Welcome ! Bienvenue ! New World Organization ®
Home
AU FIL DU TEMPS
DES ARTS
DEBATS
DEVENIR
ALL TEXTS
Documents
LIVRES REFERANTS
LIRE
LIVRES
UNIVERSALITY THEORY
HARMONIA UNIVERSUM
BOUTIQUE
Wrapper
Liens
Flux RSS
Contact
PARTICIPATION
Recherche
FOCUS SUR L'AUTEUR
Latest News
Search
Other Menu
Administrator
 
Home arrow ALL TEXTS arrow CIVILISATIONS arrow Réflexion
Réflexion PDF Imprimer Email
Écrit par Patinet Thierri   
Dimanche 12 Décembre 2010 à 13:20

Réflexion

 

Face à la subversion de l'ignorance, du mensonge et de la manipulation, face à l'interdiction de penser décrétée par le "mondialisme" parasite, la guerre des idées s'installe sur Internet, une guerre totale envers la destruction des idées, envers le pavlovisme et ses aficionados. Nous ne pouvons ici qu'encourager cette guerre totale contre le terrorisme intellectuel, contre le mensonge autorisé, contre l'ignorance et ses fléaux, qui vont de l'Histoire réécrite aux sciences de la reptation, en passant par l'anéantissement de l'intelligence. La corruption n'a que suffi des satrapes de la perversion, de ces terroristes hissés par des pouvoirs régaliens au sommet de l'hystérie. Lorsqu'on invente des accusations, qu'on menace de mort, les défenseurs et créateurs de sites qui n'ont pour but que de dire la vérité sans fard, - faut-il que ce système pandémique de l'abrutissement soit bien fragile -, on ne peut que lui rendre la monnaie de sa pièce. Internet n'est pas le pré carré du mondialisme, il est le berceau des idées, celles que refusent de diffuser toutes les panoplies de sa servilité morbide, Internet est ce quatrième pouvoir, qui bientôt deviendra le premier, agissant dans ce petit monde qui se trouve aujourd'hui confronté à la tentative dictatoriale de prise du pouvoir par les féaux du cannibalisme d'une partie de cette finance sans pavillon, qui s'autorise en insinuant tous les partis, toutes les nations, mafia qu'il convient de dénoncer sans relâche afin que les Peuples s'en séparent rapidement, afin que la Liberté puisse continuer à vivre. L'offensive menée contre wikileaks n'est pas la seule qui est menée actuellement par ce parasitisme, elle concerne tous les sites qui s'inscrivent dans une démarche de réflexion, tous les sites qui développent des idées novatrices, tous les sites d'investigations. La censure est l'arme favorite de ce parasitisme, quand ce n'est pas la mise à mort ou l'emprisonnement, les exemples sont pléthores sur Internet de l'action de ces destructeurs de la pensée. Ils peuvent tuer, emprisonner, censurer, jamais ils n'empêcheront chacun de se joindre aux chemins de la Liberté tracés sur la toile, jamais ils n'empêcheront à la Liberté de s'exprimer, car l'intelligence est et restera, malgré leurs chars d'assaut de la bêtise, de l'acculturation, de la reptation, qui ne peuvent rien contre le désir inné de l'Etre Humain de s'exprimer, apprendre, critiquer, se construire par delà leurs fléaux. La guerre qu'ils ont déclaré aux idées va donc prendre des proportions dont ils ne se rendent pas compte, une guerre sans victimes, sinon la virtualité dans tout ce qu'elle a de pernicieuse, de répugnante, de bestiale. Du jour au lendemain, cette guerre électronique peut ravager tous les sites institutionnels de la pensée virtuelle, dans tous les domaines, et être remplacés par le néant qu'elle cherche à concrétiser par une inféodation particulièrement délirante. Soyons conscients que la manœuvre à laquelle se prête ce mondialisme, relayé par tous les suppôts de la trahison, de la forfaiture, de la duplicité, met en évidence une faiblesse dont il faut tenir compte. Cette faiblesse reflète très bien les supports sabliers sur lequel il se construit, inculte, arrogant, barbare, communes mesures de l'incapacité créative. Cette faiblesse témoigne déjà de sa défaite face au réel, auquel confronté, il ne peut plus agir que par la violence, une violence répulsive, incapable de se réfléchir dans le réel, mais dans ce monde de l'atrophie qu'il résume, un monde d'errants sans lendemain qui se heurtent aux murs d'une prison dont le virtuel est essence, un monde qui ne peut supporter le regard du réel qui le foudroie objectivement. Ainsi, s'il y avait ici lieu de le démontrer, nonobstant les difficultés nées de la barbarie dominante, on voit qu'Internet est et sera le pouvoir incontournable qui demain renverra à ses chères études les tenants de ce pouvoir archaïque et anachronique, sans lendemain, qui cherchent à tuer le réel pour le profit de leurs satrapes. L'illusion forgée par l'illuminisme n'a qu'un temps, et ce temps est terminé dans l'Esprit des Peuples qui voit à quelle dramaturgie ils sont voués par cette barbarie coupable: l'esclavagisme. Esclavagisme en Grèce, en Angleterre, en Irlande, demain au Portugal, en Espagne, en France, en Allemagne, esclavagisme forgé par la bêtise, l'aveuglement, la couardise, la forfaiture. Est ce un hasard si wikileaks est dans la ligne de mire? Si l'on sait que ce site s'apprêtait à dénoncer les us et coutumes d'une partie du système Financier et notamment d'une partie du système bancaire? Vous l'aurez compris, alors que la première banque mondiale de couverture de dépôts présente un déficit de 238 000 milliards de dollars, il eut été négligeant pour la barbarie que les oreilles des Peuples puissent entendre à quel point on se moque d'eux! La guerre électronique