Welcome ! Bienvenue ! New World Organization ®
Home
AU FIL DU TEMPS
DES ARTS
DEBATS
DEVENIR
ALL TEXTS
Documents
LIVRES REFERANTS
LIRE
LIVRES
UNIVERSALITY THEORY
HARMONIA UNIVERSUM
BOUTIQUE
Wrapper
Liens
Flux RSS
Contact
PARTICIPATION
Recherche
FOCUS SUR L'AUTEUR
Latest News
Search
Other Menu
Administrator

© Patinet Thierri

 
Home arrow DES ARTS arrow POESIE arrow POLITIQUE arrow Nucléaire et dictature
Nucléaire et dictature PDF Imprimer Email
Écrit par Patinet Thierri   
Samedi 02 Février 2019 à 11:48

Nucléaire et dictature 

Petite nouvelles de cette petite Terre, où les bouchers sont en  marche dans une de ses petites Nations,  mais lisons :

« Face aux Gilets Jaunes venus défiler pour rendre honneur à leurs mutilés, leurs morts, leurs handicapés à vie, leurs blessés, leurs arrêtés arbitrairement, dès 15h les milices aux ordres, sans matricule,  le visage masqué, armé de flash ball et de matraques entrent en scène pour casser le Peuple, le briser, l’estropier. Cette vermine qui n’est ni de la BAC , ni CRS par qui a-t-elle été embauchée ? Contrats habituels comme ceux de Benalla et bien pire où sont-ils recrutés, des petites mains, tueurs en puissance qui font jouir le bourgeois vérolé lorsqu’elles donnent des coups, lynchent, atrophient. La dictature est là utilisant les déchets de la civilisation pour faire son œuvre, sans mystère avec ses lois liberticides, sans mystère avec son arrogance putassière, sa défécation tribale l’applaudissant à tout va, demandant même à voir tuer les Gilets Jaunes, avec un grand coup de menton, avec cette expression que l’on reconnait chez les fous les plus criminels, s’imaginant au-dessus des lois, se gargarisant de leurs valeurs mortifères, pédophiles pour certains, zoophiles pour d’autres, toujours dépravés. Voilà ce que défendent ces pauvres ères à qui l’on donne cent euros pour casser du jaune, voilà ce que défendent ces hordes de barbares assoiffés de sang qui sont comme leurs maîtres et maîtresses, des criminels en puissance, qui seront jugés, qu’ils ne s’inquiètent en temps et en heure, les dictatures disparaissant comme elles sont venue lorsque le Peuple se libère de leur joug.

La vermine édulcorée qui assiste la nausée en gouvernance vient de voter sa loi contre les manifestations, que l’on ne se fasse d’illusion des pseudos républicains aux larves des LREM, tous ont voté pour tuer ce qui risque de mettre en péril leur poule aux œufs d’or, mais surtout de révéler la véritable monstruosité dont ils sont les féaux, des tueurs nés, impitoyables, des non-humains  qui s’imaginent le centre du monde avec leurs petits tabliers de maçons et leurs petits insignes de sectes putrides, toute une fin de race de pervers et de rampants s’agglutinant ensemble pour se protéger du regard du Peuple, qui ne verra, lorsqu’ils seront nus, que du chiendent, des voleurs, des violeurs, des assassins, des prévaricateurs, toute la lie de l’humanité dans sa bestialité suprême s’accouplant, suis generis avec le marais de la sous bestialité la plus commune.

Devant les images de l’acte XII, on ne peut que vomir ce régime qui voudrait diriger la France comme Hitler ou Staline, mieux Pol Poth. Les caméras étrangères ont pu filmer toute la fripouille qui va sus aux Gilets Jaunes, aura pu filmer les tentatives de meurtres de cette même fripouille contre les portes paroles des Gilets Jaunes, aura pu voir la masse des Gilets Jaunes déferlant sur toute la France, et non le chiffre pitoyable de 12000 annoncé par le ministère de la propagande, dont la bêtise couronnée par l’idiotie font rire le monde entier. Tout un chacun aura compris le mensonge des gargouilles qui trônent dans ce régime, qui souillent la République comme la Démocratie par leurs actes sanguinaires, répressifs, humiliants, relevant des crimes contre l’Humanité, et pour lesquels ils seront jugés sinon par le Tribunal Pénal International, par les Tribunaux Populaires, qui auront moins de mansuétude pour la barbarie dont ils font état.

