Welcome ! Bienvenue ! New World Organization ®
Home
AU FIL DU TEMPS
DES ARTS
DEBATS
DEVENIR
ALL TEXTS
Documents
LIVRES REFERANTS
LIRE
LIVRES
UNIVERSALITY THEORY
HARMONIA UNIVERSUM
BOUTIQUE
Wrapper
Liens
Flux RSS
Contact
PARTICIPATION
Recherche
FOCUS SUR L'AUTEUR
Latest News
Search
Other Menu
Administrator
 
Home arrow ALL TEXTS arrow ETRE HUMANITE arrow Laïcité, mensonge, propagande
Laïcité, mensonge, propagande PDF Imprimer Email
Écrit par Patinet Thierri   
Jeudi 13 Novembre 2014 à 10:22

Laïcité, mensonge, propagande


Des nouvelles de cette petite Terre, qui peut être magnifique scientifiquement en déposant un petit robot sur  le cœur d’une comète, et qui malheureusement est toujours liée à la dictature infecte de la médiocrité comme de l’atrophie, mais lisons : « La Laïcité repose sur la condition sine qua non de prendre en considération la nature réelle de l’Etre Humain, savoir sa  tripartition naturelle représentée par son Corps, son Esprit et son Ame. Tel n’est pas le cas dans ce que l’on propose dans l’aberration mentale qui conjoint l’Etre Humain en deux états de sa permanence, le Corps et l’Esprit. La laïcité ici présentée se révèle dans la terminologie même de l’atrophie, en ce sens qu’elle ne tient nullement compte du potentiel de transcendance de l’Etre-Humain. Ce concept doit être entièrement revu en y incorporant non seulement une vision matérielle, mais bien entendu culturelle et spirituelle. On ne peut dissocier l’un de l’autre si on veut élever l’Etre-Humain à son propre pouvoir de transcendance. Ce pouvoir, bien évidemment est contesté par cette fausse « laïcité » qui ne rêve que de l’enchaînement de l’Etre-Humain, qui rendu servile par une éducation tronquée et propagandiste, salive, comme le chien de Pavlov devant le bêtisier de la consommation induite par une société basée sur ce faux « laïcisme », initiant une société tout simplement née pour abêtir les masses d’Etres-Humains de sa population, dont l’intelligence diminue dans ce cadre comme le carré de son échantillon. Nous voyons ici l’esprit de désintégration de la réalité de l’empyrée oligarchique qui ne voue son règne que sur l’asservissement à son profit de cette réalité qu’elle confond dans une virtualité, ce jour sans égale. Sans égale à l’aune d’une éducation qui est une rééducation dans le néant, l’impossibilité de penser, l’impossibilité de critiquer de ce qui se représentent comme des dogmes « infaillibles ». La République a été violée par ce pseudo laïcisme qui se réjouit dans sa fange, dans le gruau de ses croyances inculquées de force qui la remplit de sa propre médiocrité. Elle est tellement imbue d’elle-même qu’elle cherche et renouvelle ses exactions envers les Etres Humains qu’elle veut rampants, en admiration devant la maîtrise de sa portée, l’usure et ses féaux. Il n’y a ici aucune devise de la République qui peut s’appliquer. La Liberté n’existe pas, l’Egalité en droits n’existe plus, quant à la Fraternité c’est une vaste farce au regard du communautarisme qui dans sa ténuité s’imagine maître de cette dite République alors que ce communautarisme multiplié n’est que la portée d’une dictature assouvie et assumée par des félons qui les obligent. Sur quoi donc se fonde cette laïcité, hors la médiocrité, l’illettrisme, l’acculturation la plus profonde, la saisie du genre pour devenir de chacun, un genre qui est considéré comme une marchandise, à qui l’on inocule des préceptes qui n’ont traits qu’à son devoir de jouissance, son devoir de consommation, son devoir de productivité, son devoir  de s’aliéner à l’avortement comme à l’euthanasie. Cet individu formé par la fausse laïcité n’est plus que levain de la bêtise fortifiée par les médias aux fins de le complaire dans sa propre fange. Il faut réformer totalement cette situation, si l’on veut que la République ne soit plus le linceul des idées comme de la créativité, le fourrier de la destruction comme de l’arasement des sources comme des racines des Peuples qui y sont soumis. La République s’est transformée en oligarchie de la médiocrité sous les rets de cette dérive globale issue d’une révolution Allemande financée par les Anglais. Ne nous leurrons, nous ne devons rien à cette Révolution enchantée par des pseudos républicains qui ne sont que les jouets de sectes plus infâmes les unes les autres, qui n’ont pour objet que la destruction et le chaos aux fins de porter au pouvoir le pire de ce qui puisse exister, l’usure et ses féaux, des matérialistes sans foi ni lois qui ne vivent que comme des parasites en suçant le sang de l’Humanité. Nous ne devons rien à cette révolution des jaloux mais tout à l’Empire qui l’a suivi qui lui-même a remis en forme tout ce que la Royauté a mis en œuvre, à la fois dans le domaine des Lois comme dans le domaine des Institutions. Depuis 1789, et plus exactement 1776, la France vit dans le goulag de cette usure définie, traître à la Nation, apatride, sans racines, donc sans la moindre consonance humaine, qui ce jour se montre avec clarté dans le cadre des actes de leurs nains politiques qu’ils dirigent. De sujets du Roi, les citoyennes et citoyens sont devenus dans cette reptilienne basse fosse de la fange, des sujets de sectes qui cachent les appartenances de leurs étalons qu’ils assignent au pouvoir politique. Rappelons que dans une République qui se respecte, le Pouvoir appartient au Peuple et en aucun cas à la livrée des sectes qui le conservent, tant à « droite » qu’à « gauche » avec une voracité sans égale, menstrues de la prévarication, du mensonge, de la propagande et surtout de la traîtrise. Voici ce qu’il est donné à voir et qui se voudrait exemple pour les Enfants de France, des Enfants ce jour tellement entouré par les mots d’ordre, la bêtise qui les lie, la violence dictatoriale d’une éducation dégradante, en ce sens qu’elle cherche à les culpabiliser pour des actes barbares initiés par l’usure, détournement s’il en fallait absolument sordide, les Enfants donc ne voient plus le réel et disparaissent dans une virtualité qui est leur camisole de force. Une camisole dantesque permettant toutes les ruptures avec le réel, poussant ses instigateurs au pire et en aucun cas au meilleur. La boue entraîne la boue et la boue entraîne l’immondice. Nous sommes ce jour dans l’immondice, sous le règne de cette oligarchie qui conchie la République et dont sa nouvelle religion le faux « laïcisme » éclabousse de sa boue l’ensemble des citoyennes et des citoyens de notre Nation. Voyez seulement les « affaires », voyez seulement les « dettes », voyez seulement l’impunité des prévaricateurs, des voleurs, des bandits qui déambulent dans toutes les Institutions, voyez les sectes de cette oligarchie en action. Le mensonge est son éventail, sa pluralité la modalité de la destruction de tout ce qui existe au profit de leur « république » universelle qui n’est autre que la dictature universelle dirigée par des barbares. On voit leurs modes d’action privilégiant l’inconsistance, le néant, qui dans leur ignorance naturelle sont critères de la normalité. Ils se privilégient dans le domaine qui est leur prédilection, l’accroire et le faire