Welcome ! Bienvenue ! New World Organization ®
Home
AU FIL DU TEMPS
DES ARTS
DEBATS
DEVENIR
ALL TEXTS
Documents
LIVRES REFERANTS
LIRE
LIVRES
UNIVERSALITY THEORY
HARMONIA UNIVERSUM
BOUTIQUE
Wrapper
Liens
Flux RSS
Contact
PARTICIPATION
Recherche
FOCUS SUR L'AUTEUR
Latest News
Search
Other Menu
Administrator
 
Home arrow ALL TEXTS arrow CIVILISATIONS arrow Grèce toujours
Grèce toujours PDF Imprimer Email
Écrit par Patinet Thierri   
Jeudi 06 Mai 2010 à 13:51

Grèce toujours

De qui se moque t'on? L'horreur est l'aboutissement de cette crise voulant rendre esclave le Peuple Grec, l'horreur conditionnée et manipulée par la provocation! Je le disais lors d'un de mes précédents, le meurtre ne fait pas peur à cette répugnance qui tient les leviers de la désintégration, au moment même où le représentant de la Banque "européenne " déclare sans ambages  au CFR que la "gouvernance mondiale" s'instaure, et que le représentant du FMI clame haut et fort que le dit FMI doit devenir la banque mondiale, une banque brûle en Grèce ( il faudra expliquer au public comment un cocktail Molotov peut faire exploser une vitre blindée...) occasionnant trois victimes que l'on présente comme des martyrs de pseudos "anarchistes", voyant au même instant le "président de l'union européenne" statuer sur ce fait. La manipulation est trop répugnante pour qu'il ne soit pas fait la lumière sur cette affaire ayant occasionné la mort de trois Etres Humains, pris dans l'engrenage de ce pourrissement voulant l'employé esclave de "maîtres". Nous attendons que cette lumière soit faites globalement et que les impétrants à cet acte commandité ou non soient jugés comme les criminels qu'ils sont. Gageons qu'ils auront déjà disparus, coulés dans des chapes de béton en méditerranée, où bien qu'ils sont déjà partis sous d'autres cieux plus cléments. La manipulation de l'horreur est le privilège de ces pouvoirs qui s'auto protègent actuellement comme jamais. On ne voit pas un seul instant le Peuple Grec prendre le moindre plaisir à détruire une Vie pour que tout un chacun se retourne contre le mouvement qu'il déploie, un mouvement naturel qui devra faire plier cette infamie qui  dans son arrogance lui impose de payer pour celles et ceux qui le  conchient! Il suffit de cette médiocrité humaine qui s'affirme autorité, assistée par ses chiens de guerre, et ses larves outrancières. Il serait temps de nettoyer les écuries d'Augias où se prosternent les tueurs nés de nos civilisations, de nos Identités, de nos Peuples, de nos Nations, de nos coutumes et de nos droits d'Etres vivants. Le non-être ne peut continuer à croire un seul instant qu'il ne sera pas jugé par des actes de salubrité publique! A trop ignorer les réalités, il se perd dans ses fantasmes, dans ses contes de terreurs pour enfant. Qu'il prenne en compte que le National Socialisme a été détruit, et que le communisme son grand frère a été détruit de même, ainsi son idéologie outrecuidante de nazi communiste disparaitra de même, ce n'est qu'une question de temps, et ce ne seront ses crimes, sa violence, sa destruction qui y changeront quelque chose: les Peuples sont nés libres et resteront libres, qu'il le veuille ou non! Sans être grand clerc on peut prévoir d'ici une décennie une révolution absolument impitoyable face auxquelles les révolutions de 1789 et 1917 seront de pâles miroirs, si l'abus continue de cette manière. Car qui ne voit pas actuellement que la Grèce n'est qu'un laboratoire pour tous les mondialistes inféodés cherchant à savoir jusqu' où ira ce Peuple condamné à l'esclavage? En tant qu'homme de bonne volonté, je ne souhaite pas que ces extrémités arrivent, mais devant la violence pandémique de l'arrogance, la paupérisation globale, que peut donc faire un Peuple? Face à cet inévitable, il serait temps que les sociétés de pensée fassent le ménage dans leurs cénacles totalement déconnectés du réel, nettoient leurs écuries des monstres qui s'y cachent à foison, des apprentis dictateurs, des recéleurs de la pensée unique, des nains qui s'imaginent des stratèges alors que maintenant découverts ils ne représentent que la faiblesse de la médiocrité. Car où se situe la capacité dans ces aréopages qui s'imaginent les maîtres de ce monde? A part la capacité de la destruction? Une économie qui s'en va au fil de l'eau pour nourrir des parasites qui ont phagocyté ces sociétés de pensée, un rempart pour défendre des privilèges virtuels, une acculturation pratiquement totale des Peuples, voilà la création de leurs désintégrations qu'il nomme "nouvel ordre mondial", quelle perspective! Et il en est encore pour défendre cette ignominie qui réduit l'Etre Humain au larvaire, à l'infect, à la corruption de la reptation! Les uns les autres n'ont aucune notoriété, les sondages les placent au plus bas dans le cœur des Peuples, et ils voudraient que les Peuples leurs obéissent? Mais comment peut on obéir à l'infection, au sida intellectuel, à l'esclavage? Aucun Etre Humain qui se respecte sur cette planète n'acceptera ce chantage à la désintégration! Je le répète face à cette violence répugnante, il faut opposer la Loi de la non violence, de la Démocratie, par ce qui est le cœur du vivant qui ne peut prendre que deux routes, celles de l'évolution, ou bien celle du statisme afin de bloquer définitivement et radicalement l'involution et ses prêtres de Thanatos qui aujourd'hui paradent sur cette atrophie que l'on nomme "le nouvel ordre mondial". Oui le monde sera un jour uni mais en aucun cas sous le feu de l'économique qui n'est qu'une branche du réel et non sa totalité. Oui les Nations se fédéreront en respect d'elle même et des autres, en conscience de leurs Peuples, de leurs Identités, et participeront à l'évolution Humaine, dans un Ordre Mondial et non dans cette atrophie qui voudrait submerger la Vie à son profit, ce "nouvel ordre mondial" qui ne correspond à rien, sinon qu'au profit que peuvent en tirer tous les parasites de la terre et leurs alliés. A suivre...

