Welcome ! Bienvenue ! New World Organization ®
Home
AU FIL DU TEMPS
DES ARTS
DEBATS
DEVENIR
ALL TEXTS
Documents
LIVRES REFERANTS
LIRE
LIVRES
UNIVERSALITY THEORY
HARMONIA UNIVERSUM
BOUTIQUE
Wrapper
Liens
Flux RSS
Contact
PARTICIPATION
Recherche
FOCUS SUR L'AUTEUR
Latest News
Search
Other Menu
Administrator

© Patinet Thierri

 
Home arrow DES ARTS arrow POESIE arrow POLITIQUE arrow Lobotomie
Lobotomie PDF Imprimer Email
Écrit par Patinet Thierri   
Mercredi 16 Juin 2010 à 14:26

Lobotomie

 

En dehors de la drogue sauvage, il existe une drogue bien plus puissante: celle de ce football indigne qui n'est plus aujourd'hui qu'un jeu de roulette à l'image des composantes économiques qui n'ont pour but que de détruire les Nations. Cet opium des Peuples arrive aujourd'hui à son paroxysme dans le cadre de ce "mondial" inféodé à la lobotomie des intelligences. On n'y voit ici non plus des Etres Humains épris de raison, mais des troupeaux passionnés n'ayant d'autre objectif que de faire valoir des milliardaires qui défendraient leur "couleur". Dans ce délitement de la pensée le plus total, les politiques mondialistes établissent à la va vite, sans l'accord des Peuples lobotomisés par l'opium universel, une gouvernance économique européenne, une réforme arbitraire des retraites, une mise en coupe réglée des économies, permettant de payer les dettes occasionnées par une aide massive à des banques défaillantes : le viol de l'intelligence est ici consommé. Il n'y a aucun risque, les énergies sont déployées dans le vide de l'opium, et ne viendront affronter des décisions arbitraires tels ce coup d'état représentant la pire des forfaiture que la France et les pays de l'Europe n'ait jamais connue! Et ce coup d'état fomenté par les apatrides s'auto couronne, levier de la plus vaste falsification de l'histoire humaine. Après le pseudo bug informatique de l'an 2000, le pseudo réchauffement planétaire, la pseudo grippe H1N1, voici la pseudo "crise" économique manipulée et manipulatrice qui s'ouvre sur toutes les trahisons, toutes les domestications possibles et imaginables. Car de crise il n'existe que si les institutions fantoches continuent à exister, ces institutions européennes ubuesques qui ne servent qu'à garantir cette perversité qui se veut dominante, le mondialisme. Car de crise il n'existe plus si chaque Pays reprend son droit légitime de battre monnaie! Mais cela il est bien évident que les apatrides qui gouvernent n'en veulent pas afin de conserver leur pouvoir virtuel, qui est leur marque de fabrique au même titre que ce "mondial", qui n'est que l'image perverse de leur domesticité et qui sportivement ne représente rien, rien sinon celle du pourrissement du sport par l'idéologie dominante, l'économie virtuelle. Une économie assoiffée qui atteint maintenant dans le cadre de la réforme des retraites les couches des plus démunies, celles qui font la valeur ajoutée des entreprises, avec leur sueur et avec leur sang, pour nourrir le parasitisme, le bling bling, la décadence bourgeoise, la médiocrité des politiques qu'ils soient de droite ou de gauche, qui sont à genoux devant des "marchés" qui leurs dictent leur conduite au mépris de leur devoir envers les Peuples, incapables qu'ils sont de figer cette gangrène du réel et de ses litanies. Regardons les choses en face, cette gangrène se nourrit désormais du corps social sans la moindre équivoque, ne se cachant même plus des politiques qui hissent leurs voix hypocrites au sommet de ses artéfacts, en vampirisant sueur et sang de l'Etre Humain qui ces jours s'accomplie dans l'asservissement au football, sans même se rendre compte que son esclavage est désormais maître à penser de son devenir. La ruine de l'intelligence est ici inscrite dans le marbre, mais ce serait sans compter sur cette réalité qui fait que l'Etre Humain ne peut être aveugle éternellement. L'aveuglement d'un instant n'est pas l'aveuglement de toujours. L'Histoire avec un H majuscule, et non l'histoire réécrite par les idéologies, le prouve naturellement. Tout n'est qu'une question d'énergie. Si l'énergie dépensée dans cette aberration que l'on nomme le football aujourd'hui était utilisée par les Peuples pour remettre de l'ordre dans leurs Pays, mettre à plat les contingences du virtuel et les exposer à leur disparition naturelle, il est bien évident que nous n'en serions pas là. Ce temps de cristallisation viendra obligatoirement, il ne peut en être autrement, car tout est cycle et le cycle de la tromperie, de la fourberie, de l'illusionnisme est en train de prendre fin. Le vrai visage de l'esclavagisme est en train de se montrer dans tout ce qu'il a de perfide, d'ignoble: la désintégration des valeurs Humaines, de la valeur Humaine réduite à un centre de profit, matérialisation du matérialisme le plus exacerbé, celui de l'avortement et de l'euthanasie enchantés par les prêtres de Thanatos qui dirigent l'Humanité vers son déclin absolu. N'oublions jamais que cette réforme fait peser pour plus de 80% le remboursement des dettes uniquement par les salariés, qui bien entendu sont présentés comme les responsables de cette crise de la répugnance que nous vivons! A suivre...

