Welcome ! Bienvenue ! New World Organization ®
Home
AU FIL DU TEMPS
DES ARTS
DEBATS
DEVENIR
ALL TEXTS
Documents
LIVRES REFERANTS
LIRE
LIVRES
UNIVERSALITY THEORY
HARMONIA UNIVERSUM
BOUTIQUE
Wrapper
Liens
Flux RSS
Contact
PARTICIPATION
Recherche
FOCUS SUR L'AUTEUR
Latest News
Search
Other Menu
Administrator
 
Home arrow DES ARTS arrow POESIE arrow POESIE arrow Dans le cri de nos morts
Dans le cri de nos morts PDF Imprimer Email
Écrit par Patinet Thierri   
Vendredi 23 Décembre 2005 à 16:44
Dans le cri de nos morts...



Dans le cri de nos morts par le feu d’une source tarie, labyrinthe de nos corps aux nuits d’Eden parcheminées de puissance, au songe crépusculaire de la Terre, feuille dénaturée, blanchie de houle comme de cendre le coeur d’opium de l’Oiseau blessé, au sang de l’Océan exténué par la souffrance et la tyrannie, vagues mobiles d’essor une dégénérescence affolante,

Dans le firmament limbé d’une ode exténuante riche de mille maux, croyances infertiles de la dénégation, au sourire de l’Enfant nu et violé par la douleur de l’incertitude, forte lamentation qu’un vaisseau d’ivresse emporte, monotone, vers une question dont la réponse se révélera demain, aux orbes de forêts lointaines et immaculées dont le cycle s’épanche,

Dans le crépuscule vivant de ferveurs oubliant la beauté, chars parcourant des villes de boues où meurent par milliers les miroirs de l’Energie, d’un haillon la ténèbre pour arc-en-ciel, d’une flamme le linceul pour seul équinoxe, ports d’attente statique au devant d’un coeur irréel prenant son envol vers de vastes floralies afin de s’éperdre de ce néant sordide,

Dans le sillon, glaive d’un limon, ou s’instaure la pénurie par cause de haine des safrans de l’Amour et de l’Eternité réelle, cauchemar avide dont l’onde brise les chairs afin d’épurer la pensée dite nulle et sans profits, acier et bitume de la circonvolution fratricide et odieuse vacante le vertige d’un génocide incontrôlable, effroyable, sinon titanesque,

Dans l’Azur du chant d’une colombe amenant un espoir éphémère et vaincu par le sort voulu par des fièvres fauves narguant le savoir pour le rite d’un irréprochable pouvoir, structure de poussière dans l’Avenir de nos Mondes, mythe effarant menant dans une dimension équivoque où la nécessité déploie l’involution et non l’approche fabuleuse de l’Absolu, stance disparue de ce lieu,

Dans l’iris des fleurs fanées et tristes au soir du Couchant que meurent les tyrans pour assouvir leurs ébats, songes maladifs dont les pétales brisent l’harmonie d’un semblant de pudeur, meurtres conquérants l’assaut de mille mers vouées au sérail d’une agonie par la volonté dominatrice de l’esclave et du fourbe, l’Etre en demeure songe puis disparaît ce site pour un autre Cycle …

De Marche Humaine :

© Patinet Thierri .

ISBN 2-87782-005-X ISBN 2-87782-105-6

Dernière Mise à jour ( Lundi 01 Janvier 2007 à 10:14 )