Welcome ! Bienvenue ! New World Organization ®
Home
AU FIL DU TEMPS
DES ARTS
DEBATS
DEVENIR
ALL TEXTS
Documents
LIVRES REFERANTS
LIRE
LIVRES
UNIVERSALITY THEORY
HARMONIA UNIVERSUM
BOUTIQUE
Wrapper
Liens
Flux RSS
Contact
PARTICIPATION
Recherche
FOCUS SUR L'AUTEUR
Latest News
Search
Other Menu
Administrator

© Patinet Thierri

 
Home arrow DEVENIR arrow CIVILISATIONS arrow CIVILISATIONS arrow La « civilisation »
La « civilisation » PDF Imprimer Email
Écrit par Patinet Thierri   
Samedi 16 Juillet 2022 à 11:01

La « civilisation »

Petites nouvelles de cette petite Terre, où décidément les choses ne s’arrangent pas, mais où se révèlent enfin les tenants et aboutissants de la plaie qui l’englue dans la fange. Mais lisons :

« La « civilisation » dite occidentale, totalement minée par la décérébration la plus absolue est à l’agonie, et il faut accélérer son processus de désintégration, tant elle ne représente plus que la lie de sa consommation. Le coup d’État des minorités sexuelles, invariant de la liquidation de l’existence humaine au profit de la chose, accentuant la nucléarisation de la famille, pilier de la Civilisation, avec un C majuscule, est aujourd’hui à son apogée, encouragée par les sectes innommables qui pullulent et paradent comme jamais. Il n’y a strictement plus rien à défendre dans cette rosace du fumier et de la fange, où comme précité les minorités ont tous les droits, y compris d’utiliser le crime pour se faire valoir, l’ennemi est autant désormais intérieur qu’extérieur dans ce qui fut le fleuron de l’évolution, et qui aujourd’hui est la bannière de la régression vers la matière brute et ses égouts, où règnent les pédophiles criminels, les pédocrates ignorants la Femme, les amazones pitoyables de la luxure et de la bestialité. Un accouplement de sous animaux qui éructe lorsqu’on touche à ses motivations, nées de l’inconscience la plus totale et totalitaire, où la marginalité est icône, où la veulerie est récompensée par des légions d’honneur, où la corruption est à son sommet, la corruption des corps comme des esprits, ne parlons pas d’âme ici, il n’y en a plus depuis bien longtemps.

Cette « civilisation » sous le joug anglo-saxon et son bestiaire de fumerolles compatissantes, loges putrides et sectes ambivalentes, en théurgie devant l’androgyne et la matière fécale, totalement infiltrées par ce que l’on ne peut plus nommer des humains, mais bien une sous-race d’animaux, voudrait encore dicter sa loi par le pillage, le vol, le viol des consciences en toutes Nations et par chaque Peuple, en essayant de les dissoudre dans ses écuries spongieuses, où la vermine pullule, où il n’y plus d’êtres humains mais uniquement des prédateurs dont le sadisme n’est plus à conter, assouvissant leurs desseins pour complaire à leur déséquilibre total et malsain, celui de leur haine d’eux-mêmes, celui de la haine du vivant, qui se voit si bien dans le regard cocaïné de certaines représentations usurpant les pouvoirs, des dégénérés cherchant à emporter avec eux la prêtrise de leur couronnement, jusqu’à oser prendre le nom des dieux Grecs, dans un ridicule consommé dont le prurit n’égale que le mensonge et l’audace, prouvant en cela le raté de la nature dont ils sont l’expression.

Dans cette « civilisation » on cherchera en vain pour quoi combattre, les drapeaux ne sont plus que les litières des ordonnances économiques, où l’on fait tuer des soldats pour préserver les intérêts de l’usure, la culture n’est plus qu’un cul béant où s’engouffrent tous les immondices possibles et imaginables, s’inventant des racines qu’ils n’auront jamais, la spiritualité n’existe plus, remplacée par les fosses d’aisances de ce que certains nomment république, sans même percevoir qu’ils sont dans une dictature, celle de l’atrophie comme de l’horreur, n’ayant pour but que la liquidation massive des individus, comme on a pu la voir en marche avec cette thérapie génique causant des millions de dommages secondaires, sans qu’un petit sénateur ou encore un seul député ne s’en inquiète sinon que pour en masquer le crime, au profit de qui ? De la secte suprême, de cette organisation du crime, pédocrate par excellence ne voyant plus la fécondation que dans le cadre d’un utérus artificiel, d’esclaves dont ils pourront jouir à satiété, économiquement comme sexuellement, des larves domestiques dont ils se sépareront comme ils l’ont toujours été dans l’horreur mystique de leurs dieux déchus en les sacrifiant sur les autels de leur folie absolue.

