Welcome ! Bienvenue ! New World Organization ®
Home
AU FIL DU TEMPS
DES ARTS
DEBATS
DEVENIR
ALL TEXTS
Documents
LIVRES REFERANTS
LIRE
LIVRES
UNIVERSALITY THEORY
HARMONIA UNIVERSUM
BOUTIQUE
Wrapper
Liens
Flux RSS
Contact
PARTICIPATION
Recherche
FOCUS SUR L'AUTEUR
Latest News
Search
Other Menu
Administrator
 
Home arrow ALL TEXTS arrow POLITIQUE arrow Alignement
Alignement PDF Imprimer Email
Écrit par Patinet Thierri   
Lundi 03 Septembre 2007 à 12:38

Alignement

L'alignement inconditionnel de notre politique étrangère sur celle du gouvernement des Etats Unis ne peut que conforter notre opinion sur le tout mondialisme de notre Président. Il n'y a pas méprise de sa part, sa pensée est totalement en accord avec l'hégémonie rituelle qui sera celle de notre siècle: crise économique/guerre. Les déclarations sur l'Iran, sur la Russie et sur la Chine sont sans équivoques, quand à la Turquie, elles laissent rêveuses sur ses déclarations électorales. Ce ne sont les sondages totalement manipulés qui changeront quoi que ce soit désormais dans la crise de confiance des Françaises et Français envers celui qu'ils ont élus, cette crise ne peut que s'aggraver, devant les dires et les actes qui ne se ressemblent en rien, mais bien au contraire démontrent l'inanité du discours. Des dires vertueux, des actes aux antipodes de cette vertu. Dans un langage trivial, nous pourrions dire que nous nous sommes fait avoir sur toute la ligne, et ce n'est pas fini. L'encadrement politique avec utilisation des mentors du mondialisme à l'œuvre dans tous les types organisationnels, jusqu'à l'éducation déléguée désormais au représentant du CFR, ne peut que laisser perplexe quand à la mise en œuvre d'une politique nationale. La destruction de la nation est en marche, menée tambour battant. Sa dilution dans une europe aux pieds d'argiles nantie d'un mini traité édicté dans un dictat absolu, (et l'on dira encore que la démocratie existe en Europe! On ne peut que comprendre ici l'hostilité de la Russie à son encontre, à peine renaissante du communisme le plus ignoble), sa dilution accentuée par un noyautage systématique né du brassage de populations exogènes est en phase terminale. Et pour couronner le tout, et afin d'initier une densité osmotique qui détruira à jamais l'idée nationale, on assiste à des discours de plus en plus marqués sur l'Iran qui nous préparent à une entrée en guerre rapidement aux côtés d'une force "onusienne" (mondialiste)  qui ne représente pas les peuples, mais les intérêts privés d'une secte toute dévouée aux intérêts mondialistes. Déjà de l'autre côté de l'Atlantique des voix s'élèvent et mettent en garde sur un nouveau 11 septembre qui permettrait de mettre en œuvre une entreprise liberticide vouant les Etats Unis à la dictature, qui existe de fait en "europe" dont les citoyens sont maintenu dans un aveuglement total, et auxquels on ne demande pas leur avis, entreprise qui permettrait d'asseoir les prémisses de cet ordre mondialiste par une voie guerrière, une guerre totale dont les issues sont la destruction totale de l'idée de nation, et d'identité, la main mise sur les ressources naturelles pétrolifères et autres, et par extension, mais cela est purement spéculatif, l'asservissement de l'Afrique. Prémisses ne laissant face à face que trois forces, Etats Unis, Russie, Chine, qui par obligation devront s'auto détruire si elles veulent survivre! Beau programme en vérité où les contes à dormir debout des politiques ont leur rôle à jouer, celui du maître d'école qui doit inspirer par les sentiments ou par la force l'assujettissement, la discipline dans les rangs de ce que l'on n'appellera plus les êtres humains, mais des troupeaux d'animaux tout dévoué, encadrés dans leur devenir intellectuel  par les tartuffes, Darwin, Freud, Einstein, qui les réduisent à l'état animal. Ne rions pas, nous n'en sommes pas loin, l'aveuglement, la bêtise, l'acculturation, ont rendu la plupart de nos concitoyens à l'état de larves intellectuelles, qui n'ont plus que des objectifs primaires, reproduction, recherche de nourriture, recherche de plaisir, trois facteurs qui sont les maîtres mots additifs que la pensée unique véhicule en tous médias, afin de dénaturer l'être humain et par l'enchaînement le réduire au pur esclavage, butut vide acceptant tout, ne disant rien, de peur de perdre les miettes que lui inocule le système afin de le dresser, comme un animal de cirque. Regardez autour de vous, et déclinez le courage, il n'y en a plus, le sommet de la civilisation qui s'avance est celui de la lâcheté la plus abrupte. L'Etre humain se réveillera t'il de cette hypnose collective, de cette manipulation mentale, de ce viol psychique? On peut en douter devant tant d'inertie somatique. En attendant ce réveil, s'il vient, attendons nous à voir l'humanité glisser vers le champ de l'horreur absolue en matière d'anéantissement de l'Etre Humain, ou communisme et national socialisme ne se verront que comme jeux d'enfants, ce qui est normal puisque la synthèse de ces deux éléments ne peut qu'être la multiplication de leurs défauts. En résumé, attendons nous au pire, sans nous décourager pour autant, le roseau plie mais ne rompt pas.

