Welcome ! Bienvenue ! New World Organization ®
Home
AU FIL DU TEMPS
DES ARTS
DEBATS
DEVENIR
ALL TEXTS
Documents
LIVRES REFERANTS
LIRE
LIVRES
UNIVERSALITY THEORY
HARMONIA UNIVERSUM
BOUTIQUE
Wrapper
Liens
Flux RSS
Contact
PARTICIPATION
Recherche
FOCUS SUR L'AUTEUR
Latest News
Search
Other Menu
Administrator

© Patinet Thierri

 
Home arrow DES ARTS arrow POESIE arrow AU FIL DU TEMPS arrow Censure
Censure PDF Imprimer Email
Écrit par Patinet Thierri   
Dimanche 13 Mai 2007 à 10:02

Censure

Il est amusant de voir avec quelle rapidité se défend le mondialisme dans ses arcanes les plus profondes, dans ses évocations les plus spontanées, dans ses écarts les plus outranciers, lorsqu’il s’agit de mettre en exergue tel personnage, telle doctrine, telle pensée, non comme provocation mais comme existant. Je ne parlerai pas ici des attaques de sites comme en a connu celui que vous lisez le mois dernier suite à un article intitulé « Les humanicides », ( qu’il me soit permis ici de remercier mon provider Américain qui as su trouver une parade  a cet étrange comportement), mon propos est beaucoup plus vaste. Sur Internet soumis, car il y a malheureusement un internet soumis, le fait de dire un nom, le fait d’émettre une opinion, le fait de distinguer une théorie, revient à avoir commis un outrage à la majesté du mondialisme en marche, à cette pensée unique qui n’est pas malheureusement inféodée uniquement à notre pays, mais à une multiplicité en mal de prébendes, assoiffée qu’elle est par des honneurs qui revêtent le caractère de la lâcheté primesautière, et non de la détermination. Au lecteur de faire ses choix dans l’apprentissage de la volonté, et non dans les arcanes du non dit, du non lieu, de cette hérétique puissance à l’impuissance qui conduit le savoir vers ce qui doit être pensé, de ce qui doit être dit, de ce qui doit être révélé. A ce titre les moteurs français de recherche sont très pertinents dans l’abstention du dire, ils ne sont pas les seuls, et si l’on veut consulter le « libre » on s’amuse énormément devant l’inféodation, à commencer par ce qui se réclame être une encyclopédie qui lorsqu’on l’analyse en profondeur ressort de la propagande marxiste la plus éclairée, ainsi petit à petit une partie du net devient le moteur théurgique de la pensée unique qu’il convient de combattre sans hésiter à chaque fois que cela est possible, car dans un monde où la pensée n’est plus, l’Humain dépérit et restreint sa Liberté.  Je me suis personnellement amusé en tant qu’auteur à référencer notamment la Théorie Générale de l’Universalité ainsi que mon pseudonyme  d’auteur. Il faut savoir que pour figurer dans cette encyclopédie, il faut avoir publié 2 ouvrages. Je rappelle en avoir publié plus de cent en tant qu’auto éditeur. La France immédiatement à censuré cette « exaction », suivi par l’Angleterre le mois suivant ! Testez et vous verrez, que vous soyez auteur ou créateur, vous serez surpris de l’allégeance à la pensée unique de cette encyclopédie du mondialisme en marche.  Je ne saurais trop conseiller au lecteur de prendre la mesure de ces considérations et de ne pas accroire devant la terminologie employée par certains sites pour se jouer de leur confiance, de leur candide assurance. Internet est spolié en partie de sa réalité qui est celle de la fulgurance par des sites qui conjuguent l’impertinence et la pertinence afin de mieux s’approprier les surfeurs, les conduire dans ce ventre mou des civilisations qui les confluent vers l’inexistence et, sous des dehors humanitaires, éclairés, pompeux, honorifiques, ne sont que des relais de l’abstraction qui se veut le devenir de notre Humanité. Internet, heureusement n’est pas que cela, mais un laboratoire d’idées sans communes mesures qui balaiera ces sites inféodés, la réalité que vit chaque Etre Humain sur cette planète ne pouvant se contenter de leurs refuges mais bien au contraire prospecter l’avenir au-delà de couronnements factices. Je gage que d’ici dix ans, cela sera, et que nous aurons vu disparaître tout l’apparat de cette pensée unique, y compris sur Internet, que ce soit les modes de distribution de l’édition comme de la production internationale, livres, CD, DVD, multimédia, Film, etc, que ce soit les journaux d’opinion, les télévisions,  que ce soit la Culture dans tout ce qu’elle a de fondement, livres scolaires, cours, dictionnaires, encyclopédies, ou dans tout ce qu’elle a de visualisable, galeries, théâtre, cabaret, etc, tout se réalisera au niveau d’Internet, soit par des producteurs privés, soit par des individus, chaque Etre Humain étant créateur, décimant à jamais le monopole outrancier de la pensée unique régit par des institutionnels inféodés à sa dérision.  En conclusion, pour celles et ceux qui pensent que la planète Internet est trop difficile d’accès, ce que ne démontrent pas les « blogs », je les invite à rejoindre cette planète afin d’éliminer la censure de la pensée unique qui se veut mondiale et qui n’est rien d’autre qu’un leurre pour maintenir l’opinion dans un désert ! Ce désert n’existe pas sur Internet, et ce ne sont les quelques sites qui veulent manipuler l’opinion qui s’y sont installés qui y changeront quoi que ce soit ! Ils peuvent désinformer tant qu’ils veulent, en face d’eux se dressent pratiquement 200 000 000 de sites, sans compter les « blogs », je le répète en étant redondant intentionnellement, il est trop tard pour eux et pour leur cheminement manipulateur, qu’ils ne se fassent pas d’illusion, ils ne bâillonneront ni la Liberté de pensée, ni sa propagation ! A bon entendeur, salut. © Vincent Thierry

