Welcome ! Bienvenue ! New World Organization ®
Home
AU FIL DU TEMPS
DES ARTS
DEBATS
DEVENIR
ALL TEXTS
Documents
LIVRES REFERANTS
LIRE
LIVRES
UNIVERSALITY THEORY
HARMONIA UNIVERSUM
BOUTIQUE
Wrapper
Liens
Flux RSS
Contact
PARTICIPATION
Recherche
FOCUS SUR L'AUTEUR
Latest News
Search
Other Menu
Administrator
 
Home arrow ALL TEXTS arrow POLITIQUE arrow La dictature en Europe
La dictature en Europe PDF Imprimer Email
Écrit par Patinet Thierri   
Samedi 15 Décembre 2007 à 11:09

La Dictature vient d’être instaurée en Europe

Nous sommes le 15 décembre 2007, depuis hier, la dictature est tombée comme un couperet sur notre Pays, comme sur la vingtaine de pays composant cette europe sans nom ! Croyez vous un seul instant que les populations se soient révoltées, non, rien, pas un mot, la presse aux ordres embellissant l’acte dictatorial par essence, comme la quintessence du devenir, ce devenir où maintenant les commissaires politiques, et non européens vont s’en donner à cœur joie pour tailler en pièce la culture de nos Pays, la grandeur de nos Pays, et en commençant par annihiler leur histoire, la ravaler au rang d’une prétention qui n’a pas lieu d’être dans le cadre de la « mondialisation » qui s’avance et peut maintenant faire valoir son arbitraire sans limite ! Le coup d’état annoncé s’est réalisé sans un cri, sans un murmure, dans une indifférence larvaire dont les génuflexions sont l’horizon, l’arbitraire peut maintenant régner, et cet arbitraire va se commettre dans cette folie de croyances politiques inféodées à la destruction, à commencer par l’instauration, comme au temps de cette révolution Française née de l’hérésie la plus totale,  de la reptation face aux ressources naturelles au nom d’un mensonge d’état, celui du réchauffement de la planète qui viendrait de notre fait, nous, petits Etres Humains, un mensonge universel niant les tempêtes solaires et l’inversion du champ magnétique terrestre, afin de créer enfin ces écos taxes qui vont permettre aux systèmes politiques de renflouer leurs caisses dont les trous sans fond sont les fondement de l’abstraction  de leur valeur, quantification de prébendes, de reptations, d’ignobles chantages, nourrissant à souhait les vassaux de leur atrophie ! La démesure de la folie est là, présente, cynique à souhait, s’inventant des latitudes et des longitudes pour s’enorgueillir du pouvoir, allant de ci delà, accueillant la dictature dans tous ces états au nom d’un choc de civilisation à venir, qui existe déjà, puissant, lui-même sans limite dans l’extorsion du réel, ce choc que ces gouvernants du présent, tous si heureux de se croire protégé par leur léthargie mentale, née de l’instrumentation la plus pitoyable, celle du paraître et non de l’être, ce choc qu’il devrait affronter de face, et qu’ils déguisent sous des ramures d’injonctions et de servilités sans noms qui laissent augurer tout ce que l’on peut imaginer en matière de désintégration ! Déjà ils se précipitent au Kosovo pour instaurer sinon la liberté pratiquement une République Islamique, tout en se congratulant et se tutoyant sur le cadavre de la démocratie qu’ils viennent de dépecer ! Victoire ! Victoire de la démence ignoble de ces valets de la stérilité, de l’euthanasie légiférée, de la vidéo surveillance acclamée, de la destruction de la Liberté !   Nous avons affronté le communisme, nous affronterons donc ce que l’on peut appeler le nazicommunisme, ( comment trouver un autre nom à cette face intolérable faisant fi de la Démocratie ?) Car la Démocratie ne se transige pas, et encore moins dans le mensonge ignoble, celui de faire accroire que le mini traité n’a rien à voir avec la Constitution européenne présentée aux Françaises et aux Français, qui l’ont refusé, puisque ce mini traité reprend ces trois chapitres, deux légiférés, le dernier se retrouvant dans ses additifs ! Dixit l’ancien Président de la République qui en est l’auteur ! On ne construit pas l’Europe sur un mensonge ! Nous ne sommes pas au bout de cette intoxication, mais je gage que les Peuples, lorsque le joug, et ce joug va devenir de plus en plus fort, sera intolérable, feront valoir enfin leur Droit méprisé, leur Droit avili, leur Droit dénaturé ! Et ce ne seront les mises en fiche, les processus d’intimidations, les arrestations, les réductions chimiques, les accidents bienvenus pour raison d’état, et pourquoi pas les camps de concentration ( tout régime dictatorial a les siens) qui changeront quoi que ce soit à ce réveil qui inévitablement balaiera la fourberie, la duplicité et le mensonge, car Le mépris du Peuple en son intelligence ne peut durer très longtemps, et l’usurpation encore moins ! N’est pas César qui veut, Néron malheureusement oui ! La Démocratie perd une bataille mais ne perdra en aucun cas la guerre des Idées, le Communisme a duré soixante seize ans, ne parlons pas du nazisme qui devait durer mille ans, je gage que cette europe durera beaucoup moins longtemps face à la pandémie de la pauvreté qu’elle va instaurer en balayant tous les acquis sociaux, face à la défiguration des identités qu’elle va légiférer, face à la servilité