Welcome ! Bienvenue ! New World Organization ®
Home
AU FIL DU TEMPS
DES ARTS
DEBATS
DEVENIR
ALL TEXTS
Documents
LIVRES REFERANTS
LIRE
LIVRES
UNIVERSALITY THEORY
HARMONIA UNIVERSUM
BOUTIQUE
Wrapper
Liens
Flux RSS
Contact
PARTICIPATION
Recherche
FOCUS SUR L'AUTEUR
Latest News
Search
Other Menu
Administrator
 
Home arrow DEBATS arrow POLITIQUE arrow POLITIQUE arrow L'ignominie
L'ignominie PDF Imprimer Email
Écrit par Patinet Thierri   
Samedi 22 Décembre 2018 à 10:55

L’ignominie

Petites nouvelles de cette petite Terre où dans une de ses Nations se déchaîne une police politique brutale et sanguinaire. Mais lisons :

« Bref ce message pour alerter l’opinion sur l’horreur inconditionnelle dont font preuve désormais les tenants et aboutissants d’une police politique achetée par la dictature Française, pour protéger son régime ignoble et ses 1% qui se vautrent sur la misère du monde. Les Gilets Jaunes ont manifesté ce jour 22/12/2018, dans toute la France et leur nombre, contrairement à toutes les redites du Ministère de la Propagande dépasse le million. À Paris, une manifestation pacifique s’est déroulée, qui a vu l’intervention de la police politique pour bloquer une rue dans laquelle les manifestants se sont fait gazer et matraquer à outrance, voyant une de ses figures arrêtée dans une violence inouïe par les prétoriens du pouvoir. Tout un chacun aura pu voir que ce ne sont à travers la France que provocation policière, matraquage et gazage contre les manifestations pacifiques, ce qui doit énormément faire jouir la perversité en gouvernance, ces fins de race relevant beaucoup plus de la voyoucratie la plus bestiale, qu’autre chose. On ne peut en regardant l’ensemble des images prises par les différents manifestants à travers la France qu’être écœuré par l’ignominie de ce régime, dont le principal est parti au Tchad pour soit disant fêter Noël. Ses sbires sont là dans leurs mensonges, leur violence habituelle et coutumière, leur crasse intellectuelle la plus répugnante qui soit, donnant pour ce personnage des ordres iniques, bastonner, gazer, tuer si possible un mouvement qui recueille aujourd’hui 75% de sympathisants et d’actifs. Face à ce déchaînement provoqué par sa police politique, les journalistes du monde entier apprécieront ce qu’est devenue la République française, un repère de voyous et de criminels qui osent dans l’hypocrisie la plus torve tendre la main  pour un débat National, qui n’est que l’imposture la plus larvaire qui soit. On ne saura conseiller à tous les Gilets Jaunes qui représentent désormais la première puissance Française, de n’accorder aucune importance à ce débat de crapules organisées. Cette puissance va prendre de l’ampleur devant les caractéristiques que développe la dictature en place, car rien désormais n’arrêtera ce mouvement dont les victimes seront les martyrs couronnés d’une véritable République, et non de cette souillure et de ses féaux qui se masquent sous les haillons de la Démocratie, ici conchiée comme jamais dans notre Nation. »

Bref ce commentaire, mais parfaitement lisible pour ceux qui ont connu tant et tant d’épreuves par les planètes les plus lointaines. À suivre…

© Vincent Thierry

https://secure.avaaz.org/fr/community_petitions/Gouvernement_LIBERATION_ERIC_DROUET/?ccAQJnb&utm_source=sharetools&utm_medium=copy&utm_campaign=petition-632018-Gouvernement_LIBERATION_ERIC_DROUET&utm_term=cAQJnb%2Bfr&fbclid=IwAR2yYxLimFdRpJDLNMwhx_Qds5_bvLSDEX7Bv9y1XoxCyFJhSlcOM2601U4

https://www.facebook.com/micka.vw.9/videos/1832947933498398/

https://russiepolitics.blogspot.com/2018/12/vous-aviez-adore-navalny-pourquoi.html?fbclid=IwAR3GM5AJfOUNaUr4ZwFG0ZmmeP2WD3xB_CtB72Q6EPivqNWe9VxNRKaPxSE

Excellent article précisant l'arrêt de la CEHD relatif au droit de manifester en son point 50, à relayer sans modération.

"Ainsi, Navany s'était adressé à la CEDH, car il estimait que la Russie avait porté atteinte à sa liberté de manifestation en l'interpellant et en le condamnant à une responsabilité administrative (et non pénale). Et l'on peut y lire le rappel par la CEDH d'une norme internationale, qui sera très intéressante pour le régime de Macron (point 50 de la décision):

Selon les normes internationales, lorsque le régime juridique interne prévoit une procédure de notification, celle-ci devrait avoir pour finalité de permettre aux autorités publiques de faciliter l’exercice du droit à la liberté de réunion. Le défaut de notification aux autorités d’un rassemblement ne le rend pas illégal et ne devrait pas servir de motif pour le disperser. (...)"

 

 

 

Dernière Mise à jour ( Dimanche 23 Décembre 2018 à 14:49 )