Cette « civilisation » en fin de souffle, se caractérise par une barbarie sans nom, une tyrannie infecte, et elle veut défendre ses ignobles valeurs, aidant le nazibolchevisme en Ukraine, combattu par un Peuple qui ne s’en laisse conter par la vermine et la suffisance de ces minorités inutiles et substituables, de ces sectes répugnantes et criminelles qui tiennent sous leur joug 11% de la population mondiale, ce qu’elles ne veulent pas voir, 89% de ladite population étant totalement contre le fantasme de ces 11%, contre leur idéologie, leur putasserie, leur morgue fétide, innée et atavique, née des ruisseaux et du croupissement, de la désintégration morale, et de l’hallucination la plus comique, si elle n’était malheureusement conduite par l’argenture, ce cosmétique de la lie qui profane la raison, l’usure et ses féaux, ces dantesques personnages qui pourrissent les nations depuis des millénaires, et ont complètement entaché la civilisation Occidentale, en assassinant ses Rois, ses Reines, en passant par perte et profit sa Culture rayonnante, et embrigadant la jeunesse dans un collectivisme de pacotille, où ne brillent que le marais et ses rubis, si bien représentés par ce que l’on appelle l’éducation dite nationale, un harem de pédophiles et de châtrés, tous dévoués à la liquidation de toute réalité humaine et historique, dont on vient de voir en France l’élévation dans le cadre d’une défense du « woke », cette idéologie de l’ineptie et de la déreliction intellectuelle.

Cette « civilisation », non celle qui fut, mais celle qui parade, qui n’en est plus une, doit disparaître totalement de la surface terrestre afin que l’humanité puisse respirer, se développer, et s’élever, non plus avec la crainte de voir ses enfants enlevés pour être violés et torturés avant que d’être ingurgités dans des conditions horribles par les tenants et aboutissants cette non-civilisation, celles et ceux qui ne sont que la monstruosité par excellence, qui viennent vous parler sur les ondes ou par l’intermédiaire des écrans, vous annonçant désormais que vous paierez votre électricité et autres en fonction de vos revenus, ces pantins aux ordres, qui ne représentent ni le Peuple, ni l’Humain, mais la vermine qui se protège dans ses conseils d’administrations, cette boue usuraire et démoniaque qui pourrit tout ce qu’elle touche, et à laquelle il faudra rendre au centuple le prix de ses viols, le prix de ses vols, le prix de ses guerres, le prix de la misère, le prix de sa déliquescence putride, le prix tout simplement qu’elle devra rendre à la vie humaine.

Cette « civilisation » avec ces féaux qui ne représentent pas 0,001% de l’Humanité doit être effacée de l’espace comme du temps, rejoindre ce qu’elle recherche avec intensité, le néant, ce néant comme ce vide qui caractérise ses valets, ses marionnettes, ces choses asexuées, totalement larvaires et bestiales, ces dégénérés en puissance se lavant le nez avec de la coque quand ce n’est pas de l’adrénochrome, le sang des enfants violés et torturés, dont ils font emplettes, notamment ce jour en Ukraine, pour cent mille dollars le nourrisson, tout en continuant à bien vivre en découpant en morceau les adultes, qui pour un foie, qui pour un cœur, qui pour un rein, tout en entretenant leurs réseaux de pédophiles et de prostitutions, via leurs rabatteurs et leurs services dédiés soi-disant à l’enfance, qui ne sont que des viviers pour vider leur prostate de malades mentaux. On comprendra ici que la peine de mort n’existât plus pour protéger ces sous animaux, car elle n’a jamais été abrogée autrement que pour la protection de cette vermine.

