Welcome ! Bienvenue ! New World Organization ®
Home
AU FIL DU TEMPS
DES ARTS
DEBATS
DEVENIR
ALL TEXTS
Documents
LIVRES REFERANTS
LIRE
LIVRES
UNIVERSALITY THEORY
HARMONIA UNIVERSUM
BOUTIQUE
Wrapper
Liens
Flux RSS
Contact
PARTICIPATION
Recherche
FOCUS SUR L'AUTEUR
Latest News
Search
Other Menu
Administrator

© Patinet Thierri

 
Home arrow DEVENIR arrow CIVILISATIONS arrow CIVILISATIONS arrow La folie sectaire déviante
La folie sectaire déviante PDF Imprimer Email
Écrit par Patinet Thierri   
Vendredi 07 Janvier 2022 à 11:25

La folie sectaire déviante

Petites nouvelles de cette petite Terre dont l’Occident connaît la souillure des abîmes et de la barbarie la plus répugnante qu’une planète connue, mais lisons :

« Nous y voici dans la fuite dernière en avant, initiée par les bolcheviques eugénistes à la solde des laboratoires et du transhumanisme, voyant transformé le non-droit en droit par la perversité la plus sordide que le monde connaît : des sectaires, des non humains, des choses vicieuses et corrompues, des maçons avariés, toute une clique qui pourrit les institutions de la République, dans l’entre-soi de la vermine qui se congratule, des affamés de la duperie, de la pourriture, tout un aréopage de larves payées pour leurs crimes, leurs exactions, leur débilité mentale profonde.

Pavlov n’est pas loin, cette déshérence tente de domestiquer le Peuple, de l’amoindrir, de le détruire, de lui laver le cerveau, de le défaire de toutes ses libertés, pour le privilège de la monstruosité sans âme, de ces carnassiers de la matière brute qui se conjuguent dans leurs loges sataniques désormais, où se réfugient les loques, les abrutis, les ignorants, ces vers qui guettent la miette qui tombera de la table des nantis en leur servant leur corps, la sodomie étant leur règle, et en aucun cas l’ouverture d’esprit mais bien le néant qui est leur privilège, leur croyance, leur semis, leur bréviaire, leur bible qui se masque sous un tablier en peau de bouc, agitant des épées qui leur permet de conserver leur puanteur, leur bestialité, leur ordure, que le Peuple devrait agréer ?

En aucun cas, il est temps de se réveiller de cette pitoyable légion de dépravés qui glosent sur tous les écrans, par toutes les ondes, croupis de pourriture, la bouche en cœur, asservis à leur pitance distribuée avec parcimonie par leurs licteurs, noyés par leur portefeuille d’action, attendant avec ravissement de voir le Peuple consentir à sa dixième dose du même produit, sans tenir compte des autres produits agréés par l’agence européenne du médicament, ignorants les dires de l’Oms mettant en garde contre la « vaccination » des enfants, se contrefichant des notices prévoyant de ne pas faire le moindre rappel avant six mois entre dose, dressant les utilisateurs des restaurants en leur sommant de manger assis et en aucun cas debout !

Le ridicule et la corruption sont là dans leur réalité la plus brutale, cette réalité voyant ces larves décider, ces incapables sommer, ces médiocres condamner une population à leur vice, leur putréfaction intellectuelle, leur déficience chronique anachronique, digne des tyrannies antiques les plus pestilentes, si visibles au regard des « lois », qui devront être laminées, qu’ils et elles passent, en jouissant, car ne vous inquiétez pas, cette bestialité jouit de son sadisme, de sa déréliction, de cet abîme qui existe entre l’être humain et le sous animal, cette répugnance le montre par ses mimiques, par ses gestes obscènes, qui furent parfaitement mis en scène par l’un de leur représentant haineux, découvrant journellement le nombre de morts dus non pas au covid, mais bien aux décrets de morts passés par cette permanence de la dégénérescence humaine.