accroire. En France la dernière affaire politique en est témoin, voyant protecteurs de l’inflexion de la justice, d’un personnage appartenant aux mêmes sectes qui pourrissent la République, ses petits frères maçonniques. Rappelez-vous de l’affaire du Ministre du Budget, qui appartenant aux mêmes sectes n’a pas été déchu de ses droits civiques. Voyez en représentation toute cette fourberie qui n’ont que la France, la République, la Démocratie, à la bouche, lors qu’ils ne sont que des pantins qui vont s’agenouiller devant leurs maîtres à la City, petits personnages douteux conchiant le Peuple, se croyant au-dessus des Lois Humaines parce qu’ils appartiennent aux sectes qui détruisent la France, Franc-Maçonnerie avariée, Fondation Franco Américaine, Lucis Trust, B’nai B’Right, Round Table, Fabian Society, etc, etc, n’en jetons plus la cour est pleine de ces valets qui ont usurpé le pouvoir du Peuple, non seulement à leur profit, mais bien entendu au profit de leurs maîtres qui trônent en France jusqu’à l’Elysée. La France ne s’appartient plus, elle doit être guidée par le miroir aux alouettes que l’on nomme la Banque Centrale Européenne, totalement hors la loi, et bien entendu voir ses sbires appliquer manu military ses directives, quand elles ne proviennent pas du Reich qui se restaure et dans lequel voudrait se fondre ce ramassis carnassier. La France doit obéir à cet ONU qui ne représente pratiquement plus rien aux yeux des Nations, et dont les directives sont de voir nos enfants dès six ans se masturber en chœur dans les écoles publiques sous le regard de pédophiles attitrés, moniteurs de leur sexualité qui ne leur appartient pas et ne leur appartiendra jamais. Voyez l’ineptie et la trivialité trôner, voyez dans le cadre des guerres larvaires et infectes fomentées par les usuriers aux fins de mettre la main sur les ressources de Nations, ces personnages se lancer dans des aventures guerrières dans ces Nations, sans compter du sang de nos Soldats, héroïques il faut le dire car morts non pas pour la Liberté mais pour l’usure et ses féaux. Aujourd’hui les féaux de cette oligarchie cherchent à détruire l’Ukraine, mettent en place leurs pions ridicules, n’attendant qu’une chose, affronter les Russes. Et tous les médias aux ordres de suivre l’injonction d’un Général de l’Otan, hurlant plus fort que les autres, car voulant à priori se distinguer dans une guerre mondiale, aux fins que tout un chacun croit un seul instant que les Russes sont entrés en Ukraine. Ce mensonge n’est pas nouveau, nous avons connu les mensonges concernant l’Irak, la Libye, la Syrie, les « révolutions » arabes, et maintenant cette pauvre Ukraine dont le droit à l’auto détermination est conchiée par des agitateurs professionnels, prosélytes de cette infection, de ce virus bubonique que l’on ose appeler le nouvel ordre mondial. Si cette main armée, qui à la base était présente uniquement pour faire prospérer la Paix, désormais aux mains des « fol amour » s’engage dans une action vis-à-vis de la Russie, personne, je dis bien personne ne doit suivre cette action, car les Peuples ne sont pas la résultante de cette oligarchie qui veille au franchissement des lignes, une oligarchie qui par son nombre ne représente strictement rien à l’échelle de l’Humanité, et qui devra être jugée pour crimes contre l’Humanité, si ce fait se produit. La folie est la demeure d’un pouvoir sans contre-pouvoir et cette folie est aujourd’hui le moteur de cette errance qui se bat non pas pour l’Humanité, les Peuples, mais pour son petit pouvoir, son petit pouvoir séculier issu du vol, de cette inanité que de voir créer de la monnaie à partie de dette, un alambic d’une simplicité ridicule faiseur de la dictature que nous vivons. Ne cherchez plus loin les problèmes que l’Humanité rencontre, que les Peuples subissent, que tout un chacun subit, et accepte, endormi par la propagande, les produits chimiques, la vase gluante des médias, l’acculturation et maintenant l’illettrisme, fabrique de robots consentants, fabrique de loques humaines qui les écouteurs dans les oreilles s’abreuvent des mots d’ordre, fabrique de ces larves qui fument leurs joints et inhalent la cocaïne dont le trafic est source de revenus complémentaires pour les usuriers et leurs féaux, fabrique de castrés par la pharmacopée hilarante créant des maladies aux fins de vendre de la boue conjuguée au mercure, etc… Voici donc ce que voudrait nous faire aimer cette fausse laïcité, cette chose qui est le genre propre des dégénérés qui osent la mettre en valeur. L’Occident ce n’est pas cela, et cela ne le sera pas. L’Occident n’est pas féal de cet assemblage hétéroclite qui s’abreuve uniquement de la destruction pour pouvoir survivre. Les Peuples de l’Occident, aux antipodes de cette dégénérescence ouvrent de plus en plus leurs yeux devant les actions de cette pestilence, et sauront au temps opportun des élections vider des pouvoirs toute cette lie qui ne mérite que le mépris, une « classe » politique enchaînée à cette religion débile qui déverse ses crachats tous les jours sur les Peuples, qui déverse sa haine de la Vie par tous les pores qui l’habitent, une « classe » corrompue par le sexe, les affaires, l’argent, la drogue, le meurtre, une « classe » visqueuse qui se défend dans le cadre de ses sectes qui les soutiennent et les ennoblissent en fonction de leurs actes de destruction. Voyez-les dans le cadre de nos Peuples se prosterner devant des Nations qui ne respectent rien, ni les droits Humains, ni la Liberté de penser, eux les représentants des « droits de l’homme », de quels droits parlons-nous là ? Les droits des communautarismes, des minorités existentielles, de ce fourre-tout qui est levier de l’accroire et qui voudrait nous faire croire que nous devons, non seulement les accepter, ce que nous faisons, mais les imiter, lors qu’elles doivent s’intégrer et s’assimiler pour reconnaître la République une et indivisible. Les vers sont dans le fruit et s’agitent en tous sens, s’imaginant prêtrise alors que ce ne sont que des nains aux ordres, soumis comme des larves aux vecteurs qui les propulsent, des vecteurs qui feraient rire tout un chacun si tout un chacun y reconnaissait la médiocrité qui y règne. Ces lâches et ces traîtres à la Nation, à leurs racines, à leur Identité, ont cru trouver la parade en initiant le remplacement des Peuples par toute la misère du monde, au lieu bien entendu d’aider cette misère dans ses propres Nations à la réduire. Ils se sont trompés, personne n’est dupe, et la passoire des votes pour leurs « partis » les érode à la vitesse de la lumière. Ces veules et ces soumis ont cru nous tromper en nous noyant par l’intermédiaire d’un mini traité à cette chose qu’on ose appeler l’Europe, ils s’imaginent qu’en détruisant nos départements et en les remplaçant par des régions qui se fondront dans le magma boueux de leur utopie nous ne voyons rien. Combien de pots de vin pour ces destructeurs, ces tueurs nés en rapport avec cette aberration Humaine, qui est celle de voir détruites ses racines pour le profit de sectes immondes ?  