Welcome ! Bienvenue ! New World Organization ®
Home
AU FIL DU TEMPS
DES ARTS
DEBATS
DEVENIR
ALL TEXTS
Documents
LIVRES REFERANTS
LIRE
LIVRES
UNIVERSALITY THEORY
HARMONIA UNIVERSUM
BOUTIQUE
Wrapper
Liens
Flux RSS
Contact
PARTICIPATION
Recherche
FOCUS SUR L'AUTEUR
Latest News
Search
Other Menu
Administrator

© Patinet Thierri

 
Home arrow DES ARTS arrow POESIE arrow POLITIQUE arrow Un référendum ?
Un référendum ? PDF Imprimer Email
Écrit par Patinet Thierri   
Dimanche 19 Septembre 2010 à 03:22

Un référendum ?

 

L’insolence médiatique appuyée par les féaux du mondialisme se poursuit avec une célérité sans failles. A écouter ces imprécations venues de toutes les voix de l’esclavagisme, de la soumission à cet ordre qui se fait appeler le « nouvel ordre mondial », chacun d’entre nous peut voir à quel degré la lèpre ronge nos Nations, une lèpre putride, nauséabonde, purulente, une lèpre rouge brune qui sent l’inquisition, la gestapo de la pensée, la Stasi de la contrition, la Tcheka, si tant animée par les mêmes personnages qui gesticulent les uns les autres pour opacifier la réalité, faire en sorte que le Droit Humain se plie au non-humain, cette espèce hybride, métamorphose de la culpabilité associée à la lâcheté, déraciné congénital qui cherche en vain la lumière dans l’ombre qui se veut le drapeau de cette europe de nains qui n’ont plus ni courage, ni densité, sinon ceux de la déshérence comme profit, cette déshérence de l’intelligence, cette déshérence du courage, cette déshérence qui frise la démence, tant ses objurgations sont l’illégitimité même de l’Humain, cette espèce en danger devant les vociférations, le crime que l’on commet envers sa densité, sa florale beauté, ses existants magnifiés qui sont biologiques, géographiques et historiques ! Face à cette larvaire bestialité qui cherche à proscrire le réel au profit d’un noir néant, ce noir néant de la Culture, ce noir néant de l’Histoire, ce noir néant de la Philosophie, ce noir néant de la Science, ce noir néant de l’Art, tous cultes de glauques cloaques où nagent en chœur les immondices de ce monde, il serait temps que l’Humain se lève en ses floralies et remette à leur juste place ces nains de jardins, ces valets de la contrition, ces pourrissoirs sur pieds qui défèquent sur  tout ce qui est Vie, qui cherchent à les éduquer, les éradiquer, il serait temps que leur insanité se taise devant les foules immenses qui feront la différence avec ces quelques individus qui s’imaginent maîtres alors qu’ils ne sont que des esclaves, des esclaves tenus en laisse par le mondialisme qui les chevauche sans démériter, car franchement il pourrait choisir l’intelligence au lieu de la bêtise pour arborer son pavillon, il pourrait choisir la capacité au lieu de la débilité pour semer ses opinions !  Mais enfin ces nains sont à l’image de leur créateur, image qui ne brille pas, image dont le symbole est noir comme le mare de café, image sans couleur, sans odeur, sans saveur, image d’une plèbe qui hurle comme une meute dès que l’on restitue au Droit le Droit. Si  nous prenons notre Nation, ils faut prendre les opprobres de ces chiens hurlants qu’ils soient à l’extérieur où bien à l’intérieur, comme des encouragements, et les faire hurler encore plus fort pour bien les photographier dans leurs mensonges, dans leurs délires, dans leurs fantasmes, dans leurs dénatures, cette dénature qui se réjouit de la disparition des Nations, cette dénature qui se réjouit de la disparition des espèces Humaines, cette dénature qui ne prie que pour Thanatos et ses théurgies de peureux qui se cachent sous les robes de l’ignominie afin de marquer leur servilité, leur bassesse, leur compagnonnage de la destruction par acceptation de tout ce qui peut nuire à la Vie ! Qu’ils et elles se regardent, ces suppôts de la destruction, ils ont perdus, ils ont tout perdus désormais, car les Peuples ne sont aveugles de leur duplicité, de leur mélange des genres, de leur mensonge éhonté, car comparer le raccompagnement des Rom dans leur Pays où ils ne peuvent rester à rien faire – ils doivent produire des travaux d’intérêts publics – avec les