Welcome ! Bienvenue ! New World Organization ®
Home
AU FIL DU TEMPS
DES ARTS
DEBATS
DEVENIR
ALL TEXTS
Documents
LIVRES REFERANTS
LIRE
LIVRES
UNIVERSALITY THEORY
HARMONIA UNIVERSUM
BOUTIQUE
Wrapper
Liens
Flux RSS
Contact
PARTICIPATION
Recherche
FOCUS SUR L'AUTEUR
Latest News
Search
Other Menu
Administrator
 
Home arrow DEBATS arrow POLITIQUE arrow POLITIQUE arrow La junte
La junte PDF Imprimer Email
Écrit par Patinet Thierri   
Lundi 19 Novembre 2018 à 11:47

 

La junte

Petite nouvelle de cette petite Terre où se lève un mouvement naturel qui demande des comptes à des gouvernances reptiliennes. Mais lisons :

«  La junte au pouvoir accélère la paupérisation de la France, il n’y a pas un jour sans qu’une nouvelle Loi ne soit votée pour appauvrir les Françaises et les Français, dans le déni total de la réalité. La dernière en date concerne les pensions de réversion entre époux dont l’un est décédé.

L’arbitraire est ici sans commune mesure avec ce que la France a connu. Nous ne reviendrons pas sur l’historique des amputations et des sédations financières effectuées par la gouvernance, à commencer par la taxation des retraites via la CSG, et plus encore via la désindexation desdites retraites sur l’inflation, soit 4,7% de moins de pouvoir d’achat pour cette couche de population représentant seize millions d’individus, nous ne reviendrons pas non plus sur l’amputation de l’allocation handicapée, la sédation financière des gens sous tutelle et curatelle, la veulerie de la baisse des impôts locaux qui sont rattrapés par des hausses considérables pour celles et ceux, la majorité, qui continuent à la payer, l’augmentation draconienne du gaz et de l’électricité, la baisse de la vitesse sur les routes permettant à la dictature de racketter les Françaises et les Français par PV interposés, et bien entendu la taxation totalement délirante de l’essence et du gaz oil au motif du racket carbone basé sur le mensonge et l’ignominie, etc., etc.…

Où va cet argent ? En aucun cas pour rembourser les intérêts indus de la dette française, mais bien pour faciliter l’immigration qui voit son enveloppe cumuler les milliards d’euros,  via l’aide médicale d’état, la CMU et les gracieusetés de la dictature à  son égard, mais bien plus cet argent part tout droit dans les pays en voie de développement, par milliards, voyant se pavaner le kapo en chef du camp de concentration France dans un train au Maroc payé par moitié par les deniers Français.

Devant ce sida, les Françaises et les Français se lèvent pour protester afin de mettre à plat cette politique qui n’est pas dictée par la France mais bien dictée à la France par une assemblée non élue que l’on ose appeler l’Union Européenne.

Son  fanion est le gilet jaune et son action est totalement apolitique, ce qui fait hurler la boue politicienne comme les syndicalistes, qui viennent de toucher leur subvention à hauteur de 122 millions d’euros, qui ne peuvent comprendre que l’on se mette sous les haillons de leurs drapeaux pourris par la corruption pour faire valoir nos revendications.

Samedi dernier a minima 1 300 000 Françaises et Français – les médias étrangers parlent de quatre millions, les services de police 3 000 000, on ne parle pas ici des barbouzes au service de la junte - ont revêtu le gilet jaune pour manifester leur colère vis-à-vis du racket organisé par la junte. Le mouvement ce jour et les jours suivants va se poursuivre, accompagné ce lundi par les routiers, demain par d’autres secteurs d’activité.

