Welcome ! Bienvenue ! New World Organization ®
Home
AU FIL DU TEMPS
DES ARTS
DEBATS
DEVENIR
ALL TEXTS
Documents
LIVRES REFERANTS
LIRE
LIVRES
UNIVERSALITY THEORY
HARMONIA UNIVERSUM
BOUTIQUE
Wrapper
Liens
Flux RSS
Contact
PARTICIPATION
Recherche
FOCUS SUR L'AUTEUR
Latest News
Search
Other Menu
Administrator
 
Home arrow DEBATS arrow POLITIQUE arrow POLITIQUE arrow Les bouchers en marche
Les bouchers en marche PDF Imprimer Email
Écrit par Patinet Thierri   
Mardi 20 Novembre 2018 à 06:13

 

Les bouchers en marche

 

Petites nouvelles de cette petite terre et notamment d’une de ses Nations aux mains de tortionnaires. Mais lisons :

 

« Pris sur le vif, ces quelques considérations, alors que le succès indéniable des Gilets Jaunes avec plus de 1,3 million de personnes le 17 novembre, se poursuit. Alors que la gouvernance, et ses valets prosternés tentent de faire passer ce mouvement pour un mouvement violent, et s’apprêtent à le réduire dans le sang, via ses services de police, via ses milices, via ses provocateurs, prouvant en cela sa carence et son ignominie.

Le meurtre délibéré d’un gilet jaune par l’égoïsme devrait mettre en cause selon la gouvernance, le responsable d’un point de manifestation, alors que nous sommes en droit pur, avec une tentative de meurtre avec préméditation.

Pendant ce temps la gouvernance légifère sur la fessée ! La connerie n'a plus de limites dans cet hémicycle. Comment nos concitoyennes et concitoyens ont-ils pu voter pour ces néants ?

Nous sommes là dans le marais de la fétidité et de l'ordure.

La propagande et le mensonge sont les mamelles de cette dictature méprisable.

L'autisme est le propre du mépris et de l'injure.

Le racket permanent de ces nuisibles n’a plus de limites.

La gouvernance ose parler d’investissement. Le comble est atteint, "on investit" mais qui investit ? "On" ne veut rien dire, et lorsqu'on voit où va la "taxe carbone" on rigole doucement. Soyons sérieux, ce qu'appelle cette gouvernance l'investissement, n'est qu'une entreprise de racket destinée à appauvrir les populations, et rien d’autre.

Déguiser le racket avec la transition dite écologique relève de l'arbitraire le plus mensonger qui puisse exister. On rappellera que la France n'émet que 0,9% de CO2 dans le monde, et que la politique que sa gouvernance choisit fait rire le monde entier, tellement elle porte en elle tout ce que les mafias du monde souhaitent, un petit pourcentage sur toutes les activités. Le ridicule en France atteint ses sommets.

On nous parle de sondage, on rit deux fois plus car la famille est au pouvoir dans les Instituts de sondage. Donc les sondages sont des fakes news.

Dans tout le mouvement Gilet Jaune, pas de distinction, la solidarité éteignant la division. Cela gêne effectivement les hydres politiciennes et les vendus syndicaux. Mais cela ne gêne pas le Peuple de France qui n'a pas à se soumettre à des féaux.

Sur l’armée européenne. Cette armée en l'état est anticonstitutionnelle et relève de la haute trahison comme de la forfaiture.

La souillure de l'esprit continue son trajet historique vers la décomposition, maintenant cette vermine veut taxer la viande !!!!

Les analyses présentées par le GIERC sont fausses, Le réchauffement climatique est dû aux orages solaires et en aucun cas à l’activité humaine. Par l'institutionnalisation de ce mensonge, le racket bat son plein via la propagande.

Le mouvement des Gilets Jaunes doit se fédérer rapidement et devenir un contre-pouvoir total.

Il faudrait écouter les directives d’une pseudo-gouvernance. Tenir compte des propos de ces "choses" n'a aucun intérêt, c'est bien perdre son temps, cette fin de race va disparaître dans les années qui viennent, les Peuples d'Europe se réveillent partout, et rien ni personne ne pourra arrêter ce mouvement, quant aux lois et traités passés par ces "choses", ils seront abrogés car ne tenant en aucun cas compte de l'intérêt général. Les chiens aboient, la caravane passe, comme le dit le proverbe.

