Welcome ! Bienvenue ! New World Organization ®
Home
AU FIL DU TEMPS
DES ARTS
DEBATS
DEVENIR
ALL TEXTS
Documents
LIVRES REFERANTS
LIRE
LIVRES
UNIVERSALITY THEORY
HARMONIA UNIVERSUM
BOUTIQUE
Wrapper
Liens
Flux RSS
Contact
PARTICIPATION
Recherche
FOCUS SUR L'AUTEUR
Latest News
Search
Other Menu
Administrator

© Patinet Thierri

 
Home arrow ALL TEXTS arrow POLITIQUE arrow Le droit doit il devenir le non droit ?
Le droit doit il devenir le non droit ? PDF Imprimer Email
Écrit par Patinet Thierri   
Vendredi 30 Décembre 2005 à 20:27
Le droit doit il devenir le non droit ?

Le droit doit il devenir le non droit ? Le droit est applicable à tous et pour tous doit être élaboré. A quoi assiste t’on ce jour, à une tentative d’étouffement de la liberté d’expression par les institutionnels des médias, de la presse, et leurs serviles vassaux qui tirent un profit incommensurable de l’esclavage outrancier des auteurs, des musiciens, des créateurs en général, qui demain n’auront plus la possibilité de s’exprimer individuellement sinon que dans la léthargie et l’appauvrissement conditionné des tenants du pouvoir médiatique ! Voila ou nous en sommes dans ce pays qui a fait naître la Liberté, cette Liberté de penser que nul n’a le pouvoir de commettre à son profit, ce profit délibéré et infatué qui livre son dessein à visage ouvert dans son propos de voir taire le logiciel libre, la littérature libre, la musique libre etc ! Je ne saurais répéter assez ici qu’il convient de protéger ses œuvres numériques via la Suisse, sous numérotation iddn ( http://www.iddn.org), seul gardien de la liberté créatrice ! Devons nous baisser les bras devant cet assaut primitif de parasites assoiffés ? Non, tout créateur doit aujourd’hui savoir qu’il existe d’autres voies pour s’exprimer, Internet est là et il faut l’utiliser à sa pleine puissance, choisir si possible des providers Américain, seul pays aujourd’hui garant de la liberté d’expression, éditer numériquement et vendre numériquement par l’intermédiaire de cette toile en dehors de tous les providers institutionnalisés de souche ! Eliminer toute antenne sous .fr, de manière à ne pas être recherché par cette nouvelle police politique digne de la dictature communiste ou national socialiste qui s’instaure dans notre pays ! Il faut se battre avec cette toile fantastique qui permet de voir ce jour que les créateurs sont multiples, infiniment plus créatifs que les pauvres errements que l’on nous sert et ressert par l’intermédiaire des institutionnels qui, ne pouvant mettre la main sur ces créatifs pour les rendre esclaves et assujettis à leur demeure, ce jour déclarent une guerre législative pour taire la liberté d’expression !
Que chacune et chacun d’entres vous se dresse contre cet état de fait, cette usurpation du droit, car demain ce ne seront plus les logiciels libres qui seront éradiqués, mais les blogs, et les sites internet, jusqu’à ce que paradent ces mentors de la déliquescence des arts qui, voyant leurs gains s’évaporer, deviennent hargneux. Qu’ils ne se rassurent pas, l’Art n’a jamais eu besoin d’eux, car l’Art ne sera jamais un produit comme les autres qu’ils pourront à jamais exploiter, il est écrin de chaque individu, ne leur en déplaise, et chaque individu a le droit, dans le cadre de la liberté de penser, d’exprimer sa réalité, au-delà de leurs surfaces opaques ! Leur temps est compté, ils le savent et voudraient être maîtres, ils ne sont que des fossiles qu’il conviendra un jour d’exposer dans un musée que nos arrières petits enfants contempleront avec horreur, comme on regarde aujourd’hui les marchands d’esclave des temps passés ! Battons nous et nous ferons respecter l’Art dans toutes ses dimensions !

Does the right have it to become the nonright one?

Does the right have it to become the nonright one? The right is applicable to all and for all must be elaborate. What to you one attends this day, with an attempt at smothering of the freedom of expression by the institutional ones of the media, of the press, and their servile vassal which benefit incommensurable from slavery outrancier of the authors, musicians, creators in general, who tomorrow will not have any more the possibility of being described individually if not which in the lethargy and the impoverishment conditioned of holding of the media capacity! Veiled or let us be we in this country which gave birth to the Freedom, this Freedom to think that no one does not have the capacity to make with its profit, this deliberated and infatué profit which delivers its intention to face open in its matter seeing concealing the free software, the free literature, free music etc! I could not repeat rather here that it is advisable to protect its numerical works via Switzerland, under classification iddn (http://www.iddn.com), only guard of creative freedom! Let us must bend down the arms in front of this primitive attack of assoiffés parasites? Not, any creator must know today that there are other ways to be expressed, Internet is there and it should be used with its full power, to choose if possible providers American, only country today parking of the freedom of expression, to publish numerically and numerically sell via this fabric apart from all the institutionalized providers stock! To eliminate any antenna under fr, so as not to be sought by this new political police force worthy of the communist or national dictatorship socialist which is established in our country! It is necessary to fight with this fantastic fabric which makes it possible to see this day that the creators are multiple, infinitely more creative than the poor mistakes than one is useful to us and is used again by the intermediary of institutional which, not being able to put the hand on these creative to return them slaves and taxable people to their residence, this day state a war legislative to conceal the freedom of expression! That each one and each one of enter you draws up itself against this established fact, this usurpation of the right, because tomorrow in fact any more the free software will be éradiqués, but the blogs, and the Internet sites, until these mentors of the deliquescence of arts parade which, seeing their profits evaporating, become aggressive. How they are not reassured, Art never needed them, because Art will be never a product like the others which they will be able to exploit forever, it is ECRIN of each individual, does not displease any to them, and each individual has the right, within the framework of freedom to think, express his reality, beyond their opaque surfaces! Their time is counted, they knows and would like to be to it Masters, they are only fossils which it will be advisable one day to expose in a museum that our backs little children will contemplate with horror, as one looks at today the merchants of slave of last times! Let us beat and we will make respect Art in all its dimensions!
©Vincent Thierry

Dernière Mise à jour ( Lundi 01 Janvier 2007 à 10:19 )