La réponse de la junte à ce mouvement est le mépris et l’ordure, le mépris en arguant de sa feuille de route mensongère fixée par Bruxelles, l’ordure en envoyant ses milices pour gazer, estropier, matraquer, parfois avec un sadisme absolument écœurant, molestation de handicapés, gazage de personnes âgées, tir de balle en caoutchouc en plein visage de manifestants, tentative d’étranglement d’une femme sortant d’un métro à Paris, totalement étrangère au mouvement, ( toutes vidéos à l’appui que vous retrouverez sur Internet.), et nonobstant ses milices, les casseurs qui sont ses prétoriens pour casser du gilet jaune.

La France n’a pas d’autre choix que de poursuivre son mouvement devant la morgue et l’outrage que lui fait subir la junte en place, ces petits troupiers de la fondation franco américaine, ces petits troupiers des loges maçonniques avariées, ces petits troupiers de la perversité la plus glauque qui soit, cette lèpre mondialiste sans foi ni loi agissant dans la barbarie pour faire valoir sa nécrose, ses mensonges et sa propagande.

On notera ici que les médias subventionnés, petites caricatures de fins de races, bien obéissants tirent à boulet rouge sur le mouvement des Gilets Jaunes. Cette vermine que les Françaises et les Français paient avec leur contribution ment comme elle respire du matin au soir dans toutes les actualités, et se goberge du malheur d’autrui. On comprend qu’aux États-Unis le Président Trump est remis à sa place cette bestialité qui veut dicter la conscience de chacun. Cela se fera en temps utile dans notre Nation.

Quel avenir pour ce mouvement. Nonobstant le fait que la junte n’a plus que 4% d’opinion favorable, et qu’aux Européennes il faut absolument liquider sa prétention, ce mouvement ne trouvera son éclosion que par la formation d’un mouvement fédéré recueillant les cahiers des doléances de chaque ville Française, qui élira ses délégués au niveau Départemental, Régional puis National afin de les présenter en bonne et due forme au pouvoir.

Leur nombre étant minimisé les commissaires politiques du goulag France, il serait judicieux qu’une marche sur Paris soit mise en œuvre pour qu’enfin la réalité apparaisse totalement aux yeux de la dictature. On notera que les gilets Jaunes ne devront en aucun cas répondre tant physiquement qu’électroniquement à tous les petites mains du pouvoir qui les infiltrent, qui aujourd’hui veulent faire passer leur mouvement comme un mouvement d’extrême droite, raciste et homophobe, en tant que mouvement apolitique leur but étant de lutter contre la sur taxation.

Cette action aura permis de faire voir aux Françaises et aux Français qu’ils ne sont pas dirigés par la France mais par l’étranger, par le mondialisme putride qui se pavane dans les allées du pouvoir en s’accordant des augmentations de budget de 20%, en refusant de voter une subvention pour les enfants cancéreux, etc, etc, des assemblées où la pourriture affairiste, et lobbyistes, devient règne, où détruire le Français devient le mot d’ordre de toute la racaille que peut compter notre Nation, une mafia sordide pourrie par ses vices, ses affaires, ses meurtres, souillée par la pédophilie et ses corollaires, qui ne se masque même plus aujourd’hui, tellement elle s’imagine le règne de notre Nation, via ses ministres pornocrates et promotions canapés, et tutti quanti.

Cette junte pue la putréfaction et pour continuer à se réjouir et banqueter, rackette les Françaises et les Français, voir plus haut les augmentations de budget de ces cénacles de parasites. La France du peuple dans ses gilets jaunes regarde cette déliquescence, cette puanteur qui monte de Paris et de ses Assemblées, de certains Palais où sont nourris plus de mille valets pour l’un et presque autant pour l’autre, dont les notes de frais analysés par la Cour des Comptes ont horrifié toutes celles et tous ceux qui doivent subir la pression fiscale.