qu’elle tente de mettre au point, servilité des médias, servilité de la pensée, servilité de la culture, servilité de l’Humain, sous des sourires hypocrites dont la noirceur n’a d’autres composantes que celles de la morbidité accouplée à l’atrophie ! L’utopie n’existe que dans l’imagination des masturbateurs intellectuels qui ne voient pas la réalité du vivant, ce vivant organique qui spolié tendra à rétablir son équilibre en dressant les antis corps qui lui permettront de survivre. Déjà à l’Est, se lève un vent de révolte, l’Ouest ne tardera pas à rejoindre ce vent qui ne pourra que devenir tornade devant les accumulations de dictats que va faire subir cette irréalité que l’on appelle l’europe, europe de prébendiers et de sophistes qui ne voient en aucun cas l’intérêt général à l’horizon mais leur propre intérêt, celui de leur secte qui n’est au demeurant qu’une secte de mendiants, car qu’est ce que le pouvoir, sinon celui de l’Art de diriger les Peuples, non vers son confort personnel, mais le confort des dits Peuples, le Politique est un éveilleur et non un menteur, le Politique est un homme d’action et non un compromis, le Politique est plus soucieux de l’Avenir des Peuples que de son propre Avenir, or à quoi avons-nous à faire aujourd’hui ? A des inconnus qui ne savent que deviser de leur lendemain sans penser un seul instant à l’avenir qui naît l’épanouissement des Peuples, des inconnus stériles, atrophiés, qui vivent dans leur aura de « puissance » qui n’est que la révélation de leur impuissance notable à la création ! Il ne suffit pas d’aller à la rencontre du Peuple et de lâcher avec parcimonie quelques graines à lever pour se révéler un homme politique, il ne suffit pas de fanfaronner en accueillant des dictateurs de tous poils tout en recevant les victimes de ces mêmes dictateurs, pour être un Politique, tout cela n’est que cinéma au regard du mensonge éhonté qui vient d’être légiféré par une Assemblée qui ne mérite en aucun cas d’être réélue, car faisant fi de la voix du Peuple ! Alors me direz vous, que faire par rapport à ce coup d’état, se battre démocratiquement, se battre dans les communes, dans les cantons, dans les départements, dans les régions, afin de faire élire des Etres Humains et non des caravansérails et des panoplies de prébendiers les uns les autres se tenant comme l’on dit par la barbichette, épurer par le vote ce monde politique atrophié qui ne vit que replié sur lui-même et méprise la voix du Peuple comme la noblesse, et non l’aristocratie, le faisait avant cette Révolution qui a défiguré la France, unir toutes les bonnes volontés dans un parti unique s’enrichissant des sources de gauche, d’extrême gauche, de droite, d’extrême droite, ces mots n’ayant aucun sens dans le combat à mener qui est celui de l’Universalité contre un Mondialisme tyrannique, dont cette europe dictatoriale est une émanation, afin de revitaliser la France, restaurer sa condition, et par la même déchirer sans état d’âme ce chiffon de papier que représente le mini traité, afin d’instaurer une Europe réelle, nantie de ses Nations, forgée politiquement et militairement, afin que plus jamais la Dictature ne vienne s’insérer dans sa bonne foi créatrice ! Rêve que tout cela, face à la détermination machiavélique des suppôts de cette tyrannie ? Non, ce n’est pas un rêve, l’Histoire avec un H majuscule, qui bien entendu est mise sous le boisseau afin que l’ignorance soit règne, nous désigne que toujours, les Etres Humains, je ne parle pas des êtres soumis, ces non-être qui n’ont plus que pour perspective que celle d’être pressés comme des citrons intellectuellement et physiquement jusqu’au suicide, si bienvenu, jusqu’à l’euthanasie qui va être, vous le verrez, une option de ce gouvernement impie, nous montre donc que toute civilisation créée sur le mensonge ne peur durer, infailliblement elle décrépie avant que de disparaître, car rongée par les privilèges et leurs semis de discordes ! Ainsi, outre la création de ce parti unique faudra t’il aux générations en place phagocyter cette pitoyable demeure de serpents afin d’y instaurer ces semis qui permettront sa désintégration. Travail de générations, certes, mais le temps n’a aucune importance lorsque la Liberté est en jeu, cette Liberté pour laquelle sont morts des milliards d’Etres Humains par les temps et que l’on voit ce jour foulée aux pieds de l’usurpation ! Usurpation de la Démocratie, qui n'a pas eu droit à la parole par référendum dans le cadre de l'instauration de ce mini traité, insigne d'une faiblesse endémique, ce qui est rassurant car là se trouve la limite de l'assurance et du mépris des suppôts de la dictature européenne qui ont eu peur de consulter les Peuples, peur témoignant s'il fallait le démonter de la fragilité de leur construction ne reposant que sur des utopies et non sur la réalité des Peuples qu'ils veulent forger, Peuples qui seront rappeler à ces apprentis dictateurs que leur volonté existe au delà des considérations virtuelles de leur projet sans avenir, car reposant sur un nid de sable et non sur une fondation Humaine librement déployée!

