Welcome ! Bienvenue ! New World Organization ®
Home
AU FIL DU TEMPS
DES ARTS
DEBATS
DEVENIR
ALL TEXTS
Documents
LIVRES REFERANTS
LIRE
LIVRES
UNIVERSALITY THEORY
HARMONIA UNIVERSUM
BOUTIQUE
Wrapper
Liens
Flux RSS
Contact
PARTICIPATION
Recherche
FOCUS SUR L'AUTEUR
Latest News
Search
Other Menu
Administrator
 
Home arrow DEBATS arrow PHILOSOPHIE arrow PHILOSOPHIE arrow Manipulation mentale
Manipulation mentale PDF Imprimer Email
Écrit par Patinet Thierri   
Lundi 02 Octobre 2017 à 10:59

Manipulation, Médias, neurosciences.

La propagande, le mensonge, l’illusion sont les échelles permettant de conférer à la médiocrité ses apparences trompeuses et dénuées de tout intérêt. Ces items ne sont mis en place que pour masquer la réalité, une réalité confondante permettant de voir qui dirige réellement les Peuples comme les Nations vers l’abattoir de l’esclavagisme et de la barbarie. Le contrôle équivoque de cette déréliction se tient dans la permanence de sociétés discrètes ou secrètes, elles-mêmes aux mains d’esclavagistes en puissance, les usuriers avariés. Les méthodes de tromperie concernant les Peuples sur la réalité sont parfaitement connues et instrumentalisées depuis des décennies, tant dans le domaine de la psychologie sociale que par les sciences sociales et physiques, ou neuro sciences, qui permettent, lorsqu’elles ne sont pas en bonne main, de conditionner l’Etre Humain jusqu’à le faire disparaître dans une masse amorphe, docile, que l’oligarchie de la servitude peut alors commander sans le moindre problème, réguler par l’avortement comme l’euthanasie, la boucherie née de l’interdiction de penser, l’interdiction de créer, l’interdiction de se composer en dehors de la fange qu’elle inspire et conditionne afin de garder les avantages que sa nature avariée a produite, résultats de l’usure la plus pernicieuse qui soit se commettant par la dette, enchaînant tant les Etres Humains que l’Humanité. Le vingt et unième siècle sera celui qui verra s’effacer cet immondice de la Terre, n’en doutons un seul instant, la dictature de la médiocrité ne pouvant perdurer compte de la rémanence initiée par les Peuples combattant, toujours, la destruction, au profit de l’élévation. Cette rémanence, issue de l’action intra personnelle comme extra personnelle de l’Etre Humain, qui préexiste et existe toujours malgré les leurres qui cherchent à l’égarer, aura un combat déterminant à mener dans les années à venir pour éclairer les uns les autres aux fondamentaux de sa condition d’évolution humaine. Le premier combat à mener reste et restera le combat culturel face au déni de la culture apostrophé par les centres médiatiques aux ordres qui ne sont les déserts qui servent l’usure pour façonner l’inintelligence, l’illettrisme, l’acculturation, l’athéisme le plus profond, la déperdition de la cognition comme de l’empathie, aux fins de naître l’esclave parfait. On se référera aux auteurs approuvant cette fange de l’esprit pour bien comprendre les mécanismes outranciers que facilitent des sociétés multinationales qui n’ont d’autres buts culturels que de semer dans les esprits la glorification de la désintégration, l’annihilation de l’Etre Humain, des Peuples, des Races, des Nations au profit de l’empire dictatorial et névrosé d’une oligarchie vaniteuse, réductible à la valeur de ses avoirs, dont le but privilégié est d’assoir la servitude pour continuer à prospérer dans la boue et par la boue qu’elle instaure. Aldous Huxley nous dit dans sa préface du « Meilleur des Mondes » : « LES FORCES IMPERSONNELLES SUR LESQUELLES NOUS N’AVIONS PRESQUE AUCUN CONTRÔLE SEMBLENT TOUS NOUS POUSSER EN DIRECTION DU CAUCHEMAR MEILLEUR-MONDISTE ; ET CETTE POUSSÉE IMPERSONNELLE EST EN TRAIN D’ÊTRE SCIEMMENT ACCÉLÉRÉE PAR LES REPRÉSENTANTS DES ORGANISATIONS POLITIQUES ET COMMERCIALES QUI ONT DÉVELOPPÉ UN CERTAIN NOMBRE DE TECHNIQUES POUR MANIPULER, DANS L’INTÉRÊT D’UNE CERTAINE MINORITÉ, LES PENSÉES ET SENTIMENTS DES MASSES. », nous enseignant par la même sur la nature et l’intérêt profond pour la désincarnation de l’humanité des initiateurs de cette prébende intellectuelle. Walter Lippman dans son ouvrage « Opinion Publique » nous dit : « « QUE CETTE FABRICATION DU CONSENTEMENT SOIT CAPABLE DE GRANDES AMÉLIORATIONS, PERSONNE, JE PENSE, PERSONNE NE LE NIE. LE PROCÉDÉ PAR LEQUEL LES OPINIONS PUBLIQUES SE PRÉSENTENT N’EST CERTAINEMENT PAS MOINS SUBTIL QU’IL L’EST APPARU DANS SES PAGES, ET LES OPPORTUNITÉS DE MANIPULATION QUI S’OUVRENT À QUICONQUE COMPREND LE PROCÉDÉ SONT SUFFISAMMENT CLAIRES… COMME UN RÉSULTAT DE RECHERCHES PSYCHOLOGIQUES ALLIÉES AVEC LES MOYENS DE COMMUNICATION MODERNES, LA PRATIQUE DE LA DÉMOCRATIE A PRIS UN TOURNANT. UNE RÉVOLUTION SE PRODUIT, INFINIMENT PLUS SIGNIFICATIVE QUE TOUTES LES VARIATIONS DU