Welcome ! Bienvenue ! New World Organization ®
Home
AU FIL DU TEMPS
DES ARTS
DEBATS
DEVENIR
ALL TEXTS
Documents
LIVRES REFERANTS
LIRE
LIVRES
UNIVERSALITY THEORY
HARMONIA UNIVERSUM
BOUTIQUE
Wrapper
Liens
Flux RSS
Contact
PARTICIPATION
Recherche
FOCUS SUR L'AUTEUR
Latest News
Search
Other Menu
Administrator
 
Home arrow ALL TEXTS arrow CIVILISATIONS arrow La France en berne
La France en berne PDF Imprimer Email
Écrit par Patinet Thierri   
Jeudi 08 Août 2019 à 13:06

La France en berne

Petites nouvelles de cette petite planète et plus particulièrement d’un Pays où sévit la dictature pitoyable du déshonneur le plus putride qui soit. Mais lisons :

«  Le mensonge comme la propagande concernant le réchauffement climatique bat son plein dans les médiatiques errances aux ordres, le racket pour horizon, l’eugénisme pour devenir via la puanteur anachronique du Trans humanisme qui a besoin d’une béquille pour marcher, plaçant les médiocres et les débiles à la tête de l’Humanité, ne sachant ce qu’est l’intelligence, la voulant artificielle comme toute la vermine du monde qui loue des ventres pour sodomiser des enfants et les vendre aux maquereaux  pharmaceutiques qui avec leurs organes font des crèmes de beauté pour la hideur qui voudrait rester éternellement jeune.

Toute la duplicité s’affole, votant des lois iniques, voulant voir les humains nourris aux veaux aux hormones et aux poulets à l’eau de javel, tout en gloussant sur le fait que le citoyen, soit disant, mangerait trop de viande, pour faire plaisir à ces loques humaines qui se satisfont de leur fourrage comme les bestiaux dont le devenir horrifie des imbéciles qui, en voyant une bête destinée à l’abattoir, hurlent et pleurent, alors qu’ils n’hurlent ni ne pleurent devant les humains qui crèvent de faim et se nourrissent dans les poubelles. La fiente gouverne l’esprit de cette bêtise incarnée s’humiliant pour laisser leur place aux esclaves qui rentrent à tout va dans les Nations.

Il est vrai que cette régression humaine est nécessaire pour faire surgir la révolte naturelle qui ne s’embarrassera de toutes ces « choses » larvaires, ces minables sans horizons sinon celui du cul de leur chien qui papotent et se ravissent de leur mise en esclavage par la lie de l’humanité sans la moindre empathie qui les caressent dans le sens du poil afin d’obtenir leur voix pour les élections qui viennent. Prurit de cette bestialité, se dresse aujourd’hui l’accomplissement du remplacement des Peuples qui assassine, viole à tout va, pour le plus grand plaisir de la barbarie qui se fait jouir en entendant les râles des autochtones, allant jusqu’à les tuer, comme on l’a vu à Nantes, experte est-elle de l’éborgnement, de la mutilation, si bien appris dans les loges noires où on assassine des enfants après les avoir violés.

Le règne de la pourriture officie, plaignant la remise en ordre des Russes sans se rendre compte que ses actions sont l’ignominie par excellence, relevant des crimes contre l’humanité, qui seront jugés, qu’elle ne se fasse aucune illusion. Nous vivons ici l’avant Trump aux États-Unis, le vice, la pédophilie, la haine, au pouvoir, la haine pour ces Françaises et ces Français qui font vivre la France, la haine de la race blanche, la haine du catholicisme, la haine de l’humain, la haine tout court qui marque le visage d’une dictature qui n’est pas soft, mais hyper violente, via les arrestations arbitraires, via le dévoiement des chiens de guerre, via toute la vermine du monde qui souille notre Nation.

Les États-Unis comme la Russie font le ménage de ces écuries qui trônent en France, les arrestations des pédophiles et des traîtres à la Nation s’y multiplient, les valeurs défendues par la vermine débile y sont combattues, avec légitimité, et on se rassure au regard de ces deux grandes Nations qui extirpent le venin qui pollue et pourrie leur sol, le nôtre étant aujourd’hui sa fosse d’aisance, où se baignent les « choses » acculturées, les ignorants et les licteurs de l’ignorance, toute cette puanteur chronique qui se substitue si bien tant au nazisme qu’au communisme, dont les idéologies ne l’oublions jamais proviennent du socialisme hideux, ce chiendent de la Terre ayant occasionné plus de deux cent millions de victimes tout comme d’ailleurs l’Islam politique, et l’on comprendra bien ici ce qui lie ces deux exposants politiques, le meurtre de masse au profit l’une de l’usure, l’autre de l’esclavagisme totalitaire.

