Welcome ! Bienvenue ! New World Organization ®
Home
AU FIL DU TEMPS
DES ARTS
DEBATS
DEVENIR
ALL TEXTS
Documents
LIVRES REFERANTS
LIRE
LIVRES
UNIVERSALITY THEORY
HARMONIA UNIVERSUM
BOUTIQUE
Wrapper
Liens
Flux RSS
Contact
PARTICIPATION
Recherche
FOCUS SUR L'AUTEUR
Latest News
Search
Other Menu
Administrator
 
Home arrow DEBATS arrow POLITIQUE arrow POLITIQUE arrow La mise à mort de la France
La mise à mort de la France PDF Imprimer Email
Écrit par Patinet Thierri   
Dimanche 02 Décembre 2018 à 07:17

Mise à mort de la France

Petites nouvelles de cette petite Terre, où la lèpre brune dans une certaine Nation vient de chercher à terroriser via ses milices tout un Peuple. Mais lisons :

« La violence instrumentalisée par l’État Français à l’aide de ses milices, de ses provocateurs, de ses barbouzes, photographiés, filmés, organisant la casse, la dégradation de l’Arc de Triomphe lors du défilé des Gilets jaune à Paris et ailleurs, est le propre de la dictature, qui aujourd’hui se révèle en pleine lumière. Jusqu’à présent, elle demeurait voilée, dans le cadre de la condescendance, du mépris, ce jour elle illumine la France jusqu’à la voir parler de chaos, alors qu’elle organise elle-même le chaos, dans une manipulation grotesque de l’opinion.

Nous ne sommes plus en démocratie dans ce Pays des droits de l’Homme, nous ne sommes plus en République, où l’on voit le pouvoir tenu par une caste aux ordres des usuriers de tout poil, aux ordres des lobbies de toute nature, qui recueille 19% de satisfaits, qui organise la violence pour la faire porter sur autrui, gazant, matraquant, homme, femme, enfant, vieillard, assassinant le Peuple pacifique pour se maintenir à la tête de cette Nation, humiliée, bafouée, souillée par les privilèges indus. On entend désormais parler de loi martiale par cette gouvernance, d’appel à l’Armée Française, qui se doit de protéger le Peuple et non cette minuscule partie du Peuple de France qui oppresse dans le déni le plus parfait, dans la consommation absolument dantesque de la manipulation la plus haineuse qui soit.

Des Gilets jaune, non organisés actuellement, on voit l’infiltration de certains groupes qui se déclarent pour un dialogue avec les tyrans, montrant là la perversité du système, jusqu’à justifier cette sédition en se rapportant aux Institutions, comme si les Gilets jaune ne les rejoignant pas étaient contre les Institutions, ridicule manipulation qui entraîne la division, car l’intérêt de la gouvernance minoritaire est bien de casser ce mouvement, le réduire par la violence, le briser en ses souches et l’annihiler totalement, pour faire valoir dans sa dictature de fait la feuille de route que lui a dictée l’usure et ses féaux tant dans le cadre de cette Europe qu’au niveau mondial.

Le Peuple de France respecte ses Institutions, car ce ne sont pas les hommes et les femmes qui font les Institutions, et lorsque ces Institutions faillissent, il en va bien de la responsabilité de celles et de ceux qui y président. Aujourd’hui ces hommes et ces femmes ne sont pas à la hauteur de la demande exercée par le Peuple de France qui ne demande pas la Lune, mais bien le droit de vivre décemment, sans voir ses contributions dilapidées totalement dans l’immigration massive, la transfusion d’entreprises qui ne créent pas d’emploi, l’indécence de ne voir pas taxé les plus riches comme s’ils étaient les privilégiés de la République, l’indécence de ne pas voir taxés le kérosène et tutti quanti.

Le Peuple de France en sa force vive ne peut continuer ainsi à subir les taxations les plus importantes du monde. Que fait cette gouvernance depuis son élection, elle pressure de taxes les plus faibles, les retraités, les handicapés, par spoliation de leurs droits, les malades toujours par spoliation de leurs droits humains, qui voient ainsi leurs deniers compenser l’éradication de l’impôt sur la fortune, et plus particulièrement l’immigration massive qui coûte 94 milliards d’euros annuellement, toutes charges confondues, ainsi que les 80 milliards de fraude fiscale contre laquelle aucune action d’envergure n’est menée, enfin pour nourrir une bonne partie de parasites dans les Ministères et les Assemblées, qui se votent et s’octroient des salaires mirobolants, des retraites dorées, pendant que le Peuple crève de faim.

Voilà ce que veut conserver cette gouvernance, parlant de ruissellement, inexistant, qui par contre est bien un ruissellement de la base vers les sommets pour nourrir les esclavagistes en priorité. Et si cela ne vous convainc pas, qu’entend-t-on sur une TV d’État ? Qu’il faut annuler la contribution télévisuelle, ce qui rendra heureux le Peuple, car il n’a pas beaucoup de loisirs et regarde beaucoup la télévision ! Ce mépris de fin de race est absolument le scandale de notre Nation, cette souillure de l’esprit est le propre de cette gouvernance dictatoriale, qui méprise le Peuple, l’humilie et tente de le détruire en voulant le remplacer en signant ce pacte des esclavagistes concernant les migrations.