POUVOIR ÉCONOMIQUE… SOUS L’IMPACT DE LA PROPAGANDE, PAS NÉCESSAIREMENT AU SENS PÉJORATIF DU MOT, LES VIEILLES CONSTANTES DE NOTRE PENSÉE SONT DEVENUES VARIABLES. IL N’EST PLUS POSSIBLE, PAR EXEMPLE, DE CROIRE AU DOGME INITIAL DE LA DÉMOCRATIE ; QUE LA CONNAISSANCE NÉCESSAIRE À LA GESTION DES AFFAIRES HUMAINES SORT SPONTANÉMENT DU CŒUR HUMAIN. LORSQU’ON AGIT SELON CETTE THÉORIE ON S’EXPOSE À L’AUTODÉCEPTION, ET À DES FORMES DE CONVICTION QUE NOUS NE POUVONS VÉRIFIER. IL A ÉTÉ DÉMONTRÉ QUE NOUS NE POUVONS PAS COMPTER SUR L’INTUITION, LA CONSCIENCE, OU LES ACCIDENTS DE L’OPINION FAITE À LA VA-VITE POUR TRAITER AVEC LE MONDE AU-DELÀ DE NOTRE PORTÉE. », initiant un  charabia déconcertant dont la philosophie consiste à faire croire que l’élément moteur du discernement, l’Etre-Humain, n’existe pas et donc que tout un chacun doit dans l’acceptation se réfugier dans une masse informelle dont la direction relève de l’abstraction la plus totale comme la plus létale. Steve Jacobson dans son livre « Contrôle mental aux Etats-Unis » nous confirme cette dernière opinion : « LE POUVOIR POLITIQUE ET ÉCONOMIQUE AUX ETATS-UNIS EST CONCENTRÉ ENTRE LES MAINS D’UNE « ÉLITE DIRIGEANTE » QUI CONTRÔLE LA PLUPART DES CORPORATIONS MULTINATIONALES LES PRINCIPAUX MÉDIAS, LES FONDATIONS LES PLUS INFLUENTES, LES UNIVERSITÉS PRIVÉES LES PLUS IMPORTANTES ET LA PLUPART DES SERVICES PUBLICS BASÉS AUX ETATS-UNIS. FONDÉ EN 1921, LE COUNCIL OF FOREIGN RELATIONS EST LE LIEN-CLÉ ENTRE LES GROSSES CORPORATIONS ET LE GOUVERNEMENT FÉDÉRAL. ON L’APPELAIT « L’ÉCOLE DES HOMMES D’ETATS » ET « CE QUI SE RAPPROCHE D’UN ORGANE DE CE QUE C. WRIGHT MILLS APPELAIT L’ELITE DU POUVOIR – UN GROUPE D’HOMMES AUX INTÉRÊTS ET MODES DE PENSÉE SIMILAIRES FAÇONNANT LES ÉVÈNEMENTS DEPUIS DES POSITIONS INVULNÉRABLES DANS LES COULISSES. LA CRÉATION DES NATIONS UNIES ÉTAIT LE PROJET DU CFR, TOUT COMME LE FOND MONÉTAIRE INTERNATIONAL ET LA BANQUE MONDIALE. », nous y sommes et ce pouvoir déborde largement les Etats-Unis, on a très bien pu le voir en action dans le cadre de l’élection de la marque de savonnette dirigeant la France, via la Fondation Franco Américaine, via le Bilderberg, via les loges maçonniques avariées. Carl Jung défini dans son texte : « Le concept d’inconscent collectif », les arcanes noirs de ce diktat : « MA THÈSE, DONC, EST COMME SUIT : EN PLUS DE NOTRE CONSCIENCE IMMÉDIATE, QUI EST D’UNE NATURE TOUT À FAIT PERSONNELLE ET QUE NOUS CROYONS ÊTRE LE SEUL PSYCHISME EMPIRIQUE (MÊME SI NOUS AJOUTONS L’INCONSCIENT PERSONNEL EN APPENDICE), IL EXISTE UN SECOND SYSTÈME PSYCHIQUE D’UNE NATURE COLLECTIVE, UNIVERSELLE ET IMPERSONNELLE QUI EST INDENTIQUE À TOUS LES INDIVIDUS. CET INCONSCIENT COLLECTIF NE SE DÉVELOPPE PAS INDIVIDUELLEMENT, MAIS ON EN HÉRITE. IL CONSISTE EN FORMES PRÉEXISTANTES, LES ARCHÉTYPES, QUI PEUVENT SEULEMENT DEVENIR CONSCIENTES DE MANIÈRE SECONDAIRE, ET QUI DONNENT UNE FORME DÉFINIE À CERTAINS CONTENUS PSYCHIQUES. ». Diktat approuvé par Edward Bernays le manipulateur de l’inconscient, qui écrit dans son ouvrage  « Propagande » : « LA MANIPULATION CONSCIENTE ET INTELLIGENTE DES HABITUDES ET OPINIONS ORGANISÉES DES MASSES EST UN ÉLÉMENT IMPORTANT D’UNE SOCIÉTÉ DÉMOCRATIQUE. CEUX QUI MANIPULENT CE MÉCANISME INVISIBLE DE LA SOCIÉTÉ CONSTITUENT UN GOUVERNEMENT INVISIBLE QUI EST LA VRAIE FORCE DIRIGEANTE DU PAYS. NOUS SOMMES GOUVERNÉS, NOS ESPRITS SONT FAÇONNÉS, NOS GOÛTS FORMÉS, NOS IDÉES SUGGÉRÉES, EN GRANDE PARTIE PAR DES HOMMES DONT ON N’A JAMAIS ENTENDU PARLER. C’EST UN RÉSULTAT LOGIQUE DE LA MANIÈRE DONT NOTRE SOCIÉTÉ DÉMOCRATIQUE EST ORGANISÉE. UN VASTE NOMBRE D’ÊTRES HUMAINS DOIVENT COOPÉRER DE CETTE MANIÈRE S’ILS VEULENT SOUS PEU VIVRE ENSEMBLE DANS UNE SOCIÉTÉ QUI FONCTIONNE SANS DIFFICULTÉS. NOS GOUVERNANTS INVISIBLES SONT, DANS BEAUCOUP DE CAS, INCONSCIENTS DE L’IDENTITÉ DE LEURS COLLÈGUES DANS LE CERCLE FERMÉ. ». On appréciera ici le degré de reptation dont fait état cet auteur devant la dictature imposée par une oligarchie qui au regard des événements historiques, géographiques, politiques, n’a pas la moindre ambition de développer l’Humain mais bien au contraire l’asservir physiquement, mentalement, spirituellement à son esclavagisme. La formule de l’asservissement a été trouvée par Harold Lasswell dans sa fameuse phrase : « QUI, dit, QUOI, à, QUI, par, QUEL MOYEN, avec, QUEL EFFET ». Vendre la médiocrité pour mieux contrôler les masses devient donc le rêve de conquête des belligérants combattant l’Humanité et surtout l’évolution de l’Humanité. Et cela passe fatalement par le texte, l’image, plus proche de nous la vidéo, le film, le jeu informatique, et bien entendu la presse dite d’opinion, et la concentration globale de leurs outils en quelques mains afin que s’éperdent la réalité au profit de la