Welcome ! Bienvenue ! New World Organization ®
Home
AU FIL DU TEMPS
DES ARTS
DEBATS
DEVENIR
ALL TEXTS
Documents
LIVRES REFERANTS
LIRE
LIVRES
UNIVERSALITY THEORY
HARMONIA UNIVERSUM
BOUTIQUE
Wrapper
Liens
Flux RSS
Contact
PARTICIPATION
Recherche
FOCUS SUR L'AUTEUR
Latest News
Search
Other Menu
Administrator
 
Home arrow DEVENIR arrow CIVILISATIONS arrow CIVILISATIONS arrow Le génocide organisé
Le génocide organisé PDF Imprimer Email
Écrit par Patinet Thierri   
Jeudi 11 Juillet 2019 à 09:32

Le génocide organisé

Petites nouvelles de cette petite Terre où dans une de ses Nations, le meurtre d’un handicapé ne laisse indifférent que la pestilence la plus putride qui soit. Mais lisons :

« La dictature poursuit son œuvre de destruction du Peuple de France. Nonobstant l’ignorance des revendications des Gilets Jaunes, injuriés par une vermine au Sénat qui se croyait très certainement en train de réciter sa petite planche dans sa loge de petits francs-maçons déviants, une honte pour la France, une honte pour la République, une honte pour la Démocratie, la gouvernance vient dans un laisser faire morbide de condamner à mort un handicapé qui pendant huit jours n’a pas été alimenté ni hydraté jusqu’à ce que mort s’ensuive, dans le déni le plus total du respect que l’on doit à la Vie. Ce meurtre, car il s’agit d’un meurtre, devrait poser question à qui dans sa famille a un handicapé en sursis, ou un handicapé tout court.

Rappelons que cette gouvernance ne s’attaque qu’aux faibles, dans un sadisme incontrôlé issu de sa sous-bestialité ordinaire, qui n’a aucune empathie pour quiconque, aucune altérité, sinon que de l’empathie et de l’altérité pour les usuriers, ses maîtres. Après la sédation financière imposée aux retraités comme aux handicapés, aux gens sous tutelle ou curatelle, après la mutilation des gens du Peuple, éborgnement, membres arrachés, gazage des enfants, des femmes, des vieillards, meurtre gratuit d’une pauvre femme à Marseille, après le lynchage par matraquage sans précédent du Peuple, cette gouvernance vient donc d’autoriser le meurtre d’une personne handicapée !

Cela relève du crime contre l’Humanité le plus totalitaire qui soit, comme d’ailleurs les précédents actes de mutilation, les actes d’humiliation, en raison de l’appartenance à un Peuple, dans le mépris le plus total du Droit International et des traités signés par la France ! Et cela parade encore et encore, dans une imagerie répugnante qui est le fruit des tares les plus totales de cette génération spontanée lubrifiée à la vaseline de la haine de soi, qui bien entendu est reversée aux autres, car enfin, que peut un taré qui se haït sinon que croire que tout le monde est haine à son image, haine d’autrui, antisémite, raciste, tous crimes qu’il porte en lui comme le nez au milieu de la figure et qui ne trompe personne, et certainement pas l’ensemble des Pays de ce monde qui voient avec dégoût la dictature nazie communiste instaurée en France.

Les nazis avaient décidé avec l’opération T4 de liquider les handicapés, ce qui fut suivi puisque 300 000 personnes en ont fait les frais, abattus dans la sauvagerie par des merdeux se prétendant médecins avec l’accord tacite de la gouvernance de l’époque. Il faut croire que cette période n’est absolument pas révolue puisque les mêmes merdeux sont en action dans nos propres hôpitaux, reniant le serment d’Hippocrate, pour complaire à l’usurpation qui se veut trône en France, une bestialité inouïe qui n’a rien de l’animal mais du sous animal le plus totalitaire qui soit. La mise en scène autour de ce meurtre est particulièrement répugnante, la gouvernance comme les médias aux ordres, ces suces queues invétérés, faisant passer ce meurtre comme un geste humanitaire. Condamner à mort une personne qui n’est pas en fin de vie, en le privant d’eau et de nourriture, n’a rien d’humanitaire mais tout de la pourriture intellectuelle et physique.

Une pourriture, ne l’oublions pas, née dans les loges putrides qui enserrent de la tête aux pieds cette soi-disant « république » qui n’est faite que pour ses membres douteux, ses carnassiers impuissants qui pour se faire jouir ont besoin de violenter les enfants sinon de les tuer et de s’en nourrir dans leurs loges noires ruisselant du sang des innocents, toute une panoplie de meurtriers en puissance pour qui la Vie n’est qu’un kleenex dont on se débarrasse après usage, comme on le voit si bien outre Atlantique dans le procès qui se prépare sur un meurtrier en puissance mettant en cause tous les valets pédophiles qui se sont succédés au gouvernement des États-Unis, qui sont la souillure de ce grand pays, des vermines qu’adule bien entendu toute la pourriture qui végète dans notre propre État, qui ne condamne bien entendu pas à mort des pédophiles criminels, mais condamne à mort des handicapés qui ne sont pas en fin de vie.

