Welcome ! Bienvenue ! New World Organization ®
Home
AU FIL DU TEMPS
DES ARTS
DEBATS
DEVENIR
ALL TEXTS
Documents
LIVRES REFERANTS
LIRE
LIVRES
UNIVERSALITY THEORY
HARMONIA UNIVERSUM
BOUTIQUE
Wrapper
Liens
Flux RSS
Contact
PARTICIPATION
Recherche
FOCUS SUR L'AUTEUR
Latest News
Search
Other Menu
Administrator
 
Home arrow ALL TEXTS arrow POLITIQUE arrow Défilé
Défilé PDF Imprimer Email
Écrit par Patinet Thierri   
Samedi 10 Janvier 2015 à 10:43

 

Défilé

 

Des petites nouvelles de cette pauvre terre, ou l’on voit accourir tous les fauteurs de guerre, pour manifester avec le Peuple de France, qui devrait se plier à des étiquettes à la solde de la subversion, mais lisons : « Défilé, vous-dites ? Libre à vous de défiler avec les étiquettes politiques qui ont favorisé le crime, libre à vous de défiler avec la subversion qui trône, qui oublie de vous dire qu’elle arme les djihadistes qui en retour de leur fronts monstrueux tuent nos compatriotes. Le défilé, s’il doit avoir lieu doit être en notre cœur au-delà de tous ces partis vendus à des Nations étrangères Islamiques, au-delà de ces pantins qui accourent du monde entier pour prendre la file de ce qu’ils ont renié, de ce qu’ils ont entaché par leurs actes aussi barbare que ceux auxquels nous avons assisté. Ce défilé aura lieu effectivement en chacun de nous pour chacun d’entre nous dans notre cœur, non pas pour cette étiquette « charlie » mais l’étiquette de la Liberté de penser que la mâchoire tente de liquider. La stratégie du chaos n’est pas une nouveauté, la stratégie de la terreur encore moins pour se faire se réunir un Peuple dans le giron de celui qui le moleste. Non, il n’y a pas de défilé à faire « derrière » ceux qui ont favorisé cet extrémisme dans notre Nation, en faisant rentrer pour diminuer les coûts du travail une main d’œuvre exogène, et en continuant à faire rentrer dans notre Nation, en nous faisant pleurer sur des bateaux de migrants ayant payé des milliers de dollars pour traverser la Méditerranée, toute une misère qui préfère vivre de subsides plutôt que de se battre dans sa propre Nation pour éclaircir les voies de la Démocratie. Non, il n’y a pas de défilé à faire « derrière » ceux qui président à la liquidation de notre Nation dans le cadre d’un marché économique et plus encore dans le dépeçage de cette Nation en « landers ». Non, il n’y a pas de défilé à faire « derrière » ces étiquettes qui s’appuient exclusivement sur les communautarismes afin de se hisser au pouvoir, narguant et insultant ainsi le Peuple de France, à quelques confession, race, appartiennent ses citoyennes et ses citoyens. Non, il n’y a pas de défilé à faire « derrière » les leurres qui mobilisent le détournement de la réalité afin d’officier en grands prêtres de la Liberté, cette Liberté qu’ils renient au commun des mortels, préférant faire ventre les instruments du djihad dans nos grandes surfaces et ailleurs, laissant les zones de non droits proliférer, et non seulement proliférer, s’armer, tout cela au nom d’une paix sociale inexistante. Non, il n’y a pas de « défilé » à faire chez ces apôtres d’une République qui n’est pas une République du Peuple mais une République maçonnique déviante sous les ordres de sociétés de pensées mondial socialiste. Non, il n’y a pas de « défilé » à mettre en œuvre et suivre passivement comme un troupeau, « derrière » ceux qui ont remplacé les mots Libertés par répression (manifestation pour tous), qui usent et abusent de milices qui détruisent et saccagent en toute impunité (Nantes), non, il n’y a pas de défilé à faire sous les hospices de la subversion qui se veut trône, et qui est l’auteur barbare en col blanc de cette tuerie manœuvrée par des barbares aux mains sanglantes parfaitement manipulés par les premiers, sinon directement, indirectement. Non, nous ne défilerons pas « derrière » cette mascarade trompeuse qui ne veut pas voir le Parti de la Nation exprimer la vitalité qui se lève, préférant rester entre ses étiquettes pourries jusqu’à la moelle au regard des destructions sans considération qu’ils font dans notre Nation, comme d’ailleurs de par le monde. Non, nous ne défilerons pas « derrière », mais devant, car nous sommes l’avenir de notre Nation, et nous n’avons seulement de pensées uniques pour les journalistes abattus, mais bien aussi pour celles et ceux qui ont été tué ou blessé sauvagement, les policiers, les humbles, qui semblent être le cadet des soucis de cette subversion qui s’arroge le droit de penser pour le Peuple. Le Peuple, face à cet événement n’a pas à défiler avec les strates qui nuisent profondément au respect de la République, de la Démocratie, dont elles ont plein la bouche, ayant transformé notre République en une Oligarchie, et la Démocratie en partition communautariste. Comme