Le syndrome de Stockholm est passé par là, et l’on voit les kapos, les sous animaux de l’humanité se précipiter pour porter secours aux mesures tyranniques, qui journalistes, qui médecins ou soignants, qui dans les forces de l’ordre, qui dans ce public qui se flatte de respecter la parole gouvernementale, masqué jusqu’aux genoux, dénonçant avec joie n’importe qui pour jouir lui aussi dans la dépravation, dans cette soumission qui est celle des inutiles et des substituables, qui sont la honte de notre Nation, de la vermine nuisible qui trouvera en face d’elle les Juges qui sauront le leur faire payer comme ils feront payer aux prétendues gouvernances leurs crimes iniques et répugnants.

La Constitution en son article premier étant violée par un diktat de Young leaders à la solde du bolchevisme mondialiste transhumaniste et du parti communiste chinois, avec l’approbation des satanistes en loges putrides et criminelles, les citoyens qui ne peuvent exprimer leur vote ne doivent donc plus payer d'impôts, en aucun cas subvenir et payer des "élus" qui ne sont que des impétrants pour leurs besoins personnels ou de leurs sectes, et en aucun cas pour l'intérêt général. Ils ne doivent désormais en aucun cas participer à une "société" qui les considère comme des lépreux. Ils ne doivent avoir aucune solidarité avec celles et ceux qui les mettent aux bans de la société, ni les nourrir, ni les vêtir, ni leur donner le moindre subside et encore moins travailler pour leur confort. Ils doivent fonder avec leurs pairs leur propre société d'entraide.

On comprendra que les lois de la "société" qui les renient ne leur sont en aucun cas applicables, ils doivent créer leurs propres lois, leurs propres milices, leurs propres forces de l'ordre, leur propre armée, leurs propres écoles, leur propre corps de justice, leur propre corps judiciaire, afin de se faire respecter et faire respecter celles et ceux qui comme eux font l'objet de toutes les invectives de larves associées à la dictature de la médiocrité la plus répugnante que le monde ait connue.

Ils doivent se coordonner sur ce chef de chapitre, par un déploiement global sur le territoire pour fournir en nourriture, en soins et en logistique tous les citoyens et les citoyennes de France, qui seront de plus en plus nombreux car refusant la mort lente initiée par les thérapies géniques et leurs doses détruisant le système immunitaire, considérés comme des parias. Ils doivent se regrouper afin de construire et bâtir uniquement pour leur groupe, qui devra vendre à l’étranger mais en aucun cas aux pustules qui gloussent leurs ignominies, ces kapos lâches et serviles qui se révèlent jusqu’aux derniers dans ces jours funestes. Ils doivent inventer une monnaie nouvelle, correspondre par le dark net, éliminer tous les portables de leur horizon, et de vive voix, évacuer les intrus comme les espions de la dictature, sans la moindre compassion.

Par l'aide intérieure comme l'aide extérieure, ils pourront dès lors commencer une entreprise non pas de résistance mais de reconquête de la Liberté, qui d’ores et déjà est commencée via l’exposition des ordures et de leurs reliefs, de leurs actes, de leur corruption, de leurs vices, de leur perversité et de leurs crimes associés, via leurs loges noires où ils massacrent des enfants, une exposition qui désormais doit être totale tant des subalternes que des acteurs de cette entreprise de destruction des Nations au profit des homoncules matérialistes qui veulent flouer la destinée humaine en la régulant par génocide programmé, instrumentalisé, avant que de les faire juger partout où ils et elles sont, où qu'ils et elles se cachent, par des tribunaux populaires qui devront faire régulariser les peines où que se trouve l’inculpé, à quelque endroit, sans limite de temps, les crimes contre l’humanité étant imprescriptibles.