virtualité qui doit s’imposer pour avoir entre les mains des larves consentantes et non des Etres Humains dont l’esprit critique peut remettre à leur place toutes les dérives enfantées par cette armée d’involution par excellence. Cette armée se retrouve dans quelques sociétés si bien exposées par Ben Bagdikan, dans son ouvrage « Le monopole des médias » : « UNE LISTE DES PROPRIÉTÉS CONTRÔLÉES PAR AOL TIME WARNER PRENDRAIT DIX PAGES DACTYLOGRAPHIÉES QUI LISTERAIENT 292 COMPAGNIES SÉPARÉES ET FILIALES. PARMI ELLES, 22 SONT DES SOCIÉTÉS EN PARTICIPATION AVEC D’AUTRES MAJORS IMPLIQUÉES À DIVERS DEGRÉS EN OPÉRATIONS MÉDIATIQUES. CES PARTENAIRES INCLUENT 3COM, EBAY, HEWLETT-PACKARD, CITYGROUP, TICKETMASTER, AMERICAN EXPRESS, HOMESTORE, SONY, VIVA, BERTERLSMANN, POLYGRAM, ET AMAZON.COM. QUELQUES UNE DES PROPRIÉTÉS PLUS FAMILIÈRES DÉTENUES À 100% PAR AOL TIME WARNER : BOOK-OF-THE-MONTH CLUB : LITTLE BROWN ÉDITEURS ; HBO ET SES SEPT CHAÎNES ; CNN ; SEPT CHAÎNES SPÉCIALISÉES ET EN LANGUES ÉTRANGÈRES ; « BIP-BIP ET VIL COYOTE » ; LES STUDIOS WARNER BROS ; POPULAR SCIENCE ET 52 AUTRES LABELS DE DISQUES DIFFÉRENTS. ». A titre d’information on se rappellera que AOL Time Warner possède : 64 magazines, dont Time, Life, People, MAD Magazine et DC Comics. Waner Bros, New Line et Fine Line Features dans le cinéma. Plus de 40 labels musicaux dont Warner Bros, Atlantic et Electra. Beaucoup de « networks » télévisuels tels que AB Network, HBO, Cinemax, TNT, Cartoon Networket CNN. Madonna, Sean Paul, les Whites Stripes. Viacom possède CBS, MTV, MTV2, UPN, VH1, Showtime, Nickelodeon, Comedy Central, TNN, CMT et BET, Paramount Pictures, Nickelodeon Movies, MTV Films, Blockbuster Videos, 1800 écrans de cinéma à travers Famous Players. La Walt Disney Company possède ABC, Disney Channel, ESPN, A&E, History Channe,l  Walt Disney Pictures, Touchstone Pictures, Hollywood Pictures, Miramax Film Corp., Dimension et Buena Vista International, Miley Cyrus/ Hannah Montana, Selena Gomez, les Jonas Brothers. Ben Bagdikan nous rappelled à juste titre : « LA PROPRIÉTÉ DE DISNEY D’UNE ÉQUIPE DE HOCKEY APPELÉS LES MIGHTY DUCKS D’ANAHEIM NE SUFFIT PAS À DÉCRIRE L’IMMENSITÉ DE SON ROYAUME. HOLLYWOOD RESTE SON CŒUR SYMBOLIQUE, AVEC HUIT STUDIOS DE PRODUCTIONS ET DISTRIBUTEURS : WALL DISNEY PICTURES, TOUCHSTONE PICTURES, MIRAMAX, BUENA VISTA HOME VIDEO, BUENA VISTA HOME ENTERTAINMENT, BUENA VISTA INTERNATIONAL, HOLLYWOOD PICTURES ET CARAVAN PICTURES. LA COMPAGNIE WALT DISNEY CONTRÔLE HUIT MAISONS D’ÉDITION SOUS WALT DISNEY COMPANY BOOK PUBLISHING ET ABC PUBLISHING BOOK ; 17 MAGAZINES ; ABC TELEVISION NETWORK AVEC SES DIX STATIONS QU’ELLE POSSÈDE ET QU’ELLE FAIT FONCTIONNER Y COMPRIS DANS LE TOP 5 DU MARCHÉ ; 30 STATIONS DE RADIO, DONT TOUTES LES PLUS GROSSES DU MARCHÉ; 11 CHAÎNES CÂBLÉES DONT DISNEY, ESPN (CONJOINTEMENT) ; A&E ET LA CHAÎNE HISTOIRE ; 13 CHAÎNES DE DIFFUSION INTERNATIONALE QUI VONT DE L’AUSTRALIE AU BRÉSIL ; 17 UNITÉS SPORTIVES ET UNITÉS DE PRODUCTION AUTOUR DU MONDE ; ET 17 SITES INTERNET, CE QUI INCLUT LE GROUPE ABC, ESPN.SPORTZONE, NFL.COM, NBAZ.COM ET NASCAR.COM. SES CINQ GROUPES MUSICAUX INCLUENT LA BUENA VISTA, LYRIC STREET ET LES LABELS DISNEY, ET DES PRODUCTIONS CINÉMATOGRAPHIQUES « VIVANTES » D’OÙ SONT SORTIS DES FILMS COMME LE ROI LION, LA BELLE ET LA BÊTE, ET LE ROI DAVID… ». Vivendi Universal possède  27% des ventes de musique aux Etats-Unis, ses labels comprennent: Interscope, Geffen, A&M, Island, Def Jam, MCA, Mercury, Motown et Universal ; Universal Studios, Studio Canal, Polygram Films, Canal +. De nombreuses compagnies téléphoniques et Internet, Lady Gaga, The Black Eyed Peas, Lil Wayne, Rihanna, Mariah Carey, Jay-Z. Sony possède Columbia Pictures, Screen Gems, Sony Pictures Classics, 15% des ventes de musique aux Etats-Unis, ses labels comprennent : Columbia, Epic, Sony, Arista, Jive et RCA Records Beyonce, Shakira, Michael Jackson, Alicia Keys, Christina Aguilera. Où l’on voit ici la tentative d’implanter un stadard dans la pensée humaine, surtout le standard de la médiocité et de ses avatars. Un standard relé dès 1928 par Edward Bernays dans seon ouvrage « Propagande » : LE CINÉMA AMÉRICAIN EST LE PLUS GRAND TRANSPORTEUR INCONSCIENT DE PROPAGANDE DANS LE MONDE AUJOURD’HUI. C’EST UN GRAND DISTRIBUTEUR D’IDÉES ET D’OPINIONS. LE CINÉMA PEUT STANDARDISER LES IDÉES ET HABITUDES D’UNE NATION. PARCE QUE LES IMAGES SONT FAITES POUR SATISFAIRE LES DEMANDES DU MARCHÉ, ELLES REFLÈTENT, SOULIGNENT, ET MÊME EXAGÈRENT LES GRANDES TENDANCES POPULAIRES, PLUTÔT QUE DE STIMULER DE NOUVELLES IDÉES ET OPINIONS. LE CINÉMA USE DES IDÉES ET DES FAITS QUI SONT EN VOGUE. TANDIS QUE LES JOURNAUX CHERCHENT À OFFRIR LES FAITS, IL [LE CINÉMA] CHERCHE À OFFRIR DU DIVERTISSEMENT. ». Une standardisation dont les méfaits