Welcome ! Bienvenue ! New World Organization ®
Home
AU FIL DU TEMPS
DES ARTS
DEBATS
DEVENIR
ALL TEXTS
Documents
LIVRES REFERANTS
LIRE
LIVRES
UNIVERSALITY THEORY
HARMONIA UNIVERSUM
BOUTIQUE
Wrapper
Liens
Flux RSS
Contact
PARTICIPATION
Recherche
FOCUS SUR L'AUTEUR
Latest News
Search
Other Menu
Administrator
 
Home arrow ALL TEXTS arrow POLITIQUE arrow La liberté d'expression
La liberté d'expression PDF Imprimer Email
Écrit par Patinet Thierri   
Dimanche 13 Juillet 2008 à 13:40

La liberté d'expression mutilée aux Etats Unis 

Universality.info vient de faire l'objet d'une attaque en règle qui explique sa disparition momentanée de la toile.

Résumé:

 La liberté se résume à l'aune de la faisabilité dans le cadre d'une compromission qui peut être extensible à l'infini, jusqu'à d'ailleurs la perte de son nom, aux fins d'une rentabilisation des besoins, qui, plus ils sont nombreux, plus ils laissent apparaître son chemin. Prenons en exemple ce conte du temps présent: vous avez une idée de l'organisation du monde qui ne peut complaire à la pensée unique, vous installez votre droit de parole dans le seul Pays, qui en théorie, devrait défendre la Liberté d'expression, par l'intermédiaire d'un site web. Tout va pour le mieux en vos élans, vos parades, vos instigations, vos développements, vos approches philosophiques, politiques, métapolitique. Mais lorsqu'un jour, vous émettez une opinion sur la démission d'un Général Français, dont l'acceptation équivaut à une mise aux bans de la Nation de l'Armée Française, qui demain sera réduite à néant et passera sous contrôle de l'OTAN, sous commandement Américain (je n'ai rien contre l'OTAN, mais il me semble que l'OTAN devrait être constitué par la multiplicité des Nations qui l'accomplissent, et non par une entité virtuelle qui met chaque pays sous enseigne d'un dictat). Donc, en mettant en exergue cette parenthèse, qui pourtant n'est que le reflet de la réalité qui s'accomplit, dix minutes après mise en ligne, une attaque en règle survient sur le site, et lorsqu'on situe grâce aux adresses dynamiques (ici IP 66.249.65.9) le lieu de provenance de l'attaque, on ne peut être que surpris, elle provient de cette autorité qui a charge de défendre la Liberté et non la conditionner dans ce magnifique pays qu'est les Etats Unis. Qu'importe l'agresseur, là où l'on est encore le plus étonné, c'est lorsque le provider du site dont le module d'expression n'est qu'un parmi des dizaines, ferme la totalité du site, alors qu'il ne pourrait fermer que le module attaqué. On se surprend à rêver, l'économie n'est elle même plus régie par le symbole de la liberté? Et ce ne sont les raisons qui vous sont données qui vous satisfont, une chose est sûre, votre module d'expression doit être éliminé, sinon le public ne reverra jamais vos pages! On élimine le module, croyez vous que le site principal est réactivé? Bien sûr que non, on vous fait patienter, vous devez apprendre votre leçon, courber la tête, bien lécher les pieds de ceux qui ont décidé de nuire à la liberté d'expression. Vous en êtes là, mais vous avez fort heureusement d'autres cordes à votre arc, et pour un portail fermé, vous pouvez en ouvrir des milliers, renaissants, multiformes sur la toile, car on ne jugule pas la liberté de pensée, même si désormais comme on peut le constater par cet exemple elle n'existe plus dans ce grand pays que l'on nomme les Etats Unis! En conséquence de quoi, la liberté n'étant plus qu'un vain mot de par ce monde, et me déclarant pour la liberté d'expression, je me vois contraint de disséminer à travers la toile votre site favori en son portail, et cela n'est qu'un début, car il ne restera désormais jamais à la même place, mais je vous rassure vous ne serez plus importuné par le silence absurde de ce portail convenu en liaison entre le provider et l'attaquant, (comment pourrait-il en être autrement) qui vient de se dérouler, la toile est géante et la chasse ciblée ne se produira plus, le site sera répété à l'infini s'il le faut, la liberté mérite que l'on combatte pour elle! Les idéaux sont immortels et ce ne seront pas les manœuvres de destruction de leurs supports, qu'ils soient numériques, ou physiques (et là je pense, puisqu'il faut y penser à une atteinte physique personnelle, l'assassinat étant particulièrement goûté par les tenants de tout régime dictatorial, qui y changeront quelque chose, car la Liberté est multiforme, et rien ne peut l'arrêter!) En tout état de cause, je vous rassure, Universality continu son combat face à la disparition de la Démocratie, face à la déliquescence sociale, à la vindicte dictatoriale, à la prébende politicienne, à l'usurpation des pouvoirs par un coup d'état mondial  nazicommunisme, dont les émules sont des trotskistes, maoïstes, communistes, gramcistes déguisés, ( nous pensions le communisme mort, il est revenu avec plus de vigueur que jamais, l'ennemi des libertés reste toujours le même),  face à la vidéosurveillance, l'atteinte aux libertés fondamentales, la déstructuration