Par quartier, par ville, par département, par région, au niveau de la nation, et dans l’environnement des Nations, leur mouvement doit être bâti par triade, nommée par capacité, doublée d’une triade non visible chargée de vérifier la probité des élus, et les résultantes de leurs actions entreprises, dont deux piliers ne connaissent le troisième, et ainsi se fédérer dans un organe représentatif national et à l’international, pour contrer le désordre dictatorial établi, faire en sorte d’éliminer toutes lois coercitives emprisonnant la liberté humaine, le droit de dire, le droit de se déplacer, le droit d’avoir une vie de famille, le droit à être respecté, le droit à la dignité, le droit de vivre tout simplement, l’humain n’étant pas une marchandise, un cobaye pour les laboratoires, un système neuronal au profit d’une intelligence artificielle créée par des débiles mentaux, incapables de marcher sans la cane de cette outrecuidance qu’ils veulent voir régir la planète.

Science-fiction, vérité, il ne faut jamais oublier que les non humains ne sont puissants que parce que les êtres humains sont à genoux. Il est temps qu’ils se relèvent et mettent à nu celles et ceux qui les injurient, les conspuent, les réduisent à l’état d’étrons serviles, il est temps qu’ils honorent leur Patrie, leur Peuple et dégagent les scories grossières issues de la matière brute qui empuantissent toutes les Institutions de ce que l’on ose nommer la « république » qui n’est aujourd’hui que le reflet des immondices qui s’y cantonnent et se congratulent, des licteurs de la déchéance humaine qui y marmonnent, de ces bassets répugnants qui croupissent dans leur fétidité, qu’ils voudraient que tout un chacun applaudisse, afin de les rendre à leur niveau, celui de la sous bestialité anthropophage.

Science-fiction, il serait temps que ce pays dresse son drapeau, et cesse de se rouler dans la fange de la déviance la plus crue, où les minorités, ayant perdu le sens commun, se régalent comme des rapaces sur la chair fraîche des enfants, en les masquant, en leur imposant leurs rites dégueulasses de pédo criminels en loges, de la chair de nos vieillards assassinés via le Rivotril avec l'aide de toute la fourberie existant dans le corps médical, totalement infiltrée par des assassins à la solde de laboratoires gargantuesques, de la chair du corps social qu’ils conchient à l’encan, voyant bientôt les gens obligés de présenter un passe vaccinal pour pouvoir travailler, alors que l’on sait que les plus grands porteurs des variants sont les doubles et maintenant les triples vaccinés !

Le mensonge a suffi, l’ordure de même, la souillure aussi, les élections sont proches, mais le Peuple de France, s’il en existe un encore, saura-t-il dégager toute la vermine infâme qui le conditionne et l’oblige, via des opérations psychologiques à grande échelle qui ne trompent que les moutons ? Lorsque les enfants commenceront à mourir, peut-être commencera-t-il à comprendre ce qu’il en coûte que d’écouter la voix des médiocres et des barbares, la voix de ces reptiles assoiffés de sang qui au plus haut sommet de l’état se gargarisent et jouissent de leur criminalité ? Hitler, Staline, Pol Poth, Ceausescu n’étaient que des enfants de chœur comparés à ces « choses » asexuées, ridicules, pompeuses et poudrées, cocaïnées, genrées, qui déambulent dans les ors des Institutions, qui les pourrissent à l’envie, qui s’enorgueillissent de leur laideur en se distribuant des légions d’honneur (Mon Grand-Père, Gueule cassée de la Première Guerre mondiale, a été fait chevalier, grand officier de la Légion d’honneur, pour faits d’armes, et est décédé malheureusement avant d’être fait commandeur, et non pour institutionnalisation de crimes sur autrui).

Tout pue dans ce régime, une puanteur qui n’échappe pas aux avertis, une puanteur qui ruisselle sur le commun, une puanteur qui n’échappe pas aux Nations étrangères qui relèguent son représentant, lui serrant à peine la main, sauf bien entendu l’ennemi héréditaire dont il est complice, tout pue et cette boue sortie des entrailles des loges avariées et nauséabondes devrait interpeller toute Française comme tout Français qui se respecte et se fait respecter, on l’espère du moins, comme elle devrait interpeller la couche de population sidérée qui toujours emboîtera le pas de ce qu’elle pense comme légitime, ayant voté pour cette « légitimité », pour qui il n’est pas trop tard, car qu’elle ne se fasse pas d’illusion, elle sera dévorée la première par les soubassements de la pieuvre qui se voudrait titanesque, mais qui n’est en vérité qu’une termitière représentée par 1% de la population, donc en état de faiblesse, ayant besoin pour s’agréer de la précédente pour prospérer, une précédente qui doit ouvrir les yeux sauf à passer pour collaboratrice et en subir le jugement.

