Welcome ! Bienvenue ! New World Organization ®
Home
AU FIL DU TEMPS
DES ARTS
DEBATS
DEVENIR
ALL TEXTS
Documents
LIVRES REFERANTS
LIRE
LIVRES
UNIVERSALITY THEORY
HARMONIA UNIVERSUM
BOUTIQUE
Wrapper
Liens
Flux RSS
Contact
PARTICIPATION
Effectuez un don
Recherche
FOCUS SUR L'AUTEUR
Latest News
Search
Other Menu
Administrator
 
Home arrow DEVENIR arrow CIVILISATIONS arrow CIVILISATIONS arrow La barbarie esclavagiste
La barbarie esclavagiste PDF Imprimer Email
Écrit par Patinet Thierri   
Vendredi 05 Mai 2017 à 08:06

La barbarie esclavagiste

Petites nouvelles de cette petite Terre, et d’une de ses Nations martyrisée par la subversion, l’arrogance et le mépris des féaux de cette cristallisation de la haine de tout ce qui est vie pour conditionner ses profits. Mais lisons :

« L’élection de du produit marketing signe la destruction et la désintégration de la France, l’annihilation de sa souveraineté, sa soumission à l’Islam radical, la mise en forme d’une dictature de type mondial socialiste qui n’a rien à envier au national-socialisme Allemand de 1933, et encore moins au bolchevisme de la Russie de 1917. Le troisième homme de la finance, après Lénine, après Hitler, est là, dans son arrogance, sa puérilité, son narcissisme, et représente parfaitement bien cette dictature du portefeuille contre les Peuples, une dictature qui créée un parti unique, et déjà s’engage dans la répression à tout va contre les patriotes, en intention actuellement, qui verra son point d’orgue bientôt, s’il est élu. La résistance face à cette dictature s’impose, une résistance totale, sans état d’âme, une résistance statique, une résistance qui doit se traduire par des votes de salubrité publique lors des élections législatives, une résistance qui doit se traduire par l’évacuation des prétendants maçons, sectaires, qui sont les fourriers de cette dictature, mais ne croyons que cela suffira et il y a fort à parier qu’une résistance passive par non-agrément de toute l’instrumentalisation de la destruction commencée par la gouvernance socialiste, la liquidation des droits sociaux, du droit du travail, du droit de penser, soit mise en œuvre par de manifestations solidaires, équilibrées, permettant d’immobiliser totalement la Nation, en évacuant de ces manifestations la milice de l’État Républicain, dénommée Anti fa, ou autre, no border, et cie. L’Islande a réussi à évacuer la dictature qui s’annonçait dans son Pays, et elle a vu tout son Peuple dans la rue pour bouter du pouvoir toutes les carpettes qui y résidaient, elle a mis les banquiers en prison pour malversation, et a refusé des dettes indues. La gouvernance éventuelle du produit marketing, ce sera la guerre, la guerre totale du Peuple contre l’oligarchie qu’il représente, contre son élection totalement truquée et instrumentalisée, contre le leurre qu’il représente, initié par toute la déviance de ce monde. On ne gouverne pas sans le Peuple. On gouverne avec le Peuple, pour le Peuple et avec la légitimité du Peuple. Depuis le départ du Général De Gaulle, on a assisté à la liquidation de la France, par la Loi Pompidou qui déclare que les emprunts doivent être effectués sur les marchés des capitaux, ensuite par les gouvernances suivantes par une dilution de la souveraineté dans le cadre d’une « europe » totalement abstraite, dont la dictature n’est plus à mettre en exergue, enfin par le génocide de son Peuple via une immigration