de la pensée, l'uniformisation des cultures, la désintégration des Nations, le métissage forcé, l'acceptation larvaire, la défiguration des Peuples, l'outrance dialectique des suppôts de Gaïa, des prêtres de Thanatos, des talibans de la pensée, face à la pensée unique, l'avortement et l'euthanasie comme constantes gouvernementales, face à l'abrutissement des masses, médiatiquement coordonné par des pouvoirs délirants et décérébrés, face à cette boue que l'on nous dresse comme devenir, face à cette incohérence humaine liée à l'arbitraire, à l'hégémonie du pavlovisme, face au réductionnisme matérialiste, au trotskisme dégénéré, face à cette dénature que représente l'idéologie mondialiste, face à ce pourrissement de nos civilisations, Universality se dresse à contre courant, tels ces chevaliers du Temple ou Teutoniques, debout et non couchés, vivants et  non morts, loin de ces chevaliers de Malte, corrompus et belliqueux, loin de l'association liée à l'ingérence et à la vassalisation, afin d'œuvrer pour la Liberté sacrée dont l'étendard sera celui de notre Terre, et non celui de cette illumination consacrant la dictature de l'ignoble et du pervers, ce chancre sur le sein de l'Humanité, qui sera s'en débarrasser afin de faire resplendir ce monde des Nations qui sont ses racines, ce monde des Patries, ce monde de la Diversité, qui en son organisation universelle renversera à jamais la Babel qui se construit, cette monstruosité qui quoi qu'il en soit disparaîtra, dans dix ans, avant cent ans, car construite sur le sable des vanités, le sable de la corruption, le sable de l'enchaînement, le sable de l'esclavage et de la putréfaction! L'ignoble sera terrassé, l'Ordre noir destitué, le mondialisme désintégré! Car le sens de la Liberté est inné et non acquis, et à moins de détruire l'humanité dans sa totalité, ce sens se réveillera, malgré l'immondice en lequel il est englué, multiforme, car il est l'anti corps naturel qui a permis à l'humanité de survivre jusque là, et rien n'arrêtera son ascension, ni les chiens de guerre, ni les tueurs programmés, ni les armées de la vassalité, ni l'assassinat politique, ni l'assassinat de la pensée, ni la disparition des droits élémentaires, car l'Etre Humain est né pour être libre, et non esclave d'une quelconque tyrannie! Que vaut la tyrannie de dix millions d'êtres humains contre cinq milliards d'Etres Humains? Que valent un million de commissaires politiques contre cinq milliards d'Etres Humains? Rien! La conscience de l'Humanité renversera cette idolâtrie, ce paganisme bestial, ce satanisme de circonstance, et ces dix millions le savent pertinemment, c'est bien pour cela qu'ils cherchent à l'anéantir en ses racines, ses réalités, ses droits fondamentaux, par la destruction, l'annihilation, le pourrissement, l'inféodation, la vassalisation, la déité d'une pensée unique dont la logique est asservissement, culpabilisation, dénature, atrophie, enchantement de la débilité, sida intellectuel, textures de la boue que chacun devrait embrasser avec cette joie moribonde que l'on voit déjà briller dans les yeux atones des populations sevrées par ce pourrissoir, zombis qui creusent leur tombe, applaudissent, voyeurs impénitents et larvaires qui bêlent lorsqu'on leur demande de bêler, images mêmes de ces pseudos mentors destructeurs qui paradent l'agonie, croient-ils, des Peuples et des Nations! L'Humanité n'est pas aveugle, les Peuples ne sont pas aveugles, l'Etre Humain n'est pas aveugle! Chacun demande à être éveillé dans la réalité et non dans la diarrhée virtuelle que constitue la pensée unique! Ainsi et pour cela existe Universality! Et les tentatives de destruction de ce site pourront continuer, en provenance de qui que ce soit, aéroport de l'US AIR Force comme ce fut le cas pour la dernière obstruction, services secrets, renseignements généraux, police, Universality continuera à vivre, ici, là, ailleurs, car ce site se bat idéologiquement, respectueux de ses adversaires physiques, mais en aucun cas de la pensée qu'ils affirment, et c'est là toute la différence entre eux et Universality, ce respect inconditionnel, dont ils devraient prendre exemple, car on ne convainc pas ni un homme à terre ni un homme mort, mais cela évidemment fait partie de règles chevaleresques qu'ignorent les commissaires politiques qui dirigent ces actions d'anéantissement de la pensée, trop soumis par leur dépendance,  économique, sexuelle, masochiste ou sadique, qui ne peut leur permettre de renaître à l'Etre qui est en eux. Ce portail gêne, tant mieux et tant pis, il reste et restera phare de la Liberté, parmi d'autres, au milieu de cette nuit qui lentement tombe tant sur l'Occident que sur l'Orient. Exilé il restera la Liberté dans notre propre pays étant variable et déjà enchaînée à la pensée unique qui lentement cherche à la disparaître dans la boue qui la martèle. Ainsi et afin que son nom ne soit pas un vain mot dans l'Esprit Humain, d'où que viennent ses racines! En attendant, bonne visite à toutes et à tous. 

