Welcome ! Bienvenue ! New World Organization ®
Home
AU FIL DU TEMPS
DES ARTS
DEBATS
DEVENIR
ALL TEXTS
Documents
LIVRES REFERANTS
LIRE
LIVRES
UNIVERSALITY THEORY
HARMONIA UNIVERSUM
BOUTIQUE
Wrapper
Liens
Flux RSS
Contact
PARTICIPATION
Recherche
FOCUS SUR L'AUTEUR
Latest News
Search
Other Menu
Administrator

© Patinet Thierri

 
Home arrow DEVENIR arrow CIVILISATIONS arrow CIVILISATIONS arrow L’Union sacrée
L’Union sacrée PDF Imprimer Email
Écrit par Patinet Thierri   
Dimanche 14 Novembre 2021 à 06:07

L’Union sacrée

Petites nouvelles de cette petite Terre soumise au fléau de la mort et de ses féaux inhumains, sous animaux de condition qui cherchent à vampiriser l’Humanité pour l’asservir, mais lisons :

« Les mensonges et la propagande perdurent, dans une fuite en avant grotesque, charlatanesque, abracadabrantesque, où le ridicule se perd jusqu’à la fiction, voyant récompensé le prix du sang par l’incarnation mortifère qui se veut règne dans notre Europe flouée, divisée, malmenée par l’incurie de l’usure et de ses valets. La surmortalité engendrée par la vaccination est mise en évidence journellement, bien plus importante que celle occasionnée par un virus créé de toutes pièces par des malades mentaux, dont le but n’est que la liquidation massive des êtres humains afin de préserver leur droit de cuissage sur l’humanité tout entière.

Les gouvernances aux ordres imposent l’obligation vaccinale avec le seul vaccin auquel ils sont redevables, par corruption, par cet entregent de la pègre qui les lie, les relie dans leurs crimes, leur soif de pouvoir et leur sadisme inconditionnel né de l’atrophie de leurs cerveaux totalement dégénérés par le vice et la prostitution. Face à cela les Peuples doivent s’unir et agir, agir envers cette cohorte dont le nombre ridicule ne doit en aucun cas leur faire peur, car cette cohorte est la barbarie la plus sanglante que le monde ait connue, renvoyant au berceau tant les nationaux socialistes que les communistes, ayant enfin réalisé leur synthèse dans ces méandres de la folie se voulant règne de toute terre.

L’union de la France, de la Suisse, de l’Allemagne, de l’Angleterre, de l’Italie, de l’Espagne, du Portugal, de la Grèce, de l’Autriche, du Danemark, de la Suède, de la Norvège, des Nations de l’Est, de la Pologne, de la Hongrie etc., doivent se faire au niveau exclusivement des Peuples, en dehors de tout profil élu dans le mensonge, et par la corruption. Les Peuples doivent s’armer de cette fraternité en la Vie, par la Vie et pour la Vie, et se dissocier de ce petit nombre ridicule qui veut imposer sa loi de mort, sur toutes surfaces créer les conditions d’une contre société, celle du réel conte le virtuel, celle de la Vie contre l’abstraction et ses monuments de débilité conférés par le défaut de tout équilibre, transgenrisme, culture woke, toutes hérésies allant aux antipodes du réel et de sa formalisation pour s’abstraire dans la déliquescence la plus putride.

Ce défaut est prosternation que l’on remarque tant chez les matérialistes se vouant à la spiritualité de la matière, que chez les spiritualistes se vouant à la matière brute, que chez les primitifs, toutes petites choses inutiles et substituables pour le devenir Humain qui ne doit supporter plus longtemps leur férule et leur injure constante. Union sacrée pour le Vivant, en toutes ses ordonnances, médicales, scientifiques, entrepreneuriales, éducationnelles, cette union doit se libérer du fardeau de la bêtise et de ses sous animaux qui l’engendrent, de vils personnages ne représentant par 1 pour cent de l’humanité, auquel l’Humanité doit faire rendre gorge définitivement, sans la moindre pitié, sans la moindre compassion, car on ne pactise pas avec l’arrogance du crime.

Cette Union doit dépasser les frontières de l’Europe et unir les Peuples de la Terre soumis à leur tutelle, et notamment les Australiens traités comme des bêtes, les Canadiens, les Américains d’une manière large, et bien sûr les Africains ayant parfaitement compris le manège imposé par les prêtres de la mort en loge qui les noient dans leur ordure considérable. Créer une société parallèle, voici l’enjeu de ce siècle, une société vivant non pas en autarcie mais régulant totalement ses flux de production au service uniquement des êtres humains et non des sous animaux barbares et assoiffés de sang qui aujourd’hui pavanent sur les monceaux de cadavres qu’ils ont mis en œuvre, plus de trente mille morts en Europe, une surmortalité pandémique due à la vaccination obligatoire, le défaut de soin, etc…

N’en jetons plus la cour est pleine, il faut éradiquer le mal à sa racine, sans la moindre pitié, et en cela ne plus fournir tous les agréments de la Vie à cette lâcheté congénitale et atavique cherchant à asservir l’humain, ni pain, ni nourriture quelconque, ni vêtements, aucun produit lui permettant de se rassasier et de se satisfaire dans sa conduite ignoble qui n’a rien d’humaine mais tout de la déshumanisation la plus totale, arbitraire et totalitaire. Un exemple de ce qui doit être fait : Les corps soignants sont éradiqués des circuits de soins classiques, il faut créer des corps de soins parallèles où ils retrouveront leur emploi et soigneront et ne diffuseront pas les molécules de la mort inventées par la charogne qui se masque dans ses conseils d’administration, envoyant au front des larves politiciennes tenues par leurs vices et leurs affaires.

