Welcome ! Bienvenue ! New World Organization ®
Home
AU FIL DU TEMPS
DES ARTS
DEBATS
DEVENIR
ALL TEXTS
Documents
LIVRES REFERANTS
LIRE
LIVRES
UNIVERSALITY THEORY
HARMONIA UNIVERSUM
BOUTIQUE
Wrapper
Liens
Flux RSS
Contact
PARTICIPATION
Recherche
FOCUS SUR L'AUTEUR
Latest News
Search
Other Menu
Administrator
 
Home arrow ALL TEXTS arrow POLITIQUE arrow Révolution Nationale
Révolution Nationale PDF Imprimer Email
Écrit par Patinet Thierri   
Lundi 23 Avril 2007 à 14:05

Révolution Nationale

Le tsunami annoncé a eu lieu, l'utopie a fait le plein de ses voix, la droite Nationale est majoritaire, et ce ne seront pas les propos de haine, les sarcasmes, les allusions qui pourront remettre en cause cette avancée foudroyante. Laissés pour compte les belligérants humanicides, laissés pour compte les communistes archaïques, laissés pour compte les avanies dérisoires du socialisme qui s'imagine encore victorieux alors qu'il est déjà moribond, de par ses idées comme de par ses actions suant le mépris et la haine! Car il ne suffit pas d'évoquer les Lumières pour être une lumière, Jaurès pour être Jaurès! Et l'on me dira, mais le centre? Cheval de Troie au ventre mou monté pour faire front au Front National, excusez moi du jeu de mot, il se délitera aussi rapidement qu'il s'est monté ne pouvant perdurer dans sa reptation morbide qui est celle du néant! Les valets ne sont pas des maîtres, et n'en ont pas l'étoffe, le vide ne dure qu'un temps, et la souche électorale reviendra à ses traditions, ce qui permet de dire que le ras de marée National a bien eu lieu, n'en déplaise aux biens pensants vivipares qui se veulent maîtres alors qu'ils ne sont que les sous produits lobotomisés d'idéologies inhumaines en faillite! Il reste donc maintenant à unir les pensées constructives, et le Prétendant au Pouvoir doit faire très attention! Comme chacun le voit dans ce jeu électoral, deux visions du monde s'affrontent, l'une Nationale et Universaliste, l'autre utopique et mondialiste, qui alliée aux humanicides qui ont inventé le fil à couper le beurre, qui s'imaginent que sans eux le monde va se détruire, qui placent la nature avant tout comme finalité en extrayant l'humain de la nature, alors qu'il est partie intégrante et résultante, qui cherchent à détruire l'avance technologique de l'occident, qui veulent laisser périr de faim une partie de l'humanité, qui n'ont d'autres ambitions que de domestiquer l'individu, qui considéré comme minéral doit se fondre dans la lie magmatique de la dépersonnalisation afin qu'il ne soit plus qu'inféodé, reptile geignant qui sera accomplissement d'un dessein ambitieux, celui de l'instauration d'une dictature mondiale écrasant sans pitié l'humanité! Il convient d'en prendre la mesure et pour le candidat de la première option de ne pas tomber, comme il en a donné plusieurs fois l'exemple, dans la tragi comédie des idéologies de gauche, mais bien de recentrer sa pensée sur l'idéologie qu'il sous tend qui est celle de la Liberté et non de l'enchaînement! Veillons à ce qu'il soit ce promoteur! Ce promoteur de l'idéal national projeté sur ce monde, qui en fonction de sa légitimité reviendra sur les chemins de la grandeur, au delà du laxisme et de ses oripeaux, au delà de l'outrance et de ses perversions! Gageons du possible et de son réalisme, dans une action maîtrisée qui ne laissera aucune place, je le répète aucune place à l'utopie débridée, à la paupérisation des valeurs, à l'abstraction du réel! Laissons cela aux fossoyeurs de l'avenir, à leurs cortèges nébuleux qui n'ont de rapport avec la Nation que ceux qu'entretiennent les parasites avec un fruit mûr. Que l'on se rassure, ils se dévoileront dans leurs rimes jusqu'à l'outrage, car leur verbe est celui de la haine, une haine viscérale pour tout ce qui n'est pas eux, sommet d'une atrophie qui trouve sa raison non pas dans l'humanisme dont ils se réclament mais dans l'inhumanité qui les réfléchit depuis toujours lorsqu'ils détiennent le pouvoir, rappelez vous encore une fois les cent millions de morts dont ils sont les tenants, porteurs de systèmes anachroniques, ne voulant voir en l'humain qu'une espèce à domestiquer, maîtres du néant qui opèrent dans leurs cercles viciés le devenir de la non humanité, celle où l'être sans identité, sans histoire, sans devenir, sera malléable à souhait, esclave d'une parodie qui a fait ses preuves en matière de destruction, destruction de la beauté, destruction de la sagesse, destruction de la justice, justice dont ils ne parlent que pour mieux apprivoiser les foules et qui, si par malheur, ils venaient au pouvoir, sera l'étouffoir de la Liberté, comme il en a toujours été avec eux, voyant l'être pensant relégué dans les basses fosses concentrationnaires, les goulags psychiatriques, soumis à la pharmacopée de la bêtise et de l'assourdissement! Le socialisme est une pieuvre mentale dont il convient d'évacuer le fardeau afin que les générations futures ne soient pas entachées par ses encres évanescentes dont les formes multiformes naissent de l'incapacité globale à créer le monde, encres de parodies, d'utopies congénitales qui voient en chacun un sujet à atrophier, car atrophie du réel en leurs essences! La lutte sera âpre contre cette arachnide perversion, les esprits tronqués aujourd'hui, renforcés  par les mots d’ordre des méandres du mondialisme sauvage qui en sont le panache, devront faire l’effort de se sortir de ce fléau afin d’apprécier enfin la réalité vivante qui naît de la Liberté, cette Liberté sans laquelle ils ne seraient pas là pour deviser de leurs lamentables hérésies, semeuses de morts et de discordes, semeuses d’atrocités et de génocides, semeuses dont l’Humanité qui avance n’a que faire dans ce monde qui naît et resplendira par delà leur grégarisme végétal !

