Welcome ! Bienvenue ! New World Organization ®
Home
AU FIL DU TEMPS
DES ARTS
DEBATS
DEVENIR
ALL TEXTS
Documents
LIVRES REFERANTS
LIRE
LIVRES
UNIVERSALITY THEORY
HARMONIA UNIVERSUM
BOUTIQUE
Wrapper
Liens
Flux RSS
Contact
PARTICIPATION
Recherche
FOCUS SUR L'AUTEUR
Latest News
Search
Other Menu
Administrator
 
Home arrow ALL TEXTS arrow CIVILISATIONS arrow Mesure pour mesure
Mesure pour mesure PDF Imprimer Email
Écrit par Patinet Thierri   
Lundi 26 Avril 2010 à 13:34

Mesure pour mesure

 

Mesure pour mesure, serait-il temps, avant que le Rubicon soit franchi par tous les faiseurs de guerre que les Peuples se réveillent et circonscrivent cette prétention à la barbarie. Après l'Afghanistan qui est un échec patent où finalement ne se portent bien que les pipelines et les champs de drogue, l'Irak, qui est un bourbier sans nom où s'entretuent les communautés - mais cela était prévisible - où ne se portent bien que les flux pétroliers, l'Iran est dans la ligne de mire au prétexte d'arme de destruction massive - une fois suffit avec l'Irak! - qui n'existent que dans l'imagination des va en guerre qui n'attendent que le feu vert des gouvernements afin de vendre leurs propres armements, louer leurs troupes de chocs, marchés de milliards de dollars, pour lesquels la vie humaine n'a aucune espèce d'importance. Cette nouvelle guerre est-elle nécessaire? En aucun cas, elle ne sera ni préventive, ni guérisseuse, par contre elle permettra d'amorcer une troisième guerre mondiale qui ne pourra que dégénérer en conflit véritable dans laquelle seront impliqués les Etats Unis, la Chine, la Russie et les Etats "onusiens". Alors, quels motifs réels se cachent derrière cette détermination? La naissance d'un gestalt d'états nations sous la direction d'Israël au cœur du moyen orient ? La mise en coupe réglée des réserves pétrolières des divers états du moyen orient? Un peu des deux, bien entendu, mais en aucun cas ceux d'intentions qui déclarent vouloir instituer la Démocratie. Cette guerre en préparation, retardée  plusieurs fois, n'a donc aucune légitimité au sens de la défense de la sécurité des Peuples. Pas  plus que n'en avaient les précédentes qui perdurent. A ce titre il conviendrait que tout un chacun puisse voir le film "green zone", film Américain remarquable qui dit enfin tout haut ce que chacun pense tout bas, dans la terreur de se voir incarcéré pour délit d'opinion de nature terroriste! Que faire pour que cette guerre qui peut déboucher sur une troisième guerre mondiale générale ne se fasse pas? Il ne faut bien sûr pas attendre après l'ONU qui aujourd'hui est totalement phagocytée par la Lucy trust, le néo conservatisme, le déploiement de la terreur "écologiste", l'eugénisme institutionnalisé, l'instauration du "nouvel" ordre mondial pour faire quelque chose. Les forces nécessaires pour éviter ce conflit généralisé se trouvent en nous, et uniquement en nous, et peuvent générer un contre poids général face aux décisions arbitraires qui pourraient être mises en œuvre. Ces forces relèvent de la manifestation ordonnée en chaque Peuple d'un non massif à ce génocide préparé, calculé, et créé de toute pièce, un non massif relayée par les représentants des Peuples, dans toutes les institutions, qu'elles soient communales, départementales, régionales, nationales, internationales, mondiale, un non massif exprimé et véhiculé par toutes les ONG, et par toute personne privée ou morale qui se doit par de là ce non de faire en sorte qu'aucun de ses votes n'aille vers les vas en guerre, qu'aucun de ses achats n'aille faire vivre des entreprises qui travaillent pour cette guerre. Cela semble irréaliste dans l'indifférence existante, cette amorphie généralisée de mouton qui pavane dans le néant intellectuel. Ce n'est pas pour autant que l'on doit baisser les bras. Faire prendre conscience que la Guerre est un acte de barbarie n'est pas inutile, surtout lorsqu'il n'y pas de cause à cet acte sinon que celui de voir s'enrichir et couronner celles et ceux qui la fomentent. La duplicité comme l'hypocrisie ne peuvent durer éternellement. Rien n'est figé et si demain six milliards d'Etres Humains se dressent contre cette guerre, on voit difficilement comment les vas en guerre se sortiront de l'impasse qu'ils créent, sinon à les voir utiliser leurs mercenaires pour tuer ces six milliards d'Etres Humains. Je vous rassure, ils n'y parviendront jamais, la quantité est un règne sur lequel, malgré tout ce que l'on veut faire accroire, on ne peut rien, strictement rien, d'où le cadenas chimique que chacun supporte en se nourrissant de produits hautement autorisés, le cadenas intellectuel diligenté par les médias statuant l'imbécilité chronique maîtresse