Welcome ! Bienvenue ! New World Organization ®
Home
AU FIL DU TEMPS
DES ARTS
DEBATS
DEVENIR
ALL TEXTS
Documents
LIVRES REFERANTS
LIRE
LIVRES
UNIVERSALITY THEORY
HARMONIA UNIVERSUM
BOUTIQUE
Wrapper
Liens
Flux RSS
Contact
PARTICIPATION
Recherche
FOCUS SUR L'AUTEUR
Latest News
Search
Other Menu
Administrator

© Patinet Thierri

 
Home arrow DEVENIR arrow CIVILISATIONS arrow CIVILISATIONS arrow Le plan
Le plan PDF Imprimer Email
Écrit par Patinet Thierri   
Vendredi 30 Octobre 2020 à 12:22

Le plan

 

Ainsi sur cette planète que ses habitants nomment la Terre, une minorité tente de mettre en esclavage l’Humanité, ce qui nous fait sourire, car nous savons que toute dictature est vouée irrémédiablement à l’échec devant la force de la Vie. Mais lisons :

« Le plan mis à exécution par la finance apatride et ses féaux dans les gouvernances, un plan bolchevique en essence, nazi communiste en substance, synthèse du mondialisme en marche, né de l’atavisme des ennemis de l’humain, petites choses informes et handicapées de l’intelligence, mûrie sous les yeux d’une Humanité qui semble encore dans le sommeil le plus profond, un sommeil accéléré par la nourriture avariée, les déversions de chemtrails dont les ingrédients tuent la cognition humaine, la propagande barbare et sauvage alliée au mensonge de la stupidité, décuplée par des médias aux ordres, abêtis, ridicules, prosternés, où croupissent toutes les larves de la fumisterie et de l’acculturation.

Les Nations sont l’objet d’une attaque particulièrement putride, édictée au nom d’un virus inventé par la répugnance financière, disséminé par le cœur de la dictature communiste qui en Chine régit des robots, et dont les féaux se trouvent dans toutes les Nations, traîtres aux Patries qui ne méritent que le peloton d’exécution, ce qui viendra n’en doutons absolument pas, une attaque appuyée par des pouvoirs usurpateurs dominés par la franc-maçonnerie déviante et les sectes pédo criminelles, chapeautées par des super loges en partie criminelles qui instrumentalisent pour certaines d’entre elles le terrorisme pour parvenir à l’instauration d’un diktat planétaire.

Le cas de la France est symptomatique de cette collusion des tueurs froids, des reptiles ambigus et déviants, voyant sa faune formatée, sans altérité, sans compassion, dans une froideur exceptionnelle, manœuvrant pour détruire l’économie, mais non seulement l’économie mais les êtres Humains, via ses réseaux dans la SS médicale ayant pour ordonnance de délivrer la mort pour toutes les personnes n’ayant pas capacité à lui rapporter un bénéfice, confinant dans le mensonge de tests erronés toute la population, masquant jusqu’aux enfants de six ans, dans le déni du réel le plus totalitaire qui soit, et pire encore par laxisme instrumentalisant la décapitation des membres de son Peuple par des exogènes, sa cinquième colonne, qu’ils accueillent à bras ouverts.

Face à ce coup d’État, il n’y a pas mille solutions pour sortir les Peuples de la Terre de cette gangue putride qui cherche à les recouvrir, les Peuples doivent s’armer et se séparer du chiendent qui veut pourrir leur destinée, sans état d’âme, à l’image des monstres en gouvernance qui leur nuisent en les souillant de leur puanteur de basset servile de l’usure, n’ayant à la bouche que les termes démocratie et république, qu’ils conchient journellement par leurs lois stériles, criminelles, voyant jusqu’à un Professeur qui soigne le covid empêché par cette répugnance atavique, empêché d’utiliser les médicaments qui sauvent les innocents.

Face à cette nécrose de la conscience, il convient de lutter par une guerre totale de l’information, par une guerre totale bientôt physique, n’en doutons absolument plus, car l’heure est déjà dépassée des constats, tout étant visible de ce coup d’État de vermines assemblées, tout étant visible de ce coup d’État de ces non humains accouplés par leur bestialité, tout étant visible de ce qu’ils comptent faire de l’Humain, le rendre esclave économique, le soumettre à leur pédophilie et leur vice de sous animaux, et l’ayant bien essoré de sa vitalité le liquider soit par consentement, soit dans des camps de concentration qui commencent à fleurir au Canada, en Australie, en Nouvelle Zélande.

