pères de famille, quid éfilent tous les samedi, de zélés serviteurs de sectes !!!! Hilarant, ils feraient mieux de s'intéresser aux appartenances de ce qui existe dans les institutions françaises, et là, verront les véritables sectes en action, à commencer par la plus dangereuse, nommant ses young leader, la soi-disant fondation franco chinoise, aux ordres du PCC, puis les young leader mondialistes via le forum économique mondial, enfin les éternels young leader de la fondation franco américaine (fabienne donc pire que les communistes et les nazis réunis), et enfin toute la bande hétéroclite des francs maçons déviants qui parasitent totalement l'État. Ils sont pourtant bien visibles ceux-là ! Traîtres à la France, agents du communisme chinois. traîtres à la Nation, sans équivoque, la trahissant au profit du PCC Chinois, dont deux piliers, l’un au conseil constitutionnel, et l’autre qui fut en gouvernance, dans un parti prétendument d’opposition, qui ont fait désormais bien des émules dans tous les domaines, qu'il convient d'exposer sans limites afin que le Peuple puisse enfin comprendre d'où vient cette folie de passe sanitaire et bientôt de crédit social si vanté par une gouvernance totalement investie par le PCC.

Il y a certains sondages pour dire que 35% de la population serait contre le passe sanitaire, sondage bidon, qui se heurte à une réalité fracassante, lorsqu'on voit ces dizaines de choses esclaves se prosterner devant leur emprisonnement, le nombre du ridicule et des masochistes qui aiment la flagellation, qui aiment la soumission exclusivement. On est rassuré sur le comportement du Peuple de France face à cette armée du néant. Ce sondage fait parti de la manipulation totalitaire en marche. La manipulation est un art, étudiez la gestuelle des "politiciens", des "journalistes", intonations de voix, trémoussements, gestuelle des mains, déjà vous entrez dans le domaine de la manipulation, analysez et je vous assure que vous en rirez rapidement, tellement les prestations sont du plus haut comique lorsqu'on cerne l'individu captif de recommandations qu'il suit à la lettre. Prenez un seul journal TV, et décortiquez le gestuel, le phrasé, la tonalité surtout, vous verrez où se situe la manipulation, vous la comprendrez et pourrez dès lors faire la part des choses entre ce qui est dit et ce qui est la réalité. Ne parlons des images, elles-mêmes bien souvent tronquées, d'autres flouées, d'autres encore n'ayant strictement rien à voir avec le réel, telles celles que les journaux ont présentées sur la fuite des afghans dans des avions, datant de plusieurs années, et d'autres relevant du décor de cinéma, etc, etc...

Concernant cette dernière invasion de notre Nation par des pleutres et des lâches, qui laissent derrière eux femmes et enfants, n’ayant aucun désir de se battre pour eux, on leur dira tout simplement qu’un jour prochain les bâtisseurs reprendront leurs migrations et conquerront le monde délaissé, les pays ruinés par le féodalisme et le mondialisme, ils s'y établiront et y feront régner leur ordre et leur puissance, et lorsqu'ils se retourneront derrière eux, ils verront ce qu'ils ont laissé se désintégrer, car creuset de populations exogènes multiples s’entredévorant et donc de fait incapables de la moindre construction, alors des siècles après, les bâtisseurs, tout en conservant leurs acquis, reviendront reprendre ce qui leur appartient de droit, plus forts et plus vigoureux que jamais sous les applaudissements de leurs conquêtes qui toujours leur disaient autrefois : "Ce que vous recevez chez vous, c'est que nous ne voulons pas chez nous."...

Certains des chiens couchés de la lèpre mondialiste s’imaginant des manipulateurs invisibles vocifèrent contre celles et ceux qui ne sont pas vaccinés. Cette typologie, comme tant d'autres d'ailleurs, doit être laissée exclusivement entre les mains de personnes ayant vu la mort de leur conjoint, ou bien l'infirmité à vie d'un de leur enfant, ou d'un de leur parent ou proche, suite aux "vaccinations". Il serait alors intéressant de voir ce que ce type de personnage mis en face de la réalité et non de sa virtualité parfaitement sordide, pourrait valider pour sa défense devant ces personnes. La propagande est l’arme de la lie humaine qui ne tardera pas à contrer les manifestations en cours, qui vont être récupérées et sabordées de l'intérieur, leur instrumentalisation aujourd’hui étant de facto, pitoyable. Un retournement de situation ne peut se faire que par l'instauration, non seulement du boycott, mais d'une grève générale totale et sans limites dans le temps. Le Peuple peut se gérer avec une entraide mutuelle et n'a en aucun cas besoin de la tyrannie pour survivre, la matrice communiste eugéniste ne nourrit pas le Peuple, elle le détruit, au Peuple d'en tirer les conclusions qui s'imposent.

La politesse, c’est le respect d’autrui ; la sincérité, c’est de s’exprimer sans déguiser sa pensée ; l’honneur, c’est d’être fidèle à la parole donnée ; la modestie, c’est de parler de soi-même sans orgueil ; le respect, sans respect, aucune confiance ne peut naître ; le contrôle de soi, c’est de savoir se taire lorsque monte la colère. Tout ce qu'ont oublié les choses "politiciennes", "scientifiques", "médiatiques", "artistiques", tellement imbues d'elles-mêmes qu'elles ne connaissent que leur ridicule petit "moi", incapables de vivre sans autrui qui les nourrit, les vêt, les amuse, en oubliant bien entendu ce Soi qui est la valeur suprême d'une société, sans laquelle elle sombre dans le néant, telle que celle que nous vivons aujourd'hui.

L'OMS est contre le mélange des genres, l'UE se désolidarise de toute troisième dose, donc la responsabilité est ici totale du conseil sanitaire, et donc de l'État Français et de sa gouvernance en nom propre. Sans la moindre étude, sans avoir obtenu les résultats des phases 3 actuellement conduites, de pseudos scientifiques mettent en jeu la vie des gens, non vaccinés, mais aussi aujourd'hui vaccinés! Le vent de folie qui ne peut être lié qu'à des intérêts privés et notamment économique via un portefeuille d'action, doit être stoppé immédiatement. On voit en Israël la courbe des décès s'accélérer depuis la mise en œuvre de la troisième dose sur des personnes pour un certain vaccin. Est-ce cela que veut ce conseil pour les gens s'étant fait vacciner via un adénovirus, en le choisissant, contre un vaccin Arnm ? On peut se le demander aussi, les cadavres au rivotril ne suffisant pas pour certains. On rappellera qu'aucune étude scientifique sérieuse n'a été mise en œuvre sur les trois doses et encore moins sur la vaccination arnm après adénovirus, on ne peut donc prendre comptant ce que dit ce conseil, et surtout ne pas appliquer la moindre de ses directives qui ne sont pas scientifiques mais purement économiques. Les vaccinés, suivant leur choix, ont régularisé leur circuit de vaccination, personne ne peut leur demander autre chose, et si cela devenait une obligation, un dépôt de plainte au pénal contre le Conseil scientifique et l'État Français, doit être immédiatement engagé pour mise en danger de la vie d'autrui sans la moindre justification scientifique.

L'Esprit ne plie pas, il sème où il veut, jamais ne se laisse aller à l'involution, toujours mène à l'évolution, n'en déplaise à la pensée unique, pardon eunuque, qui s'imagine s'emparer de l'Esprit et le cloîtrer dans ses rets, car sa fluidité est telle que rien ne le retenir captif, ni le marais, ni la bêtise, ni la fange, ni la bassesse, ni la moindre reptation. Tel est aussi le Christianisme qui n’est pas un soubassement, comme le souhaiteraient les usurpateurs qui trônent dans le catholicisme sataniste, mais un terrassement, le reste n'est que vision excentrée d'une réalité que cette vision ne peut pas appréhender tant la virtualité est fondement de son aveuglement.