Lorsqu'une gouvernance ne respecte pas ses citoyennes et ses citoyens, il ne faut pas s'étonner que l’insurrection  devienne le principe de certaines couches de la population.

Escroquer sur le mensonge du réchauffement climatique dû à l'être humain, racketter par la propagande du mensonge, est le propre de ces "choses" qui n'ont qu'une mission, détruire toutes les valeurs humaines afin d'asseoir la dictature associée à la barbarie pour mettre en esclavage les êtres humains. On appelle cela les "mondialistes" des nazis communistes allaités par le néo conservatisme, les sectes, fondation dite franco américaine et autre, les loges maçonniques avariées, toute la panoplie mise en place par l'usure pour la servir. Il ne faut pas être grand clerc pour voir ce que sont ces personnages et leur idéologie monstrueuse, pire que celle des nazis et des communistes, n'ayant pour devenir que de voir naître un monde bestial où gouverneront les riches du portefeuille et non de l'intelligence, ayant droit de cuissage sur des esclaves acceptants leur euthanasie une fois qu'ils ne seront plus productifs. Les nazis comme les communistes étaient des enfants de chœur à côté de ce sérail hideux.

 

http://www.economiematin.fr/news-taxe-essence-carburant-europe-migrants-prix-pompe-argent?fbclid=IwAR2ibU-A46byga8HVTGa4fdQ1HUKc_MlfuB8fG8JNJnGZOdWBSPuYJL1XqA

Ouvrez les yeux sur le racket que l'on vous présente dans le mensonge comme né du désir de transition écologique.

En France, le budget de l'immigration se monte à 1,6 milliard, le budget de l'AME 1 milliard, le budget de la CMU 2,5 Milliards, soit 5,1 milliards, le montant des taxes collectées en supplément sur l'essence, une proposition d'un député européen Allemand en 2016 pour financer l'immigration, est sensiblement égal à ce montant. Les augmentations de taxes sur le carburant ne financent en aucun cas la transition écologique mais bien l'immigration massive encouragée par le pacte de l'ONU.

 

On comprendra mieux l’intransigeance d’une gouvernance mondialiste à faire la sourde oreille à un Peuple sur taxé pour promouvoir, dans le leurre le plus absolu, son remplacement par des esclaves dociles.

 

 

Sur les violences policières. Les tueurs de la gouvernance sont en marche.

Sur les politiciens véreux. Il ne fallait s'attendre à rien d'autre de la part de ces parvenus aux ordres qui défendent la caste du portefeuille et n'ont que dégoût du Peuple qu'ils conchient allégrement.

Et pendant ce temps la gouvernance tue en Syrie.

Partagez au maximum sur les faits et gestes de cette dictature voulant écraser dans le sang la manifestation des gilets jaunes. Au premier sang versé, tout un chacun se devra de déposer plainte devant le Tribunal Pénal International pour meurtre avec préméditation. Car ne vous y trompez pas, ce ne sont pas les gilets jaunes qui provoquent la police, mais bien des prétoriens à la solde de la gouvernance, pour discréditer ce mouvement. Le Peuple de France aura enfin compris qui le dirige aujourd'hui: une dictature infâme, qui n'a pour pavois que le mensonge.

Il y a des milliards pour les riches, il y a des milliards pour l'immigration, il y a des milliards pour les pays en voie de développement, il y a des milliards pour l'AME, il y a des milliards pour la CMU, il y a des milliards pour un train au Maroc, il y a des milliards pour pilonner la Syrie, il y a des milliards pour augmenter les Ministères, etc .etc, il n'y a pas d'argent ? De qui se moque-t-on ? Cette gouvernance spolie les retraités, les handicapés, les salariés d'une manière détournée, rackette, pille, ne trouve pas d'argent pour les enfants cancéreux dans les hôpitaux, etc, etc, et il n'y a pas d'argent. Les dettes, parlons-en, cela se renégocie lorsqu'on est un homme, et non un valet de l'usure. Donc il y a de l'argent, mais l'argent n'est pas pour les Françaises et les Français, il est pour les mandants de cette oligarchie, une poignée d'individus esclavagistes qui se tiennent par leurs vices, leurs affaires, leurs mœurs, ces valets stupides qui mentent du matin au soir pour assurer leur petit devenir ridicule.