Voyez ce que veut cette indigence humaine pour le devenir de l’humanité : un butut vide de conscience piloté par l’intelligence artificielle, des esclaves à bas coûts qu’ils violeront et détruiront suivant les cycles économiques qu’ils mettront en place, comme ils le font actuellement, comme ils le font dans nos hôpitaux et dans les EHPAD où la tuerie de masse a commencé depuis la naissance de cette pandémie instrumentalisée, et cette sous-humanité viendra vous parler des atrocités nazis, des atrocités communistes, alors qu’elle a démultiplié les actions de ces idéologies, en appliquant la solution finale par excellence, catalysée par les agendas de ces instruments de morts que sont les Institutions internationales désormais totalement infiltrées par leurs valets.

Face à cette racaille toute action est permise pour faire reconnaître le droit de l’Humanité à prospérer et non être désintégrée. D’ores et déjà tout être libre doit fonder son combat en tout rouage de ce mondialisme répugnant, dans ses loges, ses super loges, ses institutions, ses partis, ses associations, tout un chacun en place doit interférer, conditionner, déplacer, écraser, toute décision contraire au vivant, tout individu doit pénétrer ces tremplins de la bestialité pour les détruire de l’intérieur, renseigner tout public sur le sordide de leurs dirigeants actuels, leurs crimes, leurs vices, les faire déférer devant la justice et mieux la justice du Peuple par une information globale tant sur les personnes que sur les institutions mises en place par ce que l’on ne peut appeler que des dégénérés, car apôtres de la mort et en aucun cas de la Vie.

Il ne s’agit ici de résister, mais bien de reprendre tous les pouvoirs où qu’ils soient, quels qu’ils soient par un ensemble n’ayant besoin de se réunir pour agir, n’ayant besoin de se décorer pour persévérer et réduire à néant le plan hideux construit par le chiendent de l’Humanité, il n’est ici question de parti, il n’est ici question d’association, il est question ici de l’Humain qui doit combattre pour la Vie, par la Vie et en la Vie, où qu’il soit, dans les entreprises, dans les partis, dans les associations, dans les Institutions, dans les Institutions internationales, en tous lieux. Toute femme comme tout homme de bonne volonté, permettra d’atteindre le but, savoir l’écrasement définitif de l’usure sur cette petite Terre, l’usure conditionnelle qui ce jour se cache dans ses conseils d’administration, et qui pour préserver sa médiocrité comme sa perversité atavique veut ce jour instaurer sa dictature mondiale.

La guerre totale engagée par ce 0,001% de l’Humanité doit être perdue pour cette infinitésimale partie de l’Humanité. Chacun ou qu’il soit doit combattre, de la simple commune à la surface de cette petite Terre pour terrasser l’immondice qui veut la couvrir du linceul de la bestialité, et ce combat doit être quotidien, pour laminer l’économie mondialiste, et la remplacer par l’économie locale, pour laminer la subversion culturelle, en prônant sa propre culture, pour laminer le « vivre ensemble », l’hérésie de ce mondialisme apatride qui sans racines est comme un fétu de paille que les racines doivent abattre définitivement pour enfin s’élever et non plus régresser sous le joug d’idéologies mortifères, décérébrées, écartelées du réel, prônant la zoophilie contre l’Humain, la pédophilie contre l’Humain, la perversité contre l’Humain, l’euthanasie et l’avortement contre l’Humain, l’écologie putride du capitalisme vert contre l’écologie réaliste initiée depuis des siècles par nos aînés.