de ce petit monde, le cadenas spirituel engrangé par l'appauvrissement religieux, tous cadenas qui ne sont là que pour empêcher l'Etre Humain d'accéder à son unité, tous cadenas aussi, qui sont d'une fragilité extrême dans le règne de la quantité et dont les verrous sautent irrémédiablement lorsque ce règne donne sa puissance. Car cette puissance est levier même de la survie, et par là même survie de la Vie elle même. Un peu de courage donc aux citoyennes et citoyens de ce monde! A moins qu'ils ne préfèrent subir le sort des moutons qui tendent la gorge vers leur bourreau, à moins qu'ils ne remettent entre les mains de l'économique, qui n'est qu'une branche du réel, leur devenir qui sera celui de l'esclave affligeant, à moins qu'ils considèrent qu'ils n'ont pas besoins de vivre libre dans un monde libre, à moins qu'ils veuillent, et cela n'est pas incertain, se démettre de la Vie. Il est temps aux Etres Humains de prendre leur destin en main, mais pour cela il faut arrêter de se réfugier dans le giron de l'illusion, de la thématique de la terreur orientée, du placer beau, de la reptation, de cette face inversée de l'Humain qui le veut larve. Il n'est pas difficile à chacun de se redresser lorsqu'il regarde au delà des apparences pour voir que se bâtit l'empire du vide autour de soi, cet empire administré par l'économique qui naturellement doit être sous les ordres du Politique, et qui ce jour pavane sur les ruines du Politique, ruines encouragées par la veulerie et la bassesse, par la forfaiture et la trahison, par le viol systématique de la pensée par l'intermédiaire des médias et de leurs aréopages entièrement entre les mains de l'économique. Ne pas le voir est une chose, ne pas vouloir le voir est pire, et entraîne cette situation particulièrement délirante où l'on voit les Nations se brader pour quelques deniers, se dissoudre dans les carcans d'une atrophie purulente que l'on nomme pour notre environnement l'"europe", - ah! la belle "europe" qui laisse tomber la Grèce et lui met le carcan autour du cou en l'assignant à quémander à ce FMI abject qui ne donne qu'en fonction de la participation de tout un chacun des Pays à ce "nouvel" ordre mondial entièrement domestiqué par l'économique ! On a du mal à comprendre comment la Grèce ne se retire pas de cette organisation euro mondialiste alors qu'elle s'apprête à asservir son Peuple en agréant à la domesticité du FMI! -  Mais le courage existe t'il encore? Le courage des Peuples, oui, mais faut-il encore qu'ils se dressent contre cette suffisance et cette arrogance qui veut les dominer, contre les fléaux qui conduisent les Peuples à l'agonie monétaire pour leurs tribales arborescences, leurs déshérences coutumières, et qui font payer aux Peuples leurs désordres et leur anarchie princière! Ainsi alors que les marchands nous conduisent vers une guerre mondiale, serait-il temps que chacun en conscience en son Peuple se lève contre le parjure, dans le respect des règles démocratiques qui aujourd'hui ne sont plus que des haillons, en élisant la capacité Politique, et non la nuisance économique, au pouvoir, capacité qui balaiera les scories qui détruisent les Nations, en implantant une Banque Nationale, qui créera sa monnaie, et ne sera pas redevable à un monde parasité, en restituant aux armées l'Armée du Peuple, ayant pour  devoir sacré de défendre sur mer, sur terre et dans les airs, son Pays, en faisant respecter l'intégrité de l'Identité du Peuple qu'il dirige par des lois concrètes et naturelles, en restituant à l'économie sa fonction qui est celle de faire prospérer son Peuple, dans les domaines de l'agriculture, de la pèche, de l'industrie et des services, en prohibant toutes sectes de quelque origine qu'elle soit qui viendrait à attenter à la constitution du Pays, en se dégageant de tous traités antérieurs qui viendraient à mettre en faillite la constitution du Pays, enfin en se fédérant avec des Nations Libres dans un Monde Libre, pour investir les Institutions internationales existantes et leur restituer leur sens qui n'est pas celui de se voir contraint et lié au coup d'état permanent de l'économique, mais bien de faire rayonner le devenir Humain par un agencement précis de l'ensemble des Nations par un Ordre de la Capacité redevable à chacune des Nations de ses actes qui n'auront d'autres buts que d'harmoniser les rapports Humains à travers ce petit Monde. Nous en sommes très éloignés et pourtant si proche si et si seulement l'Etre Humain se réveille et ne s'abandonne pas à la thématique de l'impuissance gréée et générée par la voie inversée de l'économique qui se veut modélisation, alors qu'elle n'est que défaillance et atrophie. Réveillez vous. A suivre.