est donc là! Je vous rassure, qu'internet disparaisse n'a aucune importance, internet 2 est déjà en place et si ce dernier disparaît le troisième du nom se créera, et ainsi de suite, car la Liberté de penser, de témoigner, de critiquer et de construire n'appartient à personne, mais à toutes et à tous dans ce petit monde, n'en déplaise aux prêtres ostentatoires de la disparition de l'intelligence, de l'Histoire, de la réalité. A telle fin qu'ils peuvent faire disparaître wikileaks, que déjà se créé openleaks qui sera en ligne dès lundi. La terreur de la subversion que nous vivons dans chacun de nos pays, portée à l'hystérie par les représentants de cette débauche de la désintégration qui s'imaginent déjà diriger le destin de ce monde, trouve ici ses limites - quel destin ! pitoyable, rabaissant l'Etre Humain en dessous du singe, animal digne s'il en fut, pour servir un veau d'or infini porté par la déliquescence et la divination de la déliquescence, portant en encensoirs toutes les corruptions, les exactions, et les rackets tel celui que l'on vient de lire dans cette réunion de chantres de Thanatos au Mexique, demandant cent milliards de dollars pour se prélasser dans leurs conférences inutiles et mensongères, racket des Peuples absolument intolérable de pseudos scientifiques délirants travaillant pour un capitalisme vert permettant la surexploitation de notre petite terre. Cette terreur subversive qui dénie à la vérité de s'établir sur ses actions, faits et gestes, ses représentants honorifiques, vient de perdre un combat magistral. Il est déjà trop tard pour elle, une analyse in fine des articles diffusés par Internet par n'importe quel citoyen peut déjà mettre des noms, des actes, pour mettre en évidence son idéologie, la barbarie dans son éclat, ses représentants, ses statutaires indéfinitions, ses ennoblissements. Le temps s'est accéléré et les citoyens et citoyennes peuvent déjà prendre mesure du dictat qui veut s'imposer sur leur légitimité. En déclarant la guerre à la Liberté de penser, ce dictat vient de se révéler globalement, et c'est très bien ainsi, cela permet déjà de taire son indéfinition, et par là même découvrir à quel degré est parvenu son hydre mondialiste dont on nous rebat les oreilles qu'il n'existe pas, fantasmagorie d'idées liées à une conspiration ridicule. Face à cette subversion révélée, le contre pouvoir existe, un contre pouvoir qui n'est pas virtuel, le contre pouvoir de l'intelligence Humaine qui désormais sait pertinemment qu'elle doit par la voie démocratique se séparer des représentants et représentantes de cette subversion globale, lors des élections représentatives en chaque Pays, en chaque représentation internationale. Accroire qu'il est indispensable de voter pour ces éléments séditieux à l'esprit des Nations, qu'ils soient de gauche comme de droite, écologistes, ou autres, - on s'amuse fort à propos de voir l'égérie de la gauche en France vouloir s'appuyer sur le croque mort des Nations du FMI pour gouverner, gouverner quoi? la France? Totalement inexistante sous leur joug - Les Elections de 2012 vont être particulièrement importantes ainsi que toutes les élections dans nos Pays Européens. La Liberté en est le sujet pertinent, car ce sera l'enjeu, l'enjeu de voir les Peuples se libérer du fléau du mondialisme et de ses représentants, ou bien sombrer dans l'esclavagisme le plus barbare que la terre ait porté. On comprendra mieux les tentatives de bâillonner les sites de pensées à travers ce petit monde, par le gotha des prédateurs féaux du mondialisme. L'accroire que la mondialisation est indispensable, l'accroire que l'"europe" est indispensable, l'accroire que nous serions pauvres si nous rejetions l'"euro", alors qu'il suffit que chaque Pays reprenne son droit inaliénable de battre monnaie, sont des leurres exprimés pour terroriser les Peuples, lisez et relisez toutes les pages économiques diffusées par Internet, et vous reviendrez à de sages comportements qui ne seront plus dictés par les mensonges médiocres diffusés par les médias aux ordres de télévisions ou de radios à la botte. Internet n'est pas à la botte, bien que certaines lois semblent vouloir le mettre les doigts sur la couture, mais comme je le disais précédemment, c'est trop tard, qu'internet disparaisse, internet 2 est déjà là, et l'intelligence Humaine créera des versions démultipliées si cela devient nécessaire où chaque Etre Humain deviendra récepteur et serveur afin de se maintenir dans la réalité et ne plus se noyer dans le "politiquement correct" que l'on peut définir comme le mensonge initiant l'ignorance. Alors guerre électronique ou non ? Les tenants du  mondialisme auront plus à perdre à continuer ce combat qu'ils perdront obligatoirement, les générations du futur n'étant pas ces générations de la médiocrité qui telles des brebis se laissent conduire à l'abattoir. On ne rappellera jamais assez que l'avenir est à la jeunesse et cette jeunesse prouve en chaque Nation qu'elle n'est pas dans l'abattoir de la bêtise et de la drogue associée, mais bien au contraire à la crête de ce combat qu'elle sait qu'elle doit mener pour retrouver la Liberté. Et les tenants et aboutissants de ce mondialisme éthéré qui s'imaginent voir demain cette jeunesse voter pour l'esclavagisme, se trompent lourdement, ce sera et c'est déjà le socle de leur désintégration. A suivre...