National revolution 

The announced tsunami took place, the Utopia filled the tank with its voices, the Nationale line is majority, and they will not be the remarks of hatred, the sarcastic remarks, allusions which will be able to call into question this striking down projection. Left for account the belligerents humanicides, left for account antiquated Communists, left for account ridiculous affronts of the socialism which thinks still victorious whereas he is already dying man, from its ideas as from its actions sweating the contempt and hatred! Because it is not enough to evoke the Lights to be a light, Jaurès to be Jaurès! And one will say to me, but the center? Trojan horse to the soft belly assembled to make face in Front National, excuse to me pun, it will surbed itself as quickly as it was assembled not being able perdurer in its morbid snaking which is that of nothing! The servants are not Masters, and do not have the fabric of it, the vacuum lasts only a time, and the electoral stock will return to its traditions, which makes it possible to say that the National tidal wave took place well, with due respect to the thinking goods viviparous which want to be main whereas they are only under lobotomized products of inhuman ideologies in bankruptcy! It thus remains now to link the constructive thoughts, and the Applicant with the Capacity must pay great attention! As each one sees it in this play electoral, two visions of the world face, one National and Universalist, other utopian and mondialiste, which allied with humanicides which invented the wire to cut butter, which thinks that without them the world will destroy itself, which just like place nature before finality by extracting the human one from nature, whereas it is integral part and resulting, which seeks to destroy the technological advance of the occident, which wants to let perish of hunger part of humanity, which have other ambitions only to domesticate the individual, which regarded as mineral must be melted in the magmatic dregs of depersonalization so that it is nothing any more but pledged, geignant reptile which will be achievement of an ambitious intention, that of the introduction of a world dictatorship crushing without pity humanity! It is advisable to take measurement of it and for the candidate of the first option not to fall, as he gave of them several times the example, in the tragi comedy of the ideologies of left, but to center his thought well on the ideology which he under tightens which is that of Freedom and not of the sequence! Let us take care that he is this promoter! This promoter of the national ideal projected on this world, which according to its legitimacy will return on the ways of the size, beyond laxism and of its tinsels, beyond excess and of its perversions! Let us guarantee the possible one and of its realism, in a controlled action which will not leave any place, I repeat it no place with the unslung Utopia, with the impoverishment of the values, the abstraction of reality! Let us leave that to the grave-diggers future, with their nebulous processions which have relationship with the Nation only those that the parasites with a ripe fruit maintain. That one reassures oneself, they will be revealed in their rhymes until the insult, because their verb is that of hatred, a visceral hatred for all that is not them, top of an atrophy which not finds its reason in the humanism of which they are claimed but in the inhumanity which reflects them since always when they hold the capacity, once again recall the hundred million dead of which they are holding them, carrying anachronistic systems, wanting to see in human only the one species to domesticate, Masters of nothing which operate in their circles vitiated to become to it nonhumanity, that where the being without identity, without history, without becoming, will be malleable with wish, slave of a parody which proved reliable as regards destruction, destruction of the beauty, destruction of wisdom, destruction of justice, justice about which they speak only for better taming crowd and who, so by misfortune, they came to the capacity, will be the choke of Freedom, as it always was with them, seeing the thinking being relegated in the low pits concentrationnaires, the psychiatric goulags, subjected to the pharmacopeia of the silly thing and deafening! Socialism is a mental octopus of which it is advisable to evacuate the burden so that the future generations are not sullied by its inks évanescentes from which the multiform forms are born from the total incapacity to create the world, inks of parodies, congenital Utopias which see of each one a subject to be atrophied, because atrophies reality in their gasolines! The fight will be rough against these Arachnida perversion, the spirits truncated today, reinforced by the watchwords of the meanders of the wild mondialism which are the plume, will have to make the effort be left this plague in order to finally appreciate the alive reality which is born from the Freedom, this Freedom without which they would not be there to unscrew their lamentable heresies, sowers of died and discords, sowers of atrocities and genocides, sowers of which the Humanity which advance has to only make in this world which is born and will resplendira across their vegetable gregarism! 

© Vincent Thierry 

Dernière Mise à jour ( Lundi 23 Avril 2007 à 14:06 )