Welcome ! Bienvenue ! New World Organization ®
Home
AU FIL DU TEMPS
DES ARTS
DEBATS
DEVENIR
ALL TEXTS
Documents
LIVRES REFERANTS
LIRE
LIVRES
UNIVERSALITY THEORY
HARMONIA UNIVERSUM
BOUTIQUE
Wrapper
Liens
Flux RSS
Contact
PARTICIPATION
Recherche
FOCUS SUR L'AUTEUR
Latest News
Search
Other Menu
Administrator
 
Home arrow ALL TEXTS arrow POLITIQUE arrow La Tcheka
La Tcheka PDF Imprimer Email
Écrit par Patinet Thierri   
Samedi 06 Juillet 2013 à 04:09

La Tcheka

 

Nous recevons une nouvelle missive de notre correspondant, là-bas, situé à des années-lumière de notre petit monde qui se porte à merveille. Cette missive est inquiétante tant dans le fond que dans la forme, mais je laisse les lectrices et lecteurs s’enquérir de ses termes : « La Tcheka est à l'œuvre dans les rues, les milices arrêtent, violentent, frappent, gardent à vue, filtrent, menacent, la liberté de circuler, dans un non droit leur valant 7 ans de prison et 150000 euros d'amende. Les juges, faisant fi du droit, condamnent à des amendes exorbitantes, emprisonnent dans des conditions dignes du KGB ou de la Stasi, dans un non droit global, l'initiation du terme rébellion étant totalement inverti dans leur procédure, non droit leur valant trente ans de réclusion criminelle et 450000 euros d'amendes. Police politique, juges politiques, protégés par les ordres du levier du Grand Orient, lui-même soumit au Bilderberg, et à la Fabian Society, tous se croient au-dessus des lois Humaines, et notamment des lois Européennes et internationales, pour poursuivre leur travail dément. La dictature est un pâle mot pour décrire les abjections consternantes dont fait l'objet tout Être Humain normalement constitué, devant s'agenouiller devant l'iniquité, les droits régaliens de communautés désespérantes, (800 zones de non droit en France !) voyant leur mentor déclarer qu'un attentat serait bienvenu pour débarrasser ce monde de la "racaille" (des mères et des pères de famille, des enfants, des adolescents, des adultes, qui sont Français de souche, respectent leur Nation, leur Famille, leur Honneur et leur Patrie), ce qui est un appel à la haine raciste à l'encontre des Français et doit être condamné comme tel. Nous attendons ici l'arrestation de ce personnage pour appel au meurtre, racisme total, appel à la violence contre la majorité de la population Française. Nous attendons que la LICRA se manifeste et dépose une plainte régulière pour faire juger cet appel au meurtre du Peuple de France. La haine communautariste ici atteint sa répugnance, dans un delirium tremens global, à l'image de cette gouvernance qui, comme en 1936, dans l'infecte République soviétique espagnole, entretient indirectement le feu par l'intermédiaire de ses nervis. A la solde la justice comme la police poursuit cette œuvre, libérant les violeurs, les tueurs d'enfants, les assassins et les criminels dans les rues, acceptant des zones de non droit non pour assurer la paix sociale, mais obtenir des bulletins de vote favorables, dont le solde est assuré par une immigration galopante que personne dans cette mouvance n'a l'intention d'arrêter, bien au contraire. Pour se couronner ces fauves se créent des martyrs imaginaires, agresseurs de tout ce qui porte cheveux court, sous le regard compatissant d'une gouvernance complice, (et cela est normal puisque leur vote a permis leur gouvernance) tandis que ces tueurs nés à son service, cassent du blanc à qui mieux mieux, car le blanc désormais est le juif de la dernière guerre, il ne doit pas se promener sans que son chemin soit tracé par les CRS, il ne peut se déplacer sans LA crainte de se faire arrêter, ou tout simplement tabassé. Voici où nous en sommes dans cette Nation, objet de toutes convoitises des vautours qui usent et abusent des mâchoires de leur tenaille, l'usure pour l'une, la terreur pour l'autre, afin de dissoudre le Peuple de France dans leur marais putride, glauque, criminel. Nous sommes atteints d'une gangrène absolument nauséabonde, où la Gestapo, vague maçonnique déviante, s'en donne à cœur joie. Il est temps de faire appel à la Cour Européenne de Justice, pour voir déférer l'ombre de l'ombre qui s'agite afin de taire la Liberté d'expression, la Liberté de circuler, la Liberté d'être né blanc, Français de souche et Catholique, la Liberté de vivre, prospérer et s'épanouir dans notre Nation qui subit l'agression d'une armée mortelle qui se cache dans les loges perverties, dont les armes sont les tueurs nés qu'elles entretiennent dans les zones de non droit, les