Welcome ! Bienvenue ! New World Organization ®
Home
AU FIL DU TEMPS
DES ARTS
DEBATS
DEVENIR
ALL TEXTS
Documents
LIVRES REFERANTS
LIRE
LIVRES
UNIVERSALITY THEORY
HARMONIA UNIVERSUM
BOUTIQUE
Wrapper
Liens
Flux RSS
Contact
PARTICIPATION
Recherche
FOCUS SUR L'AUTEUR
Latest News
Search
Other Menu
Administrator
 
Home arrow DEBATS arrow POLITIQUE arrow POLITIQUE arrow Acte XIV
Acte XIV PDF Imprimer Email
Écrit par Patinet Thierri   
Samedi 16 Février 2019 à 11:19

 Acte XIV

Petites nouvelles de cette petite Terre où un peuple honorable se dresse face à la barbarie la plus répugnante que cet astre connu. Mais lisons :

« L’acte XIV des Gilets jaunes, presque trois mois après l’intronisation de ce mouvement spontané, ne dément pas sa force en action, qui se lève contre la dictature et ses assassins, passibles du Tribunal Pénal International pour crimes contre l’humanité. N’en déplaise aux médias aux ordres et au Ministère de la propagande et de la répression sanguinaire, 82% des personnes interrogées constatent que l’acte XIV est un franc succès, ce qu’il est d’ores et déjà laissant à présager une hausse accrue dans les semaines à venir des manifestants. Ces derniers, mutilés, molestés humiliés, emprisonnés par la dictature, viennent de voir le regard des instances internationales se pencher sur le déni du droit exercé par le régime à leur encontre, le voyant condamné tant par l’Europe que par l’ONU. Ces condamnations sont très insuffisantes au regard des crimes contre l’humanité exercés par ce régime hideux qui sévit en France. Les armes de destruction massives utilisées à l’encontre des gilets jaunes sont la preuve de cette hideur qui ne pourra être tempérée que par une action des Nations à l’encontre de ce régime pestilentiel rouge brun, qui est la honte de l’Humanité, car se masquant, tel tous les lâches, dans les voiles de la Démocratie comme de la République, ce jour souillées comme jamais par son prurit, son parti de médiocres, tous ces assassins en puissance qui ne sont que le chiendent du vivant, des choses grotesques suant la prévarication, le vol, le viol, l’ordure, allant jusqu’à voter en lieu du nom de Père et Mère, parent 1 et parent 2, prouvant ici la dégueulasserie qui leur sert d’esprit, fange par excellence de ce que créé l’humain dans ses immondices les plus  putrides, reniant jusqu’à leurs racines.

Pauvres hères ridicules, consommés par la putréfaction qui les lie, les voyant jusqu’à honorer à la Cour Constitutionnelle leur mentor, vendu à la fondation franco américaine comme le premier et le second qui ne font pas une politique Française mais une politique dictée par les mondialistes esclavagistes. La boue ruisselle par tous les orifices de cette gouvernance perdue dans ses mythes de se croire puissance alors qu’elle n’est que l’impuissance incarnée, se gargarisant dans la fange, comme toute prostituée payée par ses maîtres, ici les usuriers se servant des sectes pour asservir les Peuples, et notamment le Peuple de France, qui n’est pas l’esclave de cette errance, et lève la tête et redresse son buste pour faire face à l’ignominie qui le considère comme substituable, comme inutile, comme facteur négligeable dans l’équation de la pestilence qui veut que le monde soit empli d’esclaves sous le joug de l’infection virale du sida intellectuel, servi par toute la bassesse de non-humains, repris de justice, casseurs payés par la pourriture humaine internationaliste qui paie pour liquider les Nations, qui paie pour assassiner et faire assassiner les peuples.

Cette pourriture est en marche dès 15h pour contrer les manifestants pacifiques, les écraser, les réduire à la simple expression de l’équation initiée par la barbarie anachronique qui pollue le monde de ses invectives, de ses injures, de ses crimes, dans une lâcheté ahurissante, fuyant le Peuple dans la peur d’être écharpée, se protégeant via des milices et des barbouzes insanes qui devraient être en prison, et se pavanent dans les rues comme si de rien n’était, tueurs de cette dictature infâme qui est l’immondice par excellence, et en cela qui ne trompe plus aucune Nation par ce Monde, ce qui est parfaitement rassurant, car tous ses actes sont étudiés à la loupe et si elle continue son manège qui se veut triomphal, alors qu’il n’est que poussière de larves, sera balayé par une coalition internationale dont on aspire la venue afin de nettoyer ses écuries d’Augias, toute cette poubelle de la domesticité la plus atavique qui ne respecte ni le droit ni la justice, bien au contraire soumet le droit comme la justice à ses déficiences intellectuelles les plus basses comme les plus compromises.

Ce régime est haï, honni, discrédité, par sa propagande et ses mensonges ahurissants qui sont le propre de son déni du réel, un déni complaisant à ses maîtres qui se gargarisent à la City et ailleurs devant le sang versé par des Français patriotes, des Français ne demandant qu’à vivre, des Françaises et des Français ne pouvant plus continuer ainsi à voir dilapider leurs économies par le régime payant les pays du tiers-monde dirigés pour la plupart par des autocrates maçons mis en place par cette dictature, dans le mépris le plus absolu du droit international comme du droit national, ce droit qui est celui pour chaque Française et chaque Français de vivre dignement dans une Nation construite par ses aînés, dont on voit le traitement subi sous les auspices de ce dit régime qui est celui d’un génocide par excellence. Ce régime s’invente un débat où n’ont participé à ce jour que quelque 500 000 Françaises et Français, ce qui fait vraiment rire, puisque les électeurs et les électrices sont plus de quarante millions dans la Nation. Leur pourcentage ridicule met en valeur la « valeur » de ce débat, parfaitement orchestré, « au millimètre » comme l’a dit un élève y ayant participé, recevant pour ordre de taire ses ressentiments pour applaudir à la déshérence l’animant.

