Welcome ! Bienvenue ! New World Organization ®
Home
AU FIL DU TEMPS
DES ARTS
DEBATS
DEVENIR
ALL TEXTS
Documents
LIVRES REFERANTS
LIRE
LIVRES
UNIVERSALITY THEORY
HARMONIA UNIVERSUM
BOUTIQUE
Wrapper
Liens
Flux RSS
Contact
PARTICIPATION
Recherche
FOCUS SUR L'AUTEUR
Latest News
Search
Other Menu
Administrator

© Patinet Thierri

 
Home arrow DEBATS arrow POLITIQUE arrow POLITIQUE arrow Pérégrinations
Pérégrinations PDF Imprimer Email
Écrit par Patinet Thierri   
Lundi 23 Août 2021 à 09:48

Pérégrinations

Le mouvement amorcé de désintégration dans certaines Nations de ce petit monde s’accélère, voyant prendre de l’importance le néant sur le vivant, mais lisons :

« 1% de la population totalement déséquilibrée et hystérique, mégalomane et dangereuse, doit-elle pourrir la vie de 99 % de la population, décréter qui a le droit de soigner ? Décréter qui à le droit de se nourrir, de vivre ?

La guerre actuelle se fait contre l'humain, l'humain doit se défendre, et pour cela lutter avec tous les moyens contre les arcanes dédiés à l'atrophie humaine, l'intelligence artificielle détournée, la robotique de surveillance et de répression (drones, caméras, reconnaissance faciale, etc), et en cela la première riposte est totalement numérique par création d'une IA dédiée à l'Humain, au niveau international, chargée d'exposer et de liquider tout ce qui nuit à l'humain, par désintégration des systèmes soutenant cette nuisance, programmes, banques et bases de données, circuits financiers et politiques, médicaux et de contraintes, médiatiques notamment, jusqu'à leurs dernières extrémités. Ce qui semble puissance à certains n'est en fait qu'un château de sable que le moindre programme pourra jeter à terre définitivement, quel que soit le pare-feu dont il s'entoure. L'une des réponses circonstanciée et de pleine application est là aux visées dictatoriales d'un un pour cent de névrosés hystériques, mégalomaniaques et génocidaires, s'imaginant au-dessus de toutes les Lois Humaines.

Il n'y a qu’une solution face à la solution finale, la défense de la Vie, le reste n'est que discours sans le moindre intérêt. On a vu qu’en Australie 24000 enfants ont été immolés à Baal et ses féaux, sans que les parents ne puissent rien faire. Lorsqu'on n’a plus rien à dire devant les faits, alors les chiffons rouges s'agitent, comme cela a été fait pour les gilets Jaunes, et surtout on en invente, on brode, on ment, mais tout cela ne sert de rien, car dans ce mouvement anti passe aucun antisémitisme, aucun racisme, c'est l'affaire de toutes et de tous qui défendent leur liberté et ne veulent pas devenir des objets comme en Chine, soumis au crédit social inventé par une sous-humanité qui a besoin de l'IA pour fonctionner, dont le QR code n'est que prémisse. Dans ce combat, il y a les êtres Humains et les autres, ceux que n'importe qui, et c'est déjà leur échec, peut voir, lire, entendre, et enfin comprendre ce qu'ils sont, tyrans, barbares, pédophiles, criminels, collaborateurs, qui ne représentent qu'un petit pour cent, parfaitement inutile et substituable, lorsque le Peuple se dresse devant eux, et lorsque le Peuple enfin éveillé les renverra à leurs chères études d'ingénierie sociale qui ne fonctionnent plus et ne fonctionneront désormais plus jamais, un être éveillé en valant mille, un Peuple éveillé pouvant transcender son devenir sans avoir besoin de la canne de ce 1% pour marcher.