Cette engeance bâtit son nid lubrique de vipères sur la sueur et le sang de notre Peuple, qu’elle insulte, à qui elle fait la « morale », à qui elle ment sans arrêt pour continuer de jouir de la misère du Peuple sans s’attaquer à la richesse, qui ne ruisselle pas contrairement à ce que dit un pauvre étudiant qui ne connaît rien à l’économie, mais qui s’accumule comme jamais dans notre Nation, ne regardant que quelques milliers d’individus sans foi ni loi sinon celles de leur portefeuille devant lesquels la junte est en reptation, comme elle l’est devant l’usure, son commanditaire. Une usure qui demande la liquidation des Peuples pour naître enfin le sommet de sa perfidie, l’esclave économique ou sexuel qui sera bon à jeter lorsqu’il ne sera pas utile, estampillé « chose ».

Combien sont-ils ? À peine un million dans le monde, à peine un millier en France, un millier avec leurs hérauts des sectes purulentes, y compris franc maçons déviants ne représentent pas cent mille personnes en France ! Cent mille face à 67 120 000 Françaises et Français. Le rapport de force est là, et tout un chacun doit en prendre conscience pour voir que ces hydres ne sont rien, strictement rien.

Les Françaises et les Français doivent-ils subir indéfiniment le carcan de cette infinitésimale portion ? Dans laquelle on comprend tous les vendus, les valets serviles, qui marchent à la subvention, journalistes, syndicalistes – on a vu récemment l’affaire d’un fameux syndicat monté par la CIA – politiques troupiers, toute une faune de menteurs, de voleurs, de racketteurs, de violeurs, etc etc. À suivre… »

Espérons que ce petit Peuple ne se laisse pas déborder et qu’il réalise son dessein, comme l’ont réalisé tant de Peuples par les multi Univers qui ont combattu la subversion intellectuelle comme la putridité mentale. À suivre…

© Vincent Thierry

 

« LE PEUPLE A DÉCIDÉ ! LUI ET TOUTE CETTE CLIQUE POLITIQUE.

Le 17 ce n'est pas à cause de l'essence,
Le 17 c'est,
• à cause du référendum de 2005
• à cause du CICE
• à cause de l'évasion fiscale
• à cause de l'optimisation fiscale
• à cause de la fraude fiscale
• à cause de l'art 123 de Lisbonne
• à cause de la fermeture des écoles
• à cause de la fermeture des hôpitaux
• à cause de la fermeture des maternités
• à cause des retraites, csg 2,7%, désindexation
• à cause des 10% de chômage institutionnalisé
• à cause de nos enfants dont 20% sont au chômage
• à cause de la destruction de notre tissu industriel
• à cause de 60 ans de trahison des politiques
• à cause de 26.000 euros de maquillage de Macron dans les 3 premiers mois du quinquennat
• à cause des pesticides, fongicides, herbicides, glyphosate, ...
• à cause du sauvetage permanent des banques
• à cause des autoroutes et aéroport bradés
• à cause de la réintégration forcée à l'Otan par Sarkö
• à cause des déchet plastiques, micro-particules dans l'air, déforestation, massacre des grands animaux, ..
• à cause des additifs alimentaires, des perturbateurs endocriniens
• à cause du bétonnage sans fin
• à cause de l'accaparement des terres
• à cause d'un système qui pousse nos petits agriculteurs au suicide
• à cause des 90 milliards de dividendes versés dont une grande partie à l'étranger
• à cause des guerres entretenus pour le compte de pays tiers
• à cause de l'UE, et de l'océan de problèmes et pillages qu'elle organise
• à cause d'un mondialisme dogmatique qui met en concurrence des pays où le salaire est à 30 euros avec les nôtres
• à cause d'un système qui impose nos productions et exonère les produits venus de l'autre bout de la planète à coup de cargos ultra-polluants
• à cause du kérosène des avions exonérés de TVA, TIPP/TIC, taxe carbone ... Faut pas toucher au tourisme
• à cause d'un système qui prétend être inquiet du bouleversement climatique, mais qui organise l'importation de boeufs américains piqués à la chimie lourde
• à cause d'un "chef de l'état" préoccupé par sa piscine et sa vaisselle quand le pays est en souffrance
• à cause d'une précarité orchestrée
• à cause de 60 ans de trahison et corruption d'une caste politique vendue à l'UE et au mondialisme
• à cause des mêmes qui se goinfrent sur notre dos, piochant à large mains et poches dans les comptes du pays
• à cause d'un pays qui n'en peut plus et qui y voit clair en dépit de journalistes qui s'évertuent à cacher tout cela, mangeant à la même gamelle, la nôtre !
• à cause de l'argent roi et du veau d'or qui a pris le pas sur la vie