 

Reflection

 

Vis-a-vis the subversion of ignorance, lie and handling, vis-a-vis prohibition to think issued by the parasitic “mondialism”, the war of the ideas is installed on Internet, an all-out war towards the destruction of the ideas, Pavlovian theories and its aficionados. We can only encourage here this all-out war against intellectual terrorism, the authorized lie, ignorance and its plagues, which go from the rewritten History to sciences of the snaking, while passing by the destruction of the intelligence. Corruption was only enough to the satraps of perversion, of these terrorists hoisted by kingly capacities at the top of hysteria. When charges are invented, that one death threat, defenders and creators of sites the purpose of which are only to say the truth without make-up, - it is necessary that this pandemic system of the degradation is quite fragile -, one can to only return the currency of his coin him. Internet is not the pre square of the mondialism, it is the cradle of the ideas, those which refuse to diffuse all the panoplies of its morbid servility, Internet is this fourth capacity, which soon will become the first, acting in this small world which is today confronted with the dictatorial attempt at seizure of power by the féaux ones of the cannibalism of part of this finance without house, which is authorized by insinuating all the parties, all the nations, Maffia which it is advisable to denounce without slackening so that the People separate some quickly, so that Freedom can continue to live. The offensive carried out against wikileaks is not the only one which is currently carried out by this parasitism, it relates to all the sites which fall under a step of reflection, all the sites which develop innovative ideas, all the sites of investigations. The censure is the favorite weapon of this parasitism, when it is not the setting with not died or the imprisonment, the examples are plethoras on Internet of the action of these destructors of the thought. They can kill, imprison, censure, never they will not prevent each one from joining the ways Freedom traced on the fabric, never they will not prevent with Freedom from being expressed, because the intelligence is and will remain, in spite of their tanks of the silly thing, acculturation, of the snaking, which can nothing against the innate desire Human being be expressed, to learn, criticize, build themselves across their plagues. The war that they declared with the ideas thus will take proportions of which they do not realize, a war without victims, if not virtuality in all that it has of pernicious, of feeling reluctant, of bestial. Day at the following day, this electronic war can devastate all the institutional sites of the virtual thought, in all the fields, and be replaced by nothing which she seeks to concretize by a particularly delirious infeodation. Let us be conscious that the operation to which this mondialism lends itself, relayed by all the henchmen of treason, the breach, of duplicity, highlights a weakness of which account should be held. This weakness reflects very well the supports sand glasses on which it is built, uncultivated, arrogant, barbarian, common measurements of the creative incapacity. This weakness already testifies to its defeat vis-a-vis the reality, with which confronted, it cannot act any more that by violence, a violence repulsive, unable to be reflected in reality, but in this world of the atrophy that it summarizes, a world of wandering without a future which runs up against the walls of a prison whose virtual one is gasoline, a world which cannot support the glance of the reality which strikes down it objectively. Thus, if it were necessary here to show it, notwithstanding the difficulties born of dominant cruelty, one sees that Internet is and will be the capacity impossible to circumvent which tomorrow will return to its dear studies holding them of this antiquated and anachronistic capacity, without a future, which seeks to kill reality for the profit of their satraps. The illusion forged by the illuminism has only a time, and this time is finished in the Spirit of the People which sees to which dramaturgy they are dedicated by this guilty cruelty: slave system. Slave system in Greece, in England, in Ireland, tomorrow in Portugal, in Spain, in France, in Germany, slave system forged by the silly thing, the blindness, the cowardice, the breach. Is this chance if wikileaks is in the line of sight? If it is known that this site was on the point of denouncing the customs and habits of part of the financial system and in particular of part of the banking system? You will have included/understood it, whereas the first World Bank of cover of deposits presents a deficit of 238.000 billion dollars, it had been neglecting for the cruelty which the ears of the People can hear with what a not one makes fun of them! The electronic war is thus there! I reassure you, that Internet disappears does not have any importance, Internet 2 is already places from there and if this last disappears the third from the name will be created, and so on, because Freedom to