Welcome ! Bienvenue ! New World Organization ®
Home
AU FIL DU TEMPS
DES ARTS
DEBATS
DEVENIR
ALL TEXTS
Documents
LIVRES REFERANTS
LIRE
LIVRES
UNIVERSALITY THEORY
HARMONIA UNIVERSUM
BOUTIQUE
Wrapper
Liens
Flux RSS
Contact
PARTICIPATION
Recherche
FOCUS SUR L'AUTEUR
Latest News
Search
Other Menu
Administrator

© Patinet Thierri

 
Home arrow DEVENIR arrow ETRE HUMANITE arrow ETRE HUMANITE arrow Le silence des agneaux
Le silence des agneaux PDF Imprimer Email
Écrit par Patinet Thierri   
Mardi 10 Novembre 2020 à 10:29

Le silence des agneaux

 

Pauvre petite Terre soumise à la mégalomanie impuissante à toute création, mais lisons :

« Le silence des agneaux devient ahurissant, ici se découvre des êtres lavés à l’eau de javel de la subversion, s’inscrivant dans la flagellation, le conditionnement, l’aberration mentale confluant à la stupidité, menant vers l’asservissement. Face à l’instrumentalisation du covid, cette chimère synthétisée par les laboratoires Occidentaux et diffusés par la Chine, ne faisant pas plus de mort que la grippe saisonnière, pouvant parfaitement se soigner dès ses premiers symptômes par l’hydroxychloroquine et l’azitrhomycine, on assiste dans les Peuples, non pas à une manifestation permettant de contrer le mensonge et la propagande, mais à un statisme totalement délirant, qui permettra à leurs tortionnaires de leur inoculer le vaccin basé sur une nano particule destinée à les tuer.

La lâcheté ne semble pas le mot approprié pour ce genre de statisme, il relève du pur syndrome de Stockholm, bâti depuis des décennies par le socialisme hideux et sa génération de décérébrés, de larves conditionnées obéissantes au mondialisme esclavagiste, issu de ce 0,001% qui maintenant tente de flouer l’élection présidentielle aux USA, dans un concert médiatique ridicule qui ne saura contourner la Loi, et qui s’il se révélait source d’un coup d’État devra être réprimé dans le sang et par le sang sans le moindre état d’âme, devant l’horreur et l’ordure que sèment ces mondialistes issus de la fange et qui devront retourner irrémédiablement dans la fange, lorsque l’Humanité, aguerrie, cultivée sur leur but, les renverra aux poubelles de l’Histoire qu’ils n’auraient jamais dû quitter.

On s’intéressera particulièrement à l’Institut Berggruen https://www.berggruen.org, pour bien et mieux comprendre leur but. Le transhumanisme est leur cane, car ils sont incapables de fonctionner sans une intelligence artificielle qui les guide, êtres incomplets qu’ils sont, et plus demandent à cette intelligence artificielle de les mener à l’immortalité matérielle, dans une mégalomanie de débiles mentaux avancés, qui voudrait devenir la clé de voûte de ce qui ne sera plus l’humain, mais l’homme machine, la larve obéissante à leurs désirs d’hystériques et de dénaturés. Voilà donc leur but, et pour accélérer leur programme, il leur convient de détruire plus de 90% de l’Humanité afin qu’ils règnent sur leur nombril bien souvent de pédophiles attitrés, tares de l’humanité congénitales et ataviques, en défendant leurs avoirs volés aux Humains par la fabrique d’artifices tels le papier-monnaie qui ne vaut strictement rien.

Cette bestialité adoratrice de Baal et de Mammon, de par la fortune dont elle dispose, ainsi attise la flamme de la destruction de tout ce qui n’est de sa sous-race infecte, s’imaginant être l’intelligence alors qu’elle nie l’intelligence de l’Humain, bien plus capable que toutes les machines qu’elle construira et que l’Humain détruira sans pitié lorsqu’elles deviendront les objets de son asservissement. La destruction est son orifice, son abîme et sa jouissance, et elle l’utilise ce jour via ce covid synthétique avec une morbidité absolument insane, se servant des pouilleux politiques qui la servent, monuments de servilité dont l’acculturation et l’illettrisme ne sont plus à conter, bien souvent petits maçons avariés et toujours dépendants de sectes putrides ou satanistes, demeurés du vivant qui ne sont que le chiendent de la terre.

Cette bassesse en politique, souillure de l’esprit par excellence, par haine irascible née d’un atavisme jaloux et aigri, marquant la petitesse génétique de ces individus, pardon de ces « choses » sans racines, sans demeures, sans existence sinon que celle de leur haine, sinon que celle de leur croupion malodorant, cette répugnance aujourd’hui par tous les États occidentaux entre les mains de la bestialité génocidaire, affabule, ment, invente et travesti des chiffres de pseudos morts du covid, avec une outrance particulière, propre à cette sous-race de larves, hurlant dans les hémicycles comme des hyènes en chaleur n’ayant pas assez de victimes à se mettre sous la dent, jusqu’à passer devant les caméras de tv pour annoncer leur butin, jouissant de la mort, et pratiquant la mort par décrets interposés, voyant seulement en France plus de vingt mille personnes assassinées par euthanasie sans qu’ils soient soignés, par ces figures de proues de ce que l’on ne peut absolument pas appeler des êtres humains, mais bien des sous-humains, car l’humain, lui, ne laisserait jamais mourir qui que ce soit au nom d’une idéologie quelconque.

