Welcome ! Bienvenue ! New World Organization ®
Home
AU FIL DU TEMPS
DES ARTS
DEBATS
DEVENIR
ALL TEXTS
Documents
LIVRES REFERANTS
LIRE
LIVRES
UNIVERSALITY THEORY
HARMONIA UNIVERSUM
BOUTIQUE
Wrapper
Liens
Flux RSS
Contact
PARTICIPATION
Recherche
FOCUS SUR L'AUTEUR
Latest News
Search
Other Menu
Administrator
 
Home arrow ALL TEXTS arrow POLITIQUE arrow Acte XI
Acte XI PDF Imprimer Email
Écrit par Patinet Thierri   
Samedi 26 Janvier 2019 à 12:27

Acte XI

Pauvre petite Nation sur cette petite Terre, livrée à l’ignominie la plus totale, accentuée par une haine sans précédent  de la barbarie qui y trône, de son Peuple, mais lisons :

« On ne peut avoir que dégoût de ce régime  tyrannique pire que le bolchevisme, pire que le nazisme qui tire sur des manifestants paisibles, éborgnant à nouveau avec ses armes de guerre, avec, n’en doutons pas un plaisir de raclure immonde. Ce régime ignoble vient donner des leçons au Venezuela, et pire encore entame un débat unilatéral avec ses suces queues, ses larves dociles qui tendent l’anus pour percevoir des miettes de son règne dégueulasse, meurtrier. Oui, le meurtre est son mets favori, que personne ne le voit autrement, tant il est la synthèse de toute la perversité et la bestialité accouplées qui pourrissent les Institutions de la République, conchiant la démocratie, régulant la sédation financière de nos aînés et de nos handicapés, et tuant par vaccination massive nos enfants, tout cela pour faire rentrer toute la misère de ce monde afin de remplacer le Peuple de France, allant jusqu’à vendre la Nation à une Allemagne arrogante et belliciste.

Le dégoût de cette ignominie est total ce jour où les lâches armés tuent sans vergogne, mutilent et inondent les pavés du sang des victimes Françaises. Et cette poubelle de l’esprit, cette barbarie voudrait que l’on s’assoit autour de la table avec ses kapos, ses lâches, ses malades mentaux qui se veulent direction de la France, petits maçons avariés, petites larves de sectes nuisibles, tout un aréopage issu du marais le plus putride qui soit, promotions canapé, incapables notoires, vers dociles se faisant jouir avec la destruction, et bien entendu du Peuple de France dans des logorrhées dont l’absurdité n’est plus à démontrer. Ces déchets sous-humains sont là, et leur morgue n’a pas de limites, petits bubons d’un cancer généralisé marqué à la couture par leurs maîtres usuriers qui se réjouissent de la férocité, de l’abjection, car ils sont incapables de la moindre création, des choses vides de conscience, ignorantes et salaces, pédophiles pour la plupart, et bien pire, qui puent la mort et ses invectives.

Voici la France devenue, une poubelle pour les bêtes ignobles, une poubelle où les valeurs disparaissent pour laisser place au vaudeville criminel, au ferment de la déliquescence, où s’époumonent des choses, des médias larvaires, d’insipides satrapes qu’en 1789 le Peuple aurait fait disparaître à jamais. Mais ce jour il faut donc subir cette pestilence, ce jour, il faut continuer à supporter l’inintelligence, il faut supporter la traîtrise, la félonie, le déshonneur, la puanteur de ce fumier qui ronge nos Institutions, qui détruit notre République, qui conchie notre Démocratie. Voilà où en est rendu le Peuple de France, à se souiller de cette ordure qui trône, sachant qu’il n’a plus de liberté, sinon que la liberté autorisée et canalisée par la nécrose au pouvoir, cette lèpre brune et rouge qui ne s’accouple qu’avec la boucherie la plus glauque.

Toute la vermine du monde se presse dans ce giron de la fatuité, de la porosité, de l’insalubrité, dont les ténors sont l’illustration parfaite de ce qui vient d’être lu, une illustration de la caricature de l’Humain, même pas au niveau de l’animal, car l’animal a son honneur, une sous bestialité donc qui compte les mutilations, qui compte les morts, qui compte les blessés, qui compte et recompte les arrestations arbitraires, qui compte et recompte, dans la folie pure qui est la sienne, sa capacité à tenir et tenir encore un pouvoir usurpé, un pouvoir belliqueux, un pouvoir malsain, le pouvoir de la haine envers tout ce qui existe, car ici la haine est son îlot, la haine de l’Humain, la haine du Peuple de France, la haine de la Nation Française, jusqu’à voir l’un de ses pédant trouver « romantique » une Allemagne qui n’est que déjection intellectuelle d’elle-même.