Cette « civilisation » maculée par les crimes de cette sous bestialité qui y règne par l’argenture et en aucun cas par le moindre degré d’intelligence, rendra son dernier souffle, et le plus rapidement possible sera le mieux, pour libérer l’Humain dont elle cherche à faire un pourceau, un esclave, un chien agenouillé devant ses maîtres, un giton au service de leur luxure. L’affaire epstein n’est que la partie visible de cet iceberg monstrueux, les plaques tournantes se trouvant en France et dans les nations européennes de ce trafic absolument innommable. Et c’est cela que l’on demande de défendre aux jeunes Européens ? Qui ira combattre pour défendre cette boue insalubre, ce vivier de criminel, cette fange cocaïné, insultante, méprisante, tout une fin de race de nazis et de bolcheviques associés, frankistes par excellence, la lie de l’humanité, et c’est pour cela qu’un jeune devrait porter un fusil et se battre ? Soyons sérieux, aucun être humain sensé, informé, équilibré, ne portera le moindre fusil pour se rendre au front pour défendre cette insanité, cette répugnance, ces égouts où ne végètent que des choses larvaires, dégueulasses, des sous-produits de l’humanité qui doivent retourner à la poussière.

La Civilisation avec un C majuscule est celle qui élève l’Être Humain, la Femme comme l’Homme à leur sommet physique, intellectuel et Spirituel, qui respecte toutes les racines humaines, les Peuples dans leur création historique et géographique, dans leur culture qui n’est la culture de l’anus mais la Culture de la Vie dans sa multiplicité, son éloquence, sa grandeur, son apothéose, ce n’est pas le vol d’autrui et encore moins le vol des ressources des Nations, ce n’est pas la désintégration de l’humain au profit d’une intelligence artificielle dominante, c’est la recherche de l’harmonie et non de la prédation, où l’on honore la Vie, où l’on honore les aînés comme les enfants, les uns les autres n’ayant pas à être assassinés par rivotril ou par thérapie génique les menant vers leur stérilité, où dans l’accomplissement les Femmes comme les Hommes se respectent et construisent leur avenir en fonction de leurs besoins et non en fonction de cahiers des charges barbaresques, sans issues sinon celle de l’appauvrissement général, ce n’est pas concourir à la viduité d’idéologies répugnantes, socialisme, communisme, nazisme, nazibolchevisme, issus de la même fange atavique, c’est bien au contraire se hisser jusqu’aux critères de la sagesse et de l’harmonie dans les domaines de l’exécutif, du judiciaire, et du législatif, avec pour seule orientation l’épanouissement des êtres Humains. Pour cela on se bat, pour cela on sort les fusils, pour cela on se sacrifie volontairement.

Pour le reste, cette fange abyssale ne vivant que d’escroquerie intellectuelle, cet abysse de corruption, d’usure, de malversation, de mensonge, de prédation physique et intellectuelle, on ne se bat pas, on laisse crever cette moisissure, son nouvel ordre mondial, les élucubrations décérébrées de ses petites courroies de transmission, le Wef, Davos, le Bilderberg, certaines super loges et toutes les loges pourries insultant le nom même de la Franc-Maçonnerie qui n’est plus qu’un vivier de pédocrates et de pédophiles pour bon nombre, n’ayant en prière que la destruction de tout ce qui existe, dans une inversion des valeurs Humaines dont on voit aujourd’hui le néant briller de tous ses feux opaques, pour ces choses donc on les laisse disparaître et si pour cela elles doivent subir le feu nucléaire, cela purifiera le monde, on s’en lavera les mains, car il n’y a plus rien à défendre dans cette civilisation où la gangrène a fait son nid, une gangrène qui doit être anéantie d’une manière ou d’une autre afin que le corps social de l’Humanité puisse enfin émerger dans la réalité et à la réalité de l’Univers. »

Beaucoup de planètes ont dû affronter ce problème, ce n’en sera qu’une de plus, la survie de l’Humanité dépendra de sa capacité à faire face à la prédation, totalement surestimée, (0,001%) qui s’arroge un droit de cuissage atavique, que l’Humain doit éradiquer afin de pouvoir évoluer. À suivre…

 

© Vincent Thierry

 

 

 

Dernière Mise à jour ( Dimanche 17 Juillet 2022 à 02:33 )