trains de l’horreur menant vers les camps de concentration qui ne sont pas Allemand uniquement, mais qui furent Russe, et dirigés par une nomenklatura dont on ne parle pas comme par le plus grand des hasard,  et qui existent encore dans certains pays d’Asie, ces derniers ayant délibérément provoqués la mort de cent cinquante millions de personnes ( et il y en a qui se réclament du communisme et du socialisme, ces plaies de l’Humanité ! ) . Il suffit de cette impertinence de celles et de ceux qui se réclament de ces idéologies putrides, assoiffés de prébendes, conchiant le Peuple où le massacrant suivant ses plans économiques, il suffit de ces leçons de morale donnée par les tenanciers idéologiques des tueries organisées et légiférées ! La France n’a aucune leçon de morale à recevoir de ces délirants qui se manifestent et dont on voit pour qui elles et ils travaillent. La France applique le Droit, et tant son Président que son Gouvernement qui représentent le Peuple -  car que l’on soit d’accord ou pas d’accord la France a voté pour les désignés, n’en déplaise à la jalousie insipide des rouges milliardaires qui ne sont que les jouets d’un mondialisme qui s’amuse, les présentant sur la scène comme autant de leurres qui ne trompent personne, car que l’on soit d’accord où pas d’accord, comme il m’arrive personnellement de l’être  ( Jugeant que notre Président aurait pu révéler l’Europe des Nations et non cette larvaire indéfinition qui du haut de son inexistence ose prononcer des diatribes vis-à-vis du Droit) il convient de respecter la Démocratie - cette Démocratie dont toute cette vague injurieuse a plein la bouche et qu’elle ne sait en aucun cas appliquer, car réveillez vous, avez-vous vu un seul régime socialiste ou communiste appliquer la Démocratie : jamais, et relisez l’Histoire avec un H majuscule et non cette histoire ridicule qu’on soumet au jugement de nos Enfants, si vous n’en croyez pas un mot. Le pire ennemi de l’Etre Humain est le socialisme dans toute sa déraison, ses couches les plus putrides, le National Socialisme, le Socialisme soviétique, partout dans le monde il n’a qu’un objectif : la destruction, et vous vous étonnerez du chœur qui s’élève de cette fausse institution que l’on se plait à nommer l’europe, qui ne représente strictement rien, sinon qu’un chiffon de papier dont les Nations debout se débarrasseront dès qu’elles auront obtenu le droit de voter pour élire son pseudo représentant. Nous pourrions ainsi mettre en exergue les ramifications de ces chœurs, mais cela a été fait dans d’autres éditions, ici il est question que chacun prenne ses marques par rapport aux partis de la corruption mentale qui cherchent à détruire notre Nation. En attendant que notre Gouvernement ne baisse pas les bras, le Peuple Français, je parle du Peuple et non de la génuflexion stérile, de la culpabilité rayonnante, le Peuple Français donc qui ne se moque par des Rom, qui souhaite voir cette Ethnie trouver son épanouissement dans son Pays qui est enfin, la Roumanie, et non vivre dans la misère, si utile au socialisme et ses dérives, dans un Pays qui n’a pas les moyens aujourd’hui d’accueillir le monde entier pour le nourrir, le soigner, le faire travailler, le loger, lui verser la CMU, le RMI, les allocations logements, la sécurité sociale, les allocations familiales, et que sais je encore – la soupe est bonne et il serait temps de fermer les robinets dont le contenu est fourni par les travailleurs Français, qu’ils soient blancs, noirs, jaunes, ici nul épouvantail « raciste » ( cette invention larvaire gauchiste qui renie les racines pour asseoir la mise en esclavage de l’Humanité) qui complait tellement bien au déracinement servile, ici il est question de savoir à  qui va l’argent et pourquoi des couches sociales exogènes en bénéficie sans qu’elles paient les moindres cotisations sociales – le Peuple Français donc appuie totalement la politique de son Gouvernement, et ce dernier aujourd’hui devrait faire un référendum pour voir à quel point il est suivi sur la question très simple de savoir si le Droit peut continuer à s’appliquer en France. A suivre…

