Welcome ! Bienvenue ! New World Organization ®
Home
AU FIL DU TEMPS
DES ARTS
DEBATS
DEVENIR
ALL TEXTS
Documents
LIVRES REFERANTS
LIRE
LIVRES
UNIVERSALITY THEORY
HARMONIA UNIVERSUM
BOUTIQUE
Wrapper
Liens
Flux RSS
Contact
PARTICIPATION
Recherche
FOCUS SUR L'AUTEUR
Latest News
Search
Other Menu
Administrator

© Patinet Thierri

 
Home arrow ALL TEXTS arrow POLITIQUE arrow La guerre rentre en Europe,
La guerre rentre en Europe, PDF Imprimer Email
Écrit par Patinet Thierri   
Vendredi 30 Décembre 2005 à 20:14
La guerre rentre en Europe,

L’Espagne vient de connaître l’attentat le plus ignoble qui puisse s’imaginer. La France, en son temps touchée se rappelle avec horreur de cette typologie qui a frappé son Peuple. Encore une fois la bêtise aveugle semble guider la parole médiatique. La théorie de l’autruche est bien réelle, chacun se met la tête dans le sable et personne ne bouge en attendant que la tempête passe. Que le mensonge se taise ! Nous sommes en guerre, en guerre totale contre le terrorisme, et ce serait d’un ridicule à toute épreuve que de croire un seul instant que les cibles que nous sommes ne le deviendraient pas ! Croire un seul instant que depuis le 11 septembre les intérêts Occidentaux ne puissent pas être frappés partout dans le monde est un leurre particulièrement dangereux. Que la folie des uns et des autres aient amenés des Peuples entiers à se fourvoyer dans des guerres sans limites qui aujourd’hui se figent, et se retournent contre eux, ce serait pur aveuglement de ne pas le voir. Le bouc émissaire désigné par l’Espagne est tout trouvé, comme il le serait si le malheur voulait qu’un attentat de ce type frappe notre sol. Simplicité bénie utilisée par les bien pensants qui ne peuvent et ne veulent relever le défi de notre siècle, et qui pourtant envoient des troupes sur des sols où elles n’ont rien à faire. Il faudra bien un jour désigner la réalité et appeler un chat un chat, et non un chien. N’aurions nous plus de courage dans cette Europe qui, il est vrai, faute de volonté, n’a même pas su se créer ! N’aurions nous plus d’honneur pour nous laisser berner et nous révéler impuissants devant ce terrorisme qui brille depuis le 11 septembre sans que jamais il ne soit désigné ? La faiblesse, l’impotence, la reptation de certains dirigeants sont des fléaux, qui sont liés à cette dépendance de l’Etat aux modèles exogènes qui ne sont que les remparts du fossé dans lequel sombrent la plupart de nos pays Européens. Il serait temps que se réveille la volonté, la volonté de regarder avec objectivité les problèmes, et non les éviter, le courage de maîtriser ces problèmes au delà des prébendes et des reptations, afin que surgisse à nouveau l’honneur par delà la lâcheté et ses errances ! - The war returns to Europe, -Spain has just known the most wretched attack which can think. France, in its time touched remembers with horror of this typology which struck its People. Once again the blind silly thing seems to guide the media word. The theory of the ostrich is quite real, each one puts the head in sand and nobody moves while waiting for that the storm passes. How the lie is keep silent! We are in war, in all-out war against terrorism, and it would be of ridiculous with any test which to believe only one moment that the targets which we are it would not become! To believe only one moment that since September 11 the Occidentaux interests cannot be struck everywhere in the world is a particularly dangerous lure. That the madness of the ones and others led whole People to be misled in wars without limits which today solidify, and are turned over against them, it would be pure blindness not to see it. The scapegoat indicated by Spain is very found, as it would be it if misfortune wanted that an attack of this type strikes our ground. Simplicity blessed used by the good thinking which cannot and does not want take up the challenge of our century, and which however sends troops on grounds where they has nothing to make. It will be necessary a day well to indicate reality and to call a spade a spade, and not a dog. Let us not have any more courage in this Europe which admittedly for lack of will, did not even know to be created! Let us not have any more honor to leave us berner and to appear impotent in front of this terrorism which shines since September 11 without never it not being indicated? The weakness, impotence, the snaking of certain leaders are plagues, which are related to this dependence of the State to the exogenic models which are only the ramparts of the ditch in which sink the majority of our European countries. It would be time that awakes the will, the will to look with objectivity the problems, and not to avoid them, courage to control these problems beyond the emoluments and of the snakings, so that the honor across cowardice and its errances emerges again! © Vincent Thierry

Dernière Mise à jour ( Lundi 01 Janvier 2007 à 10:21 )