Welcome ! Bienvenue ! New World Organization ®
Home
AU FIL DU TEMPS
DES ARTS
DEBATS
DEVENIR
ALL TEXTS
Documents
LIVRES REFERANTS
LIRE
LIVRES
UNIVERSALITY THEORY
HARMONIA UNIVERSUM
BOUTIQUE
Wrapper
Liens
Flux RSS
Contact
PARTICIPATION
Recherche
FOCUS SUR L'AUTEUR
Latest News
Search
Other Menu
Administrator

© Patinet Thierri

 
Home arrow ALL TEXTS arrow POLITIQUE arrow Marketing politique
Marketing politique PDF Imprimer Email
Écrit par Patinet Thierri   
Vendredi 16 Mars 2007 à 12:11
Marketing politique

Vendre la "politique" qui engage le devenir d'un Peuple comme une marque de lessive devient la mesure de notre civilisation atrophiée intellectuellement! Si l'on suit les débats télévisés, on n'a plus de question à se poser sur le rayonnement de nos candidats, à part quelques exceptions, le slogan est de règle, et encore plus à gauche qu'à droite! Ecoutez la gauche, elle est souveraine dans cette démarche! Son vocabulaire se limite exclusivement à une dizaine de mots qui sont repris dans tous les sens possible et imaginable en chacune de ses phrases,  afin que l'opinion, réagissant comme le chien de Pavlov, soumise au principe de l'altruisme, se recompose derrière son mentor. Analysons les prototypes du discours :
- clair clarté clairement ! Comment ne pas y croire?
- juste justice ordre juste! Comment ne pas se plier à cet ordre "juste" sans culpabiliser ?
- profond, profondèment, profondeur! Comment ne pas voir l'état d'une réflexion "profonde"!
- utile ! On ne le serait à moins !
- autrement ! C’est une évidence !
- effroyable ! Quelle accentuation de la terminologie !
- franchement, franc ! Là, on s’amuse réellement !
- vous avez raison ! Technique du judoka afin de mieux déstabiliser son adversaire !
- le business sera là ! Et bien voyons !
- vous ne serez pas déçu ! Mon Dieu, fuyons !
De qui se moque t'on, à l'image du ventre mou de la démocratie qui lui n'a trouvé qu'un seul terme pour se définir:"la vérité!", alors que la vérité individuelle n'est qu'un rayon dans le cercle de la Vérité, il est temps que notre Peuple prenne conscience de l'incurie qui les prépare à la plus vaste dictature qui soit, se réclamant de la Démocratie, alors qu'elle en méprise la statuaire, la dictature du néant, de l'acculturation, de la désintégration de toute identité au profit de communautarismes sectateurs qui seront les piliers de cette désintégration! Réveillez vous avant que de disparaître dans cette désintégration dénaturée, atrophiée, ovipare, rejetant toute votre vitalité, votre esprit de synthèse, votre capacité critique, réveillez vous avant d'être vendu au parti du néant, de ce socialisme qui toujours s'est perverti par appétit du pouvoir, les je moi, je décide, je ferai, devraient déjà vous faire prendre conscience de la morbidité de cette tentative de prise du pouvoir, qui dénie, contrairement à tout ce qui est dit, le nous du Peuple! L'heure est grave pour la France, pour son Peuple, sa Culture, son Histoire et son rayonnement! La manipulation est flagrante, il faut la dénoncer, la mettre aux bans de la réflexion de notre Peuple dont on se moque éperdument! Il suffit de prendre notre Peuple pour un arriéré mental, il suffit de lui mentir et de lui vendre un néant politique reposant sur du sable, n'oubliez jamais qu'il n'y a jamais une seule réponse donnée sur les questions de gouvernement politique, économique, sinon que des réponses évasives éludant la question elle même, exemple l'imposition, le droit du travail, l'économie générale, il suffit donc de cette aberration qui voudrait voir le pouvoir se vendre comme une vulgaire marque de lessive, beaucoup plus utile au demeurant! Soyons sérieux!  Lorsqu'on n'a que pour seul programme celui de l'éconduite de la France, prendre à Paul pour donner à Pierre, on rend son tablier et on n’inflige pas aux Français cette logorrhée d'inepties issues de concepts de marketing édulcorés! C'est injurier la France que de se comporter ainsi et les Français! La politique, où l'Art de diriger la Cité,  est un sujet top sérieux, pour le laisser entre les mains du mensonge et de l'ignorance, mesures intentionnelles de la désintégration ; il suffit de l'ignominie, il suffit de nous prendre pour des veaux ou des imbéciles, des moutons de panurge destinés à l'abattoir de la pensée unique au nom d'un altruisme de permission, cautionnée par de larvaires écologistes dévoués à la cause de thanatos, dictateurs en puissance, et non à la cause de la Vie! Français, réveillez vous avant qu'il ne soit trop tard!