 

 Lobotomy

 

Apart from wild drug, there exists a drug much more powerful: that of this football makes indignant which is today only one play of caster to the image of the economic components the purpose of which are only to destroy the Nations. This opium of the People arrives today at his paroxysm within the framework of this “world” pledged at the lobotomy of the intelligences. One does not see there here either Human beings enthusiast of reason, but of the impassioned herds having of another objective to only put forward billionaires who would defend their “color”. In this délitement of the thought the most total, the policies mondialists establish with goes quickly, without the agreement of the People lobotomized by universal opium, a European economic governorship, an arbitrary reform of the retirements, a setting out of cut regulated of the economies, making it possible to pay the debts caused by a massive help at failing banks: the rape of the intelligence is consumed here. There is no risk, energies are deployed in the vacuum of opium, and will come to face arbitrary decisions such this coup d'etat representing worst breach only France and the countries of Europe never knew! And this coup d'etat fomented by the stateless people car is crowned, lever of the vastest falsification of the human history. After the pseudo bug data-processing of the year 2000, pseudo global warming, pseudo influenza H1N1, here the pseudo handled economic “crisis” and manipulator which opens on all treasons, all possible and conceivable domestications. Because of crisis there exists only if the institutions fantoches continue to exist, these ubuesques European institutions which are only used to guarantee this perversity which wants to be dominant, the mondialism. Because of crisis there does not exist any more if each Country takes again its legitimate right beat currency! But that it is quite obvious that stateless people which controls want some not in order to preserve their capacity virtual, which is their trademark as well as this “world”, which is only the perverse image of their domesticity and which sportivement does not represent anything, nothing if not that of the rotting of the sport by the dominant ideology, the virtual economy. A made thirsty economy which now reaches within the framework of the reform of the retirements the layers most stripped of, those which make the added-value of the companies, with their sweat and their blood, to nourish parasitism, the bling bling, the middle-class decline, mediocrity of the policies which they are of right-hand side or left, which are with knees in front of “markets” which their dictate their control with the contempt owe them towards the People, incompetents who they are to solidify this gangrene of reality and his litanies. Let us look at the things opposite, this gangrene nourishes from now on social body without the least ambiguity, hiding even more of the policies which hoist their hypocritical voices at the top of its artefacts, by vampirisant sweat and blood of the Human being which these days accomplished in control with football, without very realizing that its slavery is from now on intellectual guide its to become. The ruin of the intelligence is registered here in the marble, but it would be without counting on this reality which makes that the Human being cannot be blind eternally. The one moment blindness is not the blindness of always. The History with a H capital letter, and not the history rewritten by the ideologies, prove it naturally. All is only one question of energy. If the energy spent in this aberration which one names football today were used by the People to give of the order in their Countries, to flat put to expose the contingencies of virtual and them to their natural disappearance, it is quite obvious that we would not be there. This time of crystallization will come obligatorily, it cannot be about it differently, because all is cycle and the cycle of the fraud, cheating, the illusionnism is ending. The true face of the slave system is showing itself in all that it has of perfidious, of wretched: the disintegration of the human values, the human value reduced to a center of profit, matérialisation of the materialism more exacerbated, that of the abortion and euthanasia enchanted by the priests of Thanatos who direct Humanity towards her absolute decline. Never let us forget but this reform made weigh for more than 80% the refunding of the debts only by the employees, who bein heard are introduced like the persons in charge of this crisis of the loathing that we live! To follow…  

 

© Vincent Thierry