Comment peut-on faire confiance à des syndicats qui ne participent pas à un mouvement populaire motivé par les conditions de vie décrétées par une oligarchie dictatoriale ? Les salariés devraient s'intéresser à ce problème rapidement s'ils ne veulent pas devenir les dindons de la farce la plus abjecte que la France ait connue à ce jour, dans ce que l’on appelle les « négociations » pour les retraites, alors que les syndicats viennent de toucher 122 millions de subventions, payés par nos contributions. Des vendus aux ordres mangeant aux subventions!

Sur le nombre de manifestants Gilets Jaunes. 5 personnes pour un certain ministre. Le mensonge est tellement ridicule que chaque Française et chaque Français, où qu'il soit, ayant pu voir la mobilisation dans chaque ville, chaque village, peut déjà considérer qu'il y a vraiment des cours de rattrapage de maths pour certains "politiques", quant aux journalistes subventionnés, n'en parlons même pas, ils n'auraient même pas leur brevet aujourd'hui. Des menteurs, des propagandistes, voilà ce qui se veut la France de ce jour, d'une lâcheté sans équivalent devant la réalité, préférant regarder leur fond de chaussures comme les autruches plutôt que d'affronter la vérité, celle du Peuple qui ne supporte plus leur bassesse comme leur ignominie.

Sur l’action de certains anti fa et cie. La dictature se protège avec ses nervis, ses complices, ses assassins, ses vendus

Grève des infirmiers et des infirmières le 20 novembre. Tout un chacun fera le parallèle avec les bons amis de la gouvernance qui viennent de se faire arrêter au Japon, et dont les jetons de présence forment un loto annuel, soit des millions d'euros pour se comporter comme le plus petit mafieux qui soit. Mais il est vrai que les Infirmières et les Infirmiers dont le dévouement est à toute épreuve, qui gagne un salaire de misère, n'intéressent pas ces "gens-là !

La violence : Les médias présentent désormais le mouvement des gilets jaunes, dans le mensonge chronique qui leur est habituel, comme un mouvement violent, suivant en cela la sémantique de la gouvernance, ce qui relève de la théorie du transfert qui est le propre de cette gouvernance, qui utilise une violence inouïe pour tenter de mettre fin à ce mouvement, via à la fois les services de l'État, les milices à sa botte, et les provocateurs qu'il utilise au sein même des gilets jaunes.

Les valets de la gouvernance : Lorsqu'on est payé par l'État via les subventions, on ne peut qu'être que la voix de son maître. Personne de sensé ne doit s'intéresser au discours des valets. Au fait combien de divisions représente ces syndicats, face à 75% de la population gilets jaunes et sympathisants, soit 50 000 000 de Françaises et de Français. Il serait temps que ces "gens-là cessent de vouloir dicter la conscience des uns et des autres, et ce encore plus lorsqu'ils sont nourris par les subventions qui viennent directement des contributions payées par les Françaises et les Français. On comprendra mieux que pour préserver leurs privilèges, ils crient au feu, un feu, inexistant, qui n'est que le produit de leur peur atavique de perdre leurs privilèges.

Les bouchers sont en marche, sur l’ordre de la gouvernance, ne croyez un seul instant que cela ne soit pas le cas, les provocateurs sont dans le mouvement même des Gilets Jaunes, les milices en action, prêtes à intervenir, enfin le service de police, appliquent ce que leur demande le pouvoir, certains avec un sadisme délibéré à l’encontre des vieillards, des handicapés, tirant même à bout portant des balles en caoutchouc sur le visage d’un manifestant.