C'est à cause d'une infinie corruption généralisée, d'une anti-élite mondialiste qui vend le pays en échange de leur petite carrière. Leur médiocrité et leur soumission fait le reste.

Le 17 est le premier jour.

Voilà pourquoi...
De Michele Guerin. Merci à elle. »

 

« A nos bourreaux financiers, je leur dis ceci:
Depuis une moitié de siècle que vous nous mentez, vous manigancez, vous assassinez. 
Vous êtes la honte de mon pays. 
La honte à la solde des plus puissants, à la solde de nos réels dirigeants, les maîtres des actions et du pognon. 
Vous avez laissé pour compte tous vos enfants, de nos quartiers populaires ou de nos classes moyennes 
Vous nous avez roulé dans la suie. 
Vous avez piétiné votre propre drapeau comme on marche sur des fleurs. 
Tout ça n’est bon qu’à enrichir l’intermédiaire puis votre grand-grand-maître l’actionnaire. 
Vous envoyez des matraques pour lutter contre des manifs d’ouvriers.
Vous écrivez en anglais sur la Tour Eiffel et vous parlez d’identité. 
Vous ne savez plus ni écrire ni parler la langue de votre pays. 
Vous bafouez l’origine de la France, vous amputez son orthographe, vous ne votez aucune loi en phase avec les modernes que vous nous vendez. 
Vous laissez l’impunité des Start-Up devenues Internet-réalité, la société vire à la dictature des violences et vous ne votez rien que l’immobilisme, toujours plus paralysant de notre société. 
Vous n’êtes devenus qu’un trésorier qui rackette son peuple. 
Vous n’êtes descendants de personne. 
Vous êtes juste descendants d’émissions de télé pour atrophiés du cerveau. 
Vous n’êtes plus qu’un compte Tweeter. 
Vous êtes la corruption incarnée qui prêche l’impôt pour payer vos femmes et vos enfants. 
Le sentiment patriote pour vous c’est apprendre à trahir son pays. 
Vous êtes la maladie qui fait raquer le médicament. 
Vous êtes la moisissure sur l'arbre démocratie. 
Vous êtes l’infiniment nocif des pathologies chroniques. 
Vous êtes pourquoi des peuples par milliers sous des tentes meurent de froid chaque hiver. 
Vous n’avez que le mot démocratie à la bouche, quand vous n’incarnez que le crachat sur son étendard. 
Vous êtes médiocratie. 
Vous êtes pornocratie. 
Vous êtes les pions de ceux qui parient sur les dettes de vos pays voisins, de vos pays frères. 
Vous êtes tristes esclaves de vos pourritures d’amitiés financières. 
Vous êtes des comptes en Suisse ou Panama. 
Vous parlez de combat quand vous ne savez que fuir. 
Vous parlez de victoire quand vous puez la défaite. 
Vous parlez d’union quand vous n’êtes qu’ambition individuelle. 
Vous êtes la fin des idéaux. 
Vous êtes la cause des montées du fascismes.
Vous êtes la cause des peuples suicide, agriculteurs, profs, chômeurs. 
Vous n’êtes plus rien que les porte-valises des maîtres de la bourses. 
Vous êtes drapeau des Tartuffières. 
Vous êtes faiseurs de soufrière, qui bientôt prendront feu. 
Vous aurez sur les mains le sang de la mort de la démocratie un jour, au profit de l’esclavagisme de l’Homme par le cours des actions. 
Démocratie a enfanté du pire. 
Que continue le fascisme anonyme de la grande toile boursière. 
Que continue la fange satellitaire. 
Que continuent les flux d'argent. 
Que continuent les guerres. 
Que continue l'enfant, sous les bombardements. 
Que continue la mort, de la classe populaire. 
Bien triste politiques, marionnettes aux pantalons baissés !