Censure

It is amusing to see with which speed the mondialism in its mysteries is defended deepest, in its most spontaneous evocations, in its most outrageous variations, when it is a question of putting forward such character, such doctrines, such thought, not like provocation but like existing. I will speak not here about attacks about sites as of has known that you read it me last following article entitled “humanicides”, (that it is allowed to me here to thank my provider American which ace known to find a parade has this strange behavior), my matter is much vaster. On subjected Internet, because it there has unfortunately a subjected Internet, the fact of saying a name, the fact of emitting an opinion, the fact of distinguishing a theory, returns to have made an insult with the majesty of the mondialism moving, with this doctrinaire approach which is not unfortunately pledged solely with our country, but with a multiplicity in evil of emoluments, made thirsty which it is by honors which are of the nature of cowardice primesautière, and not of the determination. With the reader to make his choices in the training of the will, and not in the mysteries of nonknown as, nonthe place, this heretic power to the impotence which leads the knowledge towards what must be thought, of what must be known as, of what must be revealed. For this reason the French engines of research are very relevant in the abstention from saying, they are not only, and if one wants to consult the “free one” one has fun enormously in front of the infeodation, to start with what claims being an encyclopedia which when it is analyzed in-depth spring of Marxist propaganda the most lit, thus gradually part of the Net becomes the engine theurgic of the doctrinaire approach that it is advisable to fight without hesitating with each time that is possible, because in a world where the thought is not any more, the Human one decays and restricts its Freedom.  I personally had fun as an author in particular to refer the General Theory of the Universality like my pseudonym of author. It should be known that to appear in this encyclopedia, 2 works should have been published. I recall to have published some more than one hundred as a car editor. France immediately with censured this “exaction”, followed by England the next month! Test and you will see, that you are author or creator, you will be surprised allegiance with the doctrinaire approach of this encyclopedia of the mondialism moving.  I could not too much advise with the reader to take the measurement of these considerations and not accroire in front of the terminology employed by certain sites to be played of their confidence, of their ingenuous insurance. Internet is partly despoiled its reality which is that of the fulgurance by sites which combine impertinence and the relevance in order to better adapt the surfers, to lead them in this soft belly of civilizations which them confluent towards the inexistence and, under outside humanitarians, enlightened, pompeux, honorary, are only relays of the abstraction which wants to be to become it of our Humanity. Internet, fortunately is not only that, but a laboratory of ideas without common measurements which will sweep these pledged sites, the reality which each Human being on this planet which cannot saw be satisfied with their refuges but quite to the contrary prospect the future beyond factitious crownings. I guarantee that within ten years, that will be, and that we will have seen disappearing all the pageantry from this doctrinaire approach, including on Internet, that they are the modes of distribution of the edition like international production, books, CD, DVD, multi-media, Film, etc, that they are the newspapers of opinion, televisions, that it is the Culture in all that it has of base, schoolbooks, course, dictionaries, encyclopedias, or in all that it has of displayable, galleries, theater, cabaret, etc, all will be carried out on the level of Internet, that is to say by private producers, maybe by individuals, each Human being being creator, decimating forever the outrageous monopoly of the doctrinaire approach governs by the institutional dependant ones on its derision.  In conclusion, for those and those which think that planet Internet is too difficult access, which the “blogs do not show”, I invite them to join this planet in order to eliminate the censure from the doctrinaire approach which wants to be world and which is anything else only one lure to maintain the opinion in a desert! This desert does not exist on Internet, and in fact the few sites want to handle the opinion which settled there which will change anything there! They can désinformer as long as they want, opposite them draw up practically 200.000.000 of sites, without counting the “blogs”, I intentionally repeat it while being redundant, it is too late for them and for their advance manipulator, that they are not made an illusion, they will muzzle neither Freedom of thought, nor its propagation! A word to the wise is enough. © Vincent Thierry

Dernière Mise à jour ( Dimanche 13 Mai 2007 à 10:04 )