prévu, les djihadistes ont été abattu comme le fut celui de Toulouse, ils ne parleront pas, et c’est grand dommage pour la République, à telles fins qu’on peut se surprendre à penser qu’ils ne soient que des leurres administrés comme il se doit par la subversion qui règne, facilite, entremet, arme, ordonne, afin que les Peuples se réfugient dans le sein d’un Etat qui n’en est plus un, mais un dominion de puissances étrangères. Il faudra plus que les mégalomanes interventions des médiatiques errances aux ordres pour délivrer du soupçon cet abattage public, car personne ne peut croire un seul instant que le commando djihadiste ait pu oublier de la part d’un de ses membres sa carte d’identité, ce d’autant plus qu’il ne connaissait pas l’adresse exacte du journal Charlie Hebdo. Je le disais dans un ancien éditorial, la subversion est prête à tout pour essayer de contrôler les uns les autres et les plier à la pensée unique, y compris en actionnant des attentats sous faux drapeaux. Ici, pas de surprise, même si l’attentat est revendiqué par un quelconque groupe djihadiste, le doute subsiste, un doute énorme qui voit désormais reléguée notre Nation derrière l’appareillage d’un Empire de sang qui manœuvre habilement les différentes strates, qu’elle a formé et arme, depuis l’Afghanistan, des composantes islamiques. Cette armée de mercenaire est à son service, personne ne peut être dupe que cette composante est parfaitement manipulée, suivant les obsessions belliqueuses et sanguinaires initiées par le mondial socialisme, qui voudrait ce jour masquer sa participation au crime. Toute la lumière devra être faite sur cet attentat. Elle le sera en temps et en heure, lorsque ses tenants et aboutissants auront été démasqués, comme cela fut fait à Boston notamment. Non, nous ne défilerons donc pas « derrière » les représentants de sectes diverses et variées n’ayant pour but que la désintégration de notre Nation, la division de notre Peuple au nom des communautarismes minoritaires, non, nous ne défilerons pas derrière la statuaire de commandeurs qui ne sont que les agents de l’étranger et en aucun cas de notre Nation, des agents du mondial socialisme dont le vœu est celui de l’implantation d’une dictature mondiale. Par contre, nous défilerons « devant », en notre Cœur avec compassion pour ceux qui sont tombés sous les coups de la barbarie aux mains sanglantes manipulés par la barbarie en col blanc, faisant comprendre à ces outils de la subversion que le Peuple de France n’est pas dupe, et saura en tirer toutes les conséquences lors de toutes les élections à venir, écartant définitivement tous ces outils des pouvoirs quelconques. N’en déplaise, et cela sera, car toute cette affaire qui vient à point lorsqu’un premier est en chute libre dans les sondages, que personne ne croit en sa gouvernance qui est là pour activer la ruine de notre Nation, toute cette affaire n’a pas la clarté requise pour que nous puissions faire confiance à qui que ce soit qui en débatte et surgisse en dépendance pour nous faire accroire quoi que ce soit. L’heure est beaucoup plus grave qu’on ne peut le penser car elle met devant les yeux des Françaises et des Français les incohérences les plus brutales qui puissent exister, savoir l’assassinat de nos citoyens par des « djihadistes » armés par notre propre gouvernance, qui veut en plus faire défiler comme un mouton un Peuple d’aveugles. Ainsi pour chacun, il convient d’être « devant » lors de ces manifestations et ne pas s’amalgamer avec les étiquettes qui cherchent à récupérer nos sentiments vis-à-vis de cette barbarie, il faut manifester spontanément et  ne pas gueuler comme des veaux des slogans ridicules, mais bien garder le silence et une maîtrise parfaite de soi, afin de démontrer qu’il existe, s’il fallait le faire encore, que le Peuple de France n’est pas un commis et encore moins un esclave de la subversion et de ses séides. A chacun de voir, soit il vit replié et croit tout ce qu’on lui dit, soit il est un Etre Humain debout au milieu des ruines, et marche pour défendre la Vie, la Liberté, la République (non celle des francs-maçons et sectaires déviants), la Nation, et l’indivisibilité de son Peuple face à un quelconque événement. On a touché dans sa chair notre Nation, il convient de bien faire comprendre que cette chair n’appartient à aucun parti quel qu’il soit et surtout pas aux partis de la subversion qui semblent gloser sur la terreur qu’ils ont favorisé en mettant en œuvre tant en politique extérieure qu’en politique intérieure la désintégration de nos valeurs Humaines, démocratiques, et républicaines. » Pauvre France, hier un si grand Pays, volontaire, indépendant, regardant le monde non en spectateur mais en acteur, devenu le lévrier de puissances étrangères. A suivre…

