Welcome ! Bienvenue ! New World Organization ®
Home
AU FIL DU TEMPS
DES ARTS
DEBATS
DEVENIR
ALL TEXTS
Documents
LIVRES REFERANTS
LIRE
LIVRES
UNIVERSALITY THEORY
HARMONIA UNIVERSUM
BOUTIQUE
Wrapper
Liens
Flux RSS
Contact
PARTICIPATION
Recherche
FOCUS SUR L'AUTEUR
Latest News
Search
Other Menu
Administrator
 
Home arrow ALL TEXTS arrow POLITIQUE arrow Nouvelles
Nouvelles PDF Imprimer Email
Écrit par Patinet Thierri   
Dimanche 11 Août 2013 à 13:20

Nouvelles.

Nous voici venir des nouvelles de ce pays situé à des années lumières de notre monde en Paix, et elles fondent ici les arcanes d’une puanteur que si nous en connaissions les ramures, nous combattrions immédiatement afin d’en éradiquer la boue qu’elle recèle, mais ici il s’agit d’un autre monde qui doit apprendre à détruire les idéologies subversives qui veulent le noyer dans l’abstraction. Voici le texte : « Comme elle est belle notre France, magnifique horizon du respire humain, en ses montagnes, ses vallons, ses forêts, ses mers et ses Océans, ses fleuves impérieux, et qui voyons en son règne ? Une léproserie habitée par la haine, une chose immonde qui se croit pouvoir alors qu’elle n’est que reptation devant l’usure avide, un affront à la France multimillénaire qui ne doit rien à cette gouvernance et ne lui devra jamais rien, si tant son transit est l’insatiable pourrissement de tout ce qui est, jusqu’à s’inventer une religion, une hérésie qui est le blasphème incarné contre toute la Vie. La Vie majeure, qui se dégagera de son bourbier comme le vent enlève les fétus de paille des prairies luxurieuses, où la Vie est souveraine en ses états, en ses éclats, en son abondance et sa clarté qui ne doivent rien à la nocturne errance qui dresse son ombre famélique par toutes régions de nos terres ancestrales, abreuvées du sang de nos aînés, terres de lumière et de piété, terres illuminées et fières des racines de ses cœurs que certains voudraient voir naître dans cette aberration tardive de l’esprit, dans cette Afrique inexistante à la naissance des substrats de la qualité vivante, voyant, oh litanie de la bêtise incarnée qui se vernit d’approches scientifiques, le couple initiant les Races Humaines, et tout simplement peut-on se demander comment se fait-il qu’un couple donna ainsi si peu de ressemblance aux cinq Races Humaines, ces Races indéfectibles et magnifiées qui n’ont besoin de racines communes pour voir leur complémentarité et s’éveiller l’une l’autre à la préhension de l’Univers. À l’image du monde politique nauséeux, la science elle-même, la science des nabots poursuit avec acharnement la Vie dans l’accroire afin de fondre en une seule boue glauque l’Humanité qui deviendra esclave de la tyrannie de la médiocrité. Car la médiocrité est son panache à cette infection subversive qui pourrit le monde depuis 1776, une écume barbare s’enlisant dans le sang, dans les abus de pouvoirs, dans les dictatures les plus invraisemblables, telles que nous en connaissons une dans notre Nation, où les principes de la Tcheka appliqués en 1936 pendant la « révolution » espagnole, sont parfaitement appliqués, tels ceux remettant en liberté le crime et ses sillons, au nom de lois dictées par Janus, et sa préciosité qui se hérisse devant les faits qui de plus en plus prouvent la folie dominante, cette folie née de la haine qui se perçoit sur les visages de la barbarie qui l’enchante, dans la vindicte, la violence verbale, qui cachent sous les apparats la destruction et ses hymnes. Regardez, analysez, et vous verrez ce qui brille derrière cette folie de nains, la désintégration. La désintégration de tout ce qui existe au profit des labiales vertus larvaires de la reptation devant les dieux de l’usure, une prosternation atavique de l’atrophie allant vers l’atrophie, promontoire souverain et barbare qui hurle sa domination par ses fléaux économiques, ses fléaux guerriers, ses fléaux « scientifiques », toute une horde de rats qui cherchent à détruire le navire vivant à leur exclusif profit, ce profit qui les tient debout, ce profit du néant bâti sur une virtualité phénoménale voyant les planches à billets s’étouffer tellement elles fonctionnent, au Japon avec le Yen, aux État Unis avec le dollar, dans cette chose, cette tour de Babel que l’on nomme l’europe – et dire qu’il y en a certains qui s’imaginent voir naître une culture européenne par le nivellement par le bas et qui en font des ouvrages qui se disent sérieux alors qu’ils ne sont que les torches culs de l’intelligence humaine -  avec l’euro, un euro qui ne vaudra plus rien dans les prochaines années, à l’image de ce dollar qui ne vaut que sur la virtualité qui le fonde. Il serait temps de se réveiller de cette fosse économique dans laquelle le paupérisme s’accélère, dans laquelle l’abstraction de la richesse devient une honte mentale tellement elle est sans valeur par rapport à la légalité de la Vie – comme le dit si bien un milliardaire Chinois, il y aurait moins de problèmes si la richesse était répartie équitablement, et je le dis bien fort si l’on respectait la règle du tiers, un tiers pour les employés, un tiers pour les investissements, un tiers pour les actionnaires et le commandement – mais avoir vingt-cinq bateaux, trente avions, cinquante résidences secondaires, c’est tellement mieux pour la médiocrité qui rayonne de sa bêtise. Un conseil à toutes mes lectrices et lecteurs, transformez vos avoirs en Franc Suisse ou Couronne Danoise, et ne conservez sur vos comptes que ce qui est nécessaire pour payer vos factures, l’euro va subir une baisse draconienne, sa valeur basée sur la virtualité, tomber à la vitesse de l’éclair dans les flux et les reflux de monnaies sans importance. Voici ce qui nous attend, pendant que chacun raconte ses histoires de pacotilles pour amarrer les Peuples d’Europe, et non les Peuples Européens, ce qui ne veut absolument rien dire, sinon que pour la subversion rouge noire qui voudrait accroire en cette perception afin de nous attraire dans son goulag le plus hermétique, amarrer donc les Peuples à l’illusion, au rêve, si possible en dessous de la ceinture, voyant même, opération de communication risible, un Président faire le tour de sa Nation pour porter sa bonne parole, qui n’est pas la sienne, mais celle d’une secte qui le meut, au Peuple qui devrait applaudir, mais tout le monde en rigole, c’est tellement ridicule que cela en est pitoyable. Comment rassurer un Peuple que l’on pressure par des impôts en tout genre, pendant que l’argent qu’il économise s’en va à va l’eau dans le corps des immigrations sans fins d’exogènes qui ont plus de droit que leurs racines, une honte, une honte tellement bue que la présentation même de ce type de personnage, pantin des sociétés anonymes des finances apatrides et purulentes, en est ubuesque. Ah ma pauvre France, livrée au fléau des invasions, tant physiques que culturelles, tant culturelles que spirituelles, voyant nos églises pillées quand elles ne sont pas tout simplement détruites par la subversion et ses hordes de violeurs, de tueurs, de petites frappes, toute cette boue bien agitée et bien acculturée afin qu’elle serve les élites nocturnes qui se pressent et récompensent les délits s’ils ne ressortent pas de deux ans de prison ferme. Sortir dans la rue dans cette chose glauque devient un exploit. Deux poids, deux mesures, dans cette auge qui pue la mort, l’avortement, l’euthanasie, deux poids deux mesures, relaxes pour les criminels écopant de deux ans de prison, relaxe pour les profanateurs du monument célébrant la victoire de Charles Martel à Poitiers sur les invasions mahométanes, et bien entendu pas de relaxe pour les manifestants contre le mariage gay, les Françaises et les Français, il faut que le monde entier le sache. Le jeune Nicolas, manifestant pacifique, a été arrêté, placé en mandat de dépôt, tabassé par des agents de police en civil, et ensuite mis en relégation au « trou », savoir un endroit nauséeux sans lumière, avec un espace réduit puant la pisse et la merde, pendant huit jours, sans papier toilette, sans avoir la possibilité de se torcher les fesses, sans avoir la possibilité de se laver, tout simplement parce qu’il a osé, non défier, mais faire part de sa négation pour la disparition de la famille comme plus d’un million de Françaises et de Français, et pour s’entendre dire pendant sa mise au trou par des surveillants que ces derniers pouvaient le suicider à tout instant. Voici la République de ce jour en France, une honte pour les droits de l’homme, dont se réclament tous les exogènes ! Une honte totale pour cette gouvernance subversive qui pour redorer son blason essaie de faire en sorte de renverser la vapeur en provoquant une émeute dans une ville de France, et en arrêtant de petites mains, sans arrêter l’agresseur principal qui a essayé d’étrangler un policier, qui ensuite s’amuse à faire accroire avec un sondage ridicule que le maître maçon inverti de ces œuvres noires serait élu Président contre l’ancien Président de la France. De qui