Le virtuel doit disparaître au profit du réel, et l'abstraction au profit de la réalité. Ici lorsqu’on observe la dette mondiale, ce n'est pas tant cette dette qui est en jeu mais bien les intérêts de la dette, qui sont le levier de toute virtualité, car ne reposant strictement sur aucune valeur humaine, et qui d'une manière ou d'une autre doivent être liquidés définitivement, afin de libérer les Peuples de leurs chaînes. L'usure est la nécrose de l'humanité, fondement de toutes les sectes vivipares de ce petit monde, un cancer dont les métastases vivent comme des parasites au crochet de l'humanité, et dont l'humanité doit se défaire si elle veut s'élever et non se conditionner dans un état d'esclave en reptation devant ce qui est inapte à toute création, qui l'anéantit au profit de son involution globale, l’involution de ce petit 1% qui a décidé de liquider l’humanité via une thérapie génique qui devra le voir déférer devant les tribunaux populaires et subir le sort réservé aux criminels de masse, et non pas se retrouver comme certains devant des cours de justice qui vont les absoudre de leurs crimes , et ce dans le plus grand mépris des morts qui réclament vengeance, assassinés par rivotril, assassinés par défaut de soins, assassinés par incapacité globale de petites larves en gouvernance aux ordres.

1% de génocidaires contre 99% on comprend que la terreur s'instaure dans ce 1%; même si il dispose de tous types d'armes, sept milliards de bras armés, qui le deviendront ineluctablement, c'est une équation qu’ils ne pourront jamais résoudre, car même s’il fait disparaît 6,5 milliards, après épuisement de ses armes, il restera toujours cinq cents millions d’êtres Humains pour le liquider définitivement. À trop tirer sur la corde, la corde casse, et la corde va casser, il ne faut pas être grand clerc pour le comprendre. » 

Moins une seconde avant les événements, cela s’est produit sur de multiples planètes, et leurs Peuples en sont sortis parfaitement victorieux sur le marais qui cherchait à les anéantir, gageons que cela sera le cas sur cette pauvre planète atrophiée par tout ce qui représente l’inverse de la Vie et de ses valeurs éternelles.

© Vincent Thierry.

Les criminels en marche PDF Imprimer Email
CIVILISATIONS
Écrit par Patinet Thierri   
Jeudi 26 Août 2021 à 10:21

Les criminels en marche

On remarque la fuite en avant de la barbarie sur cette petite planète et notamment dans un de ses pays, qui un jour hissa le drapeau de la liberté et qui ce jour, via ses usurpateurs, en conchie les moindres volutes. Mais lisons :

« La médiocrité au service de la politique, c'est la poussière qui s'imagine l'élite. Tout un chacun sait ce que l'on fait de la poussière. Mengele a une parfaite descendance dans ses Institutions. Il y en a pour parler des nazis, devant ce qui se fait depuis plus d'un an et demi en France, ils passent pour des attardés. Combien de morts par défaut de soins, parce qu'ils sont âgés ???? Et combien d'autres plus jeunes ???? Et combien encore par double, triple vaccination ? "Elle n’est pas obligatoire. Elle est gratuite, c’est-à-dire qu’elle est intégralement prise en charge par l’Assurance Maladie, sans avance de frais." Un certain organisme d’état adresse un courrier violant le consentement dans un texte parfaitement léonin, cet organisme est-il hors la loi ? Tout courrier en provenance soit de l’éducation dite nationale, soit d’un organisme prétendument s’occupant d’enfants, (bien souvent courroie de la traite pédophile institutionnelle) tentant à faire croire, relativement à une éventuelle vaccination, que ceux qui l’écrivent seraient propriétaires des enfants doit être présenté à un avocat pour remettre dans le droit chemin ces petits kapos qui veulent faire mieux et pire que la Loi, mais l'on ne s'étonnera pas que l’un des premiers provienne d’un département entre les mains de la subversion totalitaire, les pieds bien en équerre, le doigt sur la couture de l’abomination.

On entend dire que le vaccin Janssen serait boudé, ce qui n’est pas le cas, car il est très peu disponible, intentionnellement ? Le mélange des genres voyant un vacciné Janssen devant prendre une seconde dose à base d’ARN, est recommandé par une haute autorité. Cette recommandation est totalement inepte, on ne fait du Pfizer ARN derrière du Janssen sauf à vouloir tuer les injectés. Un rappel Janssen oui, un rappel Pfizer en aucun cas. Cette recommandation met en exergue que le produit Pfizer devrait être le seul produit à délivrer, avec les conséquences qu'on lui connaît, masquant quoi ? Une véritable interrogation se pose ici, à laquelle des médecins et les scientifiques sérieux doivent répondre. In fine que se cache-t-il dans ce produit Pfizer ??? En tout état de cause aucune personne vaccinée Janssen ne doit répondre à cette recommandation criminelle, sachant que ce pseudo-comité scientifique ne connaît absolument pas la réponse du vaccin Janssen dans le temps vis-à-vis des pseudos variants - il n'a présenté aucunes données et quoi qu'il en soit ces données si elles existent doivent être traitées par un organisme totalement indépendant de ce dit comité. La corruption a des limites ! En dernier ressort seul un rappel Janssen doit être injecté à celles et ceux qui ont choisi ce produit, et s'ils l'ont choisi ce n'est pas un hasard, ils ne veulent pas mettre en jeu leur santé avec un process ARN détruisant toutes leurs défenses immunitaires. L'OMS d’ailleurs met en garde contre le mélange des genres sur lequel il n'y a aucun recul, la recommandation qui reste une recommandation ne doit absolument pas être suivie car elle n'a strictement rien de scientifique, et n'a pour but que de vendre du vaccin ARN, prouvant ainsi la aussi le degré de corruption de pseudos organismes sanitaires. C'est une décision comme les autres, tel que le refus des soins, le passe sanitaire, purement criminelle.

Cette offensive montre à quel point, le plan arrêté par le 1% prévu depuis 2015 (date du brevet du test covid 19) a besoin d‘être réalisé, via le puçage de l’humanité qui pourra être contrôlé après vaccination ARN par la 5g, afin de la détruire et n’en conserver que de bons d'esclaves et en aucun cas des êtres pensants, car il lui faut des larbins économiques et sexuels, pour assurer par la tyrannie sa barbarie atavique, sadique et pédo criminelle, et en conséquence faire disparaître une grande portion du vivant, et plus particulièrement les Peuples Européens, prioritairement, la Liberté étant ancrée dans leurs gènes, leur disparition entraînant celle des autres Peuples sans se battre, sauf à l'Est, n’en doutons un seul instant, la seule aire de Liberté restant aujourd’hui dans ce monde.

Les manifestations se poursuivent pour dénoncer la criminalité de la dictature, le passe sanitaire, l’obligation d’une thérapie génique mortifère pour continuer à vivre, Si ce mouvement veut perdurer, il doit faire le ménage avant chaque action, dégager les BB, les antifas, les radicaux de gauche payés par Soros. Les gilets jaunes après avoir été traité d'antisémites, comme viennent de l'être les anti passe "sanitaire", ont connu les premiers débordements instrumentalisés et payés par le pouvoir, de manière à discréditer le premier mouvement, c'est ce qu'il s'apprête à faire avec ce dernier mouvement, et pire encore via certaines de ses factions infiltrées déjà dans ce mouvement pour pousser à la sédition, et encourager ainsi sa dictature à instaurer la loi martiale.

Dénominateur commun entre l’infiltration d’une fausse opposition dans le mouvement anti passe sanitaire, et la dictature on retrouve les jésuites, comme les bolcheviques, partout, ici et là, tirant les ficelles, des petits maçons, des petites sectes, appuyant les uns les autres, les tenant par les affaires ou les testicules ou les ovaires, plaçant leurs pions en ne perdant pas leur but, l'instauration du NWO, attendant et instrumentalisant la soumission (marche blanche, des moutons allant à l'abattoir), jusqu'à faire disparaître la moindre révolte et obtenir, après l'avoir provoquée et instrumentalisée, le consentement pavlovien des masses. (On a essayé, on a raté, ce n'est pas de notre faute, mais la faute de l'autre... Risible.). Restez libres, la liberté est génétique et elle n'appartient à personne dès l'instant ou elle ne nuit à personne.