Devant l’indolence de certains, les collabos du système dictatorial en rajoutent, marquant comme du bétail les uns les autres utilisant leurs services, qui d'ores et déjà doivent être boycottés définitivement, la source : une union départementale. Pour répondre à ce fournil de kapos, on lui rétorquera qu’il n'y a pas d'emballement et encore moins de polémique, l'être humain n'est pas un animal, n'en déplaise à cette souillure de l'esprit qui pour vendre sa défécation est prête à tout. En surajoutent toujours les mêmes pseudos médecins ou professeurs, ce qui en devient hilarant, car on attend de ces personnages, inaptes en virologie, qui n'ont à la bouche que les termes de solidarité, d'égoïsme, qu'ils démontrent leur solidarité à autrui, en aidant les Françaises et les Français les plus pauvres, qu'ils ne fassent donc pas acte d'égoïsme, en distribuant très largement la manne financière que leurs actions dans les laboratoires et les dons privés de ces laboratoires leur rapportent. Ce qu'il y a d'affligeant c'est que ces mêmes personnages osent se référer à l'inculture, qui est leur propre terreau, ici dans le cas d'espèce, les voyant ignorer volontairement les traitements qui soignent pour faire valoir les "thérapies géniques" desquelles ils obtiennent de bons dividendes. Enfin le ridicule n'a jamais tué en France, fort heureusement. Toujours égaux, les journalistes donnent le ton. Le narratif d’un pseudo-journaliste, qui peut-être étendu à tout ce qui prétend journaliste en France, via les médias aux ordres, est hilarant, plus carpette cela n'existe pas, posant des questions et bien entendu y répondant, inapte par excellence, ne faisant pas de l'actualité mais déformant l'actualité ce dû à son ignorance des faits, et son incapacité à la moindre analyse, complaisant ainsi à la médiocrité en place qui est l'icône de la dictature par excellence. La chute de son discours est remarquable, lorsque cette petite chose n'a plus rien à dire, une attaque politique qui n'a strictement rien à voir avec le sujet. La faiblesse intellectuelle de ces petites choses qui s'imaginent faire l'opinion fait rire, fort heureusement, le monde entier. Mais le pire de ce jour est contenu dans les interventions des forces de l’ordre pour imposer le passe sanitaire, les voyant devant une épicerie pour refouler celles et ceux qui ne demandent qu’à se nourrir faisant dire à certains que pour acheter un pain bientôt il faudra venir déguisé en robocop, armé jusqu'aux dents, afin de chasser les hors-la-loi qui confondent un magasin avec une surface de 20000m² et empêchent les gens de se nourrir. Cela viendra, n'en doutons un seul instant et ne gagneront pas ceux qui s'imaginent gagner.

L'accélération vers l’abîme est le principe de toute dictature, qui se voyant exposée, cherche par tous les moyens à éliminer ce qui gêne sa progression, gageons qu’après l’assassinat de nos aînés décrété par rivotril, ainsi que d’un certain nombre d’individus dans les hôpitaux indignes de vivre pour le corps médical soumis, que les camps de concentration sont prêts, les avortoirs aussi permettant de récupérer les cellules souches des enfants à naître de neuf mois quand ce n’est pas leur sang pour nourrir la pourriture humaine qui est en addiction de l’adrénochrome, le personnel aussi au regard des collabos de tous poils qui se sont mis à son service, demain les assassinats ciblés, (s’ils ne sont pas déjà mis en pratique) les corvées de bois et bien entendu les chambres à gaz et les crématoriums, toutes facilités permettant de faire briller l'idéologie socialiste, (communisme ou nationale socialisme ne sont que les petits frères de cette idéologie), la plaie de l'humanité dont l'humanité doit se débarrasser pour survivre.

La dictature pour s’établir totalement doit détruire le mouvement anti passe sanitaire. L'infiltration de tout mouvement pour l'anéantir est le propre de toute structure étatique ou tout simplement idéologique, il n'y a pas à être choqué de ces infiltrations, il faut tout simplement retourner ou évacuer tous les agents ou membres dormants de ces opérations noires, ici parfaitement téléguidées par le pouvoir, les transhumanistes et le PCC, qui resteraient les bras ballants ? Soyons sérieux, la traque, le détournement, l'anéantissement sont leur métier. Ici il n'est question de droite ou de gauche, mais d'un système féodal, archaïque, tyrannique et barbare, se masquant sous les haillons de la Démocratie et les cendres de la République, ainsi que tous les ismes (racisme, antisémitisme, et tutti quanti) pour continuer à faire perdurer ses fantasmes de prédation et qui n'hésite en aucun cas à pénétrer, via ses mercenaires, tout mouvement lui étant contraire afin de le désintégrer. Faire le ménage est indispensable pour conserver la pureté originelle d'un quelconque mouvement. Les communistes rouges avaient trouvé la solution en faisant fusiller régulièrement les apparatchiks ou ceux qui se prétendaient tels, aujourd'hui il faut les évincer en les exposant tout simplement. Les Gilets Jaunes ont été minés, sabordés, par les vendus et les corrompus du système, les forces payées par la dictature, antifas, écologie putride, extrême gauche, agents infiltrés, tous aux ordres, le mouvement anti passe sanitaire aujourd'hui est sur le point d'être anéanti de la même manière, s'il n'écrase pas dans l'œuf tous les tenants et aboutissants des manœuvres grossières auxquelles nous assistons ce jour.

En même temps que l’infiltration, le terrorisme étant l’arme favorite des tenants et aboutissants de tout diktat, l'attentat sous faux drapeau doit actuellement titiller un certain nombre de ses féaux, devant l'importance des défilés des Françaises et des Français contre le passe sanitaire, il ne faut pas exclure qu'ils mettent en œuvre, comme à leur habitude, un énième attentat pour instaurer la loi martiale qui leur permettra de ne plus voir leurs opposants dans les rues. Tout le monde saura alors d'où vient le problème, une exposition pure et dure de ce que sont capables de faire des dictatures aux abois, ou qui ont besoin d'une justification pour poursuivre leur génocide, physique, intellectuel, spirituel, des populations.

