Welcome ! Bienvenue ! New World Organization ®
Home
AU FIL DU TEMPS
DES ARTS
DEBATS
DEVENIR
ALL TEXTS
Documents
LIVRES REFERANTS
LIRE
LIVRES
UNIVERSALITY THEORY
HARMONIA UNIVERSUM
BOUTIQUE
Wrapper
Liens
Flux RSS
Contact
PARTICIPATION
Recherche
FOCUS SUR L'AUTEUR
Latest News
Search
Other Menu
Administrator
 
Home arrow ALL TEXTS arrow CIVILISATIONS arrow Dictature rouge brune
Dictature rouge brune PDF Imprimer Email
Écrit par Patinet Thierri   
Lundi 01 Novembre 2010 à 12:25

Dictature rouge brune

Plus que jamais il convient de sortir de ce cancer qui s’institutionnalise lui-même sans le moindre accord des Peuples. Le dernier sommet soumet désormais nos Pays à la dictature d’une finance apatride et régalienne, dictature inouïe qui depuis la révolution Française prépare dans l’ombre sa mise en coupe réglée de l’Humanité  par le mensonge, l’hypocrisie, l’atrophie globale qu’elle représente., après avoir fomenté de multiples guerres, dont les deux grandes guerres mondiales, des révolutions iniques dont la barbarie est l’apothéose de tout ce qui relève de la monstruosité, et qui maintenant, sous le faux prétexte d’un terrorisme manipulé s’apprête à plonger la planète dans l’horreur. Plus que jamais il convient que les Peuples se réveillent avant de subir un génocide sans exemple à travers l’Histoire, le génocide de leurs valeurs Humaines, le génocide physique et mental de leur réalité, un génocide qui a débuté sous les arcanes de sociétés de pensées inféodées à l’illuminisme le plus ténébreux et le plus répugnant qui soit, aux pourvoyeurs multiples, jouant  d’une impunité totale liée au mensonge et à l’abstraction la plus putride qui soit, celle de cette splendide dévotion à leur petite personne, leur petite croyance, leur petit égo, induisant ce complexe de supériorité gémellaire qui n’est qu’un  feu de paille sordide. Les Pays d’Europe, je parle de l’Europe et non de cette outre vide confinée dans l’abstraction dont les leviers sont tenus par des sectes barbares en dévotion au veau d’or, doivent par leurs Peuples, rejeter démocratiquement, - et oui la puissance de la Démocratie vaincra cette verrue – cette dictature, en sortant de son carcan, en rebattant leur monnaie, en évacuant tous les tenants et aboutissants qui les conditionnent. La Démocratie est là pour combattre cette répugnance, qui n’a d’autre objet que le souci d’une secte de l’argenture, et non l’accomplissement des Peuples. Chaque Peuple doit analyser les appartenances et origines, les actes passés, présents, des impétrants à l’investiture que ce soit au niveau des mairies, des régions, de la Nation, afin d’anéantir les prétentions des traitres aux Nations, à leur Peuple, à leur accomplissement. Chaque Peuple doit créer un parti National indépendant du pourrissement droite gauche qui ne signifie plus rien dans ce monde de prédateurs affamés. Chaque Peuple doit investir toutes les sociétés de pensées, tous les partis politiques, toutes les associations afin d’en extraire le sida qui s’y est installé, ce sida de la pensée et des corps qui aujourd’hui fanfaronne du haut de son château de sable. Car, et l’avenir le dira, le château qui est mis en place est un château de sable, une tour de Babel où se réfugient tous les forfaits de l’Humanité, les déracinés, les vandales et les barbares, un troupeau issu de la bestialité la plus immonde, celle qui se veut maître d’un monde d’esclaves.  Les esclaves en puissance qui sont les Peuples doivent pour cela absolument s’insurger dans la légalité pour taire cette ignominie. La seule voie démocratique est celle de l’élection. Il convient de l’utiliser sans modération, afin de rejeter, en regard de ce qui est précité, toutes celles et ceux qui n’ont d’autres mobiles que leur petit confort personnel, leur assujettissement par loge interposée ou société de pensée au mondialisme de l’errance, tout ce monde qui s’auto construit sur les ruines de la Vie pour imposer son dictat de mort au nom des sectes barbares qui depuis la Révolution française mènent à l’abattoir l’Humanité en ses représentations, gouvernés par les mêmes névroses, celles de la mégalomanie, de la croyance en une supériorité qui n’existe que dans leur songe. Le combat d’aujourd’hui est donc le combat de la Liberté, la Liberté pour nos enfants, nos arrières petits enfants, notre Peuple, l’Humanité qui n’ont à subir ce fléau qui le 29 octobre 2010 vient de commettre le coup d’état le plus sordide que l’Humanité ait connu, le coup d’état de l’incapacité sur la capacité, le coup d’état de la dévotion à l’or sur la capacité d’épanouissement des Peuples, un coup d’état qui voudrait passer inaperçu en mettant en exergue le terrorisme, lors que le terrorisme pur et dur vient de tomber sur nos Pays Européens, le terrorisme d’une minorité qu’il conviendra de renvoyer à ces chères études politiques, les Peuples n’étant pas fait pour subir une dictature quelconque comme l’a démontré cette Histoire avec un H majuscule qu’il tentent de réécrire pour s’infatuer de leur propre arrogance. Il n’est pas si tard, les traités comme les lois qui sortent de ce vide intersidéral qu’est l’ « europe » n’ayant aucun valeur aux yeux des Peuples qui ne les ont pas votées. Et que l’on ne me parle pas des Députés européens qui ne sont là à part quelques exceptions, non pour représenter les Peuples mais bien pour se représenter eux-mêmes, et qui ne seront en aucun cas réélus lorsque les Peuples auront  mis leur curriculum vitae en exposition, si tellement soumis à la dérision mondialiste, en génuflexion devant le veau d’or qu’ils n’ont aucune consistance pour représenter les Peuples. Rien n’est perdu si et si seulement l’Esprit de la Démocratie anime les Peuples, s’ils sont capables d’élire des femmes et des hommes d’honneur n’ayant d’autres intérêts que les intérêts des Peuples, à tous niveaux. Que l’on se rassure cela se fera, car ce 29 octobre 2010 cette création absurde que l’on nomme l’ « europe », en décrétant la dictature vient à jamais de commencer sa chute, qui ne pourra que s’accélérer lorsque le pouvoir sera entre les mains des partis Nationaux en chaque Pays de notre Europe, celle des Nations, et non celle de l’asservissement au profit des sectes. L’urgence aujourd’hui est pour chaque Pays en ses Peuples de disséquer les appartenances de ses élus de manière à ne pas commettre les mêmes erreurs du passé, voter pour des marques de lessives qui ne sont là que pour asservir les Peuples. A suivre…