Personne n’est dupe, pas plus sur ce traité transatlantique qui ne sera jamais opposable à la France, si et si seulement ses Citoyennes et ses Citoyens sortent de cette glauque torpeur que certains appellent l’Europe, alors qu’elle devrait se nommer un goulag. Cette infection insulte les Peuples qui se défendent, traitant de populiste tout mouvement qui ne demande que la reconnaissance de son Identité comme de ses racines, des mouvements qui ne veulent se fondre dans ce métissage virtuel fondant soit disant le Peuple Européen ! Il n’y a jamais eu de Peuple Européen, il y a une multiplicité de Peuples en Europe, et ce sont les pierres de l’unité européenne, n’en déplaise. On n’impose pas par la force, le meurtre des dissidents, l’assassinat collectif confère le gouvernement Polonais dont l’avion bourré de TNT s’est écrasé, on n’impose par la ladrerie, la bestialité, la traîtrise, la fourberie, l’Idée européenne. Cette Idée n’appartient en aucun cas à cette force néfaste. Elle appartient à notre Histoire commune qui ne doit rien à ces bellâtres, l’Empire Romain, l’Empire Carolingien, l’Empire Napoléonien, et lorsqu’on met en rapport ces différents Empires avec cette chose issue de la franc-maçonnerie la plus avariée et les sectes dans ses périphéries, on voit là la différence essentielle. N’est pas César qui veut. Les Peuples ne reconnaissent que celles et ceux qui se battent pour eux, et ne sont en aucun cas tributaires de leurs dépendances et de leurs soumissions. L’Europe, que l’on se rassure se fera sans eux, et sera celle des Etats Unis d’Europe, gardienne de l’intégrité des Identités, des Nations et des Peuples qui l’accompagneront. Que fait cette « europe » ce jour ? Regardez bien ce qui s’est passé en Ukraine après le passage des agitateurs professionnels, qui entre parenthèse viennent d’être reconduits à la frontière manu military par la Tunisie, cette « europe » faciliter la mise en place d’un gouvernement national-socialiste, aidé de ses mercenaires ainsi que des mercenaires étatsuniens, qui ne rêvent que d’en découdre avec la Russie. Cette « europe » si aimable avec le régionalisme, faisant fi des désirs des populations pro russes accompagne tout ce qui représente la barbarie, comme elle le fait d’ailleurs en Syrie et aujourd’hui sur le théâtre des opérations dans le Moyen-Orient, au lieu de trouver un juste milieu qui permette à chacun de vivre en paix dans cette Ukraine ravagée par l’inconscience de la barbarie qui s’y ébat. Voici cette « europe », voyant les Polonais en gouvernance de ce jour, à la botte de l’usure, hurler encore plus fort pour se « préserver » de l’ours Russe, voilà ce qu’il en est de cette déification oligarchique qui sans contrepouvoir, le contrepouvoir des Peuples, qui agit comme un bambin à qui on ne veut pas acheter un jouet. Si tout cela se faisait pour implanter la Liberté, l’Egalité en Droits, la fraternité, au sein des Peuples, mais non rien de cela, une tentative déplorable de mettre la main sur les ressources minières de cette Nation, comme cela fut faite pour l’Irak, la Libye. Et cette chose n’a à la bouche que les « droits de l’homme », on en rirait si cela n’était pas aussi triste. Nous n’avons les uns les autres, de nos Peuples Européens, rien à attendre de cette source née dans la noirceur des basses loges, qui ne cherche que l’asservissement et en aucun cas l’élévation des Peuples. Tout en chacun en chaque Nation qui se respecte doit destituer de tous pouvoirs par vote légal, les impétrants de cette sinistre confrérie qui sent la mort, le génocide, le cadavre. Sinistre confrérie, voici bien la définition de cette oligarchie à laquelle se rattachent des milliardaires en mal de malthusianisme et de perversion, les uns finançant la boue qui mutile les églises, les autres finançant notamment en Afrique des vaccins qui rendent stériles les enfants qui s’y soumettent, belle chose que cela que de voir des tueurs partout en action, sans raison, sinon la folie, la monstruosité pour étendard, la barbarie pour étole, un petit nombre surfait qui ne connaît plus de limites et qui profite de l’endormissement qu’ils facilitent, des Peuples, pour faire valoir leurs actions les plus morbides. Nos Nations ont fait l’objet d’un coup d’état par ces prédateurs, ils ont usurpés le pouvoir au Peuple, et les Peuples doivent reprendre leur pouvoir naturel, battre leur monnaie et ne plus être des esclaves de l’intérêt, cette fumisterie qui souille l’Humanité par ses prévarications qui  n’ont aucun fondement, sinon celui de l’impossibilité pour celles et ceux qui en jouissent de la moindre créativité. La Terre est devenue leur terrain de jeu, et ce jeu est celui tout simple de l’accaparement des richesses des Nations quelles qu’elles soient ou qu’elles soient. Levier de leur armature, ils ont insinués par prébendes et corruption l’armée Occidentale, le levier hier de la Paix, qui ce jour se comporte comme un animal agressif et violent, semant la mort suivant les désirs de ses maîtres, jouant avec ses drones pour mutiler et détruire des vies humaines, pour non pas amener à une libération quelle qu’elle soit mais bien à un asservissement global. Au lieu de propulser leurs avoirs dans la conquête de l’Espace, devenir de l’Humanité, ils s’idéalisent dans les conditions d’une terre naufragée qui ne compterait que cinq cent millions d’esclaves patentés, dont ils seraient les directeurs de conscience. La folie est leur règne, n’en doutons plus, et la vitesse à laquelle ils se propulsent ne peut que rassurer les uns les autres, car ils sont au seuil de l’explosion, leurs vociférations, leurs mensonges, leurs morgues, leurs obséquiosités sans bornes, leur haine de la Vie comme de l’Etre-Humain, en contraintes de leur atrophie, ne pouvant désormais dans la lisibilité de leurs actions, que démontrer leur inanité, leur incapacité, leur médiocrité, qui ne peuvent et ne devront jamais réaliser leur utopie dictatoriale. Ici, à chaque Etre-Humain de se ressaisir, à chaque Peuple de se réveiller, tout un chacun a encore le pouvoir d’effacer cette ombre de l’Humanité, tout simplement par le droit de vote qui anéantira cette illusion, qui verra les gouvernances réunir les banquiers obséquieux et les démunir des intérêts indus qu’ils ont commis depuis des décennies en asséchant les forces vitales des Nations, qui verra les gouvernances dans la fierté de leurs identités comme de leurs Racines, s’assembler au cœur, en ce qui concerne l’Occident, des Etats-Unis d’Europe qui s’inscrira dans le monde multipolaire qui se destine et se dessine, n’en déplaise aux tenants et aboutissant du « nouvel ordre mondial » qui ne sera jamais, car pertinence du mensonge comme de la propagande, de l’usurpation des pouvoirs des Peuples, donc sans la moindre légitimité sinon celle de la barbarie, qui sera vaincue. Cela n’est plus qu’une question de temps et de volonté, cette volition altérée par le défaut de cognition de la plupart de nos Peuples entourés par cette camisole de force née de la chimie, des ondes électromagnétiques, des épandages de substances nocives pour l’Etre-Humain au non d’une défense contre un réchauffement planétaire parfaitement naturel – le