Ici le temps n’a pas d’importance, l’Histoire nous a appris que toute dictature un jour ou l’autre est écartée, ses licteurs condamnés parfois liquidés sans autre forme de procès, cela viendra, ce n’est pas une espérance, c’est un précepte de l’Histoire dont nul ne peut arrêter l’efficience, et on s’aperçoit que les dictatures sont de plus en plus brèves au fur et à mesure que s’écoulent les temps, on peut donc considérer que celle-ci sera stoppée rapidement, sa chute entraînant alors des lois Humaines permettant de ne plus jamais en percevoir la moindre ombre sur cette planète, tout pouvoir devant faire alors l’objet d’un contre-pouvoir global permettant d’écarter la nuisance, la corruption, la pourriture, l’ordure, les scories qui troublent la vie des États de ce monde, toute Constitution devant prévoir sans la moindre tolérance l’éviction immédiate d’un représentant de quelque nature qu’il soit, d’un quelconque pays, pour traîtrise, duperie, crime, mensonge, corruption, propagande, injure, et son jugement immédiat.

La politique n’est pas affaire de financiers circonscrits dans la matière brute, de dysfonctions en loges avariées, de sectaires criminels, mais bien l’objet de tout être crée sur cette Terre, qui n’a pas à subir l’ukase de quelques quarterons de milliardaires assoiffés de puissance, mégalomanes s’entourant de larbins et de valets, Young leaders de la destruction bolchevique ou communiste et transhumaniste, qu’ils mettent à la tête des États en faisant accroire aux Peuples qu’ils les élisent, alors que tous les votes sont truqués via désormais, comme on a pu le voir aux USA, des machines informatiques et des programmes conjoints permettant de gréer l’un ou l’autre des postulants suivant les désirs des conciliabules initiés entre autres dans la Banque des règlements internationaux, qui voudraient faire la pluie et beau temps, en fonction de leurs investissements à travers cette planète actuellement sous leur joug.

Science-fiction donc, mais cela n’a pas d’importance, le jour vient où cette géhenne connaîtra le goût de l’abîme, et l’épuration qui s’ensuivra sera terrifiante pour elle et ses valets, et ses zombis et ses golems, que personne de sensé ne viendra ni défendre, ni pleurer, tant le crime contre la liberté dont ils sont les acteurs sont incommensurables, la Vie toujours sait se défendre, la Vie toujours s’évade de tout carcan que des homoncules disposent autour d’elle, la Vie ne se fige, elle est mouvante et rien ne peut arrêter son cours, quelques soient les événements, quelques soient les infortunes, elle est là, vibrante, inextinguible et non malléable, impérieuse et non en reptation devant la lie et ses grotesques fétidités, elle est la puissance et mettra à bas tout ce qui cherche à la détruire, comme elle l’a toujours fait, invariablement et éternellement, ainsi confiance, le nazisme a été liquidé, le communisme de même, le nazicommunisme transhumaniste bolchevique le sera aussi, ainsi que tous ses prétoriens et ses féaux, ses kapos et ses larves abyssales. »

L’occident de cette petite terre minuscule, s’il ne veut pas se soumettre à la lie nauséeuse de l’aberration mentale tenant debout la barbarie outrancière, sera-t-il relever le défi de vivre dans la liberté ? À suivre…

© Vincent Thierry

Nouvelles Découvertes sur les injections, suffisantes pour démanteler toute l'industrie va XX in C-- id -06.01.2022- Reiner Fuellmich, Dr Wodarg & Dr White (odysee.com)

 https://www.howbad.info/index.html 

 

Dernière Mise à jour ( Dimanche 09 Janvier 2022 à 05:31 )