Il n’y a pas de mots pour définir ces hommes et ces femmes qui dénaturent les Institutions, pas de termes assez virulents pour dénoncer leurs promotions canapés, la bestialité qui transfigure leurs actions, jusqu’à voir et je ne cesserai de le répéter tellement c’est ignoble, refuser par vote une subvention pour les enfants cancéreux ! Ils sont la honte de la France et veulent poursuivre leur œuvre de destruction en se protégeant par la Loi Martiale, instaurer plus profondément leur dictature qui ressemble étrangement à celles des Nationaux socialistes avec Hitler en kapo, à celle des communistes, avec Lénine, Trotski et toute la fripouille formée aux Etats-Unis , lors de la révolution dite bolchevique en 1917.

Que tout un chacun prenne réellement conscience de ce qui se passe en France. L’instrumentalisation de la violence par l’État risque de déboucher sur la mise en œuvre du plus vaste camp de concentration de ce monde, la France, où les esclaves à bas coût vont submerger le Peuple de souche, qui verra accélérer sa mise en paupérisation, et bien plus vite sa liquidation physique indirecte, car contrairement aux nazis, la lâcheté conditionnée de cette gouvernance appliquera et applique déjà la sédation des personnes âgées, des handicapés, des malades par euthanasie financière. Les faibles doivent crever pour cette gouvernance, les faibles doivent être détruits, mais cela n’est qu’une première étape, et le Peuple de souche en voit les premiers signes en ce qui concerne ses sources vives, car les forts eux aussi sont destinés à disparaître, toujours par sédation financière, via une taxation démente.

Les partis en France formés par la même rémanence issue des loges avariées et des sectes ovipares, confluent dans cette sédation, et votent dans la même direction, il serait là aussi temps de le voir pour celles et ceux qui ont encore des illusions sur les hommes et les femmes qu’ils élisent comme des marques de savonnettes. Ils voteront d’une seule main la loi martiale, où la situation d’urgence, n’en doutez absolument pas.

Face à cet ukase du mondialisme esclavagiste dans notre beau Pays de France, le Peuple de France, dans la légalité absolue, a des armes de destruction massives qu’il lui suffit de mettre en œuvre pour retrouver sa dignité. La première arme est celle de la grève totale de la consommation, hors les produits de première nécessité, qui coulera une économie qui ne lui profite en aucun cas, la seconde arme est bien entendu le bulletin de vote qui doit éradiquer totalement les prétendants de ce système esclavagiste. Enfin la dernière arme relève du statisme le plus inconditionnel, qui se manifeste par l’absence totale de participation quelconque à toutes institutions, de la Mairie la plus simple, jusqu’aux plus hauts niveaux de l’Etat, dans le cadre de ses manifestations quelles qu’elles soient, politiques, culturelles, et autres. Trois armes fatales qui pourraient renverser la situation au profit du Peuple, car ne l’oublions jamais c’est le Peuple qui fait vivre une Nation et non une gouvernance quelconque.

Le statisme engage le rien faire, ne participer à strictement rien qui provienne de l’État et de ses féaux. Le Peuple est ignoré, le Peuple doit totalement ignorer la gouvernance et ses médias attitrés, ses fous du roi en prosternation en spectacles, concerts, etc. Aucune consommation de la propagande étatique, et déjà cela sera un premier pas. Le Peuple malgré tout ce que fera la gouvernance comme atteinte à sa vie collective comme sa vie privée, ne se verra jamais enlever sa puissance de penser, à moins de le liquider comme semblent le souhaiter les féaux en gouvernance.

A chacun d’évaluer son potentiel de puissance face à la dictature de fait qui va devenir de droit dans les jours qui vont suivre, même si cela est déguisé comme cela le sera très certainement. Le Peuple c’est la puissance qui peut contrarier l’impuissance. Chaque individu est une force exceptionnelle et en cohésion avec un ensemble, ici 84% des Françaises et des Français, est invincible, quels que soient les moyens utilisés par la propagande d’État. Le Peuple, ignoré, humilié, courbé, doit redresser la tête, car il est la seule force de la Nation, et montrer sa capacité réelle à changer l’orientation politique de ce jour. Cela se fera car il vient de prendre conscience de ce que conchie la gouvernance, la fraternité, une fraternité que rien ni personne ne pourra détruire, une fraternité dressée devant l’esclavagisme et  ses féaux. »

Pauvre petite Nation de cette petite Terre que nous regardons avec empathie, humiliée, souillée, se relèvera-t-elle de la dictature qui se met en place officiellement ? À suivre…

© Vincent Thierry

Dernière Mise à jour ( Dimanche 02 Décembre 2018 à 07:25 )