Welcome ! Bienvenue ! New World Organization ®
Home
AU FIL DU TEMPS
DES ARTS
DEBATS
DEVENIR
ALL TEXTS
Documents
LIVRES REFERANTS
LIRE
LIVRES
UNIVERSALITY THEORY
HARMONIA UNIVERSUM
BOUTIQUE
Wrapper
Liens
Flux RSS
Contact
PARTICIPATION
Recherche
FOCUS SUR L'AUTEUR
Latest News
Search
Other Menu
Administrator
 
Home arrow ALL TEXTS arrow POLITIQUE arrow Les comptes de la sécurité sociale
Les comptes de la sécurité sociale PDF Imprimer Email
Écrit par Patinet Thierri   
Lundi 15 Juin 2009 à 13:51

Les comptes de la sécurité sociale

Lorsque la répugnance atteint le degré de l'illégitimité, on ne peut que constater à quel point cette dominance devient l'empire de la félonie, de la dictature, du vol organisé! Réveillez vous!  Les médias aux ordres vous disent en substance que le déficit de la sécurité sociale doublerait en un an! De qui se moque t'on, la différence représente 10 milliards, vous lisez bien! Les médias aux ordres vous disent qu'il y a un trou énorme dans les caisses d'allocations vieillesse, et qu'il convient d'augmenter l'âge de la retraite! Là aussi, ce propos est scandaleux! Maintenant regardez ce que le gouvernement a donné aux Banquiers et associés, vous retrouverez l'addition pratiquement exacte de ce don sur le dos des millions de travailleurs Français! Voici le scandale le plus éhonté que notre Pays ait produit! Un scandale absolument monumental dont nous attendons que nos Députés demandent les tenants et les aboutissants! Il suffit de nous prendre pour les vaches à lait de l'impéritie financière, il suffit de nous raconter des sornettes à dormir debout, il suffit tout court d'être escroqué par les tenants d'un gouvernement qui ne représente que quinze pour cent de Français! Au delà de la passion, demandons tout simplement les comptes et de la sécurité sociale, et des caisses de retraites, et voyons qui y a puisé d'une manière unilatérale au détriment de l'avenir des Françaises et des Français pour renflouer des navires en perdition, et asseoir le pouvoir carnassier de celles et ceux qui se gargarisent de leurs opérations néfastes pour l'Humanité entière. Assez de mensonges! Des comptes, rien que des comptes, des écritures comptables, allant de 2000 à 2009! On nous prends pour des veaux, les veaux doivent se faire entendre et demander des explications et non seulement des explications toute la documentation comptable expliquant cette délirante perversion que l'on annonce en nous faisant accroire n'importe quoi! Que les politiques se dressent contre cette outrance, cette veulerie et cette manifeste outrance envers le Peuple Français, en auront-ils le courage, c'est une autre affaire. En attendant que le public réunisse toutes les sources relatives aux comptes des dites sécurité sociale et caisses de retraites, et que l'on voit la réalité dans sa nudité absolu, où est passé l'argent, qui s'en est servi et à quelles fins! Où sont les réserves? A qui distribue t'on le fruit du labeur des entreprises et des employés? Pour quels motifs et sur quelles injonctions! La vérité, rien que la vérité, c'est tout ce que l'on attend de nos femmes et hommes publiques, à moins qu'elles et ils soient manifestement de connivence! Un acte de courage doit être commis par ces "politiques", un acte qui rendra sa fierté à notre Peuple qui n'est pas le commis et le vassal des ordonnances de ces banques qui ont bien dû être payés par une réserve quelconque, et laquelle serait la plus à même de les payer, sinon l'argent économisé par les citoyennes et les citoyens de notre Pays? Assez du mensonge! Assez de l'infamie! Assez de cette saturation vouant nos citoyennes et citoyens à la débilité mentale!  Assez de ce mépris de l'intelligence outrageant et affligeant, de ces paroles mielleuses qui ne sont que les couches du mensonge! Demandons les comptes globaux et restituons à la réalité son panache! Et lorsque nous serons exactement à qui a profité la saignée de la sécurité sociale comme des caisses de retraite, nous en demanderons compte et restitution, car nous ne sommes ni des serfs, ni des vilains, que l'on trait comme des vaches allant tout droit à l'abattoir, nous sommes des citoyennes et citoyens responsables qui ne peuvent continuer à se laisser mener dans la boue et la détermination de la boue! Donc des comptes et rien d'autres! Et tous les comptes, et non seulement des masses qu'il conviendra d'analyser analytiquement et systématiquement par des organismes neutres, n'ayant de lien avec l'Etat, qui doit rendre à la vérité ses lettres de noblesses, et c'est pour cela qu'il a été créé! Mesdames et Messieurs les "politiques", nous attendons des actes et non des paroles en l'air, nous voulons et nous aurons quoi qu'il en soit les comptes qui sont sous tendus déficitaires et enfin nous percevrons cette réalité qui ne peut être cachée indéfiniment, car on ne peut prendre presque soixante dix millions de citoyennes et citoyens pour des imbéciles et des vaches à lait, éternellement!