Ce régime est larvaire par excellence et sa bestialité est en roue libre comme tout un chacun peut le voir, via ses discours n’ayant trait qu’à traire encore et encore les Françaises et les Français, ici avec le retour d’une taxe carbone, là  avec la mise en esclavage des chômeurs qui ne demandent qu’à travailler, plus loin avec l’imposition des gens qui sont propriétaires, en sus de ce qu’ils paient, taxes foncières et ou impôts locaux. Cette déliquescence dans son suint le plus inconditionnel qui est celui de la bestialité accouplée à la barbarie, après que d’avoir voté des lois liberticides s’apprête ainsi à finaliser son opération de destruction du Peuple de France par sédation financière, qui ce jour était appliquée aux retraités et aux handicapés, et qui désormais va être applicable à tout le monde, tandis que ses féaux s’ordonnent des salaires et des retraites indécentes, qui font vomir nos concitoyens, qui voient là l’accentuation des privilèges que se donnent les sectes et notamment la maçonnerie déviante, aux ordres, qui pourrissent toutes les institutions.

Le mouvement des Gilets Jaunes ne s’essouffle donc en aucun cas, il devient de plus en plus puissant dans les esprits, car l’esprit sait où est son devenir, dans la Liberté et non dans la dictature de la médiocrité la plus purulente et la plus vicieuse que la France ait connue, tentant de taire via ses larves domestiques, journalistiques, politiques,  son mouvement d’émancipation, qui malgré toutes les injures, taxé de tous les noms, d’extrême, d’antisémite, d’homophobe, d’islamophobe, qu’il n’est pas, toujours et éternellement, n’en déplaise, dressera sa tête hors de la fange institutionnalisée par la dépravation dans ce qui n’est plus une République et encore moins une démocratie, mais l’antre de la bestialité, niche de voleurs, de violeurs, de pédophiles, de meurtriers, d’assassins en tout genre, toute la vérole de l’humanité la plus glauque comme la plus sordide ayant trouvé ici son nid, dont la puanteur fait se boucher le nez à toutes les Nations qui se respectent. Cette valetaille d’inutiles et de substituables, de nuisibles par excellence, car ils sont incapables de la moindre élévation, car ils sont incapables de la moindre création, car ils sont incapables de hisser le Peuple à son sommet, cette valetaille qui s’imagine une « élite » alors que c’en est l’inverse tellement elle est pitoyable de lâcheté comme de médiocrité, verra sanctionner ses dérives lors des prochaines élections, n’accueillant que les voix des masochistes bêlants qui supportent son infection parasitaire.

Une infection qui envoie, dans le mépris le plus total du droit international, nos soldats se faire tuer pour des causes qui ne sont pas nationales, mais bellicistes en essence comme en substance, qui se voient défendre les intérêts de multinationales ou les amis des amis de la maçonnerie déviante qui pourrissent les pays du tiers-monde, au motif d’une lutte contre le djihadisme, qu’elle accueille à bras ouverts et libère sur notre sol. La politique extérieure menée par son régime est bien digne de celle qu’elle mène à l’intérieur, n’ayant pour but, dans la duplicité, la complicité que de mettre à genoux la Liberté des Peuples à disposer d’eux-mêmes, dans le mépris le plus total de tous les droits humains, ses valeurs se résumant à la lie de l’humanité et ses additifs, à la fange et sa pestilence, voyant écrasé sous ses bombes le Peuple du Yémen, les villages Syriens et pire encore, jusqu’à aider la dictature de certains pays africains pour chasser des cousins qui leur font de l’ombre et voudraient le pouvoir, et pire encore reconnaître une marionnette maçonne au Venezuela pour piller ses ressources pétrolières. Il ne faut donc s’étonner de rien du pire à venir avant qu’enfin les votes de salubrité publique écartent à jamais cette prétention de l’ignominie de tous les pouvoirs en France.

Cela viendra, la patience est la nature même qui permettra de tendre l’arc et diriger la flèche au cœur de cette déréliction,  chaque Française et chaque Français en conscience ne pouvant lui donner blanc-seing pour son avenir comme pour l’avenir tant de ses aînés que de ses enfants, et devant déchirer à quelque niveau que ce soit électif, mairie, région, nation, Europe, tous les bulletins de vote désignant ses prétendants malsains, et préparer ce lendemain qui verra juger tous les féaux en place qui ont participé, soit par consentement, soit par action, à la tentative d’élimination sanguinaire d’une majorité du Peuple de France, qui devront être déchus de tous droits civiques et emprisonnés pour leurs crimes contre l’Humanité, sans épargner le moins du monde les rouages ayant dans la justice, la police, participé à cette tentative de génocide monstrueux. Le monde regarde la France, tout un chacun doit le savoir, et voit cette monstruosité en marche, et voit se dresser contre elle la force et l’honneur d’un Peuple qui ne cédera jamais à une oligarchie de médiocres utilisant le mensonge, la propagande, pour se maintenir, dans la virtualité la plus confondante au pouvoir, une porcherie qu’elle terrassera dans la légalité la plus absolue, cela n’est plus qu’une question de temps. »

La patience, et la volonté, sont les degrés qui permettent de surpasser les épreuves, et ainsi de canaliser les forces qui permettent de destituer le parasitisme, ainsi que cela a été fait sur de multiples planètes subissant le joug de la barbarie anachronique et bestiale. À suivre…

© Vincent Thierry

 

Dernière Mise à jour ( Samedi 16 Février 2019 à 11:26 )