http://resistance71.wordpress.com/2015/01/09/attentat-charlie-hebdo-analyse-geopolitique-de-laffaire/

http://www.internationalnews.fr/article-qui-a-commandite-l-attentat-contre-charlie-hebdo-par-thierry-meyssan-125356311.html

http://www.france-irak-actualite.com/2015/01/la-nouvelle-sainte-croisade.html

http://resistance71.wordpress.com/2015/01/10/france-11-janvier-2015-la-manifestation-de-la-manipulation/

Parade

 

The small news of this poor earth, where we are seeing rush all warmongers, to demonstrate with the people of France, who should bow to the labels to the balance of the subversion, but read: "Parade, you-say? You are free to scroll through with the political labels that have promoted the crime, you are free to scroll through with the subversion that throne, who forgot to tell you that she armed the jihadists who in return for their fronts monstrous killing our compatriots. The parade, if it must be in our court beyond all these parties sold to foreign nations Islamic, beyond these dummies who come flocking around the world to take the file of what they have reneged on, of what they have been marred by their acts as barbaric as those that we have witnessed. This parade will be held effectively in each of us for each of us in our court, not for this label "Charlie"  but the label of the freedom to think that the jaw is trying to liquidate. The strategy of chaos is not a novelty, the strategy of terror still less to be done to meet a people in the bosom of the one who assaulted him. No, there is no parade to be done "behind" those who have favored this extremism in our Nation, making return to decrease the costs of the work a labor exogenous, and by continuing to make return in our Nation, in making us cry on boats of migrants having paid thousands of dollars to cross the Mediterranean, a whole misery which prefers to live of subsidies rather than to fight in his own Nation to clarify the ways of democracy. No, there is no parade to do "behind" those who president to the liquidation of our Nation within the framework of an economic market and even more in the carving up of this Nation in " landers ".  No, there is no parade to be done "behind" these labels which rely exclusively on the; in order to rise to power, derisively and thus insulting the people of France, to a few denomination, race, belong and its citizens. No, there is no parade to do "behind" the lures that mobilize the diversion of the reality in order of officer in high priests of the freedom, this freedom that they renounced the common of mortals, preferring to stomach the instruments of jihad in our large surfaces and elsewhere, leaving the areas of non-rights proliferate, and not only proliferate, arming themselves, all in the name of a social peace non-existent. No, there is no "parade" to be done at home these apostles of a Republic which is not a Republic of the people, but a masonic Republic deviant under the orders of societies of thoughts socialist world. No, there is not a "parade" to implement and follow passively as a flock, "behind" those who have replaced the words Freedoms by suppression (manifestation for all), who are using and abusing of militias that destroy and pillage with impunity (Nantes), no, there is no parade to do under the hospices of the subversion that se wants to throne, and who is the author in barbaric white-collar of this killing maneuver by barbarians to bloody hands perfectly handled by the first, if not directly, indirectly. No, we do not then cruise by not "behind" this masquerade misleading who does not want to see the Party of the Nation express the vitality which is lifted, preferring to remain between its labels rotted up to the marrow in the light of destruction without consideration that they are in our Nation, as elsewhere in the world. No, we do not then cruise by "behind", but before, because we are the future of our Nation, and we have only to thoughts unique for the journalists slaughtered, but also good for those who have been killed or injured severely, the policemen, the humble, who seem to be the least of the concerns of this subversion which arrogated the right to think for the people. The People, in the face of this event does not have to scroll through with the strata which are hurting deeply to the respect of the Republic, democracy, which they have full mouth, who transformed our Republic in an oligarchy, and democracy in heterodox partition. As expected, the jihadists have been shot dead as was the one in Toulouse, they do not speak out, and that is a shame for the Republic, to such purposes that it is surprising to think that they are that of lures administered as it should be by the subversion that reign, ease, dessert, weapon, ordered, in