Welcome ! Bienvenue ! New World Organization ®
Home
AU FIL DU TEMPS
DES ARTS
DEBATS
DEVENIR
ALL TEXTS
Documents
LIVRES REFERANTS
LIRE
LIVRES
UNIVERSALITY THEORY
HARMONIA UNIVERSUM
BOUTIQUE
Wrapper
Liens
Flux RSS
Contact
PARTICIPATION
Recherche
FOCUS SUR L'AUTEUR
Latest News
Search
Other Menu
Administrator
 
Home arrow ALL TEXTS arrow POLITIQUE arrow La tyrannie
La tyrannie PDF Imprimer Email
Écrit par Patinet Thierri   
Vendredi 29 Janvier 2010 à 13:05

La tyrannie

La France est devenue le terrain d'élection de tout ce qui n'est pas elle, savoir la duplicité, la forfaiture, et la monstruosité. L'Esprit chevaleresque n'y existe plus, passé sous le joug du terrorisme intellectuel le plus ignoble, celui de la barbarie. Le pouvoir qui devrait lutter contre cette éloquence de l'inadmissible, de la défection, de l'irréalité la plus putride, bien au contraire y croise ses féaux, ses destructeurs en puissance, toute cette lie de la Vie qui de pacotille en verroterie s'y déploie afin de détruire la Nation, l'Identité, la structure même de la réalité Française, son humanisme et son universalisme. Il n'est pas de jour pour en voir les fléaux, il n'est pas de minute pour en reconnaître le degré de pourrissement qu'il inspire, il n'est pas de seconde pour en subir la déficience et la morgue, cette médiocrité qui brille de ses dénaturations! Notre ex premier Ministre qui a été lavé de tout soupçon par la justice se trouve du jour au lendemain replacé dans le contexte de la Loi par appel du Parquet aux ordres. Qu'est-il donc pour ainsi gêner? Qu'a t'il fait pour ainsi exacerber le fiel des tenants actuels du pouvoir? Lorsqu'on aura bien compris que deux visions du monde s'affrontent, l'une mondialiste, dont les apparatchiks sont qui, maoïste, trotskyste, gramciste, émanations du néo conservatisme le plus obligeant, ne cherchant que par la force à imposer ses visions d'un monde gouverné par une ONU aux ordres de leur utopie luciférienne,  l'autre Universaliste, humaniste respectueuse des Nations, des Identités et de la Liberté, cherchant à construire un Monde harmonieux. Si l'on a bien compris cela, on comprendra que notre Ex Premier Ministre ne soit pas en odeur de sainteté pour tous les néo conservateurs qui trônent au pouvoir, à telle fin que "le croc de boucher" lui était destiné. Si on se rappelle de son intervention à l'ONU concernant l'entrée des troupes en Irak, on comprendra bien qu'il ne lui a jamais été pardonné. De quel pardon parle t'on? De la reptation, de l'inféodation, de la vassalité, au mensonge, à la duperie, qu'un Etre Humain qui a de l'honneur ne saurait accepter. Et pourquoi cela se passe t'il ainsi? Tout simplement parce qu'il existe une échéance présidentielle en 2012, et le seul à avoir une stature de chef d'Etat, n'est-il pas tout simplement notre ex Premier Ministre qui pourrait restituer à la France sa dignité, son éloquence, son prestige, et sa vigueur universaliste. Ne vous fiez pas aux apparences, les socialistes qui mangent dans la même marmite que les néo conservateurs, tous deux affiliés à leurs humanicides préférés, ces nains écologiques qui prétendent faire de la politique, ainsi que ce parti anti capitaliste qui regarde son grand frère avec des yeux doux, ne peuvent être que ravis par ce qui arrive. La gamelle peut continuer à trébucher sans que se plaigne le Peuple à qui on fait des mamours tout en ensevelissant son Identité, sa Nation, sa force, en le noyant dans les dettes, ces dettes ignobles qui ne sont dues qu'au fait que nous soyons obligés d'emprunter, afin de nourrir toute la banque internationale, alors que nous pourrions battre monnaie. Je pense que le "pouvoir" vient de commettre ici une singulière erreur, les Françaises et les Français ne sont pas dupes, et les élections quelles qu'elles soient risquent de connaître des résultats surprenants, ou bien pire encore, connaître un taux d'absention sans précédent ce qui ne donnera en aucun cas le droit de se valoir élu à ces minorités qui de coup d'état en coup d'état réduisent la France à une carpette, une vassale à tout ce qui n'est pas elle, et tout ce qui ne sera jamais elle, que l'on se rassure. Car la France c'est autre chose que ces actions despotiques, ces actions iniques, ces actions délirantes entretenues par tous les vassaux et tous les nains ridicules qui se prosternent, ces non-humains qui voudraient voir détruite notre Nation. La barbarie est en notre lieu, prenons en mesure et ne baissons surtout pas les bras. Il y aura d'autres temps, le nazisme a duré allez trente ans, le communisme soixante seize ans, ce nazi-communisme ne durera plus longtemps, dix ans, douze ans peut être, et encore, car ce monde n'est pas un monde peuplé d'esclaves et en toutes Nations s'élèvent de plus en plus, et avec autorité les signes qui permettent de penser que nous sortirons de cette Voie inversée à brève échéance. En attendant que chacun juge le fait relaté et comprenne que la tyrannie n'est plus un mot dans notre pauvre France en haillons. A suivre