monde n’est pas figé et bouge sans arrêt de par ses plaques qui s’entrechoquent, s’unissent, se plient et se replient, la magnétosphère reçoit de pleins les orages solaires qui facilitent ce mouvement qui verra disparaître la côte sud de la France, la côte Ouest des Etats-Unis d’Amérique etc, etc – pour lequel nous devrons nous adapter sans mettre en œuvre cette taxation ridicule née d’esprits pervers, en voulant par cela culpabiliser l’Etre Humain d’exister. Ici encore la haine de la Vie est présente, dans ce recueillement à la pure virtualité qui ne veut pas voir la réalité en face. Une réalité que la théorie des systèmes confond chaque jour et qui laisse entrevoir derrière l’effusion de cette folie qui accable notre Occident, une éclaircie remarquable, fonction du degré d’éveil et de la capacité de chaque Etre Humain qui se respecte. Le front est large, semble-t-il immense, ce n’est pas le cas. Détrôner cette stupidité revient dans un premier temps à détrôner ses valets politiques, le reste suivra par la mise en place du contre-pouvoir naturel des Peuples qui diligenteront au pouvoir uniquement des gens sans dépendances sinon celles à leur Peuple et uniquement à leur Peuple. Je le répète, cela relève de la simplicité la plus limpide contrairement à tout ce que veut faire croire ce qui ne repose que sur le néant qu’il additionne au néant et ce jusqu’à l’infini. A force d’irrespect envers la Vie, envers les Identités, envers les Peuples, envers les Racines Humaine, envers les Races Humaine, envers l’Humanité, cette oligarchie n’a plus aucune légitimité, sinon celle qu’elle s’octroie dans le mensonge qu’elle œuvre et dans la propagande qu’elle dilue. A chacun de faire revenir la légitimité, elle existe, elle est voilée, il suffit de la dévoiler, et de se dévoiler soi-même, mais là, ô combien seront qui n’oseront franchir ce pas, trop larvés dans la déité de la fausse laïcité qui les mène à la fange. Rassurons-nous, à force de tirer sur la corde la corde se casse, on le voit très bien dans notre Nation taxée comme jamais par les féaux de l’usure qui n’osent l’affronter et la renvoyer dans ses rings en lui faisant part qu’ils ne donneront pas suite aux demandes d’intérêts et ce depuis 1973 commis par les « marchés » financiers. Car enfin que représentent ces jouisseurs de la misère humaine, un régiment ? Disposent-ils de la force nucléaire ou neutronique ? Ils ne disposent de rien sinon que par leurs valets aux ordres, et ne représentent en nombre strictement rien, et croyez-vous que leurs valets déclareront la guerre à la France ? A l’ensemble des Nations en concertation qui écraseront ainsi la masse des intérêts indus qui pourrissent tous les Peuples ? Ils ne feront rien, car ce n’est pas dans leur intérêt, sans jeu de mot, et rentreront dans le rang, oubliant leur désir de pouvoir, pour faire ce qu’ils savent faire le mieux, réguler les flux financiers sous la direction des pouvoirs politiques et du contrepouvoir des Peuples. Nous en sommes loin actuellement, mais les échéances électorales arrivent et cela sera funeste pour cette gabegie de l’intelligence humaine, n’en doutons un seul instant, lorsqu’on voit que les prédateurs au pouvoir, par exemple dans notre Nation, appartiennent les uns les autres, et ce jour aux plus hautes fonctions, à une fondation franco-américaine, émule de la Fabian Society ne rêvant que d’imposer le mondial socialisme à ce petit monde, soit le goulag permanent pour les Etres-Humains. Cette cartographie à titre d’exemple d’une oligarchie dévouée à l’usure et en aucun cas au Peuple ne peut faire leurre très longtemps, et le bon sens saura ramener dans leurs tours d’ivoire leurs prétendants manipulés et manipulateurs. Et oui, n’en déplaise, la farce est jouée, qu’on se le dise et ce ne seront les insultes envers les Peuples qu’initie chaque phrase éructée par sa médiocrité servile, qui y changera quelque chose. La nature revient toujours à l’équilibre surtout lorsqu’elle est destinée à la préservation de la Vie partout où elle demeure, partout où elle prospère. Disparaîtront alors et la religion du faux « laïcisme » et  retourneront à leurs diatribes les pervers qui l’enchantent, tous ces pédants et ces monstres qui se plieront, n’en doutons pas, à la Liberté retrouvée, à l’égalité en droits non conchiée, à la Fraternité indivisible, qui ne sont que les symboles usurpés de la République par leur caste déviante. Pas une manifestation, pas une tentative de prise de pouvoir, ne viendront pour parfaire cette œuvre de salubrité publique, n’en déplaise de nouveau aux errants manipulateurs qui voudraient notre asservissement. Seules les Lois de la Légalité seront appliquées pour défaire cette funeste scorie, ces Lois sont composites du droit inaliénable de vote de tout un chacun comme précité ci-dessus. Ce vote sera fonction des forces contre-révolutionnaires en action qui ce jour dans les réseaux représentent plus de deux milliards d’Etres-Humains, et bientôt représenteront sept milliards d’Etres-Humains, qui pourront enfin voir de l’autre côté de ce miroir qui s’abreuve de leur sueur, de leur sang, de leur devenir comme de leur avenir, les maintient dans l’aveuglement spirituel, dans la stérilité intellectuelle, dans la désintégration physique, toutes modalités dont la bestialité n’est plus à démontrer, et dont la vision sera suffisante pour refaire prendre conscience à une Humanité violée dans sa dignité, malmenée dans ses Identités, sarclée dans ses racines, objet de toutes les destructions valorisant le profit, y compris de ses composantes, et plus précisément de l’Etre Humain, ce dernier relégué au genre, à cette chose inutile et larvaire et obéissante tant à la destruction qu’à sa propre destruction, dans ce creuset désormais considéré comme une marchandise. En substance faut-il bien comprendre que l’on ne peut plus désormais faire confiance à toute personne, toute Institution fusse-t-elle Nationale ou Internationale, fusse-t-elle de défense, dans notre Occident, en dépendance par l’intermédiaire de tous types de sociétés discrètes ou secrètes défendant les intérêts d’une finance internationale apatride dont le terrain de jeu est notre petite terre, nos vies humaines. Que certaines et certains s’unissent dans des loges maçonniques, dans des thinks tank quelconques, c’est leur droit leur plus absolu, mais en aucun cas ils ne peuvent prétendre au pouvoir, ce pouvoir qui appartient aux Peuples, et en aucun cas à leur autorité pour la principale déviante ne cherchant qu’à l’asservissement et en aucun cas à l’élévation des Peuples et plus encore de l’Humanité. Je ne doute qu’à l’intérieur de ces sectes existent des femmes et des hommes de bonne volonté qui ne peuvent reconnaître cette barbarie qui les meut et les oblige. A elles et à eux de reprendre le pouvoir dans leur cénacle et le purifier du cancer qui s’y veut trône. Le pouvoir politique appartient aux Peuples, et l’usurpation de ce pouvoir par les sectes, doit être détrôné. Ce n’est que sous cette condition que la Liberté renaîtra et que les relations internationales ne seront plus viciées par l’opacité désormais parfaitement visible des carnassiers qui rôdent et se jettent sur les Peuples comme des hyènes et des chacals afin de les réduire à l’état de charogne. Il y va ici de la survie de la Vie, de l’Humanité, des Races, des Peuples, des Ethnies, des Nations bio géo historiquement constituées qui sont les pierres d’œuvre de la gouvernance mondiale naturelle qui sera lorsqu’auront été évacuées toutes les scories qui pourrissent les Institutions fussent-elles Nationales comme Internationales.» Beaucoup de travail va naître pour les générations de ce jour comme pour les générations à venir sur cette terre, pour se sortir de la lie qui les enveloppe, mais cela sera, car c’est une Loi de la Vie, qu’elle revient toujours à l’équilibre, et à sa propre élévation. A suivre…