order that the peoples are taking refuge in the bosom of a State which is no longer one, but a dominion of foreign powers. It will take more than the crazed megalomaniacs interventions of media wanderings with the orders for issue of the suspicion this slaughter public, because nobody can believe for one moment that the jihadist commando has been able to forget on the part of one of its members his identity card, this all the more that he did not know the exact address of the newspaper Charlie Hebdo. I said in a previous editorial, the subversion is ready to do anything to try to control each other and fold to the single thought, including by actuating the attacks under false flags. Here, not of surprise, even if the attack is claimed by a any jihadist group, the doubt remains, an enormous doubt who sees now relegated our Nation behind the apparatus of an Empire of blood which skillfully maneuver the various strata, it has trained and armed, since the Afghanistan, Islamic components. This army of mercenary is in its service, no one can be fooled that this component is perfectly manipulated, following the bellicose obsessions and bloodthirsty initiated by the global socialism, who wants this day hide his participation in the crime. Any light will have to be made on this attack. It will be in time, when its ins and outs will have been uncovered, as was done in Boston including. No, we do not then cruise by therefore not "behind" the representatives of sects various and varied not having to aim that the disintegration of our Nation, the division of our people in the name of the minority; no, we do not then cruise by behind the statuary of commanders which are only the agents from abroad and in no case of our Nation, of the agents of the world socialism whose desire is that of the implantation of a world dictatorship. By contrast, we then cruise by" before ", in our Court with compassion for those who have fallen under the blows of the barbarism to bloody hands manipulated by the barbarism in white collar, making people understand to these tools of subversion that the people of France is not a fool, and will draw all the consequences when in all future elections, moving aside permanently all these tools of powers whatsoever. Not withstanding, and this will be, because this whole case which comes to point when a prime is in free fall in the polls, that no one believes in its governance which is there to enable the ruin of our Nation, this whole case has not the clarity required for that we can trust to which that debate and misperceived in dependence to make us believe anything. The time is much more serious than you would think because it puts before the eyes of the French and the French the inconsistencies the most brutal that can exist, namely the murder of our citizens by "jihadists" weapons by our own governance, who wants to more scroll as a sheep a People of blind. Thus for each, it is appropriate to be "before" at these events and do not amalgamate with the labels that are seeking to recover our feelings vis-to-screw of this barbarity, it must express spontaneously and do not fulminating as calves of ridiculous slogans, but well keep the silence and a perfect control of itself, in order to demonstrate that there is, if it were necessary to do yet, that the people of France is not a committed and still less a slave of subversion and his henchmen. Each has of see, either he lives folded and believes everything he is told, either he is a human being standing in the middle of the ruins, and market to defend the life, liberty, the Republic (not that the Freemasons and sectarian deviant), the Nation, and the indivisibility of its people in the face of any event. It was key in his flesh our Nation, it is appropriate to make it clear that this flesh does not belong to any party whatever it might be, and especially not to the parties of the subversion which seem gloser on the terror they have promoted by implementing both in foreign policy than in domestic policy the disintegration of our human values, democratic, and republican. "Poor France, yesterday a if large countries, voluntary, independent, looking at the world not spectator but in actor, become the levrier of foreign powers. A follow ...

http://resistance71.wordpress.com/2015/01/09/attentat-charlie-hebdo-analyse-geopolitique-de-laffaire/

http://www.internationalnews.fr/article-qui-a-commandite-l-attentat-contre-charlie-hebdo-par-thierry-meyssan-125356311.html

http://www.france-irak-actualite.com/2015/01/la-nouvelle-sainte-croisade.html

http://resistance71.wordpress.com/2015/01/10/france-11-janvier-2015-la-manifestation-de-la-manipulation/

© Vincent Thierry

 

 

Dernière Mise à jour ( Samedi 10 Janvier 2015 à 11:02 )