Welcome ! Bienvenue ! New World Organization ®
Home
AU FIL DU TEMPS
DES ARTS
DEBATS
DEVENIR
ALL TEXTS
Documents
LIVRES REFERANTS
LIRE
LIVRES
UNIVERSALITY THEORY
HARMONIA UNIVERSUM
BOUTIQUE
Wrapper
Liens
Flux RSS
Contact
PARTICIPATION
Recherche
FOCUS SUR L'AUTEUR
Latest News
Search
Other Menu
Administrator
 
Home arrow ALL TEXTS arrow POLITIQUE arrow Retraites dorées
Retraites dorées PDF Imprimer Email
Écrit par Patinet Thierri   
Vendredi 12 Février 2010 à 14:13

Objet : Fw: RETRAITES DORÉES
>  
> Il y a pire que nos députés, si si, c'est possible!!!
>  Les technocrates européens jouissent de véritables retraites de nababs...> > > > > >
> Même les parlementaires qui, pourtant, bénéficient de la /Rolls des régimes spéciaux, ne reçoivent pas le tiers de ce qu'ils touchent... C'est dire !
>
> Giovanni Buttarelli, qui occupe le poste de "contrôleur adjoint de la protection des données", aura acquis après seulement 1 an et 11 mois de service (en novembre 2010), une retraite de 1 515 € / mois.
>
> L'équivalent de ce que touche, en moyenne, un salarié français du secteur privé après une carrière complète (40 ans).
> Son collègue, Peter Hustinx, vient de voir son contrat de cinq ans renouvelé. Après 10 années, lui aura droit à près de 9 000 € de retraite / mois.
> C'est simple, plus personne ne leur demande des comptes et ils ont bien décidé d'en profiter. C'est comme si, pour leur retraite, on leur avait fait un chèque en blanc.
> En plus, beaucoup d'autres technocrates profitent d'un tel privilège :
>
> 1. Roger Grass, greffier à la Cour de justice européenne, va toucher 12 500 € de retraite par mois;
> 2. Pernilla Lindh, juge au Tribunal de première instance, 12 900 € / mois;
> 3. Damaso Ruiz-Jarabo Colomer, avocat général, 14 000 € / mois.
> 4. Etc.
>

Consultez la liste
> http://www.kdo-mailing.com/redirect.asp?numlien=1276&numnews=1356&numabonne=62286
>
> Pour eux, c'est le jackpot. En poste depuis le milieu des années 1990, ils sont assurés de valider une carrière complète et, donc, d'obtenir le maximum : 70 % du dernier salaire.
>
> Car, c'est à peine croyable... Non seulement leurs pensions crèvent les plafonds mais il leur suffit de 15 années et demie pour valider une carrière complète alors que pour vous, comme pour moi, il faut se tuer à la tâche pendant 40 ans et, bientôt, 41 ans.
>
> Face à la faillite de nos systèmes de retraite, les technocrates de Bruxelles recommandent l'allongement des carrières : 37,5 ans, 40 ans, 41 ans (en 2012), 42 ans (en 2020), etc. Mais, pour eux, pas de problème, le taux plein c'est 15,5 ans... De qui se moque-t-on ?
>
> A l'origine, ces retraites de nababs étaient réservées aux membres de la Commission européenne puis, au fil des années, elles ont également été accordées à d'autres fonctionnaires. Maintenant, ils sont toute une armée à en profiter : juges, magistrats, greffiers, contrôleurs, médiateur, etc.
>
> Mais le pire, dans cette affaire, c'est qu'ils ne cotisent même pas pour leur super retraite. Pas un centime d'euro, tout est à la charge du contribuable...
> Nous, nous cotisons plein pot toute notre vie et, au moindre retard de paiement, c'est la déferlante : rappels, amendes, pénalités de retard, etc.
> Aucune pitié. Eux, ils (se) sont carrément exonérés. On croit rêver !
> Rendez-vous compte, même les magistrats de la Cour des comptes européenne qui, pourtant, sont censés contrôler si les dépenses de l'Union européenne sont légales, faites au moindre coût et pour l'objectif auxquelles elles sont destinées.../ ", profitent du système et ne paient pas de cotisations.
>
> Et, que dire de tous ces technocrates qui ne manquent pas une occasion de jouer les "gendarmes de Bruxelles" et ne cessent de donner des leçons d'orthodoxie budgétaire alors qu'ils ont les deux mains, jusqu'aux coudes, dans le pot de confiture ?
>