The Dictatorship has just been founded in Europe

We are on December 15th, 2007, since yesterday, the dictatorship fell like a chopper on our Country, as on the score of country composing this Europe without name! Believe only one moment that the populations revolted, not, nothing, not a word, the press with the orders embellishing the dictatorial act essentially, like the quintessence of becoming, this to become where maintaining the police chiefs political, and nonEuropean will be given some to heart joy to cut in part the culture of our Countries, the size of our Countries, and while starting by destroying their history, plastering it with the row of a claim which does not take place to be within the framework of the “universalization” which advances and can now put forward its arbitrary unbounded! The announced coup d'etat was carried out without a cry, without a murmur, in a larval indifference of which génuflexions them are the horizon, the arbitrary one can now reign, and this arbitrary will be made in this madness of pledged political beliefs in the destruction, to start with setting-up, as at the time of this French revolution born from the most total heresy, the snaking vis-a-vis the natural resources in the name of a lie of state, that of the warming of the planet which would come from our fact, us, small Human beings, a universal lie denying the solar storms and the inversion of the terrestrial magnetic field, in order to create these écos taxes finally who will allow the political systems to reinflate their cases whose holes bottomless are the base of the abstraction of their value, quantification of emoluments, snakings, of wretched blackmails, nourishing with wish the vassal ones of their atrophy! The disproportion of the madness is there, presents, cynical with wish, inventing latitudes and longitudes to enorgueillir capacity, energy of Ci beyond, accommodating the dictatorship in all these states in the name of a shock of civilization to come, which exists already, powerful, itself unbounded in the extortion of reality, this shock that these controlling present, all so happy to believe itself protected by their mental lethargy, born from the most pitiful instrumentation, that of appearing and not being it, this shock which it should face of face, and which they disguise under foliages of injunctions and servilities without names which leave to forecast all that one can imagine as regards disintegration! Already they precipitate with Kosovo to found if not freedom practically an Islamic Republic, while being congratulant and addressing as tu themselves on the corpse of the democracy which they have just cut up! Victoire! Victoire of the wretched insanity of these servants of sterility, the legislated euthanasia, the video acclaimed monitoring, the destruction of Freedom!   We faced Communism, we will thus face what one can call the nazicommunism, (how to find another name with this intolerable face despizing of the Democracy?) Because Democracy compromises not, and even less in lie wretched, that to make accroire that the mini treaty has nothing to do with the European Constitution presented to the Frenchwomen and to the French, who refused it, since this mini treaty takes again these three chapters, two legislated, the last finding themselves in her additives! Dixit the former President of the Republic which is the author! One does not build Europe on a lie! We are not at the end of this intoxication, but I guarantee that the People, when the yoke, and this yoke will become increasingly strong, is intolerable, will take advantage of finally their scorned Right, their degraded Right, their denatured Right! And they will not be the settings in card, the processes of intimidations, the arrests, the reductions chemical, the welcome accidents for reason of State, and why not the concentration camps (any dictatorial mode has to them his) which will change anything with this alarm clock which inevitably will sweep cheating, duplicity and the lie, because the contempt of the People into his intelligence cannot last very a long time, and the usurpation even less! Is not César which wants, Néron unfortunately yes! The Democracy loses a battle but will not lose to in no case the war of the Ideas, Communism lasted sixty sixteen years, do not speak about the Nazism which was to last thousand years, I guarantee that this Europe will last much less longer vis-a-vis the pandemia of poverty than it will found by sweeping all the social skills, vis-a-vis the disfiguration of the identities which it will legislate, vis-a-vis the servility which it tries to develop, servility media, servility of the thought, servility of the culture, servility of Human, under hypocritical smiles whose blackness does not have other components that those of the morbidity coupled with the atrophy! The Utopia exists only in the imagination of the