se moque-t-on ? Il est trop tard pour cette haine, et les procès qui viendront traduiront en justice leurs mentors pour violation des droits de l’homme, pour violation des droits civiques, pour violation de la liberté de circuler, pour violation des droits élémentaires, pour tentative de meurtre par propos initié. Ainsi dans notre si belle France, où  l’air devient irrespirable, fruit de la nausée, où l’écœurement lui-même devient une source de joie. Circuler donc dans cette France, où se tiennent à l’affût tous les criminels, dans le métro pour voler et violer, dans les rues pour voler et trafiquer la drogue sous le regard des forces de police qui n’ont pas le droit d’intervenir afin d’assurer la paix sociale, où les prisons remplies pour plus des trois quarts d’exogènes pourrissent tout, où l’enseignement de religions extrémistes s’initie comme dans ces banlieues qui sont des zones de non droit où les sapeurs-pompiers se font agresser physiquement par jets de pierre et autre. La pourriture est règne, et se goberge de sa lie. Face à ce délire opiacé, les Françaises et les Français devront ignorer toutes les candidatures au pouvoir de cette hérésie que l’on nomme le socialisme, de ce lit de la subversion qui a pourri les loges, et notamment celle du Grand Orient, qui ce jour est le panache dont la France ignore les conjonctions, les attributions, les distinctions, toutes ces errances que méconnaissent plus de quatre-vingt-dix pour cent de ses membres, pauvres égarés qui croient s’attribuer un pouvoir alors qu’ils ne sont que les esclaves du pourrissement, mystification parfaite dont le miroir aux alouettes est le prestigieux essor, et ne parlons pas de la Grande loge, attributaire de la Police et de la Justice, où se croise le même défi de la perversion dans ses ruissellements les plus torves. Mais non seulement cette perversion qu’est le socialisme, mais bien entendu son autre visage dont le moule est l’UMP de même garantie pour la destruction, qu’il est temps de voir auto détruit tant il pue le faisandage, les affaires, le bricolage, la même haine pour tout ce qui est Français, cette haine de notre Peuple, de nos Racines, de notre Peuple, de notre Race, de notre Identité, de notre Culture, de notre spiritualité Chrétienne, cette haine barbare qui allie définitivement ces deux partis tenus par les basses loges précitées. Ne parlons pas du parti des gauches tenu par les émissaires du Grand Orient qui appliquent avec méthode les stigmates de la destruction. Les Françaises et les Français, s’ils veulent voir revenir l’ordre et la mesure, doivent épurer la lie de la société Française, tant dans l’économie, tant dans les finances, en convoquant les usuriers pour les démettre de leurs plus-values sur leurs prêts, la Banque Nationale Française devant émettre la monnaie et ne pas être tributaire de la fainéantise et de ses associés, tant dans le domaine culturel que dans le domaine spirituel, tant dans l’école publique devenue l’abattoir de l’intelligence et de la critique, prolégomènes du goulag que met en place la subversion, tant dans l’Armée qui doit redevenir une Armée du Peuple et non une armée de prétoriens, de mercenaires au service des intérêts privés et non publics, tant dans la police que la justice où doivent être défaits toutes les monstruosités accouplées à la justice et la police politique qui règnent sans partage ce jour, et ainsi dans tous les domaines de l’État en épurant tous les passes droits, ces nominations des membres de certaines familles dont un membre est élu, comme on l’a si bien vu dans certains dom tom, et sur le territoire lui-même, toutes ces contrefaçons qui puent la prébende, qui puent l’admonestation, qui osent se verser des retraites dorées, qui osent se servir des services de l’État sans la moindre frugalité, mesures qui plombent la rectitude morale de l’État qui devra être redressée par éviction totale des dites prébendes. Et puis il faudra au nouveau gouvernement s’attaquer au bubon de l’État, l’éducation dite nationale, percluse par les idées du Grand Orient en sa voie inverse, un million de personnes fabriquant des genres, la nouvelle mode de la folie dominante qui n’est pas capable d’assumer sa réalité pour la confondre dans une virtualité de pacotille. Un million de personnes dont plus de la moitié doit être tout simplement remerciée, et d’une manière toute simple, en dissolvant totalement ce Ministère et en en créant un autre sans privilège sinon celui du dévouement et non du