Ce mouvement ne doit se suffire en scandant Liberté, il doit dénoncer ce qui existe, la criminalité de la dictature, l’assassinat par rivotril et défaut de soins de nos aînés, la liquidation par thérapie génique massive, qui compte actuellement en Europe plus de 22 000 morts, et plus de deux millions de victimes, désormais handicapées, ces chiffres ne ressortant qu’à hauteur de 10% de la réalité, puisque seuls 10% des problèmes liés à la thérapie génique sont déclarés, jusqu’à voir un certain pays passer un pacte avec un fameux laboratoire pour ne pas dénoncer les effets secondaires ! Oui, ce sont des criminels, des vendus et des corrompus qui ont usurpé la gouvernance, et comme le dit une personne sur le net, « tant que le mot criminel et le mot assassin ne seront pas en tête des cortèges des manifestants, le Peuple restera vaincu », dans sa croyance permanente et pitoyable de croire un seul instant que cette gouvernance agit pour son bien, alors qu’elle le massacre consciencieusement, avec délectation et jouissance, via une défécation verbeuse propagandiste, via des mensonges absolument sidérants, via une dictature sans nom qui est l’incarnation systémique de la pourriture qui la régit dont l’idéologie matérialiste abâtardie est le résultat d’une consanguinité dépravée d’inutiles et de substituables par excellence. »

Toute fuite en avant marque un échec cuisant et cet échec va s’accélérer devant la prise de conscience de l’Humanité qui sait désormais qu’elle ne peut compter que sur elle-même pour vaincre cette guerre déclarée par la plaie qui veut régir. La Vie trouvera son chemin comme sur de multiples planètes et liquidera tout ce qui peut lui nuire sans la moindre pitié, car ainsi est la Loi de la Vie qui ne peut jamais se transgresser. À suivre…

© Vincent Thierry

https://vk.com/video622074005_456239053?list=9589975ec5e66b5bb8

System and Method for Testing for COVID-19 - Patent US-2020279585-A1 - PubChem
Brevet 2015, tout est prévu depuis l'origine, instrumentalisé et mis en eouvre afin de rendre esclaves les populations.

https://pubchem.ncbi.nlm.nih.gov/patent/US-2020279585-A1

 

https://patents.google.com/patent/US20200279585A1

Dernière Mise à jour ( Jeudi 26 Août 2021 à 10:25 )
Appel à la Jeunesse PDF Imprimer Email
CIVILISATIONS
Écrit par Patinet Thierri   
Mercredi 25 Août 2021 à 12:04

Extrait de la Revue Méthode : http://www.revuemethode.org/m052103.html

« Appel à la jeunesse de France et d’Europe

par Michel BUGNON-MORDANT

(Géopolitologue –Docteur ès lettres, Professeur émérite de littérature anglaise, Président de l’Académie Suisse de Géopolitique (2008-2015)

Jeunes gens, jeunes filles, vous ne pouvez pas ne pas vous en apercevoir : on est en train de tuer votre avenir.

« On », ce sont les membres de ce que j’ai choisi d’appeler la Nébuleuse Oligarchique Planétaire (NOP), c’est-à-dire l’ensemble des grands multimilliardaires qui se réunissent, avec ceux qui les servent et dès lors nous trahissent, au Bilderberg, à la Trilatérale et depuis de nombreuses années au Forum annuel de Davos. Ce sont ceux qui manipulent l’essentiel des médias, l’ONU, le FMI, l’UE, la plupart des ONG droits-de-l’hommistes et tous les organismes internationaux anti-peuples et anti-nations.

Ces gens cherchaient depuis très longtemps un système qui leur permît d’accaparer la majeure partie des richesses matérielles de la planète. Ce système, ils l’ont trouvé : le capitalisme financier transformé en un formidable outil de prédation à leur profit.

Vers le contrôle global

Mais cela n’a jamais constitué à leurs yeux qu’une étape dans leur projet de contrôle global. Leur but ultime est demeuré celui de s’emparer du pouvoir dans sa totalité, de manière à former une nouvelle aristocratie. Celle-ci présente deux caractéristiques. D’une part, elle inverse le code aristocratique originel : non plus « servir », mais « se servir ». D’autre part, elle s’est constamment efforcée d’éliminer peu à peu les obstacles à sa toute puissance et à sa domination absolue. Contrairement à ce que veut nous faire croire l’histoire officielle, la Révolution de 1789 n’a pas abattu l’aristocratie pour offrir le pouvoir effectif au peuple, elle l’a remplacée par une bourgeoisie de grands propriétaires, de financiers, de parvenus enrichis, ancêtres de la NOP du XXIe siècle. Plus tard, l’aristocratie abattue devait progressivement s’agréger à la bourgeoisie et adopter ses tares les plus nocives.

Parmi les obstacles à la toute-puissance de la NOP, il en est deux qui ont toujours représenté à ses yeux l’ennemi : l’État et le Peuple.

1. PRIVATISER L’ÉTAT

L’État, la NOP en a fait aujourd’hui l’instrument le plus efficace de transformation de la société en sa faveur. Il n’est pas très difficile de corrompre les serviteurs de l’État (membres de la haute administration, parlementaires, ministres, présidents, presque tous issus de Sciences po, de l’ENA ou de leurs équivalents ailleurs qu’en France, puis pris en mains par les universités américaines) : il suffit de les « rémunérer » en leur assurant des positions avantageuses et/ou en leur permettant d’accéder à la fortune.

Cela a sérieusement commencé dans la seconde moitié du XIXe siècle avec les grands milliardaires états-uniens que l’on voyait partir pour Washington avec des valises de billets afin de faire voter par les députés les lois qui arrangeraient leurs affaires1. Dans son livre Le grand échiquier, Zbigniew Brezinski2, ancien conseiller des derniers présidents des États-Unis et aujourd’hui décédé, explique avec fierté que le système organisationnel américain porte en lui le plus haut potentiel de séduction de l’histoire contemporaine, cela dans tous les domaines importants : culturel, politique, économique, éducatif, scientifique.

C’est ainsi qu’après avoir terminé des études secondaires et universitaires, au cours desquelles les principes pédagogiques et le savoir, d’inspiration nord-américaine, ont été discrètement instillés dans les esprits, les meilleurs et les plus ambitieux parmi les étudiants, partout dans le monde, se hâtent d’entreprendre ou de perfectionner leurs études universitaires aux États-Unis ; ils en reviennent parfaitement formatés et prêts à appliquer à leur habitat les préceptes, les mesures, les prévalences qui leur ont été présentés comme les plus appropriés et surtout les seuls légitimes. Je parle ici d’ « habitat », car ces gens ont entre-temps perdu tout sens patriotique ; ils ne sont plus « de quelque part » mais « de partout » puisqu’ils se sentent avant tout d’essence américaine et cosmopolite.

2. MUSELER ET ASSERVIR LE PEUPLE

Il reste le Peuple. J’y mets une majuscule car il représente l’ensemble des citoyens qui non seulement ne peuvent pas faire partie de la NOP pour des raisons évidentes de fortune et de position sociale, mais parce que la NOP ne songerait jamais à les coopter, ni pour figurer parmi ses membres ni pour prendre place parmi ses serviteurs. N’est pas Jens Stoltenberg, secrétaire général de l’OTAN, qui veut3.

C’est dans les années 60 du XXe siècle que se construit autour du concept de « greed » (avidité, cupidité), mis en avant par le monétariste Milton Freedman et jugé par lui tout à fait légitime en tant que moteur d’action, l’idée, justifiée par un calcul économique complexe et hors sol (l’élément humain est laissé de côté), que toute réglementation doit être supprimée. Ainsi vont tomber les accords de Bretton Woods, la convertibilité du dollar et s’ouvrir les vannes du dollar-roi, de la planche à billets en fonctionnement constant et du passage de la quasi-absence de dette des États à un endettement public en progression ininterrompue4.

Le résultat ne se fait pas attendre : prisonniers d’une dette irremboursable dont on doit tout de même assurer le service, les États se retrouvent prisonniers des banques privées (surtout après l’obligation qui leur est faite en 1973-74 de se financer exclusivement auprès de celles-ci) et dès lors obligés d’obéir à la NOP. A ce moment-là débute la collaboration forcenée entre les principaux États « démocratiques » et la NOP en vue d’aboutir à la création d’un contexte mondial binaire : Oligarchie planétaire toute-puissante (NOP) vs Peuple, c’est-à-dire contrôlant le Peuple.

Le « Great reset » ou le tournant fatal

Dès les années 2008-2014, lors de la grande faillite des banques, sauvées par l’argent public, celui des impôts des citoyens, la NOP comprend qu’elle a désormais la possibilité de mettre fin à la théorie du « ruissellement » (les classes industrielles font ruisseler une partie de leurs gigantesques profits vers le bas, c’est-à-dire vers les salariés, ce qui bénéficie à tout le monde et permet à tous de vivre décemment) et à la remplacer par la théorie de la « captation » : les richesses matérielles, sociales, culturelles, intellectuelles, en fait l’ensemble de ce qui vaut la peine de vivre, doivent appartenir à une minorité, la NOP. Le Peuple, pour sa part, devenu troupeau, devra se contenter d’une pitance. On ne peut l’éliminer absolument de l’équation car de son travail dépendra la majeure partie de la richesse oligarchique, mais on doit pouvoir être en mesure de le dominer, de le contrôler, de le manipuler sans réserve.

