Welcome ! Bienvenue ! New World Organization ®
Home
AU FIL DU TEMPS
DES ARTS
DEBATS
DEVENIR
ALL TEXTS
Documents
LIVRES REFERANTS
LIRE
LIVRES
UNIVERSALITY THEORY
HARMONIA UNIVERSUM
BOUTIQUE
Wrapper
Liens
Flux RSS
Contact
PARTICIPATION
Recherche
FOCUS SUR L'AUTEUR
Latest News
Search
Other Menu
Administrator
 
Home arrow ALL TEXTS arrow POLITIQUE arrow Contestation ?
Contestation ? PDF Imprimer Email
Écrit par Patinet Thierri   
Vendredi 30 Mai 2008 à 13:27

Contestation ? 

Le mépris du Peuple est arrivé à son degré absolu dans le cadre des contre réformes annoncées dans notre Pays. Le sourire opportuniste accompagné d'un oui volontaire concernant la non remise en cause des trente cinq heures, se traduit, comme on devait s'en douter par un coup de poignard dans le dos présenté par le maître en loge de la bonne pensée unique qui se doit d'être suivi par les Françaises et les Français qui, aujourd'hui, désapprouvent à 70% la monarchie de fait qui la gouverne. Il serait temps de regarder les choses en face: nous n'avons pas élu une personne pour qu'elle détruise tout ce que la France a construit avec le sang de ses ancêtres! Et par pitié ne parlons pas de réformes, mais de contre réforme qui n'ont pour seul but que d'enrichir les riches et d'appauvrir les pauvres, d'accélérer par la réduction des hôpitaux, les franchises médicales la disparition de nos aînés, euthanasie déguisée légiférée, de restreindre par la désertification des services publics la circulation de la pensée, je pense aux PTT et aux multiples personnes qui ne peuvent se permettre de passer des heures au téléphone, de réduire le droit de circuler par une inadaptation des taxes sur le prix eu égard à ces taxes, exorbitant des carburants. Ce ne sont ici que quelques exemples qui ajoutés à la charge continue contre les acquis sociaux dont le sommet vient d'être atteint avec les trente cinq heures, ne peut qu'interpeler tout citoyen digne de ce nom! Maintenant si on y ajoute la désintégration culturelle à laquelle nous assistons et que l'on voudrait voir brandie en fanion par tous les élèves de nos écoles, esclaves nés d'une repentance légiférée, au mépris des Droits de l'Enfant, une immigration galopante contre laquelle aucune mesure sérieuse n'est prise, la régularisation massive de sans papiers, y compris de certains parents des acteurs en servage du trotskisme du film ayant obtenu une palme d'or préfabriquée, le devoir de génuflexion permanente devant cette europe de prébendiers dont la France n'a pas à recevoir d'ordre, les ordres qu'elle commet n'ayant d'autres considérations que celles de sa paupérisation, le délire intellectuel voyant nos forces armées se masser sur des terres avec lesquelles nous ne sommes pas en conflit, pour défendre le pavot? Le pétrole? Les matières premières? Pendant qu'on réduit le budget des armées et se sert de son rang pour faire de l'"humanitaire", bel humanitaire en effet que d’envoyer des navires de guerre pour aider des populations éprouvées! Un peux donc de ceci et de cela, la coupe déborde, les marins pécheurs ne vivent plus, les agriculteurs non plus, dépendant d'une commission arbitraire qui siège à Bruxelles, quant à la réforme des taxes, les grèves se déclenchent, à juste titre, pour défendre le simple droit de travailler, et pour noyer le tout, on va faire déferler une vague d'immigration en provenance des pays de l'Est, alors qu'on a des millions de chômeurs! On croit rêver devant tant de décisions qui vont à l'encontre du simple bon sens! Qu'il existe un plan de destruction de notre Nation, on ne peut plus en douter désormais, d'éradication de son Identité, il faudrait être aveugle pour ne pas le voir, mais qu'au mépris le plus total des idéaux du Peuple Français, on puisse mettre en œuvre sa destruction,   en s'aidant du mensonge cela dépasse l'imagination! Nous ne sommes ni des serfs ni des vilains, nous ne sommes pas encore cette masse abrutie par la servilité médiatique, et les votes à venir le prouveront du moins je le souhaite! Un Peuple ne peut continuer à accepter d'être traîné dans la boue éternellement, voir ses acquis sociaux obérés par des manœuvres dilatoires, sans se réveiller un jour! Me direz vous dans cette contre réforme téléguidée où gauche et droite disparaissent dans la tourmente de l'instrumentalisation de conseils dévoués à Thanatos, nous ne voyons rien surgir sinon que le vide des cathédrales bâties sur le sable de monarchies outrecuidantes et bellicistes qui s'accrochent au pouvoirs comme des reptiles assoiffés au fleuve impassible! Je vous répondrai que là est la faille de leurs pouvoirs, ce fleuve qui est le Peuple qui doit exercer un contre pouvoir global afin que se régulent et disparaissent les exactions commises envers lui! D'où l'intérêt pour les despotes de le voir métissé, sans racines, afin qu'ils conservent le Pouvoir! Contre Pouvoir qui doit être exercé sans relâchement par le Peuple et pour le Peuple, contre pouvoir qui doit par effet boule de neige s'exercer dans la totalité de l'espace Européen, afin de faire respecter les Peuples, leur Passé comme leur avenir! Devant la mise en coupe réglée de la liberté d’expression, de la vidéosurveillance légiférée, des menaces déguisées par les commissaires politiques, cela n’a peux de chance de se réaliser, toutefois ce contre pouvoir semble naître dans l’espace européen, l’enchaînement de la contestation des règles « incontestables » de Bruxelles semblant être remise en cause par une partie de l’opinion de cet espace. Un vent d’espoir se lèverait-il dans cette europe condamnée au silence de ses habitantes et habitants ? 