A l'heure où l'avenir de nos retraites est gravement compromis par la violence de la crise économique et la brutalité du choc démographique, les fonctionnaires européens bénéficient, à nos frais, de pensions de 12 500 à 14 000 € / mois, après seulement 15 ans de carrière et sans même cotiser... C'est une pure provocation !
>
> Mon objectif est d'alerter tous les citoyens des Etats membres de l'Union Européenne. Ensemble nous pouvons créer un véritable raz de marée.
>
> Il est hors de question que les technocrates européens continuent à jouir, à nos frais et en toute impunité, de telles
> retraites. Nous allons leur remettre les pieds sur terre
> Sauvegarde Retraites a réalisé une étude précise et très documentée qui prouve par "A+B" l'ampleur du scandale. Elle a déjà été reprise par les médias
>
> http://www.lepoint.fr/actualites-economie/2009-05-19/revelations-les-retraites-en-or-des-hauts-fonctionnaires-europeens/916/0/344867
> Diffusons, diffusons massivement auprès de tous les relais des vingt-sept pays de l'Union Européenne, il en restera bien quelque chose…
>

A diffuser largement à votre carnet d'adresse

 

Subject: Fw: GILDED RETIREMENTS
>  
> There is worse than our deputies, if, it is possible!!!
> the European technocrats enjoy true retirements of nabobs… > > > > > >
> Even the members of Parliament who, however, profit from the /Rolls of the special diets, do not receive the third of what they touch… It is to say!
>
> Giovanni Buttarelli, which occupies the post of “assistant controller of the data protection”, will have acquired after only 1 year and 11 months of service (in November 2010), a retirement of 1.515 €/month.
>
> the equivalent of what touches, on average, a French employee of the private sector after a complete career (40 years).
> His/her colleague, Peter Hustinx, has just seen his five year old contract renewed. After 10 years, to nearly 9.000 € be entitledwill be entitled to him to retirement/month.
> It is simple, nobody any more asks them for accounts and they decided well to benefit from it. It is like if, for their retirement, one had made them a blank check.
> moreover, much from other technocrats benefit from such a privilege:
>
> 1. Fatty Roger, clerk at the European Court of justice, will touch 12.500 € of retirement per month;
> 2. Pernilla Lindh, judge at the County court, 12.900 €/month;
> 3. Damaso Ruiz-Jarabo Colomer, prosecuting attorney, 14.000 €/month.
> 4. Etc
>

Consult the list
> http://www.kdo-mailing.com/redirect.asp?numlien=1276&numnews=1356&numabonne=62286
>
> For them, it is the jackpot. In station since the middle of the years 1990, they are ensured to validate a complete career and, therefore, to obtain the maximum: 70% of the last wages.
>
> Because, it is hardly believable… Not only their pensions burst the ceilings but it is enough for them 15 years and half to validate a complete career whereas for you, as me, it is necessary to be worked to death during 40 years and, soon, 41 years.
>
> Vis-a-vis the bankruptcy of our retirement schemes, the technocrats of Brussels recommend the lengthening of the careers: 37,5 years, 40 years, 41 years (in 2012), 42 years (in 2020), etc But, for them, not of problem, full rate they is 15,5 years… Which makes fun one?
>
> In the beginning, these retirements of nabobs were reserved to the members of the European commission then, with the passing of years, they were also granted to other civils servant. Now, they are a whole army to benefit from it: judges, magistrates, clerks, controllers, mediator, etc
>
> But the worst, in this business, it is that they do not even cotisent for their super retirement. Not a centime of euro, all is with the load of the taxpayer…
> Us, we cotisons full pot all our life and, with the least delay of payment, it is the beachcomber: recalls, fines, late penalties, etc
> No pity. They, they () are straightforwardly exonerated. One believes to dream!
> Go account, even the magistrates of the Court of Auditors European who, however, are supposed to control if the expenditure of the European Union, is made legal with the lower costs and for the objective for which they are intended…/“, benefit from the system and do not pay contributions.
>
> And, that to say of all these technocrats who do not miss an occasion to play the “gendarmes of Brussels” and do not cease giving lessons of budgetary orthodoxy whereas they have the two hands, to the elbows, in the pot of jam?
>

Per hour when the future of our retirements is seriously compromised by the violence of the economic crisis and the brutality of the demographic shock, the European civils servant profit, with our expenses, of pensions from 12.500 to 14.000 €/month, after only 15 years of career and without very cotiser… It is a pure provocation!
>
> My objective is to alert all the citizens of the Member States of the European Union. Together we can create a true tidal wave.
>
> It is out of the question which the European technocrats continue to enjoy, with our expenses and in all impunity, of such
> retirements. We will give the feet on the ground to them
> Sauvegarde Retirements made a study specifies and very documented which proves by “A+B” the extent of the scandal. It was already taken again by the media
>
> http://www.lepoint.fr/actualites-economie/2009-05-19/revelations-les-retraites-en-or-des-hauts-fonctionnaires-europeens/916/0/344867
> Let us diffuse, diffuse massively near all the relays of the twenty-seven countries of the European Union, it will remain about it well something…
>

To diffuse widely with your address book