Welcome ! Bienvenue ! New World Organization ®
Home
AU FIL DU TEMPS
DES ARTS
DEBATS
DEVENIR
ALL TEXTS
Documents
LIVRES REFERANTS
LIRE
LIVRES
UNIVERSALITY THEORY
HARMONIA UNIVERSUM
BOUTIQUE
Wrapper
Liens
Flux RSS
Contact
PARTICIPATION
Recherche
FOCUS SUR L'AUTEUR
Latest News
Search
Other Menu
Administrator

© Patinet Thierri

 
Home arrow DEBATS arrow POLITIQUE arrow POLITIQUE arrow L’apartheid totalitaire
L’apartheid totalitaire PDF Imprimer Email
Écrit par Patinet Thierri   
Jeudi 22 Juillet 2021 à 09:51

L’apartheid totalitaire

Mais voici que dans cette petite Nation au sein de la Terre, se dévoile l’horreur, instrumentalisée par les morts-vivants, l’usure apocalyptique, mesure des décérébrés, des pervers et des narcissiques, mais lisons :

« Le passe sanitaire rentre en vigueur dans la dictature française, ses mesures d’application sont copiées sur la 9eme ordonnance des autorités d’occupation au sujet des juifs : « En vertu du premier paragraphe de la 9eme ordonnance du 8 juillet 1942, édictant des mesures à l’égard des juifs, il est interdit aux juifs de fréquenter tous les établissements publics et d’assister aux manifestations publiques, dont liste suit. Cette mesure entre en vigueur immédiatement. 1) restaurants et lieux de dégustation, 2) cafés, salons de thé et bars, 3) théâtres, 4) cinémas, 5) concerts, 6) music-halls et autres lieux de plaisir, 7) cabines de téléphone public, 9) marchés et foires, 9) piscine et plages, 10) musées, 11) bibliothèques, 12) expositions publiques, 13) châteaux forts, châteaux historiques ainsi que tous autres monuments présentant un caractère historique, 14) manifestations sportives, soit comme participants, soit comme spectateurs, 15) champs de courses et locaux de pari mutuel, 16) lieux de camping, 17) parcs. Der Hoehere S.S und Polizeifuehrer im Berecich des Militaerbefehlshabers in Frankreich. ». La similitude est remarquable, ainsi ici 25 millions de Françaises et de Français deviennent des parias de la société sus le diktat du gouvernement en place et de son soviet sanitaire, dont les cv que le lecteur devra découvrir laisse pensif sur ce degré d’aberration constitué par cette discrimination totalitaire, - on notera que celles et ceux visés par l’apartheid paient des impôts qu’ils ne devraient désormais ne plus jamais payer - un apartheid qui ne veut pas dire son nom, mais qui est l’apartheid par excellence, une guerre déclarée à une partie du Peuple de France comme d’ailleurs à bien des Peuples de cette Terre, via leurs gouvernances totalement soumise au diktat général issue de l’usure putride qui depuis des milliers d’années pourrit cette planète.

L'apartheid au pays des droits de l’homme, le consentement n'y existe pas pour sa barbarie affichée qui s'imagine droit de cuissage, dégénérée qu'elle est jusqu'à la moelle par la cocaïne, la pédophilie, l'ordure cérébrale, dernier rempart du socialisme eugéniste, digne du national-socialisme et du communisme, ici utilisant ses féaux pour assassiner le droit d'expression, et bien entendu une partie fragile de la population qu’elle euthanasie et aujourd’hui avec son passe interdit de se soigner dans les hôpitaux, malgré les cotisations versées par ces personnes à la Sécurité sociale, via l'abjection récompensée par des légions d'honneur. N’oublions jamais que les camps de concentration et les goulags sont une spécialité des socialistes, cette fin de race qui aujourd'hui veut imposer sa dictature et ses soviets. Les Khmers rouge vif n'ont pas disparu, ils ont troqué l'uniforme pour le costume cravate, ils sont les ennemis de la Liberté, les ennemis de l'égalité, les ennemis de la fraternité, ils n'ont qu'un but, la dictature qui leur permet d'assouvir tous leurs vices, notamment leur pédophilie, et leur permet surtout de masquer leur médiocrité, leur incapacité à construire quoi que ce soit puisque dévoués à la destruction totalitaire. Ils ne sont rien, de petits êtres interchangeables, substituables, inutiles pour certains, qui n'ont pas plus de valeur qu'un sans domicile fixe, parfois bien plus intelligent dans son savoir vivre que bon nombre de ces "choses", car l'intelligence ne se mesure pas au diplôme acquis ou acheté, mais bien au savoir être pour autrui, et non pour un petit "moi" ignorant de toute réalité, vivant dans l'abstraction du paraître.