Pj: échange avec le provider en direct le 07 07 2008 et  08 07 2008

http://universality.info/load/aleas.doc 

The freedom of expression mutilated in the United States

 

Universality.info has just been the subject of an attack in rule which explains its temporary disappearance of the fabric.

Summary:

Freedom is summarized with the ell of feasibility within the framework of a compromising which can be extensible ad infinitum, until besides the loss of its name, for purposes of a profitability of the needs, which, more they are numerous, more they let appear its way. Let us take in example this tale of time present: you have an idea of the organization of the world which cannot take pleasure in the doctrinaire approach, you install your right to speak in the only Country, which in theory, should defend Freedom of expression, via a Web site. All goes for best in your dashes, your parades, your instigations, your developments, your philosophical approaches, political, metapolitic. But when one day, you emit an opinion on the resignation of a French General, whose acceptance is equivalent to a setting with the banns of the Nation of the French Army, which tomorrow will be reduced to nothing and will pass under control of NATO, American command (I do not have anything against NATO, but it seems to me that NATO should be made up by the multiplicity of the Nations which achieves it, and not by a virtual entity which puts each country under sign of a dictat). Therefore, while putting forward this bracket, which however is only the reflection of the reality which is achieved, ten minutes after setting on line, an attack in rule occurs on the site, and when one locates thanks to the dynamic addresses (here IP 66.249.65.9) the place of source of the attack, one can be only surprised, it comes from this authority which has responsibility of defend Freedom and not to condition it in this splendid country which is the United States. What imports the attacker, where one is still astonished the most, it is when the provider site whose module of expression is only one among tens, closes the totality of the site, whereas it could close only the attacked module. One surprises oneself to dream, the economy is not it more governed even by the symbol of freedom? And in fact the reasons are given to you which satisfies you, a thing is sure, your module of expression must be eliminated, if not the public will never re-examine your pages! One eliminates the module, believe that the principal site is reactivated? Of course that not, one makes you have patience, you must learn your lesson, curve the head, lick well the feet of those which decided to harm freedom of expression. You are there, but you have extremely fortunately other cords with your arc, and for a closed gate, you can open of them thousands, reappearing, multiform on the fabric, because one does not suppress freedom of thought, even if from now on as one can note it for this example it does not exist more in this large country which one names the United States! Consequently of what, freedom not being more that one vain word from this world, and declaring me for freedom of expression, I see myself constrained to disseminate through the fabric your favorite site in his gate, and that is only one beginning, because it will never remain from now on in the same place, but I reassure you you will not be importuned more by the absurd silence of this gate agreed in connection between the provider and the attacker, (how could it be different) which has just been held, the fabric is giant and drives out targeted will not occur more, the site will be repeated ad infinitum if it is necessary, freedom deserves that one fights for it! The ideals are immortal and they will not be the operations of destruction of their supports, which they are numerical, or physical (and there I think, since it is necessary to think of it of a personal physical attack, the assassination being particularly tasted by holding of any dictatorial mode, who will change something there, because Freedom is multiform, and nothing can stop it!)