La France est dans la fange de ces bouchers en marche, et doit se taire, et doit bien obéir, et doit se coucher face à la violence intolérable d’un État qui n’en est plus un, mais bien vendu à toute la crapule mondialiste, à ces usuriers qui agitent les ficelles de ces pantins ridicules, vendus comme des marques de savonnettes par des médias pourris jusqu’à la moelle, à un Peuple qui enfin, se réveille, pour découvrir la forfaiture, la trahison, la répugnance qui le gouverne.

Comme dit ci-dessus, au premier sang versé, la responsabilité de cette gouvernance de pantins, animés par leur intérêt propre et non l’intérêt général, sera totale. Et tout un chacun dans le cadre de la Démocratie conchiée par cette gouvernance, devra faire en sorte qu’aune voix, pas une, n’aille vers ses larbins, ses vendus, ses proscrits, ses êtres sans signification, sinon celle de leur portefeuille.

 

On notera ce 20 novembre que les réseaux sociaux sont en panne en France, de manière à laisser la place aux bouchers dans leurs œuvres de gazage, de bastonnade, d’emprisonnement, des Gilets Jaunes qui ne peuvent plus communiquer sur les débordements des hordes prétoriennes aux ordres. Ce n’est pas un hasard si rien ne fonctionne plus, il faut taire les agissements ultra violent de la barbarie commanditée par la gouvernance, tant malheureusement des services de police et de gendarmerie, que de sa milice de casseurs. On en saura plus lorsque la Démocratie sera respectée et que nous parviendront des nouvelles des lieux de blocages en France. En attendant, on peut craindre le pire. La bestialité étant la garantie de l’oligarchie en place. On rappellera qu’au premier sang versé, il faut déposer une plainte régulière contre l’État au Tribunal Pénal International pour tentative de génocide. On rappellera ici un numéro de téléphone  07 53 45 95 68 qui pourra être très utile en cas d’arrestation, comme on en a vu faire depuis ce matin dans toute la France.

 

 

Les élections européennes doivent être l’occasion de laminer définitivement cette bestialité qui comme une pieuvre enserre la France et veut la réduire à l’esclavage.

 

La fracture doit être totale avec cette hérésie qui, dans le mépris le plus total du Peuple, s’engraisse sur les contributions qu’elle détermine pour assurer ses orgies, tandis qu’elle demande au Peuple de se serrer la ceinture, et de crever, et non contant de crever de laisser sa place à toute la misère du monde, esclaves parfaits, qui d’ailleurs on le voit ne manifestent pas, car considérés, aidés, subventionnés au même titre que des citoyens de première classe, tandis que le Peuple de France est lui considéré comme représentant des citoyens de seconde zone, bons à abattre par la sédation financière, et plus que la sédation financière le meurtre par intention, en liquidant ses hôpitaux, en créant un désert médical, en assassinant ses enfants par vaccination massive, etc etc.

Le vote sera l’arme fatale qui permettra d’éradiquer la lèpre qui ravage notre Nation. 

La lèpre humaine c'est le mondialisme sauvage, c'est le couronnement des débiles mentaux qui n'ont que leur portefeuille comme longue vue, le sida intellectuel est le propre de leurs féaux, de ces fins de race en gouvernance ou journalistes formatés par les mêmes sectes, FAF, loge maçonnique, dont nous avons à la tête de l'État les dignes représentants. En Italie on a interdit les francs-maçons dans le gouvernement car cette secte et tout ce qui tourne autour est un État dans l'État qui ne sert pas l'État mais ses commanditaires, les usuriers de tout poil. Pour contrer l'usure il faut se débarrasser de ses féaux, par un vote massif de salubrité publique, car il y va de la survie du corps social empuanti par la nécrose de l'intelligence, le laxisme des roturiers et la prébende des larves attendant la miette qui tombera de la table de leurs maîtres.»

 

On a vu sur de multiples planètes la violence organisée par les pouvoirs en place, livrant en pâture des Peuples entiers au sadisme de leurs tueurs. Mais cela ne dure jamais, et tout pouvoir qui se dissout dans cette ignominie, implacablement est un jour éliminé. Courage donc à ce petit Peuple de France qui combat pour sa survie ! À suivre…

 

© Vincent Thierry

Dernière Mise à jour ( Mardi 20 Novembre 2018 à 10:53 )