 

Brown red dictatorship

 

More than ever it is advisable to leave this cancer which institutionalizes itself without the least agreement of the People. The last top subjects from now on our Countries to the dictatorship of a finance stateless person and kingly, amazing dictatorship which since the French revolution prepares in the shade its setting out of regulated cut of Humanity by the lie, hypocrisy, the total atrophy which it represents., after having fomented of multiple wars, including two world Great Wars, of the iniquitous revolutions whose cruelty is the apotheosis of all that concerns the monstrosity, and which now, under the false pretext of a handled terrorism is on the point of plunging planet in the horror. More than ever it is appropriate that the People awake before undergoing a genocide without example through the History, the genocide of their human values, the physical and mental genocide of their reality, a genocide which began under the mysteries from companies from pledged thoughts to the darkest illuminism and more feeling reluctant which is, with the multiple providers, playing of a total impunity related on the lie and the abstraction most putrid which is, that of this splendid devotion to their small person, their small belief, their small ego, inducing this twin superiority complex which is only one fire of sordid straw. The Countries of Europe, I speak about Europe and not about this in addition to vacuum confined in the abstraction whose levers are held by cruel sects in devotion with golden calf, must by their People, to reject democratically, - and yes the power of the Democracy will overcome this wart - this dictatorship, while leaving his yoke, by rebattant their currency, by evacuating all them holding and outcomes which condition them. The Democracy is there to fight this loathing, which has of another object only the concern for a sect of silvering, and not the achievement of the People. Each People must analyze the memberships and origins, the acts passed, present, of the impétrants to the nomination that it is on the level of the town halls, the areas, of the Nation, in order to destroy the claims of the traitors to the Nations, with their People, their achievement. Each People must create a National party independent of the left rotting right-hand side which does not mean anything any more in this world of predatory famished. Each People must invest all the companies of thoughts, all the political parties, all associations in order to extract from them the AIDS which settled there, this AIDS of the thought and the bodies which today fanfaronne top of its sand castle. Because, and the future will say it, the castle which is set up is a sand castle, a tower of Babel where take refuge all the fixed prices of Humanity, uprooted, the vandals and the barbarians, a herd resulting from bestiality more immonde, that which wants to be main of a world of slaves.  The slaves in power who are the People must for that absolutely rise in legality to conceal this ignominie. The only democratic way is that of the election. It is advisable to use it without moderation, in order to reject, compared to what is above mentioned, all those and those which have other mobiles only their small personal comfort, their constraint by interposed cabin or company of thought to the mondialism of the wandering, all this world which car is built on the ruins of the Life to impose its dictat of dead in the name of the cruel sects which since the French revolution lead to the slaughter-house Humanity in its representations, controlled by the same neuroses, those of megalomania, of the belief in a superiority which exists only in their dream. The combat of today is thus the combat of Freedom, Freedom for our children, our backs small children, our People, Humanity which have to undergo this plague which it on October 29th, 2010 has just made the most sordid coup d'etat only the Humanity knew, the coup d'etat of the incapacity on the capacity, the coup d'etat of the devotion to gold on the capacity of blooming of the People, a coup d'etat which would like to pass unperceived while putting forward terrorism, at the time pure and hard terrorism comes to fall on our European countries, the terrorism of a minority which it will be advisable to return to these dear political studies, the People not being made to undergo an unspecified dictatorship like showed it this History with a H capital letter which it try to rewrite for infatuer of their own arrogance. It is not so late, the treaties as the laws which leave this intersidereal vacuum which is “Europe” not having any value with the eyes of the People which did not vote them. And that one does not speak to me about the European Deputies who are not there besides some exceptions, not to represent the People but to represent well themselves, and which will not be to in no case re-elected when the People put their curriculum vitae in exposure, so so submitted to derision mondialist, in génuflexion in front of golden calf which they have no consistency to represent the People. Nothing is lost if and so only the Spirit of the Democracy animates the People, if they are able to elect women and men of honor having other interests only the interests of the People, on all levels. That one reassures that will be done, because this October 29th, 2010 this creation absurd that one names “Europe”, while issuing the dictatorship comes forever to begin its fall, which will be able only to accelerate when the capacity is between the hands of the Nationaux parties in each Country of our Europe, that of the Nations, and not that of control to the profit of the sects. The urgency today is for each Country in its People to dissect the memberships of its elected officials so as not to make the same errors of the past, to vote for marks of detergents which are there only to control the People. To follow…

© Vincent Thierry

 

Dernière Mise à jour ( Lundi 15 Novembre 2010 à 13:12 )