DS

Partagez partagez partagez partagez partagez partagez partagez partagez »

Glané sur le Net, un Appel aux Forces Armées Françaises, parfaitement en adéquation avec la situation actuelle de la France.

 

« Nous, citoyens français, proclamons l’état de siège. Nous demandons aux Généraux des forces armées de la France (les institutions militaires étant au service de la Nation et du peuple souverain), d’intervenir dans les plus brefs délais, pour assurer le sécurité des citoyens et du pays, en destituant le gouvernement et en le condamnant pour Haute Trahison envers la Nation! Nous demandons "assistance" à l'armée française!

Il est inconcevable que les politiciens soient au-dessus des lois qui ne concernent que le peuple français. Il est inconcevable que les lois de plus en plus inconstitutionnelles, ne servent qu’à protéger les intérêts des politiciens et des lobbyistes au détriment de la population qui n’a aucun recours valable et efficace contre les autorités compétentes. Le peuple est aujourd'hui éveillé, a conscience et connaissance des actes terroristes auxquels notre gouvernement participe directement et indirectement. Ayant eu connaissance des attaques qui aller se faire sur le territoire, le gouvernement n'a mis aucune mesure de précaution en place, dans l'unique but de s'attaquer aux droits et libertés des citoyens. Article 16 de la constitution.

Les conflits d'intérêts, la non séparation des pouvoirs, la corruption et les abus de pouvoirs sont aujourd'hui les règles du gouvernement. Notre soumission aux systèmes financiers, à l'OTAN, à l'ONU, à toutes ces institutions qui menacent la souveraineté et la sécurité nationale, sont inadmissibles et nous en demandons réparations sur le champ!

La constitution française est caduque et n'existe que pour le pouvoir en place. La déclaration des droits de l'homme et du citoyen est bafouée. Selon le Décret du 21 septembre 1792 (permettant l'écriture de la constitution, basée sur la déclaration des droits de l'homme de 1789 signée à Versailles le 26 août 1789), qui stipule: "Qu'il ne peut y avoir de Constitution que celle qui est acceptée par le peuple". Ses 24 modifications sans concertation du peuple font de cette constitution un document illégitime. La déclaration des droits de l'homme et du citoyen actuelle n'est pas celle de notre pays mais celle de l'ONU de 1948 qui a été modifiée sans notre accord!

Nous réclamons des commissions d'enquêtes et des réouvertures de dossiers, beaucoup se cachant derrière le "secret d'état" ou leur immunité pour ne pas être inquiété par la justice. La clémence de la Justice à leur égard a assez durée. Le peuple français réclame que justice soit faite! Et pour cela, nous réclamons la DESTITUTION IMMÉDIATE DU GOUVERNEMENT AU COMPLET (assemblée et sénat).

Sans réponse et intervention de l'armée sur demande du peuple, L’armée française se rendra coupable de haute trahison envers la nation et se rend ainsi complice de crimes envers le Peuple de France répréhensibles par la « La Cour internationale de justice (CIJ), siégeant à La Haye (Pays-Bas) établie par l'article 92 de la Charte des Nations unies. »

RAPPEL :

Article R. 434-5 – Obéissance : I. - Le policier ou le gendarme exécute loyalement et fidèlement les instructions et obéit de même aux ordres qu’il reçoit de l’autorité investie du pouvoir hiérarchique, sauf dans le cas où l’ordre donné est manifestement illégal et de nature à compromettre gravement un intérêt public.