massive, et plus encore l’avortement non contrôlé et enfin la sédation, où l’on voit 400 000 Français disparaître chaque année de ce fait. Nous arrivons maintenant dans cette croisée des chemins que je précisais dans un précédent éditorial, il ne reste que deux jours avant les élections définitives, alors le choix est simple, soit la France existe encore et elle le prouve, soit le Peuple de France n’est pas celui que l’on voudrait faire croire, acculturé et illettré, soit donc ce peuple se réveille et boute le candidat de la peste brune, dont les slogans sont infects, la France en Marche, slogan de la France Pétainiste, un projet, un homme, un Peuple, soit le slogan National Socialiste de Hitler, un Reich, un führer, un Peuple, soit il condescend dans l’agonie la plus suprême à sa mise en esclavage totalitaire. Si cela est le cas, dans ce dernier choix, les patriotes doivent savoir qu’on ne se bat pas pour ceux qui ont perdu toute intelligence, comme le disait Charles de Gaulle, ils ne le méritent pas, et ce serait perdre son temps que de s’y intéresser, sinon que pour les combattre dans la légalité la plus totale. La résistance est là, et cette résistance naîtra dès la connaissance du résultat des votes, qui pourront être contestés s’il s’avère que les opérations de trucage de la gouvernance et de certains partis se manifestent comme ils se sont manifestés lors du premier tour, par une plainte générale constituée. A cet effet, pensez à faire constater le résultat de tous les votes dans tous les bureaux de votes par huissier, car on s’est aperçu dans la commune de Périgny que le Ministère de l’Intérieur a rapporté de faux résultats, et dans combien d’autres, filmez tout, photographiez tout, il y va de votre avenir. On peut escompter si la marque de savonnette est élue, qu’elle ne représentera pas quarante pour cent des électeurs, et qu’elle n’aura donc qu’une majorité d’opérette, et donc qu’elle n’aura donc en aucun cas une quelconque légitimité pour gouverner. Les législatives doivent être suivies de très près pour renforcer ce manque de légitimité, et que le parti unique dictatorial esclavagiste qu’il souhaite mettre en œuvre ne le soit jamais. Mais pour que cela soit, faut-il encore qu’il existât un Peuple de France. Cette élection plus qu’une croisée des chemins est un axe de survie pour la France et son peuple. Une France ouverte sur le Monde, une France respectueuse des autres Nations, une France insoumise à l’Atlantisme comme à la Russie ou autres Nations, notamment moyen-orientales, une France qui se fait respecter et peut se faire respecter eu égard à son arsenal nucléaire, qui ne doit en aucun cas être sous main mise de l’OTAN, qui est fauteur de guerre par excellence désormais, et ne défend en aucun la paix mais la tyrannie partout où cet organisme passe. A chacun de se retrouver, où dans la boue mondialiste, où dans la grandeur et l’honneur de sa Patrie, le reste n’est que manque de courage, addiction, acculturation, illettrisme, n’ayant pour moteur que l’esclavagisme le plus perfide qui se veut triomphant. Et pour certains qui jugeraient uniquement sur un débat, n’oubliez pas que ce n’est pas un débat qui fait la France, mais l’armature solide qui porte un candidat, le reste n’est qu’épisode que l’on peut considérer comme fâcheux ou troublant, qui ne doit en aucun cas bénéficier à l’arrogance et au mépris de la dictature qui s’avance. »