Il n’est plus question aujourd’hui de palabrer, de constater mais d’agir en chaque commune, en chaque Région, en Chaque Nation, en chaque Continent, sur toute la surface de cette Terre, en chaque Institution, en chaque entreprise, en chaque Institution internationale, tout en insinuant les poubelles de l’Histoire que représentent désormais les maçonneries déviantes, les super loges barbares, les sociétés de pensée avariée, en étant partout à la fois, dans le silence qui ne se nomme pas, afin que tous les féaux de ce mondialisme dictatorial ne puissent faire un pas sans sentir qu’autour d’eux existe un multiple qui scrute chacun de leurs gestes, chacun de leurs actes, afin de les dénoncer lorsqu’ils sont dans l’immoralité, l’avarice, la corruption, cette puanteur qui gravite dans tous les états, voyant ses valets percevoir leurs dîmes, qui pour le crime, qui pour le trafic de drogue, qui pour le trafic d’êtres humains, qui pour le trafic d’organes.

La peur que cherche à instaurer ce mondialisme doit définitivement changer de camp, et remettre à sa place cette sous animalité qui voudrait réduire l’avenir de l’Humanité représentant 99,999% des êtres Humains, à néant. L’Humanité en ses Races, ses Peuples et ses Ethnies a le droit pour elle, le droit de la Vie qui doit combattre jusque dans la lie elle-même les suppôts de la bestialité cherchant à la réduire en esclavage, ce qu’elle fait très bien actuellement aux USA, voyant le fameux candidat du mondialisme dévoilé dans sa corruption grossière, inique, cynique, répugnante, tout à fait l’image de ce que l’on voit se couvrir d’honneur dans ce qui ne sont plus des républiques en Europe, mais des auges à truies et à cochons où se réjouissent tous les opportunistes, les maçons avariés, les sectes sanguinaires, les atavismes les plus éculés, rouages insanes de la fétidité qui monte des banques apatrides et mortuaires.

Ne vous méprenez, ces sangsues n’ont aucun pouvoir, sinon que celui du papier-monnaie qu’ils volent par usure, et qu’ils distribuent près de leurs lèches fondement pour s’accroire pouvoir, ils ne sont rien, ils n’ont jamais rien été, sinon que des destructeurs de toute la réalité humaine, car inaptes à toute création, un chiendent qui devra rendre des comptes à l’Humanité, avec ses valets sanguinaires, qui tuent et font tuer sans hésitation les victimes de leur virus, par faute de soins adéquats, et par euthanasie. Ces criminels ne représentent pas le moindre danger pour des Peuples comme une Humanité se réveillant de leur sornette, des Peuples et une Humanité qui il ne faut pas en douter vont s’armer pour mettre en déroute définitivement ces potentats de la dictature, car in fine toute dictature doit être détruite, car contraire à la Vie qui elle, imperturbable, n’ayant aucun besoin du transhumanisme pour marcher, avance pour voir l’Humanité s’élever et non s’abaisser dans le fumier de la porcherie pédophile qui se veut dirigeante.

Gandhi a fait plier l’Angleterre via la non-violence, il est encore temps avant que se précisent les orientations décisives qui mettront à bas la dictature du 0,001% d’utiliser la même arme pour la terrasser, avant qu’il ne soit trop tard et que la guerre totale fasse rage sur cette planète, dont ne seront pas gagnants ces quelques décérébrés voulant mettre au pas et en esclavage l’Humanité. C’est le meilleur des souhaits que nous puissions faire, dans ce monde où l’idéologie de mort se veut dominante. En attendant que chacun sache que le temps comme le généré sont les alliés les plus puissants que l’Humanité ait actuellement pour lutter contre le sous individué, mutilé dans ses capacités par l’abstraction et l’hystérie qui le dominent. Le temps sera irréversible pour celles et ceux qui veulent le plier à leur dictature, car le généré ne se soumettra jamais à leur vision déformée du réel, et l’individué dans le tout formalisera la rémanence induite formelle qui le lie à ses racines pour détrôner le sous individué, cette chose bancale qui est une erreur génétique dans le cadre de la progression de la Vie sur cette petite planète. »

Ce qu’il y a de remarquable sur cette petite Terre, c’est le potentiel de l’Humanité à se réverbérer dans la réalité et non dans l’abstraction qui se voudrait son carcan, les Peuples, sans mystère, s’éveillent et il ne faut pas être grand clerc pour voir que les pouvoirs avant quelques décennies changeront de mains, comme cela l’a toujours été sur toute planète soumise à un quelconque diktat, la Vie ne se laissant abuser par la quincaillerie et ses féaux destructeurs. À suive…

© Vincent Thierry