Cette pourriture qui souille la République prépare maintenant dans ses loges noires l’euthanasie des enfants ! On ne peut s’attendre à moins à ce qui ne représente que ce que l’humain a de plus vil, de plus grossier, de plus simiesque, de plus démoniaque, de plus sordide, de plus répugnant. Et cette répugnance voit ses membres partout, dans toutes les Institutions, dans les Mairies, les Conseils régionaux, l’État lui-même où elle est si bien représentée par la médiocrité la plus infâme que la France ait connue.

Nous attendons des avocats de ce handicapé qu’ils mettent tout en œuvre pour que lui soit rendu justice et que son cas ne fasse pas la jurisprudence qu’attendent tous les meurtriers en puissance qui sévissent dans l’État et les hôpitaux. Le crime contre l’humanité est ici démontré. La Cour Pénale Internationale qui a jugé les bourreaux nazis, doit prendre en compte ce dossier qui est totalement semblable aux meurtres commis par les nationaux-socialistes. Si elle ne le fait pas, c’est qu’elle se révèle complice, comme l’ont été les « tribunaux » dits Français, qui aujourd’hui ne représentent rien pour personne, car aux ordres d’un exécutif, libérant les criminels, les fraudeurs, les assassins, les pédophiles criminels, par contre avilissant les gens du Peuple en les condamnant lourdement parce qu’ils ont osé porter un gilet jaune, condamnant à de très lourdes peines les voleurs d’orange ou de pomme, dans un déni du vivant le plus totalitaire qui soit.

La France est devenue une dictature digne de celle implantée en Allemagne nazie, que l’on  ne s’y trompe, l’État « en marche » organise le génocide physique du peuple de France, après que d’avoir organisé ou poursuivi son génocide spirituel et culturel, hier et aujourd’hui par immigration massive, aujourd’hui par le meurtre des handicapés, demain par le meurtre de toute personne non productive à son ordre bestial commandé par l’usure et les usuriers devant lesquels il se prosterne en profitant comme jamais des taxes, en organisant des parties fines, des réceptions, qui sont des parties fines et des réceptions à titre personnel et non au titre de la bonne marche du gouvernement et des intérêts des Françaises et des Français. Mais qu’attendre d’autres de cette lie de l’Humanité qui massacre pour se faire jouir, qui tue pour son plaisir ? Rien, strictement rien.

Les municipales approchent. Il serait temps aux Françaises et aux Français de s’intéresser au CV de celles et de ceux qui vont se présenter, et éradiquer totalement de leurs votes tous les tenants et aboutissants de cette dictature infâme, francs-maçons, sectaires divers et variés, gauche plurielle anomique, menteurs patentés dits « écologistes » payés par la finance avariée, « droite » en reptation devant « en marche », toute cette clique de tueurs en intention qui vont essayer de se vendre comme des prostituées sur le trottoir, qu’il convient de renvoyer dans leur foyer le plus rapidement possible, si et si seulement la France veut se sortir du génocide qu’on lui impose.

Mais les Françaises et les Français auront-ils de se défaire de ces « choses » abjectes qui promeuvent le meurtre des handicapés, bientôt des enfants, qui promeuvent leur disparition via une immigration massive, qui promeuvent la sur taxation afin de nourrir toute la misère humaine qui s’installe dans ses villes, via la modique somme de 94  000 000 000 d’euros annuels ? Qu’ils n’oublient lors de ces élections de bien surveiller les urnes, qui ont fait l’objet de bourrage lors des élections dites européennes. Toutes les urnes doivent être filtrées, cela va sans dire au regard comportemental de celles et de ceux qui encouragent le meurtre des handicapés et applaudissent le crime. »

Si le Peuple de cette petite Nation ne fait ou ne peut pas faire le ménage du camp de concentration devenu de sa Nation, ce ménage sera fait par les Nations qui se respectent et se font respecter sur cette petite Terre. Cela a souvent été le cas sur certaines planètes où le joug trop imposant et mortifère, défiant l’imagination était mis en œuvre par des dictatures sanguinolentes, se masquant dans les haillons de ce qu’elles appelaient « république » et « démocratie ». On a vu alors se dresser contre elles l’ensemble de Nations pour écraser leur pourriture mortifiant le Peuple. Souhaitons que cela se passe sur cette petite Terre…

© Vincent Thierry

http://www.lagrif.fr/index.php?option=com_k2&view=item&id=157:tout-s-eclaire-l-utilite-programmee-du-role-de-la-diabolique-loi-leonetti&Itemid=385

Dernière Mise à jour ( Jeudi 11 Juillet 2019 à 10:45 )