universités dévouées à leur cause, les administrations envahies par leurs furoncles, leur subordination à ce qui n'appartient pas à la France et ne lui appartiendra jamais. Il est temps de faire intervenir l'ONU, garante de la Charte des Nations Unies qui respecte la Liberté de penser, le droit de circuler, le droit de tout être Humain normalement constitué d'être et de respecter la famille naturelle, d'être et d'embrasser la religion qu'il souhaite, il est temps de faire intervenir les Casques bleus dans cette Nation soumise à la dictature des minorités. Car ce sont bien les minorités qui désormais mènent, via leur gouvernance, à la dictature que nous connaissons. Est-il admissible dans une Démocratie de voir 154 personnes au motif de leur orientation sexuelle, faire plier un gouvernement pour faire adopter une loi criminelle qui détruit la famille, permet l'adoption et surenchérit en conséquence sur la pédophilie ? Est-il normal de voir un gouvernement inféodé de la tête aux pieds, l'administration, la justice, la police, à une secte qui revendique la destruction, le meurtre des enfants par avortement programmé, l'euthanasie bientôt comme loi de gouvernance ? Ce diktat doit cesser par la mise en œuvre de nouvelles élections démocratiques, évacuant toutes les sectes quelles qu'elles soient du pouvoir, ce qui permettra d’assainir la justice, la police, l'administration de tous et toutes les inféodés aux sectes. Il est temps de regarder les choses en face, les non lieux amicaux d'une justice aux ordres, la dictature qui se met en place, les prévarications des "élus", les retraites dorées, tout un aréopage de sangsues agenouillées devant l'usure, aréopage sanguinaire, aréopage dénué de toute vertu, de tout honneur, s'auto protégeant publiquement, aéropage qui ne représente que ses intérêts privés et ceux de leur secte infâme. Infâme par le révisionnisme de l'Histoire d'une Nation multimillénaire, infâme par l'apprentissage de la culpabilisation, de la reptation et de la génuflexion à un Peuple dans les chaînes de tout ce qu'il y a de plus hideux dans l'Humanité a pu créer, la jalousie, la possession, le matérialisme athée, infâme par l'accentuation de l'illettrisme comme de l'acculturation que programment les sectes afin d'obtenir des esclaves dociles, infâme par viol systémique du Peuple afin d'en noyer les origines, la Race, les traditions dans une boue glauque et stérile initiée par des loges inverses, infâme en tout, ne créant rien, détruisant tout par cette incapacité notoire qui naît de l'atrophie la plus visqueuse, à comprendre la réalité et l'affronter plutôt que la désertifier. Nous attendons que soit jugée cette errance pour crime contre la raison Humaine, un crime qui se traduit par cette dictature, digne du communisme et du nazisme unis, un crime né de bien pire que la Loge P2, qui elle avait le mérite de ne retenir aucune médiocrité, un crime qui se nomme un coup d'état, subversif par excellence. Qu'on se le dise, cette Nation est soumise à la dictature, voyant son armée traquée par des commissaires politiques pour en faire sortir le bon grain et n'en conserver que l'ivraie, voyant sous surveillance toutes citoyennes et tous citoyens de souche, voyant la complicité extrême de la corruption s'asseoir aux bancs des Assemblées, jusqu'en la gouvernance et ne parlons pas du reste qui ne vaut guère mieux. Il sera difficile pour notre Peuple de se sortir de ce goulag créé par les éléments les plus discursifs de cette dictature que nous subissons, qui alliée au crime, cherche par tous les moyens à assassiner le droit à la parole, oblige tout un chacun à porter une camisole, en complicité avec son autre visage, ce parti du néant, voué au néant, qui se dit de droite alors qu'il est subversif tout autant que son frère d'arme, le socialisme. C'est bien pour cela que seule l'action internationale, via les réseaux, permettra de faire entendre la voix de la majorité qui sous les coups se tait. Cette caricature de pouvoir ne peut continuer à s'écarter de la voie de la Démocratie comme elle le fait actuellement, pour protéger ses petits privilèges régaliens. Nous n’en sommes pas là, compte tenu du degré d’inconscience parrainé par le mensonge où en est ce petit monde, où l’on perçoit avec stupéfaction qu’existe au niveau mondial une tentative d’extermination de la Race blanche par noyade dans le magma du métissage le plus dantesque et ubuesque que ce monde ait connu. Une extermination parfaitement menée, dans une guerre silencieuse qui ne dit rien