Ils veulent une réforme structurelle de la société, eh bien ils trouveront en face d’eux une société structurellement établie, sans leur accord, sans leur volonté de destruction, une société où la valeur remplacera leur incapacité et leur médiocrité, où seule la Vie est en jeu et non la mort comme sursis. Rien n’est plus facile à mettre en place, par une volonté inflexible des Peuples à bâtir sur les ruines, en rendant à leur sépulture toutes les agonies de la trivialité qui glosent. Ils inventent un passe sanitaire de la mort, les Peuples doivent inventer un passe sanitaire de la Vie qui n’aura besoin de QRCODE, de cette saloperie qui marquait les bras des prisonniers des camps de concentration, et en cela doivent diriger toute l’économie, quelle qu’elle soit au service des Peuples, comme précités, et ne plus acheter le moindre produit en provenance de l’enfer et du servage qui veut encore obnubiler par la peur.

Ce n’est que par l’union de l’ensemble des Peuples, et la mise en œuvre d’une grève totale et générale que l’Humanité se sortira de ce cul-de-sac dans lequel l’enferme toute la lie de l’humanité, et nonobstant une grève générale la mise en œuvre d’une société parallèle basée sur le vivant, où pourront se joindre entreprises et particuliers avec le seul but du service commun à l’Humanité, rompant ainsi avec toute la morbidité qui devra se lever le matin pour faire pousser des patates pour se nourrir. Ils ne sont forts que parce que les Peuples ne sont pas unis, lorsque cette union sacrée se révélera ils ne seront plus ce qu’ils sont d’ordinaire, des larves attendant leur pitance, qui ne leur sera en aucun cas donnée, qu’ils devront créer eux-mêmes, avec leur propre intelligence, du moins ce qu’il en reste, et avec leurs propres mains. Nulle pitié pour ces avatars de la boue, ils se soigneront avec leurs médecins, leur mengele habituels et on leur souhaitera alors bonne chance de survie, nulle compassion pour cette géhenne sur pieds travestissant le réel jusqu’à inventer une abstraction sur l’abstraction via leur jouet numérique dont l’Intelligence artificielle dédiée à la vie se chargera de détruire jusqu’au moindre octet afin que se réveillent les populations.

Ici nulle violence, tout peut se passer sans la moindre anicroche, car le ressort de cette société parallèle qui sera obligatoirement rejointe par 99% de l’humanité, souillée par les pestiférés du 1%, ces monstres pédophiles cannibales et criminels pour la plupart, ce ressort sera basée sur la paix, une paix qui ne se laissera menacer par les armes de ce 1%, une paix qui s’armera afin de contrebalancer la violence pandémique des arcanes de ce 1% dont on voit ce jour les chiens de guerre en action, qui n’auront le choix que de rejoindre les forces vivantes, ces dernières ne se laissant assassiner, ni molester, répondant mesure pour mesure si cela tombe sous le coup de la nécessité, sans la moindre pitié, car il ne peut y avoir de pitié pour le sadisme enrichit par la barbarie.

Ce jour n’a vu que de petites actions qui font bien rire ce 1% de l’apocalypse, demain verra des milliards d’humains, non seulement dans les rues créer les conditions de leur survie, au service de la Vie et non de la mort et de ses féaux. Il ne faut pas être grand clerc pour savoir ce qui se passera alors, une tentative de noyage de ce mouvement par les ténors de la nuit, qui avec leur pandémie inexistante et leur réchauffement climatique ridicule, achètent à tout va les esprits inconscients, comme ils chercheront alors à acheter les uns les autres, dont les uns les autres évacueront définitivement les prétentions, sans ménagement.

La guerre a été déclarée par la souche atavique eugéniste, l’Humanité doit maintenant et rapidement y répondre, sans craindre un seul instant pour son devenir, l’Humanité est une force représentée par 7 milliards d’individus, la pestilence ne représente qu’à peine dix millions d’individus répertoriés dans le monde, et avec ses féaux ne représente pas cinquante millions de personnes. Le rapport de force est clair, et gageons que si la force est employée par ces cinquante millions, il ne lui restera pas âme qui vive lorsque les 7 milliards auront réagi sainement afin de les éradiquer de la surface de cette planète. »

Thématique de la survie, la Vie sur cette planète doit s’organiser rapidement avant que de se voir achevée par le virus de l’usure et ses féaux, ce n’est qu’à ce prix qu’elle poursuivra sa route vers l’élévation et en aucun cas la dissolution, et rejoindra les planètes multiples ayant éradiqué à jamais la source du mal que connaît cette pauvre Terre. À suivre…

© Vincent Thierry