Alignement 

The unconditional alignment of our foreign politics on that of the government of the United States can only consolidate our opinion on the whole mondialism of our President. It did not mistake there a its share, its thought is completely in agreement with the ritual hegemony which will be that of our century: economic crisis/war. The declarations on Iran, Russia and China are without ambiguities, when in Turkey, they leave rêveuses on its electoral declarations. In fact the completely handled surveys will change anything from now on in the crisis of confidence of the Frenchwomen and French towards that they elected, this crisis can only worsen, in front of the dires and the acts which resemble each other of nothing, but quite to the contrary show the inanity of the speech. Virtuous dires, acts contrary to this virtue. In a commonplace language, we could say that we were made have on all the line, and it is not finished. The political framing with use of the mentors of the mondialism to work in all the organisational types, until deputy education from now on with the representative of the CFR, can only leave perplexed when with the implementation of a national policy. The destruction of the nation is moving, carried out beating drum. Its dilution in affluent Europe with the feet of clays of a mini treaty enacted in an absolute dictat, (and one will still say that the democracy exists in Europe! One can only include/understand here the hostility of Russia in his opposition, hardly reappearing of the most wretched Communism), its dilution accentuated by a systematic coring born from the mixing of exogenic populations is in final phase. And to crown the whole, and in order to initiate an osmotic density which will destroy forever the national idea, one attends speeches increasingly marked on Iran which quickly prepare us at a entry in war with the sides of an “U.N.” force (mondialist) which does not represent the people, but the private interests of a sect all devoted to the interests mondialists. Already on other side of the Atlantic of the voices rise and warn over a new September 11th which would make it possible to implement a company liberticide dedicating the United States the dictatorship, which exists in fact in “Europe” whose citizens are maintained in a total blindness, and which one does not ask for their opinion, company which would make it possible to sit the premises of this kind mondialist by a warlike way, an all-out war whose exits are the total destruction of the idea of nation, and of identity, hand put on the oil-bearing and different natural resources, and by extension, but that is purely speculative, the control of Africa. Premises leaving face to face only three forces, the United States, Russia, China, which by obligation will have car to destroy itself if they want to survive! Beautiful programs in truth where the tales to sleep upright of the policies have their role to play, that of the schoolmaster which must inspire by the feelings or the force the constraint, the discipline in the rows of what one will not call any more the human beings, but herds of animals all devoted, framed in their becoming intellectual by the sanctimonious hypocrites, Darwin, Freud, Einstein, which reduce them at the animal state. Let us not laugh, are not we far, the blindness, the silly thing, acculturation, returned the majority of our fellow-citizens to the state of intellectual larvae, which have nothing any more but primary education objectives, reproduction, search for food, search for pleasure, three factors which are the additive key words that the doctrinaire approach conveyed in all media, in order to denature the human being and by the sequence to reduce it to pure slavery, butut vacuum accepting all, not saying anything, of fear of losing the crumbs that inoculates to him the system in order to draw up it, like an animal of circus. Look around you, and decline courage, it does not have there more, the top of the civilization which advance is that of the most abrupt cowardice. Will the Human being awake to you it this collective hypnosis, of this mental handling, this psychic rape? One can doubt it in front of such an amount of somatic inertia. While waiting for this alarm clock, if it comes, let us wait to see humanity slipping towards the absolute field of the horror as regards destruction of the Human being, or Communism and national socialism will be seen only like sets of children, which is normal since the synthesis of these two elements can only be the multiplication of their defects. In short, let us wait in the worst case, without us to discourage for as much, the reed folds but does not break.

© Vincent Thierry
Dernière Mise à jour ( Lundi 03 Septembre 2007 à 12:43 )