Toute dictature est destinée à l'anéantissement total, car allant à l'inverse de toutes les valeurs humaines, la guerre menée par cette dictature verra sa disparition globale, et effectivement, comme l'Histoire nous l’enseigne cela ne sera pas beau à voir, l'épuration qui s'en suivra sera terrifiante et sans pitié devant les actes produits par cette dictature, pour tous ses acteurs de la base aux sommets. Elle se pratiquera dans le monde entier et fera passer l'épuration d'après guerre pour une promenade de santé, lorsqu'on voit déjà le nombre de familles touchées par l'assassinat des aînés par rivotril les morts directes et les effets secondaires des thérapies géniques autorisées par les gouvernements et pour certains imposées, l'interdiction de soigner décrétée par les ministères, conseils et services de santé, dont la puanteur atavique est vendue au parti communiste chinois. L'Histoire avec H majuscule, et non celle que tente, vainement, de réécrire les ignorants, voyant certains confondre la croix de Lorraine avec le svastika, a prouvé et prouvera encore que toute dictature est vouée à l'échec, et que leurs protagonistes, de la plus petite main au sommet, disparaissent, la plupart sans jugement, sauf une exception avec les tenants et aboutissants du communisme, jusqu'à présent, mais lorsqu’on verra que ce sont les mêmes qui instaurent l’apartheid, rien ni personne ne pourra les sauver. Il ne faut pas être grand clerc pour savoir que l'histoire est répétitive et que la barbarie qui s'y inscrit est invariablement éradiquée et désintégrée. Tout cela n'est qu'une question de temps, en aucun cas de moyens, mais d'éveil de la conscience des Peuples soumis par son ignominie totalitaire.

Lorsque le satanisme maçonnique "macroniste" veut récupérer l'image même du Christianisme, une seule formule : Vade retro satanas ! Au moment ou la dictature s'abat sur la France, les fake news pullulent, dans une mise en scène faisant passer les tyrans pour des victimes, comme d'habitude. Soyons sérieux qui s'intéresse à cette typologie de personnages sans le moindre intérêt pour l'avenir de la France, qui en sus devrait être martyr ? Ne tombons pas dans ce panneau ridicule parfaitement instrumentalisé. On comprendra bien que le "covid" a entre autres but, celui de masquer les pédo criminels qui pullulent dans toutes les Institutions, chez les "notables", dans les loges déviantes, dans les sectes qui tiennent le pouvoir en France, il n'y a qu'à regarder l'acharnement de l'"europe" contre la Pologne et la Hongrie, pour mieux voir quelles sont les valeurs défendues par cette chienlit qui relève du crime organisé et en aucun cas du monde politique, qui doit élever et non rabaisser et désintégrer. Ne vous faites aucune illusion, les pédocriminels sont des milliers en France, via les loges noires, les sectes, politiciens, journalistes, pseudoscientifiques, notables, pourvoyeurs, vendeurs, toute une clique qui submerge les rouages de l'État, qui leur facilite ainsi d'être au-dessus des lois. Les affaires dutroux, allègre, comme la dernière voyant libérer les carnassiers dans le nord, ne sont rien à côté de ce qui se passe réellement dans notre Nation, comme dans de nombreuses Nations, confère le pizza gate, epstein, hollywood pédophile jusqu'à la lie, etc, et l'on ne s'étonnera pas des récompenses données à Cannes. Préservez et protégez vos enfants contre cette aberration de l'humanité. Les médiocres dégénérés ne peuvent récompenser que des sous médiocres dégénérés (certains films qui devraient interroger sur la santé mentale de leur géniteur le prouvent), ce festival n'est plus rien, sinon que le vecteur de la dépravation totalitaire, à l'image d'ailleurs de certaines gouvernances récompensant le crime. L'Art est un toujours un indice de la renaissance ou de la décadence, ici il exprime parfaitement l'abîme dans lequel il végète, mais que l'on se rassure, l'Art présenté n'est qu'une inversion face à l'Art véritable qui ne se préoccupe par des tares des errants des civilisations. La sublimation de la pourriture pédophile et criminelle, tant par son public que dans ses films, a mis à bas totalement la notoriété de ce festival de cannibales, d'épouvantails, de zombis, de pervers, et certainement pires. Toute personne sensée s'abstiendra de fréquenter ce qui est devenu le musée des horreurs, si bien représentées par ses personnages médiocres et ridicules, psychopathes et refoulés, inaptes à la vie humaine, qui s'imaginent une quelconque valeur alors qu'ils représentent l'inverse toutes valeurs quelles qu'elles soient.