think, testify, criticize and build does not belong to anybody, but to all and all in this small world, with due respect to the ostentatious priests of the disappearance of the intelligence, the History, reality. Such end that they can make disappear wikileaks, that already created openleaks which will be on line as of Monday. The terror of subversion that we live in each one of our countries, range with hysteria by the representatives of this vice of disintegration which already think to direct the destiny of this world, finds its limits here - what a destiny! pitiful, lowering the Human being in lower part of the monkey, worthy animal if it were, to serve an infinite golden calf carried by deliquescence and the divination of deliquescence, bearing in censers all corruptions, exactions, and rackets such that which one has just read in this meeting of cantors of Thanatos in Mexico, asking hundred billion dollars for prélasser in their useless and untrue conferences, absolutely intolerable racket of the delirious scientific People of pseudos working for a green capitalism allowing the overexploitation of our small ground. This subversive terror which denies with the truth to be established on its actions, actions, its honorary representatives, has just lost a masterly combat. It is already too late for it, an analysis in fine of the articles diffused by Internet by any citizen can already put names, acts, to highlight its ideology, cruelty in its glare, its representatives, its statutory indéfinitions, its ennoblements. Time accelerated and the citizens and citizens can already take measurement of the dictat which wants to take a lead in their legitimacy. While stating the war with Freedom to think, this dictat comes to appear overall, and it is very well thus, that already makes it possible to conceal its indéfinition, and consequently to discover to which degree its hydre mondialist arrived of which one us rebat the ears which there does not exist, phantasmagoria of ideas related to a ridiculous conspiracy. Vis-a-vis this revealed subversion, against being able exists, against being able which is not virtual, against being able of the Humaine intelligence which from now on knows pertinently that it must by the democratic way separate from the representatives and representing this total subversion, at the time of the representative elections in each Country, in each international representation. Is Accroire what it essential to vote for these seditious elements with the spirit of the Nations, which they are of left like line, ecologists, or others, - one has fun extremely in connection with seeing the egery of the left in France wanting to rest on crunches dead Nations of the IMF to control, to control what? France? Completely non-existent under their yoke - the Elections of 2012 will be particularly important like all the elections in our European countries. Freedom is the relevant subject, because it will be the stake, the stake to see the People releasing themselves from the plague of the mondialism and its representatives, or sinking in the most barbarian slave system that the ground carried. One will include/understand best the attempts to muzzle the sites of thoughts through this small world, by the gotha of predatory féaux of the mondialism. The accroire that universalization is essential, the accroire that “Europe” is essential, the accroire that we would be poor if we reject the “euro”, whereas it is enough that each Country takes again its inalienable right beat currency, are lures expressed to terrorize the People, read and read again all the economic pages diffused by Internet, and you return to wise behaviors which will not be dictated any more by the poor lies diffused by the media with the orders of televisions or radios to the boot. Internet is not with the boot, although certain laws seem to want to put it the fingers on the seam, but as I said it previously, it is too late, than Internet disappears, Internet 2 is already there, and the Humaine intelligence will create geared down versions if that becomes necessary where each Human being will become receiving and waiter in order to be maintained in reality and to drown more in “the politically correct one” that one can define as the lie initiating ignorance. Then electronic war or not? Holding of the mondialism will have to more lose to continue this combat which they will lose obligatorily, generations of the future not being these generations of the mediocrity which such of the ewes are let lead to the slaughter-house. It will never be pointed out enough that the future is with youth and this youth proves in each Nation that it is not in the slaughter-house of the silly thing and associated drug, but quite to the contrary with the peak of this combat which it knows that it must carry out to find Freedom. And them holding and outcomes of this éthéré mondialism which think to see this youth tomorrow voting for the slave system, are mistaken heavily, it will be and it is already the base of their disintegration. To follow…

 

© Vincent Thierry

 

Dernière Mise à jour ( Dimanche 12 Décembre 2010 à 13:34 )