Pour cela, il faut parvenir à le soumettre. Or, comment obtient-on la soumission de quelqu’un ? Par le sentiment sans doute le plus puissant car le plus instinctif : la peur. Et quelle est la peur la plus fondamentale ? Celle de la mort. Comment la mort vient-elle le plus souvent ? Par la maladie.

Le choc provoquant cette peur fondamentale, ce sera le Covid.

De l’instrumentalisation du Covid

Des tentatives progressives avaient déjà été opérées, notamment par le biais du Sras, de l’épidémie A (H1N1), de la grippe aviaire H5N1, du MERS-Coronavirus, d’Ebola, du Zika. Afin de provoquer la panique suffisante garantissant une soumission totale des peuples, il fallait un virus suffisamment flou, provoquant suffisamment de morts de manière encore limitée (2 millions à l’échelle de la démographie mondiale, ce n’est rien) mais spectaculaire, contre lequel on puisse affirmer que l’unique solution de défense est, dans un premier temps, le confinement quasi-total et dans un second temps un vaccin. Il s’agira ensuite de faire admettre que ce vaccin (dont on ne sait ni ce qu’il contient, sinon qu’il est une thérapie génique susceptible de modifier le patrimoine génétique, ce qui est gravissime, ni s’il est efficace, ni s’il n’est pas programmé pour inoculer d’autres éléments que des éléments prophylactiques), il sera indispensable de le renouveler à chaque nouvelle mutation du virus. Obligation supplémentaire : celle d’un confinement éternel, partiel ou total, le vaccin n’étant pas déclaré suffisant.

En y ajoutant la fin de la liberté d’expression, assurant la prévalence quasi-absolue de la version officielle soutenue par les grands laboratoires et donc par la NOP, la soumission des populations sera pratiquement certaine.

En 2019 (mais une répétition générale avait déjà été effectuée au Forum de Davos et à d’autres occasions précédemment), la NOP lance l’opération. Le SARS-COv2 savamment répandu, préalablement manipulé et auquel a été ajoutée une séquence de VIH, ainsi que l’ont expliqué le professeur Montagnier et d’autres scientifiques de haut niveau, tandis que les moyens de protection sont nuls ou insuffisants, surtout en France - pas de masques, cent mille lits d’hôpitaux supprimés depuis 20 ans, interdiction de la chloroquine, guerre contre le prof. Raoult, refus de fermer les frontières, etc. - a provoqué le résultat voulu : peur et soumission.

En 2020 et 2021, c’est à la phase d’installation définitive du Grand Réajustement (Great Reset) que sont consacrés les efforts. Il importe, après avoir conquis et confisqué l’État, de soumettre totalement le Peuple en en faisant un troupeau.

Comment ?

D’abord en s’assurant qu’il ne pourra pas se révolter, d’où la succession : confinement-déconfinement-reconfinement, qui se répétera indéfiniment, on peut en prendre le pari. Ensuite, en appauvrissant l’immense classe moyenne, la seule ayant le nombre, les moyens intellectuels et les moyens financiers relatifs pour, en se soulevant, menacer l’oligarchie étatique. Quant aux méthodes à mettre en œuvre pour maintenir la peur et précipiter l’appauvrissement, elles sont les suivantes :

A. LA PEUR :

- Saupoudrer les nations et les régions de virus Covid en lieu, en quantité, en temps et en degrés de dangerosité habilement calculés, afin de faire renaître par vagues le péril et la peur qu’il suscite.

- Mobiliser les médias en tant que porte-voix affolant les populations.

- Utiliser la police contre le Peuple, tout en permettant aux délinquants d’agir à leur guise.

- Laisser la Justice faire preuve de sévérité envers le Peuple chaque fois qu’il tente de protester, tout en démontrant un laxisme extravagant envers quiconque constitue un péril potentiel pour la société : suppression de la peine de mort et de l’incarcération à vie, indulgence absolue envers les criminels les plus irrécupérables et les plus odieux, libération anticipée des violeurs, égorgeurs, sadiques dont on sait pertinemment qu’ils récidiveront, etc.

- Encouragement à l’immigration de peuplement, laquelle étouffe peu à peu les sociétés européennes, accélère leur acculturation (puis leur déculturation), entame de plus en plus gravement les finances publiques, constitue une menace criminogène virtuelle, accroît le chômage et à terme aboutira au remplacement (prévu par l’ONU et mentionné dans ses rapports depuis longtemps) des peuples européens par un magma informe, sans identité, métissé et malléable.

- Introduction de terroristes potentiels sur le territoire, qui passent de temps à autre et avec une intensité variable, à l’acte, ce qui déstabilise la population.

- Submersion du Peuple par des mensonges, de la désinformation et de la démagogie afin de le maintenir dans une fébrilité qui s’ajoute à celle occasionnée par le virus.

- Suppression de la liberté d’expression, ainsi que le démontrent les emprisonnements d’intellectuels (Hervé Ryssen) ou la nécessité dans laquelle ils se trouvent de s’exiler, leur bannissement des médias, les poursuites judiciaires contre eux, la fermeture de leurs comptes Facebook, U-Tube, Twitter, etc.

- Tricherie institutionnalisée lors des élections, ainsi que vient de le prouver contre le président Trump le coup d’État accompli par l’État profond états-unien, membre essentiel de la NOP.

- Refus de soigner, ainsi que le prouvent l’ostracisme et les mesures d’interdiction envers les professeurs Raoult, Perronne, Henrion-Caude, etc. En regard, Mme Macron, censée avoir été victime du Covid, a affirmé avoir été bien soignée. Comme par hasard, le Covid sévit fort peu parmi les migrants, pourtant agglomérés un peu partout.

B. L’APPAUVRISSEMENT :

- Fermeture partielle ou totale des lieux d’emploi : usines, commerces, restaurants, petites et moyennes entreprises, etc., de manière à provoquer des faillites en cascades et un chômage endémique. Cela ne touche que les lieux permettant aux seules classes moyennes de vivre.

- Désocialisation entraînée par une telle fermeture : les gens ne se voient plus, souvent même entre membres d’une même famille ou entre amis ou voisins, ce qui conduit à une vaste démoralisation menant à la dépression la plus sévère ou au suicide. De la désocialisation à l’atomisation (l’individu s’habitue à n’être plus qu’un atome isolé des autres et donc incapable de se défendre et de réagir), le pas est vite franchi.

- Lois et futures lois sources de baisse des revenus (cf. la future loi assurant la baisse des pensions de retraites).

- Remplacement probable de la monnaie (espèces et sans doute cartes de crédit et de débit) par une monnaie peu ou prou mondiale détenue par les seuls établissements bancaires de la NOP (bitcoin).

- Future baisse généralisée des salaires, remplacés par un revenu assuré par l’État, pitance suffisant à la survie et assurant l’obéissance et la soumission absolues du Peuple.

- Modification insidieuse du marché du travail, en réalité « mouvement de fond de destruction du salariat vers le précariat et du précariat vers le tout auto-entrepreneuriat » (Charles Sannat), sans assurances sociales, sans assurance chômage. Un parfait exemple du « travailleur-monade », seul face à la nébuleuse informe de la NOP, contre laquelle il sera impuissant.

Peur et appauvrissement constituent la garantie suprême d’une soumission du troupeau, lequel a été et demeurera conditionné par la propagande ouverte et sans frein, tonitruante, faite aux délires idéologiques actuels : antiracisme systémique (alors que le racisme dominant est anti-blanc), culpabilisation historique (colonisation, esclavage, privilège blanc, complotisme : concepts paralysants sans consistance effective), effacement de la mémoire identitaire par l’école (qui n’est plus qu’un organisme de crétinisation), propagande médiatique effarante et généralisée, domination des États profonds, lesquels détruisent ceux qui s’attaquent à eux (cf. Trump, victime d’un coup d’État).

Un espoir : la jeunesse

Peut-on sortir de ce cauchemar ? Le problème implique que l’on réponde à une double question.