mais fait tout, lentement, insidieusement, sans comparaison avec la guerre classique, instituée par l’ONU et ses dithyrambes arcanes, la Lucy Trust et ses sectes satanistes dont se servent si bien les aréopages de sociétés discrètes qui n’ont d’autres prétentions que d’instituer cette dictature social mondialiste qui fait feu de toutes branches, et notamment dans notre Europe sous le joug des marchands du Temple. Le racisme anti blanc est à son comble attisé par une haine farouche de tout ce qui représente la Civilisation, l’Ordre et la Sécurité. On le voit très bien à l’œuvre dans notre Nation soumise à l’extinction de son peuple par viol systémique, mensonge dénaturé sur son Histoire, veulerie en tout genre de l’acceptation concertée de minorités qui permettent de détruire et détruire encore la réalité au profit d’une virtualité qui trouve ses fondements dans la bassesse, le retour à la matière brute, la divination de l’inexistence, l’apothéose de la mort, et bien entendu son hymne de destruction, apologie des loges inverses qui, on vient de l’apprendre se font payer par les contribuables des repas privés dans notre petite Nation. Dernière nouvelle, le comble du ridicule, une statue de veilleur (un groupe non violent de confession catholique protestant contre le mariage gay, régulièrement gazé et tabassé par les nervis de la gouvernance) a été embarquée comme le sont les dits veilleurs ! Mais cela n’est pas tout, par faute de moyen la bêtise hybride des bassets des loges vient d’inventer que la manifestation contre le mariage gay serait l’œuvre de l’extrême droite (qu’elle dirige parfaitement car épousant sa cause nihiliste) à la vue d’un personnage pris en photo régulièrement par les services de police qui aurait attenté à la vie d’un ancien président. Le combat de ce personnage n’étant pas le combat de la Tradition, c’est un pas de chance global comme pour le martyr d’un de ses sbires qui a agressé par-derrière un prétendu nationaliste qui a répliqué, sbire qui s’était déjà retrouvé à l’hôpital suite à la même typologie d’agression. Comme dans la République Espagnole en 1936, les fauves sont lâchés pour bastonner, pour tuer s’il le faut, il ne faut absolument pas en douter. La liberté d’expression n’y existe qu’avec parcimonie et sous la réserve expresse d’être dans le fil conducteur subversif, les autres on les tait comme cela vient d’arriver avec la représentante du Front National suite à la cohue d’une maçonnerie rampante devant l’usure qui voit que son pacte républicain qui n’est autre qu’un piège maçonnique servant les amis des amis et la subversion et en aucun cas les Peuples, ne fait plus illusion devant le Peuple. À tel point que s’éperdent à une vitesse vertigineuse les adhésions aux partis UMP PS profitant de cette condescendance lamentable, qui serait risible si elle ne ressemblait pas à la concorde d’une mafia organisée prête à tout pour servir ses maîtres. Le temps de l’illusion est terminé, le temps des rafles, des passages à tabac dignes de la Stasi, des arrestations arbitraires, des jugements pérorant que les accusés devraient se faire soigner dans des asiles psychiatriques (vestiges surannés de l’URSS), ce temps est venu mais ne durera pas très longtemps, les urnes allant parler sérieusement pour déboulonner toute cette répugnance qui se galvaude dans le crime, le vol, le pillage, la reptation, ahurissante devant l’usure, son mentor et sa finalité. Dans les principes, dans l'admonestation, dans le cadre de lois iniques, cette fauve allégeance parade, barbarie sans nom, instaurant ses diatribes, manipulant les perversités, l'humain en ce creuset n'ayant aucune importance, seul comptant les masses dont l'intelligence diminue comme le carré de leur échantillon. Et que voyons-nous dans ce marais fétide ? L'outrance et la permissivité conchiant la Race Blanche, la Famille, la Nation, pour instaurer le règne de la débilité mentale, de l'atrophie empathique, de l'extinction de la compassion, de l'altérité, au profit d'une anarchie égoïste, triviale, réductrice, nucléarisée fondant la virtualité. Le message est clair dans les actes comme dans les faits de ce bouillon acculturé qui se veut gouvernance, pourri de l'intérieur par les magouilles, les attributions, les appartenances, tenu par le vice, l'argent, le meurtre, toute une répugnance aux ordres qui ne doit sa désinence qu'à l'orbe de sa soumission au tombeau de l'Humain. Il suffit de regarder l' "éducation" "nationale" pour s'en rendre compte, ouvrir un livre