En attendant l’instrumentalisation atteint ses sommet via l’outremer, totalement quadrillé par des forces de police et l’armée, dont les services médicaux ont été remplacés par les hordes d’un personnel de santé aux ordres de la dictature, qui pour masquer ce qu’elle est en train de faire, via la disparition méthodique de l’ivermectine et de tout produit pouvant soigner la grippe appelée covid, y compris l’oxygène, faisant appel aux médias pour couvrir ses déplacements de malades dans l’hexagone, alors qu’ils auraient très bien pu être soignés sur place, oubliant l’épidémie de dengue annuelle, faisant des morts de la dengue des morts du covid et tutti quanti, ce diktat donc, sans la moindre pudeur élève au rang du Panthéon une représentante de l’outremer, à grands fracas, une personne qui doit se retourner dans sa tombe au vu de l’instrumentalisation dont elle est l’icône. Nous n’en sommes pas au bout de nos surprises et nous espérons que nos concitoyens d’outre-mer ne restent aveugles devant cette forfaiture digne du plus mauvais policier, ou d’un film de série z.

On remarquera en sus que les Professeurs, médecins, ayant parfaitement soigné le covid, sont désormais mis au ban de la Nation par des choses vendues et corrompues par les laboratoires, se voyant totalement évincés de leur poste, suite notamment au décret permettant à la dictature de faire le choix des médecins et de leur capacité, ce qui est totalement ahurissant, un gestionnaire économique n’ayant aucun titre pour sanctionner un quelconque médecin, - mais nous n’en sommes pas à une aberration près, regardez tout simplement la cohue dans le métro sans passe sanitaire et les quelques restaurants complices où des hordes de policiers même en civil font le guet pour empêcher les gens de se nourrir - eh oui, Marseille est visé comme jamais, Marseille déplaît, Marseille a osé mettre en œuvre l’hydroxychloroquine et l’azytromycine, a osé dire que dans ses hôpitaux il y avait autant de vaccinés et de non vaccinés souffrant de la grippe covid, ce qui est une lapalissade, les thérapies géniques comme on le voit en Israël n’ayant absolument pas fait leur preuve, jusqu’à voir une troisième dose organisée pour faire crever encore plus vite nos pauvres aînés dans les ehpad et hôpitaux, ce qui attend toute la jeunesse de France, sujette désormais à des myocardites, des inflammations du cœur, des crises cardiaques, et tant de dommages collatéraux, que ce texte n’y suffirait pour les exposer. Marseille donc est le cœur des ténèbres pour les ténèbres, que l’on se rassure, les professeurs et médecins n’auront aucun mal à trouver d’autres postes à l’étranger, qui lui regarde la réalité et n’est pas corrompu par les laboratoires pitoyables qui ne pensent qu’à faire de l’argent au détriment de la santé publique.

Jusqu’où iront-ils ? Jusqu’au bout car ils ne peuvent plus regarder en arrière sans tomber sous le coup des tribunaux populaires qui se chargeraient de les juger, ainsi vont-ils poursuivre la descente aux enfers du Peuple de France, comme d’autres Nations, en exploitant la peur et la terreur qu’ils induisent avec leurs boniments et leur propagande stérile. Sauf, si ces Peuples se réveillent de ce tout petit confort dans lesquels ils sommeillent, s’imaginant au nom d’une quelconque solidarité, (solidarité avec les financiers et les laboratoires), remplir leur devoir, quel devoir ? Pour un produit qui ne fonctionne pas, afin de satisfaire le système dans lesquels ils ne sont que des outils que l’on jette après usage. Ce réveil que tentent d’étouffer toutes les dictatures aux ordres du forum économique mondial, des transhumanistes, du parti communiste chinois, viendra-t-il ? Il ne viendra qu’en éliminant des manifestations éclairées les vendus et les agents des dictatures, qu’en exposant leurs servitudes, car ici le combat n’est pas un combat idéologique mais le combat pour la vie en la vie et par la vie, le reste n’est que tromperie, récupération, fade et délétère turpitude née d’esprits malsains tenus par leurs vices et leur portefeuille, tels qu’on peut les voir s’agiter dans les mouvements dits politiques où l’injure envers le Peuple est devenue le met familier, de la droite à la gauche complice dans cette opération d’asservissement total devant déboucher sur le crédit social à la chinoise. »

Nous avons connu ce genre de problème sur bien des mondes à travers les Univers, qui toujours s’est résolu lorsque lui est appliquée une force contraire, irréversible, déterminée, et courageuse. À suivre…

 

© Vincent Thierry

Dernière Mise à jour ( Lundi 23 Août 2021 à 09:53 )