Ces commis, dans les esprits endormis font plus de victimes que le virus lui-même, mais comme cela n’est pas suffisant cette boue humaine déclare faire tester toute humanité par des tests qui ont révélé des palmiers positifs, des mangues positives, et qui donc déclarent tout un chacun, qui se prête à cette mascarade, positif, accentuant ainsi ce que cherchent à faire ces ligueurs de gouvernances corrompues, la peur, la terreur pour les honnêtes gens qui ne savent plus que se retourner vers leurs gardiens de camps de concentration pour obtenir une protection qu’ils n’obtiendront jamais, voyant de plus instrumentalisé le terrorisme dans leur Nation pour d’autant plus qu’ils se gardent chez eux et crèvent en silence. Cela permet à cette barbarie de préparer les camps de concentration nécessaire à l’éclosion du transhumanisme, à l’éclosion de la bestialité, via l’implantation des antennes dites 5g, mortifères par excellence, qui commandées par l’intelligence artificielle détournée va permettre de liquider tout un chacun suivant les cycles économiques décrétés par ce 0,001% de criminels endurcis qui régentent la finance et les banques apatrides et qui tiennent par leurs vices tous les valets qui les servent, dans tous les partis politiques, dans toutes les associations fussent-elles discrètes ou secrètes.

On voit là le coup d’État parfait de la mégalomanie atavique la plus bestiale qui soit, et on comprendra bien le résultat des élections américaines, où cette sous-humanité a triché comme jamais de façon à ce que son plan d’asservissement et d’eugénisme puisse parvenir à son but. On voit là dans l’applaudissement du licteur de cette boue aux USA, les poux qui servent cette industrie du crime et de l’horreur, de la bassesse et de la perversion, n’ayant pour seule vocation que la destruction, l’anéantissement, la dégradation, l’abjection, l’ordure, l’immondice, la fécalité intellectuelle asservie par la cocaïne.

L’Humain où qu’il soit, sur toute cette planète doit très rapidement prendre conscience de cette usurpation de trépanés, de zombis grotesques, cherchant à l’asservir et plus encore à le détruire, le réduire à un simple animal de compagnie dont on se débarrasse après usage. Sa clique est facilement identifiable, à commencer par sa soldatesque de pédants avariés, dépendante d’une franc-maçonnerie souillée qui doit être évacuée de tous les pouvoirs, de sociétés de pensées putrides qui doivent être insinuées et torpillées de l’intérieur, et en aucun cas servir de faire valoir à une quelconque gouvernance, de fondations qui ne sont que les relais du mondialisme esclavagiste où se forment les larves de demain, des traîtres aux Nations qui mériteront pour certains le peloton d’exécution tant leur corruption est inimaginable, fondations à dissoudre immédiatement, de sectes purulentes et superloges ou s’unissent pour certaines la mégalomanie la plus insane qui soit, instrumentalisant le terrorisme, s’en servant pour liquider tant les individus que les Peuples, afin de leur voler leurs ressources naturelles.

Cette clique aujourd’hui parade dans une partie des Nations Occidentales sous son joug arbitraire, et chacun y pourra voir croître non pas la rectitude morale, mais l’assouvissement bestial, non pas l’élévation des Peuples, mais son abaissement jusqu’à la fange qui est le lieu familier de cette clique répugnante, se servant de la démocratie comme de la république pour masquer ses outrages, ses crimes, sa bassesse, son ordure atavique. Il serait temps que les Peuples se réveillent et traduisent en justice toute cette boue saumâtre qui est la poussière par excellence de l’intelligence, naviguant avec son navire châtré dans la sous culture la plus hilarante qui soit, tant elle est marqueur de sa stupidité de bellâtre, d’ignorant, et de flagellé congénital.

Le réveil s’impose pour anéantir cette prestation de ce 0,001% cadavérique, dont les émules se prennent pour des dieux alors que ce ne sont que des truies à l’ouvrage dans leur porcherie intellectuelle, n’ayant pour contemplation que leur « moi » au détriment du Soi, qui est la priorité vivante, un Soi représenté par toutes les générations humaines, tous leurs Peuples, toutes leurs Races, l’Humanité, qui devrait déjà, avec les centaines de millions de milliards dépensés par des dépravés pour maintenir leur besace barbare, s’être propulsé dans l’espace, qui est le devenir Humain, conquérant de nouvelles terres parmi les milliards et les milliards de galaxies dépendant de ce petit univers qui n’est est qu’un parmi les milliards et les milliards d’univers coexistant.

L’Humain doit-il disparaître au profit du sous humain enchanté par le transhumanisme et ses indigents intellectuels ? L’Humain a-t-il vocation de nager dans la fange qui est la litière de la bestialité qui se veut règne ? L’Humain doit-il être l’esclave sexuel et économique du chiendent de l’Univers ? Quelques petits sujets de réflexions qui permettent de remettre les idées en place et d’obtenir une réponse coordonnée, une réponse qui doit transcender tous les Peuples de toutes les Nations, qui doivent s’unir pour contrer le coup d’État des parasites de l’Humanité, n’ayant pour seule vocation que de l’asservir. Cela sera, cela prendra du temps, mais inéluctablement cela viendra, et ce jour-là, la Terre sera lavée de la souillure définitivement des licteurs et valets de cette barbarie de destructeurs, d’incapables et de brutes sanguinaires. Et cela viendra de la force irrésistible de la Vie que l’on appelle tout simplement l’instinct de conservation, une Vie qui ne se couchera jamais devant la litière du fumier dont la puanteur aujourd’hui se répand sur la Terre. »

On a vu bien souvent sur de multiples planètes cette forme de dépravation de l’esprit qui se pressentant dieu, en arrive à naître le totalitarisme le plus abstrait qui soit, un totalitarisme qui toujours a disparu lorsque se sont éveillés les vivants et délaissant enfin leurs vêtures d’agneaux, ont sorti leurs griffes de lion. À suivre…

© Vincent Thierry