Première question : est-il possible de réinstaller de l’intérieur du système une situation dans laquelle le politique gouvernerait l’économique, et donc le financier, (r)établissant un semblant de pouvoir du Peuple (rendant par exemple impossible l’escroquerie du « non » populaire de 2005 transformé en un « oui » oligarchique au traité de Lisbonne trois ans plus tard) ? La réponse est : non. La classe politique dans son ensemble – députés, ministres, présidents, « élite » politique, économique, intellectuelle, culturelle – est corrompue, détournée de la nation et du Peuple, impossible à réformer.

Seconde question : est-il possible de renverser la situation depuis l’extérieur ? La réponse est : oui, mais … : oui, mais cela ne se fera pas sans violence.

Première question subsidiaire : les citoyens d’expérience et ayant encore une bonne santé et du dynamisme, disons entre 35 et 60 ou 65 ans, sont-ils à même de se révolter et de reprendre le pouvoir ? La réponse, je le crains, est : non. D’abord parce que cette partie de la population, la plus nombreuse mais aussi celle qui subit depuis le plus longtemps la propagande mensongère et déstabilisante des gouvernements, est aujourd’hui paralysée par la peur, la dépression, le chômage croissant, la paupérisation galopante, la culpabilisation, les habitudes d’obéissance aux autorités et la confiance incompréhensible qu’ils continuent à leur témoigner. De surcroît, elle a été témoin de la rétorsion brutale, inédite dans nos états depuis très longtemps, à laquelle le gouvernement français a eu recours contre les gilets jaunes, ces gens modestes désespérés par la difficulté qu’ils éprouvent à vivre décemment du revenu de leur travail.

Seconde question subsidiaire : alors de qui viendra la révolte ? Réponse : de vous, jeunesse ; de vous, nos successeurs ; de vous parce que vous avez l’énergie, l’audace, le courage et surtout l’intelligence pas encore assombrie par les années d’abrutissement fourni par le système.

Regardez votre situation bien en face. On vous interdit d’étudier : écoles et universités fermées, programmes indignes, idéologie destructrice et abêtissante, tabous de plus en plus nombreux qu’il vous est interdit de transgresser, dictature des minorités. On vous interdit de sortir de chez vous après certaines heures. On vous interdit de vous assembler. On vous interdit de vous adonner à des activités physiquement et intellectuellement saines (sport, cinéma, théâtre, opéra). On ampute votre avenir et celui de nos nations par des mesures hostiles à ce qui fait l’essentiel : fonder une famille (elle est détruite par les lois sur l’avortement et le mariage pour tous, par le féminisme hystérique, ainsi que par la déchéance de la figure du père et de l’autorité en général), vous engager dans une carrière source de stabilité (impossibilité d’envisager un engagement matrimonial suffisamment précoce pour qu’on puisse avoir une descendance, crainte lancinante du chômage, encouragement à une liberté factice dans le domaine des mœurs, de la morale, du comportement social), regarder l’avenir avec confiance, aimer votre pays (on sacrifie pour l’empêcher la littérature, l’histoire, le récit national, on vous en fait honte, lui préférant ceux de contrées étrangères et lointaines). On est prêt à altérer votre santé corporelle et mentale. Les statistiques le montrent : à cause de la situation actuelle dont sont responsables les dirigeants politiques, 20 % des étudiants en université ont déjà scénarisé le récit de leur suicide. Bientôt, vous serez, vous aussi, « atomisés », simples monades livrées à elles-mêmes et soumises au bon vouloir de la NOP. Déjà, l’un de ses membres et soutiens, Jacques Attali, préconise la généralisation de l’euthanasie. Celle-ci n’a-t-elle pas été expérimentée sur nos anciens dans les EHPAD et n’est-elle pas en cours dès lors que les vaccinés servent de cobayes ?

 Comment mettre en œuvre votre révolte ?

Dans un de mes essais5, j’affirmais : « Seule une déferlante de plus de cent millions de citoyens européens additionnant refus de travailler, refus d’obtempérer à quelque ordre officiel que ce soit d’où qu’il vienne, désobéissance civile inflexible et totale » a une chance de réussir et pour commencer, de mettre un terme à l’opération Covid actuelle. Déjà, en Italie, une centaine de milliers de restaurateurs se sont entendus pour ouvrir leurs établissements vendredi 22 janvier, sans tenir compte des ordres du gouvernement Conte, complice de la NOP6. Quelques-uns, depuis, il est vrai, ont déjà reculé, par lâcheté, par pusillanimité, par pure trouille. Si la grande majorité tient, toutefois, un signal fort sera donné.

Il faut relire Henry David Thoreau : « I ask for, not at once no government, but at once a better government”, c’est-à-dire, pour nous en la circonstance présente, un gouvernement qui combatte la NOP et défende le Peuple. Faute de quoi, il convient de « quietly declare war with the State », car l’État a trahi.

Agissez, jeunesse, et aidez vos aînés à vaincre leur peur : vous sauverez ainsi nos patries et surtout votre propre avenir.

M. B-M.

NOTES ET RÉFÉRENCES

 

1. Marianne Debouzy, Le capitalisme sauvage aux États-Unis (1860-1900).

2. Ce grand doctrinaire du « gouvernement mondial » nommait ce que je désigne comme NOP : « structure de coopération mondiale ».

3. Rejeton d’un père influent, milieu aisé, études poussées, habitué très jeune à nager dans le marigot politicien, député, marié à une diplomate : tous ces avantages, ajoutés à un opportunisme de bon aloi et à un don pour la servilité envers les puissants, construisent ces êtres intermédiaires entre leur propre peuple, qu’ils méprisent, et les puissances étrangères qui les emploient et les rémunèrent bien.

4. Cf. Faits et documents pour une description plus détaillée.

5. Sauver l’Europe, L’Âge d’Homme, 2000, p. 170.

6. Au moment où j’écris ces lignes, sans doute la date sera-t-elle dépassée. Il sera donc intéressant de voir si la révolte projetée aura eu lieu. »

 

Dernière Mise à jour ( Mercredi 25 Août 2021 à 12:05 )
An 1 de la dictature. PDF Imprimer Email
CIVILISATIONS
Écrit par Patinet Thierri   
Vendredi 06 Août 2021 à 07:31

An 1 de la dictature.

 

La souillure messianique atavique de la non-humanité vient de s’abattre sur une petite Nation, là, sur cette Terre que nous observons, mais lisons :

« 4 août 1789, abolition des privilèges, 5 août 2021, restauration des privilèges, fin de la cinquième république, an 1 de la dictature maçonnique bolchevique eugéniste mondialiste en France. La lie de l'humanité pédo criminelle à commis son coup d'État international pour masquer et continuer à prospérer dans ses crimes, alliée par chantage et corruption à ses golems en gouvernance dans nombre d'états.

Qu'attendiez-vous du Conseil constitutionnel de la « république » faisant fi des règlements européens, quand cela arrange, faisant disparaître le consentement, voyant certains appeler cela une représentation de la république et de la Démocratie ... empli de corrompus, de ce qui est la honte de la Démocratie, les mains pleines de sang contaminé, défendant une progéniture chargée de la "vaccination" en France, et de petits serviles, qui tenus par leurs affaires et leurs vices, pourrissent toutes les Institutions ? Ils ont simplement oublié la signature de la France des règlements européens, et ceux-là mêmes qui n'ont que l'Europe à la bouche, vont devoir connaître sa Cour de Justice, pour violation du consentement, et pire encore, pour incitation, sans le moindre déguisement, au meurtre des personnes malades suivant des traitements à l'hôpital, ne pouvant présenter un passe sanitaire.

Pour certains étant contraints de subir une thérapie génique, en cas de problèmes consécutifs, déposez plainte pour violation du consentement près de la Cour de Justice Européenne, le gouvernement ne pouvant oublier la signature de la France concernant les règlements européens et se cantonner à une simple analyse constitutionnelle pour faire passer de force une "vaccination" obligatoire déguisée. Sa responsabilité est désormais totalement engagée pour tous les effets quelconques subis par ce qu’il appelle « vaccination », dommages collatéraux, maladies auto immunes, mort, etc. Personnellement, étant suivi régulièrement par certains hôpitaux je me suis vu contraint et forcé de subir la thérapie, au regard de la loi de la dictature française, les écouvillons à 48h portés à 72h n’étant pas viables, un séjour pouvant être variable dans le temps, ainsi personnellement d’ores et déjà, je déclare totalement responsable le gouvernement Français, les Assemblées, le Conseil constitutionnel et tous leurs membres, de ce qui pourrait m’arriver, et demande à ma famille, en cas de problèmes, de déposer plainte au pénal avec dommages et intérêts circonstanciés, ainsi que près de la Cour Européenne de Justice, sans délai de temps, cette procédure dut-elle durer jusqu’à la fin des jours des protagonistes énumérés, qui seront responsables et coupables pour usurpation de mon consentement, et participation, en cas de décès, à un crime organisé, légiféré via la décision du CC du 05/08/2021.