En effet, l'état de prévarication est un «grave manquement d'un fonctionnaire aux devoirs de sa charge.», prévu et réprimé par les articles 223-6 et 223-7 du Code pénal :

Art 223-6 du Code Pénal : « Quiconque pouvant empêcher par son action immédiate, sans risque pour lui ou pour les tiers, soit un crime, soit un délit contre l'intégrité corporelle de la personne s'abstient volontairement de le faire est puni de cinq ans d'emprisonnement et de 75 000 euros d'amende ». « Sera puni des mêmes peines quiconque s'abstient volontairement de porter à une personne en péril l'assistance que, sans risque pour lui ou pour les tiers, il pouvait lui prêter soit par son action personnelle, soit en provoquant un secours ».

Art 223-7 du Code Pénal : « Quiconque s'abstient volontairement de prendre ou de provoquer les mesures permettant, sans risque pour lui ou pour les tiers, de combattre un sinistre de nature à créer un danger pour la sécurité des personnes est puni de deux ans d'emprisonnement et de 30 000 euros d'amende ».

L’invasion migratoire sans mesure de précaution sanitaire, de contrôle des frontières (malgré les menaces de l'État Islamique, le gouvernement a délibérément laissé entrer le terrorisme sur le territoire) portant atteinte à la sécurité nationale du pays et de ses citoyens, il est donc primordial que l’armée française reprenne sous contrôle les institutions du pays.

Les conflits d’intérêts, la non séparation des pouvoirs, les abus de pouvoirs, le non-respect de la constitution française, ainsi que de la déclaration des droits de l’homme et du citoyen sont des faits suffisant pour que l’armée française intervienne au nom de la sécurité nationale du pays et des citoyens.

La lamentable gestion du pays ainsi que, l’asservissement de la population et du corps militaire à des puissances étrangères et lobbyistes vont à l’encontre des principes même de notre nation et de sa souveraineté.

LISTE DES FAITS REPROCHÉS : PLAINTES CONTRE L'ETAT FRANÇAIS ET CES INSTITUTIONS NATIONALES ET INTERNATIONALES AUXQUELLES L'ÉTAT EST SOUMIS (UE, OTAN)

Voici les chefs d'accusations pour lesquels nous demandons une ouverture d'enquête et une condamnation de l’État français:

CRIMES:

- avec usage de la force,

- contre la propriété (monétaire, immobilière, mobilière),

- contre l'ordre public (police et armée),

- contre l'état (évasion fiscale, haute-trahison),

- contre la justice (injustice, ralentissement de procédures, entrave, parjure),

- crimes non-faits (sans aucun dommage reconnu, complot, tentative, incitation)

- Utilisation abusive et frauduleuse du terme "démocratie" par une oligarchie confirmée

- Utilisation abusive des services et administrations publiques à des fins lobbyistes

- Corruption active et présumée

- Non-assistance en personne en danger, Mise en danger délibérée de la vie d’autrui

- Faux et usage de faux (complicité médiatique)

- Abus de confiance et de biens sociaux

- Haute trahison aggravée envers la souveraineté et la nation

- Tentative d'escroquerie - Escroquerie en bande organisée (loi Rothschild de 1973, Traités de Maastricht et Lisbonne)

- Complicité et recel - Négligence intentionnelle et aggravée - Détournement de fonds

- Vol, racket, extorsion de fonds (imposition et taxes pour une dette illégitime)

- Faute de gestion financière- Fraude fiscale et évasion fiscale

- Conflit d'intérêt par trafic d'influence et prise illégale d'intérêt, (Népotisme, favoritisme, pots-de-vin, recours aux prête-noms)

- Abus de pouvoir (lois liberticides et anticonstitutionnelles)

- Non-respect de la séparation des pouvoirs

- Homicide volontaire et involontaire non prémédité, meurtres

- Viol, viol en réunion, pédophilie et protection volontaire des criminels du gouvernement