Et il y en a pour oser dire que la France n'est pas une dictature, car pour eux la vie se résume au vote, si possible pour leur petit personnage, ce serait hilarant dans UBU roi, mais cela ne l'est plus, lorsque les Lois sont bafouées, ignorées, muselées. Bien entendu cette mafia ne veut que celles et ceux qui subissent l’apartheid portent l’étoile jaune, alors qu'elle est parfaite, diligentée par les mêmes qui ont financés le nazisme comme le communisme à Wall street et la City, et qui aujourd'hui financent le mondialisme eugéniste. Il n'y a aucune discussion possible avec les meneurs de cet eugénisme, qui toujours s'en remettront à l'inversion accusatoire, en fait ici, il y a les médecins qui respectent leur serment et les autres. NB: Pasteur déclare l'ivermectine comme un médicament pouvant soigner la covid (l'Inde l'a prouvé amplement)... À quoi donc sert cette thérapie génique ? À quoi donc sert le passe sanitaire ????? Il serait temps d'arrêter de parler de vaccination, il n'y a aucune vaccination dans le cadre du "coronavirus", mais une thérapie génique qui a été testée localement dans le cadre de cancers sur 170 personnes depuis 1994, et qui aujourd'hui veut couvrir l'intégralité du corps humain. Ce suicide doit être refusé, vous ne refusez pas un vaccin classique, vous refusez une thérapie génique mortifère, 17000 morts et 1800000 cas graves en Europe, sans compter ceux que l'on ne déclare pas. Et lorsqu'on vous dit "vaccinez-vous" posez-vous les bonnes questions, où est le vaccin ? Il n'existe pas actuellement au sens propre du terme. Lorsque chacun aura compris qu'il n'y a pas de vaccin mais une thérapie génique destinée via la propagation de spike à la dépopulation, et du graphène à la surveillance systémique, un grand pas sera fait. Le seul vaccin en Occident actuellement en phase de test relève du vaccin émis par un laboratoire Français, sans ARN, qui ne sera opérationnel qu’en décembre. Le reste n’est que propagande, mensonge, eugénisme déguisé.

Qui sera responsable des dommages et des morts ? La démission s'impose comme aujourd'hui dans les hôpitaux, ce système dictatorial n'aura bientôt plus personne pour l'aider à accomplir ses basses œuvres. Ce chantage répugnant devra être jugé. Certains déjà le font, ne voulant servir les camps de la mort devenus de certains services de santé, dans l'impossibilité qu'ils sont d'assurer le moindre soin du covid via des médicaments ayant fait leur preuve, et ce via décret dictatorial. La responsabilité ici des gouvernances corrompues par idéologie ou par rétribution financière, est totale, et ces crimes ne devront pas rester impunis.

Pour défendre l’apartheid on retrouve les éternels médias aux ordres, dans lesquels le sommet de la connerie humaine est atteint, journaux, télévision, radio, n'accueillant pour la plupart en leur sein que des indigents intellectuels, des va-nu-pieds corrompus, toute une assemblée de valets bien à quatre pattes, la langue bien pendue pour torcher le cul de leurs maîtres à penser. Le pire dans tout cela c'est que les citoyennes et citoyens paient ces dégénérés, via la taxe tv et via leurs impôts qui paient les journaux déficitaires, fautes de lecteurs. Il serait temps de cesser de subventionner la décérébration et ses bubons. Les ignorants se succèdent sur leurs plateaux, toujours présentés comme des "experts", en manipulation certes, mais certainement pas dans la matière qui nous préoccupe la virologie, on rappellera que certains en gouvernance ne sont que neurologues et en aucun cas spécialisé dans la matière, et que dans le fameux soviet sanitaire on trouve des sociologues, hilarant n'est-ce pas, toutes décisions ne sont donc en aucun cas sanitaires mais bien politiques, destinées à une seule fonction, la mise en œuvre d'une dictature de type chinoise en France, via les égéries du PCC qui y papotent, décrètent, hurlent, petits young leader de la fondation franco chinoise qui n'échappent à personne, petites gardes rouges vociférant à l’Assemblée allant jusqu’à prétendre devant les règles démocratiques que le pseudovirus boit une bière, ce qui démontre l’intelligence de ces personnages répugnants, qui ne représentant en aucun cas le Peuple de France, mais bien le parti communiste Chinois. Mensonge et propagande sont le propre de la subversion communiste dictatoriale. La liberté implique le droit de subir une thérapie génique ou non. Il faut cesser d'appeler vaccin ce qui est une thérapie génique en phase expérimentale. Pour faire agréer cette mise à mort pour certains, l'inversion accusatoire précitée est une constante, utilisée sur les réseaux sociaux par la souillure intellectuelle payée par l'UE, la gouvernance, les multinationales, toute une panoplie comprenant de petits esprits sans consistance. Leur type de message tend à créer une barrière entre les vaccinés et les non vaccinés, ils ne respectent pas le droit du consentement de part et d'autre, vous aurez bien compris qu'ils servent les fesses bien ouvertes la dictature instaurée, ne tombez pas dans leur piège grotesque. Il y a ceux qui se sont prêtés à la thérapie génique en subissant la pression médiatique et politique, ceux qui l'ont subi par obligation pour ne pas perdre leur emploi, ou tout simplement pour pouvoir se faire soigner dans les hôpitaux, personne ne doit leur jeter la pierre, par contre il convient pour ceux qui ont des effets secondaires graves ou qui s'aggravent de les soigner le plus rapidement possible afin qu'ils survivent à ce qui ressemble de plus en plus à un holocauste sanitaire n'ayant strictement rien à voir avec la covid.