sont évoqués par Théodor Adorno et Herbert Marcuse qui en identifient les principaux problèmes : la réduction des Etres Humains au statu de masse, ne permettant plus à l’individu de s’émaciper et prendre des décision rationnelles, le remplacement de l’autonomie de la conscience de soi par la paresse sécurisante du conformisme et de la passivité, et l’ancrage de l’Etre Humain, devenu une larve consommatrice, du fait de la virtualité proposée par les médias, sans souci d’esprit critique. En fait une larve consentante, telle qu’on peut s’en rendre compte au regard des publicités télévisées qui s’adressent au sous-humain et en aucun cas à un Etre Humain raisonnant et ayant conservé son esprit critique, comme d’ailleurs aux regards des émissions de jeux télévisés et distractions télévisées, où le néant domine le néant dans son affirmation de médiocrité consommée. Abêti, acculturé, illettré, l’Etre Humain noyé dans la masse, ne recherche plus une once de vérité, bien au contraire dans un mimétisme carnassier s’extasie de sa propre déréliction et acclame la déréliction, devient acceptant comme, hypocritement, Adlous Huxley semble s’en rendre compte dans son ouvrage « Le meilleur des mondes » : « EN CE QUI CONCERNE LA PROPAGANDE, LES PREMIERS DÉFENSEURS DE L’ALPHABÉTISATION UNIVERSELLE ET DE LA PRESSE LIBRE ENVISAGÈRENT DEUX POSSIBILITÉS : LA PROPAGANDE PEUT ÊTRE VRAIE, OU ELLE PEUT ÊTRE FAUSSE. ILS N’ONT PAS PRÉVU CE QUI EST EN FAIT ARRIVÉ, SURTOUT DANS NOS DÉMOCRATIES CAPITALISTES OCCIDENTALES – LE DÉVELOPPEMENT D’UNE VASTE INDUSTRIE DE CONSOMMATION DE MASSE, CONCERNÉE DANS L’ABSOLU NI PAR LE VRAI NI PAR LE FAUX, MAIS PAR L’IRRÉEL, LE PLUS OU MOINS TOTALEMENT DÉNUÉ DE PERTINENCE. EN UN MOT, ILS ONT ÉCHOUÉ À PRENDRE EN COMPTE L’APPÉTIT PRESQUE INFINI DE L’HOMME POUR LA DISTRACTION. », Ce n’est pas l’Etre Humain qui est en cause ici, mais bien la larve qu’il est devenue à cause de la propagande décérébrée devant laquelle il est invité à se prosterner. Jac ques Ellul quant à lui ne s’y est pas trompé en précisant : « C’EST L’ÉMERGENCE DES MÉDIAS DE MASSE QUI REND POSSIBLE L’UTILISATION DE TECHNIQUES DE PROPAGANDE À ÉCHELLE SOCIÉTALE. L’ORCHESTRATION DE LA PRESSE, DE LA RADIO ET DE LA TÉLÉVISION POUR CRÉER UN ENVIRONNEMENT CONTINUEL, DURABLE ET TOTAL RENDANT L’INFLUENCE DE LA PROPAGANDE VIRTUELLEMENT INSOUPÇONNÉE PRÉCISÉMENT PARCE QUE ÇA CRÉE UN ENVIRONNEMENT CONSTANT. LES MÉDIAS DE MASSE FOURNISSENT LE LIEN ESSENTIEL ENTRE L’INDIVIDU ET LES EXIGENCES DE LA SOCIÉTÉ TECHNOLOGIQUE. » ; Les exigences de la société technologique font vraiment rire, les exigences des mentors de cette exigence seraient plus appropriées. La manipulation de l’individu est parachevée par la mise en œuvre de fonds illimités  programmés à cette fin. Comme le dit Marshall Mcluhan dans son ouvrage « Les extensions de l’homme » : « AUCUN GROUPE DE SOCIOLOGISTES NE PEUT SE RAPPROCHER DES ÉQUIPES PUBLICITAIRES EN CE QUI CONCERNE LE RASSEMBLEMENT ET LE TRAITEMENT DE DONNÉES SOCIALES. LES ÉQUIPES PUBLICITAIRES ONT DES MILLIARDS PAR AN À DÉPENSER DANS LES RECHERCHES ET TESTS DE RÉACTIONS, ET LEURS PRODUITS SONT DE MAGNIFIQUES ACCUMULATIONS DE SUBSTANCE CONCERNANT LES SENTIMENTS ET EXPÉRIENCES VÉCUES PAR LA COMMUNAUTÉ ENTIÈRE. » et comme le dit si bien Jacques Ellul : « C’EST AUSSI BIEN AVEC LA CONNAISSANCE DE L’ÊTRE HUMAIN, DE SES TENDANCES, DE SES DÉSIRS, DE SES BESOINS, DE SON MÉCANISME PSYCHIQUE, DE SES AUTOMATISMES QUE CELLE DE LA PSYCHOLOGIE SOCIALE ET DE LA PSYCHOLOGIE ANALYTIQUE QUE LA PROPAGANDE PEUT AFFINER SES TECHNIQUES. ». Ce mariage du pouvoir de l’argent avec l’Humanité réduit considérablement l’évolution de la dite Humanité, comme le dit si bien Michael A Hoffmann II dans son ouvrage « Sociétés secrètes et guerre psychologique » « ON DIT À CES ESCLAVES AVEUGLES QU’ILS SONT « LIBRES » ET « BIEN ÉDUQUÉS », MÊME QUAND ILS MARCHENT AU PAS DERRIÈRE DES SIGNES QUI FERAIENT S’ENFUIR D’EUX PANIQUÉ ET EN CRIANT N’IMPORTE QUEL PAYSAN DU MOYEN-AGE. LES SYMBOLES QUE L’HOMME MODERNE EMBRASSE AVEC LA CONFIANCE NAÏVE D’UN ENFANT ÉQUIVAUDRAIENT À CET ÉCRITEAU SUR UNE PANCARTE : « DIRECTION VOTRE MORT ET L’ESCLAVAGE », COMME LE COMPRENDRAIT UN PAYSAN DE L’ANTIQUITÉ ». On ajoutera à cette tentative de désincarnation de la réalité humaine, les neuro sciences associées qui ont pour but par les ondes électromagnétiques de détruire la capacité cognitive de l’Etre Humain, comme particulièrement les déversements de produits neuro toxiques dans l’atmosphère, baryum, aluminium, etc, ainsi que la vente dans la grande distribution de produits avariés et toxiques, pour bien faire comprendre que le combat à mener doit être total contre cette tentative de réduction en esclavage non seulement l’Etre Humain, un Peuple, une Race, mais l’Humanité toute entière par des non-humains qui se cachent dans leurs conseils d’administration, des financiers véreux, agitant leurs pantins politiques ridicules et méprisables qui acceptent cette mise en servage et ne travaillent que pour cela. On s’interessera aux neuro sciences et notamment à l’ouvrage de Marco Della Luna et Paolo Cioni « Neuro-esclaves » Edité par http://macrolivres.com, pour aller plus loin et mieux comprendre l’aphasie, la sérilité des Peuples comme d’une majorité d’individu devant leur mise en esclavage.