Secularism, lying, propaganda


News of this small land, which can be beautiful scientifically by removing a small robot on the court of a comet, and that unfortunately is always linked to the infected dictatorship of the mediocre as of the atrophy, but read: " Secularism rests on the condition sine qua non to take into consideration the real nature of the human being, namely its natural tripartition represented by his Body, his Spirit and his soul. This is not the case in what is being proposed in the mental aberration which spouse the human being in two states of its permanence, the Body and the Spirit. The secularism here presented is revealed in the same terminology of the atrophy, in the sense that it does not take into account the potential for transcendence of the Etre-Humain . This concept must be fully reviewed by incorporating not only a vision hardware, but of course cultural and spiritual. You cannot separate one from the other if we want to raise the Etre-Humain to its own power of transcendence. This power, of course is challenged by this false "secularism" that do dream that of the sequencing of the Etre-Humain , which rendered bonded by a truncated education and cheerleader, saliva, like Pavlov's dog before the deleted from the consumption induced by a society based on this false "secularism", initiating a company simply born to abêtir the masses of Etres-Humains of its population, whose intelligence decreases in this framework as the square of its sample. Here we see the spirit of disintegration of the reality of the oligarchic empyree which do doomed his reign that on the servo to its benefit of this reality that it confuses in a virtuality, this day without equal. Without equal to the yardstick of an education which is a rehabilitation in the nil, the impossibility of thinking, the inability to criticize what is represent as dogmas "infallible".  The Republic has been raped by this pseudo secularism which welcomes in its ugliness, in the groats of its beliefs imparted force which fills it with its own mediocrity. She is so full of herself that she seeks and renews its exactions against the human beings that she wants these creepers, in admiration the mastery of its scope, the wear and its feaux. Here there is no currency of the Republic who may apply. Freedom does not exist, the equal rights no longer exists, as to the brotherhood is a farce in terms of communitarianism which in its thinness imagine master of this so-called Republic whereas this communalism multiplied is that the scope of a dictatorship slaked, and assumed by the rogues that require them. What therefore is based this secularism, out the mediocrity, illiteracy, the acculturation the more profound, the seizure of the kind to become of each, a kind which is regarded as a commodity, to which the inoculating the precepts that have traits that to his duty of enjoyment, his duty of consumption, its duty to productivity, its duty to alienate abortion as euthanasia. This individual form by the false  secularism is no longer that leaven of the stupidity fortified by the media for the purposes of the wallow in its own filth. There must be a reform totally this situation, if we want the Republic is no longer the shroud of ideas as creativity, the forerunner of the destruction as of the stripper plates of sources such as the roots of peoples who are subjected. The Republic is transformed into oligarchy of mediocrity under the toils of this overall drift after a German revolution financed by the English. Do we deceive ourselves, we do not have to do anything to this Revolution enchanted by pseudo republicans who do that the toys of sects most infamous each other, who do not have to object that the destruction and chaos for the purposes of the worst of what may exist, the wear and its feaux, materialistic without faith nor laws which live only as parasites sucking the blood of humanity. We must do nothing to this revolution of jealous but everything to the Empire which followed which itself has released form everything that the kingship has implemented, both in the sphere of laws as in the field of Institutions. Since 1789, and more exactly 1776, France lives in the gulag of this wear defined, traitor to the Nation, stateless, without roots, therefore, without the slightest human sounding, which this day is shown with clarity in the context of acts of their political dwarves they lead. Of subjects of the King, the citizens have become in this reptilian bootheeling low gap from the mire, subjects of sects which conceal the memberships of their stallions they assign to political power. Let us recall that, in a Republic which is respected, the power belongs to the people and in no case to the livery of sects who shall retain, as a "right," as in "left" with a voracity without equal, menstruation of the prevarication, of falsehood, propaganda and especially of the treachery. Here is what he is given to see and who would like example for the Children of France, of children this day so surrounded by the words of order, the stupidity that binds, the dictatorial violence of a degrading education, in the sense that it seeks to add guilt to the barbaric acts initiated by the wear, diversion if it were needed absolutely sordid, children therefore no longer see the real and disappear in a virtuality which is their straitjacket. A straitjacket dantesque allowing all the breaks with the real, pushing its instigators at worst and in no case at best. The mud resulted in the mud and the mud caused the filth. We are this day in the filth, under the reign of this oligarchy which conchie the Republic and whose his new religion the false "secularism" splashed its mud all the citizens of our Nation. Just look at the "business", see only the "debts", see only the impunity of the prevaricators, thieves, bandits who are strolling in all Institutions, see the sects of this oligarchy in action. The lie is its range, its plurality the modality of the destruction of everything that exists for the benefit of their "republic" universal which is other than the universal dictatorship headed by the barbarians. One sees their modes of action favoring the inconsistency, the nil, who in their ignorance are natural criteria of normality. They prefer in the field which is their choice, the kid and the kid. In France