profit. L'acculturation naît uniquement de l'inversion des valeurs, de la béatification de l'étron, de la poésie de comptoir, de cette boue dégoulinante de chaque média qui se confirme dans le glauque, le sordide, qu’Eugène Sue eut admiré, de cette foutaise et de ce clinquant qui se prosternent devant la sous culture, s'agenouillant devant la vermine, se prosternant devant la publicité, les romans publicistes dont la trame ne représente pas une page, dont la littérature est celle de singes qui se prennent pour des génies, telle ce fourmilier avide de mondialisme où il peut paresser dans sa médiocrité. On ne met en valeur ce jour que ce qui est laid, répugnant, qui font se pâmer de ridicules "experts" qui ne sont là que pour attraire dans la pourriture les uns les autres, un magma de merde que tout un chacun doit admirer, c'est aussi simple que cela. Le reste n'est que discours sur le sexe des anges, et cela déterminera un changement radical dans le cadre de la Culture à faire renaître, la Culture de notre Nation qui ne doit rien à cette sous culture pour singes demeurés par nettoyage de fond en comble de ce Ministère de la Culture où vivent grassement les agents de la subversion par excellence, représentation de la destruction de la Voie. La Voie, est éternelle, n'en déplaise aux boues glauques qui se prétendent au nom de Lucifer des élites alors qu'ils ne sont qu'atrophie de la Vie, car incomplets, ayant oublié tout simplement la trinité de l'Être Humain, qui n'est pas seulement un corps, qui n'est pas simplement un esprit, mais une âme, vecteurs dont l'unité est la représentation authentique de l'Être Humain, le reste n'étant que furoncle sur le corps de l'humanité, sida intellectuel engendré par la dérive de tout ce qui fait la puissance, le rayonnement, l'honneur, et la splendeur de l'Être Humain, pour le remplacer par ce genre, cette chose qui les écouteurs dans les oreilles se vautre dans le métro en se masturbant bestialement en branlant ses jambes maigrichonnes, bonne recrue pour les trépanés de l'intelligence qui sévissent actuellement. Saviez-vous que les Députés toucheront dans le cas où ils ne seront pas réélus 60 mois de salaires, soit cinq ans de nos impôts ! La loi a été votée en catimini, c'est ce que l'on appelle une escroquerie quand on sait que le salaire moyen est de 6500 euros bruts. Et pas une voix ne s'est élevée contre cette Loi putride qu'il faudra tout comme les lois concernant la retraite de ces élus, abroger dès que le Peuple de France aura repris le pouvoir qui lui appartient. Ce pouvoir conchié car ce jour il est inadmissible que l'on ne puisse pas dire en France, voici une personne qui a pris la Nationalité Française. On perçoit derrière l'action à l'encontre le viol physique de la population Française qui doit désormais se soumettre aux communautarismes quels qu'ils soient, de loges à la voie inverse, de religions qui n'ont jamais été celles de notre Nation, d'exogènes en tout genre qui s'investissent en droits et en aucun cas en devoirs, et pire encore ne reconnaissent pas l'autorité de la Nation. Dire qu'une personne vient de prendre la Nationalité Française est honorifique et en aucun cas discriminatoire! La discrimination n'est pas là où on le pense, mais bien le fait de tous les communautarismes soutenus par l' Etat, qui règne actuellement uniquement par la division des citoyennes et des citoyens, comme d'habitude. L'unité de l'État Français est en train de se disloquer au profit d'un magma sans raison, sans devenir et encore plus sans avenir qui verra l'implosion de la France, n'en doutons un seul instant. Cependant ne gagneront pas ceux qui le pensent, la majorité Française ne suivant en aucun cas cette déstructuration mentale, et en cela le Peuple doit d’autorité évacuer des lois tout ce qui touche à la pensée, tout ce qui touche à la critique, tout ce qui touche à la réalité, par abrogation immédiate des lois liberticides qui fondent ce délire opiacé qui protège le cannibalisme physique, culturel, spirituel que la subversion met en place. Toutes ces actions doivent faire l’objet de pétitions qui devront être déposées par million de signatures tant devant les Élus de l’Assemblée Nationale que devant le « Parlement » « européen ». Le Peuple doit s’exprimer et c’est par l’expression qu’il terrassera les nids de vipères, de frelons, de moustiques, qui gangrènent les grands corps de l’État, la Police, la Justice, l’Assemblée Nationale ( qui devrait s’appeler Assemblée maçonnique du Grand