intellectual masturbateurs who do not see the reality of alive, this alive organics which despoiled will tend to restore its balance by drawing up the antis body which will enable him to survive. Already to the East, a wind of revolt rises, the West will not be long in joining this wind which will be able to only become tornado in front of accumulations of dictats that will make undergo this unreality that one calls Europe, Europe of prebendaries and sophists who do not see in no case the general interest at the horizon but their own interest, that of their sect which is moreover only one sect of beggars, because who is what capacity, if not that of Art to direct the People, not towards his personal comfort, but the comfort of known as Peuples, the Policy is a eveillor and not a liar, the Policy is a man of action and not a compromise, the Policy is more concerned Future of the People than of its own Avenir, but with what do we have to make today? With the unknown ones which can only unscrew of their following day without in the future thinking one moment which is born blooming from the People, of the unknown deads, atrophied, which live in their will have “power” which is only the revelation of their notable impotence to creation! It is not enough to go to the meeting of the People and to release with parsimony some seeds with raising to appear a politician, it is not enough to fanfaronner by accommodating dictators of all hairs while receiving the victims of these same dictators, to be a Policy, all that is only cinema taking into consideration shameless lie which has just been legislated by a Parliament which does not deserve to in no case to be re-elected, because despizing voice of the People! Then will say to me, that to make compared to this coup d'etat, to fight democratically, to fight in the communes, the cantons, the departments, in the areas, in order to make elect Human beings and not caravanserais and panoplies of prebendaries the ones the others being held like one says by the goatee, to purify by the vote this atrophied political world which only lives folded up on itself and mistakes the voice of the People like the nobility, and not the aristocracy, made it before this Revolution which disfigured France, link all the good wills in a sole party growing rich by the sources of left, of extreme left, of right-hand side, of extreme right-hand side, these words not having any direction in the combat to carry out which is that of the Universality against tyrannical Mondialisme, whose this dictatorial Europe is an emanation, in order to revitalize France, to restore its condition, and consequently to tear without state of heart this paper rag which the mini treaty represents, in order to found real Europe, affluent of its Nations, forged politically and militarily, so that never again the Dictatorship comes to form part of its creative bona fide! What all that dreams, vis-a-vis the machiavelic determination of the henchmen of this tyranny? Not, it is not a dream, the History with a H capital letter, which of course is put under the bushel so that ignorance is reign, designates us that always, the Human beings, I do not speak about the subjected beings, these non-being which do not have any more but as a prospect than that to be in a hurry like lemons intellectually and physically until the suicide, so welcome, until the euthanasia which will be, you will see it, an option of this impious government, thus shows us that any civilization created on the lie fear of lasting, infallibly it stripped plaster before to disappear, because corroded by the privileges and their sowings discords! Thus, in addition to the creation of this sole party will be necessary for you it for the generations in place phagocyter this pitiful residence of snakes in order to found there these sowings which will allow its disintegration. Work of generations, certainly, but time does not have any importance when Freedom is concerned, this Freedom for which died of the billion Human beings by times and that one sees this day pressed with the feet of the usurpation! Usurpation of the Democracy, which was not entitled to the word by referendum within the framework of setting-up of this mini treaty, badge of an endemic weakness, which is reassuring because there is the limit of the insurance and the contempt of the henchmen of the European dictatorship who were afraid to consult the People, fear testifying if it had to be dismounted brittleness of their construction resting only on Utopias and not on the reality of the People which they want to forge, Peuples which will be to recall to these apprentices dictators who them will exists beyond the virtual considerations of their project without future, because resting on a sand nest and not on one freely deployed Human foundation!

© Vincent Thierry

 

Dernière Mise à jour ( Dimanche 16 Décembre 2007 à 02:11 )