Accounts of the social security

When the loathing reaches the degree of the illegitimacy, one can only note with what a not this predominance becomes the empire of the félonie, the dictatorship, the organized flight! Awake!  The media with the orders say to you in substance that the deficit of the social security would double in one year! Which makes fun you one, the difference represents 10 billion, you read well! The media with the orders say to you that there is an enormous hole in the allowance offices old age, and that it is advisable to increase the retirement age! There too, this matter is scandalous! Now look at what the government gave to the Bankers and associated, you will find the practically exact addition of this gift on the back of the million French workers! Here the most shameless scandal that our Country produced! An absolutely monumental scandal of which we wait until our Deputies ask holding them and outcomes! It is enough to take to us for the cash cows of the financial impéritie, it is enough to tell us twaddles to sleep upright, it is very enough court to be swindled by holding of a government which represents only fifteen percent of French! Beyond passion, quite simply let us ask the accounts and of the social security, and the pension funds, and see which drew there in a unilateral way to the detriment of the future of the Frenchwomen and the French to reinflate ships in perdition, and to sit the carnivorous capacity of those and those which gargarisent their harmful operations for whole Humanity. Enough lies! Accounts, only of the accounts, entries, going from 2000 to 2009! One takes to us for calves, the calves must be made hear and require explanations and not only explanations all countable documentation explaining this delirious perversion which one announces by making us accroire anything! That the policies are drawn up against this excess, this spinelessness and this proclamation excess towards French people, they will have of it courage, it is another business. While waiting for that the public joins together all the sources relating to the accounts of known as the social security and pension funds, and that one sees reality in his nudity absolute, where the money passed, which was used about it and for what a fine! Where are the reserves? With which distributes to you one it fruit of the labor of the companies and the employees? For what a reasons and on what a injunctions! The truth, only the truth, it is all that one awaits from our public wives and men, unless they and they are obviously in complicity! Does an act of courage have to be made by these “policies”, an act which will return its pride to our People which are not the clerk and vassal ordinances of these banks which had well to be paid by an unspecified reserve, and which would be most capable to pay them, if not money saved by the citizens and the citizens of our Country? Enough the lie! Enough the infamy! Enough of this saturation dedicating our citizens and citizens with the mental deficiency!  Enough of this outrageant and afflicting contempt of the intelligence, of these mielleuses words which are only the layers of the lie! Let us ask the total accounts and restore with reality its plume! And when we are exactly with whom benefitted the bleeding from the social security like pension funds, we ask account and for restitution of it, because we are neither of the serfs, nor of the unpleasant ones, whom one milks like cows going straight to the slaughter-house, we are responsible citizens and citizens who cannot continue to let themselves carry out in the mud and the determination of mud! Thus accounts and nothing others! And all the accounts, and not only of the masses which it will be advisable to analyze analytically and systematically by neutral organizations, not having a bond with the State, which must return to the truth its noble letters, and therefore he was created! Mesdames and Sirs the “policies”, we await acts and not idle talk, we want and we will have at all events count who under are tended overdrawn and finally we will perceive this reality which cannot be hidden indefinitely, because one cannot take almost sixty ten citizen and citizen million for imbeciles and cash cows, eternally!

 

© Vincent Thierry