Handling, Media, neurosciences.

Propaganda, the lie, the illusion are the scales making it possible to confer on the mediocrity its appearances misleading and stripped of any interest. These items is set up only to mask reality, a confusing reality making it possible to see which directs really the People like the Nations towards the slaughter-house of the slave system and cruelty. Control ambiguity of this dereliction is held in permanence of discrete or secret companies, themselves with the hands the slave ones in power, the damaged usurers. The methods of fraud concerning the People on reality are perfectly known and used since of the decades, as well in the field of social psychology as by social sciences and physics, or neuro sciences, which makes it possible, when they are not in good hand, to condition To be Human for it until making it disappear in a mass amorphous, flexible, that the oligarchy of the constraint can then order without the least problem, to control by the abortion as the euthanasia, the butchery born of prohibition to think, prohibition to create, prohibition to be composed apart from mud that it inspires and conditions in order to keep the advantages that its nature damaged produced, results of the most pernicious wear which is being made by the debt, connecting the Human Beings as well as Humanity. The twenty and unième century will be that which will see to be erased this refuse of the Earth, do not doubt it only one moment, the dictatorship of the mediocrity not being able to continue account of the remanence initiated by the People combatant, always, the destruction, with the profit of rise. This remanence, resulting from action will intra personal like extra personal To be Human, which always preexists and exists in spite of the lures which seek to mislay it, will have a combat determining to carry out in the years to come to light the ones the others with fundamental of its condition of human evolution. The first combat to carry out remainder and will remain the cultural combat vis-a-vis the refusal of the culture apostrophized by the media centers with the orders which are not the deserts which serve wear to work obtuseness, illiteracy, acculturation, the major atheism, the loss of cognition like empathy, for purposes to be born the perfect slave. One will refer to the authors approving this mud of the spirit for understanding well the outrageous mechanisms which facilitate of the multinationals which have of other cultural goals only to sow in the spirits the glorification of disintegration, annihilation To be it Human, of the People, the Races, the Nations to the profit of the dictatorial empire and neurotic of a conceited oligarchy, reducible with the value of its assets, of which the privileged goal is to sit the constraint to continue to thrive in mud and by mud that it founds. Aldous Huxley tells us in his foreword of “Better Worlds”: “THE IMPERSONAL FORCES ON WHICH WE DID NOT HAVE ALMOST ANY CONTROL SEEM ALL TO PUSH US IN THE DIRECTION OF NIGHTMARE MEILLEUR-MONDISTE; AND THIS IMPERSONAL PUSH IS BEING KNOWINGLY ACCELERATED BY THE REPRESENTATIVES OF THE POLITICAL ORGANIZATIONS AND COMMERCIAL WHO DEVELOPED A CERTAIN NUMBER OF TECHNIQUES TO HANDLE, IN THE INTEREST OF A CERTAIN MINORITY, THE THOUGHTS AND FEELINGS OF THE MASSES. ”, us teaching by the same one on nature and major interest for the desincarnation of the humanity of the initiators of this emolument intellectual. Walter Lippmann in his work “Public opinion” tells us: ““THAT THIS MANUFACTURING OF THE ASSENT IS CAPABLE OF GREAT IMPROVEMENTS, NOBODY, I THINK, NOBODY DOES NOT DENY IT. THE PROCESS BY WHICH THE PUBLIC OPINIONS SE PRESENT IS CERTAINLY NOT LESS SUBTLE THAN IT APPEARED IT IN ITS PAGES, AND THE APPROPRIATENESSES HANDLING WHICH OPEN WITH WHOEVER UNDERSTANDS THE PROCESS ARE SUFFICIENTLY CLEAR… LIKE A SEARCH LISTING PSYCHOLOGICAL ALLIED WITH THE MODERN MEANS OF COMMUNICATION, THE PRACTICE OF THE DEMOCRACY TO TAKEN A TURNING. A PRODUCED REVOLUTION SE, INFINITELY MORE SIGNIFICANT THAN ALL THE VARIATIONS OF THE ECONOMIC POWER… UNDER THE IMPACT OF PROPAGANDA, NOT NECESSARILY IN PEJORATIVE SENS OF THE WORD, THE OLD CONSTANTS OF OUR THOUGHT BECAME