Orient et de la Grande Loge associés), et ici ne parlons pas de la gouvernance totalement contrôlée par ces hérésies Humaines. Et il y en a ici pour parler d’Empire, mais l'Empire ce n'est pas la corruption, l'Empire ce n'est pas l'usure, l'Empire ce n'est pas le génocide et la mise en esclavage des Peuples de la Terre, l'Empire ce n'est pas le meurtre et encore moins le meurtre rituel au nom d'un satanisme totalement perverti, l'Empire ce ne sont pas ces loges inverties qui règnent dans les pouvoirs afin de satisfaire leurs sombres desseins de dégénérés, l'Empire, n'en déplaise, c'est l'autorité naturelle, distincte de toutes les publicités dégénératives qui vendent des nabots au public, l'Empire c'est la capacité d'ordonner, d'élever, de réguler la Paix, de réguler les flux financiers, de signifier chaque Être Humain, en son Identité, sa Nation, son Ethnie, son peuple, sa Race, dans la fierté de l'Humanité composée et non divisée, l'Empire c'est la Loi de la Vie qui emporte la mort pour tous les parasites qui cherchent à saper son autorité naturelle, l'Empire ce n'est pas la décadence, la prosternation, la flagellation, la mise en "valeur" de la pourriture et de la boue, l'Empire c'est l'Ordre et la Sécurité dans ce monde de vampires, de cannibales qui dévorent l'Humanité à leur exclusif minable petit profit, l'Empire c'est la grandeur, c'est l'honneur, c'est la constance, la Justice avec un J majuscule et non la "justice" politique ouvrée par des obédiences inverties, la peine de mort rétablie pour les pédophiles en tous genres, les tueurs de femmes et de vieillards, la reconnaissance de l'Homme et de la Femme, la destitution du genre et de ses égarements, de mariages inutiles et ridicules, de "lois" manifestes de communautarismes exorbitants initiant la destitution de toute pensée, l'Empire c'est la justice au sein même de ses membres qui doivent être exemplaires et non souillés par des appartenances totalement inverties. l'Empire du néant qui s’accroît ce jour s'écroulera pour faire place à l'Empire du Vivant, qui remerciera tous les apprentis dictateurs, les atrophiées intellectuels et spirituels en les renvoyant dans leur foyer afin qu'ils deviennent des objets de musée desquels les enfants diront :" C'était cela la gouvernance de ce monde ! Quelle purulence!", des enfants qui n'auront pas à subir le joug de la déviance, de l'acculturation, de la flagellation, de cet enseignement créé pour des débiles mentaux qui sortent du laminoir de l'"éducation" en ne sachant ni  écrire ni parler, ni critiquer, tellement ils ont été pervertis dans leur innocence par la pourriture qui sévit, ce parasitisme aigu s'inventant une religion pour survivre de ses défaites mémorables, l'Empire c'est une constitution inamovible que rien ni personne ne détruira en chaque Nation, ce sont des monnaies propres aux Nations, ce sont des échanges propres aux Nations, et en aucun cas dirigées par le sectarisme de l'usure et de son compagnonnage ridicule, l'Empire ce n'est pas l'OMS qui aide les laboratoires à servir du poison, mais la garantie de la sécurité du vivant, l'Empire ce n'est pas l'ONU, dévoué à la Lucy Trust, ou autrement le trust de lucifer, cet ange déchu qui ne mérite aucune majuscule, qui n'a rien de la lumière, mais tout des ténèbres, devant lequel se prosterne toute l'atrophie de ce monde, ce n'est pas l'ONU, mais bien la confédération des États, conjoints d'internations constituées bio-géo-historiquement, et non violées par des immigrations sauvages, l'Empire c'est le respect multilatéral, et non unilatéral, c'est la Force et le Droit, et la Force du Droit qu'aucune dérive ne peut corrompre, car pouvoir et contre-pouvoir en sa demeure, couperet sur lequel tombe tout prébendier, tout voleur, tout escroc, tel qu'on le voit dans le parlementarisme qui se dresse des retraites inouïes, qui s'accordent 60 mois de salaires en cas de non réélection, putrides personnages qui ne peuvent en aucun cas s'instituer pouvoir dans l'Empire lui-même, car l'Empire je le répète c'est la capacité et la destruction totale de la subversion idéologique, jusqu'en ses derniers retranchements, les basses loges qui agissent dans les pouvoirs pour les détruire par corruption afin d'implanter leur "Empire" boiteux, un Empire de nains qui se sacrent et massacrent afin de croire qu'ils agissent pour le bien commun, alors que bien au contraire ils agissent pour quelques personnages qui ne tiennent que les rennes de l'usure et non l'honneur de l'Humain.