 

Measure for measurement

 

Measure for measurement, would be it time, before Rubicon is crossed by all the makers of war which the People awake and circumscribe this claim with cruelty. After Afghanistan which is a obvious failure where finally do not go although the pipelines and the fields of drug, Iraq, which is a mud pit without name where the communities - but that entretuent themselves was foreseeable - where do not go although oil flows, Iran are in the line of sight with the pretext of weapon of massive destruction - once is enough with Iraq! - which does not exist that in the imagination of goes in war which awaits only the green light of the governments in order to sell their own armaments, to rent their shock troops, markets of billion dollars, for which the human life does not have any species of importance. Is this new war necessary? To in no case, it will be neither preventive, nor healer, on the other hand it will make it possible to start a third world war which will be able to only degenerate into true conflict in which will be implied the United States, China, the “U.N.” Russia and States. Then, which real reasons hide behind this determination? Birth of a gestalt of states nations under the direction of Israel in the middle of the Middle-East? The setting out of cut regulated of oil reserves of the various states of the Middle-East? A little both, of course, but to in no case those of intentions which state to want to institute the Democracy. This war in preparation, delayed several times, thus does not have any legitimacy within the meaning of the defense of the safety of the People. Not more than the preceding ones did not have any which perdurent. For this reason it would be appropriate that each and everyone can see film “green zone”, American film remarkable which says finally very high what each one thinks low, in terror to be seen imprisoned for offense of terrorist opinion of nature! What to make so that this war which can lead to a third general world war does not make? One should not of course wait after UNO which today is completely phagocytée by Lucy trust, the néo conservatism, the deployment of terror “ecologist”, the institutionalized eugenism, the introduction of the “new” world order to do something. The forces necessary to avoid this generalized conflict are in us, and only in us, and can generate against general weight vis-a-vis the arbitrary decisions which could be implemented. These forces concern the demonstration ordered in each People of nona solid mass to this prepared genocide, calculated, and created of any part, nona solid mass relayed by the representatives of the People, in all the institutions, which they are communal, departmental, regional, national, international, world, nona solid mass expressed and conveyed by all ONG, and any individual or morals which must by from there this not making so that none of its votes goes towards go in war, that none of its purchases will make live companies which work for this war. That seems unrealistic in the existing indifference, this amorphie generalized of sheep which pavane in intellectual nothing. It is not in so far as one must lower the arms. To make become aware that the War is an barbarous act is not useless, especially when it there not of cause to this act if not that to see to grow rich and crown those and those which foment it. Duplicity as hypocrisy cannot last eternally. Nothing is solidified and so tomorrow six billion Human beings is drawn up against this war, one sees with difficulty how suit them in war will leave themselves the dead end which they create, if not to see them using their mercenaries to kill this six billion Human beings. I reassure you, they will never reach that point, the quantity is a reign on which, despite everything that one wants to do accroire, one can nothing, strictly nothing, from where the chemical lock that each one supports by nourishing highly authorized products, the intellectual lock diligenté by the media ruling the main chronic imbecillity of this small world, the spiritual lock garnered by religious impoverishment, all locks which are there only to prevent the Human being from reaching its unit, all locks also, which are of an extreme brittleness in the reign of the quantity and whose bolts jump irremediably when this reign gives its power. Because this power is lever