the last political matter in is light, light protectors of the inflection of justice, of a character belonging to the same sects which are rotting the Republic, its small masonic brothers. Do you remember the case of the Minister of the Budget, which belonging to the same sects has not been deprived of his civil rights. See in representation any this imposture which do not have that France, the Republic, democracy, in the mouth, when they are that of the puppets who will kneel before their masters in the City, small dubious characters conchiant the people, believing themselves above Human Laws because they belong to sects that destroy France, freemasonry tainted, Fondation Franco American, The Lucis Trust, B'nai B'Right, Round Table, Fabian Society, etc, etc, not in tokens more the court is full of these hacks who have usurped the power of the people, not only for their own benefit, but of course for the benefit of their masters who decanted in France up to the Elysã©e. France does not longer belongs, it should be guided by the mirrors that we named the European Central Bank, completely outside the law, and of course see his henchmen apply manu military its directives, when they do not come from the Reich which is restored and in which would like to melt this bunch rampaging. France must obey to this United Nations which do not represent virtually nothing more in the eyes of the Nations, and which the guidelines are to see our children of six years to masturbate in choir in the public schools under the gaze of pedophiles vor, monitors of their sexuality which does not belong to them and do their never belong. See the ineptitude and the obviousness absolutist reign, see in the context of wars and larval infected had been fomented by the loan sharks for the purposes of putting the hand on the resources of Nations, these characters engage in warlike adventures in these nations, without counting the blood of our soldiers, heroic it must say because dead not for freedom but for the wear and its feaux. Today the feaux of this oligarchy seek to destroy the Ukraine, have put in place their pawns ridiculous, not waiting until that one thing, confront the Russians. And all the media to the orders to follow the injunction of a General of the Nato, shouting louder than the other, because wanting to priori distinguish themselves in a world war, for the purposes that everyone believes for one moment that the Russians are entered in Ukraine. This lie is not new, we have known the lies concerning Iraq, Libya, Syria, the "revolutions" Arabs, and now this poor Ukraine whose right to self-determination is conchiee by professional agitators, proselytes of this infection, this bubonic virus that we dare call the new world order. If this hand army, which to the database was introduced only to make prosper peace, now in the hands of the " fol amour" engages in an action screw-to-bolt of the Federation, person, I say nobody should follow this action, because the people are not the result of the oligarchy that eve the crossing of lines, an oligarchy which by its number does not represent strictly nothing to the scale of humanity, and which will have to be tried for crimes against humanity, if this fact occurs. The madness is the remains of a power without counter-power and this madness is today the engine of this wandering who is fighting not for humanity, peoples, but for its small power, its small secular power from the flight, of this inanity that to see create of the currency to that part of debt, a still of a simplicity ridiculous kingmaker of the dictatorship that we live, don't look for more far the problems that humanity met, that the peoples are suffering, that everyone suffers, and accepted, asleep by propaganda, the chemicals, the gooey bottle of the media, the acculturation and now the functional illiteracy, manufactures of consenting robots, manufactured from human rags who the earphones in the ears are nourished of words To order, manufactures of these larvae who smoke their joints and inhaling cocaine whose traffic is source of additional income for the loan sharks and their feaux, manufactures of castrated by the pharmacopoeia hilarious creating diseases for the purposes of selling of the mud combined with the mercury, etc ... so here is what would we do love this false secularism, this thing that is the kind own degenerates who dare put in value. The West this is not it, and it will not be. The West is not's Liege this patchwork quilt which is quenched only of the destruction in order to survive. The peoples of the West, to the antipodes of this degeneration increasingly open their eyes to the actions of this pestilence, and will know at the appropriate time of elections emptying of powers this whole linked which deserves only contempt, a "class" policy chained to this religion idiot who dumps its spitting all days on the peoples, which dumps its hatred of life by all of the pores that inhabit it, a "class" corrupted by sex, the affairs, the money, the drugs, murder, a "class" viscous who defends himself in the framework of its sects who support them and the ennoblissent in function of their acts of destruction. See them in the context of our peoples bowing down to United who respect nothing, neither the human rights, nor the freedom to think, them the representatives of "human rights", of what rights we talking about here? The rights of;, of existential minorities, of this catch-all which is lever of the kid and who wants us to believe that we must, not only accept, what we are doing, but the mimic, when they must integrate and assimilate to recognize the Republic one and indivisible. The worms are in the fruit and are agitated in all direction, imagining priesthood then that this are that of the dwarves to orders, submitted as of larvae to vectors which propel, vectors which could laugh about everyone if everyone recognized the mediocrity that prevails there. These cowards and these traitors to the Nation, their roots, their identity, have thought find the parade in initiating the replacement of peoples by all the misery of the world, instead of course to help this misery in its own United to reduce it. They are wrong, no one is fooled, and the sieve of votes for their "parties" the eroded at the speed of light. These spineless and these subject have believed we deceive in us drowning through a mini treaty to this thing they dare call Europe, they think that by destroying our departments and by replacing them with regions which will melt in the magma muddy of their utopia we see nothing. How many bribes for these destructive, these killers born in report with this human aberration, which is that of see destroyed its roots for the benefit of sects filthy? No one is fooled, not more on this transatlantic treaty which will never be opposable to the France, if and if only and its citizens out of this dreary torpor that some call the Europe, while it should appoint a gulag. This infection insult the peoples who are defending themselves, dealing with populist any movement that does not request that the