- Négationnisme (non reconnaissance de ces crimes)

- Association de malfaiteurs en relation avec des entreprises terroristes (Betar, LDJ, OTAN, ONU, UE, USA, soutien et financement de Daesh/Etat islamique, de terroristes "modérés Al-Nosra"...), mise en danger de la vie d’autrui concernant l’immigration, sans contrôle des frontières ouvrant la porte au terrorisme, sans aucune mesure de précaution sanitaire (mise en quarantaine : gale, tuberculose, choléra, etc…)

- Harcèlement criminel (traque), surveillance abusive des citoyens

- Empoisonnement volontaire et non-respect du principe de précaution concernant les OGM, les pesticides, les vaccins, les chemtrails (géo-ingénierie).

- Non-respect des lois, conflits d'intérêts et non séparation des pouvoirs avec la justice qui n'est plus indépendante. Le gouvernement choisissant lui-même les magistrats censés les inculper.

- Transfert de données vers un État n'appartenant pas à la Communauté européenne en violation des mesures prises par la Commission des Communautés européennes ou par la Commission Nationale de l'informatique et des libertés mentionnées à l'article 70 de la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978. 70,3 Millions de données de télécommunications de citoyens Français ont été collectées par la N.S.A. Il ressort que ces données proviennent, pour partie, d'une installation gérée notamment par France Télécoms, laquelle permet de connecter le câble sous-marin SEA-ME-WE 4 reliant l'Asie au continent Européen à un centre de données situé à Marseille. Par ailleurs, les correspondances de nos diplomates à l'O.N.U semblent avoir aussi été espionnées selon l'édition du premier septembre 2013 du « Spiegel ». Correspondances qui relèvent du secret-défense, comme en dispose l'article 413-9 du Code Pénal. Ce qui signifie donc qu'au-delà de l'espionnage « subi » par la France de la part des États-Unis d'Amérique, c'est bien « la livraison à une puissance étrangère de données informatisées dont l'exploitation est de nature à porter atteinte aux intérêts fondamentaux de la Nation » dont il est question ici. Les autorités politiques de l'époque ont donc violé les articles 411-6 et 411-7 du Code Pénal sans jamais avoir été inquiétées. La transmission de données de télécommunications étant soumise au droit national pour commencer (l'article 226-15 du Code Pénal protège le secret des correspondances)

- Abus de pouvoir, non séparation des pouvoirs, conflits d’intérêts, modification, violations et non-respect de la constitution française sans concertation du peuple. Articles: 1, 2,3,4,5,25,39,49-3,50,64,66,67,68-2,71-1, 88-1/2/3/4/5,89. La souveraineté nationale est bafouée.

RAPPEL : Article 16 de la déclaration des Droits de l'Homme et du Citoyen: Toute Société dans laquelle la garantie des Droits n’est pas assurée, ni la séparation des Pouvoirs déterminée, n’a point de Constitution.

- Suppression d'articles et non-respect (article 2,3,7,10,11,16) de la déclaration des droits de l'homme originale sans concertation du peuple...

- Non-respect du référendum européen obligatoire et applicable de 2005 en particulier le traité de Lisbonne, que malgré un NON majoritaire, Mr Sarkozy signa. Modification de l'article 88-5 de la Constitution concernant les traités européens.

- Non concertation du peuple par référendum concernant les traités TAFTA et TTIP comme stipulé à l’article 88 de la Constitution.

- Non-respect dans sa totalité de la Charte de l'environnement de 2004

DE TOUS LES DIFFÉRENTS CHEFS D’ACCUSATIONS DE ...