 

Extrait de http://dondevamos.canalblog.com/

"Un certain nombre de "notables", politiques, magistrats et hauts fonctionnaires français, disposant de pouvoirs institutionnels conséquents, sont "tenus" par des systèmes mafieux aux travers de "loges sataniques" criminelles qui utilisent le sexe et ses dérives les plus perverses, la torture et les meurtres collectifs aux dépens de victimes anonymes, tout scandale étant écarté par un système judiciaire aux ordres où les accointances "maçonniques" jouent un rôle majeur."

Il serait temps de faire la lumière sur ces dérives d'assassins qui font enlever nos enfants, les torturent, les massacrent et s'en servent comme agapes. Vous comprendrez mieux pourquoi le système est totalement pourri jusqu'à la moelle, et qu'il convient de nettoyer les écuries d'augias en reprenant le pouvoir partout, en insinuant toutes ces fratries du crime pour en reprendre les rennes et les faire revenir à ce qu'elles doivent être, des loges initiatiques et non des loges inverties subversives qui se servent du crime pour asseoir leur prétention à la domination. Sachant que Justice, Police, Grands corps de l'État, l'État lui-même est atteint de ce cancer, il convient surtout et en aucun cas de voter pour un quelconque prétendant appartenant à la franc-maçonnerie ou autre, groupe de pensée, groupe de pression. Demandez des comptes à celles et ceux pour qui vous désirez voter avant de donner vos voix à des personnages douteux. Il convient que chacun défende ses enfants contre ces criminels organisés qui se protègent et notamment par l'abolition de la peine de mort, ce qui leur permet d'agir en toute impunité au regard des protections dont ils disposent. Au-delà du mariage pour tous, rappelez-vous qu'il y a la pédophilie, et cela ne vous étonnera pas compte tenu des sectes pouvant noyauter l'État comme d'ailleurs l'ensemble des États. Traquez toute demande d'investiture, conseiller municipal, maire, conseiller régional, conseiller départemental, députés, sénateurs, jusqu'au plus haut niveau des gouvernances, afin de vous faire une opinion réaliste. N'oubliez pas qu'on vend les impétrants au pouvoir comme des marques de savonnettes, ne tombez pas dans ce panneau ridicule. La légalisation de la pédophilie est le prochain but de la subversion, qui avec l'euthanasie, permettra de détruire l'Humanité, de faire de l'humain une marchandise, un esclave sexuel conditionné par l'hilarante propagande subversive. À l'Île de Ré, je viens d'apprendre qu'il a existé un réseau pédophile dirigé par le commandant des Sapeurs-Pompiers qui violait avec ses troupes tout impétrant au poste de sapeur-pompier, organisant des viols collectifs avec des "personnalités", et notamment d'enfants dans les blockhaus jouxtant la plage des petites folies. Ce réseau a été arrêté par la Gendarmerie, mais il n'était qu'une branche de cette toile d'araignée qui pourri la France comme jamais cela ne l'a été. La disparition mystérieuse de Stan Maillaud qui enquêtait sur ces réseaux est un exemple parmi d'autres des meurtres que peut commettre ce genre de personnages. Le problème est que cette prostitution de l'esprit est en cour dans la Justice et la Police, et là aussi il convient que les Juristes comme la Police fassent le ménage, ce qui évitera de voir naître cette police et cette justice politique qui est la honte la France actuellement, et qui sera poursuivie comme il se doit devant les tribunaux internationaux pour viol de la liberté de penser, viol de la liberté de circuler, viol de la liberté de manifester, mais cela est une autre histoire qui toutefois est parfaitement liée au délire qui se manifeste pour engendrer cette pitoyable désintégration de l'Être Humain par le néant et ses officiants.