recognition of his identity as of its roots, movements that do not want to melt in this virtual miscegenation basis either saying the European People! There has never been a European people, there is a multiplicity of peoples in Europe, and this are the cornerstones of the European unity, and will not disappoint. It does not impose by force, the murder of dissidents, the assassination collective confers the Polish government whose plane packed with TNT crashed, is being imposed by the miser, bestiality, the treachery, deceit, the European idea. This idea does not belong in no case in this force harmful. It belongs to our common history which owes nothing to these androgynous beauties, the Roman Empire, the Carolingian Empire, the Napoleonic Empire, and when you put in report these different Empires with this thing end of freemasonry the more tainted and sects in its peripheries, one sees here the essential difference. Is not Caesar who wants. The peoples do not recognize that those and those who are fighting for them, and in no case are dependent on their dependencies and their bids. Europe, that we can be assured will be done without them, and will be that of the United States of Europe, the guardian of the integrity of the identities, of nations and peoples who will accompany him. What is this "Europe" this day? Look what has happened in Ukraine after the passage of the professional agitators, who between parenthesis come to be escorted to the border manu military by Tunisia, this "Europe" facilitate the establishment of a national government-socialist, using its mercenaries as well as mercenaries USA, who only dream of in battle with Russia. This "Europe" if friendly with the regionalism, ignoring the wishes of the populations pro russians accompanied by everything that represents the barbarity, as it has done elsewhere in Syria and today on the theater of operations in the Middle East, instead of finding a middle ground that will enable everyone to live in peace in this Ukraine ravaged by the unconsciousness of the barbarism which is y pr ogress. Here's that "Europe", led the Polish in governance of this day, to the bunch of the wear, howl even more hard to be "preserve" of the Russian bear, that is the way it is of this deification oligarchy which without counterpoint, the counterpoint of Peoples, which acts as a toddler to which we do not want to purchase a toy. If this was all to establish freedom, equality in rights, brotherhood, within the peoples, but not anything of this, a deplorable attempt to lay hands on the mineral resources of this Nation, as it was made  for Iraq, Libya. And this thing has to the mouth that the "rights of man", it would be laughed off if it were not so sad. We did each other, of our European peoples, nothing to expect from this source was born in the darkness of bass housed, who is only seeking the enslavement and in no case the elevation of peoples. While each in each Nation which respects must dismiss of all powers by vote legal, admits students in this sinister brotherhood who smells of death, genocide, the corpse. Sinister brotherhood, here is the definition of this oligarchy to which relate of billionaires in evil of malthusianism and perversion, some funding the mud who mutilated the churches, other financing particularly in Africa of vaccines that make sterile children who submit themselves to it, beautiful thing that it than to see the killers everywhere in action, without reason, otherwise the madness, the monstrosity for banner, the barbarity for stole, a small number overrated which knows no bounds and that takes advantage of the slumber that they facilitate, peoples, to assert their actions the more morbid. Our Nations have been the subject of a coup by these predators, they have usurped the power of the people, and the Peoples must resume their natural power, fly their currency and no longer be slaves of the interest, this sham which defiled humanity by its prevarications that have no basis, otherwise the one of the impossibility for those who enjoy the slightest creativity. The Earth has become their playground, and this game is the simple of the hoarding of the wealth of nations what they are or that they are. Lever of their frame, they have insinuated themselves by muddles and corruption the army Western, the lever yesterday of the Peace, who this day is behaving like an animal aggressive and violent, sowing death following the wishes of his masters, playing with its drones to maim and destroy human lives, to not bring to a liberation whatever it is but a global enslavement. Instead of propelling their assets in the conquest of space, become of humanity, they are romanticized in the conditions of a land saving our shipwrecked which is to consist of only five hundred million slaves patent, which they would be the directors of conscience. The madness is their reign, there is no doubt more, and the speed at which they propel themselves can only reassure each other, because they are at the threshold of the explosion, their screams, their lies, their morgues, their obsequiosites without terminals, their hatred of life as of the Etre-Humain , in constraints of their atrophy, could not now in the readability of their actions, that demonstrate their futility, their inability, their mediocrity, which cannot and will never achieve their dictatorial utopia. Here, at each Etre-Humain to pull themselves together, to each people to wake up, everyone still has the power to erase this shadow of humanity, simply by the right to vote who destroys this illusion, which will see the governance meet the bankers obsequious and hegemonical processes of undue interests that they have committed for decades by drying the vital forces of the Nations, which will see the governance in the pride of their identities as of their roots, they assemble at the court, with regard to the West, the United States of Europe which will be recorded in the multipolar world which is intended and is emerging, with all due deference to the supporters and leading the "new world order" that will never, because relevance of falsehood As propaganda, of the usurpation of the powers of the people, therefore, without the slightest legitimacy if that of barbarism, which will be defeated. This is no longer just a question of time and willingness, this volition altered by the fault of cognition of most of our peoples surrounded by this straitjacket born in chemistry, electromagnetic waves, spraying of harmful substances for the Etre-Humain at not a defense against a global warming perfectly natural - the world is not static and moving without stopping by its plates which collide, unite, bend and fold, the magnetosphere receives full substorms which facilitate this movement which would disappear the south coast of France, the West Coast of the United States of America etc, etc - for which we will have to adapt without implement this taxation ridiculous born Of perverted mind, in wanting to by this guilt upon the human being to exist. Here again the hatred of life is presented, in this shrine to the pure