Les tueurs ont les mains libres dans notre Nation, et le mouvement régressif, ignoble, corrompu, voleur comme cela n’a jamais été, ce mouvement constitué de kapos acculturés et illettrés, tenus par leur sexe, leurs meurtres, leurs affaires, vendus aux lobbies, applaudi aux actes de leurs milices. Le jeu est truqué jusqu’à la lie, la Nation est gouvernée par le mondialisme répugnant, la fondation dite franco américaine, les loges maçonniques déviantes, toute cette boue qui veut immoler les Nations au profit de leur « république » universelle qui est la dictature la plus totalitaire qui soit, une dictature qui sera détruire, n’en déplaise, l’Être Humain n’étant pas la larve esclave du sommet de sa déliquescence la plus putride.

Cette Nation ne connait plus de police, ni de justice, ni d’armée, mais des corps de prétoriens rattachés par le fric à cet abîme qui veut gouverner. Force, Honneur, Grandeur, Mérite, disparaissent pour faire place à la bestialité dans tout ce qu’elle diffuse, accentuant le comportement de toute une dépendance, soit par loge avariée, soit par secte mondialiste déviante, soit par attachement, révélant la vraie nature du pourrissement, de la gangrène qui veut pulvériser le devenir de la Nation. Il n’y a rien à attendre de cette tache sur l’Histoire de France, une tache dont les immondices sont les remugles familiers de la perversion qui y rayonne.

Pendant ce temps, la pauvreté s’accélère, au grand plaisir des usuriers, les soins ne sont plus accordés aux Françaises et aux Français mais aux exogènes, et ce gratuitement, les logements, que nenni, tous réservés pour les esclaves qui surgissent en « revendiquant » des « droits », sans avoir le moins du monde servis la France. Tout est à l’avenant, et toute manifestation à l’encontre est interdite par la bassesse et ses bassets, ses troufions qui touchent les prébendes de leurs vices, de leur horizon qui se love dans l’abîme le plus grotesque qui soit. Les Gilets Jaunes doivent être tués pour certains individus minables dont le QI est bien en dessous de celui du singe, bien plus intelligent, mais qui s’imaginent l’aristocratie de la France !

N’en attendons pas moins de toute cette boue qui s’invente des diplômes inexistants ou achetés, toute une théurgie de golems dont se servent les maîtres de la tenaille, qui rappelons le est constituée de deux mâchoires, l’usure et l’invasion massive, afin de liquider totalement les Peuples au profit de l’esclavagisme le plus total qui soit.  N’en attendons pas moins, et si cela dure, on assistera aux exécutions sommaires, aux corvées de bois suivies de balle dans la nuque, aux camps de concentration, à tout ce que sait si bien faire le marais fétide et puant des impuissants à toute création, des demeurés qui devront être renvoyés dans leur foyer, sans oublier de les juger pour leurs crimes intolérables.

Le G7 arrive, espérons que les Puissants avec un P majuscule, et non les impuissants qui ne peuvent gouverner que par le crime, remettent en place la nausée qui corrompt notre Nation, qui la pourrit jusqu’à l’os. Soyons certains du mépris de ces Puissants pour cette diarrhée en gouvernance appliquant les règles de ses maîtres usuriers, qui devront un jour rendre des comptes aux Peuples. Cela viendra, inexorablement, car l’Humanité ne se réduit à ces centaines de mille qui pavanent sur les immondices qui sont leur chemin de plaisir. Le temps est l’allié le plus précieux de l’Humanité, déjà l’Afrique commence à s’interroger sur son devenir en dehors des flatulences qui  la pillent, déjà plus de la moitié du monde a renversé les idoles venimeuses que servent certaines gouvernances en Europe.

Septembre va venir et le Peuple va découvrir l’ignominie devant laquelle il doit plier le genou, les taxes pour ceci les taxes pour cela et bientôt l’infâme racket dit « écologique », toute la panoplie de l’horreur qui est là uniquement pour accélérer sa disparition. Restera-t-il impuissant face à cet outrage ? Le temps le dira, mais il est fort à parier qu’il ne pourra rien faire seul, et qu’il fasse appel au monde libre (BRICS, États-Unis) pour se dégager de l’impuissance bestiale qui veut sa destruction. » 

Courage à ce Peuple qui fut le flambeau de cette petite Terre et qui aujourd’hui n’est plus que l’ombre de lui-même sous le joug de la tyrannie de la bestialité accouplée à l’arrogance la plus triviale. À suivre…

© Vincent Thierry