VARIABLE. IT IS NOT POSSIBLE ANY MORE, FOR EXAMPLE, TO ACCEPT THE INITIAL DOGMA OF THE DEMOCRACY; THAT KNOWLEDGE NECESSARY TO THE MANAGEMENT OF THE HUMAN BUSINESS LEAVES THE HUMAN HEART SPONTANEOUSLY. WHEN ONE ACTS ACCORDING TO THIS THEORY ONE EXPOSES ONESELF TO THE AUTODÉCEPTION, AND FORMS OF CONVICTION THAT WE CANNOT CHECK. IT AT SHOWN SUMMER THAT WE CANNOT COUNT ON THE INTUITION, THE CONSCIENCE, OR THE ACCIDENTS OF THE OPINION MADE WITH THE VA-VITE TO TREAT WITH LE MONDE BEYOND OUR RANGE. ”, initiating disconcerting nonsense whose philosophy consists in making believe that the motive fluid of the understanding, theHuman one, does not exist and thus that each and everyone must in acceptance take refuge in an abstract mass which the direction concerns the most total abstraction like lethal. Steve Jacobson in his book “Controls mental in the United States” assure us this last opinion: “POLITICAL POWER AND ECONOMIC IN THE EAST UNITED STATES CONCENTRATED BETWEEN THE HANDS OF A “LEADING ELITE” WHICH CONTROLS MOST MULTINATIONAL CORPORATIONS, PRINCIPAL MEDIA, THE MOST INFLUENTIAL FOUNDATIONS, THE MOST IMPORTANT PRIVATE UNIVERSITIES AND MOST PUBLIC SERVICES BASED IN THE UNITED STATES. FOUNDED IN 1921, COUNCIL OF FOREIGN RELATIONS IS THE LIEN-CLÉ BETWEEN THE LARGE CORPORATIONS AND THE FEDERAL GOVERNMENT. IT WAS CALLED “THE SCHOOL OF THE STATESMEN” AND “WHAT SE BRINGS CLOSER TO A BODY OF WHAT C. WRIGHT MILLETS CALLED THE ELITE OF THE POWER - A GROUP OF MEN TO THE INTERESTS AND SIMILAR WAYS OF THINKING WORKING THE EVENTS SINCE INVULNERABLE POSITIONS IN THE SLIDES. THE CREATION OF THE UNITED NATIONS WAS THE PROJECT OF THE CFR, JUST LIKE THE BOTTOM INTERNATIONAL CURRENCY AND THE WORLD BANK. ”, we are there and this power largely overflows the United States, one could very well see it in action within the framework of the election of the mark of cake of soap directing France, via the Free American Foundation, Bilderberg, the damaged Masonic cabins. Carl Jung defined in his text: “The concept of inconscent collective”, the black mysteries of this diktat: “MY THESIS, THEREFORE, IS AS FOLLOWS: BESIDES OUR IMMEDIATE CONSCIENCE, WHICH IS OF NATURE COMPLETELY PERSONAL AND THAT US BELIEVE BEING ONLY PSYCHISM EMPIRICAL (EVEN IF WE ADD UNCONSCIOUS STAFF IN APPENDIX), THERE EXISTS A SECOND PSYCHIC SYSTEM OF A COLLECTIVE, UNIVERSAL AND IMPERSONAL NATURE WHICH IS INDENTIQUE WITH ALL THE INDIVIDUALS. THIS UNCONSCIOUS COLLECTIVE SE DOES NOT DEVELOP INDIVIDUALLY, BUT ONE INHERITS IT. IT CONSISTS OF PREEXISTENT FORMS, THE PROTOTYPES, WHO CAN ONLY BECOME CONSCIOUS IN A SECONDARY WAY, AND WHO GIVE A FORM DEFINED IN CERTAIN PSYCHIC CONTENTS. ”. Diktat approved by Edward Bernays the manipulator of the unconscious one, which writes in its work “Propaganda”: “HANDLING CONSCIOUS AND INTELLIGENT OF THE PRACTICES AND ORGANIZED OPINIONS OF THE MASSES IS A SIGNIFICANT COMPONENT OF A DEMOCRATIC SOCIETY. THOSE WHICH HANDLE THIS INVISIBLE MECHANISM OF THE COMPANY CONSTITUTE AN INVISIBLE GOVERNMENT WHICH IS THE TRUE LEADING FORCE OF THE COUNTRY. WE ARE CONTROLLED, OUR SPIRITS ARE WORKED, OUR FORMED TASTES, OUR SUGGESTED IDEAS, MAINLY BY MEN ABOUT OF WHICH ONE FOREVER INTENDED TO SPEAK. IT IS A LOGICAL RESULT IN THE WAY IN WHICH OUR DEMOCRATIC SOCIETY IS ORGANIZED. A HUGE NUMBER OF HUMAN BEINGS MUST COOPERATE IN THIS MANNER IF THEY WANT TO LIVE SOON TOGETHER IN A COMPANY WHICH FUNCTIONS WITHOUT DIFFICULTIES. OUR CONTROLLING INVISIBLE ARE, IN MANY CA, UNCONSCIOUS OF THE IDENTITY OF THEIR COLLEAGUES IN THE CLOSED CIRCLE. ”. One will appreciate here the degree of snaking of which made to state this author in front of the dictatorship imposed by an oligarchy which taking into consideration historical event, geographical, political, does not have the least ambition to develop the Human one but quite to the contrary to control it physically, mentally, spiritually with its slave system. The formula of control was found by Harold Lasswell in his famous sentence: “WHICH, said, WHAT, with, WHICH, by, WHICH MEANS, with, WHICH EFFECT”. To sell the mediocrity for better controlling the masses thus becomes the dream of conquest of the belligerents combatant the Humanity and especially the evolution of Humanity. And that passes fatally by the text, the image, nearer to us the video, the film, the data-processing play, and of course the press known as of opinion, and the total concentration their tools in some hands so that éperdent reality with the profit of the virtuality which must be essential to have between the hands of the agreeing larvae and not of the Human Beings whose critical spirit can par excellence give to their place all the drifts given birth to by this army of involution. This army is found in some companies reported