On remarquera en effet que le CC s'aligne sur le fait pour une personne suivant des soins dans un hôpital, qu'elle ne peut s’y présenter que sous réserves d'un passe sanitaire, amplifiant ainsi le taux de mortalité des personnes nécessitant des soins en ambulatoires, cancéreux et autres pathologies, on voit là la portée de cette acceptation, qui dans ses impératifs conditionne la mise à mort d'un certain nombre de personnes, et ce anticonstitutionnellement. Où comment se débarrasser des infirmes et des malades, opération T4 des nazis avant la grande guerre, où s'est illustré un neurologue, l'un des plus grands criminels de l'histoire, l'histoire se répète. À chacun de juger.

"41. D'une part, en prévoyant l'application de ces mesures aux foires, séminaires et salons professionnels, aux déplacements de longue distance par transports publics interrégionaux ainsi qu'aux grands magasins et centres commerciaux, le législateur a réservé leur application à des activités qui mettent en présence simultanément un nombre important de personnes en un même lieu et présentent ainsi un risque accru de transmission du virus. De même, en prévoyant l'application de ces mêmes mesures aux services et établissements de santé, sociaux et médico-sociaux ainsi qu'aux activités de loisirs, de restauration ou de débit de boissons à l'exception de la restauration collective, de la vente à emporter de plats préparés et de la restauration professionnelle routière et ferroviaire, le législateur a circonscrit leur application à des lieux dans lesquels l'activité exercée présente, par sa nature même, un risque particulier de diffusion du virus.

42. D'autre part, le législateur a entouré de plusieurs garanties l'application de ces mesures. S'agissant de leur application aux services et établissements de santé, sociaux et médico-sociaux, le législateur a réservé l'exigence de présentation d'un « passe sanitaire » aux seules personnes accompagnant ou rendant visite aux personnes accueillies dans ces services et établissements, ainsi qu'à celles qui y sont accueillies pour des soins programmés. Ainsi, cette mesure, qui s'applique sous réserve des cas d'urgence, n'a pas pour effet de limiter l'accès aux soins. S'agissant de leur application aux grands magasins et centres commerciaux, il a prévu qu'elles devaient garantir l'accès des personnes aux biens et services de première nécessité ainsi qu'aux moyens de transport accessibles dans l'enceinte de ces magasins et centres. Il a prévu également qu'elles ne pouvaient être décidées qu'au-delà d'un certain seuil défini par décret et par une décision motivée du représentant de l'État dans le département lorsque les caractéristiques de ces lieux et la gravité des risques de contamination le justifient. S'agissant des déplacements de longue distance par transports publics interrégionaux, le législateur a exclu que ces mesures s'appliquent « en cas d'urgence faisant obstacle à l'obtention du justificatif requis ». En outre, comme le Conseil constitutionnel l'a jugé dans sa décision du 31 mai 2021 mentionnée ci-dessus, la notion « d'activité de loisirs » exclut notamment une activité politique, syndicale ou cultuelle. "

Au regard de cette aberration juridique, le personnel sanitaire ne devrait désormais plus soigner les forces de l'ordre, les députés, les sénateurs, la gouvernance, les élus, les diplomates, les routiers, et j'en passe et des meilleures, qui ne disposent pas de passe sanitaire, puisque leurs patients réguliers qui n'auraient pas ce passe sanitaire sont destinés par l'État dit Français à crever le plus rapidement possible. Deux poids deux mesures ? Aux personnels sanitaires d'en tirer les conclusions, puisqu'ils doivent renier de par la Loi leur serment d'Hippocrate, il n’y a plus aucune raison qu’ils soignent les tortionnaires pourrissant toutes les Institutions Françaises.

On comprendra qu'il convient en sus pour celles et ceux qui ne pourront plus se soigner d'intenter une action en justice contre l'état au titre des impôts, et contre la sécurité sociale pour vol de cotisation, car ne pouvant bénéficier du moindre soin dans notre Nation. On ne comprendra pas que les parias de la société eugéniste dictatoriale ne bénéficiant de rien puisse continuer à entretenir celles et ceux qui ont tout, plus encore bénéficient de tout en parasites sans le moindre passe sanitaire, élus, députés, sénateurs, gouvernance, diplomates, familles des précédents, etc. Être pris pour un idiot est une chose, le voler en est une autre et cela se résout au Pénal. Une plainte collective doit se mettre en place sur ce chef de chapitre.

Le bruit court n'est-ce pas, entretenu par des trolls au service de la dictature, que des manifestants paisibles auraient envie de prendre l'Élysée, le ridicule atteint ici son point d'orgue. Ce Palais est sans la moindre importance, il ne représente strictement rien aux yeux du Peuple. La dictature, parfaitement rodée dans le cadre de l'inversion accusatoire, ici joue sur les peurs, et il ne faut pas être aveugle pour voir qu'elle cherche impérativement un affrontement avec le Peuple pour instaurer la loi martiale, afin qu'elle puisse continuer son œuvre mortifère, et faire prospérer sa pédo criminalité à tous niveaux. Il ne faut pas être grand clerc pour comprendre, le terrorisme faisant partie des flèches à son arc, qu'il pourrait mettre en œuvre un attentat, s'il ne réussit pas dans sa tentative d'affrontement avec le Peuple, malgré ses mercenaires qui se glissent dans les manifestations.

Pour faire progresser son diktat, qui débouchera immanquablement sur le crédit social, n'hésitant ni à mentir ni à salir en accusant de ses propres tares et fantasmes le Peuple, croyez-vous un instant que la gouvernance dite française, (vendue au parti communiste chinois, aux démocrates américains, et au mondialisme eugéniste transhumaniste) n'utilise pas sous faux drapeau le terrorisme ? On se rappellera qu’au début du vingtième siècle, le Peuple Russe a défilé pacifiquement jusqu'au palais du Tsar, et que se passa-t-il ? Les bolcheviques ont tiré sur la foule en voulant faire retomber la faute sur les troupes du Palais Impérial. La dictature en France est typiquement bolchevique, le bolchevique est sans foi ni loi, athée, ignorant la moindre humanité, et ce jour usurpe tous les pouvoirs en France, il faut donc s’attendre tout.

On rappellera que l'indignité est aujourd'hui en gouvernance, et souille toutes les institutions. Le Parti communiste Chinois avance grâce à elle ses pions dans les Institutions Françaises : voyant des Ministres pantins de Pékin, et plus de 1200 traîtres à la solde de la Chine, usurper tous les pouvoirs, qu’il convient de démasquer, et mettre à nu totalement. En d'autres temps les traîtres à la Nation étaient fusillés, gageons que ce temps reviendra au vue des faits et des actes de ces choses qui ne méritent en aucun cas la nationalité Française et devraient demander l'asile politique chez leur maître, personne ne pouvant oublier leur gestion criminelle d'une pseudo-pandémie créée de toutes pièces pour implanter le fameux crédit social chinois en France.

Anecdote, le diktat ne peut admettre la moindre contrariété, s'imaginant le savoir alors qu'il n'est qu'un point dans la sphère de l'intelligence, mais cela évidemment est incompréhensible pour lui, et pour convaincre il se démultiplie, utilisant sosies ou clones. Hilarant. L’un des clones du premier en marche, et il y en a d'autres, le ridicule n'ayant désormais plus de limites, la vingt-cinquième image de même, arbore sur un teeshirt la chouette qui est le symbole des pédo criminels du bohemian club, qui n'est pas là par hasard, le clone s'adressant aux jeunes afin de les phagocyter par une entreprise cannibale. Le bohemian club rassemble l'élite sataniste pédo criminelle par excellence, et le personnage ici s'adresse à des enfants. On dirait Kaa dans le Livre de la Jungle, informez vos enfants, qu'ils ne se laissent pas influencer par ce golem sans le moindre intérêt, ne cherchant qu’à leur nuire, et pire encore.