Qu’attendre donc en France face à ce déferlement de haine d’une minorité défendant les avoirs d’à peine 1% de la population Française, aux ordres d’un régime Allemand faisant main basse sur les Nations Européennes pour faire valoir sa déliquescence, qu’attendre donc d’un régime préférant la misère internationale , des esclaves à bas coût, plutôt que le Peuple de France ? Rien, strictement rien. Et ce ne sera ce « grand débat » qui y changera quelque chose,  cet enfumage ridicule qui veut mettre en accord le Peuple avec le régime, auquel une infime partie du Peuple participe, ce jour à peine  500 000 personnes, bien entendu toutes et tous pour la plupart suces queues du régime, les Françaises et les Français qui se respectent et respectent autrui ne se prêtant à cette mascarade  des plus grotesques, un débat truqué, tronqué et dirigé par toute les latrines de l’esprit humain. Car pour imaginer ainsi tromper le Peuple, tout en laissant augmenter les produits de première nécessité de 7%, en votant la dictature de droit, il faut être un dégénéré, et pire encore une chose qui ne pense qu’à elle, une petite chose dont les urnes  se débarrasseront comme on tire la chasse sur l’ordure.

Cette dictature de l’esprit, qui se veut maîtresse de la France, glose sur le Venezuela, glose sur la Syrie, dans un ridicule absolu qui ne passe pas inaperçu et voit les vrais Nations, les grandes Nations dirigées par de vrais Hommes d’État, la tancer vertement. C’est un acquis de la lutte des Gilets Jaunes que de faire voir quelle est la nature réelle de cette dictature au monde entier, qui ne respecte ni les droits de l’Homme, ni les droits de l’Enfant, voulant abaisser la majorité sexuelle à 13 ans, ce qui n’est pas étonnant compte tenu de la pédophilie qui la lie, ni les droits humains les plus simples,  lui préférant la bestialité et ses suces queues,  les promotions canapés, cette liturgie de l’ignominie et de la bassesse qui meuble son incapacité intellectuelle, déroutée par le vice et la drogue, le crime et les affaires les plus véreuses qui soient.

La France et bien Messieurs Dames, c’est devenu le Pays où l’on commet désormais sous le joug de son régime des crimes contre l’Humanité, tous les samedis, où l’on dénie le droit d’exister, où le Peuple de France est pris pour cible dans le cadre d’un génocide qui ne se masque plus, où on fait entrer les assassins djihadistes par centaines, pour servir de milices bien entendu, n’en doutons pas à ses ruines, la France est devenu le Pays où on applique la sédation financière aux retraités et aux handicapés, où on tue via les tribunaux les handicapés, où chaque jour on arrête arbitrairement, où on conditionne la pensée via des médias dignes de ceux du régime nazi ou de la pravda communiste, la France est devenue le pays où on chasse les opposants, on les éborgne, on les mutile, on tente de les assassiner par procuration via les étrons de services comme on a pu le voir ce jour où ont été désignés les portes paroles des Gilets Jaunes pour subir leur mise à mort.

La France est une dictature sans foi, ni loi, n’ayant pour étendard que le vice, la prostitution, le viol, le vol, le meurtre, tous bien protégés par une justice aux ordres, tous bien protégés par des forces de l’Ordre qui se doivent d’obéir à sa déliquescence, et où l’on voit de plus en plus de suicides, ce qui n’a rien d’étonnant au regard des ordres donnés par le régime, la France est devenue la litière de la drogue, du trafic d’armes, du trafic d’organes, le paradis des pédophiles dont certains sont en règne, le paradis de toute la pourriture humaine qui commence à être arrêtée aux USA et qui sera un jour arrêtée en France, dont les prisons ne seront pas suffisantes pour les accueillir tant la dépravation est le drapeau sur lequel se hisse ce régime qui s’entoure de barbouzes immondes et de fétides engeances qui n’ont pour but que de réduire la population à l’esclavage.