virtuality does not want to see the reality in the face. A reality that systems theory confuses each day and which suggests that behind the bloodshed in this madness that has plagued our West, a thinning remarkable, function of the degree of awakening and of the capacity of each human being who is respected. The forehead is broad, it seems huge, this is not the case. Dethrone this stupidity returns in a prime time to dethrone its political hacks, the rest will follow by the establishment of the counter-power of natural Peoples which those ends to power only of people without dependencies otherwise those to their people and only to their people. I repeat, this is a matter of simplicity the more clear contrary to everything that wants to make believe this which is based only on the nil that it adds to the nil and this up to infinity. Has the force of disrespect toward life, toward the identities, against people, against the human roots, toward all Human Races, toward humanity, this oligarchy no longer has any legitimacy, otherwise the one that she gives herself in the lie it opens and in the propaganda that it diluted. Has each of us to return the legitimacy, it exists, it is veiled, it is sufficient for the unveiling, and to reveal itself, but here, o how many will be who do not dare cross this not, too larvae in the deity of the false secularism which leads them to the gutter. We can rest assured -- to force to pull on the rope the rope is broken, we have seen very well in our Nation taxed as never by the feaux of wear which does not dare face it and return in its rings making him share that they will not give up to requests for interests and this since 1973 committed by the "markets" financial. Because finally that represent these jouisseurs of human misery, a regiment? Do they have the nuclear force or neutron? They do have nothing otherwise than by their hacks to the orders, and do not represent in number strictly nothing, and do you think their hacks will declare war on France? Has the whole United in consultation which will override as well the mass of undue interests which are rotting all peoples? They will do nothing, because it is not in their interest, without word game, and will return in the row, forgetting their desire to be able, to do what they do best, regulate financial flows under the direction of political powers and the counterpoint of peoples. We are far away now, but the electoral deadlines arrive and it will be disastrous for this mismanagement of the human intelligence, there is no doubt a single moment, when we see that the predators in power, for example in our Nation, belong each other, and this day to the highest functions, to a foundation franco-american, emulates the Fabian Society does dreaming that to impose the global socialism to this small world, either the gulag standing for the Etres-Humains . This mapping as an example of an oligarchy dedicated to wear and in no case to the people cannot make decoy very long, and the good sense will bring in their ivory towers their suitors manipulated and manipulative. And yes, with all due deference, the farce is played, as they say and this will the insults toward the peoples that initiates each sentence eructee by its mediocrity bonded, which y will change something. The nature always comes back to the balance especially when it is intended for the preservation of life wherever it remains, wherever it thrives. Then disappear and the religion of the false "secularism" and will return to their diatribes against the perverts who the delight, all these being pedantic and these monsters who will bend over backwards, there is no doubt, the new found freedom, equality in rights not conchiee, Brotherhood indivisible, which are only the usurped symbols of the Republic by their caste deviant behavior. Not a demonstration, not an attempt to seize power, do will come to refine this opens to public safety, in spite of the new stray manipulators who would like our enslavement. Only the laws of the legality will be applied to defeat this evil slag, these laws are composites of the inalienable right to vote for everyone as supra above. This vote will be a function of the counter-revolutionary forces in action which this day in the networks represent more than two billion Etres-Humains , and soon will represent seven billion Etres-Humains , who will finally see on the other side of this mirror which is quenched in their sweat, their blood, their become as for their future, the maintains in the spiritual blindness, in the intellectual sterility, in the physical disintegration, all modalities including bestiality is no longer to demonstrate, and whose vision will be sufficient to repeat take conscience to a humanity breached in its dignity, bullied in its identities, sarclee in its roots, object for all the destruction valuing the benefit, including its components, and more specifically of the human being, the latter Relegated to the kind, to this thing unnecessary and larval and obedient to both the destruction that at its own destruction, in this crucible now regarded as a commodity. In substance it must have understanding that it can no longer be trusted to any person, any Institution precluding national or international, precluding it from defense, in the Occident, in dependency through all types of discrete societies or secret defending the interests of an international finance stateless whose playground is our small land, our human lives. That some and some will unite in the masonic lodges, in thinks any tank, that is their right their more absolute, but in no case can they claim to power, this power which belongs to the people, and in no case to their authority for the main deviant seeking only to the enslavement and in no case in the elevation of peoples and more of humanity. I do not doubt that to the inside of these sects exist of women and men of goodwill who cannot recognize this barbarism, which the wild beasts and the obliged. Had they and to them to regain power in their upper room and the purify of cancer who wants to throne. The political power belongs to the people, and the usurpation of this power by the sects, must be dethroned. It is only under this condition that the freedom will be reborn and that international relations will no longer tainted by the opacity now perfectly visible of the carnivores that lurk and pounce on the peoples such as hyenas and jackals in order to reduce them to the status of carrion. Here it is for the survival of life, of humanity, of Races, peoples, ethnic groups, United bio geo historically constituted which are the cornerstones of implementation of global governance natural who will be when will have been evacuated all the slag which are rotting the Institutions be they national as International." A lot of work will be born for the generations of this day as for the generations to come on this earth, in order to get out of the binds that the envelope, but this will be, because it is a law of life, it always comes back to the balance, and to its own elevation. A follow ...


© Vincent Thierry