Political marketing
To sell the “policy” which engages to become it of People as a mark of detergent becomes the measurement of our intellectually atrophied civilization! If the televised debates are followed, there is not any more a question to be posed about the radiation of our candidates, besides some exceptions, the slogan is the rule, and even on the left than on the right! Listen to the left, it is sovereign in this step! Its vocabulary is limited exclusively to ten words which are included in all the possible and conceivable directions of each one of its sentences, so that the opinion, reacting like the dog of Pavlov, subjected to the principle of the altruism, is recomposed behind its mentor. Let us analyze the prototypes of the speech:
- clearly clearness clearly! How not in it to believe?
- right justice order right! How not to yield with this order “right” without making feel guilty?
- deep, deeply, depth! How not to see the state of a “major” reflection!
- useful! One will not be it with less!
- otherwise! It is an obviousness!
- appalling! What a stressing of the terminology!
- frankly, frank! There, one really has fun!
- you are right! Technique of the judoka in order to better destabilize his adversary!
- the business will be there! And well let us see!
- you will not be disappointed! My God, let us flee!
Which makes fun you one, with the image of the soft belly of the democracy which found one term to him to be defined: “the truth! ”, whereas the individual truth is only one ray in the circle of the Truth, it is emps that our People become aware of the incurie which prepares them with the vastest dictatorship which is, claiming Democracy, whereas it mistakes the statuary of it, dictatorship of nothing, acculturation, the disintegration of any identity to the profit of communautarisms sectateurs which will be the pillars of this disintegration! Awake before to disappear in this denatured disintegration, atrophied, oviparous animal, rejecting all your vitality, your spirit of synthesis, your critical capacity, awake before being sold with the party of nothing, of this socialism which always was perverted by appetite of the capacity, them I me, I decide, I will make, should already make you contrary become aware of the morbidity of this attempt at seizure of power, which denies, to all that is said, us of the People! The hour is serious for France, for its People, his Culture, its History and its radiation! Handling is obvious, it is necessary to denounce it, put it at the banns of the reflection of our People of which one makes fun passionately! It is enough to take our People for arrear mental, it is enough him to lie and to sell him nothing political resting on sand, forget never but it y forever only one answer given on questions of government political, economic, if not that evasive answers eluding the question it even, example the imposition, the law the labor, the economy as a whole, it are thus enough to this aberration which would like to see the capacity to be sold like a vulgar mark of detergent, much more useful moreover! Let us be serious!  When one only for only program that of did not get rid of France, to take in Paul to give to Pierre, one returns his apron and one does not inflict to the French this logorrhée of ineptitudes resulting from edulcorated concepts of marketing! It is to insult France which to behave thus and French! The policy, where Art to direct the City, is a subject serious signal, to leave it between the hands of the lie and ignorance, intentional measurements of disintegration; it is enough to the ignominie, it is enough to take to us for calves or imbeciles, sheep of panurge intended for the slaughter-house of the single thought in the name of an altruism of permission, guaranteed by larval ecologists devoted to the cause of thanatos, dictators in power, and not with the cause of the Life! French, awake before it is not too late!

© Vincent Thierry
Dernière Mise à jour ( Vendredi 16 Mars 2007 à 12:17 )