http://www.mecanopolis.org/?p=16663

http://www.mecanopolis.org/?p=16716&type=1 

Greece always

Which makes fun you one? The horror is the result of this crisis wanting to return to slave the Greek People, the horror conditioned and handled by the provocation! I said it at the time of one of my precedents, the murder does not make fear with this loathing which holds the levers of disintegration, at the moment when the representative of the “European” Bank to the point declares with the CFR that the “world governorship” is established, and that the representative of the IMF clamp high and strong that says it the IMF must become the World Bank, a bank burns in Greece (it will be necessary to explain to the public how a kingpin can explode an armor-plated pane…) causing three victim which one presents like “anarchistic” martyrs of pseudos, seeing at the same moment the “president European Union” to rule it known this fact. Handling is too feeling reluctant so that it is not made the light on this business having caused the death of three Human beings, taken in the gears of this rotting wanting the employee slave of “Masters”. We wait until this light either made overall and that impétrants with this financed act or not or judged as of the criminals that they are. Let us guarantee that they will have already disappeared, run in concrete covers in the Mediterranean, where although they already left under other more lenient skies. The handling of the horror is the privilege of these capacities which car are currently protected like never. One does not see only one moment the Greek People taking the least pleasure to destroy a Life so that each and everyone is turned over against the movement which it deploys, a natural movement which will have to make fold this infamy which in its arrogance forces to him to pay for those and those which conchient it! It is enough to this human mediocrity which continues authority, assisted by its dogs of war, and its outrageous larvae. It would be time to clean the stables of Augias where prosternent themselves the killers born of our civilizations, our Identities, our People, our Nations, our habits and our rights of Living beings. The non-being cannot continue to believe only one moment that he will not be judged by acts of public health! With being unaware of realities too much, it is lost in its phantasms, its tales of terrors for child. That it takes into account that the National Socialism was destroyed, and that Communism his/her big brother was destroyed in the same way, thus its ideology outrecuidante of communist Nazi will disappear in the same way, it is only one matter of time, and these will not be the crimes, its violence, its destruction which will change something there: the People were born free and will remain free, that he wants it or not! Without being a large clerk one can envisage within one decade a revolution absolutely pitiless face to which the revolutions of 1789 and 1917 will be pale mirrors, if the abuse continues this manner. Because which currently does not see that Greece is only one laboratory for all the pledged mondialists seeking to know until where will go these People condemned to slavery? As don't a man of good will, I wish that these ends arrive, but in front of the pandemic violence of the arrogance, total impoverishment, that can thus make People? Vis-a-vis this inevitable, it would be time that the companies of thought does the housework in their coteries completely disconnected from reality, cleans their stables of the monsters which hide there with abundance, of the apprentices dictators, the receivers of the doctrinaire approach, of the dwarves who think strategists whereas now discovered they represent only the weakness of the mediocrity. Because where the capacity in these learned assemblies is which think the Masters of this world? With share capacity of the destruction? An economy which from goes away to the current to nourish parasites which have phagocyte these companies of thought, a rampart to defend of the virtual privileges, a practically total acculturation of the People, here is the creation of their disintegrations that it names “new world order”, what a prospect! And it is still to defend this ignominie which reduces the Human being to the larval one, with repugnant, with the corruption of the snaking! Don't the ones the others have any notoriety, the surveys place them at low in the heart of the People, and they would like that the People their obey? But how can one obey the infection, the intellectual AIDS, slavery? No Human being which is respected on this planet will accept this blackmail with disintegration! I repeat it vis-a-vis this violence feeling reluctant, it is necessary to oppose Law of nonviolence, of Democracy, by what is the heart of the alive one which can take only two roads, those of the evolution, or that of the offset in order to block definitively and radically the involution and its priests of Thanatos which today parade on this atrophy that one names “the new world order”. Yes the world will be one day plain but to in no case under the fire of economic which is not that a branch of reality and not its totality. Yes the Nations will even federate in respect of it and others, in conscience of their People, their Identities, and will take part in the Humaine evolution, in a World Order and not in this atrophy which would like to submerge the Life with its profit, this “new world order” which does not correspond to nothing, if not which with the profit which all the parasites can draw from the ground and their allies. To follow…

http://www.mecanopolis.org/?p=16663

http://www.mecanopolis.org/?p=16716&type=1 

© Vincent Thierry

Dernière Mise à jour ( Jeudi 06 Mai 2010 à 14:34 )