d' "histoire", pour se rendre compte à quel degré d'insanité, de mensonge et de sclérose, à quel degré de propagande stalinienne, en est rendu ce pourrissement carriériste, qui se gargarise. Gargarisme de nains qui se délivrent des légions d'honneur, qui se couronnent des lauriers des arts et des lettres, plus le mensonge est gros, plus la honte bue est signifiée, plus la bêtise est galopante, plus la pourriture est apparente, un nid de vipères lubriques dont Sparte aurait condamné à l'exil la purulence, dont Rome aurait défait la perfidie, mais que ce lieu, que ce temps inscrit honneur. Une lâcheté suant le bourbier en est son exhalaison, et son odeur de fumier envahit toutes les places de son parcours, qu'il nous faut supporter par lois iniques protégeant cette bestialité ignoble, cette barbarie ruisselant le sang, le sang de nos Peuples, le sang de nos Civilisations, empestant l'usure crucifiant nos corps, nos esprits et nos âmes, dans et par une religion laïque sans fondement, sinon celui de la déstabilisation des socles du vivant, afin de bâtir un château de cartes spongieux et sans limite qui s'autodétruit dans la fange la plus totale. Le Peuple de France, et il est majoritaire, n’en déplaise n’est pas assez sot pour contempler sa propre décadence, son viol systémique, l’hypocrisie théâtrale de ces troupeaux ridicules de maçons se précipitant aux portes des pouvoirs pour obtenir des avantages pécuniaires, toute cette ribambelle prétentieuse qui se vend au plus offrant, comme un ancien ténor de l’Onu qui désormais est l’avocat privilégié du Qatar, cela fait bien rire de voir sombrer des navires comme celui-ci, un Trafalgar de concordance, n’en doutons pas, un rachat de complaisance. La surveillance des commissaires politiques est devenue une outrance, ne parlons pas des écoutes téléphoniques, de l’analyse de tous les messages sur Internet, la vie privée doit se plier à cette dictature, anachronique, ridicule, bestiale et arbitraire, qui ne durera pas plus longtemps que les anciennes dictatures, car personne, je dis bien personne ne veut être esclave de ce mondial socialisme débile, qui empêche un avion de survoler notre territoire au motif qu’il pourrait contenir un combattant de la Liberté, cette Liberté qui s’amenuise de plus en plus dans cette Nation qui masque ses difficultés abyssales en se gargarisant de ses obscénités les plus incongrus, voyant, oui, voyant désormais les chambres d’hôpital individuelle donnée gratuitement à toute la misère du monde tandis que le pauvre Français doit payer jusqu’à 160 euros une seule nuit dans cet établissement, voyant l’argent dûment épargné par les Françaises et les Français distribué allégrement dans des allocations familiales en Pays étrangers, etc. etc., n’en jetez la cour est pleine jusqu’à voir des Français travailleurs habitant un foyer, expulsé sous un mois pour loger des apatrides sans papiers ! Quelle honte que cette gouvernance sans foi ni loi préférant le nectar de son mondialisme pourri comme le fumier, voir le Bangladesh, à l’élévation des Françaises et des Français, au rayonnement de la France. Voilà où mène la subversion ! À la décadence totale tant des mœurs que des institutions, une décadence comme jamais la France n’en a connu, voyant le maquereautage des mafias s’associer à sa destruction, des communautarismes minoritaires se vouloir maître de son royaume. Nous sommes en dictature, mais non pas une dictature de seigneurs, mais bien de valets, hystériques de surcroîts, attendant les étendards que font flamboyer les sociétés sectaires Bilderberg ou Fabian dont ils sont les plus fidèles servants et zélateurs. Il sera temps comme l’a fait Nicolas Farage de dénoncer cette main mise sur le pouvoir par tout ce qui ne représente par la France et encore moins l’Europe et encore moins ce monde, mais des intérêts privés distribués entre quelques banques ataviques qui n’ont de vecteurs que ceux de la mise en esclavage de l’Humanité. En attendant la France est sous la dictature de la médiocrité, espérons que les urnes renverseront cette insanité. ». Fort heureusement nous n’avons pas à nous soucier de ces horreurs sur notre petit monde où chaque Nation est fidèlement et démocratiquement représentée, y compris dans le cadre des Internations et de notre gouvernance mondiale parfaitement opérante en sa destinée de préserver chaque floralies de notre sphère, chaque Nation, chaque Identité, chaque Peuple, chaque Race, et nous en avons plus de dix, enfin notre Humanité. À suivre…

 

© Vincent Thierry