In any event, I reassure you, continuous Universality his combat vis-a-vis the disappearance of the Democracy, vis-a-vis social deliquescence, with dictatorial vindication, the emolument politicking, the usurpation of the capacities by a world coup d'etat nazicommunism, of which the followers are trotskists, Maoists, Communists, gramcists disguised, (we thought died Communism, it returned with more strength than ever, the enemy of freedoms remains always the same one), vis-a-vis the vidéosurveillance, the breach of liberty fundamental, the destructuration of the thought, the standardization of the cultures, the disintegration of the Nations, the forced interbreeding, larval acceptance, the disfiguration of the People, the dialectical excess of the henchmen of Gaïa, the priests of Thanatos, the talibans of the thought, vis-a-vis the doctrinaire approach, the abortion and the euthanasia like governmental constants, vis-a-vis the degradation of the masses, médiatiquement coordinated by delirious and décérébrés capacities, vis-a-vis this mud that one draws up us like becoming, vis-a-vis this human inconsistency related to arbitrary, with the hegemony of Pavlovian theories, vis-a-vis the reductionnism materialist, with the degenerated trotskism, vis-a-vis this denature which the ideology mondialist represents, vis-a-vis this rotting of our civilizations, Universality is drawn up with against current, such these knights of the Temple or Teutoniques, upright and nonlying, alive and nondead, far from these knights of Malta, corrupted and quarrelsome, far from association related on the interference and the vassalisation, in order to work for the crowned Freedom whose standard will be that of our Ground, and not that of this illumination devoting the dictatorship of wretched and the pervert, this canker on the center of the Humanity, which will be to get rid some in order to make resplendir this world of the Nations which are its roots, this world of the Fatherlands, this world of the Diversity, which in its universal organization will reverse forever Babel which is built, this monstrosity which at all events will disappear, in ten years, before hundred years, because built on the sand of vanities, the sand of corruption, the sand of the sequence, the sand of slavery and the putrefaction! The wretched one will be embanked, the relieved black Order, the disintegrated mondialism! Because the direction of Freedom innate and is not acquired, and unless destroying humanity in its totality, this direction will awake, in spite of the refuse in which it is limed, multiform, because it is the anti natural body which made it possible humanity to survive until there, and nothing will stop its rise, neither the dogs of war, neither the programmed killers, neither the armies of vassalage, neither the political assassination, neither the assassination of the thought, nor the disappearance of the elementary rights, because the Human being was born to be free, and not slave of any tyranny! What is worth the tyranny of ten million human beings compared with five billion Human beings? What is worth a million political police chiefs against five billion Human beings? Nothing! The conscience of Humanity will reverse this idolatry, this bestial paganism, this satanism of circumstance, and this ten million knows, it is it well pertinently for that they seek to destroy it in its roots, its realities, its basic rights, by the destruction, annihilation, rotting, the infeodation, the vassalisation, the deity of an doctrinaire approach whose logic is control, culpabilisation, denatures, atrophies, enchantment of debility, intellectual AIDS, textures of mud that each one should embrace with this joy dying woman which one already sees shining in the dull eyes of the populations separated by this steeping vats, zombis which dig their tomb, applaud, Peeping Toms unrepentant and larval who bleat when one asks them to bleat, same images of these pseudos destroying mentors which parade the anguish, believe, of the People and the Nations! Humanity is not blind, the People are not blind, the Human being is not blind! Each one requires to be waked up in reality and not in the virtual diarrhea which the doctrinaire approach constitutes! Thus and for this reason exists Universality! And the attempts at destruction of this site will be able to continue, coming from anyone, airport of the US Air Force as it was the case for the last obstruction, secret services, general informations, police force, Universality will continue to live, here, there, elsewhere, because this site ideologically fights, respectful its physical adversaries, but to in no case thought which they affirm, and it is there all the difference between them and Universality, this unconditional respect, whose they should take example, because one convinces neither a man with ground nor a died man, but that obviously belonged to chivalrous rules that are unaware of the political police chiefs who direct these actions of destruction of the thought, too subjected by their dependence, economic, sexual, masochist or sadist, which cannot enable them to reappear To be it which is in them. This gate obstructs, so much better and so much worse, it remains and will remain headlight of Freedom, among others, in the middle of this night which slowly fall both on the Occident and on the East. Exiled there will remain Freedom in our own country variable and being already connected with the doctrinaire approach which slowly seeks to disappear it in the mud which hammers it. Thus and so that its name is not a vain word in the Human Spirit, from where which its roots come!

While waiting, good visit with all and all.

 Pj: exchange with the provider on line the 07 07 2008 and 08 07 2008: 

http://universality.info/load/aleas.doc

Dernière Mise à jour ( Dimanche 13 Juillet 2008 à 13:43 )