Tyranny

France became the ground of election of all that is not it, knowledge duplicity, the breach, and the monstrosity. The chivalrous Spirit does not exist there any more, last under the yoke of the intellectual terrorism most wretched, that of cruelty. The capacity which should fight against this eloquence of inadmissible, of the defection, of the most putrid unreality, quite to the contrary crosses there its féaux, its destructors in power, all these dregs of the Life which of shoddy goods in small glassware is spread there in order to destroy the Nation, the Identity, the structure even of French reality, its humanism and its universalism. It is not day to see of them the plagues, it is not minute to recognize of it the degree of rotting which it inspires, it is not second to undergo deficiency and the mortuary of it, this mediocrity which shines of its denaturations! Our ex Prime Minister who was washed of any suspicion by justice finds day at the following day replaced in the context of the Law by call of the Parquet floor with the orders. What is it thus for thus obstructing? What has you it makes for thus exacerbating the gall of holding current capacity? When it is well understood that two visions of the world clash, one mondialist, whose apparatchiks are who, Maoist, trotskyste, gramcist, emanations of the néo the most kind conservatism, seeking only by the force to impose its visions of a world controlled by UNO on the orders of their Utopia luciférienne, the other Universalist, humanistic respectful of the Nations, Identities and Freedom, seeking to build a harmonious World. If that were well included/understood, it will be understood that our Ex Prime Minister is not in odor of holiness for all the preserving néo which trônent with the capacity, for such purpose that “the butcher's hook” was intended to him. If one remembers of his intervention to UNO concerning the entry of the troops in Iraq, one will include/understand well that it forgiven forever him. About which forgiveness does speak you one? Snaking, infeodation, vassalage, with the lie, with deception, that an Human being which has honor could not accept. And why does that occur you thus it? Quite simply because there exists a presidential term in 2012, and the only one to have a stature of Head of State, is not it quite simply our ex Prime Minister who could restore in France his dignity, his eloquence, his prestige, and his strength universalist. You do not trust appearances, the Socialists who eat in the same pot as the preserving néo, both affiliated with their ecological humanicides preferred, these dwarves which claim to make of the policy, as this capitalist anti party who looks at his big brother with soft eyes, can be only delighted by what arrives. The mess tin can continue to stumble without the People complaining with which one make fondlings while burying his Identity, his Nation, his force, by drowning it in the debts, these debts wretched which are due only to the fact that we are obliged to borrow, with nourishing all the international bank, whereas we could beat currency. I think that the “capacity” has just made here a singular error, the Frenchwomen and the French are not easily deceived, and the elections whatever they are risk to still know surprising results, or worse, to know an absentee rate without precedent what will not give to in no case the right to be worth elected with these minorities which of coup d'etat in coup d'etat reduce France to a rug, vassal with all that is not it, and all that will be never it, that one reassures. Because France it is other thing which these despotic actions, these iniquitous actions, these delirious actions maintained by all the vassal ones and all the ridiculous dwarves who prosternent themselves, these not-human which would like to see destroyed our Nation. Cruelty is in our place, take in measurement and let us not lower especially the arms. Other times ago, the Nazism lasted go thirty years, Communism sixteen years, this Nazi-Communism will not last a long time, ten years, twelve years can be, and still, because this world is not a world populated slaves and in all Nations rise more and more, and with authority the signs which make it possible to think that we will leave this Way reversed shortly. While waiting for that each one considers the fact reported and understands that tyranny is not any more one word in our poor France haillons some. To follow

© Vincent Thierry

Dernière Mise à jour ( Lundi 08 Février 2010 à 13:22 )