Les chiens de garde de la dictature, qui se prétendent journalistes, doivent être évacués de toute manifestation, ils ne respectent aucune liberté, n'ont aucune conscience, ne représentent strictement rien, ce sont là parfaitement les substituables et les inutiles de ce monde. N’oublions pas les pseudos élus, ces gargouilles infectent ignorants le droit, qui ne savent plus se contrôler, et c'est parfait, car leurs électrices et leurs électeurs voient désormais à qui ils ont à faire, des imposteurs n'ayant pour seule religion que celle de la destruction, et pour principe que celui de la terreur, de parfaits outils, ne parlons pas ici d'êtres humains, d'une dictature qui ne peut plus désormais se masquer sous le voile de la démocratie et encore moins de la république. Cette dictature est monstrueuse, un mot bien faible au regard des dires, des faits, des actes que déploient ses "choses" qui ne doivent en aucun cas être regardées comme des êtres humains, mais simplement comme des machines n'ayant pour but que l'instauration par eugénisme du totalitarisme transhumaniste, usant et abusant de l'inversion accusatoire, mentant comme elles respirent, petites courroies d'une propagande du vide et de la médiocrité absolue. Il y a eu une révolution en 1789, certes fomentée par des allemands payés par des anglais, et induite par une franc-maçonnerie déjà totalement déviante, ( la bataille de Valmy est un sommet d'hypocrisie, voyant les bijoux de la couronne donnée au pseudo-ennemi pour faire croire à une quelconque victoire), cette révolution s’est faite pour moins que ce que nous voyons actuellement, un simple défaut de pain dans les boulangeries, organisé par les hordes maçonniques les plus infiltrées. Cette révolution devait remettre à sa place une soi-disant aristocratie se nourrissant du sang du Peuple, elle n'a fait que remplacer l'aristocratie existant à l'époque par les marchepieds de la maçonnerie déviante qui ce jour encore parade et bien entendu s'estime au-dessus des lois. L'affaire du restaurant du "sénat" n'échappe pas à la règle du cuissage autorisée par ce soviet criminel qui sévit en France, pas plus que l’affaire de l'Assemblée, ou les dites n’appliqueront pas les lois sur le passe sanitaire, uniquement à usage des gueux. On apprend que ces petites choses en sus viennent de modeler le passe sanitaire à vie, implantant la dictature chinoise en France, demain les camps de concentration, les prélèvements d'organes, le visa social, on ne s’en étonne pas, le PCC infiltrant totalement la gouvernance et ses chiens de garde, ces traîtres à la Nation qu’il conviendra de fusiller sans jugement lorsque le Peuple aura repris le pouvoir qu’ils usurpent.

On constate que la France est mise de plus en plus aux bans des Nations, c'est regrettable, mais compte tenu de la dictature qui y est instaurée, soutenue par un soviet vendu à l'étranger, Chine, mondialisme eugéniste, la barbarie par excellence, cela est tout à fait normal, et on ne peut qu'encourager les Nations à poursuivre dans ce sens. Il n'est pas dit d'ailleurs qu'un jour ou l’autre une coalition se fasse pour délivrer la France de ses tyrans, si le Peuple tombe sous le joug et les chaînes vivipares de l’eugénisme barbare qui y réside en sa gouvernance, foyer de satanistes et de pédo criminels, de pervers sans foi ni lois, de vendus à l’étranger et notamment au parti communiste chinois, auxquels il convient de rappeler les lois humaines :