Dispute? 

The contempt of the People arrived at his absolute degree within the framework of against reforms announced in our Country. The opportunist smile accompanied by yes voluntary concerning not called into thirty five hours question, is translated, as one was to suspect it by a stab in the back presented by the Master in cabin of the good doctrinaire approach which must be followed by the Frenchwomen and the French who, today, disapprove to 70% the monarchy in fact which controls it. It would be time to look at the things opposite: we did not elect a person so that it destroys all that France built with the blood of its ancestors! And by pity let us not speak about reforms, but of against reform the purpose of which are only to enrich the rich person and to impoverish the poor, to accelerate by the reduction of the hospitals, the franknesses medical disappearance from our elder, legislated disguised euthanasia, to restrict by the turning into a desert of the public services the circulation of the thought, I think of the postal and telecommunications authorities and the multiple people which cannot allow themselves to spend the hours to the telephone, to reduce the right to circulate by a maladjustment of the taxes on the price have regard to these taxes, exorbitant of the fuels. These are here only the examples which added to the continuous load against the social skills whose top has just been reached with the thirty five hours, can only challenge any citizen worthy of this name! Now if one adds to it the cultural disintegration to which we assist and which one would like to see held up in flag by all the pupils of our schools, slaves born of a legislated repentance, with the contempt of the Rights of the Child, a which gallops immigration against which no serious measurement is taken, the massive regularization of without papers, including certain parents of the actors in serfdom of the trotskism of film having obtained gold a palm prefabricated, the duty of génuflexion permanent in front of this Europe of prebendaries whose France does not have to receive order, the orders which it makes having of other considerations only those of its impoverishment, is delirious it intellectual indicator our armed forces to mass on grounds with which we aren't in conflict, to defend the poppy? Oil? Raw materials? While one reduces the budget of the armies and makes use of his row to make of the “humanitarian”, beautiful humanitarian indeed to send warships to help of the tested populations! One thus can of this and of that, the cut overflows, the sinning sailors do not live more, the farmers either, dependant on an arbitrary commission which sits at Brussels, as for the reform of the taxes, the strikes start, rightly, to defend the simple right to work, and to drown the whole, one will make break a wave of immigration coming from the Eastern European countries, whereas one has million unemployed! One believes to dream in front of so many decisions which go against the simple good sense! How there exists a plan of destruction of our Nation, one cannot doubt it more from now on, of eradication of its Identity, there would be necessary to be blind not to see it, but that at the most total contempt of the ideals of French people, one can implement his destruction, while being helped of the lie that exceeds imagination! We are neither of the serfs nor of the unpleasant ones, we are not yet this mass moron by media servility, and the votes to come will prove it at least I wish it! People cannot continue to agree to be trailed in mud eternally, to see his social skills obérés by delaying tacticses, without awaking one day! Will say to me in this against radio-controlled reform where left and right disappear in the storm from the instrumentalisation from councils devoted to Thanatos, we do not see ourselves anything emerging if not that the vacuum of the cathedrals built on the sand of monarchies outrecuidantes and warmongers who cling to the capacities like reptiles made thirsty with the impassive river! I will answer you that there is the fault of their capacities, this river which is the People which must exert against total capacity so that control themselves and disappear the exactions made towards him! From where interest for the despots to see it métissé, without roots, so that they preserve the Capacity! Against Being able which must be exerted without relaxation by the People and for the People, against being able which must by snowball effect to be exerted in the totality of Européen space, in order to make respect the People, their Past like their future! In front of the setting out of cut regulated of freedom of expression, legislated vidéosurveillance, threats disguised by the political police chiefs, that does not have can of chance to be carried out, however it against being able seems to be born in European space, the sequence of the dispute of the “undeniable” rules of Brussels seeming to be called into question by part of the opinion of this space. Would a wind of hope rise in this Europe condemned to the silence of its living and in habitants? 

© Vincent Thierry

Dernière Mise à jour ( Vendredi 30 Mai 2008 à 13:28 )