even of survival, and consequently survival of the Life it even. A little courage thus to the citizens and citizens of this world! Unless they do not prefer to undergo the fate of the sheep which tighten the throat towards their torturer, unless they do not give between the hands of the economic one, which is not that a branch of the reality, their to become which will be that of the afflicting slave, unless they consider that they do not have needs to live free in a free world, unless they want, and that is not dubious, to dislocate Life. It is time with the Human beings to take their destiny in hand, but for that it is necessary to stop taking refuge in the bosom of the illusion, of the set of themes of directed terror, placing beautiful, the snaking, this face reversed of Human which wants it larva. It is not difficult with each one to be rectified when it looks beyond appearances to see that the empire of the vacuum around oneself is built, this empire managed by the economic one which naturally must be under the orders of the Policy, and which this day pavane on the ruins of the Policy, ruins encouraged by the spinelessness and lowness, the breach and treason, the systematic rape of the thought via the media and their learned assemblies entirely between the hands of the economic one. Not to see it is a thing, not to want to see it is worse, and involves this particularly delirious situation where one sees the Nations being sold off for some sums of money, to dissolve in the yokes of a purulent atrophy that one names for our environment “Europe”, - ah! beautiful “Europe” which drops puts Greece and him the yoke around the neck by assigning it to beg in this contemptible IMF which gives only according to the participation of each and everyone of the Countries in this “new” world order entirely domesticated by the economic one! There is evil to include/understand how Greece does not withdraw this organization euro mondialist whereas it is on the point of controlling its People while approving with the domesticity of the IMF! - But does courage still exist you there? The courage of the People, yes, but is necessary it still that they are drawn up against this sufficiency and this arrogance which wants to dominate them, against the plagues which lead the People to the monetary anguish for their tribal tree structures, their usual déshérences, and which makes pay to the People their disorders and their princely anarchy! Thus whereas the merchants lead us towards a world war, it would be time that each one in conscience in its People rises against the perjury, in the compliance with the democratic rules which today are not any more that haillons, by electing the Politique capacity, and not the economic harmful effect, with the capacity, capacity which will sweep slags which destroy the Nations, by establishing a National Bank, which will create its currency, and will not be indebted in a parasitized world, by restoring with the armies the Army of the People, having for sacred duty to defend on sea, ground and in the airs, its Country, while making respect itintegrity of the Identity of the People which it directs by concrete and natural laws, by restoring with the economy its function which is that to make thrive its People, in the fields of agriculture, sins, industry and the services, by prohibiting all sects of some origin that it is which has made an attempt on the constitution of the Countries, while being released from all treated former which have suddenly put in bankruptcy the constitution of the Country, finally while federating with Free Nations in a Free world, to invest the existing International institutions and has suddenly restored their direction to them which is not that to see itself constrained and related to the blow ofpermanent state of economic, but to make well radiate to become to it Human by a precise fitting of the whole of the Nations by an Order of the indebted Capacity to each Nation of its acts which will have other goals only to harmonize the Humains reports/ratios through this small world. We of it are very distant and yet so near if and so only the Human being awakes and does not give up with the set of themes of the impotence gréée and generated by the way reversed of economic which wants to be modeling, whereas it is only failure and atrophies. Awake. To follow.

 

© Vincent Thierry