on Ben Bagdikan so well, in his work “the monopoly of the media”: “A LIST OF THE PROPERTIES CONTROLLED BY AOL TIME WARNER WOULD TAKE TEN TYPED PAGES WHICH WOULD LIST 292 SEPARATE AND SUBSIDIARY COMPANIES. AMONG THEM, 22 ARE JOINT VENTURE COMPANIES WITH OTHER MAJORS IMPLIED WITH VARIOUS DEGREES IN MEDIA OPERATIONS. THESE PARTNERS INCLUDE 3COM, EBAY, HEWLETT-PACKARD, CITYGROUP, TICKETMASTER, American Express, HOMESTORE, SONY, VIVA, BERTERLSMANN, POLYGRAM, AND AMAZON.COM. SOME ONE OF the MORE FAMILIAR PROPERTIES HELD At 100% BY AOL Time Warner: BOOK-OF-THE-MONTH CLUB: LITTLE BROWN EDITORS; HBO AND ITS SEVEN CHAINS; CNN; SEVEN CHAINS SPECIALIZED AND IN FOREIGN LANGUAGES; “BLEEP-BLEEP AND CHEAP COYOTE”; THE STUDIOS WARNER BROS; POPULAR SCIENCE AND 52 OTHER LABELS OF DIFFERENT DISCS. ”. For information one will remember that AOL Time Warner has: 64 magazines, of which Time, Life, People, MAD Magazine and cd. Comics. Waner Bros, New Line and Fine Line Features in the cinema. More than 40 musical labels of which Warner Bros, Atlantic and Electra. Many “networks” televisual such as AB Network, HBO, Cinemax, TNT, Cartoon Networket CNN. Madonna, Sean Paul, Whites Stripes. Viacom has CBS, MTV, MTV2, UPN, VH1, Showtime, Nickelodeon, Comedy Central, TNN, WCL and Study Bureau, Paramount Pictures, Nickelodeon Movies, MTV Films, Blockbuster Videos, 1800 cinema displays through Famous Players. Walt Disney Company has ABC, Disney Channel, ESPN, A&E, History Channel, Walt Disney Pictures, Touchstone Pictures, Hollywood Pictures, Miramax Film Body., Dimension and Buena Vista International, Miley Cyrus/Hannah Montana, Selena Gum, Jonas Brothers. Ben Bagdikan us rappelled rightly: “THE PROPERTY OF DISNEY OF A TEAM OF HOCKEY CALLED MIGHTY DUCKS OF ANAHEIM IS NOT ENOUGH TO DESCRIBE THE VASTNESS OF ITS KINGDOM. HOLLYWOOD REMAINS ITS HEART SYMBOLIC SYSTEM, WITH EIGHT STUDIOS OF PRODUCTIONS AND DISTRIBUTERS: WALL DISNEY PICTURES, TOUCHSTONE PICTURES, MIRAMAX, BUENA VISTA VIDEO HOME, BUENA VISTA HOME ENTERTAINMENT, BUENA INTERNATIONAL VISTA, HOLLYWOOD PICTURES AND CARAVAN PICTURES. THE WALT DISNEY COMPANY CONTROLS EIGHT PUBLISHERS UNDER WALT DISNEY COMPANY BOOK PUBLISHING AND ABC PUBLISHING BOOK; 17 MAGAZINES; ABC TELEVISION NETWORK WITH ITS TEN STATIONS WHICH IT HAS AND WHICH IT MAKES FUNCTION INCLUDING IN SIGNAL 5 OF THE MARKET; 30 RADIO STATIONS, OF WHICH ALL THE LARGEST OF THE MARKET; 11 CABLED CHAINS OF WHICH DISNEY, ESPN (JOINTLY); A&E AND THE CHAIN HISTORY; 13 CHAINS OF INTERNATIONAL DIFFUSION WHICH GO FROM AUSTRALIA TO BRAZIL; 17 SPORTING UNITS AND PRODUCTION UNITS AROUND THE WORLD; AND 17 WEBSITES, WHICH INCLUDE THE ABC GROUP, ESPN.SPORTZONE, NFL.COM, NBAZ.COM AND NASCAR.COM. ITS FIVE GROUPS MUSICAL INCLUDE THE BUENA VISTA, LYRIC STREET AND THE DISNEY LABELS, AND OF THE “ALIVE” FILM PRODUCTIONS FROM WHERE LEFT FILMS LIKE THE KING LION, THE BEAUTIFUL ONE AND THE ANIMAL, AND THE KING DAVID… ”. Vivendi Universal has 27% of the sales of music in the United States, its labels understand: Interscope, Geffen, A&M, Island, Def Jam, MCA, Mercury, Motown and Universal; Universal Studios, Studio Canal, Polygram Films, Channel +. Many telephone companies and Internet, Senile Lady, The Black Eyed Peas, Lil Wayne, Rihanna, Mariah Carey, Jay-Z. Sony has Columbia Pictures, Screen Gems, Sony Pictures Classics, 15% of the sales of music in the United States, its labels understand: Columbia, Epic, Sony, Arista, Jive and RCA Beyonce Records, Shakira, Michael Jackson, Alicia Keys, Christina Aguilera. Where one sees the attempt here to establish a stadard in the human thought, especially the standard of the mediocity and his misadventures. A standard relé by 1928 by Edward Bernays in seon work “Propaganda”: THE AMERICAN CINEMA IS THE LARGEST UNCONSCIOUS CARRIER OF PROPAGANDA IN LE MONDE TODAY. IT IS A LARGE DISTRIBUTER OF IDEAS AND OPINIONS. THE CINEMA CAN STANDARDIZE THE IDEAS AND PRACTICES OF A NATION. BECAUSE THE IMAGES ARE MADE TO SATISFY THE MARKET DEMANDS, THEY REFLECT, UNDERLINE, AND EVEN EXAGGERATE THE MAIN POPULAR TENDENCIES, RATHER THAN TO STIMULATE NEW IDEAS AND OPINIONS. THE CINEMA USES OF THE IDEAS AND THE FACTS WHICH ARE IN VOGUE. WHILE THE NEWSPAPERS SEEK TO OFFER THE FACTS, HE [THE CINEMA] SEEKS TO OFFER ENTERTAINMENT. ”. A standardization whose misdeeds are evoked by Théodor Adorno and Herbert Marcuse which identify the main problems of them: the reduction of the Human Beings to the statu of mass, not allowing more to the individual émaciper and to make decision rational, the replacement of the autonomy of the self-awareness by lazes making safe conformism and passivity, and the anchoring of the Human Being, become a consuming larva, because of virtuality suggested by the media, without