Lorsqu’on regarde ce qui se passe dans cette Nation, cette Patrie de la Liberté, on  ne peut être qu’écœuré par la haine déversée par celles et ceux qui veulent la détruire, témoignant là de cette barbarie que nous avons depuis bien longtemps évacué la dissonance dans nos constellations. A suivre…

Slave cruelty

Small news of this small Ground, and one of its Nations martyrized by subversion, the arrogance and the contempt of féaux of this crystallization of the hatred of all that is life to condition its profits. But let us read:

“The election of product marketing signs the destruction and the disintegration of France, the annihilation of its sovereignty, its tender with the Radical Islam, working of a dictatorship of the world type socialist which does not have anything to envy the German National Socialism of 1933, and even less with the Bolchevism of Russia of 1917. The third man of finance, after Lénine, Hitler, is there, in his arrogance, his puerility, his narcissism, and represents perfectly well this dictatorship of the wallet against the People, a dictatorship which created a sole party, and already begins in repression with all goes against the patriots, in intention currently, which will see its point of organ soon, if he is elected. Resistance vis-a-vis this dictatorship is essential, a total resistance, without state of heart, a static resistance, a resistance which must result in votes of public health at the time of the legislative elections, a resistance which must result in the evacuation of the applicants masons, sectarian, which is the furriers of this dictatorship, but let us not believe that will be enough and there is extremely to bet that a passive resistance by non-acceptance of all the instrumentalisation of the destruction started with the socialist governance, liquidation of the social rights, the labor law, of the right to think, is put in work by interdependent demonstrations, balanced, allowing to immobilize the Nation completely, by evacuating these demonstrations the militia of the Republican State, called Anti F, or other, No to border, and Co. Iceland succeeded in evacuating the dictatorship which was announced in its Country, and she saw all her People in the street to pare power all the rugs which resided at it, she put the bankers in prison for embezzlement, and refused undue debts. The possible governance of the product marketing, it will be the war, the all-out war of the People against the oligarchy which it represents, against its completely faked and used election, against the lure which it represents, initiated by all the deviance of this world. One does not control without the People. One controls with the People, for the People and with the legitimacy of the People. Since the departure of the General De Gaulle, one attended the liquidation of France, by the Law Pompidou which declares that the loans must be carried out on the capital markets, then by the following governances by a dilution of sovereignty within the framework of completely abstracted “Europe”, whose dictatorship is not any more to put forward, finally by the genocide of its People via a massive immigration, and more still the abortion not controlled and finally sedation, where one sees 400,000 French disappearing each year from this fact. We arrive now in this crossroads which I specified in a preceding leading article, there remain only two days before the final elections, then the choice is simple, either France still exists and it proves it, or the People of France is not that one would like to make believe, acculturé and illiterate, or thus these people awake and pare the candidate of the brown plague, whose slogans are repugnant, France moving, slogan of France Pétain supporter, a project, a man, People, or the Socialist slogan National of Hitler, Reich, a führer, People, or he condescends in the most supreme anguish with its setting in totalitarian slavery. If that is the case, in the latter choice, the patriots must know that one does not fight for those which lost any intelligence, as Charles de Gaulle said it, they do not deserve it, and it would be to waste its time which to be interested in it, if not that to fight them in the most total legality. Resistance is there, and this resistance will be born as of knowledge from the result from the votes, which could be disputed if it proves that the operations of special effects of the governance and certain parties appear as they appeared at the time of the first turn, by a general complaint made up. For this purpose, think of making note the result of all the votes in all the polling stations by usher, because one realized in the commune of Périgny that the Ministry for the Interior brought back false results, and in how much others, film all, photograph all, it goes there from your future. One can discount if the mark of cake of soap is elected, that it will not represent forty percent of the voters, and that it will thus have only one majority of operetta, and thus which it will not have thus to in no case any legitimacy to control. The legislative ones must be followed of to reinforce this lack of legitimacy very near, and that the slave dictatorial sole party that it wishes to implement it not be never. But so that is, is necessary it still that there was People of France. This election more than one crossroads is an axis of survival for France and its people. France open on the World, respectful France of the other Nations, unsubdued France with the Atlanticism as with Russia or other Nations, in particular means-Eastern, France which is made respect and been able to be made respect in view of its nuclear arsenal, which should not in no case to be under put hand of NATO, which is warmonger par excellence from now on, and does not defend in any peace but tyranny everywhere where this organization passes. With each one to find itself, where in pro-globalization mud, where in the size and the honor of its Fatherland, the remainder is only lack of courage, addiction, acculturation, illiteracy, having for engine only the most perfidious slave system which wants to be triumphing. And for some which would judge only on one debate, do not forget that it is not a debate which makes France, but the solid reinforcement which carries a candidate, the remainder is only episode which one can regard as annoying or disconcerting, who should not in no case to profit with the arrogance and with no regard for the dictatorship which advances. ”

When one looks at what occurs in this Nation, there this Fatherland of Freedom, one can be only nauseated by the hatred poured by those and those which want to destroy it, testifying to this cruelty that we have since long time evacuated the dissonance in our constellations. To follow…

© Vincent Thierry