Ce Pays est infecté par la peste bubonique de l’usure qui tire les ficelles de ses féaux, petits étrons au service qui doivent utiliser la violence pour maintenir le cap décidé non par eux mais pour eux par les nomades et leurs prostituées.  Ce Pays n’a aucune leçon de morale à donner au monde de ce jour, aidant le terrorisme ici, assassinant son Peuple là, le remplaçant dans un racisme éhonté par des esclaves à bas coûts. Et les nations étrangères devraient commencer à s’interroger sur son devenir avant que ne règnent en son sein des goulags et des camps de concentration dirigés par les djihadistes de retour, par les assassins de tous poils qui sont les cautions de ce régime vulgaire, animal, bestial et sans saveur, le régime dont la puanteur rouge brune infecte le monde avec ses égosillements et ses prétentions maladives. Oui, le monde doit s’interroger sur le devenir de cette petite Nation et le Conseil de Sécurité de l’ONU devrait se pencher sérieusement sur son régime criminel, et nonobstant l’envoi d’enquêteurs indépendants, prévoir l’action conjointe d’une coalition pour mettre fin à la dictature qui l’anime.

Car enfin ! Comment peut-on laisser la puissance nucléaire à des dirigeants qui massacrent le Peuple ? Comment peut-on faire confiance à une Nation qui réprime, viole toutes les lois humaines, qui est passible du Tribunal Pénal International pour crime contre l’Humanité ? Je pense que les Nations devraient réellement s’interroger et passer à l’action pour au moins empêcher  l’utilisation de la force nucléaire par ce régime. C’est une vraie question, et non une idée dans l’air. Lorsqu’on est capable de mutiler son Peuple que peut-on faire d’autre dans ce monde avec cette puissance redoutable qu’est l’arme atomique ? La France n’a plus aucune confiance en ce régime, et le monde comment pourrait-il en avoir ? Si demain la folie en règne décide de massacrer un autre Peuple, ce qui n’aurait rien d’étonnant, le monde laissera-t-il faire ? On a vu pour la Syrie ce qu’il en a été, on voit les menaces à peine déguisées de ce régime vis-à-vis du Venezuela.  Le monde s’est inquiété pour la Corée du Nord, il serait maintenant nécessaire qu’il s’inquiète pour le régime dictatorial qui sévit en France.

Au monde de se réveiller avant qu’il ne soit trop tard, en ce qui concerne le Peuple de France, il est sous le joug désormais d’une dictature immorale et immonde contre laquelle seules les urnes pourront parler, les manifestations lui devenant interdites,  sous peine de subir les crimes contre l’humanité pratiqués avec tant de délectation par ce régime, d’arrestations arbitraires au faciès, sous peine de toutes les peines qui vont toutes à l’encontre des intérêts du Peuple de France.  Et pour certains qui pourraient penser que ce n’est que transitoire, qu’ils se détrompent, la tentative de meurtre des portes paroles des Gilets Jaunes, qui ont été exfiltrés pour que cela n’arrive pas, est la preuve que ce pouvoir va aller vers de plus en plus d’ignominie, digne en cela via ses ministères notamment de la propagande, de la Tcheka,  de la Gestapo, des SS, de la Milice de Pétain. Les corvées de bois et la balle dans la nuque ne sont pas loin, les camps d’internements encore moins, quant au génocide il a commencé depuis l’arrivée au pouvoir de ce régime.

La question essentielle aujourd’hui que doit se poser la communauté Internationale : «  Pouvons-nous laisser l’arsenal nucléaire entre les mains de la barbarie qui sévit en France, mutile son Peuple, occasionne son génocide par la sédation financière ? Pouvons-nous laisser l’arsenal nucléaire entre les mains d’un régime qui fait entrer le terrorisme sur son territoire via des armées de djihadistes, qui menace des Nations, et bombarde dans l’illégalité la plus totale la Syrie ?  Pouvons-nous continuer à regarder l’assassinat du Peuple de France sans bouger ? Pouvons-nous cautionner l’arbitraire, la démesure, l’arrogance, la fourberie, la traitrise sans seulement manifester une quelconque réprobation ?

J’en appelle ici à la Communauté International via l’ONU et le Conseil de Sécurité pour libérer le Peuple de France de la dictature qui s’y commet, afin qu’aucune Nation dans ce Monde ne subisse les conséquences directes ou indirectes de l’utilisation arbitraire qui pourrait être faite par son régime de l’arme nucléaire. »

Par le temps comme par l’espace, ont été confrontées bien des planètes à cette question, car on a vu que l’ami d’hier devenait un ennemi farouche du fait de son régime. Toujours ont été évacué les régimes dictatoriaux qui disposaient  d’armes de destruction massives afin d’éviter la disparition pure et simple de la Vie sur un de leur monde. À suivre …

© Vincent Thierry

Dernière Mise à jour ( Samedi 02 Février 2019 à 15:02 )