Ses insultes, son arrogance pitoyable, sa morgue ubuesque, ne cacheront en aucun cas la réalité, les assassinats via rivotril de nos aînés, l'absence de soins systémiques des atteints du covid et pour certains leur décès, (ivermectine, azithromycine, hydroxy chloroquine etc), la dictature des thérapies géniques ayant occasionné déjà plus de vingt mille morts en Europe, les dommages induits et collatéraux, la fermeture des lits d'hôpitaux, les suicides, les faillites, etc, etc, un bilan tragique qui ne masque pas les coupables qui sont légion dans la gouvernance, dans les Assemblées, dans les institutions. Personne n'oubliera, et encore moins le monde entier qui a les yeux fixés sur la France, s'interrogeant sur le génocide qui y est pratiqué, désignant les tenants et aboutissants, instaurant une tyrannie sans précédent dans le monde, à l'image parfaite du bolchevisme en Russie en 1917, via les mêmes acteurs sanguinaires financés par les mêmes banquiers véreux.

Les médias aux ordres se déchaînent bien entendu comme support du génocide institutionnalisé, recevant les licteurs, les pédants, les inutiles et substituables sans relâche. Le MIT apporte une réponse au jugement de valeur émis par un représentant de ces outils de propagande, ce que l'on ne peut pas appeler un journaliste, une chose qui dans son journal de propagande, que l'on citera pas, assimile les anti passe sanitaire et/ou vaccin à des personnes sans éducation, peu diplômés, etc, etc, lors que c’est tout à fait l’inverse, ce qui remet à sa place cette larve qui a certainement dû acheter son diplôme sur le dark net comme tant d'autres que l'on voit se précipiter sur les ondes et les tv pour vomir leur médiocrité abyssale.

Le show biz ne dit mot, c'est une longue tradition que la collaboration chez celles et ceux qui se considèrent des "artistes", encore plus aujourd'hui qu'ils ont les pieds et poings liés par les circuits de distribution qu'ils n'osent affronter, devenus ainsi des petits esclaves parfaits qui pour se nourrir, sont prêts à toutes les bassesses, bien souvent sexuelles, l’anus offert la bouche la langue bien pendante. Tout ce qui provient de ces choses n'a aucun intérêt, et il convient pour leurs fanatiques de les boycotter sans le moindre état d'âme, car ils ne sont rien, des objets substituables, pour la majorité sans personnalité, des golems que les outils de production relèguent comme inutiles lorsqu'ils ne complaisent, où qu’ils se lassent de leur cul, ou ne servent plus la propagande de l'acculturation, vous savez, la pensée unique ridicule et décérébrée où végète ce qui n'est pas la culture, mais le culte de la médiocrité.

Ne parlons des essayistes, dont certaines petites souillures franc-maçonne, sans le moindre intérêt pour l'avenir de l'Humanité, n’ayant pour but que de tuer le catholicisme pour implanter le noachisme frankiste pédo criminel, il ne tuera pas le Catholicisme allié via ses Jésuites à la désintégration humaine, et certainement pas le Christianisme qui est à des années-lumière de ses conceptions décérébrées menant à la matière brute la plus totalitaire qui soit, appelée à disparaître irréversiblement dans le temps, car allant à l'inverse de toutes les valeurs vivantes. Les Chrétiens on le sait ne sont pas en odeur de sainteté chez les bolcheviques, bien au contraire, - on se rappellera longtemps des nonnes déterrées et empalées par cette vermine en 1936 en Espagne - ces derniers, atrophiés de l'intelligence, se réjouissent, comme on peut le voir lorsqu'une Cathédrale flambe, ne pouvant s'empêcher de rire devant un drame qui touche le Christianisme. Confère la Cour des Comptes en France 5 millions d'euros de dons pour la reconstruction de la Cathédrale ont été volés par leur soviet pour rétribuer ??? Qui ?

Aujourd’hui il n’est qu’un devoir, faire un barrage total à ce bolchevisme qui usurpe via ses soviets, qui en sectes, qui en loges, qui en superloges, qui en sociétés discrètes, qui en conseils, toutes les institutions de notre Nation, totalement semblables aux bolcheviques de 1917 en Russie qui ont liquidé 60 millions de Russes. On remarquera que la série terminator, la série Matrix, et le sommet Elyseum sont parfaitement prémonitoires. Pour les curieux, et ceux qui se rappellent du film Hold-Up, on retrouvera dans le premier terminator, dans le poste de police, une séquence ou apparaît parfaitement le nom de ce film. Le combat entre l'Humain et la machine, l'IA, ne fait que commencer.

Ne jamais oublier qu’à Sparte, ils étaient 300 contre un million, nous sommes 6,993 milliards contre soixante-sept millions sur cette Terre, et en France nous sommes 66,330 millions contre au grand maximum 670 000 golems soutenant la tyrannie bolchevique. »

Le Peuple de cette Nation, majoritaire, face aux cent cinquante mille poussières qui souillent ses Institutions devrait pouvoir se sortir de cette atteinte répugnante au vivant, comme bien d’autres avant lui et en même temps que lui sur bien des planètes tombées entre les mains d’araignes pestilences déséquilibrées et pourries comme le fumier qui tentèrent et tentent toujours d’abstraire la vie au profit de leur atrophie mentale et énergétique. À suivre…

 

© Vincent Thierry

Dernière Mise à jour ( Lundi 09 Août 2021 à 06:40 )
La dictature en France PDF Imprimer Email
CIVILISATIONS
Écrit par Patinet Thierri   
Mardi 13 Juillet 2021 à 03:40

La dictature en France

La dictature vient de s’abattre de plein fouet sur un petit pays de cette petite Terre, une Nation qui fut le fer de lance de la Liberté, de l’Égalité, de la Fraternité, et qui ce jour se voit le fer de lance de la coercition, du servage, du crime organisé, mais lisons :

« 12 juillet 2021 (33), la dictature s’instaure en France via la voix de son représentant inique, dont le discours mensonger de bout en bout n’a pas échappé aux Françaises et Français. Ce personnage vient de fouler aux pieds les principes de la Démocratie Française, la Liberté, l’Égalité, la Fraternité, devise qui ne s’applique pas au Peuple, mais à une oligarchie monstrueuse, criminelle, pédo criminelle, cocaïnomane, larvaire de l’usure et de ses féaux, rejoignant en cela les quatre dictatures de ce monde ayant instauré par corruption totalitaire, la thérapie génique pour tous leurs habitants et le passe sanitaire, l’outil du servage par excellence.

Face à ce casus belli, le Peuple de France ne peut qu’entrer en résistance avec tout ce que cela comporte afin de mettre à bas ce diktat initié par l’atavisme de ce qui ne représente en aucun cas la Nation Française, mais le mondialisme haineux, eugéniste, dépravé, souillant tout ce qu’il touche, noachiste, frankiste, cumulant toutes les tares de l’Humanité, un chiendent dont chacun aura vu en marche ses supports sur tous les écrans de télévision, et par les ondes radios.

Au motif d’un virus instrumentalisé, préparé et diffusé par les laboratoires, sur les ordres de la finance internationale apatride et criminelle, qui se soigne parfaitement bien via l’ivermectine, la chloroquine et le plitidepsine, et d’un variant qui ne contamine pas plus qu’un rhume, sauf celles et ceux ayant subi la thérapie génique, bourrés de la particule spike, destructrice de l’immunité, l’ensemble de la population est désormais invité à la subir faute de quoi celles et ceux qui ne veulent pas détruire leur système immunitaire seront considérés comme des parias dans la Nation.

On fera le parallèle avec le régime nazi instituant des contraintes pour une population de confession Juive, voyant se produire dans la même terminologie les abîmes initiés par cette idéologie en France, où le droit de circuler, le droit de se soigner, le droit de se nourrir, le droit de se cultiver, sont désormais conditionnés à la mise à mort, immédiate, à moyen ou à court terme par une thérapie génique ayant occasionné en Europe à ce jour plus de quinze mille morts, bien portant avant thérapie, et plus d’un million cinq cent mille cas graves que la médecine aura toutes les difficultés à remettre sur pied, quand ce n’est pas déjà trop tard.