 

Diffusé sur le Net

Le cabinet noir de Hollande

Le 19 juillet 2013

 

L’Express croit savoir qu’il existe à l’Élysée un cabinet noir visant Sarkozy et Valeurs Actuelles cite le colonel Eric Bio-Farina comme étant chargé d’organiser la chasse à l’homme. Peut-être effectivement y a-t-il quelques individus qui organisent la lutte contre Sarkozy mais la réalité est beaucoup plus inquiétante.

C’est en fait toute une organisation qui lutte contre Sarkozy et plus généralement le retour de la droite au pouvoir : le Grand Orient de France. L’essentiel de la politique de Hollande est élaborée par le Grand Orient, même si Hollande n’en fait pas directement partie. Des cellules spécialisées sont mises en place pour organiser le débat sur chaque sujet de société : mariage pour tous, théorie du genre, procréation médicalement assistée, gestation pour autrui,… Une cellule est dédiée à Sarkozy. Elle existait avant l’élection de Moi Président et elle a été renforcée depuis. Cette cellule et ses ramifications politiques, médiatiques et judiciaires ont largement contribué à la victoire de Moi Président. Évidemment aucun ministre franc-maçon, ou anciennement franc-maçon, ne participe ouvertement à cette cellule car la collusion serait trop évidente. Par contre, les ministères les plus impliqués ont tous des représentants : Intérieur, Justice, Défense, Finances, Famille,… Les grands corps ont également leurs porte-parole : Magistrature, Police, Gendarmerie, Fiscalité,… C’est là que réside le pouvoir de rechercher, documenter, faire publier, fuiter, chercher des désinformateurs, orienter la justice, manipuler dans le sens recherché,… Et aujourd’hui le but est simple : empêcher Sarkozy de se représenter contre Moi Président car c’est le candidat le plus dangereux. Est-ce cela une démocratie qui repose sur la séparation des pouvoirs ? Ces officines se sont engouffrées dans l’affaire du financement de la campagne électorale de Sarkozy. On est allé jusqu’à lui imputer des réunions de ses collaborateurs. Imaginez qu’on prenne en compte dans les frais de campagne de Moi Président les meetings des encartés de Solferino, les salaires des colleurs d’affiche soi-disant bénévoles mais en réalité payés par des associations, la quote-part des sommes détournées par les fédérations du PS du nord au sud, les mises à disposition gratuites de salles par les mairies ou les régions socialistes,… Où en serait-on ?

Évidemment, Moi Président qui a appris de son mentor qu’il ne fallait jamais se salir les mains, n’est pas directement responsable de l’origine frauduleuse des sommes mises à sa disposition.

Et souvenons-nous que Hollande, comme Ségo et Fabius, ont voté la loi d’autoamnistie de 1990 qui a permis d’exonérer Mitterrand des détournements frauduleux orchestrés par les sociétés Urba et Graco et qui lui a évité la destitution. Et comment dans un pays avachi faire comprendre que Moi Président détruit la France à son profit. Toutes les mesures prises jusqu’à présent l’ont été dans la seule perspective de sa réélection en 2017. Le seul but est d’accroître son socle électoral : ne surtout pas toucher aux privilèges des fonctionnaires, embaucher de nouveaux fonctionnaires plutôt que de faire travailler (un peu) plus ceux qui sont en place, créer des emplois inutiles qualifiés impudemment d’avenir, laisser les régions et collectivités locales embaucher à tout va sans aucun contrôle, créer de nouveaux comités Théodule au lieu de réduire leur nombre, couper dans les effectifs de l’armée qui ne vote pas majoritairement à gauche.

Une observation à propos de l’armée. La guerre au Mali dont s’enorgueillit Moi Président a été préparée et anticipée par Sarkozy.

Hollande aurait dû lui rendre hommage et l’inviter à assister au défilé du 14 juillet. Il aurait pu prendre la chaise vide du partenaire de Duflot, un antimilitariste primaire. Et les larmes de Duflot sur le sujet sont une caricature. Quelle comédie ! Ce ne sont plus des amateurs qui nous gouvernent. Ce sont des bouffons !

DANTON »

Voici donc ces nouvelles de ce monde livré à la purulence et ses fléaux. Serait-il temps pour ses habitants de prendre conscience du joug qui pèse sur eux, afin de s’en défaire. À suivre…

© Vincent Thierry

Dernière Mise à jour ( Dimanche 11 Août 2013 à 13:23 )