Welcome ! Bienvenue ! New World Organization ®
Home
AU FIL DU TEMPS
DES ARTS
DEBATS
DEVENIR
ALL TEXTS
Documents
LIVRES REFERANTS
LIRE
LIVRES
UNIVERSALITY THEORY
HARMONIA UNIVERSUM
BOUTIQUE
Wrapper
Liens
Flux RSS
Contact
PARTICIPATION
Recherche
FOCUS SUR L'AUTEUR
Latest News
Search
Other Menu
Administrator

© Patinet Thierri

 
Home arrow DES ARTS arrow POESIE arrow POLITIQUE arrow Le mépris du Peuple
Le mépris du Peuple PDF Imprimer Email
Écrit par Patinet Thierri   
Mercredi 27 Octobre 2010 à 08:23

Le mépris du Peuple

 

S'il fallait une démonstration du mépris total du Peuple qu'ont leurs "représentants" élus sur un programme et en appliquant un autre par intérêt privé, il aurait suffi d'entendre dans une émission TV écouter dire par un député venant de voter une Loi non prévue par le programme sur lequel il a été élu: "Nous sommes élus pour cinq ans et c'est nous qui représentons le Peuple et ce dernier n'a rien a dire!", et son collègue de "gauche" à la question relative à un référendum sur cette fameuse loi: "Oh non, je n'y suis pas favorable!". Vous aurez compris ici que la loi concerne les retraites. Devant cette morgue, cette attitude arbitraire, cette mauvaise foi extraordinaire, il serait temps que le Peuple trahi, puisse déposer plainte contre ces personnages pour forfaiture, trahison de leurs programmes exposés desquels ils flouent celles et ceux qui ont voté pour eux! Cette outrance ne peut être tolérable plus longtemps, une Loi doit être instituée rapidement pour juger ce crime envers le Peuple conchié par une prise d'autorité totalement illégale, exorbitant le mandat sur lequel s'est engagé le "représentant" du Peuple, qui doit être jugé au pénal et en aucun cas au civil. Cette dérive née de la collusion des appartenances qui s'imaginent reines, alors qu'elles ne sont qu'esclaves de systèmes dévoués au parasitisme bancaire, larves à la botte qui pourrissent tous les Etats, se trouve soulignée par ce propos ignoble accompagné de ce propos rédhibitoire sur la mise en place d'un référendum, issu du compagnon de ce qui veut se représenter comme une élite qui en fait n'est qu'un bourbier sans nom, rameuté qui par les loges, qui par les clubs, qui par ce fameux Siècle, qui par les fondations, devenus larbins sublimes du mondialisme le plus stérile qui soit, celui du paupérisme organisé. Les Françaises et les Français savent désormais qu'ils ne doivent en aucun cas élire ces valets qui ne les représentent en aucun cas, traitres qu'ils sont au programme sur lequel ils ont été élus, marque de lessive attrayante et sans contenu. Ils doivent être parfaitement renseignés sur les appartenances des prétendants, tant au niveau de leurs degrés associatifs qu'économiques. On ne vote pas sur un sourire mais sur un programme dont ceux qui ont été élus dans une "majorité" n'ont jamais inscrit une réforme des retraites, pas plus d'ailleurs qu'un mini traité " européen". L'outrance de cette barbarie suffit et devant cet ukase, cet affront fait au Peuple il convient que le Peuple par l'intermédiaire d'élus responsables, car il y en a encore qui ne sont pas vendus au virtuel, à la voie inversée, au veau d'or, fasse monter en puissance cette Loi précitée sur la responsabilité des élus du Peuple sur les programmes sur lesquels ils ont été élus. On ne peut laisser passer cette injure triomphaliste faite au Peuple de France par une minorité devenue qui ne respecte pas sa parole, et bien au delà conchie le Peuple et la Démocratie en instaurant l'arbitraire non pas au profit du Peuple mais au profit de l'usure indue, par faute de ne pas vouloir battre monnaie, faute commune à cette fausse gauche comme à cette fausse droite, bras dessus bras dessous dans les cercles et loges "enténébrées" du mondialisme dégénéré du parasitisme. A suivre...

 

Contempt of the People

 

If one needed a demonstration of the total contempt of the People which their “representatives” elected have on a program and by applying another by private interest, it would have been enough to intend in an emission TV to listen to say by a deputy has just voted a Law not envisaged by the program on which he was elected: “We are elected for five years and it is we who represent the People and the latter does not have anything has to say! ”, and his/her colleague of “left” to the relative question with a referendum on this famous law: “Oh not, I am not favorable there!”. You will have understood here that the law relates to the retirements. In front of this mortuary, this arbitrary attitude, this bad extraordinary faith, it would be time that the betrayed People, can deposit felt sorry for against these characters for breach, treason of their exposed programs of which they flouent those and those which voted for them! This excess cannot be tolerable more a long time, a Law must be instituted quickly to judge this crime towards the People conchié by a catch of completely illegal authority, exorbitant the mandate on which engaged the “representative” of the People, which must be judged with penal and in no case with the civilian. This drift born of the collusion of the memberships which think queens, whereas they are only slaves of systems devoted to banking parasitism, larvae with the boot which rotted all the States, is underlined by this wretched matter accompanied by this crippling matter on the installation of a referendum, resulting from the companion from what wants to be represented as an elite which in fact is only one mud pit without name, rameuté which by the cabins, which by the clubs, which by this famous Siècle, which by the foundations, become flunkeies sublimes of the most sterile mondialism which is, that of organized pauperism. The Frenchwomen and the French know from now on that they should not in no case to elect these servants who do not represent them to in no case, traitors who they are with the program on which they were elected, mark of attractive detergent and without contents. They must be perfectly indicated on the memberships of the applicants, as well on the level of their associative degrees as economic. One does not vote on a smile but on a program of which those which were elected in “majority” never registered a reform of the retirements, not besides than a mini” European " treaty. The excess of this cruelty is enough and in front of this ukase, this affront made to the People it is appropriate that People via responsible elected officials, because there is still who are not sold with the virtual one, with the reversed way, with golden calf, makes assemble in power this above mentioned Law on the responsibility for the elected officials of the People on the programs on which they were elected. One cannot let pass this insult triumphalist person made to the People France by a become minority which do not respect his word, and well to beyond conchie the People and the Democracy by founding the arbitrary one not to the profit of the People but to the profit of undue wear, by fault of not wanting to beat currency, fault common to this false left as on this false line, arm above arm below in the circles and “enténébrées” cabins of the degenerated mondialism of parasitism. To follow…

 

© Vincent Thierry

Dernière Mise à jour ( Mercredi 27 Octobre 2010 à 14:34 )