La dictature prévoit de faire voter les représentants de la Nation avec son argumentation sanitaire, qu’il n’y aurait que la thérapie génique pour mettre à l’abri du virus la population, pour clôturer définitivement la Liberté, l’égalité, la fraternité dans notre Nation, et les remplacer par la coercition, la violence, la terreur, dans le mépris total des lois nationales comme internationales relatives au consentement. Ici les Mengele pullulent et tout un chacun le sait, ayant à loisir pu les écouter défendre leurs actions en portefeuille des laboratoires qui en sus les paient d’espèces sonnantes et trébuchantes, les laissant pour ce qu’ils sont, des corrompus sans limite, criminels en intentions qui un jour seront jugés par les tribunaux populaires.

La résistance s’impose donc, passive, par le rejet total de cette classe politique de mafieux organisés, la plupart liés à la franc-maçonnerie déviante, aux sectes satanistes pédo criminelles, à la léthargie de super loges complètement décérébrées, et d’entités s’imaginant au-dessus de toutes les lois, telles ces forums, ces banques centrales, ces institutions internationales où la pédophilie est règne, où se dresse le vœu d’une minorité financière cherchant à capter toute l’énergie vitale de l’humanité pour la rendre esclave de ses délires constants, anachroniques et barbares.

On remarquera qu’aujourd’hui une représentation de 15% de la population édicte les règles de comportement de 100% de Françaises et de Français, et ce dans le mépris total de la Démocratie, qui n’y existe plus depuis ce jour où son représentant a parlé. Face à ce coup d’État d’une minorité, la résistance ne doit s’arrêter à l’évacuation par tous les votes de cette semence de la perversité, mais se poursuivre par le boycott intégral de toutes les structures économiques imposant, comme en Chine, et l’on ne s’en étonnera pas lorsqu’on voit la gouvernance infiltrée par ses young leaders vendus au PCC, le passe sanitaire, qui n’est autre qu’un permis de vivre niant toute réalité humaine.

La résistance doit aussi être active, par manifestation solidaire avec déjà les cloués au pilori représentés par le corps sanitaire qui fut acclamé en son temps, et qui ne méconnaissant pas les dangers de la thérapie génique, sachant que cette thérapie n’en est qu’à sa phase de recherche, et n’a en aucun cas abouti, connaissant les milliers et les milliers de cas graves, sans compter les morts, induits par cette thérapie criminelle, ne veulent la subir, et devront donc par force l’intégrer avant le quinze septembre pour poursuivre leurs activités. On remarquera que la dictature n’imposera pas aux corps de police cette mise à mort à court ou moyen terme, montrant là qu’elle connaît parfaitement la nocivité de ce qu’elle fait inoculer aux Françaises et aux Français, et son pouvoir ne tenant qu’à ce cordon dévoué par primes induites notamment.

Nous ne déroulerons ici toutes les phases d’une résistance accomplie, dont chacun a pu mesurer l’ampleur dans le cadre de la dernière guerre mondiale, au niveau de l’utilisation des moyens, au niveau des actions menées, au niveau non de la centralisation mais bien de la nucléarisation des actions et leur coordination qui doivent être le fait d’une règle absolue, le délaissement total des moyens numériques ou téléphoniques, quels qu’ils soient. La violence n’est pas une nécessité, face à la cohésion existante des idées transverses répercutées à l’international qui voit parfaitement ce qui se déroule dans notre Nation et doit en tirer les conséquences, par la mise aux bans des Nations de notre pays désormais sous le joug de la dictature totalitaire la plus corrompue, la plus dépravée et la plus sordide qui soit.

Les représentants de la Nation ont encore un grand rôle à jouer s’ils ne sont déjà totalement corrompus ou tenus par leurs affaires par les mâchoires sectaires qui cernent les institutions et réduisent à néant leur portée, ici tout un chacun doit interroger ces bénéficiaires d’un quelconque pouvoir sur les votes qu’ils comptent mettre en œuvre, se plaçant ainsi dans le camp de la fourberie, de la lâcheté, de la duplicité, de la dictature, ou bien de la liberté, qui ne se résume à la mise en servage d’une partie de la population. Du simple conseiller municipal aux députés et sénateurs, il faut mettre en face de leurs responsabilités les impétrants détenant une simple once de pouvoir. De la simple commune jusqu’à la Capitale, il faut interroger jusqu’aux licteurs, parfaitement connus, de souches LREM, MODEM, PR, pseudo-écologistes, tirer le bon grain de l’ivraie manifeste, avant ce vote dont tous les articles sont anti constitutionnels et donc sans la moindre valeur éthique au sens de la démocratie et du droit national comme international.

Il faut bien résumer cette situation, un bien portant ne voulant subir une thérapie génique, qui ne dit pas son but rappelons le qui est celui de l’asservissement total et non d’une quelconque capacité à immuniser quiconque d’un quelconque virus — les statistiques anglaises sont là pour le prouver, il y a plus de morts du variant du virus instrumentalisé, ce dû à l’affaiblissement considérable à n’en pas douter des défenses immunitaires des sujets s’étant prêtés à cette thérapie, que de personnes n’ayant pas subi cette thérapie – un bien portant donc qui peut être parfaitement soigné par des médicaments inoffensifs suite à l’attaque du virus diffusé par les eugénistes, se verra donc contraint de ne plus circuler, de ne plus se nourrir, de ne plus se soigner, de ne plus se cultiver. Tous les principes ici de la démocratie sont bafoués et traînés dans la boue.

Il faudra donc au bien portant pour qu’il puisse circuler, se nourrir, se soigner, se cultiver, subir une thérapie sans responsables, une thérapie qui tue et mutile, et à court et moyen terme n’a d’autres buts que d’occasionner le servage et la mise à mort suivant les directives économiques ou sexuelles prises par un quorum de malades mentaux dont le délire des grandeurs s’assouvit dans un transhumanisme belliqueux, totalement inhumain et criminel. Voici l’enjeu, l’esclavage et la mort ou la Liberté. La vie quoi qu’il en soit retourne toujours à l’équilibre, et l’Histoire le démontre amplement, ont été liquidés les régimes terroristes nazis, communistes, comme sera liquidé le bioterrorisme eugéniste mondialiste transhumaniste, qui remarquons le est instrumentalisé et financé par les mêmes souches ataviques hystériques.

Résistance donc, intelligente de surcroît par la mise en action de toutes les règles du droit national comme international dans un premier temps afin de clore ce débat monstrueux, né d’esprits avilis et pervertis, de « choses » criminelles (le rivotril ou l’euthanasie pour les aînés, la thérapie pour tous cumulant les cadavres et les cas graves des biens portants, pour la jouissance, n’en doutons pas des eugénistes en fonction) qui devront impérativement répondre de leurs actes devant le Peuple de France et par extension, compte tenu de l’amplitude internationale qu’a prise cette tentative d’anéantissement des populations, devant les Peuples de cette petite Terre.

Le 12 juillet 2021, les représentants de 15% de la population Française (LREM,MODEM,PR, pseudos écologistes) ont déclaré la guerre à 85% du Peuple de France, ils ne la gagneront pas, la ligne rouge a été franchie, et nul ne peut désormais regarder cette typologie comme appartenant à la Démocratie, encore moins à la République, elle est totalement hors la Loi, la Loi nationale et internationale s’entend, et devra être définitivement écartée de tous les pouvoirs quels qu’ils soient dans l’avenir, et jugée pour ses crimes, sa corruption, en tous lieux, en toutes strates, de la plus petite main politique, médicale, scientifique, médiatique, jusqu’au sommet, sans état d’âme, car ici il n’y a pas d’état d’âme lorsqu’on est capable de bafouer ainsi toutes les règles démocratiques, on à affaire non pas à des vivants, mais bien à des golems insatiables, manipulés et manipulateurs, dignes des Lénine, Trotski, Staline, Hitler, Pol Poth, qui ne respectent aucunement l’Humain et encore moins leur fonction en s’avilissant ainsi dans la boue thuriféraire qui est le marais sordide de leurs maîtres cachés dans leurs conseils d’administration, non humains par excellence rêvant du droit de cuissage de l’humanité entière. »

Cette petite Nation a tous les outils nécessaires pour se sortir de cette ornière dans laquelle la mène l’ignominie, son Histoire active étant irremplaçable et lui permettant de faire renaître les chemins de la Liberté pour son Peuple désormais sous le joug de la barbarie, une barbarie bien souvent et toujours évacuée par toutes planètes des constellations qui abondent, et qui le sera aussi ici, tout n’est qu’une question de temps. À suivre…

© Vincent Thierry

 

<< Début < Précédent 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivant > Fin >>

Réslutats 1 - 9 sur 392