- Génocide (guerres lobbyistes, pauvreté nationale)

- Crimes contre l'humanité (meurtres, extermination, réduction en esclavage, emprisonnement et privation de liberté, torture, stérilisation de la population; persécutions d'un groupe/collectivité pour des motifs d'ordres: politique, racial, national, ethnique, culturel, religieux, sexiste; Disparition forcée de personnes, Actes inhumains causant de grandes souffrances/atteintes à l'intégrité physique, à la santé physique et morale, spéculations sur l'alimentation, appauvrissement volontaire de la population par la dette, assouvissement de la souveraineté par les lobbys financiers)

- Crimes de guerres (Syrie, Lybie, Mali, etc...)

- Crimes d'agression (Invasion et attaque d'autres états par les forces militaires, bombardements, Mise à disposition de son territoire afin qu'il soit utilisé par un autre état pour perpétrer un acte d'agression contre un tiers... OTAN-USA)

- Tortures - Disparitions forcées - Crimes contre la paix - Crimes de guerre

- Utilisation frauduleuse de l'armée française et services de police a des fins lobbyistes et/ou personnelles, aux frais des contribuables

- Crime d'intelligence avec une puissance étrangère, que l'article 411-5 du Code Pénal : Le fait d'entretenir des intelligences avec une puissance étrangère, avec une entreprise ou organisation étrangère ou sous contrôle étranger ou avec leurs agents, lorsqu'il est de nature à porter atteinte aux intérêts fondamentaux de la nation, est puni de dix ans d'emprisonnement et de 1 000 000 F d'amende. Le crime prévu par l'article 80.3 du Code Pénal (ancien), est constitué lorsque sont établies des intelligences avec des agents d'une puissance étrangère de nature, indépendamment de tout résultat positif, à nuire à la situation militaire ou diplomatique de la France ou à ses intérêts économiques essentiels. (On notera que le Président de la République et le Premier Ministre ont été formé par la Fondation Franco Américaine, promotion 2011 et 2012, et qu’ils ne peuvent se prévaloir de l’application d’une politique Française mais bien d’une politique dictée par l’étranger.)

- Complicité et haute trahison aggravée du gouvernement et de la justice française (qui n’applique pas les lois en vigueur, non-respect de la constitution, de la déclaration des droits de l’homme et du citoyen, et du code pénal), envers ses citoyens, la nation, la souveraineté de la France.

La France n’étant plus un état de droit, la constitution française n’étant ni appliquée ni démocratique, la déclaration des droits de l’homme et du citoyen également. Nous peuple de France, exigeons une intervention de l’armée française pour destituer le gouvernement afin d’instaurer une vraie démocratie : le pouvoir du peuple, par le peuple et pour le peuple.

La constitution appartenant au peuple souverain et à sa nation, les dernières modifications par l’Etat sans concertation du peuple sont illégitime et illégale. Nous nous référons donc à la Déclaration des Droits de l'Homme de 1789.

Rappel à l’armée française : « Aujourd’hui, cette déclaration (droits de l’homme) a valeur constitutionnelle puisqu’elle fait partie intégrante de la constitution du 04 octobre 1958. » «En tant que militaire au service de l'État, le gendarme/militaire doit garantir les droits reconnus à chaque citoyen. »

Comme stipulé à l’Article 16 de la déclaration des Droits de l'Homme et du Citoyen: "Toute Société dans laquelle la garantie des Droits n’est pas assurée, ni la séparation des Pouvoirs déterminée, n’a point de Constitution."

Comme stipulé à l’Article 35 Constitution du 24 juin 1793 : "Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l'insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs."

Cette pétition concerne: Congrès du Parlement, Assemblée Nationale, le Sénat, Conseil constitutionnel, Conseil Supérieur de la Magistrature, Défenseur des droits, Conseil d'Etat, Cours de Justice de la République, Commission nationale consultative des droits de l’homme, le Conseil Constitutionnel, le gouvernement au complet (pouvoir exécutif, assemblée nationale et sénat).


Liberté , Égalité, Fraternité. »

 

Dernière Mise à jour ( Mardi 20 Novembre 2018 à 02:55 )