A referendum?

 

The media insolence supported by the féaux ones of the mondialism continues with a celerity without faults. To listen to these imprécations come from all the voices of the slave system, of the tender to this order which is made call the “new world order”, each one among us can see with which degree the leprosy corrodes our Nations, a leprosy putrid, nauseous, purulent, a brown red leprosy which feels the enquiry, the gestapo thought, Stasi of the contrition, Tcheka, if such an amount of animated by the same characters who gesticulent the ones the others to opacify reality, to make so that the Human right yields with not-human, this hybrid species, metamorphose culpability associated with the cowardice, uprooted congenital which seeks in vain the light inshade which wants to be the flag of this Europe of dwarves who have neither courage any more, nor density, if not those of the déshérence like profit, this déshérence of the intelligence, this déshérence of courage, this déshérence which plank the insanity, so much its objurgations are the illegitimacy even of Human, this species in danger in front of the vociferations, the crime that one makes towards his density, its floral beauty, its existing magnifiés which is biological, geographical and historical! Vis-a-vis this larval bestiality which seeks to proscribe reality with the profit of a black nothing, this black nothing of the Culture, this black nothing of the History, this black nothing of Philosophy, this black nothing of Science, this black nothing of Art, all worships of glaucous cesspools where in chorus the rubbish of this world swims, it would be time that the Human one rises in its floral festivals and gives to their right place these dwarves of gardens, these servants of the contrition, these steeping vats on feet which défèquent on all that is Vie, which seek to educate them, the éradiquer, it would be time that their insanity is keep silent in front the huge crowd which will make the difference with these some individuals who think main whereas they are only slaves, held slaves leaves some by the mondialism which overlaps them without démériter, because frankly it could choose the intelligence instead of the silly thing to raise its house, it could choose the capacity instead of debility to sow its opinions!  But finally these dwarves are with the image of their creator, image which does not shine, image whose symbol is black like the coffee pond, image without color, odor, without savor, image of a plebs which howls as a pack as soon as one restores with the Right the Right. If we take our Nation, they is necessary to take the opprobriums of these howling dogs which they are outside where well inside, like encouragements, and to make them howl even more extremely for good to photograph them in their lies, their are delirious, their phantasms, in their denature, this denatures which is delighted by the disappearance of the Nations, this denatures which is delighted by the disappearance of the mankind, this denatures which requests only for Thanatos and its théurgies the timorous one which hides under the dresses of the ignominie in order to mark their servility, their lowness, their trade-guild of the destruction by acceptance of all that can harm the Life! That they and they are looked at, these henchmen of the destruction, they lost, they very lost from now on, because the People are not blind of their duplicity, of their mixture of the kinds, of their shameless lie, because to compare raccompagnement Romanian in their Country where they can remain with nothing to make - they must produce work of public interests - with the trains of the horror carrying out towards the concentration camps which are not German solely, but which Russian, and were directed by one will nomenklatura which one does not speak as by largest about the chance, and who still exist in certain countries of Asia, the latter having deliberately caused the death of one hundred fifty million people (and there are some who claim Communism and socialism, these wounds of Humanity! ). It is enough to this impertinence of those and those which claim these putrid ideologies, made thirsty for emoluments, conchiant the People where massacring according to its economic plans, it is enough to these lessons to morals given by the ideological tenants to organized and legislated slaughters! France does not have any lesson of morals to receive these delirious ones which appears and which one sees for which they and they works. France applies the Right, and so much its President who his Government which represents the People - because that one is of agreement or not agreement France voted for indicated, with due respect to the insipid jealousy of the reds billionaires which are only the toys of a mondialism which have fun, presenting them on the scene as as many lures which do not mislead anybody, because that one is of agreement where not agreement, as it personally sometimes happens to me to be it (Judging that our President could have revealed Europe of the Nations and not this larval indéfinition which top of its inexistence dares to pronounce diatribes with respect to the Right) it is appropriate to respect the Democracy - this Democracy of which all this abusive vagueness has full the mouth and which it cannot in no case to apply, because awake, you saw only one socialist mode or Communist to apply the Democracy: never, and read again the History with a H capital letter and not this ridiculous history which one subjects to the judgment our Children, if you do not believe of them a mot. the worst enemy of the Human being is socialism in all his insanity, its most putrid layers, the National Socialism, Soviet Socialism, everywhere in the world it has only one objective: destruction, and you will be astonished by the chorus which rises this false institution that one enjoys to name Europe, which does not represent anything strictly, if not which a paper rag whose Nations upright will get rid as soon as they obtain the right to vote to elect his pseudo representative. We could thus put forward the ramifications of these choruses, but that was done in other editions, here it is question that each one takes its marks compared to the parties of mental corruption which seek to destroy our Nation. While waiting for that our Government does not lower the arms, French people, I speak about the People and not about the sterile génuflexion, of the radiant culpability, the French people thus which do not make fun by Romanians, which wishes to see this Ethnos group finding its blooming in its Country which is finally, Romania, and not to live in misery, if useful for socialism and his drifts, in a Country which does not have the means of today accommodating the whole world to nourish it, to look after it, make it work, to place it, pour the CMU to him, the RMI, the allowances residences, the social security, them family benefits, and that I still know - soup is good and it would be time to turn off the taps whose contents are provided by the French workers, that they are white, black, yellow, here no “racist” scarecrow (this larval invention gauchist who disavows the roots to sit the setting in slavery of the Humanity) which takes pleasure so much well in the servile uprooting, here it is question of knowing to which goes the money and why exogenic social layers profits from it without they paying the least national insurance contributions - French people thus completely supports the policy of his Government, and this last today should make a referendum for to see to which point it is followed on the question very simple to know if the Right can continue to apply in France. To follow…

© Vincent Thierry

 

Dernière Mise à jour ( Lundi 04 Octobre 2010 à 12:30 )