Le dégout a dépassé toute limite de cette équipée sauvage de cette gouvernance de petits kapos du Bilderberg, de la Fondation Franco américaine, de la Maçonnerie avariée, représentant ce « nouvel ordre mondial » qui est la pourriture incarnée de la bassesse et de la médiocrité les plus totales et totalitaires. Le Peuple de France doit se ressaisir et en aucun cas participer à ce débat unilatéral, cloisonné par la tyrannie en place, et surtout, dès le mois de Mai ne donner aucune voix à son parti qui est la peste brune par excellence, et encore moins à sa pseudo liste usurpant le nom de gilets jaunes qui est le caducée des représentant du précédent mouvement, jusqu’à voir son égérie presque devenir chroniqueuse des médias aux ordres, et dans ses rangs, des larves bien pensantes votant pour la tyrannie.

Ce n’est que par un vote de salubrité publique qui permettra de purger la France de l’infamie qui la couronne dans toutes les institutions, en en éjectant tous les tenants et les aboutissants des sectes les plus ignobles qui soient, que la Nation retrouvera son honneur, sa grandeur et son peuple sa fierté. Les mois à venir vont être putrides et malsains, jusqu’au mois de Mai, sauf si une grève générale illimitée est proclamée pour mettre à nue la bassesse qui règne, mais il s’agit de ne pas rêver devant la planche à billet qui nourrit les syndicats, les forces de l’ordre, et bien entendu maintenant l’Armée, la tyrannie ayant besoin d’eux pour se maintenir au pouvoir, et s’en servant comme des serpillières pour masquer ses ordres qui relèvent du crime, le crime en France, en vendant la France à l’Allemagne, le crime en France en vendant la France à l’immigration sauvage, le crime en Syrie en y restant cantonnée et en aidant les mouvements terroristes, le crime en Afrique via un néo colonialisme inique basé sur le CFA qui empêche le développement de nombre de Nations, le crime aux frontières de la Russie en participant à une escalade guerrière vis-à-vis de cette Nation, le crime tout court qui se résume si bien à celui qu’il perpètre en faisant tirer sur le Peuple de France lors de manifestations paisibles.

Il faut évacuer cet égout qui trône, dans la légalité la plus absolue, par ce vote de salubrité publique nécessaire à la France afin qu’elle respire enfin, après sa mise sous tutelle par l’usure et ses féaux, par cette bestialité immonde qui fustige et insulte la France et son peuple, il faut évacuer son parti et ses partis associés, toutes ses larves qui au lieu de se porter à l’encontre se réjouissent et se parfument de son fumier sanguinaire. La France s’est toujours sortie des ornières où voulaient la conduire la pourriture et ses menstrues, ces phares de l’incongruité, de la morgue, de la félonie la plus torve qui soit, se masquant toujours pour agir sous les haillons tant de la Démocratie que de la République, qu’elle conchie allègrement avec le soutien de la racaille, de la mafia, de tous ces surgeons au mental atrophié qui ne connaissent que la lorgnette de leurs avoirs pour se dresser dans le monde , des nains qui s’imaginent des géants, pauvres hères conditionnés qui ne sont que le chiendent de la Terre e qui seront traités comme tels lorsque le Peuple aura repris le pouvoir par les urnes.

En attendant patiente et partons de grands éclats de rires devant les « leçons de morale » que voudrait donner ce pouvoir au monde entier, alors que ses actes répondent de son absence totale d’empathie pour quiconque. Le temps viendra du règlement de compte et le Tribunal Pénal International comme la Cour européenne des Droits de l’Homme, feront rendre grâce à toute cette fourberie qui s’invente pouvoir alors qu’elle en est l’inverse même, une coagulation de médiocres aux ordres qui suent par tous leurs pores la dimension de la haine qui les conscrit et les limite dans leur perception du réel, un réel qu’il lui faudra dans les urnes affronter et qui la verra éradiquée de tous les pouvoirs pour rendre à la France sa prospérité, sn honneur, et sa grandeur ! »

Pauvre petit Monde où ce qui aurait dû être la Nation de l’excellence est devenue la Nation de la médiocrité absolue. Bien des planètes ont connues ces déchets dictatoriaux que toujours la Vie a su remettre à leur juste place. À suivre…

© Vincent Thierry

https://www.facebook.com/fred.parigino/videos/vb.1100402336/10217552455818832/?type=2&theater