1) Serment d’Hippocrate (-460//377) : « je ne remettrai à personne du poison, si on m’en demande, ni ne prendrai l’initiative d’une telle suggestion. »

2) Code de déontologie médicale, article 36 :

Article R4127-36 du Code de santé publique : « le consentement de la personne examinée ou soignée doit être recherché dans tous les cas. Lorsque le malade, en état d’exprimer sa volonté, refuse les investigations ou le traitement proposé, le médecin doit respecter ce refus après avoir informé le malade de ses conséquences »

3) Code de Nuremberg (1947) : « le consentement du sujet humain est absolument essentiel. Le pacte
international relatif aux droits civils et politiques a repris cette interdiction contre toute expérimentation involontaire, dans son texte de 1966 qui stipule : nul ne peut être soumis sans son consentement à une expérience
médicale ou scientifique »

4) Déclaration de Genève pour les médecins (1948) : « je respecterai l’autonomie et la dignité de mon patient. Je n’utiliserai pas mes connaissances médicales pour enfreindre les droits humains et les libertés civiques, même sous la contrainte. Je garderai le respect absolu de la vie humaine, dès la conception. Je considérerai la santé de mon patient comme mon premier souci »

5) Déclaration d’Helsinki (1996) signée par 45 pays dont la France :

Article 25 : « la participation de personnes capables de donner un consentement éclairé à une recherche médicale doit être un acte volontaire. Aucune personne capable de donner son consentement éclairé ne peut être impliquée dans une recherche sans avoir donné son consentement libre et éclairé »

6) Convention d’Oviedo (1997) signée par 29 pays dont la France) :

Article 5 : « une intervention dans le domaine de la santé ne peut être effectuée qu’après que la personne
concernée y a donné son consentement libre et éclairé. Cette personne reçoit préalablement une information adéquate quant au but et à la nature de l’intervention ainsi que quant à ses conséquences et ses risques. La personne concernée peut, à tout moment, librement retirer son consentement »

7) Loi Kouchner (4 mars 2002) :

Article 111-4 : « toute personne prend avec le professionnel de santé et compte tenu des informations qu’il lui fournit, les décisions concernant sa santé. Le médecin doit respecter la volonté de la personne après l’avoir informée des conséquences de ses choix. Si la volonté de la personne de refuser ou d’interrompre un traitement
met sa vie en danger, le médecin doit tout mettre en œuvre pour la convaincre d’accepter les soins
indispensables. Aucun acte médical ni aucun traitement ne peut être pratiqué sans le consentement libre et éclairé de la personne et ce consentement peut être retiré à tout moment »

8 ) Arrêt Salvetti (2002) : aucun traitement médical n’est obligatoire au sein de l’Union européenne : « en tant que traitement médical non volontaire, la vaccination obligatoire constitue une ingérence dans le droit au respect de la vie privée, garanti par l’article 8 de la Convention européenne des droits de l’homme et des libertés
fondamentales » (arrêt Salvetti c/Italie-CEDH décision du 9 juillet 2002 ; n°42197/98)

9) Code civil français :

Article 16-1 : « chacun a le droit au respect de son corps. Le corps est inviolable »

10) Résolution 2361 du Conseil de l’Europe (28 janvier 2021) : avis consultatif : l’Assemblée demande instamment aux États membres et à l’Union européenne :

Article 731 : « de s’assurer que les citoyennes et les citoyens sont informés que la vaccination n’est pas obligatoire et que personne ne subit de pressions politiques, sociales ou autres pour se faire vacciner, s’il ou elle ne souhaite
pas le faire personnellement »

Article 732 : « de veiller à ce que personne ne soit victime de discrimination pour ne pas avoir été vacciné, en raison de risque potentiel pour la santé ou pour ne pas vouloir se faire vacciner »

 

 

Pauvre petit monde où on voit la tyrannie des eugénistes prendre le pas notamment dans certaines Nations, lumières en leur temps, aujourd’hui ténèbres sans limites, où l’horreur atteint son degré de virulence sans égale, contre lequel les Peuples doivent se dresser sans faillir afin que la Vie puisse poursuivre sa route, comme elle le fait indéfiniment par les nombres. L’impéritie, la bêtise, les anomalies intellectuelles, la barbarie totalitaire n’ont jamais duré très longtemps, lorsque les Vivants se dressent contre la monstruosité et ses licteurs. À suivre…

 

© Vincent Thierry

https://cogiito.com/a-la-une/rapport-dictature-2020-terrorisme-detat-atteinte-aux-interets-fondamentaux-de-la-nation-et-crime-contre-lhumanite/

 

Dernière Mise à jour ( Jeudi 22 Juillet 2021 à 10:51 )