preoccupation with a critical spirit. In fact an agreeing larva, such as one can realize taking into consideration TV commercial which is addressed to under-human and in no case of it with a Human Being reasoning and having preserved its critical spirit, like besides taking into consideration emission of game shows and televised distractions, where nothing dominates nothing in its assertion of consumed mediocrity. Abêti, acculturé, illiterate, it Human to be drowned in the mass, does not seek any more one ounce of truth, quite to the contrary in a carnivorous imitation enraptured of its own dereliction and acclaims the dereliction, becomes acceptor like, hypocritically, Adlous Huxley seems to realize it in its work “Brave New World”: “WITH REGARD TO PROPAGANDA, THE FIRST DEFENDERS OF THE UNIVERSAL ELIMINATION OF ILLITERACY AND THE FREE PRESS CONSIDERED TWO POSSIBILITIES: PROPAGANDA CAN BE TRUE, OR IT CAN BE FALSE. THEY ENVISAGED WHAT IS IN FACT ARRIVED, ESPECIALLY IN OUR WESTERN DEMOCRACIES CAPITALIST - THE DEVELOPMENT OF A VAST CONSUMPTION INDUSTRY OF MASS, CONCERNED IN THE ABSOLUTE NEITHER WITH TRUTH NOR WITH THE FORGERY, BUT BY THE UNREAL ONE, MORE OR LESS COMPLETELY NOT STRIPPED OF RELEVANCE. IN A WORD, THEY FAILED TO TAKE INTO ACCOUNT THE ALMOST INFINITE APPETITE OF THE MAN FOR THE DISTRACTION. ”, It is not To be Human for it which is in question here, but well the larva which it became because of decerebrated propaganda in front of which it is invited to bow down. Jac ques Ellul as for him was not mistaken there while specifying: “IT IS THE EMERGENCE OF THE MEDIA OF MASS WHICH MAKES POSSIBLE THE USE OF TECHNIQUES OF PROPAGANDA ON SCALE SOCIÉTALE. THE ORCHESTRATION OF THE PRESS, THE RADIO AND TELEVISION TO CREATE A CONTINUAL, DURABLE AND TOTAL ENVIRONMENT PRECISELY RETURNING THE INFLUENCE OF VIRTUALLY UNSUSPECTED PROPAGANDA BECAUSE THAT CREATES A CONSTANT ENVIRONMENT. THE MEDIA OF MASS PROVIDE THE ESSENTIAL BOND BETWEEN THE INDIVIDUAL AND THE REQUIREMENTS OF THE TECHNOLOGICAL COMPANY. ”; The requirements of the technological company really make laugh, the requirements of the mentors of this requirement would be more suitable. The handling of the individual is completed by the implementation of unlimited funds programmed for this purpose. Like says it Marshall Mcluhan in its work “the extensions of the man”: “NO GROUP OF SOCIOLOGISTS CAN SE BRING CLOSER TO THE ADVERTISING TEAMS WITH REGARD TO THE SOCIAL GATHERING AND THE DATA PROCESSING. THE ADVERTISING TEAMS HAVE BILLION TO SPEND A YEAR IN THE SEARCHS AND TESTS FOR REACTIONS, AND THEIR PRODUCTS ARE SPLENDID ACCUMULATIONS OF SUBSTANCE CONCERNING THE FEELINGS AND EXPERIMENTS LIVED BY THE WHOLE COMMUNITY. ” and like known as so well Jacques Ellul: “IT IS AS WELL WITH KNOWLEDGE HUMAN BEING, OF ITS TENDENCIES, ITS DESIRES, ITS NEEDS, ITS PSYCHIC MECHANISM, ITS AUTOMATISMS AS THAT OF SOCIAL PSYCHOLOGY AND ANALYTICAL PSYCHOLOGY THAT PROPAGANDA CAN REFINE ITS TECHNIQUES. ”. This marriage of the power of the money with Humanity reduces to the evolution of the aforesaid Humanity considerably, like known as so well Michael A Hoffmann II in her work “Secret societies and psychological warfare” “ONE SAYS to THESE BLIND SLAVES THAT THEY “FREE” AND “ARE WELL EDUCATED”, EVEN WHEN THEY GO TO the STEP BEHIND SIGNS WHICH WOULD MAKE FLEE Of THEM PANICKED AND WHILE SHOUTING ANY PEASANT OF the MIDDLE AGES. THE SYMBOLS WHICH THE MODERN MAN EMBRACES WITH THE NAIVE CONFIDENCE OF A CHILD WOULD BE EQUIVALENT TO THIS SIGN ON A SIGN: “DIRECTION YOUR DEATH AND SLAVERY”, AS A PEASANT OF ANTIQUITY WOULD UNDERSTAND IT”. One will add to this attempt at desincarnation of human reality, the neuro associated sciences the purpose of which are by the electromagnetic waves to destroy the cognitive capacity of the Human Being, like particularly discharges of toxic products neuro in the atmosphere, barium, aluminum, etc, as well as the sale in the large distribution of damaged and toxic products, for rendering comprehensible well that the combat to be carried out must be total against this attempt at reduction in slavery not only the Human Being, People, a Race, but very whole Humanity by thehuman ones which hides in their boards of directors, of financial wormy, agitating their ridiculous political puppets and contemptible which accepts this setting in serfdom and work only for that. One will be interested in the neuro sciences and in particular in the work of Marco Della Luna and Paolo Cioni “Neuro-slaves” Published by http://macrolivres.com, to go further and to better understand the aphasia, the serility of the People like majority of individual in front of their setting in slavery.

© Vincent Thierry

 

Dernière Mise à jour ( Lundi 02 Octobre 2017 à 11:06 )